27 févr. 2015

Le Nain à l'Aquaparc du Bouveret (en Chouiche)


Mes nains ont de la chance de m’avoir. 
Oui, je sais, cette phrase peut vous sembler un brin gonflée d’égocentrisme aigu mais disons que dans certains domaines, mes appétences pour les trucs débiles sont plutôt plaisantes pour eux. D’ailleurs je dis MES appétences mais force est de constater que le Mâle dispose quasiment des mêmes que moi, pour le plus grand bonheur de nos enfants.

J’adore regarder les dessins animés par exemple, et je connais pas mal de chansons de princesses telles que « Mon amouuuur je t’ai vu au beau milieu d’un rêveuuuuu » ou encore « Partir là bas ». Oui, je sais et je fais même les trémolos dans la voix (et je m'y crois).
Le Mâle est plutôt bon à Mario Kart et les nains adorent faire des parties avec nous (bon nous, un peu moins rapport à leur niveau plutôt merdique).

Nous apprécions les parcs d’attraction même si je vous avoue que pour le moment, nous n’avons pas encore franchi le cap de Disneyland Paris, parce que :
1) c’est super loin de chez nous donc super cher en transport + entrées du parc qui coûtent tout de même une blinde + hôtel parce que quand tu t’es farci 6 ou 7h de route pour y aller, hé bien tu ne restes pas qu’une journée. De plus l'hôtel avec 4 enfants = repos assuré (oxymore inside).

2) Je crains que le jour choisi pour y aller ne se transforme en journée de déluge/tempête rapport à notre karma météo plutôt puissant (je vous rappelle qu’il a neigé en mai lors de nos dernières vacances où nous avions réservé un Pierre et Vacances Pôduku avec piscine géniale - et fermée donc)

3) Je pense que mes enfants sont trop petits pour apprécier les longues heures d’attente avant de profiter de trois minutes trente de manège.

Bref, pour le moment, nous nous sommes contentés de petits parcs genre Waligator (parfait pour une journée et parfait pour les petits) et puis, heu, c’est tout en fait.

Par ailleurs, avouons-le, nous aimons assez tout ce qui est loisir-aquatico-réjouissant.

De ce fait, nous avions prévu de tester un jour le fameux Aquaparc du Bouveret, déjà repéré à Pâques dernier lors de notre séjour au VVF d’Evian. Evidemment, durant le séjour, nous avions eu la chance d’avoir des places offertes pour y aller MAIS, comme nos nains sont de vrais nains en toute occasion, ils avaient opté pour une bonne otite, nous empêchant ainsi de nous rendre dans ce royaume aquatique.

J’ai donc, cet hiver, acheté des places via une association Thononaise qui nous permettait d’avoir une place enfant offerte pour une place adulte achetée. Ce qui nous a donc évité de faire un emprunt sur 15 ans pour nous rendre à l’Aquaparc qui est, vous pourrez le constater en vous rendant sur  leur site, légèrement hyper cher. Après discussions avec d’autres familles, il apparaît que peu de gens paient plein tarif (ouf) profitant d’offres de CE et autres amis d’économie. En fait c’est un peu comme Disneyland, personne n’achète ses places plein pot.

Bref, comme les enfants en dessous de 5 ans ne paient pas l’entrée, nous en avons eu pour environ 55 euros (si mes souvenirs sont bons) pour 5 entrées. Ah oui parce qu’en véritables parents indignes (et surtout riches de leurs expériences passées), nous n’avons pas emmené Nano, profitant d’une journée de crèche pour nous y rendre avec les grands.

Pas sympa les parents ?
Non pas très sympa mais avec le recul, nous avons bien fait, vous allez comprendre pourquoi.

Bref, nous voilà en route vers l’Aquaparc, à une trentaine de minutes de chez nous.
Le Bouveret propose aussi un truc plutôt sympa appelé le Swiss Vapeur Parc qui est un petit parc sillonné par des trains pas si miniatures sur lesquels les visiteurs peuvent monter, le tout dans un décor très Suisse. Parfait mais ouvert à la belle saison, évidemment, car en plein air.

Je m’égare et voilà les nains hystériques devant l’Aquaparc. Nous nous acquittons de nos 5CHF de parking (béni soit le Mâle qui avait pensé à prendre du franc suisse) et nous pénétrons dans le royaume aquatique. C'est à la journée et ce n'est pas propre au parc, c'est pour pouvoir se garer sur le territoire de la ville, voilà voilà mais pensez à prendre un sou.



Les Nains sont au taquet

 A l’intérieur, tout est ambiance « sirène, pirate, poisson » et on a déjà de la vente de pop corn dès la première porte d’entrée passée.

- On veut du pop-corn !!!

Bien vu les amis. Il est 10h45 et c’est raisonnablement l’heure du popcorn.
Passons plutôt en caisse échanger nos contremarques tandis que les nains ouvrent des yeux éberlués devant les millions de petites choses intéressantes disponibles en boutique. Ah oui, sachez-le, dès l’entrée vous allez pouvoir acheter tout ce que vous avez oublié chez vous, comme de véritables parents. Parce que vous avez beau traîner derrière vous environ 18 cabas (voilà pourquoi le parent en achète un à chaque passage en caisse d’ailleurs), il vous manquera toujours LE truc absolument naindispensable.

Tenez, moi, par exemple, j’avais totalement zappé de prendre les LUNETTES de PISCINE. Je vous vois derrière votre écran vous indigner et vous avez franchement raison. On n’oublie pas les lunettes de piscine, c’est primordial si on veut que sa Majesté du Nain puisse enfouir sa tête dans 20cm d’eau chlorée. Même si les lunettes sont trop serrées = impression d’avoir un nain cerné ou trop lâches = impression d’avoir un nain à yeux globuleux et à lunettes à moitié emplies de flotte, il FAUT prendre les lunettes (autrement appelées NUNETTES par Nano – qui n’est pas là, rappelons-le).

Devant la caissière, donc, Grand Nain demande :
- T’as vu Maman ils vendent des lunettes de piscine !
- Ah bin oui, elles sont belles. 
- Elles sont à 15 CHF c’est beaucoup ?
Je manque de m’étrangler mais je suis devant une adorable caissière Chouiche alors je me contente d’un :
- Oh tu sais tout dépend de la qualité de la paire de lunettes, hin hin hin.
- Oui mais celles-là n’ont pas l’air de très bonne qualité Maman.

C’est le moment où je me maudis de prononcer cette phrase à tout bout de champ pour empêcher les demandes intempestives des nains. Exemple : au Monoprix, ils VEULENT ABSOLUMENT LE SABRE LASER CHEAP DU RAYON MERDOUILLE, alors j’explique « je préfère en prendre un vrai et pas un de mauvaise qualité ».
BAM, prends toi la mauvaise qualité dans la gueule et fait un sourire gêné à la caissière.

- Mais nous on s’en fiche Maman hein ? Parce qu’on en a des lunettes hein ?
- Heu.

C’est le moment où je me rends compte que j’ai pensé absolument à TOUT (et même à la serviette en plus à jeter sur le sol pour éviter que ce soit la mienne qu’on dispose sur le carrelage humide et plein de verrues qui rampent au moment du rhabillage) mais PAS DU TOUT à ces fucking lunettes.
- Ne me dis pas que tu as oublié les lunettes ???
Grand Nain est un sensible, il a la lèvre qui tremble et les larmes au bord des yeux.
- NE ME DIS PAS QUE TU AS OUBLIE LES LUNETTES ??? Hé LES GARS ! MAMAN A PAS PENSE AUX LUNETTES !!!
Et là c’est le drame, je vois trois Chats Potté désemparés qui me fixent comme si j’avais commis l’indicible. Le Mâle, qui vient de finir de charger son bracelet de piscine avec la moitié de notre compte en banque pour le repas du midi sur place (oui, il paraît qu’on a pas le droit d’y pique-niquer) se retourne vers moi avec une tête qui va achever de m’agacer :
- T’as pas pensé aux lunettes ? t'as PAS pensé AUX LUNETTES (avec le soupir genre "tu ne penses à rien").

- NON MAIS ça VA BIEN ?? J’ai pensé à TOUT, à TOUT. Fallait m’aider à faire les sacs de piscine nom d’une pipe, j’ai TOUT fait, TOUT. On va dans des tuyaux, on ne va pas faire de la plongée sous marine bordayl alors on se détend et on arrête de se donner en pestacle devant la caissière. 

Nous voilà donc en route vers les vestiaires. Nous passons évidemment pas la petite boutique qui vend des maillots de bain, des peluches, des frites de piscine, des bouées, des ballons et des LUNETTES DE PISCINE en or massif donc (et probablement des jantes alu et des navets).

Les nains me regardent d’un air implorant et je leur rappelle, pour boucler là le drame, qu’ils ont chacun une paire de compétition à la maison et que s’ils veulent une nouvelle paire, aucun souci. En revanche, comme ça coûte le prix de leur repas de midi, ils n’auront qu’à la déguster en sandwich en cas de fringale.
- Pffffffffffff…..
Manifestement je ne fais pas rire Moyen Nain.

Notre petite tribu se présente alors devant les tourniquets. Je ne sais pas pourquoi les gens persistent à mettre des cons de tourniquets alors que le public est familial. Un enfant NE SAIT PAS passer correctement dans un tourniquet. 
On badge le bracelet de Grand Nain et on lui dit d’y aller quand ça clignote vert.
Il hésite, il avance et hop, passe en coinçant la lanière de son sac à dos. Il panique, commence à crier et finit par s’échapper de la machine. Joe la Panique.

Son frère suit le même chemin sauf qu’il tente d’y aller alors qu’on n’a pas encore badgé.
Il avance et reste bloqué, commence à chouiner parce qu’il s’est tapé le menton contre le tourniquet metallique (> il a donc le menton cassé selon lui) et une fois que ça passe au vert, il s’avance, commence à enclencher le tourniquet puis, fort de son expérience passée, recule. On lui hurle « MAIS vas-y vas-y andouille !!! » et il avance mais TROP TARD, le tourniquet est bloqué et il repleure.
- Passe en dessous va.
- Je peux pas c’est interdit. 
- Mais si vas-y ! 
- NON de NON Je ne suis pas un voleur. 
- MAIS PASSE ON TE DIT. Ta sœur va faire pareil puisqu’elle ne paie pas. 
- MAIS MOI JE PAIE. 
- MAIS OUI ON SAIT.

Le nain est empoigné et on le fait glisser avec douceur et tendresse sous le tourniquet puis sa sœur prend le même chemin. Le Mâle passe avec aisance et grâce puis je franchis le tourniquet de l’angoisse avec difficulté et transpiration rapport aux trois cabas de serviettes que je me trimballe et qui ne sont pas tout à fait aux normes de largeur du tourniquet chouiche.

Dix-huit litres de sueur plus tard, nous voilà dans les vestiaires. Bien fichus d’ailleurs, tout s’ouvre et se ferme à l’aide du bracelet et une fois que nous avons pigé le pourquoi du comment (en nous félicitant de l’intelligence chouiche) nous voilà tous les cinq en maillot de bain, prêts à affronter la piscine. Je note, en tant que blogueuse maman complètement formatée, qu’il y a des espaces de changes parfaitement installés et même un baby corner. Sont bien en Chouiche.

 

Nous passons à la douche, puis à la douche des pieds (sont fous ces Chouiches) avant de passer dans le pédiluve sponsorisé par Picard Surgelés. Bonne idée cela dit que de fixer la température du pédiluve à 2°, cela évite aux nains l’habituel plongeon tout entier dans ce bain de verrues.

Et nous voilà enfin dans les courants d’air. 
Heu, pardon, sous la bulle merveilleuse, digne de l’Aqua Mondo Center Parcsien. Bon, c’est moins haut, c’est plus petit, mais l’idée est la même : on s’amuse et il fait 29°. Ou peut être 28°. Ou 27° non ? Enfin il fait correct mais ce n’est pas non plus la grosse chaleur et nous nous précipitons dans la première rivière magique croisée. Micronaine, la seule des trois qui ne sait pas nager (même si elle est persuadée du contraire) est équipée de brassards serre-couenne fournis sur place (bon à savoir pour les boulets qui auraient oublié LUNETTES ET BRASSARDS genre moi) et nous voilà partis.




 Il y  a peu de monde (il est 11h du matin) et les nains adorent tourner en rond dans l’eau et passer sous des jets qui les aspergent. Il y a de la bouée si on le souhaite et Micronaine trouve qu’on va passer une "géniale journée".

de la bouée smarties


Après environ 24 tours de rivière magique, je propose que nous passions voir s’il n’y a pas trop de monde aux tuyaux. Dans ces cas-là, je me fais fortement penser à ma mère, je sais. « Allez les enfants, allons faire des tuyaux sur le temps de midi, il n’y aura personne puisque LES GENS seront tous en train de manger. OUI OUI on va crever de faim aussi MAIS IL N’Y AURA PERSONNE ».
Et effectivement il n’y a pas grand monde.


les différents tuyaux


pardon pour la qualité des photos mais je n'avais pas envie de passer pour la FREAK qui prend des bouées en photo 

Le tuyau Chouiche, mes amis, est autrement mieux que le basique tuyau français. Il se décline en plusieurs coloris fort sympathiques et comporte plusieurs niveaux de difficulté. Clairement, si tu es un nain de moins d’1m20, tu n’as que DEUX choix de tuyaux, mais c’est déjà sympa hein.
Il y a, pour les emprunter, des bouées géantes sponsorisées par des marques telles que Nesquick, Kit Kat ou Nescafé. Etonnamment, rien de sponsorisé par Canigou ou par Moltonel.

t'as pas l'air con hein, avec ta GROSSE Bouée Nesquick...

Regardez, une bouée à pattes, je n'en avais jamais vu d'aussi près!!

La bouée Kit et Kat dirait Moyen Nain. Mais nous savons tous que s'il devait manger du Kit et Kat il ferait moins le malin...

remarquez la bouée noire, objet de toutes les convoitises nainesques

Nous voilà donc partis avec deux bouées pour 5 (généralement on peut aller à 3 par bouée). Il faut transporter donc une bouée de 5 mètres (oui j’exagère mais au moins 1m50) qui ne pèse pas grand-chose mais qui prend de la place. Le tout sur deux étages, suivi par du nain grelottant hystérique.
J’avais l’impression d’être dans cette pub des Nuls avec le stick large Mennen, à transporter aux heures de pointe dans le métro.

Ajout de l'auteur soucieux de pallier au manque de culture Les Nuls de certains de ses lecteurs:





Bref, c’est bien fichu, on grimpe deux étages en rentrant le ventre (rapport au fait qu’on croise du monde) et en faisant semblant de ne pas suffoquer (parce que tout de même on court deux fois par semaine 10km, ce n’est pas une petite montée de chochotte qui va nous faire peur) pour environ 23 secondes de descente dans une ambiance légèrement saturée en décibels.

Ah bin oui parce que ça fiche la trouille hein. Enfin toute proportions gardées évidemment, je crois que le nain aime bien hurler dans le tuyau parce que ça résonne. Le Mâle avait opté pour des descentes avec le Grand (qui LUI a eu le droit de faire EN PLUS le toboggan Bleu ET le Noir – ne revenons pas sur cette terrible injustice de taille qui a donné lieu à un drame de Moyen Nain qui nous soutenait faire 1m21) et moi j’ai donc  récolté mes deux marioles, Chouchou & Loulou.

Moyen Nain et Micronaine s’entendent très bien et dans le tuyau, on les entendait donc très bien :

- C’est MOUA qui conduit l’étoile Noire Obi-One !!
- Super R2D2, on va tuer Palpatine !!
- Attention au vaisseaaaaaaaaaaaaaaaaau PADAWAN !
- On va se crasher, appelle donc les Chevaliers Jedis et maître YODA !!!

(le tout volume 72 + caisse de résonnance du tuyau).

Après environ 29 remontées et tout autant de descentes, après avoir parlementé de longues minutes sur les prétendus 1m21 de Moyen Nain, terriblement déçu de ne pas pouvoir faire les deux tuyaux de grands comme son frère, je me suis donc retrouvée à la pataugeoire des petits.

Enfin la SUPER MEGA GÉNIALE PATAUGEOIRE, devrais-je dire, si j’opte pour le langage nainesque.

regardez moi ce bateau!





Mirifique


Un merveilleux bateau pirate, des jeux d’eau, du toboggan à gogo et de quoi laisser vadrouiller mes deux moyens pendant près d’une heure. Le bonheur. Pour moi, le fessier installé sur un faux-rocher, ce fut un moment de plénitude, j’ai même pu lire 18 pages de mon roman tout en relevant la tête pour :
- Vérifier que mes nains étaient suffisamment intelligents pour ne pas se noyer dans 25 cm d’eau (rien n’est moins sûr)
- Vérifier qu’aucun autre enfant ne les attaquait et vice-versa
- Vérifier qu’ils ne décidaient pas de remonter les toboggans à l’envers (c’est le MAL)
- Dire à quel point je trouvais ça extrêmement génial qu’ils réussissent à descendre le toboggan dans un sens, puis dans l’autre, puis en levant les bras, puis en … (en rien du tout mais mes enfants sont géniaux et c’est bon pour la confiance en soi d’avoir un parent qui s’extasie).

Après cette bonne matinée riche en émotions, nous décidons d’aller nous restaurer. 
En bons visiteurs, nous avions consulté la FAQ du site de l’Aquaparc qui nous informait que le pique-nique n’était pas autorisé dans l’enceinte du parc pour des raisons d’hygiène et tout ça. Ce que je peux comprendre mais bon, au prix de l’entrée, on aurait pu s’attendre à une petite aire réservée au pique-nique tout de même. Cela étant, je n’avais pas envie de prendre le risque de me faire refouler avec mes sandwiches à la saucisse donc nous nous étions dit que nous prendrions un repas calorico-graisseux au fast-food de l’Aquaparc.

En chemin, nous avons croisé beaucoup de familles qui pique- niquaient. Plus ou moins discrètement. Bon, disons que là, ça passait parce qu’il n’y avait pas grand monde mais je suppose que l’été, le moindre repas tiré du sac aurait fini à la poubelle. Donc je ne peux pas vous dire « emmenez votre pique-nique, no soucy, c’est à la cool » parce que je pense que c’est très dépendant du moment où vous vous y rendez. Bref, si vous emmenez du sandwich, attendez-vous à ce qu’on vous demande de le remballer.

Nous, on s’en fichait parce qu’on n’avait rien pris du tout (même pas les lunettes de piscine HEIN MAMAN ??) alors on a été déjeuner en serviettes et en maillot (désagréable sensation d’être la famille Groseille au Mac Do).
Alors les tarifs sont évidemment chers, je n’ai plus les prix en tête mais on tourne à environ 10 euros par môme et 15 par adulte. Youpi, on se croirait au wagon-bar SNCF où ta salade de pâtes Sodebo subit une inflation hors du commun. Cela étant, ce n’était pas mauvais. Enfin moi, j’ai juste pris une salade puisque mon âge avancé ne me permet plus de digérer sereinement tout aliment ayant été en contact avec de l’huile de friture.

Les nains étaient ravis (= l’essentiel) et touchaient du doigt l’infinie plénitude. Pensez vous : Manger à moitié à poil devant la piscine à vagues (avec vagues prévues juste pour après leur repas) + manger un mac do (même sans le cadal qui va avec) + savoir qu’on va pouvoir encore retourner dans les tuyaux (à cette pensée mon estomac rempli de batavia se contracte).

Après ce repas, je suis totalement POUR une sieste dans un des nombreux transats. Mais évidemment, il n’en est pas question. J’ai l’impression que l’eau est à 15° et je n’ai pas du tout envie de me farcir les vagues. AH AH AH. 
Elles commencent. 


La piscine à vagues (mon régal)


Je fais signe au Mâle d’aller avec les garçons là où c’est profond et je reste avec Mironaine qui décide de faire Ariel la Petite Sirène en se vautrant sur l’espèce de plage et en attendant les vagues.
La magie n’opère pas vraiment et elle se retrouve submergée par une vague un peu plus grosse. Je l’extrais de là tout en tentant de ne pas me mouiller (j’ai l’impression que la température de la piscine n’a rien à envier à celle du pédiluve de l’entrée) et je la dépose un peu plus loin en lui suggérant de changer de princesse.

C’est impeccable, elle sautille comme la Princesse et la Grenouille et je reste stoïque à côté d’elle.
C’est le moment où un sale nain agressif décide de « se battre avec les vagues » juste à côté de moi.
Il se jette face aux vagues en mettant coups de pied et coups de poing. Tout m’arrive dessus, je suis trempée et glacée et j’ai envie de pulvériser le sale gosse qui a manifestement zappé l’existence d’autres gens puisqu’il tente désormais de faire des plats juste devant moi.


Il commence à y avoir un peu plus de monde que le matin et je propose aux nains d’aller faire des tuyaux car je sens que je ne vais pas tenir jusqu’à 16h. ça tombe bien, avec tout ça il est déjà 14h.
Nous refaisons trop de descentes, nous re-crisons pour cette fameuse histoire de taille trop petite et je me vois obligée d’expliquer à Moyen Nain qu’il pourra y aller dès l’an prochain, à ses 7 ans et qu’il faut qu’il se rende compte qu’il a déjà de la chance d’être grand parce que MOI, petite Maman, j’avais du, à l’époque, attendre d’avoir 11 ans pour mesurer 1m20.
Le Mâle me regarde d’un air pathétique (l’empathie n’est pas son fort).

Après ces descentes, les nains commencent à virer au bleu. Nous faisons un tour de la piscine histoire de voir tout ce qu’il reste à faire. Je décline le tuyau qui tombe à pic, trop à pic ; ainsi que le tuyau qui fait un looping, trop « pas de mon âge ». Je tiens tout de même à garder mon maillot sans trou aux fesses d’ailleurs, vu le prix qu’il m’a coûté.

J'ai, en plus, l'impression que c'est un brin trop étroit pour mon fessier musclé

Nous bouclons l’après-midi avec quelques tours de rivière magique mais comme l’Aquaparc baisse ses tarifs à partir de 15h, il commence à y avoir vraiment du monde et ce n’est plus très agréable. J’ai également la phobie de l’ongle de pied d’autrui qui viendrait me griffer, inutile de vous dire donc que je préfère fuir les piscines quand il commence à y avoir trop d’ongles de pieds crochus autour de moi.

Par exemple là, il y a un peu trop d'ongles au m²

Les nains ont le droit de jouer encore un peu dans le bateau pirate tandis que le Mâle et moi- même constatons que nous dormirons bien ce soir. Nous nous félicitons également de ne pas avoir pris Nano car, même si à deux ans elle aurait pu faire les deux premiers tuyaux, nous aurions du passer notre temps à la porter et à la surveiller de très près tandis que les trois grands étaient tout de même plutôt autonomes.

Cela étant, il faut tout de même signaler que le parc dispose de pas mal de trucs pour les bébés, des parcs/lits parapluies à disposition pour les siestes et des espaces bébés bien fichus. ET, chose très importante, ça NE GLISSE PAS PAR TERRE. Ils ont mis un genre de crépis (non douloureux sauf en cas de chute) qui évite le "NE COURT PAS ça GLISSE" (même si tous les parents l'ont hurlé).

Nous avons repéré la structure extérieure, fermée évidemment pour cause de « c’est l’hiver il neige » mais qui ressemble énormément à celle qu’on peut trouver dans les Center Parcs. Cela étant, nous étions plutôt satisfaits d’y être allé à cette période de l’année car nous n’avons quasiment jamais attendu aux tuyaux ce qui, à mon sens, est loin d’être le cas en période estivale. Je pense que blindé de monde, ça peut devenir très désagréable, sauf si on opte pour une installation en extérieur (donc moins bruyant).


Une partie de la structure extérieure (vous pouvez aller voir sur le site sinon les photos font moins pitié)


Nous avons décidé de plier bagage à 15h45.
Les nains étaient bleus et cuits durs. Nous nous sommes rhabillés, nous avons passé l’épreuve du tourniquet plus vaillamment qu’à l’aller (les nains étaient au radar) sauf moi qui me suis retrouvée coincée avec mes cabas dégueulant de serviettes mouillées non repliées (la précipitation du départ).
Le passage dans la boutique :
- On peut prendre un petit souvenir ???
- Bien sûr, tu peux prendre un prospectus gratuit dans l’entrée chéri.
(nous avons donc actuellement dans la voiture 8 prospectus du Bouveret + autres parcs d'aventure à 50km à la ronde).

Et zou, dans la voiture.

A la sortie du parking Micronaine dormait. 
Et les deux autres ont parlé de Star Wars tout le trajet.


(pour de vrai, on a passé une chouette journée et je suis disponible en commentaire pour les questions que vous pourriez vous poser, genre "songe-tu à prendre des cours de photos pour améliorer tes articles?" ou bien "les lunettes de piscine sont-elles indispensables à l'Aquaparc??").

26 févr. 2015

Pour la fête des Mamie ou juste pour vous, une petite chose Happy Bulle

Bin oui.
C'est comme ça.
Grâce à Happy bulle, j'ai l'opportunité de vous remercier pour vos attentions et vos gentils messages suite à mon mois de janvier un peu difficile pour cause de manque de sommeil et attaques débiles diverses et variées.

Happy Bulle, si vous me suivez, vous connaissez, j'en avais déjà parlé.
Dorothée, la créatrice, est une personne très adorable et les petites attentions qu'elle vend sont d'une qualité exceptionnelle. La preuve?
Pour l'article sur la boutique, ce n'était pas moi la testeuse mais une autre maman mais je suis tellement influençable que j'ai commandé à la suite de ça.
Et depuis, j'ai déjà re-commandé chez elle pour des anniversaires, des Noyel ou juste pour le plaisir.
Car oui, je ne suis pas que la blogueuse qui prend les cadeaux (hou pas bien), je suis aussi celle qui découvre et apprécie le travail d'autres mamans.

Et chez Happy Bulle, finalement, ce que j'ai offert le plus souvent, c'est tout bêtement ça:



Parce que ça reste sur soi, parce que c'est chouette et qu'on a une pensée quotidienne pour celui qui l'a dessiné. Le Mâle en a un, mes mamies aussi.

Et puis il y a de jolies idées cadeaux de fin d'année pour les maîtresses ou pour les grands parents (ou juste pour soi, ça marche aussi). Contrairement à d'autres sites, les dessins d'enfants sont très peu retouchés, on aime ou on n'aime pas mais personnellement j'aime assez le rendu.

le mug personnalisé!



Il y a beaucoup de jolies choses sur le site, mais on m'a demandé de choisir deux coups de coeur alors il me faut me décider.

La première chose pour laquelle j'ai craqué, c'est ce collier Remember:

pratique pour le Mâle qui a une mémoire de poisson rouge non?
Le mien, il porte les prénoms de mes quatre enfants:

   

Vous allez me trouver cucul la praline mais j'aime l'idée de porter ce collier sur lequel j'ai fait inscrire les prénoms de mes enfants. Je ne sais pas pourquoi mais j'aime les avoir un peu avec moi. Le sautoir est (en plus) vraiment très joli et ça me pose de les avoir là. Un peu couillon, peut être, mais je n'y peux rien, être maman m'a rendue comme ça.


La seconde chose que j'ai voulu vous montrer, c'est cette lampe.



Elle est toute simple, toute légère et à monter soi-même (pas besoin d'être diplômée en montage de meuble Mikéa, j'ai réussi seule et en m'agaçant juste après le fil qui se tordait dans le mauvais sens).
Elle est composée d'un socle et d'un dessin d'enfant imprimé sur une feuille rigide.
C'est un dessin de Moyen Nain que j'aimais beaucoup et il est désormais posé en déco dans mon salon.






  



Evidemment, comme la fête des Mamies approche, je me suis dit que ça pourrait être plutôt sympa de vous laisser choisir une petite chose sur le site Happy Bulle. Pas forcément un de mes deux coups de coeur, d'ailleurs, vous avez le droit d'avoir d'autres goûts que moi.

Genre si vous avez remarqué ceci (ma future commande) :
ou encore ça :




BREF.
Je crois que je vais vous laisser choisir tout seul dans un budget de 50 EUROS ce qui vous fait plaisir sur la boutique Happy Bulle, pour une mamie ou pour votre pomme, pour le Mâle ou pour votre pomme (pensez à vous un peu non?).

Je vous laisse remplir le formulaire Happy Bulle en lien  et voilà le lien vers la boutique pour faire votre shopping virtuel ainsi que la Page Facebook de la marque qui propose de jolies nouveautés (et bien souvent des réductions si vous J'aimez la page) + pas mal de concours.

vous pouvez cliquer pour le formulaire!


TIRAGE au SORT MERCREDI 4 MARS (oui on sera en retard pour les Mamies mais un cadeau même tardif reste un cadeau).

D'ici là, prenez soin de vous!!


23 févr. 2015

Test et avis du Acer Aspire Switch 10 : ordinateur et tablette - hybride #semainetest

(photos de cet article sponsorisées en partie par les Minions)


Je suis une blogueuse donc je suis un peu équipée niveau ordi et compagnie. 

Smartphone pour partager avec vous quelques photos et quelques mots délicieux de mes nains (genre Obi One Kamomille, mon dernier préféré en date).

Tablette pour jouer à Ruzzle contre ma mère (oui, ok, ça ce n’est pas franchement très blogueuse) mais aussi pour faire des sublimes tests en vidéo (avec nains en fond sonore).

Et puis j’ai un ordinateur pour écrire mes merveilleux articles, pour faire le montage de mes vidéos haut de gamme et pour stocker des centaines de milliers de photos de nains que je peine ensuite à trier pour en extraire un livre photo tous les 6 mois. 

Mon ordinateur est adapté à ma vie nomade. Il est portable mais pas vraiment.
Comme nous déménageons souvent, j’ai eu besoin de m’acheter un ordinateur portable. En effet, je ne suis pas certaine d’avoir un bureau dans les appartements que nous occupons donc il me fallait quelque chose de déplaçable. Par exemple, cette année, je n’ai pas  de bureau donc j’installe en journée mon ordinateur sur la table de la salle à manger/salon.

Note de l’auteur : comme nous ne mangeons quasiment jamais dans le salon mon ordinateur ET le bordel l’accompagnant restent en place pendant de longues journées.

Point positif : je peux travailler tout le temps puisque mon ordinateur est dans la pièce à vivre
Point négatif : je peux travailler tout le temps puisque mon ordinateur est dans la pièce à vivre

MAIS cet ordinateur est donc énorme parce que je n’aime pas travailler longtemps sur un tout petit écran. J’ai donc un portable de 8m sur 12.
En vrai c’est un 19 pouces donc parfait pour bosser longtemps mais pas du tout parfait pour être transporté en vacances, pas du tout parfait pour être posé sur mes genoux pour que je bosse le soir à moitié vautrée sur mon canapé.

Parallèlement à ça, j’ai eu envie, dernièrement, d’éduquer un peu plus mes enfants à « l’informatique » comme on dit à l’école. Parce que mes nains manient parfaitement la tablette (surtout Minion Rush et Star Wars Commander) mais pas encore très bien la souris. Ils en font un peu à  l’école mais, en tant que prof, je sais trop bien que c’est parfois bien complexe que de faire des ateliers d’informatique performants et utiles. Beaucoup d’élèves, pas toujours du matériel adapté et de grandes différences de connaissances et de manipulation de la part des enfants.

Du coup, je me suis dit que j’allais leur dédier un espace sur mon ordinateur afin qu’il puisse apprendre à manipuler souris et clavier. Pour ça, rien de plus simple, un doc word pour tapoter leurs textes et quelques logiciels de cycle 1 ou de cycle 2 à leur disposition. Ils se trouvent plutôt facilement en ligne et j’en ai un paquet puisque je les avais déjà récupéré pour mes classes.
Attention, il s’agit là de logiciels très très basiques (rien à voir côté qualité avec des jeux actuels) mais vraiment conçus pour les apprentissages.

Vous  pouvez par exemple en trouver sur les sites de circonscription comme là et ou encore sur des sites dédiés à l’enseignement comme Le cartable de Dudule par exemple. Ces petits logiciels sont inégalement bien fichus, à vous de les tester selon le niveau de votre enfant. Certains sont là pour faire travailler des apprentissages type lecture/compréhension/numération et d’autres tout simplement pour familiariser l’enfant avec le matériel ordinateur.


Si je vous raconte tout ça (parce que là les gens venus pour le test Acer se disent que je suis totalement zinzin) c’est parce que j’ai eu la proposition de test du tout nouvel ordinateur hybride de chez Acer au moment où je m’étais décidée à dédier un peu de mon ordinateur à MOUA à mes enfants.

Du coup, je me suis dit que c’était presque plus malin de faire ça sur le petit nouveau car :
-        A la taille des enfants
-        Libre de tout document important
-        Mémoire suffisante pour héberger ces petits logiciels peu gourmands
-        Facilité de prise en main pour les petits et aspect hybride non négligeable pour certains jeux (comme tangram ou puzzles)

 Me voilà donc en test du dernier Acer Aspire Switch 10 pour moi et pour les enfants.

 
voilà la bête



Côté « quelle tête il a ? »


j'ai mis un petit Malin (adulte) à côté pour l'étalon taille

Il est plutôt réussi pour un petit prix. Attention hein, ça reste une somme (environ 300 euros) mais c’est vraiment peu pour un ordinateur de cette gamme et surtout, bien moins cher qu’une tablette de qualité. Il est chouette, tout en alu, pas trop lourd (enfin moi je compare avec mon mastodonte évidemment) et plutôt joli. On est sur de la bonne qualité et heureusement car on nous promet une maniabilité sans faille puisque ce petit ordinateur peut se tournicoter dans tous les sens.

 

Le clavier est tout à fait normal et confortable. J'apprécie de ne pas avoir de touches trop proéminentes, ceux qui se souviennent de l'arrachage de ma touche Esc par Micro savent pourquoi. 

voilà les petits dessins qui nous promettent un tounicotage dans tous les sens!

il est mince (lui), on voit qu'il n'abuse pas de la raclette...






Effectivement, il tournicote :

Et hop, j'enlève la tablette du clavier. Système aimanté efficace où il suffit de tirer légèrement pour ôter la tablette et de reposer la tablette sur le socle pour la réinsérer. Aucune difficulté.

coucou, on fait du camping


Les charnières sont impeccables et même le nain un peu butor ne dégomme pas l’ensemble, on peut donc dire que le crash-test « qualité extérieure » est validé.

Après côté connectique, on a peu de ports (je vous épargne la blague du porc USB hein ?) mais suffisamment pour l’usage que je prévois, à savoir câblage d’une souris filaire (plus pratique pour les enfants) + insertion carte microSD pour photos ou vidéos (car oui, je vais AUSSI m’en servir pour passer des Disney à mes enfants). Du coup, certains trouveront que c’est peut-être trop peu mais personnellement ça me suffit (ah oui, il y a aussi une sortie son HDMI pour brancher sur la graaaaande télé). 

Côté recharge, il y a un chargeur secteur fourni, j'avoue que j'aurais apprécié que la tablette se recharge via USB mais bon, ça sera pour un autre modèle.

L’écran fait 10 pouces, bien moins que mon écran à moi (gniark) mais c’est bien suffisant pour les enfants ou du travail d’appoint. Je ne vais pas l’utiliser toute la journée mais plutôt le soir pour écrire quelques articles ou piges, répondre à des mails, etc.. quant aux enfants, 10 pouces c’est bien plus gros que leur écran de DS alors ils trouvent ça extra.



Côté « et dedans qu’y a-t-il ? »




oui, c'est moi (remarquez le double clavier amis aux bons yeux)


et hop l'accueil qu'on déplace avec ses petites mimines sur l'écran!




Ne comptez pas sur moi pour vous abreuver de chiffres technico-relous, ce n’est absolument pas dans mon domaine de compétences. Tout ce que je peux vous dire c’est que l’ordinateur tourne très bien et très rapidement, qu’il n’a pas énormément de mémoire mais on s’en fiche ici car on va stocker des documents word + des logiciels de basse qualité, le reste étant sur carte mémoire (micro SD pour infos). Pour info, j'ai la version "peu de mémoire" mais on peut trouver le même ordinateur avec la version "j'ai beaucoup de mémoire". Selon votre usage, vous pouvez opter pour l'un ou l'autre. Il y a Windows 8.1 que j'ai un peu galéré à appréhender (je suis de la vieille école du XP) mais au final, on s'y fait vite. On bascule entre applis et logiciels habituels via le bureau ou l'accueil et ça se passe plutôt bien.

Pour retrouver des jolis chiffres, je vous laisse consulter l’excellent test demon ami Papacube, bien plus au fait que moi sur ces aspects techniques.

Quant à moi, je vais me contenter de vous décrire ce dont je me sers :

-        Il y a Office d’offert pendant 1 an. Extrêmement important et sympa vu le coût de la suite logicielle. En gros, on économise près de 100 euros donc à 300 euros l’ordinateur, bin je trouve que c’est un petit plus non négligeable. Vous me direz qu’il existe des équivalents gratuits, certes, mais moi qui bosse avec moults partenaires et qui rend environ trois à quatre piges par semaine, j’apprécie d’avoir un word ENTIER (et pas une version test) sur mon ordinateur.

-        Il y a les logiciels classiques et efficaces de Windows pour écouter de la musique (hauts parleurs très corrects pour écouter la radio ou regarder des films d’ailleurs, je n’ai pas eu besoin de brancher d’autres haut-parleurs en plus), ou regarder des vidéos (à moins d’avoir du format étrange, tout passe très bien sur le logiciel fourni – sinon il vous faudra télécharger VLC en plus).

-        La connexion à Internet se fait sans aucun souci, borne Wifi très efficace, rien à redire de ce côté-là.

J'   
Il y a déjà des applications pré-installées classiques comme sur les tablettes habituelles (météo, bourse -passionnant) et on peut ensuite accéder au Windows Store pour en ajouter d'autres. L'écran d'accès est modulable, on peut trier les applis en fonction de leur utilisé et même renommer les "espaces" en dédiant, par exemple, un espace aux enfants pour qu'ils puissent retrouver toutes leurs applications. 

On peut y installer pas mal de choses, du moment que ce n'est pas trop gourmand en mémoire. Ici j'ai laissé une mini-SD à demeure dedans avec du dessin animé et j'ai juste installé mes logiciels et applis enfants. 

en mode "tente" je regarde les Minions 



en mode tablette, je joue aux Minions!


Et le côté hybride alors, il sert à quoi ? 


Ici, à tout et à tout le monde.
Je bosse sur l’Acer switch comme sur un ordinateur car je l’utilise le soir, quand les enfants sont couchés. Vautrée sur le canapé avec mon plaid, je rédige quelques articles et je vais un peu sur vente privée.

Les enfants apprennent à se servir de l'ordinateur grâce aux logiciels installés ou via des jeux éducatifs en ligne (comme le Matou Matheux ou autres). Je m'y installe avec eux pour de petites sessions de 15/20 minutes de temps à autre. Ils sont ravis de pouvoir jouer sur un petit ordinateur et pensent qu'ils s'amusent (alors qu'ils apprennent en même temps héhéhé).

On l'utilise aussi beaucoup avec Skype, hé oui, comme beaucoup de familles qui n'ont pas de famille sur place. Au lieu d'être stagnants devant l'écran de l'ordinateur, les enfants ont la tablette à la main et peuvent montrer leur chambre bien rangée à leurs grands parents (il se cache un soupçon d'ironie et dans cette phrase). Et moi, je recolle la tablette quand je fais un Skype sérieux (oui ça m'arrive).

coucou, on me voit partout!!!


En mode « tournicoton » pour regarder des films ou de petites vidéos en famille. Pour montrer des  choses aux enfants ou faire défiler des photos. En gros, le côté « chevalet » est très pratique car il permet aux 4 enfants de regarder la même chose sans l’éternelle dispute du « c’est qui qui tient la tablette ?? ». Idéal quand on va dîner chez des amis sans enfants (si la télé est dans la pièce où l’on mange), ou dans les transports.

En mode « tablette » pour jouer à la tablette bien entendu. Parce qu’on a beau dire, même si les enfants ont leur consoles (enfin Grand Nain a sa DS gagnée à la tombola de l’école souvenez-vous) ils adorent jouer avec nos tablettes (alors qu’on a des parties de ruzzle à terminer). Du coup, j’ai téléchargé sur l’Acer des applications merveilleuses comme Minion et Star Wars, ah oui et j’ai aussi trouvé le Uno !
Evidemment, on en trouve probablement moins que sur Iphone ou Android mais pour le moment je n’ai pas eu à me plaindre de ce qu’on trouve sur le Windows Store, bien au contraire puisqu’on y trouve cette applicationsuperbe et très utile que vous ne trouverez nulle part ailleurs: 
L'appli mamanstestent, uniquement disponible sur le Windows Store = argument implacable



En bref j’en pense quoi de ce Acer Switch ?

Alors même si je n’ai pas les compétences techniques d’un vendeur de la Fnac pour vous conseiller, il me semble qu’on peut dire que pour le prix, cet ordinateur correspond tout à fait à ce qu’on attend de lui.

Il est robuste et assez long en autonomie (même s’il faut penser à l’éteindre car, tout comme une tablette, il se décharge et ne se met pas en veille) et présente bien. Il se transporte extrêmement facilement de par son poids mini et sa taille mini aussi. 

En mode « ordinateur » il permet de réaliser des tâches basiques même si, évidemment, il me semble peu réaliste que de vouloir travailler sur Photoshop par exemple sur un tel outil. Les enfants apprécient d'y travailler et moi aussi.








En mode « tournicoti » il remplace largement un petit lecteur DVD puisqu’on peut balancer n’importe quel format de vidéo dessus. Idéal donc pour certains voyages ou certains looooooongs moments d’attente.
Ooooooooooh un lapinou (les connaisseurs reconnaîtront)



En mode « tablette » enfin, il remplit parfaitement son rôle, à la fois pour les parents qui peuvent retrouver la majorité des applications souhaitées (ici le Mâle, cet intello, a mis Libé) et pour les enfants qui peuvent y jouer à des jeux adaptés (suis certaine qu’ils vont kiffer le Uno).



Opter pour un Acer Switch ?
Oui, si vous cherchez un outil familial qui puisse faire à la fois ordinateur et tablette. Pour un prix raisonnable, on retrouve là toutes les fonctionnalités de base d’un ordinateur plutôt performant et d’une tablette de qualité. Le rendu visuel est impeccable et on se déplace dans les onglets très rapidement.
Les enfants apprennent d’ailleurs très rapidement à jongler entre souris et écran tactile, c’est très marrant de les voir ouvrir leur document et d’agir à la fois avec le doigt et la souris pour les compléter. Idem pour les logiciels enfants, ils peuvent aller cliquer avec le curseur ou tapoter avec le doigt. Je trouve ça très important de pouvoir faire les deux et d’y être à l’aise car, soyons en certains, ce n’est pas à l’école qu’ils pourront se familiariser autant avec ce type d’outils. En tout cas, pas partout. 
En revanche, pensez à leur expliquer qu'il ne faut pas faire pareil sur les écrans d'autres gens. Papy n'appréciera pas forcément les petits doigts chocolatés sur son écran 22 pouces. 



Non si vous êtes déjà suffisamment équipés.
En effet, si vos enfants ont déjà une tablette dédiée et un ordinateur fixe familial, il n’est pas utile d’ajouter encore un outil informatique à la maison. Ce petit ordinateur hybride est plutôt à privilégier si vous avez envie d’un ordinateur portable et que vous voulez également profiter d’une tablette en plus.



Mon Bilan :
Je suis agréablement surprise par ce petit Acer switch 10. Pour les 300 euros demandés, il remplit pas mal de fonctions et il est bien plus costaud que certains que j’ai pu voir sur le marché. 


Le côté « tournicoti » m’est bien utile aussi car même si mes enfants sont équipés en tablettes, j’avoue n’avoir besoin d’emmener que l’Acer quand nous allons manger chez des gens sans enfants AVEC bibelots. Je case les 4 devant un bon petit Clochette ou un petit Rio et hop, ils ne bronchent plus. De la même manière, si j’emmène un enfant chez le médecin (sans rdv= parfois jusqu’à 1h30 d’attente) j’emmène l’Acer et il peut jouer à la tablette tranquillement (après avoir lu les deux Picsou magazine de 1987).
De mon côté, croyez-le ou non, ce petit ordinateur me permet tout bêtement de commencer mon roman. Hé oui. Ce n’est pas rien. J’avais souvent la flemme d’ouvrir mon gros ordinateur le soir et de me réinstaller à une table pour bosser. Fatiguée et envie de me vautrer, j’ai finalement trouvé en l’Acer switch le petit coup de pouce idéal pour me motiver.
Je me colle sous un plaid avec lui sur les genoux, une tisane pas loin et j’écris. 


Je vous laisse avec la fiche Amazon pour les commentaires et avis, celle de l'Acer Aspire Switch 10 que j'ai (petite mémoire) et son ami un peu plus cher mais qui a plus de mémoire (pour le coup, je trouve la différence de prix plutôt moindre donc j'opterai pour le modèle qui a plus de mémoire si je devais en choisir un des deux).


Voilà, je reste disponible pour vos questions, je sais que certains rechignent à mettre des écrans aux enfants et je terminerai là-dessus :

Il est important pour moi que mes enfants sachent se servir d’un ordinateur et d’une tablette parce que c’est ce qui constituera (et qui constitue déjà) leur quotidien. Je veux qu’ils sachent s’en servir et qu’ils connaissent les dangers et les limites. 

D’où :

-        L’interdiction d’y jouer sans adulte à proximité (et installation d'un contrôle parental nécessaire dès qu'internet est utilisé).

-        Le minutage des sessions de jeux/tablettes et ce, dès le départ. Après une crise la première fois genre « j’avais presque finiiiiiiiiiiiiii », ils éteignent désormais quand je leur demande. Il est nécessaire d’instaurer des temps de jeu et des moments où il n’y a pas d’écran. Le dosage ? à vous de voir. Ici on autorise les tablettes environ deux soirs par semaine (environ 1h à chaque fois) et un peu plus en voiture (parce que bon, en voiture, on s’ennuie).

-        L’importance de savoir pourquoi on s’en sert et comment on s’en sert. D’où la distinction entre les moments de « travail » sur ordinateurs avec des logiciels éducatifs ou des outils de travail en ligne ET des moments de jeux (tablette avec Minions et autres réjouissances).

      Encore une fois, c’est une partie de l’éducation que je donne à mes enfants. Ils sont en contact avec les ordinateurs et les tablettes et apprennent à les manipuler intelligemment. Enfin ils essaient hein. 




on ne s'en lasse pas...


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...