15 oct. 2015

Le Nain va au restaurant (en 55 points)

Vous aviez aimé le Nain au parc (en 55 incontournables points)? Voilà le Nain au restaurant dans ces mêmes 55 points tout aussi incontournables.

Je vous rassure tout de suite, nous n'allons pas tous les jours au restaurant en famille. QUE NENNI.
Nos repas à la maison (à lire ici) suffisent totalement à entretenir notre ulcère parental.

Ah oui, l'ulcère parental. Celui que vous ne connaissiez pas avant de faire un repas en famille, celui qui survient après quelques centaines de dîners avec vos enfants, celui qui vous guette si, comme nous, vous passez plus de temps à vous relever pour "aller chercher de l'eau" ou à rappeler "qu'on ne chante pas à table" plutôt que de mâchonner très lentement votre bouchée de pâtes à la bolognaise (froides).

Non, le parent ne peut décemment pas dire qu'il apprécie de manger avec ses enfants avant qu'ils aient un certain âge. Mais je ne sais pas pourquoi, on persiste à vouloir parfois continuer à vivre comme avant, à sortir au restaurant en se disant "T'as vu?? ça ne change RIEN d'avoir des enfants?" (à part qu'on réserve pour 19h30). On se dit "ça se tente et puis ça changera du Mac Dal".


Ah pardon, il n'y a que Wondermaman qui emmène régulièrement ses faux nains au restaurant, le patron les tutoie et ils ont leur petite place favorite, près de la fenêtre. Sache, lecteur déprimé au nain insortable, qu'elle les a entraîné tout petits à aller manger des sushis et qui se tiennent droits comme des I et polis comme des peluches. Les votres, les miens, ils se tiennent comme des relous-boulets-gorets (ça rime).

Paraît que ça s'arrange avec l'âge. Paraît que si on y va régulièrement ça se passe de mieux en mieux.


Probablement que je n'y vais pas assez souvent...





1. On parlemente pendant 18 minutes avec le Mâle pour savoir quel restaurant aura l'immense privilège de nous recevoir ce soir à dîner. On évite le Buffalo Grill (pas fameux) et le Chinois (le Grand a affirmé au serveur qu'il ne souhaitait pas de chien dans ses nems la dernière fois). On évite le resto "Fin Gourmet" au menu à 34 euros (on voudrait pouvoir y retourner en amoureux) ainsi que le Tex Mex (Moyen a rendu tous ses burritos sur la table la dernière fois).

2. Notre choix se porte sur la pizzéria El Vésuvio (ça fait typique) puisque NORMALEMENT le nain mange des pâtes et/ou des pizzas. Et que NORMALEMENT on n'attendra pas trois heures pour avoir à manger dans notre assiette.

3. Nous tentons de faire comprendre à Micronaine que OUI sa robe Rebelle est fort chic mais que NON, on ne peut pas aller au restaurant ainsi accoutrée. De la même façon, on explique à Grand Nain que oui oui sa veste chic est très chic. Mais pas associée avec un jogging de chez Décathlon.

4. Nous montons en voiture. Nano veut monter TOUTE SEULE MOUA TOUTE SEULE (dans le camion). Elle est noire de crasse et couverte de miettes à la suite de son rampage sur le sol (hygiéniquement douteux) du dit camion.

5. Nous cherchons la rue de la pizzéria, l'application MAPS veut nous faire passer par un chemin privé. Les nains lui hurlent dessus qu'ils ont faim. Le Mâle me demande s'il n'y a pas une vente privée Tom-Tom pour avoir un vrai GPS qui fonctionne plutôt qu'une énième vente privée de Robes Originales à imprimé animal. Je décide d'ignorer.

6. Nous galérons pour trouver une place de parking qui soit assez grande pour notre camion. Les nains chantent "Chauffeur si t'es champion". Le Mâle m'assure que sa prochaine voiture est un petit coupé sport. J'imagine les nains empilés dans le coffre du coupé sport.

7. Nous voilà enfin dans le restaurant El Vesuvio, décoré de photos de volcans (malin). Grand Nain demande pourquoi on ne voit pas les gens morts de Pompéi sur les photos. La serveuse arrive l'air inquiet (il a entendu les cris de Nano qui voulait pousser la porte MOUA TOUTE SEULE).

8. La serveuse demande si c'est pour manger? (je retiens un "nan c'est pour vous laisser les enfants") et nous indique une table en devanture. Moyen Nain fait tomber le porte-parapluie en métal de l'entrée. La serveuse nous désigne une table plus au fond.

9. Les nains veulent tous s'installer sur la banquette. Nano crie la plus fort, elle obtient la banquette.
Le Mâle tente d'asseoir les nains où il faut et je ramasse les vestes jetées au sol. Un couple de vieux (19h20 : l'heure des vieux et des familles avec petits) nous regarde d'un air attendri (ça ne va pas durer).

10. La serveuse arrive avec trois menus. Les nains lui hurlent "MERCI MADAME!"

11. Les nains sont quatre. Nano hurle plus fort et obtient un menu (limite dans la tronche).

12. La serveuse revient trois minutes après. Le Mâle a choisi. Je tente de négocier avec Grand Nain qu'il abandonne l'idée de prendre la Pizza Del Mare en lui expliquant qu'il y aura du poulpe dessus. Moyen Nain hurle de rire en imaginant le poulpe saluant son frère avec sa petite tentacule. Micro ricane comme une hyène à cette idée. Nano hurle de rire (elle ne comprend pas mais ça a l'air d'être drôle). Grand Nain est vexé et prend une pizza Reine.

13. Nous passons commande. Grand Nain change d'avis et préfère un plat de pâtes. Et puis non pizza. Il commence à pleurer devant ce choix engageant manifestement le reste de sa vie. Je prends des pâtes, pas eu le temps de regarder la carte pour moi.

14. La serveuse apporte une carafe d'eau. Je sers un fond de flotte et je recule les verres. Nano hurle A BOUARE et la mamie d'à côté manque de s'étouffer avec son tiramisu. Je la sers et elle se renverse tout son verre dans le col de sa robe. J'éponge lamentablement avec les serviettes en tissu rouge qui lui laissent des petits morceaux dans le cou. Grand Nain et Moyen Nain lui disent qu'elle pisse le sang. Elle pleure.

15. Je dégaine les petits carnets des nains et des crayons de couleurs histoire de les occuper. Le Mâle et moi tentons de commencer une discussion d'adultes sur le déroulé de nos journées respectives.

16. Micro souhaite du bleu ciel pour faire la robe de Cendrillon. Exige même.

17. Je réponds qu'il y a quatre couleurs parce que ce sont les petites pochettes offertes au Buffalo Grill.

18. Moyen demande d'ailleurs pourquoi on n'est pas au restaurant des Indiens (autre nom du Buffalo Grill selon les nains). Je tente d'expliquer que j'en ai un peu marre de manger des burgers.

19. Le Mâle précise qu'au Buffalo on aurait déjà eu notre salade d'accueil.

20. Nano jette tous ses crayons par terre parce que c'est MOSSE MOSSE MOSSE (son dessin).

21. Moyen a envie de faire pipi.

22. Je ramasse les crayons sous la table et je me cogne la tête en me relevant tout en renversant le verre d'eau qui noie la nappe en papier. Nano hurle qu'elle est Trempéééééée.

23. Les voisins demandent l'addition.

24. J'emmène Moyen aux toilettes avec Nano à qui je suggère de se sécher sous le sèche-serviette.

25. Les deux autres arrivent, ils ont aussi envie de faire pipi finalement. Demander à Nano d'arrêter de passer en courant sous le sèche serviette parce que ça fait du bruit.

26. Dire à Grand Nain qu'il est inutile de parler pendant qu'il est aux toilettes puisque sa soeur passe encore sous le sèche serviette de manière hystérique en secouant les bras et les cheveux et que, de ce fait, je n'entends rien.

27. Retrouver le Mâle qui sirote son petit apéritif. Expliquer aux nains qu'on sirote DOUCEMENT son jus de pomme parce qu'il n'y en aura qu'un verre. Boire une gorgée de vin en soupirant d'aise.

28. Réprimander Moyen Nain qui rote bruyamment après avoir vidé son verre cul sec. Réprimander les trois autres qui rient comme des ânes. Trouver Nano mignonne quand même jusqu'à ce qu'elle réussisse à rendre sa gorgée de jus de pomme sur la table.

29. Distribuer un morceau de pain à chaque enfant et reprendre la conversation avec le Mâle sans trop savoir où nous en étions. Ramasser la boulette de mie recrachée par Nano et la manger.

30. Recevoir les plats des trois enfants. Obliger les enfants à dire MERCI et dire à Grand Nain que OUI, sa pizza à lui arrive aussi mais que la serveuse n'est pas une pieuvre.

31. Rappeler à Grand Nain que NON, il n'avait pas commandé des pâtes mais une pizza Reine.

32. Expliquer à Nano que NON, on ne hurle pas "MAYO" à la serveuse, d'autant qu'on n'ajoute pas de mayo dans les spaghettis bolo.

33. Goûter une part de pizza des nains en se demandant si le pizzaïolo fabrique actuellement les pâtes à la bouche. Expliquer à Micro que NON le vert de sa pizza n'est ni du moisi ni de l'herbe mais du BASILIC et que OUI ça se mange et que c'est bon.

34. Boire un verre de vin et rappeler à Nano que NON, on ne se tourne pas les oreilles en aspirant chaque spaghetti comme tonton lui a appris. Même si c'est drôle.

35. Recevoir ses pâtes avec SATISFACTION. Faire goûter avant même d'avoir pu avaler une bouchée à tous ceux qui salivent avec envie. Dire au Mâle qu'il n'avait qu'à prendre ça la prochaine fois.

36. Redonner une deuxième bouchée à Nano qui ADORE LES PÂTES DE MAMAN. La voir recracher la bouchée entière parce que non, finalement c'est pas bon.

38. Dire à Moyen Nain que NON, il n'aura pas de second verre de jus de pomme.

39. Entendre le Mâle dire à Micro qu'elle peut patienter TROIS MINUTES pour les toilettes et la voir fondre en larmes parce qu'elle va faire pipi dans sa culotte.

40. Être une vraie maman sensible, avaler une bouchée de pâtes en évitant la bouchée recrachée par Nano précédemment et se lever pour emmener Micro aux toilettes.

41. Manquer de tomber au milieu du restaurant en glissant sur les crayons du Buffalo Grill tombés au sol.



42. Attendre derrière la porte des toilettes que Micro ait terminé. "Mon pipi ne vient pas".
Attendre. "J'ai fait caca et j'ai fini!!!!". Prier pour que les toilettes soient bien isolées phoniquement.

43. Retourner à table le coeur au bord des lèvres après la session toilette. Passer un coup de serviette trempée dans un verre d'eau sur le bec rouge de sauce tomate de tous les enfants. Tenter d'ôter la viande hachée des cheveux de Nano.

44. Terminer la pizza de Moyen Nain pour éviter d'avoir honte devant la quantité laissée dans l'assiette tout en se disant que c'est pas comme ça qu'on perdra son petit ventre.

45. Tenter de débarrasser un peu la table pour ne pas avoir trop honte quand la serveuse va revenir prendre la commande des desserts. Voir le regard du Mâle atterré genre "mais t'es vraiment DINGUE ma pauvre fille, tu débarrasses au RESTAURANT".

46. Finir ses pâtes (froides) tandis que les nains commandent leur dessert. Expliquer à la serveuse qu'on n'en prend pas puisqu'on en aura quatre à terminer. Voir le Mâle se commander une part de Tiramisu avec jalousie.

47. Regarder arriver les glaces smarties dégueulant de Chantilly et assorties d'un petit parapluie en papier devant les nains ébahis. Se dire que la serveuse n'a probablement pas d'enfants sans quoi elle n'aurait JAMAIS osé disposer de telles armes de combat crève-oeil dans les desserts.

48. S'emparer des parapluies et promettre de les rendre une fois la glace terminée.

49. Prendre trois kilos en regardant le Tiramisu du Mâle arriver et se dire que c'est injuste. Goûter le Tiramisu donc et rappeler à Micro qu'on doit manger AUSSI la glace et pas que les smarties.

50. Expliquer à Moyen Nain que s'il n'aime pas la Chantilly, il peut la déposer sur l'assiette plutôt que de la mettre par petite poignée sur la nappe.

51. Tenter de lancer un Tchoupi sur son téléphone pour calmer Nano qui veut rentrer à la maison TOUT DE SUITE puisqu'elle a mangé tous ses smarties. Dire au Mâle que ça ne s'est pas SI mal passé.

52. Demander l'addition et remercier la serveuse pour sa gentillesse en tentant une blague minable sur les espaces familles qu'on devrait instaurer dans les restaurants à la place des ex-espaces fumeurs. Ne pas faire rire la serveuse.

53. Expliquer à Grand Nain qu'on ne hurle pas WOW c'est CHER pour une pizza Picard quand on reçoit l'addition. Expliquer également à Moyen Nain qu'on ne hurle pas WOW LA CARTE BLEUE PLEINE DE SOUS DE PAPA quand on sort la cébé pour régler.

54. Partir sans regarder les dégâts infligés à la table du restaurant. Tenter d'oublier qu'il y a la même chose SOUS la table du restaurant.

55. Traverser le restaurant tout en voyant les yeux des gens attablés s'agrandir en comptant le nombre d'enfants. Puis les soupirs de soulagement une fois les nains sortis sur le trottoir.
Prier pour qu'aucun ne vomisse ce soir.

25 commentaires:

  1. Oh punaise! Je m'y vois tellement!
    Vous êtes courageux de persister.
    Chez nous c'est resto uniquement lors des trajets de vacances (donc Courtepaille ou MacDo) et sinon c'est livraison à domicile (tant qu'à débarrasser, autant que ce soit chez moi) ;o)
    En plus nos nains sont casaniers, ils aiment salir leur chez-eux plutôt que de se déplacer pour salir chez les autres.

    Banane

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai qu'un "nain" pour le moment (et je sens que je vais en rester là) et en fait le resto, ça dépend des jours.
    Je me souviens d'un Courtepaille où ça avait été terrible mais c'est un peu la faute du resto, ils mettaient un temps fou à prendre la commande, arriver avec l'entrée, puis les plats... impossible avec un gamin de moins de 3 ans.
    Et puis le dernier resto qu'on a fait, un buffet asiat, il a été si mignon que j'ai dû le dire au moins 3 fois à mon Mari.
    Bref, c'est pas tout le temps la catastrophe.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai riiiiii ! (merci)
    Je crois que je vais vite me faire une orgie de resto tant que mon BabyTea a juste un an et ne puisse pas encore trop mettre de bazar !

    RépondreSupprimer
  4. c'est ça, tout y est! enfin presque, mon expérience, similaire (italien, 4 trolls, 19h30, idéalisme etc...) incluait aussi un couvert mis avec 2 verres à pied chacun + un couteau à pizza ultra pointu. donc un verre cassé, un jus de fruit d'accueil renversé, et 4 couteaux confisqués ;)
    on a laissé tomber, nous...finalement, meme les repas à la maison sont tendus, on n'a pas besoin de dépenser 80 euros et d'avoir le regard des voisins en plus!!

    RépondreSupprimer
  5. OMG j en pleure, j ai mal aux abdos tellement j ai ri, à côté de Gnome2, 4 ans,qui coloriait tchoupi en me disant "j adore quand tu ris maman!"
    ecoute, vive le resto avec ou sans gnomes, c est ca aussi etre parent! merci pour cet article! je le partage of course!!!

    RépondreSupprimer
  6. J'adore!
    J'ai un souvenir ému du premier restau en tant que parent. Je n'avais qu'une petite fille de 10 mois et elle était restée sur mes genoux tout du long en piochant dans mon plat. Une fausse naine parfaite!
    C'était un restau italien d'ailleurs, un peu chic.
    Aujourd'hui, on coche quasiment les 55 points haut la main. J'ai même eu un pipi au restau une fois. Dans la salle!
    Et on a déjà fait le restau de sushis mais j'ai passé mon temps à empêcher le petit dernier qui avait 20 mois de choper tout et n'importe quoi sur le tapis roulant... Alors on va attendre encore un peu avant de tenter à nouveau...
    Merci Marie! Encore!

    RépondreSupprimer
  7. J'adore!!! On s'y retrouve trop! Le must chez nous un resto un peu chic sur route de vacances... pas la bonne idée mais y avait que ça....et on a sans doute mal géré l'arrivée avec une couche a la main " vous auriez une poubelle?"...j'en avait même pas dans les toilettes! Bref le repas a été atroce...bizarrement les serveurs avaient pas du tout les mêmes attentions pour nous que pour les autres clients...forcément y avait pas du petit pot carotte étale sur la nappe a coté...!

    RépondreSupprimer
  8. Le seul bon coté que je trouve au restau en famille, c'est que la dévastation du repas n'est pas CHEZ TOI, que les critiques "eurg-je-vais-vomir-maman" ne concernent pas TES plats, et que c'est quelqu'un d'AUTRE qui va se taper la vaisselle et nettoyer le sol jonché de restes non identifiés :)

    RépondreSupprimer
  9. Si un jour j'oublie pourquoi aller au restaurant munie de ma progéniture n'est pas forcément LA bonne idée, je relis les 55 points précédents AVANT de réserver quoi que ce soit. Je crois qu'on a déjà coché tous les points, vomi dans la salle de restaurant inclus. Le mieux, un dîner en voyage en Thaïlande, pas le choix et buffet coréen : mini tapis roulant garni de plats d'un côté, marmite bouillante au milieu de la table, sushis pas très frais à volonté et pas mal de route prévue le lendemain. Merci pour ce grand moment de rigolade ( pardon, je crois que c'est nerveux ).

    RépondreSupprimer
  10. Oh là là! que de souvenirs! on est tous dans la même galère un jour ou un autre! Bon ici galère finie. Trois ados au resto, c'est plus calme!

    RépondreSupprimer
  11. C'est toujours tellement drole!!!
    Mon point favori: le 45, moi aussi je range un peu la table tellement j ai honte du bazard qu elles ont mis! Et le regard de monsieur... :D

    Merci pour ce post!

    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  12. Je n'en ai pour l'instant que 2, mais c'est tellement ça ! Sauf sur un point : je suis un Mâle moderne, aussi, on gère chacun le sien ^^

    (P.S. : je suis aussi en congé parental, donc, je peux aussi valider pas mal de points concernant les nains à la maison)

    RépondreSupprimer
  13. Je pense que je vais imprimer ton billet et le relire chaque fois que l'envie de manger au resto me prendra !
    La dernière fois, c'était à l'aquarium de La Rochelle, Poussin a râlé (hurlé) tout le temps et Poulet n'a mangé que du pain et trois haricots de son menu à 8€ ! Et nous, ben, on n'en a absolument pas profité !
    Je crois qu'on va instaurer le restaurant entre midi et deux, en amoureux !

    RépondreSupprimer
  14. Comme d'haibitude j'ai pouffé devant mon écran et ducoup le mâle a voulu lire aussi ;)

    RépondreSupprimer
  15. Attention, je vais frimer: on emmène notre crapaud de 3ans au restaurant régulièrement, bon il ne vide pas forcément son assiette (aïe pour le PEL debloqué pour l'occasion) mais il se tient correctement. En revanche, on n'emmène pas la petite, elle hurlerait à la mort jusqu'à ce qu'on lui donne le contenu intégral de nos assiettes (si si c'est vrai...)
    En tout cas, j'ai bien ri

    RépondreSupprimer
  16. Avec nos 3ans, 5 ans et 6 ans c'est à peu près la même chose, mais on persévère (on est maso je le sais) ! Bravo pour cet article qui dépeint fort bien ce qu'est le quotidien d'une famille nombreuse avec des enfants en bas-âge !

    RépondreSupprimer
  17. maieuh j'ai l'impression que le Mâle est très spectateur de tout ça, c'est un effet de style?

    RépondreSupprimer
  18. Chez nous, c'était la crêperie, tout aurait dû bien de passer, il y avait même une chaise haute pour ma dernière, au moins une qui ne sortait pas de table ! Et pourtant je valide quasiment les 55 points! "Tchoupiiiiiiiii! Oh, bouge pluuuuus" ah, mais il n'y a pas assez de réseau... Et le plus grand qui s'en mêle "c'est quoi le réseau? Ça marche comment?..." Bref, finalement le resto en famille c'est fini pour l'instant! Et si l'envie nous en reprenait, je n'aurai plus qu'à relire ton article pour oublier l'idée! Merci pour la piqure de rappel!

    RépondreSupprimer
  19. Chez nous, quand on emmène les 4 au resto, ils bouffent tout (y compris dans nos assiettes) à croire qu'on ne leur donne pas assez à manger... J'adore le regard des gens quand on débarque (genre oh non on voulait être tranquille et on va se taper la famille nombreuse) mais en général à la fin ils viennent nous féliciter parce que nos enfants se tiennent assez bien à table au resto (je précise car à la maison c'est exactement comme tu décris). Néanmoins, il faut toujours qu'ils visitent les toilettes (lieu incontournable) et il faut que le service soit rapide sinon ça dérape...
    petite anecdote: la dernière fois notre troisième a voulu aller faire pipi et on l'a envoyé avec sa soeur. Résultat, il a traverse toute la salle du resto cul nu en hurlant "maman!!! J'ai fait caca faut m' essuyer" il a alors fallu que je l' a retraverse dans l' autre sens avec lui...il faut assumer ses enfants (mais le mâle m' a lâchement abandonné)...

    RépondreSupprimer
  20. J'ai bien ri!!! Hier midi resto à 4, c'est tombé qu'on avait un pan entier de la salle pour nous. Personne n'a donc vu mon fils faire des bonds à genoux sur la banquette jusqu'à ce que ses frites arrivent tout en mettant ses doigts douteux sur les couverts propres de la table à côté^^ Mais il accepté de me donner la moitié de son cheeseburger (énorme) alors j'étais bluffée. Ma fille a mis environ 30 minutes pour manger très lentement toutes ses frites pendant que son frère était parti dehors avec le papa. Au final, comme on était quasi seuls, on était sereins et c'était une bonne expérience :-)

    RépondreSupprimer
  21. Ahaha! J'ai "hâte" de connaître ça! Ici, le nain est encore un tout petit nain, j'ai juste testé le "j'allaite le bébé hurleur en mangeant d'une main les morceaux de pizza que ma mère me découpe". Épique!

    RépondreSupprimer
  22. Et au fait, en passant... J'ai voulu suivre le lien "A Lyon avec les nains" (site onlygones), je crois que ton lien est à actualiser parce que là, il envoie sur un site, comment dire... pas très très nain-friendly ;-) (je pense que la vraie adresse est celle-ci du coup : https://onlygones.wordpress.com/)

    RépondreSupprimer
  23. J'en ai pleuré de rire. Notre dernier resto une crêperie pendant les vacances à lannion. Au top ! Ils servent les enfants super rapidement, c'est déjà ça de gagné avec 3 gars à nourrir !!

    RépondreSupprimer
  24. Super article comme toujours...Mais je trouve ça bien que vous vous essayer à d'autres restos (en dehors des chaines ultra famille qu'on bouffe de la M.... ;) ) !

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...