4 juil. 2011

Oups, on dirait moi, on dirait lui..

Quand il bouquine Caca boudin au lit avec sa veilleuse nomade

Quand il colorie avec application des cartes de France

Quand elle rigole au réveil

Quand il dit "Petit cul" à sa soeur

Quand ils parlent des heures sans se lasser

Quand il dévore des épinards

Quand il fait du "bon travail" et s'inquiète de bien faire ses lettres

Quand il s'énerve parce qu'il a une gommette collée sous le pied qu'il n'arrive pas à enlever

Quand il s'endort pendant la chanson du soir

Quand il sait éclater de rire au moment où la situation lui échappe

Quand il fond en larmes à l'idée de mourir

Quand il vient dire "je suis calmé pardon" avec sa tête de chat potté

Quand il vient réclamer un ptit apéro pour faire la fête

Quand il fonce à vélo en tanguant dangereusement

Quand il descend de vélo en faisant "bien attention doucement"

Quand ils sautent sur le lit et se jettent l'un sur l'autre

Quand il balance les conneries de son frère avec un air hautain

Quand il appelle vingt fois son père pour être certain d'être écouté

Quand il veut se mettre de la crème de jour

Quand elle ferme la bouche parce que les légumes, c'est non et non.

Quand ils chahutent le soir en ricanant bêtement

Quand ils réclament un câlin, un bisou et surtout "tu viens me réveiller demain matin".

Quand il s'assoit près de son père avec une petite tasse de lait en disant "qu'un ptit café, ça fait du bien"

Quand il me dit qu'il ne veut pas avoir tout de suite 5 ans...



On a beau faire, on a beau essayer de les élever pareil, on a beau mettre parfois ce que l'on est de côté histoire de ne pas leur refiler nos angoisses et nos doutes... il y a des choses qui sont déjà en eux.


Je me dis qu'il n'y a pas de hasard (et puis si, quand même).
Je me dis que ce que je transmets, c'est ce qui compte.
Je n'ai jamais voulu leur transmettre grand chose d'autre que la gentillesse et l'humour, qu'un peu de moi et de lui, qu'un peu de "la vie est ce que tu décides d'en faire" et de "ce n'est pas toujours marrant mais on va quand même essayer d'en rire".


Nos enfants nous ressemblent, nos enfants sont différents, nos enfants sont nos uniques.
Quand je les vois devenir ce qu'ils sont, quand j'entraperçois ce qu'ils seront peut être, quand je devine certains traits de leurs caractères, je me dit que ça valait le coup. Et que, plus ça passe, plus ça compte.

62 commentaires:

  1. Tellement vrai et empreint d'émotions...
    Bravo, comme d'habitude.

    RépondreSupprimer
  2. Encore une fois, tu as su écrire ce que l'on ressent toutes je pense.... Merci!

    RépondreSupprimer
  3. Drôle et tellement émouvant, débordant d'amour ! Merci!
    Vero

    RépondreSupprimer
  4. JULIETTE, 1 Crapaud4 juillet 2011 à 23:01

    bin voilà ! bravo Marie, j'ai les yeux humides maintenant !!

    RépondreSupprimer
  5. Ma fille ce soir fait dire à ses playmobils: "Eclates toi bien!" ou hier à son frère en regardant un documentaire sur la montagne " là je ne préfère pas que tu regardes mon loulou, parce qu'il risque d'y avoir des loups, tu pourrait avoir peur".
    Comme je me reconnais dans ton texte!!
    Effectivement, tout passe, le bon comme le mauvais...
    Assurons nous de transmettre le plus de meilleur possible!!

    RépondreSupprimer
  6. Suzanne> J'adore quand les grands font les protecteurs, avec la voix rassurante et (un peu) supérieure. C'est trop adorable :)) Faudrait les filmer

    RépondreSupprimer
  7. Et voui...ah la tête de chat potté ;-) Moi je fond lorsque j'entends la grande (4 ans) nommer sa soeur avec des petits noms affectueux inventés (comme moi je fais) genre "ma pouchoupounette" ;-)
    Et chez nous aussi on pense qu'il vaut toujours mieux en rire ou tout du moins relativiser.
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. On est foutues ! On se dit les même choses :-)
    C'est terrible d'être à la fois persuadée de donner tout ce que l'on a et de se demander si c'est justement suffisant. Un amour à plein temps… du bonheur à chaque seconde… l'envie parfois d'arrêter le temps pour ne pas les voir grandir trop vite… merci pour ce joli texte :-)

    RépondreSupprimer
  9. Quand on met de côté tout ce qu'on peut râler, voilà ce qui reste :)

    RépondreSupprimer
  10. tu m'as filé la larme à l'oeil....c'est malin tiens!
    c'est tjs drôle de voir qu'ils prennent un peu là et beaucoup ici pour finalement être tout à fait eux-mêmes...

    RépondreSupprimer
  11. Moi aussi, j'ai une tite larme qui vient d'accrocher le cil droit...c'est ce que je me dis aussi...quand je vois la niafette, qui ne vient pas du fond de moi, et qui est tellement moi, tout en étant tellement elle...c'est vrai, ça compte...c'est chouette...

    RépondreSupprimer
  12. Merci Marie pour ce billet de très bonne qualité, qui me met du baume au coeur en cette soirée un peu tristoune.

    RépondreSupprimer
  13. C'est merveilleux de voir ces petits bouts d'hommes et de femmes s'épanouir :) merci pour ce joli billet !

    RépondreSupprimer
  14. Ici aussi quelques larmes montent... Tu as raison, quand on met de côté tout ce qu'on râle, il reste ça : beaucoup, beaucoup d'amour !
    Merci de me le rappeler après une soirée un peu courte et énervante pour cause de nains incouchables...

    RépondreSupprimer
  15. la mienne parle pas encore mais c'est fou qu'a presque 1 an je retrouve de mes expressions et celles de son papa en elle. ca laisse rien presager de bon pour la suite ...
    très bel artikeul comme toujours

    RépondreSupprimer
  16. Et quarante ans après on a toujours le même émerveillement ... bisous Marie si précieuse pour exprimer ce que nous ressentons

    RépondreSupprimer
  17. c'est que du bonheur d'avoir des enfants!!!!! même si ca peux faire peur de les surprendre nous ressembler autant..............

    RépondreSupprimer
  18. c'est encore une fois joli comme tout Marie. J'adore quand le mien (3 ans 1/2) prend une histoire, se ravise, me regarde, et me dit:"non pas celle là, celle la tu es trop petite, tu vas avoir peur. Je te la lirai plus tard". Ou alors me demande deux heures après la précédente question: "ça y'est je suis grand je peux jouer à Mario?" (euh non toujours pas le nain).
    Vive les vacances! j'espère que tu vas avoir le temps d'écrire.

    RépondreSupprimer
  19. Ahahaha Sabine > je suis grand là??? Et ça y est, on est déjà demain?

    RépondreSupprimer
  20. une fois de plus un très joli texte qui m'a mis la larme à l'oeil (en plus de mes hormones de 9ème mois de grossesse !!) ... ils grandissent tellement vite et pourtant ils restent nos bébés, le mien a déjà 4 ans et s'inquiète de savoir s'il va bien grandir comme papa ... et puis "maman on fait la taille ? je suis plus grand que toi ?" ...

    RépondreSupprimer
  21. Tiens PAF! merci pour la larmichette de bon matin...mais bon j'aime cet article :)

    RépondreSupprimer
  22. J'adore... Dernièrement, j'ai un peu haussé le ton avec NuméroBis qui n'en faisait qu'à sa tête à table (jet des denrées sous la table et dire "ombé", ça finit par me hérisser le poil)... Elle a vu que j'étais irritée et c'est vers son frère qu'elle s'est tournée en demandant un câlin... Il m'a regardé, est sorti de table pour lui faire un câlin king size (avec bisous et tapotement du dos) en disant : "tu vois aussi, tu fais des bêtises, allez, mange maintenant !"...

    Je fonds...

    RépondreSupprimer
  23. Trop mignon, comme d'hab! Merci Marie!

    RépondreSupprimer
  24. petite larmiche du matin n'arrête pas le pélerin ;) merci Marie !
    Mon nain de 3 ans à son papa qui venait de poser Mini en pleurs (6 semaines) dans son lit en grondant un peu du calme-toi : papa c'est un bébé, c'est normal qu'il pleure, il ne fait pas exprès alors tu ne te fâches plus jamais contre lui, d'accord ?
    Plus ça passe, plus ça compte... comme tu as raison

    RépondreSupprimer
  25. J'ai adoré le coup de petit café qui fait du bien ! C'est vrai que les enfants enregistrent tout et j'ai hâte d'entendre à mon tour une de nos phrases du quotidien dans la bouche de mon fils... et d'en être épatée !
    Encore un joli texte Marie...

    RépondreSupprimer
  26. gros moment émotion, certainement des larmes derrières un écran... Ca me fait beaucoup de bien, mon Crapaud a 6 mois et j'ai déjà un petit pincement au coeur, alors je me dis que moi aussi j'aurais droit à tous ces petits moments et du coup je souris ^^
    Merci !

    RépondreSupprimer
  27. merci marie pour ce joli article. j'adore vraiment votre blog, toujours empreint de douceur, de tendresse, d'humour et de vérité...

    RépondreSupprimer
  28. Merci pour ce bel artikeul qui fait mouiller mes yeux aujourd'hui où mon plus grand nain fête ses 6 ans ...

    RépondreSupprimer
  29. Quand mon grand de trois ans et demi se met devant la prise électrique et dit à son petit frère de 9 mois : non c'est dangereux tu peux te bruler !
    Ou quand il s'installe à côté de moi et me dit en dessinant un bonhomme : " Tu vois maman là j'ai du travail : je dois corriger mes copies ( oups...).
    Oui, c'est quand même chouette...

    RépondreSupprimer
  30. j'adore comme d'habitude ;)
    c'est quand je me vois moi parfois avec loulou et bien je revois ma mère, impressionnant !

    mon choupy n'a que 7 mois bientot, mais j'arrive a me projetter (le pti café, l'apéro ... lol), ca me rappel ma ptite niece 3 ans qui va voir un ami (38 ans) dont le pantalon est dechiré "et bah t'es tombé, t'as dechiré le pantalon, ta maman va te gronder", trop mignon !!!!

    RépondreSupprimer
  31. Ohé dis donc Marie, tu n'as pas honte de faire pleurer les femmes enceintes?
    Quand je pense que son père et moi en sommes déjà à interpréter ses coups de pied comme tel ou tel trait de caractère... :)

    RépondreSupprimer
  32. Je ne commente jamais alors que je suis une lectrice, fan et assidue...
    Ce billet me touche particulièrement... en cette semaine difficile où l'on va dire un dernier aurevoir à une maman extraordinaire qui vient de laisser 2 petits enfants beaucoup trop tôt... de qui on dira souvent, on dirait elle...
    Merci pour les larmes qui soulagent...

    RépondreSupprimer
  33. Adeline, 1 grenouille...5 juillet 2011 à 10:30

    J'adore... Bravo Marie pour ce super billet... Voilà ce que nous apporte nos enfants : De l'Amour, du Rire, de la Fierté et du Bonheur !!

    RépondreSupprimer
  34. L'autre jour, j'étais énervée par un coup de fil et un juron m'a échappé. Ma naine, 21 mois au compteur, m'a fait les gros yeux "on dit pââdon!" [pardon]; et au voisin qui la prend irrémédiablement pour un garçon parce qu'elle a les cheveux courts et qu'elle n'apprécie pas les robes elle a dit "pore te quoi Monsieur!" [n'importe quoi!].
    En une phrase je vous le dis, je teste la naine qui ne se laisse pas faire, et c'est trop bon!
    Bravo Marie, votre tribu est tout amour et rigolade (mais ça doit quand même barder de temps en temps, avec 3...)
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  35. J'adore! J'ai versé des larmes énormes d'émotion... pourtant je ne suis pas enceinte (enfin j'espère pas tout de suite 7 mois et 2ans mes loulous on va se calmer un peu...)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  36. Quand il s’assoit sur le banc dans le jardin, les yeux dans le vague et le vague à l'âme,
    Quand il boude, la lèvre inférieure en avant,
    Quand ils se retrouvent, effusion fraternel,
    Quand ils se disputent pour un rien,
    Quand le grand fait la scala et le petit plutôt actor studio,
    Quand il rêve, mon gentleman et me parle de sentiments,
    Quand il ne reste pas en place, mon zébulon, et déménage la maison...
    Oui, il y a de moi, de nous, de mes parents aussi : une posture, un regard, une angoisse, une intensité....
    J'aime et ça me déstabilise toujours un peu.
    Miette
    PS : Chez nous aussi on est "petit cul".

    RépondreSupprimer
  37. C'est trop vrai et c'est trop beau!

    RépondreSupprimer
  38. Trop mimi ton texte!
    Ma naine a 16 mois et elle est entrain de changer (encore). Hier, je rentre du travail, la nounou me dit que ma naine s'est prise d'amour pour une nouvelle chanson.Elle lui chante devant moi "dans la forêt lointaine... coucou...", la petite appuie sa tête sur elle comme dans un canapé et relâche tout son corps, genre je suis calme (jamais expérimenté pour l'instant ce genre là, nouveauté totale).
    Bon, ça n'a rien à voir avec le thème, je gagatise.
    Pour me rapprocher du thème, je me demande tout le temps comment ne pas lui refiler mes inquiétudes car je suis une angoissée de la vie; mais je trouve qu'elle se débrouille plutôt bien avec son caractère (pas toujours simple) à elle.
    Second rapprochement du thème : Dès qu'elle voit un bébé, elle lui donne à manger tout ce qu'elle trouve!! Et déjà maintenant je craque.

    RépondreSupprimer
  39. Trop bien vu, comme d'habitude. J'adore aussi le coup de l'apéro, même si c'est un peu la honte devant le personnel de la crèche ("non, non, je vous assure, on boit pas pourtant pas l'apéro tous les soirs").

    RépondreSupprimer
  40. Rien à ajouter à part !! MAGNIFIQUE !!

    RépondreSupprimer
  41. :-)
    Ah bon c'est pas maman qu'il appelle 20 fois? ;-)

    RépondreSupprimer
  42. C'est très simple mais si bien écrit, c'est juste l'essentiel qu'il faut retenir ces petits moments magiques qui nous font sourire, rire aux éclats et qui nous font oublier tout le reste... Que du bonheur !!!

    RépondreSupprimer
  43. Je suis une lectrice assidue mais je ne commente jamais, aujourd'hui je sors de ma réserve parce que ce billet m'a particulièrement touchée, je suis vraiment émue.
    Merci du fond du coeur pour ces mots justes et émouvants. Oui, c'est ça, c'est tout à fait ça... Le fruit de 2 lignées, des points communs qu'on retrouve et pourtant une individualité unique et magnifique.
    Comment faire au mieux pour ne leur transmettre que le meilleur, vaste utopie, alors juste être là parce que la vie n'est pas toujours rose, même quand on est un nain aimé et choyé.
    Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  44. Nath (la 105785eme)5 juillet 2011 à 16:08

    et cette extraordinaire complicite entre soeurs qui n'appartient qu'a elles, mais qui nous rend tous fous de bonheur...

    RépondreSupprimer
  45. Juste pour le plaisir je rajoute ceux qui me viennent tout de suite là maintenant, ....

    Quand il vient te voir avec son petit air coquin et qu'il te dit : "ze pe avoir un chocolat, s'il te plait maman chérie"

    Quand il tchin son verre d'eau avec ton apéro et qu'il est tout fier de pouvoir faire comme les grands

    Quand il raconte des histoires a sa petite soeur alors qu'il n'a pas 2 ans et ne sait même pas lire

    Quand il est tout triste quand sa petite soeur pleur et qu'il dit : "pleur louna, pleur, chui triste"

    .... A suivre

    RépondreSupprimer
  46. ma pierre à l'édifice:

    je lui dis "bonne nuit mon gros poussin"

    elle réfléchit 30 secondes et répond:

    "bonne nuit mon petit crabe"

    J'avais peur que ce soit vrai à force de l'entendre répéter partout: "ils grandissent trop vite";
    mais ce que les gens oublient de dire, c'est que l'émerveillement grandit lui aussi, avec eux.

    Mais tu n'es pas "les gens"! =)

    RépondreSupprimer
  47. maintenant je pleure comme une madeleine...

    RépondreSupprimer
  48. ouais plus ça passe, plus on les découvre, plus c'est passionnant !

    RépondreSupprimer
  49. Euh ... Dis-donc Marie , sauf ton respect , c'était pour me poilée que je te lisais , alors si tu te mets à nous faire chialer ...

    Fais gaffe , tu vires tristouille !!!

    Sans rancune , hein ?! ( je rigole , moi ! )

    RépondreSupprimer
  50. Maryvonne Liegaut6 juillet 2011 à 03:17

    Comme a dit ma fille, je cite " c'est trop vrai et c' est trop beau ". Entièrement d' accord !!!! Attends de les voir grandir, les ressemblances sont de plus en plus flagrantes et le "mélange" entre "toi et lui" très touchant.
    Merci Marie d' exprimer de si jolies choses et à bientôt en Moselle (je pense que de quitter Reims te rend nostalgique, une belle tranche de vie qui s' éloigne, une nouvelle, tout aussi belle, qui s' annonce). Comme dit le mâle (le mien) depuis des années: "Tant qu' on est tous ensemble, peu importe où l' on est et ce que la vie nous réserve".
    A bientôt <3

    RépondreSupprimer
  51. dina, trois nains6 juillet 2011 à 12:13

    et je larme, comme les autres;)

    RépondreSupprimer
  52. pourquoi tu choisis le seul jour du mois où j'ai pris la peine de me maquiller pour le faire chialer? hein, pourquoi???

    RépondreSupprimer
  53. Magnifique... et débordant d'amour... Merci pour ce joli moment.

    RépondreSupprimer
  54. J'ai pensé à toi en lisant ça. Mieux que le bib expresso le babynes. Le lait de bébé en CAPSULES!

    https://www.babynes.ch/FR/Pages/accueil-babynes.aspx?cmpid=PS|babynes|9909473513

    Alors, a quand une nouvelle chronique de George? :)

    RépondreSupprimer
  55. Ouh là, là....C'est un complot pour faire pleurer tout le monde ??? Parce que moi, encore une ligne comme ça et je chiale là...Mais c'est dingue l'effet qu'ils ont sur nous ces gamins !

    RépondreSupprimer
  56. Et oui, ce n'est pas seulement physique la ressemblance. Il y a aussi tout ces petits ça et là qui font que ce sont nos enfants... uniques, mais comme tu le dis si bien "nos uniques". Ah! C'est ça l'amour !?

    RépondreSupprimer
  57. Quand elle pose ses mains sur ses hanches et dit: "pff.. j'en peux plus..". (Suis enceinte de 8 mois et quelque).
    Hi!Hi!
    C'est tellement vrai ce que tu dis..

    RépondreSupprimer
  58. j'ai pas toujours le temps avec mon nain de 3 ans mais quand j'ai besoin d'un peu de réconfort et de beaucoup d'humour je me régale à passer quelques instants sur ton site Marie. Merci

    Hélène

    RépondreSupprimer
  59. Qu'il est beau cet article, si émouvant, si vrai, si tendre...
    Ici aussi j'en ai 3 de nains. Et bien sûr y'a des cris, des ras le bol, des disputes, mais quel ravissement, de voir mes grands choyer autant le tout petit ("notre bébé" qu'ils disent), être protecteur, les voir grandir, évoluer, et en effet des caractères qui se dessinent, et qui nous font nous dire qu'on se retrouve en eux.

    RépondreSupprimer
  60. c'est malin, voilà que je chiale... Vais tenter un repli stratégique vers la sdb pour "me brosser les dents" avant que l'Homme s'en aperçoive.
    Mais merci pour ce pur moment d'émotion.

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...