4 juil. 2011

Oups, on dirait moi, on dirait lui..

Quand il bouquine Caca boudin au lit avec sa veilleuse nomade

Quand il colorie avec application des cartes de France

Quand elle rigole au réveil

Quand il dit "Petit cul" à sa soeur

Quand ils parlent des heures sans se lasser

Quand il dévore des épinards

Quand il fait du "bon travail" et s'inquiète de bien faire ses lettres

Quand il s'énerve parce qu'il a une gommette collée sous le pied qu'il n'arrive pas à enlever

Quand il s'endort pendant la chanson du soir

Quand il sait éclater de rire au moment où la situation lui échappe

Quand il fond en larmes à l'idée de mourir

Quand il vient dire "je suis calmé pardon" avec sa tête de chat potté

Quand il vient réclamer un ptit apéro pour faire la fête

Quand il fonce à vélo en tanguant dangereusement

Quand il descend de vélo en faisant "bien attention doucement"

Quand ils sautent sur le lit et se jettent l'un sur l'autre

Quand il balance les conneries de son frère avec un air hautain

Quand il appelle vingt fois son père pour être certain d'être écouté

Quand il veut se mettre de la crème de jour

Quand elle ferme la bouche parce que les légumes, c'est non et non.

Quand ils chahutent le soir en ricanant bêtement

Quand ils réclament un câlin, un bisou et surtout "tu viens me réveiller demain matin".

Quand il s'assoit près de son père avec une petite tasse de lait en disant "qu'un ptit café, ça fait du bien"

Quand il me dit qu'il ne veut pas avoir tout de suite 5 ans...



On a beau faire, on a beau essayer de les élever pareil, on a beau mettre parfois ce que l'on est de côté histoire de ne pas leur refiler nos angoisses et nos doutes... il y a des choses qui sont déjà en eux.


Je me dis qu'il n'y a pas de hasard (et puis si, quand même).
Je me dis que ce que je transmets, c'est ce qui compte.
Je n'ai jamais voulu leur transmettre grand chose d'autre que la gentillesse et l'humour, qu'un peu de moi et de lui, qu'un peu de "la vie est ce que tu décides d'en faire" et de "ce n'est pas toujours marrant mais on va quand même essayer d'en rire".


Nos enfants nous ressemblent, nos enfants sont différents, nos enfants sont nos uniques.
Quand je les vois devenir ce qu'ils sont, quand j'entraperçois ce qu'ils seront peut être, quand je devine certains traits de leurs caractères, je me dit que ça valait le coup. Et que, plus ça passe, plus ça compte.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...