9 oct. 2019

Road trip en Gaspésie - Episode 1 - Lyon/Montreal avec Air Transat et premiers jours

Je prends enfin le temps de vous raconter ici notre séjour de cet été au Canada puisque j'ai un petit créneau écriture qui se libère dans mon emploi du temps chargé. Voire même gavé l'emploi du temps d'ailleurs (le concept de to do list allégée n'est pas encore bien abouti chez moi).


Bref. Trêve de bavardage, passons à l'épisode 1 (oui j'ai parlé d'un créneau écriture, pas d'une longue plage). Nous sommes partis à six (car nous n'avons abandonné aucun enfant sur place) de Lyon (car nous habitions à Grenoble) en juillet 2019 avec un retour en août, le séjour a duré 1 mois exactement.

Nous avons la chance d'aller de manière "régulière" au Canada puisque, certains le savent, à part moi, toute ma petite famille a la double nationalité (rapport au Mâle) et les grands parents de mon cher et tendre sont encore sur place. Comme nous n'avons pas le budget pour partir tous les ans, nous essayons ma foi d'y aller quand nous pouvons. Je vous invite à lire le récit de notre premier séjour il y trois ans qui se trouve ici. Nous étions partis également un mois, avec une virée de quinze jours en camping-car (réservée via Authentik Canada) puis une semaine à Montréal et un petit stop à Ottawa (famille toujours).

En route mauvaise troupe !


Cette fois, même joueur joue encore, nous avons décidé de partir de Lyon pour limiter les trajets et les coûts. Grenoble étant situé à 50 minutes de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, nous avons opté pour une compagnie proposant des vols directs Lyon/Montréal : AIR TRANSAT. Il se trouve que je connais un peu Air Transat (le monde magique des blogueurs) et qu'en discutant avec eux, nous sommes tombés d'accord sur un partenariat qui nous convenait bien. Ils nous offraient une partie des billets (la moitié en gros) et je tâchais de faire un retour sur mes réseaux du vol afin de montrer un peu comment se déroule un vol avec cette compagnie. BANCO, j'avoue que c'est ce qui nous a permis de partir cet été, car, ne nous mentons pas, nous n'aurions probablement pas pu partir sinon, Grand Nain payant désormais plein pot ses billets d'avion.

Du coup, voilà mon petit retour, vous avez pu le suivre sur Instagram (la story est en Une) et j'ai essayé de répondre à pas mal de vos questions, ce que je vais immortaliser ici rapidement. Parce qu'on rigole mais le choix de la compagnie ça joue, surtout avec des enfants.

Pour info, nous étions partis avec WoW air la fois précédente : low cost correcte mais qui nécessitait de tout prévoir en amont car il n'y avait RIEN de dispo : tablette ou console, repas, couvertures, boissons. Et qui comportait une escale en Islande où nous avons du courir un brin pour ne pas rater notre correspondance (vers 5h du matin avec 4 enfants de 3 à 9 ans c'était merveilleux).

Du coup là, nous étions ravis : des horaires décents, un avion proche de la maison et surtout la garantie d'avoir un écran (ça c'est Grand Nain qui l'ajoute) et des plateaux repas (ça c'est le Mâle qui l'ajoute).





Nous avons pu bénéficier de l'Option + qui nous permettait de prendre deux bagages en soute par personne. Vraiment chouette pour le coup car nous ramenions des cadeaux à la famille. Avec des enfants ça peut être une option à prendre, parce qu'elle permet de passer devant tout le monde à l'enregistrement (en hurlant POUSSEZ VOUS LES MOCHES si on a 6 ans et qu'on est fanatique de Mortelle Adèle) et surtout qu'elle permet d'avoir des places de choix dans l'avion (le Mâle a pu opter pour les places spéciales grandes jambes) d'avoir un SNACK OFFERT (Grand Nain a donc passé son vol à manger et à boire) ET d'avoir un kit confort offert (couverture, coussin et écouteurs).










L'enregistrement s'est bien passé, nous n'avons pas dépassé le poids indiqué.
NOTA BENE : Même si vous avez droit à deux bagages en soute, il faut que les deux fassent moins de 23 kilos. Nous pensions pouvoir coupler les poids avec deux valises dont une à 25 et l'autre à 15 mais QUE NENNI, il faut équilibrer les gars (on a du transvaser les bouquins lourds devant le comptoir d'une valise à l'autre). Le tout a été très rapide (rapport au grattage via l'Option + ) et nous avons ensuite passé la sécurité.









PAR ICI LES BOULETS !! 






Côté sécurité, big UP à l'aéroport de Lyon St Expupéry qui dispose d'un accès facilité pour les familles avec du personnel sympathique et une attente plus légère. Franchement bravo pour l'initiative c'est vraiment chouette d'avoir une file famille, de ne pas se faire juger comme de gros boulets parce qu'on peine à vider le sac à dos des enfants sur le tapis roulant dans les petits bacs. Et qu'on repart tous avec nos surchaussures....
















Dans l'avion....

Nous avions donc des places choisies et un avion plutôt cool avec deux rangées de deux sur les extrémités et une rangée de 4 au milieu. C'était bien plus spacieux qu'au retour et tant mieux car là nous étions en vol de jour.










Service vraiment sympathique et personnel de bord souriant et vraiment attentif. J'ai reçu des messages me disant "ha bah oui évidemment ils t'ont payé une partie des billets gnagna".
Alors OUI certes, MAIS personne ne le savait à bord et surtout j'ai pu constater ce service et cette gentillesse non pas à mon égard particulièrement, mais à l'égard d'une maman qui voyageait à côté de moi (dans la rangée du milieu) seule avec sa fille de 10 mois.
Les stewards se sont occupés d'elle de manière très chouette, proposant le lit immédiatement, venant régulièrement voir s'il y avait un souci, proposant de porter la petite pendant que la maman allait aux toilettes, etc... Du coup bon, je peux vous dire que c'était sympa et que tout le monde a passé un vol cool.






Surtout mes enfants qui se sont donc enquillés probablement 5h d'écran, 4 Ice Tea et des barres céréales hypercaloriques.




 


Ah oui, parlons repas, parce que je sais (pour vivre avec un psychopathe du plateau repas) que c'est un vrai sujet.  Pour un vol à 13h nous avons eu un plateau repas de midi environ 1h30 après le décollage puis une collation avant l’atterrissage.
Pour le retour, vol de nuit, nous avons eu un repas 1h après le décollage (vers 22h) puis une collation avant l’atterrissage.
Côté nourriture, OUI il y a des plateaux végétariens (je réponds aux questions posées hein) et franchement ce n'est pas génialement bon comme tout plateau repas, mais ça occupe un moment.






Plateau de moi-même conchié par l'enfant qui a totalement repéré les légumes...

Plateau enfant avec DES PATES !! 

J'avoue que l'aller a été pour moi vraiment cool parce qu'il n'y a eu aucune turbulence, je n'ai donc pas eu à me mettre en position foetale sur mon siège ni à faire semblant de me passionner pour la lecture du magazine de Duty Free. Au retour j'ai juste cru mourir une fois mais finalement je suis encore là. Mais j'ai failli pleurer un peu quand même (à vous je peux le dire) parce qu'il y avait un vent pas possible.


J'ai regardé des documentaires (je vous recommande l'excellent Free Solo par ailleurs) et les enfants ont maté des films et dessins animés. Comme nous sommes partis sur un mois, nous n'avions pas les même films à l'aller et au retour (mais je ne peux pas vous dire à quelle fréquence ils les changent).
Côté sélection, il y a du bon et du moins bon, majoritairement de la VO (pas forcément ST) sauf pour les enfants où tout (ou presque) est accessible en Français. On a des films mais aussi des séries télé, du docu et pour ceux qui sont plutôt musique, la possibilité d'écouter des playlists ou des albums. Il y a des jeux aussi (morpion, cherche et trouve, etc...)
Sélection enfants
Sélection adulte 



A savoir : IL FAUT INSCRIRE SES ENFANTS AU CLUB ENFANT bien avant le vol (pas comme votre servitrice procrastinatrice qui l'a fait une semaine avant). Vous allez sur le site et HOP vous récupérez la mallette environ 3 semaines plus tard par courrier. Mallette que j'ai reçu en arrivant à Bruxelles donc, vous noterez l'utilité.
L'avantage est évidemment que vos enfants sont ravis d'avoir des petits goodies, qu'ils ont à disposition de quoi grignoter en plus dans l'avion (comme s'ils en avaient besoin les pauvres chéris) et qu'ils ont des écouteurs offerts.





Ah oui, prenez vos écouteurs, parce qu'ils sont payants dans l'avion. Vous allez me dire "han quelle bande de radins" mais perso je vois ça plutôt comme un geste écolo. Nous avons presque tous des écouteurs, ça évite donc de surajouter du matériel non recyclable et je trouve ça plutôt pas mal.



Je vous fait un bref debrief du vol retour, bien moins passionnant car vol de nuit.
Le service était donc fort réduit, je ne peux pas dire que c'était moins sympa mais nous n'avons pas vu grand monde puisque tout le monde dormait. L'avion était moins confortable car plus gros et donc moins de place pour nous mais normalement on est là pour dormir (je n'ai donc pas dormi). Cela étant rien à signaler (sauf cette fucking turbulence) sur le retour (sauf que j'ai carburé au Red Bull le lendemain car j'avais 6h de bagnole seule avec les enfants - quelle belle idée de déménager le lendemain de l'atterrissage).

En clair, le voyage via Air Transat a été carrément bien, dans les deux sens mais avec une nette préférence pour l'aller (rapport aux turbulences) - on n'a pas vu le temps passer, les enfants étaient franchement contents et Grand Nain n'arrête pas d'expliquer aux gens qu'il FAUT voyager avec Air Transat parce que c'est trop bien (ça en devient gênant).

Pour les tarifs, il faut prévoir environ 9 mois avant le départ. On s'en est sortis avec des billets à 500 euros environ par adulte (et enfant de plus de 12 ans OUIN où sont mes bébés ?)


Allez on y est !!! 

Arrivés à Montréal en fin de journée (milieu de nuit pour nous), un peu décalqués, nous profitons des premiers jours en famille pour visiter le coin : piscine dans un des nombreux parcs du coin (ici Mirabel) :

Le jetlag dans ce sens, ça passe, on tient le choc la première journée où on ne comprend pas grand chose, on tente de fatiguer les enfants (qui eux vont très bien) et généralement le deuxième jour c'est déjà mieux. Et le troisième jour, on est Canadiens (au retour j'ai mis 7 jours à retrouver un sommeil normal, je vous en parlerai).



 





Vous nous connaissez un peu, nous aimons marcher et notre petit pélérinage c'est le Mont Tremblant. C'est très très touristique et la ville ressemble un peu à Disneyland, je ne suis pas ultra fan de ce côté là, mais cette station de ski propose des sentiers de randonnée plutôt chouettes et on aime bien y aller. Ce n'est pas LE lieu le plus authentique du Canada bien évidemment mais l'endroit est sympa et en tant qu'amoureux de la montagne cela nous faisait un bon petit break. 






enfant qui espère que ses parents ne vont pas prendre le GRAND sentier

raté...







La vue sur les Laurentides (et mon dieu que les enfants grandissent)

Après l'effort (15km et 600 de D+) le réconfort ultime et merveilleusement 100% healthy - La Queue de Castor. 




Après la montagne, la rivière et une petite descente à Val David en famille avec un courant inexistant et une eau peu profonde. Un chouette moment avec les enfants et les grands parents, ça a du bon quand les enfants grandissent. A noter qu'ils sont beaucoup plus cools au Canada sur les âges à partir duquel on peut emmener les enfants dans un canot, c'est donc une activité à faire avec les plus petits (enfin pas tout bébé évidemment).

Le retour se fait en vélo via une piste cyclable, très très appréciable de ne pas utiliser la voiture pour cette activité ! 


C'est vrai que ça change du look télé...

J'ai choisi l'esclave le moins robuste 

Ouais c'est joli tout ça....



Puisqu'il a quand même fait moche et que mes enfants sont des passionnés d'astronomie (comme tous les enfants) visite obligatoire à Laval au Cosmodôme.

le Cosmodôme est plutôt un chouette endroit avec malheureusement un accès payant (et plutôt cher quand on est 6) aux activités. Après, franchement nous avons passé un super moment, opté pour une mission  (très sympa à faire en famille) et la visite de la navette (pas exceptionnelle) et comme il pleuvait c'était une chouette idée. L'exposition est très belle, on en prend plein les yeux.

















Ah et voilà une bonne adresse à Laval pour grignoter des bagels excellents (et il y a des BD à disposition pour que les enfants puissent bouquiner) - C'est le Bagel Ste Rose (je vous mets le lien vers la page Facebook)


























Après ces premiers jours, il était temps de récupérer le camping-car pour notre tour en Gaspésie (réservé de nouveau via Authentik Canada car sincèrement la première fois nous avait convaincu). 
Mais là, mon créneau écriture s'achève (et rencontre mon créneau "il est temps de se farcir les devoirs et toutes les révisions d'allemand, d'espagnol et d'anglais) alors je vous laisse et vous promet de vous retrouver vite pour la suite de notre séjour Canadien. Dispo pour toute question en commentaire !

D'ici là, prenez soin de vous !

11 févr. 2019

Les Villages Club du Soleil : Avis sur le village club de Vars (Hautes Alpes)

Aaaaah enfin je prends le temps de faire un petit article sur notre séjour au Villages Club du Soleil de Vars  (VCS pour les habitués) parce que j’aime beaucoup partager sur les destinations familles, ça peut toujours servir. J’ai créé Hello-famille avec mon associée pour cette raison qui m’anime toujours. Nous avons eu la chance de pouvoir partir dans au Village Club de Vars la deuxième semaine des vacances de Noël et franchement c'était chouette !


Retour en photos sur notre séjour et je suis dispo en commentaires pour toute question plus précise ou autre point que je n'aurais pas abordé.



Déjà la route pour aller à Vars : pas dégueu les gars












 Alors déjà pourquoi Vars ? 

Parce que nous ne connaissions absolument pas le coin, nous skions majoritairement en Isère (logique) et en Savoie (pas loin et maison de famille) voire en Haute Savoie dans nos années Thononaises. Du coup c’était une vraie envie que de découvrir les Hautes Alpes, surtout à cette période de l’année. La station est suffisamment haute pour garantir un enneigement correct (si tout va bien) et pas démentiellement grande pour garantir ma santé mentale. Oui, j'ai toujours peur qu'un de mes enfants se fasse percuter au ski ou se perde sur la piste "Les Marmottes"



Pourquoi les Villages Vacances du Soleil ? 

Parce que je n’aime pas trop les clubs qui en font trop. Je panique totalement à l’idée de me retrouver dans un club hystériques avec des animateurs qui en font des caisses, avec de la musique non stop et un manque d’intimité. Bah oui, foncièrement je ne recherche pas l’esprit “club” mais plutôt une ambiance “on est là pour vous mais on reste discrets”.
Saisissez-vous la nuance ? (subtile je l’avoue)
Du coup les clubs comme le VCS me vont bien, parce qu'ils ont été conçus dans cette optique : on vous simplifie la vie mais on n'empiète pas sur votre quotidien. On reste en famille, mais tout est facilité.

Alors déjà le VCS de Vars est bien situé. Pas au coeur de la station mais un peu au dessus, avec un accès direct à une piste de ski (verte) et à un grand espace neigeux pour faire de la luge ou des départs en rando ou en raquettes. Bon point pour les familles déjà. Un parking extérieur (ce qui était un critère pour nous puisque notre camion ne passe pas en souterrain) et gratuit (ce qui n'est pas toujours le cas).


Accès vers les pistes 






















Le bâtiment est plutôt chouette, j’aime le côté retro. Nous étions dans l’ancien bâtiment, le nouveau est plus frais mais sincèrement tout est propre et vraiment agréable.





Les chambres : 

Nous avons évidemment eu deux chambres triple communicantes suffisamment grandes pour y passer du temps sans se pulvériser. De quoi faire sécher le matos de ski, de quoi ranger les vêtements, une baignoire pour les bains d’après ski et des toilettes séparées. Franchement pas des cages à poule et ça c'est vraiment agréable. On a même pu sortir les playmobils (oui, on emmène nos playmobils en vacances)

 

La literie était vraiment au top, croyez-moi ce n’est pas toujours le cas. On aurait juste aimé une petite bouilloire avec le Mâle pour notre tisane du soir, je pense que c’est une touche appréciable surtout quand on va se coucher relativement tôt avec la marmaille, ça donne le sentiment d’avoir un petit moment en amoureux (on se contente de peu).

 
Les lits sont GRANDS et ça c'est le bonheur parental 



Les repas : 
Dans la formule tout compris, on peut bénéficier des repas matin/midi/soir. Restent à notre charge toute consommation au bar en plus et les extras (crêpe pour le goûter, etc.). Alors nous avons pris quelques apéros en plus, évidemment (ce qui n’a pas non plus gonflé la note car les prix étaient raisonnables) mais sinon c’était amplement suffisant.

Pour moi, très bon point sur les repas car les buffets étaient fournis mais pas non plus TROP (ce que je reproche à la majorité des buffets), il y avait toujours le choix entre 6/8 salades ou entreées, et 5 plats (vegétarien, poisson, soupe, plutôt kids, etc.)













Les assiettes proposées étaient de petite taille pour éviter le gaspillage et on retrouvait souvent le lendemain les produits de la veille non consommés et transformés. Je dis OUI et double OUI à cet engagement, c'est vraiment ce qu'on veut transmettre à nos enfants.

Sincèrement c’était bon, très bon même, tout était soigné et avec une attention portée aux produits frais et de saison. On est loin du resto-cantoche !

Petit bémol sur le fromage qui aurait pu être local, mais big up sur le pain et les viennoiseries super mioume (les enfants ont trouvé le concept viennoiseries le matin bien plus funky que les tartines de la maison).






 



LA BOUSTIFAILLE



En plus on a eu la chance d'avoir le repas de nouvel an au club. Je peux vous dire que c'était un délice (et qu'on resigne pour l'année prochaine)





L’organisation du club :

Plutôt facile à piger à vrai dire car il n’y a pas 12000 activités ni animations (ouf).
Le samedi, jour d’arrivée, je vous recommande de vous présenter dès 14h à la réception si vous le pouvez, même si les chambres ne sont dispos que plus tard. Vous pourrez ainsi récupérer votre matos ski (compris dans la semaine) et vos forfaits (compris également). De notre côté, nous sommes arrivés à cette heure-ci afin de nous enregistrer et puis nous avons été nous balader (puisque nous avons notre propre matériel de ski ainsi que nos raquettes).

Sachez que le club peut tout prêter, des raquettes aux skis en passant par les luges et même des sacs à dos de randonnée. Bref, ne vous encombrez-pas !
Nous avions notre matériel donc nous n'avons pas opté pour ces emprunts, néanmoins nous avons pas mal papoté avec les gens de l'espace montagne qui sont très très sympas et ultra compétents.


 


 

Ensuite, les inscriptions aux clubs enfants sont faciles, vous remplissez en amont la fiche et vous la déposez au club concerné ce même samedi. Idem pour les inscriptions à l’ESF puisque les moniteurs sont installés dans le club afin de faciliter les inscriptions.

Nous avons choisi de mettre Nano au club de ski et les deux moyens en cours particuliers (ils apprennent plus vite à deux qu’à 10 et ont le même niveau). Quant au grand, il avait des sorties ski prévu avec le club ado. En 1h tout était réservé très simplement.

Nano a donc eu son ourson haut la main, et les deux moyens leur troisième étoile. Quant au grand, "pffff, tu sais maman, une fois qu'on arrive à ce niveau, on fait juste de la descente tu sais..."

 

Les animations :

Chaque jour des activités sont proposées sans qu’elles ne soient trop invasives. J’ai même testé l’Aquafitness, la Zumba et le stretching tant l’ambiance était familiale. Pas de chichis, c’était plutôt bon enfant et c'est la première fois que je participe aux activités d'un club. Comme quoi, hein, l'ambiance vraiment famille de "petit club" y fait pour beaucoup.
Les gens étaient vraiment sympas, des familles évidemment, et des gens "normaux" venus pour les mêmes choses que nous.

Nous n'avons pas fait de pestacles rapport au fait qu'on se levait à 7h30 le matin, mais les enfants ont assisté aux pestacles enfants (et nous aussi du coup) et c'était plutôt rigolo (et plutôt second degré)

 

Des jeux de société en libre accès, des sorties familles vraiment adaptées, des cours de gym très drôle (ou bien c'était MOI la personne drôle qui faisait de la zumba...)





Les clubs enfants : 

Là encore, bonne surprise, les enfants qui n’apprécient généralement pas du tout qu’on les (je cite) abandonne lâchement au club, ont vraiment choisi d’y aller, certains matins. Ce qui nous a permis d’aller skier en amoureux trois matins (et ça, vous savez à quel point cela n’arrive jamais). Il suffit d’aller déposer son enfant le matin, d’indiquer s’il reste à midi, s’il vient l’après midi et le soir, et zou ! On signe quand on le dépose, on signe quand on le reprend. C’est à la carte. Les enfants peuvent manger avec le club (les nôtres préféraient manger avec les délicieuses personnes qui leur servent de parents) et aller à la veillée (jusqu’à 21h DEMENT NON ?) ce que les nôtres ont fait deux soirs.

 

Le Grand a été plusieurs fois au club ado, surtout le matin pour les virées ski, préférant évidemment rester avec ses parents et aller à la piscine l'après midi (ainsi qu'en sortie luge et raquettes avec nous, on est tellement sympas)


 Piscine : On ne va pas se mentir, choisir un club avec piscine c’est l’assurance d’avoir quand même de quoi occuper la marmaille s’il fait moche.
Alors NON ce n’est pas mon ultime kiff que d’aller faire trempette deux heures les après midi après une matinée de ski MAIS force est de constater que c’était clairement le kiff de mes enfants. De ce fait, nous avons pu profiter presque toutes les aprem d’une piscine vide (car les cours de ski des clubs enfants étaient l’après-midi sauf pour nos enfants puisque nous avions opté pour des cours particuliers). Un vrai moment sympa, une piscine assez grande pour nageoter et un sauna (mais nous n’en avons pas profité car il fallait réserver et nous avions la marmaille en permanence).

Nano voudrait la même à la maison





















Le domaine skiable : 
La Station de Vars est plutôt sympathique niveau taille. Plus grand que notre petite station habituelle de Lans en Vercors, avec une majorité de pistes bleues et rouges qui permettent vraiment de profiter du ski sans de grosses difficultés. Pas mal de télésièges, des pistes vraiment adaptées aux familles avec enfants qui savent skier un peu, bref de quoi s'amuser et une disposition qui permet de skier au soleil la majorité de la journée.

Il n'a pas neigé de la semaine mais nous n'avons pas eu le sentiment d'avoir de la neige horrible, un peu crissante par endroits mais franchement c'était vraiment super.
Bon, après, on n'est pas en manque de ski non plus, mais c'était agréable de découvrir un autre domaine skiable, vraiment grand d'ailleurs si on va sur Risoul juste derrière.

Quelques photos, parce qu'il a fait TRÈS beau !!!

 

Le petit café en amoureux SAVOURATION



  




Côté tarifs : 

Je ne vais pas mentir, j'ai eu la chance d'être invitée par les VCS sur ce séjour comme quelques blogueuses (ou influenceuses comme on dit chez les djeuns).
Du coup j'ai tout de même regardé un peu les prix, et c'est vrai qu'en plein tarif, un séjour pour 6 en pension complète + skis + forfaits monte rapidement aux alentours de 5000 euros. En fait, personne ne paiera ce prix là puisque le VCS propose très fréquemment des offres tarifaires, par exemple - 40% pour cette même semaine à l'époque ce qui diminue fortement la note.
Idéalement, je dirai qu'il faut privilégier cette période moins chère qu'en février ou réserver très en avance (ou profiter d'une vente privée).
A noter aussi que si vous partez hors vacances scolaires, c'est évidemment moins cher (mais il faut avoir des enfants non scolarisés donc pas pour tout le monde).
Bref, ça reste un coût mais si on met bout à bout une location de bonne taille en station (ski aux pieds) + l'équipement complet + les repas + l'infrastructure et les activités, je pense qu'on n'est pas loin du compte.
Encore une fois je reste à votre disposition pour les questions ;)


En résumé :

Une vraie semaine de repos, véritablement.
Parce que nous avons eu une chance infernale côté météo, il faisait froid mais beau et malgré l’absence de chutes de neige, nous avons pu skier sans difficultés.
Le fait de ne pas faire à manger, mais encore plus de ne pas penser aux courses/repas est vraiment très très reposant. Je ne pensais pas que cela allait me faire un break aussi agréable que de ne pas gérer ça pendant une semaine.
Pour les enfants ça a été une chouette semaine également, ils ont pu aller un peu au club et skier tous les jours, faire de la piscine, des raquettes et de la luge. Ils ont joué le jeu d’être un peu sans les parents et d’être un peu avec les parents ce qui, évidemment, a fait du bien aux sus-mentionnés parents.


Hé oui, cette année 2018 nous n’avons pas laissé les enfants du tout un seul moment, alors croyez-moi, skier 3 fois 2h en amoureux c’était plutôt très très agréable.
Savoir se saisir de ces moments-là.




Pourquoi sélectionner ce village vacances ? 
Parce qu’il n’est pas démentiellement grand, alors peut être qu’il est moins agréable en février mais là sincèrement sur la deuxième semaine des vacances de Noël c’était vraiment parfait. Jamais trop de monde, jamais de bruit assourdissant, jamais gavée par les gens (oui je suis un brin associale parfois). Je le recommande si vos enfants sont âgés de plus de 3 ans, déjà parce qu’il y a pas mal d’escaliers et ensuite parce qu’il est moins adapté selon moi aux tout petits de par son altitude (et donc le froid).

Un grand merci aux équipes en tout cas, notamment à la directrice qui contribue, à mon sens, au bien-être des vacanciers en étant très présente et très à l'écoute.

Si vous même vous avez séjourné au Villages Club du Soleil de Vars, n'hésitez pas à aller commenter chez Hello-famille afin d'aider d'autres parents à faire le bon choix d'hébergement.
Et les enfants : On y retourne quand ? (Nano, qui a gardé son bracelet du Villages Club du Soleil pour la prochaine fois, comme ça ils SAURONT qu'elle est déjà venue).


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...