22 mai 2011

Allaiter un enfant allergique, tout un monde !


Cher public, comme c'est dimanche, comme je reviens d'une sortie éreintante avec nains (avec château gonflable et balade en barque sur rivière croupie avec moustiques inclus), et comme une adorable maman m'a fait parvenir un sioupère artikeul....je vais te laisser en sa compagnie.

En effet, je teste tout, ou presque, mais il y a des choses que, par la force des choses, je ne peux pas partager. 3nityy (pseudo malin de la maman écrivain du jour) a testé et teste toujours le nain allergique.

Son témoignage, illustré de ses propres dessins, est vrai, sincère et parlera (je pense) à toutes celles qui ont un petit boulet tout rouge à la maison. Je blague, certes, mais à lire le quotidien de cette maman, j'ai plutôt envie de lui dire "bravo, respect" et de la serrer bien fort.

Preuve, s'il en fallait, qu'on fait toujours du mieux qu'on peut, avec courage.
3nityy, merci donc pour ce beau témoignage, merci d'avoir dit les choses, et vraiment, quelle force et quelle énergie. Antonin a une maman extraordinaire. Mais je crois qu'il le sait déjà.

"Je prends mon plus beau crayon HB et j'ai nettoyé mon clavier… Ben oui, c'est pas tous les jours qu'un talent comme Marie de MamansTestent me propose de m'exprimer sur son blog !! Alors, je vais tenter de ne pas lui faire regretter son offre, et lui montrer tout l'honneur que cela représente pour moi !
J'ai un sujet qui me tiens particulièrement à cœur en ce moment, car je le vis, et ce n'est pas tous les jours facile : les allergies d'un bébé allaité.
En parler n'est pas évident, car peu de gens comprennent, et peu de gens cherchent à comprendre. On se sent un peu seule au final ;)


Alors voila, nous causons de mon 2eme loustic, un p'tit gars, qui se prénomme Antonin (bon, le prénom, on aime ou on n'aime pas c'est une question de goût. Nous, on aime :D). Ce beau petit bébé (comment ça je ne suis pas objective ? vous avez déjà vu des parents objectifs sur leur progéniture ??), arrivé 10 jours avant son terme, m'a bien malmené durant la grossesse. Violents coups de pieds, prise (excessive) de poids, œdèmes, bref, il commençait déjà à marquer son territoire, normal quoi. Pour être honnête, ce fut une merveilleuse grossesse, au regard de celle que nous avions vécut pour la 1ère, notre petite princesse (je pourrais faire tout un livre là dessus aussi).


Bref, début juillet notre beau gaillard se dit qu'enfin, il aimerait bien mettre un visage sur ces voix qui le harcèlent jour et nuit (un fœtus ne doit jamais être loin de la schizophrénie !), et décide de pointer ses 4 kg par la porte de sortie (je ne ferai pas de dessin pour ça). Tout se passe bien, j'ai même pas mal (bon, un peu avant la péridurale j'avoue, mais après, c'était le pied), et on nous livre un beau morceau de 4kg tout bien gonflé de liquide amniotique..Welcome Antonin !
A peine sortie, les gentilles madame de l'hosto se chargent de le nettoyer un chouille, et nous constatons plein de plaques rouges sur son corps… Une toxidermie nous expliquent-elles, rien de grave, bébé a la peau fragile… ouais, bon, ok, on va raquer un peu pour de la crème pour qu'il soit bien hydraté, mais ça va bien le faire…

J'ai décidé d'allaiter mon fils par conviction. Je suis convaincue que le lait maternel est adéquate aux besoins de nos enfants (sinon, pourquoi aurions nous du lait ?), convaincues par les préconisations de l'OMS que je suis avec attention, convaincue simplement en mon fort intérieur. C'est un choix, on en pense ce qu'on veux, chez moi, allaiter c'est viscéral… (ça c'est dit, on peut passer à la suite)

Durant les 1ers mois de sa vie de bébé allaité, notre loustic avait sans cesse les joues rouges au moment de téter.. Je mettais ça sur le compte de l'effort (il mange bien le bougre !), et comme la rougeur diminuait après, ma théorie me semblait valable… Nous avons constaté de nombreuses rougeurs sur son corps, mais nous nous disions qu'il réagissait mal à la crème hydratante (bien que j'en ai pris une qui m'ai fait mal au portefeuille, bio, sans additifs et tout et tout).

J'en ai parlé à mon médecin, qui m'a dit qu'Antonin faisait une dermatite atopique, et il m'a conseillé d'aller voir un dermato…lequel m'a conseillé une crème qui coûte une blinde, et vu le prix, je la remercie d'être assez efficace pour calmer les rougeurs…Son diagnostic : le petit a la peau fragile et hyper sèche comme maman (ok, merci, je le prends pas comme une agression du genre "oh la belle peau de croco que vous avez madame"), que ça passera avec le temps, ou pas, et qu'en attendant, il faut "graisser le bébé" (dixit le dermato).
Nous avons fait nos dociles, application de la crème genre 20 fois par jour, et malgré une vraie amélioration, les rougeurs étaient récurrentes..


Courant décembre, j'ai un canal lactifère bouché (autrement dit, un des tuyaux menant le lait vers la sortie est bouché, ce qui est gênant mais surtout assez douloureux), je prends RDV avec une consultante en allaitement que j'avais rencontré à la naissance de ma grande. Et là, surprise, elle voit les rougeurs d'Antonin, et me pose des questions : "vous prenez beaucoup de laitages ?", "il est toujours rouge comme ça quand il tête ?" ce à quoi j'ai répondu OUI à chaque question… Elle me dit "il a l'air de réagir aux protéines de lait de vache" et me conseille d'arrêter de manger des laitages pendant 15 jours histoire de voir si cela change quelque chose... Et effectivement, les plaques se sont bien calmées, plus de rougeurs purulentes sur le si beau visage et le corps de mon loustic. Quelques rougeurs persistantes à des endroits stratégiques (oreilles, dos, épaules, derrière les genoux), mais plus purulentes, un grand plus !

Je ne vous explique pas le bonheur à noël de faire chi***, euh, de préciser à la famille NORMANDE que non, c'est pas pour être vexante, mais je ne vais pas pouvoir manger du bon boudin blanc que-c'est-vrai-qu'il-est-bon-mais-qu'il-contient-du-lait-et-que-c'est-pas-bon-pour-bébé. Et j'en passe sur tout ce qui contient ou a été cuit avec des produits laitiers (si tu suis bien l'explication l'ami, tu notera que NORMANDE a été mis en gras, n'entends tu pas comme moi raisonner en ton fort intérieur "beurre, crème fraîche" ?).


Bref, après 15 jours d'abstinence, une vraie réelle amélioration du bout de chou. On se dit, ok, c'est la misère, il est allergique au lait… On va confirmer en reprenant des produits laitiers, si les rougeurs reviennent, bingo ! Tant qu'à faire, le nouvel an était l'occasion de me baffrer, euh, de reprendre des produits laitiers, afin de corroborer cette thèse d'allergie.


Et bien sur, 48 h plus tard, beau bébé s'est recouvert de plaques rouges et purulentes… la preuve était faite…
Afin de confirmer clairement, médicalement, et pouvoir enfin dire à haute voix à la famille et aux amis "mon fils est allergique au lait de vache" sans qu'on me dise "meuh non" avec un air de professeur en médecine compatissant sur la naïveté et l'imagination débordante de ma petite personne (si si, j'vous jure qu'on me l'a fait plein de fois !), RDV est pris chez l'allergologue…
Résultat du patch posé 48h avant : positif.
Résultat des tests cutanés : positif.
Ok, bon, là c'est plus vraiment une surprise, il est allergique au lait de vache…
Euh, par contre c'est quoi cette autre boursouflure sur sa peau à l'endroit des tests cutanés ??? hein ? pardon ? l'oeuf ? il est allergique a l'oeuf ??? ah ouais, je l'attendais pas celle là…


Après de nombreux conseils d'alimentation "vous ne mangez plus de produits contenant des produits laitiers ni des oeufs, vous ne mangez plus non plus de boeuf, de veau, de poulet ou d'oeuf quelque soit sa provenance (oeuf de poisson inclus), lisez bien la liste des ingrédients sur chaque paquet, attention, même une trace de lait ou d'oeuf va lui générer une réaction, attention les lécithine peuvent être de l'oeuf, par précaution pas de soja (lui et vous) ni de gluten, pour éviter les allergies croisées " etc…, une tentative d'être rassurante "vous allez voir, c'est très facile" (oui, je confirme, la liste de ce que je peux manger est tellement fine que je la connais par coeur), je repars, bébé sous le bras, déboussolée et un peu seule…Je crois même que j'ai pleuré dans la voiture.


Bref, je vous passe le détail de l'organisation, d'autant que le jeune garçon était en âge d'être diversifié…cool ! bon, ok, j'ai toujours fait moi même les repas pour ma grande lorsqu'elle a été diversifiée, par choix. Mais là, ça devenait une obligation, car aucun petit pot pour bébé n'est "sans lait"… Oui, ça parait absurde, mais c'est malheureusement une réalité : de plus en plus de bébé sont allergiques au lait de vache.
Pour le fun, mais aussi parce que ça peut vous concerner, je vous note ici les ingrédients rédhibitoires en cas d'allergie lait/oeuf :

Oeuf :
oeuf, protéines d’œuf, protéine animale, poudre d’œuf, lécithine d’œuf, lécithine, E322, mots commençant par ovo, ovum, protéines ovo-lactohydrolysées, (ovo)globuline, ovomucine, ovomacroglobuline, blanc d’œuf, poudre de blanc d’œuf, albumen, poudre d’albumine, ovotransferrine (ou conalbumine), ovomucoïde, lysozyme (ou E1105), (ov)albumine, ovomucoïde, conalbumine (ovotransferrine), jaune d’œuf, poudre de jaune d’œuf, vitelline, apovitellenine (ou lipovitelline), ovovitelline, phosvitine, Livetine, Colorant E101

Lait :

Lait (concentré, ou en poudre), Beta-lactoglobuline Caséinate (caséinate d’ammonium, de calcium, de magnésium, de potassium et de sodium) Caséine, caséine-présure Caséine hydrolysée, protéines de lait hydrolysées Dérivés/gras/protéines du lait Lactalbumine/phosphate de lactalbumine Lactoferrine, lactoglobuline, Lactose Lactosérum, concentré de protéines de lactosérum Lactosérum délactosé/déminéralisé Lait en poudre, solide du lait Substances laitières modifiées, babeurre
et j'en oublie sûrement..
Le pire étant quand la liste des ingrédients est OK, et que juste en dessous est mentionné "peut contenir des traces de lait et oeuf". Ce qui est le cas de toutes les tablettes de chocolat noir que je trouve en magasin, même en biocoop ! j'en pleure rien que d'y penser…


En parlant de biocoop, j'ai découvert tout un univers parallèle de l'alimentation ! je dirais heureusement que certains produits "bio" me sauvent la mise parfois, et me permettent de tenir le coup… Par contre, je ne vous dis pas comment on pleure, mon porte monnaie et moi quand on en sort..
A l'usage, nous avons noté qu'Antonin réagit aussi lorsque je mange de la fraise, de la banane et de l'aubergine….
Un deuxième RDV chez l'allergo me confirme l'allergie au lait, mais aussi au lait de brebis (alors que l'allergo venait de me faire saliver en me disant qu'avec le lait de brebis il y avait des laitages, des yaourts, des fromages etc…ce qui m'aurait permis de retrouver un semblant d'alimentation). Nous n'avons pas pu tester aubergine, banane et fraise car il aurait fallu que j'en amène.

De guère lasse, je me résous à demander une ordonnance pour un lait spécial sans lait de vache en me disant "si je flanche, j'aurai au moins du lait à lui donner". Elle me l'a faite, non sans me dire "vous savez, avec ce lait, vous passez de la rolls royce à la 2CV". Ok, donc au cas où je ne culpabilisais pas déjà, c'est fait.
Je tenais le coup (qui ne rêve pas d'offrir une rolls royce a son fiston de 10 mois ;) ), non sans mal je l'avoue, jusqu'au moment où mon médecin généraliste (qui suit Antonin) tire la sonnette d'alarme : Antonin n'a pas pris un gramme depuis 4 mois, il a même perdu du poids… Une grosse cassure dans sa courbe… J'ose à peine lui parler des 8 kilos que j'ai perdu en 3 mois… Là, branle-bas de combat, il me dit d'aller voir un pédiatre qu'il me recommande. Le lendemain, il m'appelle pour me dire qu'il a pris RDV pour moi chez ce pédiatre, et il veut que je confirme le RDV. Nous avons discuté pendant plus d'une demi heure… J'en suis ressortie fatiguée, mais soulagée.. Enfin quelqu'un m'a écouté, m'a parlé, et surtout m'a comprise !

Le RDV avec le pédiatre s'est bien passé, non sans larmes et panique lorsqu'il m'a parlé de nous hospitaliser bébé et moi pour lui faire reprendre du poids…J'ai réussis à l'éviter, avec pour mission "d'engraisser le bébé" ce coup ci…J'ai flanché, et après discussion avec mon doudou (le papa du loustic) nous avons décidé de le passer au lait artificiel histoire que je puisse remanger normalement. C'était sans compter que ledit loustic en a décidé autrement : il ne veut pas voir ni entendre parler du lait, que ce soit en biberon ou au bec verseur ! Bref, ruse de sioux, je continue de l'allaiter et lui colle le lait en traître dans ses purées.. C'est pour la bonne cause.

Actuellement, nous sommes en pleins examens pour le petiot qui semble avoir des trucs pas top dans sa prise de sang (laquelle a confirmé notamment une allergie à la caséine, qui est je le précise pour ceux qui ne suivraient pas, une grosse molécule du lait, mais a aussi exclu une allergie au gluten, ce qui est cool car cela augmente le nombre d’aliments que je peux lui donner)… On attend avec impatience de nouveaux résultats qui devraient arriver vendredi matin au plus tard...

Ce qui est difficile, c'est avant tout de ne pas pouvoir en parler, et d'affronter les réactions de l'entourage. Depuis que nous soupçonnons cette allergie, j'ai eu les réactions suivantes : - "ah bon ? c'est pas cool", mais sans plus d'intérêt (genre cause toujours tu m’intéresse) - "meuh non, tu te fais des idées, c'est sûrement autre chose" malgré la confirmation de l'allergie par les tests - l'air qui dit "elle n'a rien trouvé d'autre pour attirer l'attention sur elle"
- "t'as qu'a arrêter d'allaiter"
(euh, en quoi ça résout le problème d'allergie du petit ?) - "oh la misère, je compatis, quand je lis parfois les ingrédients, je me dis : tiens, ça Nathalie ne pourrait pas le manger" qui m’a fait chaud au coeur - "tu nous fais chier aussi !" dit sur le ton de la plaisanterie (bizarrement j'ai moins d'humour en ce moment) De manière générale, et bien que je comprenne à quel point c'est pénible car j'y suis confrontée au quotidien, les personnes ne savent pas quoi me proposer à manger quand nous sommes invités… Donc j'évite un max d'aller chez les gens, je préfères les inviter, ainsi je prépare la nourriture qui convient, et tout le monde mange sans même se rendre compte que c'est sans lait ni oeuf. J'ai même mangé un casse-dalle au mariage de mon frère (ce qui ne m’a pas gaché la fête !)… Je comprends l'ignorance des gens concernant l'allergie, j'étais comme eux avant d'y être confrontée. Ce qui est difficile à gérer c'est le manque de communication, le manque de compréhension de ma poursuite de l'allaitement, et le manque de dialogue tout court… Concernant les médecins, j'ai trouvé de tout : - la consultante en lactation un peu "mystique" qui me dit que mon problème de canal bouché provient d'une difficulté à assumer des évènements douloureux survenus ces dernières années (moi qui suit plutôt cartésienne, j'avoue que juste après notre entrevue, le canal s'est débouché, est ce le fait d'avoir réussi à poser des mots sur mes maux ?). Elle a néanmoins décelé le problème ! - le dermato qui ne va pas chercher plus loin que la peau, qui me facture 55€ pour m'envoyer acheter une crème a 19€…le monde de la santé peut bien vivre… - l'allergologue qui a l'air de bien s'y connaître en allergies, mais un peu moins en pédiatrie (pas de pesée du petit, aucune inquiétude lorsque je lui ai dit que le petit perdait du poids, pas plus quand je lui ai dit que j'en perdais), et qui est supra balaise pour culpabiliser une maman qui veut tout faire pour son bambin, quitte à la pousser à y laisser un bout de sa santé - le médecin généraliste, je l'aime beaucoup ce médecin, il est vraiment gentil, à l'écoute. Sa remise en cause des tests pratiqués par l'allergo m'a cependant pas mal déstabilisée, et m'a poussé à redonner des allergènes à mon fils pour tester (bon, ok, je re-re-re-confirme si besoin était qu'il est clairement ALLERGIQUE !!!) - le pédiatre, ouvert, sympa, ferme dans son discours, est très disponible. Il me mets un peu la pression pour qu'Antonin grossisse, mais je ne peux pas lui en vouloir pour ça, je suis ravie que sa santé le préoccupe autant que moi. Il m'a de nouveau confirmé l'allergie du petit par la prise de sang, et m'a enlevé une épine du pied, le petit n'est pas allergique au gluten, je peux donc lui donner des aliments plus simples a trouver, et qui devraient le faire prendre encore du poids (allez grossir avec des galettes de riz a 55kcal la galette !!) Bref, autant de gens différents, autant de comportements différents, et de prescriptions différentes… Il faut le moral, j'vous l'dis ! Pour celles que ça intéresse, j'ai quelques petites recettes sympa sans lait ni oeuf :D Voila, félicitations à ceux qui sont parvenus jusqu’ici (sans tricher, en lisant tout) et si vous avez une proche dans ce cas, j’espère que cela vous aidera à aborder une discussion avec elle pour l’aider si besoin est, à s’exprimer sur le sujet et à se sentir moins seule..."

89 commentaires:

  1. alors je compatis, puisqu'ici, c'était lait, oeuf, et arachide...
    par contre, je n'ai jamais éviter le boeuf par rapport au lait, le poulet par rapport à l'oeuf etc...
    idem, j'ai tenté le soja, et pas arrété le gluten, parce que sans déconné c'est suffisamment compliqué comme ça... et ça l'a fait!
    à 3.5 ans, mon nain n'est plus allergique ni au lait ni à l'arachide... et pour l'oeuf, coup de bol, c'est à l'ovalbumine qu'il est allergique, donc qd l'oeuf est cuit, ça pose pas de problème, autant dire qu'on y pense même plus...
    le parcours de l'allergique n'est pas simple, mais avec un régime d'éviction, ça passe quand même dans beaucoup de cas, alors courage et patience... ;-) bises

    RépondreSupprimer
  2. Je ne comprends pas la réaction des gens autour. C'est révoltant! Naaaan c'est sur, c'est du cinéma pour attirer l'attention....Rhaaa!!!

    Quel courage!
    Ça doit effectivement pas être facile à vivre. Je travaille dans un magasion bio, et on voit beaucoup de gens allergiques...c'est pas évident pour eux.
    Si ça peut te rassurer, il y a aussi des gens qui comprennent et qui savent s'adapter (sans vouloir m'envoyer des fleurs hein...)
    Mon beau frère est allergique aux oeufs et j'ai une amie allergique aux fromages, et je pense mes repas en fonction d'eux quand ils viennent chez moi. Et c'est un plaisir de leur faire ce plaisir là.
    Si ça peut te rassurer aussi, pour ce même beau frère, ses allergies (il a aussi le riz, et les petits pois.... facile à retenir, il est donc allergique au riz cantonnais ;-)..) se sont estompées avec le temps. Maintenant il supporte les oeufs, mais à petite dose...mais il préfère quand meme éviter.

    Bon courage pour la suite, et merci pour ton témoignage!

    RépondreSupprimer
  3. Maman d'un pluri allergique allaité (oui encore)de 2 ans et des poussières (que sont les poussières qd on est au régime depuis 2 ans !!!) je dois dire que cet article reflète hélas bien notre quotidien......
    Le veau faisait réagir mon fils, du coup supprimé, le poulet n'a jamais posé de pb... le gluten comme le 1e comm jamais supprimé même si une chépukoi de charlatane me l'avait conseillé (la liste des évictions est longue comme mon bras... agrumes cucurbitacées, colza et cie, fruits à coque, PVL et associés, soja, blablabla... arrivé un moment faut pas déconner quoi)
    Là je suis ds la galère de la réintro avec la même solitude : faut réintroduire ms c à toi de tout gérer COOL et si j'me pante il se passe quoi...???
    Merci pour ce ptit moment de moins grande solitude :-)

    RépondreSupprimer
  4. J'imagine la galère que tu vis ma pauvre. Dans mon hypermarché, ils ont créé des produits "sans" gluten, et à chaque fois que je les vois je pense à des copines allergiques. J'espère qu'un jour ils auront une gamme également sans oeufs et sans lait.

    Je suis médecin généraliste, et j'ai allaité mon 2e 15 mois au total. J'ai plusieurs fois évoqué l'allergie aux protéines de lait de vache chez certains de mes petits patients (allaités ou non), mais rien n'a jamais été confirmé, ni cliniquement ni par des tests. L'une d'elle a également fait une allergie aux oeufs, et la maman avait beaucoup de mal à tenir le régime (de l'enfant car elle n'était plus allaitée à ce moment là).

    En tous cas, bon courage pour tout cela, ça devrait se passer avec les années, mais le temps va sembler long concernant l'alimentation.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai des amis allergiques et dans tous les cas, la première chose que je fais quand j'invite une personne à manger c'est demander s'il y a des aliments à éviter (par goût ou allergie). Ensuite, c'est vrai que ça peut être contraignant en tant que hôtesse, mais il y a toujours une solution...

    Quand Numérobis était bébé (allaitée), j'ai dû également supprimer de l'alimentation le lait de vache car un risque d'allergie était soupçonné. Finalement, j'ai eu de la chance car il s'agissait d'autre chose.

    RépondreSupprimer
  6. Ma soeur et mon père sont coeliaques (allergie au gluten) et allergiques au lait à la naissance. Détectés très tard, perte de kilos...ça a été une belle galère à la maison.

    On s'y est tous mis quand j'étais petite.
    Bonne surprise etun peu d'espoir pour toi: les deux allergies sont passées chez mon père et ma soeur à l'âge de 7 ans!! Il semblerait que cela arrive fréquemment.

    Très difficile à comprendre pour l'entourage même proche. Ma grand-mère a emmené ma soeur chez des médecins qui lui ont prescrit des crêmes et dit que ça passerait. elle ne croyait pas le diagnostic du médecin. Ma soeur avait un repas à part à la cantine. Etant l'ainée, je surveillais qu'il n'y ait ni moqueries, ni gêne...

    RépondreSupprimer
  7. Ca ressemble pas mal aux galères qu'on peut vivre avec un nain RGO :-) Nan mais qu'est ce qu'ils ont ces mioches à pas pouvoir tout manger ou à régurgiter ce qu'on leur donne, hein???
    Côté entourage, quand se profile une réaction désagréable, transforme-toi en cygne! Je m'explik : tu vois un cygne? Tu vois l'eau qui glisse sur lui sans le mouiller? Eh bien toi tu es le cygne et l'eau c'est la remarque :-) Bon et si ça ne marche pas, tu peux aussi te dire que si ça n'était pas sur ce sujet, les autres trouveraient bien des remarques à te faire sur autre chose… rappelle-toi avec naine n°1...
    Côté désintérêt/incompétence médicale on a donné aussi : la pédiatre des 3 premiers mois je l'aurais bien encadrée dans le mur de son cabinet. Ce sont les différentes infos et conseils glanés sur la toile - y compris sur le wonderful blog de Marie :-) - qui nous ont permis de le diagnostiquer et de faire en sorte que ça soit moins pire. Suivi d'un changement de pédiatre et hop! ça allait déjà mieux.
    Pour le lait, n'hésite pas à essayer plusieurs changements : de marque, de bib, de personne qui donne le bib, de pièce (pour toi)... Après si rien n'y fait, la patience est ton dernier refuge :-)
    Bon courage en tout cas! Et comme l'a dit Marie à propos du nain RGO, ce genre de galère a une fin!

    RépondreSupprimer
  8. Courage pour cette galère! et un peu de communication autour de ces allergies ne fait pas de mal car NON tout n'est pas "dans la tête"! ... et des raisons physiologiques expliquent aussi certaines réactions. Courage car il se peut que ce ne soit """que""" (j'ai mis plein de guillemets!) pour ""quelques années""... mais quelle fierté de se dire que tu fais tout ça pour lui!... et en tant qu'hôtesse, il me semble aussi tout naturel de demander si des allergies empêchent de cuisiner certains plats. Bref, Bravo à toi et à toutes celles et tous ceux qui en plus de galérer avec les contraintes drastiques d'un tel régime doivent supporter l'incompréhension, le sarcasme et la culpabilisation...

    RépondreSupprimer
  9. Nat et ses oursons22 mai 2011 à 19:59

    Oh lalala je suis vraiment admirative parce que ça ne doit pas être simple tout ça.... J'ai la chance d'avoir des allergiques à rien à la maison, et je mesure cette chance encore plus en te lisant!!!! Je n'en reviens pas des réactions des gens, quelque soit le sujet ils savent toujours mieux que les parents, ça a un chouïa tendance à m'agacer ça!!!!!!!
    Bref merci pour cet article très intéressant (et très agréable à lire aussi!!!) et bon courage pour la suite!

    RépondreSupprimer
  10. C'est une amie qui m'a donné le lien de ton témoignage et je me retrouve à 100% enfin sans l'oeuf.
    Mon loulou (mon 3e) est né fin juillet et je l'allaite toujours. Dès le début je eu le sentiment que quelque chose clochait avec lui, je l'ai d'ailleurs dit plusieurs fois à mon mari. Bébé grognon, tétées agitées, eczéma +++, selles vertes, liquides et mal-odorantes, faible prise de poids et j'en passe. Le 1er généraliste ne s'alarme pas et m'envoie voir un dermato (après au moins 5-6 consultations) pour son eczéma. Le tempse passe et bébé toujours pas serein, RDV chez un pédiatre qui me fait tester l'allergie par prise de sang, mais celle-ci est négative. Or il y a beaucoup de faux négatifs mais il n'en démord pas mon fils n'est pas allergique... Je commence tout de même l'éviction mi-décembre et là tout va mieux... alors je poursuis en ne disant rien au pédiatre. Je sens mon entourage septique (même mon mari), mais je poursuis léviction de mon alimentation et perds aussi pas mal de poids... Puis lasse de devoir ma battre avec le corps médicale pour me faire entendre, lasse des réflexions de l'entourage je prends RDV il y a 15jrs chez un allergo qui pose de manière claire et précise le diagnostic de l'allergie grace au patch test à lecture retardée.
    Enfin j'ai la preuve que tout ce que je fais depuis 6 mois n'est pas pour rien, que j'avais bien décellé un soucis chez mon petit bonhomme... Bien sûre j'en encore droit à des : "olalal mais quelle galère, tu peux rien manger, tu devrais arrêter de l'allaiter..." Mais les gens ne voient pas plus loin que le bout de mes seins, je dois alors leur rappeler que celui qui est à "plaindre" c'est mon fils qui va se trainer ça un bout de temps et pas moi qui va l'allaiter quelques mois ou même années...
    Alors je te rejoins et je te souhaite encore beaucoup de courage pour la suite, j'espère que ton loulou va vite se remplumer et que ces allegries s'estomperont avec le temps...

    RépondreSupprimer
  11. Anne, 2ème nain attendu dans les jours à venir...22 mai 2011 à 21:29

    Merci pour ce témoignage, bon courage !

    RépondreSupprimer
  12. Ouhlala que je compatis !

    Ici :
    - deuze est TRES allergique au gluten, un peu moins au lait de vache et doit limiter sa consommation de lait de chèvre/brebis et de soja
    - troize est TRES allergique au lait de vache, chèvre/brebis et de soja
    - moi je suis allergique au gluten et au lait de vache

    Autant dire que les galères décrites ci-dessus, on connaît, juste à la perte de poids du deuze et à l'engraissage de bébé de 1 an, le tout sur fond de réveils nocturnes en hurlant toutes les h et d'angoisse.

    Ce qui nous sauve la vie aujourd'hui, c'est d'avoir trouvé LA pédiatre spécialiste des allergies retardées (puisque c'est ce type d'allergies que nous avons).

    Au fait, pour l'engraissage, les instructions qu'on avait eu à Necker : rajoutez de l'huile dans tous ses plats salés et du sucre dans tous ses desserts, et préférez les gâteaux aux cracottes.

    Bon courage, tu n'es pas seule !

    Cerise

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour ce témoignage, très enrichissant sur ta vie quotidienne et ta perception des professionnels de santé. (je suis médecin généraliste et maman d'un allergique à l'oeuf) sur ton adhésion à biocoop (j'en ai un en face de la crèche où je vais parfois quand le portefeuille peut ! ;-)
    Il manque juste une petite note d'espoir... les allergies des tout petits passent quand même de temps en temps... donc on croise les doigts !

    et pour le reste je suis preneuse de recettes !!! on peut faire des échanges si tu veux :-)
    plein de gros bisous à Antonin et toi :-)

    RépondreSupprimer
  14. Après avoir lu ton récit, (très émouvant d'ailleurs), une question me taraude : mais toi et ton loulou il y a quelque chose que vous pouvez manger à part les légumes le porc et le poisson ?
    Je te trouve très courageuse de continuer à allaiter dans ces conditions (en même temps tu n'as pas le choix puisqu'il rejette le bib'...)
    Alors comme Anne ci dessus je dirais juste bon courage !

    RépondreSupprimer
  15. Je suis moi aussi convaincue de l'intérêt de l'allaitement mais je te dis un grand BRAVO d'avoir continué dans ces conditions...
    Tu connais probablement le blog Makanai, elle a des enfants et un mari allergique et a publié un livre de recettes à ce sujet très intéressant.
    Je suis moi intolérante au lactose diagnostiqué depuis pas longtemps et connais beaucoup d'allergiques parmi mes amis, ce qui me pousse à chercher dans ce genre de sites quand je les reçois. On peut utiliser de la compote de pommes ou du lin à la place des oeufs quasi sans modifier la recette et beaucoup d'uatres subsituts végétaux pour le lait.
    Moi je pense que ça enrichit la cuisine, ça permet de découvrir d'autres ingrédients, d'autres saveurs dans un monde où on ne consomme quasi que du blé et du lait de vche.
    Même si au quotidien, ça ne doit pas être facile...
    Alors pleins de courage pour toi !

    RépondreSupprimer
  16. Je reprends mon clavier pour dire Merci !
    - merci à Marie de m'avoir laissé la parole (et pour son message d'introduction qui m'a touché)
    - merci a chacune de vous de partager vos expériences
    - merci les mamans allergiques de vous manifester (je vous ai cherché partout, mais ou étiez vous ? occupées à lire la liste des ingrédients suis je sotte ;) )
    - merci les non allergiques et mamans de non allergiques de votre soutien
    - merci à mon fils d'exister, je l'aime :D

    > e2764778-848f-11e0-a8e8-000f20980440 : arachide en plus…la misère… :(
    Effectivement, c'est très compliqué, et je suis contente que les allergies lait et arachides soient passées pour ton loulou ! Concernant l'allergie à l'oeuf, je revois l'allergo la semaine prochaine, j'espère qu'il s'agira comme pour ton loulou, d'une allergie à l'oeuf cru, ce serait plus facile !
    > lapetitegrainefolle : avant d'y être confrontée, je ne savais pas non plus.. mais j'ai encore du mal avec certaines réactions, qui, bien que pas nécessairement méchantes, font mal à un endroit déjà sensible. Contrairement à ce que les gens croient, je ne suis jamais sure de ce que je dois faire, je suis tout le temps en panique, alors ce genre de remarques ne font que remettre en question encore et encore le peu de certitudes que j'arrive à avoir.
    > Anonyme maman d'un pluri allergique : je m'incline !!! vraiment, quel courage…allaiter encore et avec tellement d'allergies ! Je suis de tout coeur avec toi, et si tu ressens le besoin de discuter, mon mail est ouvert avec grand plaisir !!
    > Anonyme médecin généraliste : je pense que ça va malheureusement devenir une nécessité.. A moins de revoir complètement notre alimentation générale (certaines marques comme Marie (non, pas la Maman qui teste ;) ) font la chasse aux conservateurs Exxx, mais n'est ce pas juste marketing ?)
    > Sandrine: tant mieux pour Numérobis ! et félicitations à toi en tant qu'hôtesse ! Personnellement, je ne pensais pas aux allergies, simplement parce que ce problème m'était inconnu, mais j'avoue que maintenant je demande !
    > Petro : Cela n'a pas du être facile pour toi de "veiller" sur ta soeur ! Le gluten était aussi ma hantise car j'avais lu "à vie", je suis heureuse pour ta soeur et ton père que cela se soit résorbé !
    > Ninoo : je note pour le cygne, je vais me faire gracieuse et lever la tête avec élégance pour glisser le plus esthétiquement possible sur ces vilaines remarques aqueuses ;) Et oui, des remarques j'en avais déjà pour l'allaitement de ma 1ere :D On ne se refait pas :)
    Pour le lait maternisé, on a quasi tout testé, ça ne change rien.. Je persiste a cammoufler le lait dans ses purées, et ne lui donne le sein que le matin… J'ai RDV vendredi prochain chez l'allergo, j'espère trouver une solution pour remplacer la tétée du matin…sinon ma foi, on va continuer comme ça. Le nain RGO, je n'ai pas eu l'honneur de tester, et ça me va bien comme ça j'avoue. J'ai l'avantage que mon loustic ne souffre pas... Je compatis sincèrement, et oui, comme dit Marie, on fait du mieux qu'on peut, surtout quand ce n'est pas facile.(et le nain RGO, ça ne doit pas être de tout repos ... :( )
    > Anonyme : je croise aussi les doigts pour mon loustic (et tous les allergiques, y'a pas de raison d'être chauvin quand il s'agit du bien être) et que ça ne dure pas ad vitam eternam.

    RépondreSupprimer
  17. > Nat et ses oursons : on se disait avec mon ami que c'était injuste car notre 1ere n'est allergique à rien, mais ne mange rien en quantité comme en diversité ! ça a toujours été une galère pour la faire manger. Alors que le 2eme, bon sang il a un bon appétit, et tellement de restrictions !! c'est déséquilibré…Si ma fille se rendait compte de la chance qu'elle a de pouvoir manger de tout, elle ferait peut être moins la fine bouche..
    > Bouh : je suis admirative ! tu as été perspicace, opiniâtre et tu as eu raison !!!! quelle solitude tu as du vivre… Pareil, si tu souhaites échanger, n'hésites pas !
    > Cerise : euh, sans jeux de mot, ton témoignage est la cerise sur le gâteau !!!! courage, courage courage !!! Merci pour les précisions pour l'engraissage, je vais voir avec le pédiatre (rapport au résultat de la prise de sang) pour ajouter de la matière grasse, car je ne lui en mets pas dans ses plats… Pareil, si tu souhaites échanger, n'hésites pas !
    > Coralie : la note d'espoir, oui, j'ai eu un peu de mal à la voir, très préoccupée par les résultats sanguins du petit au moment de la rédaction de cet artikeul. Il reste encore des choses à éclaircir car il semble que mon bébé fasse du cholestérol… donc j'attend de voir ce qu'il en est. Je sais que l'allergie au lait à de grandes chances de passer, et je veux y croire, je veux croire que mon fils aura la chance de vivre sereinement comme une majorité de personnes. Quand à l'oeuf, les potentiels risques d'allergies respiratoires à venir m'inquiètent, même si aujourd'hui beaucoup de personnes vivent correctement avec ce genre d'allergies. A cela s'ajoute le cholestérol, bref, je suis inquiète même si je veux garder l'espoir que cela ira bien pour lui.
    Pour les recettes, laisses moi ton mail, je t'en envoies !
    > Zabelle : oui, heureusement !!! Tu oublies la dinde ;) Pour l'allaitement, je suis en train de "démissionner" doucement, il n'est plus allaité que le matin, je zouille les autres repas… et j'ai repris du poids alors que je ne mange pas différemment…psychologique ?

    désolée d'avoir fait si long, et merci pour vos messages d'encouragement, ça me va droit au coeur !

    RépondreSupprimer
  18. Ton témoignage est vraiment très touchant. Gérer ces allergies ne doit pas être rose tous les jours et je t'admire de continuer à allaiter dans ces conditions. J'ai ressenti un grand soulagement quand tu as dis que l'allergie au gluten avait été écartée (j'étais à fonds dans ton récit !). Enfin, tu vas pouvoir lui donner quelque chose qui le fasse grossir (réflexe de mère de naine de 3 ans pesant moins de 13 kg...)!
    Sinon, petit truc qui vaut ce qu'il vaut : ma naine, que le biberon rebutait, a fini par l'accepter après changement de tétines. A ce stade, je ne lui donnais que des biberons de lait maternel. Ensuite, j'ai dû essayer plusieurs laits artificiels pour en trouver un qu'elle accepte. Et contrairement à ce que te disent les "spécialistes" en allaitement, elle prenait mieux le biberon si c'était moi qui le lui donnais.
    Pour le clin d'oeil, mon deuxième s'appelle aussi Antonin. Il souffre de dermatite atopique et est intolérant à la carotte, mais je me rends compte que c'est bien simple à gérer à côté de ce que tu vis !
    Je te souhaite beaucoup de courage et surtout que ton bébé aille mieux et grossisse enfin !

    RépondreSupprimer
  19. > Soualia : non je ne connais pas mais je vais m'empresser de combler cette lacune ! Merci de l'info. Je suis bien d'accord avec toi, mais déjà quand je propose du quinoa ou du boulgour on me regarde de travers ;) pas facile de satisfaire tout le monde..
    > Valerie : merci de ton implication durant la lecture ;) Je vois que nous avons pas mal de points communs :   ici naine de 6 ans vendredi qui n'atteint pas les 17kg..:( ils vont nous traumatiser avec leurs poids ces nains !!!! Je vais essayer un autre type de tetine, si ça fonctionne ce serait extra. J'ai oublié de préciser que bébé a repris 800g depuis le début de l'opération engraissage (maman fière)

    RépondreSupprimer
  20. Mon troisième, âgé de presque 5 mois souffre d'une hyperperméabilité intestinale, je dois faire attention à tout ce que je mange mais je pense avoir mis le doigt sur ce qui le dérangeait... Allaiter me semblait être la chose la plus naturelle du monde... Mais je continue, je persévère, je me prive de plein de choses (lait, oeufs, chocolat, blé, épices, crudités, ...)... j'étais prête à passer au biberon ( avec des laits végétaux) mais la pédiatre m'a convaincue de continuer l'allaitement, en effet on ne sait pas comment il va réagir aux autres laits. Et effectiveemnt, quand j'explique qu'il est allergique à mon lait, on me regarde de travers: "mais c'est pas possible, le lait maternel est la meilleure chose pour un bébé"!
    Enfin non, il n'est pas allergique à mon lait, il est allergique à quelque chose qui passe dedans!

    RépondreSupprimer
  21. > nous et vous : vraiment chapeau bas ! J'espère que vous allez pouvoir identifier médicalement ce à quoi il réagit ! Je suis de tout cœur avec toi, et je mesure la chance de savoir ce à quoi il est allergique ! courage !

    RépondreSupprimer
  22. Grosse galère...
    Petit conseil qui peut quand même servir : les allergies peuvent être modérées lorsqu'on refait une flore intestinale correcte.
    Marche à suivre : éviter strictement les allergènes pendant une année, en complémentant en parallèle en probiotiques et prébiotiques (ergyphillus et ergyprotect de chez Nutergia par exemple, ou lactibiane de chez pilèje)
    Ceci est valable pour maman et bébé.
    Au bout de l'année (durant laquelle par contre il ne faut faire aucun écart), on peut remettre de temps à autre un aliment dit allergisant, en respectant un roulement de 3jours (si on mange un produit contenant du lait à J0, on n'en remange pas avant J3), et en limitant le nombre d'aliment allergisant au même moment (pas de laitage+fraise+aubergine au même repas, si j'ai tout suivi aux allergies de 3nitty)
    Ne pas hésiter à demander conseil à un bon homéopathe, et pourquoi pas faire quelques séances d'acupuncture...
    Bon courage en attendant, il n'est jamais facile d'être différent, quelqu'en soit la cause

    RépondreSupprimer
  23. > Amélie : merci pour l'info ! Ces produits sont ils des granules d'homeo ? Ou existent ils sous une autre forme ? Car malheureusement, les granules homéopathiques sont obtenue avec du lactose, donc petit bout n'y a pas le droit. Et oui, sur les allergies (confirmées ou non) tu as bien suivi ;)

    RépondreSupprimer
  24. Ma nièce était allergique aux oeufs étant petite, ça lui est passé vers 3-2 ans. Son père allergique au gluten, et heureusement ses enfants n'ont pas la même chose!
    Pour celles qui ne peuvent pas manger ni lait ni oeuf ni viande ni poisson... On peut faire ses courses sur des sites pour végétaliens : http://www.unmondevegan.net
    Comme ils ont l'habitude de vérifier 10 fois toutes les étiquettes, ils répondent gentiment à toutes les questions sur le gluten, les arachides ou autres...
    Et là on trouve des plats préparés pour la maman, du chocolat, des gateaux, et d'autres trucs pour prendre du poids!
    Bon courage à toutes celles qui sont concernés.

    RépondreSupprimer
  25. (d'ailleurs, il est né par voie basse ou par césarienne ton loulou? car la qualité de la flore intestinale dépend aussi du mode de naissance!)

    RépondreSupprimer
  26. deja s'encaper les commentaires du genre "quoi tu allaites toujours" ou "mais il etouffe pas dans ton echarpe?!" quand le nain va bien, c'est lourd. mais alors quand en plus il a un soucis... chapeau bas madame!!
    si ca peut te consoler, ma soeur a commence les allergies alimentaires des qu'elle a eu autre chose que ses biberons, donc a 4 mois... et a l'epoque, les tests allergo, c'etait pas comme aujourd'hui... il a fallu 1an pour decider qu'elle etait allergique au boeuf (mais pas le veau), agneau, blanc d'oeuf (mais pas le jaune), certains poissons... on en a chie pendant 4 ou 5ans, mais au final ca a disparu tout seul, remplace par la suite par des crises d'asthme. mais l'allergie au pollen, c'est gerable par desensibilisation). du coup pour diversifier, ma mere testait les trucs nouveaux un par un, pour voir si la petite supportait ou non, et au final cette methode empirique est encore ce qui a le mieux fonctionne... on avait aussi ralenti beaucoup la diversification, en nous expliquant que le tube digestif du nain n'etait pas encore mature, et qu'en fait les allergies etaient dues surtout a ca. au final je pense qu'elle a surtout eu de la chance. mais bon, diversifier au magret de canard et saumon fume, tout le monde peut pas le faire quoi!!
    apres, les toubibs, pour moi ils ont pas parole d'evangile. quand j'ai dit a mon pediatre que le male est atopique et ma soeur allergique, il m'est tombe sur le paletot en me recommandant de remplacer mon nichon par une bonne vieille boite de lait HA. j'ai gentiment remercie, mais pas ecoute... par contre j'ai commence le solide sur le tard, tres lentement, en introduisant un produit a la fois.
    bon courage en tous cas...

    RépondreSupprimer
  27. > Judith: merci pour l'adresse je vais aller jeter un œil ! Miam du chocolat !!!!! ;)
    > Amélie : voie basse :)
    > anonyme : j'ai conscience d'avoir de la chance dans son malheur, car aujourd'hui il existe des tests ! Je crois que je serai tombée maboule sinon ! Les confirmations ont un peu été mon phare dans la nuit, des certitudes prouvées techniquement pour me guider, même si bizarrement le généraliste les a remises en cause...

    RépondreSupprimer
  28. quel courage!!!

    je suis maman de 5 enfants et 3 ont des allergies divers mais juste 1 est pollyallergique niveau 6 (oui oui chez nous y'a des niveau et niveau 6 correspond au choc anaphilactique)donc adrenaline en seringue a la maison et a l'ecole oui car mon grand nain a 12 ans maintenant donc lui est allergique attention la liste fait mal au yeux lol

    fruit a coque ( attention dans les fruit a coques il y a des aliments auquel on ne pense pas comme la lentille)
    arachide
    oeuf (il le tolere)
    moutarde (pareil)
    celeri (pareil)

    en plus de ca vienne se greffer les allergie tel que les moisissure interieur exterieur les gramines

    et pour finir il a la maladie de crhon decouverte chez lui a l'age de 4 ans (plus jeune crhoner de france wouai monsieur le doc mais j'm'en fou j'veux que mon bebe aille bien)

    enfin voila on s'adapte avec le temps on apprend a faire avec luii a appris a gerer sa maladie mais le plus dur c les gouter d'anniversaire ou les gouter recompense avec le college c devenus tres dur pour lui

    avec le recul je pense qu'ils ( avec un s car il a un frere jumeau monozygote) n'ont pas voulu prendre le seins a cause de cela il devaite tre intolerent au lait son frere n'a plus d'allergie

    j'espere qu'un jour il trouverons vraiment une solution pour nos enfants

    plein de courage a vous

    RépondreSupprimer
  29. Je m'immisce dans la conversation pour vous dire : "putain, quel courage".
    vraiment, à moi aussi ça me fait du bien de vous lire, je prends conscience de tout cela.

    Merci à toutes!

    RépondreSupprimer
  30. J'ai pu tester ce qu'est l'éviction totale des PLV dans une région où la crème et le beurre sont religion (pas la Normandie, la Bresse, kif-kif) Au bout de 4 mois d'éviction complète, j'avais perdu 4 ou 5 kilos et je pouvais me compter les côtes.
    Heureusement, ma fille n'avais qu'une intolérance qui s'est réglée avec le temps, et quand elle a eu 9 mois j'ai pu commencer à ré-introduire tout doucement...
    Pour mon fils, je suis rôdée, j'ai l'habitude, et il est moins sensible, donc l'éviction n'est pas totale, et je maigris moins.

    J'imagine à quel point cela doit être difficile à tenir lorsque la liste d'éviction est longue comme le bras, et qu'il y a toutes les gourmandises qu'on aime dedans.

    L'avantage de l'allaiter encore, au delà du fait que c'est la Rolls comme dit l'allergo, c'est que tu cuisines sans pour toute la famille, et tu n'as pas la frustration du loulou à gérer quand il vous voit manger des choses auxquelles il n'a pas le droit.

    Pour te soutenir dans cette épreuve, tu peux te rapprocher des associations de soutien à l'allaitement. Il y a souvent des mamans qui vivent une éviction, et en parler avec elles pourrait te donner le courage de tenir quelques semaines de plus, jusqu'à la prochaine réunion etc... ;-) Tu pourrais aussi apprendre leurs petits trucs anti-perte-de-poids-dramatique.

    Je n'ai pas lu tous les commentaires, mais au cas où tu ne le connaisse pas, il existe un site fait par une maman de bébé allaité pluri-allergique : http://www.reflux-interne-allergie.org/rgo/ qui est une mine d'infos !

    Bon courage !

    RépondreSupprimer
  31. Je suis pas sure que mon commentaire te "rassure" mais c'est histoire de te montrer que tu n'es pas seule .
    Je suis coeliaque (donc zero gluten, meme pas une miette ou une cuillère posée sur un plan de travail contaminé) allergique à TOUS les laites (vaches, brebis, anesse coco, amande, riz etc = en gros ni végétal, ni animal), aux oeufs et à l'arachide et tous les fruits à coque . sans parler d'évidentes allergies croisées dont pas mal de fruits . Ma fille à hérité de l'allergie aux PLV, rien pour l'instant pour le gluten, mais la mienne n'est apparue qu'à l'adolescence .... le reste, elle n'a que 10.5 mois donc pas tout testé .
    En gros, je ne mange pas chez les gens, ni evidemment en exterieur , ca va de soit ! car je peux pas manger qq chose qui a été cuisiné avec ou tres proche des allergènes . tu dois tjs penser à ammener ce qu'il te faut, vaisselle comprise souvent . A la maison, nous avons quasiment deux cuisine en une, pas les memes ustensiles de cuisson, placards à bouffe séparés , on utilise pas le four en meme temps etc . j'ai ce qu'on appelle un terrain atopique ,donc en plus de tout ca, j'ai bien sur un eventail d'allergies diverses et variées que ce soit respiratoire/ cutané avec toutes les allergies saisonnières mais aussi les animaux (j'ai beau faire les tests avant d'en prendre un, au contact y'a rien à faire) , ainsi que des medocs etc . avec chocs anaphylactiques , oedemes ... mais si j'en suis arrivée là, c 'est en grande partie à cause de l'attitude de ma famille (parents) qui ont refusé de voir ca , malgré les tests , malgré les medecins qui leur expliquaient ... le gluten etant une maladie auto immune et non une allergie, ca m'a tout bousillé , maintenant c'est un peu extreme !
    seulement ton fils, meme s'il a de nombreuses allergies penibles à la chance d'avoir une maman attentive, et c'est sans doute ce qui est le plus important ! c'est par ton travail d'exclusion que tu vas lui permettre , non pas de le guerir, suaf si certaines desensibilisation sont possibles, mais que cela n'empire pas , et crois moi, c'est incomparable la vie avant et apres ca ...
    les gens qui vont essayer de lui faire un repas un jour comprendront, les autres non . mais tout le monde ne peux pas comprendre les difficultés ! certains se noient dans un verre d'eau , d'autres surmontent ca mieux . pourquoi essayer de faire comprendre ca aux autres ??? à mon sens , si tu as deja quelques personnes autour de toi qui comprennent et t'aident , c'est super . pour les autres, ... ca ne les regardent pas tant que ca :) s'ils ne sont pas aptent à comprendre , ma foi ...
    mes propres parents ont refusé de voir le probleme ( en fait l'un de ne voulait me donner que les aliments non autorisés pour me punir "d'etre malade")alors je suis partis, et maintenant ils voient de loin le probleme et l'admettent mieux . les gens s'imaginent souvent que tu affabule etc, oui ! dans mon cas, c'est pas de bol, mais j'ai aussi une maladie rare de la moelle, t je suis en fauteuil . ca n'a strictement rein a voir ,mais les gens font un amalgame et j'ai parfois l'impression qu'uncertains seuil de maladie et acceptable pur certains . si tu depasse, on ne te crois plus .
    bref ! je n'ecris pas tout ca pour me plaindre loin de là , les choses sont comme ça, faut faire avec ! mais certains jours sont plus durs, c'est tjs pareil :) mais quand on decouvre cet univers des allergies, ca fais parfois du bien de savoir qu'on est pas seules !
    en attendant, mes amies sont toutes jalouses de ma taille de guepe récupérée quelques mois apres la naissance de ma fille, sans regime particulier :)
    mais comme tu dis, comment grossir quand on ne peut pas manger du chocolat, des pâtisseries ou juste normalement ! et ca , c'est pas si mal non ^^

    RépondreSupprimer
  32. Merci pour cet article. Je n'ai personnellement pas autant de soucis avec mon fils (il grandit normalement malgré ses soucis), mais je soupçonne très fortement qu'il ne supporte pas bien le lait, et j'ai des ptits doutes sur le gluten. Je n'en suis pas à chasser les traces, mais on fait globalement un régime sans lait et on tente de diminuer au max les apports de gluten. C'est déjà pas évident tous les jours, et je comprend les doutes et la culpabilité que tu peux ressentir :/
    Ca fait du bien de se sentir un peu moins seule

    RépondreSupprimer
  33. Merci de ton témoignage !
    Cela me rappelle bien des choses, ma deuxième fille était intolérante aux protéines de lait de vache au blé et aux oeufs (confirmé également par les tests), il a fallu un petit bout de temps et bien des pleurs et des nuits agitées avant qu'un médecin nous aiguille ( au lieu de nous dire comme les autres avant lui que notre fille faisait des caprices!!!).. les réactions des gens n'ont pas beaucoup changées nous avons eu une super nounou qui a fait très attention par contre la galère pour la cantine, il a fallu se battre mais la mairie a fini par acheter un micron onde rien que pour elle pour réchauffer les repas que je lui préparait le matin.. (et il a quand même fallu l'intervention du médecin scolaire plusieurs fois) il y a aussi les gouter d'anniversaire, les invitations chez les copines.. j'étais au début très inquiète les première fois mais en fait les enfants sont habitués et d'elles même elle demandait ce qu'il y avait des les préparations et ne mangeait pas ce qui était mauvais pour elle malgré tous les "pour une fois, elle va pas en mourir !".
    Les médecin nous avaient bien préciser qu'une éviction totale était la seule solution pour que cela puisse peut être passer, nous avons tenu bon, elle aussi et depuis ses 6 ans elle peut à nouveau manger de tout !, ce n'est pas tous les jours facile, cela a bien souvent un "coût" et donc l'enfant allergique souvent à son repas "différents" mais les enfants semble le vivre mieux que les parents et parfois ça passe..
    Plein de courage à toi et ton petit bout, portez vous bien !

    RépondreSupprimer
  34. > Ysabel : le choc anaphylactique comme il m'inquiétais celui là depuis que j'ai appris son existence ! De même l'oedème de quincke. Nous avons la "chance" que pour Antonin cela ne se manifeste que par cet eczéma purulent, et parfois des gènes intestinales, mais rien de plus "méchant".
    Je ne sais pas comment je vivrai cette épée de damoclès sur mon petit, j'imagine que le confier est une vraie angoisse ! Tu en es rendue a tout faire toi même ? parce que déjà lait et oeuf c'est la misère de trouver des choses dans le commerce, mais avec les autres en plus ! concernant la maladie de Chron, ça me fou les boules, j'ai un beau frère atteint de cette maladie, déjà a 40 ans ce n'est pas facile à vivre alors à 4 ans … :( Courage à vous et un grand respect pour réussir à faire face à tout ça !
    > Aurélie : A la maison, malheureusement, je ne cuisine pas pour 1, je fais 3 à 4 plats différents, pour satisfaire chacun.. Je peux comprendre que ce n'est pas leur choix, et que mon ami et notre fille aient du mal à accepter de ne plus manger comme avant. Certaines choses ont changé, nous n'avons par exemple plus de beurre mais de la margarine végétale. Par contre, la crème fraiche reste présente car il faut avouer qu'aucune crème végétale n'a le même goût.. Je ne connaissais pas ce site, je l'ajoute à la liste des sites à consulter d'urgence ! Merci !
    > Manon : alors là j'avoue que je ne sais pas quoi dire d'autre que courage, respect et encore courage car il en faut ! Je ne porterai pas de jugement sur tes parents, mais je trouve déplorable que ton état de santé soit si "pire" par un manque d'attention de leur part…:(
    > Daria : d'après ce que m'a dit l'allergologue, peu importe la quantité qui passe dans l'alimentation, même de l'ordre du nano, le corps réagira.. C'est pour ça que je m'oblige à ne pas déroger aux "traces" même si parfois ça me coute et que les larmes me montent aux yeux de devoir reposer une tablette de chocolat. Je me dis aussi que pour moi c'est temporaire, alors que si je ne fais rien, ce sera peut être définitif pour mon fils, et ça je ne le veux pas. Je veux pouvoir me dire "j'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir" afin de ne pas m'en vouloir encore plus si malgré tout ça il continue d'être allergique. Et oui, ça fait du bien d'en parler, de voir que ça arrive à plein de gens, ça aide a prendre du recul et à dédramatiser tout ça !! Donc encore merci !
    > Anonyme : merci pour cette lueur d'espoir ! J'espère qu'il en sera ainsi pour mon loulou...

    RépondreSupprimer
  35. > Marie : merci à toi d'avoir rendu cet échange possible !

    RépondreSupprimer
  36. Eh bien!!! quel courage!!! je vous applaudis et vous soutiens de tout coeur!! Les allergies pollen graminées de mon bibou (14mois) me paraissent ridicules à côté de celles d'Antonin!! j'ai allaité bibou 5mois et enchainé le diversifié derrière. tout sauf oeuf, poisson. avec un papa asthmatique, allergique pollen graminés poussières poil chats chiens et réactins cutanées au passage chaud froid et une maman allergique à une tonne de médicaments, on a voulu faire gaffe!! au final, il a juste une allergie pollen et graminés. avec ces beaux jours, comment lui interdire d'aller dehors? alors il est sous Aérius depuis un mois et risque d'y être un moment!!

    Mais à côté de vous et Antonin, ce n'est rien.
    Gardez espoir car effectivement chez certains enfants cela passe. de tout coeur avec vous.

    RépondreSupprimer
  37. Chapeau bas mesdames .... Je connaissais très peu, je découvre, avec attention et un immense respect !!! Vous devez vous battre au quotidien pour la santé de vos nains .... et ce serait déjà dur sans avoir à se battre parfois contre le corps médical (ben oui voyons, vous n'êtes QUE des mères !!) et en se coltinant les réflexions des bien pensant !!!!
    Nathalie (3nityy) je ne peux qu'imaginer ton quotidien et tes angoisses et je te souhaite bon courage, en espérant sincèrement que certaines allergies au moins passent avec les mois et les années à venir !
    Je ne suis pas dans cette situation, je ne peux donc interagir que sur un point de ton problème, le sevrage ... Ma naine va sur ses 1 an et je l'allaite toujours (je passe aussi sur certaines réflexions concernant la poursuite de l'allaitement à cet âge ô combien avancé ;-)) ... Mais en prévision d'absences, j'ai commencé le biberon ... et là ce fut le drame !! Je savais qu'elle aimait mon sein, que c'était devenue SA chose (au grand dam du mâle ^^) mais là ... Impossible de lui faire bne serait ce que toucher la tétine ! Jusqu'à la découverte du biberon initiation MAM de doddi* ( je ne suis pas sponsorisée, je ne fais habituellement pas l'apologie de marques, mais en en parlant autour de moi, je sais qu'on est quand même pas mal de maman à avoir fait ce constat !!)
    Voilà ma petite contribution.
    Merci de ton témoignage, je me coucherai moins bête ce soir !!

    RépondreSupprimer
  38. Quand je lis des trucs comme ça, je me dis que j'ai bien de la chance, il n'y a aucune allergie chez nous même si les allergies de certains cousins et cousines nous on forcé à être prudent.
    Avec une tante allergique au gluten et les multiples problèmes de ses enfants : gluten, crise d'urée, crevette pour l'aînée (et je ne suis pas sur que la liste soit exhaustive) et "que" PLV pour le petit (du moins pour l'instant)autant dire que les repas sont très compliqué sans parler du prix que coûte les produits alternatifs. L'entrée en maternelle a été dur pour ma petite cousine entre les échanges de gateau à la récré et le personnel qui ne sait pas lire les étiquettes. C'est vraiment dur pour des petits de devoir se priver de bonnes choses, la mise à l'écart etc ...
    Bon courage à toutes les familles confrontées aux allergies

    RépondreSupprimer
  39. Je suis une collègue de galère de Bouh.
    C'est étrange de lire le parcorus d'une inconnue et d'y trouver des mots, phrases que j'aurais pu écrire moi même !
    Dès les 1ers jours d'Iris (bb2), j'ai senti qu'un truc clochait : peau hyper réactive comme ton petit et surtout ici, gros souci de RGO XXL....
    Grace à notamment 1 amie confrontée à l'IPLV avec ses petits, j'ai tenté l'éviction... Et j'ai pu voir ses effets. Parce que ce qui est du suivi médical : un parcours du combattant. Ce n'est que pour ses 5 mois 1/2 que j'ai trouvé un bon pédiatre qui m'a écoutée et a cru au diagnostic d'IPLV. Jusque là on me prenait pour une illuminée, une maman trop stressée et au mieux on soignait ou son RGO (que j'ai aussi eu du mal à faire accepter aux docs jusqu'à ce qu'un phméetrie montre qu'il était très très important et que ma puce souffrait le martyr), ou son excéma... On me disait aussi que c'était un bébé au mieux "avec du tempérament", au pire "capricieux"...

    Elle va avoir 10 mois, on a tenté une reintro des plv (car je bosse et mon allaitement faibli après 6 mois de "tirage" au boulot et que sa courbe de poids a aussi marqué une cassure).... Mais une poussée d'excéma m'a fait revenir en arrière (lait ??? Fruits de aison introduits récemment ? Fraises ?).... Ce qui est dur c'est ça : naviguer à l'aveugle....

    RépondreSupprimer
  40. Pas de petit pots sans lait... Alors là je suis sur le cul... Il y a 16 ans ma soeur a été déclaré allergique au lait, proteine de lait, et au gluten.
    a l'époque ce n'était que de la suspission car les test ne pouvait pas être fait sur des petits de cet age.

    J'avais 10 ans à l'époque, en grande surface il n'y avait que du lait maternelle normale, mais on trouver des petits pots sans lait ni gluten (un sucré de chez leader price qu'elle adoré). Aujourd'hui on trouve des lait sans protéine de lait en grande surface, mais s'ils ne font plus les petits pots c'est complétement débile.Je me souviens du temps qu'on passé avec maman a lire les étiquettes des petits pots pour reverifier, pour chercher d'autres trucs varié (maman travaillé jusqu'à 18h et c'était la 4e, donc les petits pots ca l'arangé pas mal, mais elle lui faisait aussi a manger). C'est vraiment un plus quand on lis sur les pots "contient du lait","ne contient pas de lait", "contient des guluten"", "sans gluten", ça simplifie vraiment.


    D'ailleurs pour info à l'époque le fait que ma petite soeur soit diagnostiqué allergique au lait à sauver un autre bébé tout aussi allergique.
    Une famille en vacance est tombé en rade de lait (ce qui peut arriver), elle a fait toutes les pharmacies et hopital avec bébé qui avait faim impossible de trouver ce lait pour bébé allergique. C'est au bout de 4h de recherche qu'ils sont tombés sur "notre pharmacie" (à Villenave d'ornon), et ils en avaient. Oui Mr Orénèse le docteur en pharmacie avait déclaré qu'il devait toujours avoir une boite d'avance au cas ou ma maman s'y prennent trop tard pour commander, ce qui peut arriver. Ce jour là, cette famille a été super contente de trouver ENFIN une pharmacie avait le lait dont ils avaient besoin pour leur petit bout. Depuis ce jour, alors qu'aujourd'hui ma soeur a 16 ans, ils ont toujours une boite de lait pour les familles ayant un coup dure.

    RépondreSupprimer
  41. Merci pour cet article, je vais le faire passer !

    Une de mes amies (enfin, son fils) est dans cette situation... ni oeufs, ni boeuf, ni lait, ni gluten... ni quelques petites choses par-ci par-là... du coup, quand on se voit, c'est généralement autour de poisson accompagné de pommes de terre. :)

    Jusqu'à ce qu'elle me fasse part de ses difficultés, j'ignorais qu'il y avait du lactose dans le saucisson et du gluten dans la plupart des chips !

    A priori, pour ce petit bonhomme, il ne s'agirait "que" d'intolérance...

    RépondreSupprimer
  42. Les allergies du nain... j'ai donné... une bonne nouvelle : avec l'allaitement et une diversification pruuuuuuuuuuuuudente, ça peut aussi se résorber tout seul vers 12-18 mois... nous, c'était de l'eczéma avec les aliments non tolérés... et puis... les régurgitations monstrueuses quand je mangeais des laitages...
    Tout est rentré dans l'ordre progressivement en 1 à 2 ans...

    Le regard incrédule des proches... l'attitude isolante de la crèche ("on lui a pas donné ça, elle a pas le droit"), voire les "pfeuh, de l'eczéma ? Mais c'est rien, c'est pas une allergie, ça"...

    Courage, courage...

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour,

    peut-être ce site internet vous sera utile, c'est celui d'une de mes clientes:
    http://www.cuisiner-autrement.com/
    Tout en monde sans lactose et sans caseine... Pilar Bonneville est réputée pour être une excellente coach alimentaire, spécialisée dans les allergies au lait!!!

    Bon courage à toute la famille!

    RépondreSupprimer
  44. Quel courage d'avoir continué l'allaitement, ton régime alimentaire est très strict, et la privation de laitages, quelle plaie ! Et quel parcours du combattant pour arriver au bon diagnostic ! Heureusement que tu es tombée sur une bonne conseillère en lactation puis sur un pédiatre compétent et consciencieux. Quant au regard des autres, comme d'hab' il faut essayer de s'en foutre, mais plus facile à dire qu'à faire ! Est-ce que ton loulou pourra bénéficier d'une cure de désensibilisation par la suite ? Il me semble qu'avec les allergies alimentaires, c'est beaucoup plus complexe qu'avec les allergies respiratoires... J'espère que tout ira pour le mieux, bises !

    RépondreSupprimer
  45. Merci pour cet article! Et merci à toutes pour ces commentaires aussi! Mais en fait, on est des dizaines à avoir vécu ça, c'est dingue... ici tout pareil, sauf oeuf mais avec tous les fruits rouges + exotiques et les oléagineux. Boeuf, brebis, veaux, chevre également. Un parcours de dingue pour faire reconnaitre les allergies de ma fille (hospitalisée à Paris 2 mois, pendant lesquels son papa en a profité pour nous quitter pendant qu'on y était, et les médecins me sous entendaient carrément qu'ils ne savaient pas si je la raménerais vivante à la maison...), beaucoup galéré ensuite pour faire entendre aux gens mon acharnement à l'allaiter... je ne regrette rien, même si on est pas encore sorties de la galère.

    Ce qui me frappe dans ton article, c'est l'attitude des médecins, que je reconnais à 100%... ca me fait vraiment peur, surtout maintenant que je réalise que je n'étais pas un cas isolé, qu'au contraire on est tellement nombreuses à vivre ça. Alors pourquoi on peut encore entendre "le lait maternel a toujours la même composition madame" ou "mais non vous vous faites des idées, votre consommation de produits laitiers ne passe pas dans votre lait voyons" au jour d'aujourd'hui?
    Bon courage à toi

    RépondreSupprimer
  46. Nathalie : je n'ai pas tout lu, mais les symptômes que tu décris pour Antonin ressemblent aux nôtres. Je pencherais plutôt pour une allergie retardée pour ton fils du coup, surtout que tu parles de patch test dans ton article.

    Ce type d'allergie est TRES mal connu du corps médical. Nous avons eu la chance de trouver la spécialiste qui fait de la recherche dessus, très à l'écoute, une vraie perle !

    Elle est en RP, si jamais ça t'intéresse, tu peux me contacter via mon site (clic sur mon nom).

    En tout cas tu n'es pas seule, je connais de plus en plus de personnes concernées. Mes amis ont appris à faire avec mes allergies, je ne me prive pas de sortir et encore moins de recevoir (je maîtrise la pâtisserie et le pain sans gluten/lait/soja lol)

    RépondreSupprimer
  47. Quel courage et quelle détermination!

    Je suis admirative, tu as su trouver les mots et les personnes pour confirmer des soupçons.

    Je regrette que les allopathes (généralistes à l'ordonnance facile) ne soient pas plus à l'écoute des autres modes de guérison. Ma taz'naine est soudainement constipée et cela dure depuis plus d'un mois et à part des laxatifs pas de solutions. Les 4 médecins qu'elle a vu n'ont même pas essayé de rechercher les causes.

    Il faut savoir changer de médecin jusqu'à en trouver un avec qui on est sur la même longueur d'onde. C'est long mais ça fini par être efficace. J'espère que malgré tes multiples médecins, tu y trouves ton compte.

    Novice en matières d'allergies, je découvre le monde des gens "du rayon d'à coté" (celui sans gluten et autres mets défendus), je ne pensais pas que ça puisse être si difficile. J'ai malheureusement tendance à la remarque pas sympa (souvent sans penser à mal) alors au nom de tous les indélicats, je m'excuse.

    L'ignorance y est certainement pour beaucoup. Je suis contente que tu aies témoigné. Je serais plus compréhensive avec les difficultés de mes amies, collègues...

    Courage, et surtout ne culpabilise pas (enfin, pas trop...) tu es la mieux placée pour savoir comment ton nain réagit. Dis-toi qu'il ne pourra pas t’être reproché de vouloir son bien.

    Bises
    Amandine

    RépondreSupprimer
  48. oulalalala je compatis A FOND
    moi je suis allergique à plein d'aliments et le pire, c'est que ça évolue dans le temps !!!!!
    en plus, là enceinte de 7 mois, je fais du diabète gesta depuis 1 mois et demi, alors EN PLUS, j'ai des aliments interdits à la pelle ! Alors aller manger chez les gens, c'est la torture !!! Entre les interdits de femme enceinte, les allergies, les sucres, les graisses, je regarde les autres manger et le pire c'est que j'ai l'impression de passer pour une CH...SE ! Quoi ? Serait-ce les remarques des gens ??? "tu peux bien faire un écart aujourd'hui non ?" Ben voyons... Tu la feras à ma place l'injection d'insuline supplémentaire pour compenser ??? Et en plus, avec les injections d'insuline, je suis au top du malaise à me piquer en dehors de chez moi ! Bref, j'ai dit à mon gentil mari : à partir de maintenant, et jusqu'à ce qu'à l'accouchement, JE MANGE ICI A TOUS LES REPAS ! Et je prie ma bonne étoile que notre fils ne soit pas comme moi... qu'il puisse profiter de toute cette variété alimentaire !!!

    En tous cas, bon courage pour la suite et bravo de tenir comme ça !!!!

    RépondreSupprimer
  49. mon chéri est allergique à toutes les sortes d'oléagineux (cacahuètes, noisettes etc.) Des moments j'hallucine, il y en a dans presque tous les produits proposés en magasin. On envisage d'aller vivre en Angleterre, ils font très attention avec ces allergies.
    Quand on demande des précisions dans un restaurant ou un magasin ici, on a l'impression d'être ch*****, alors que c'est vital!!!
    Sinon je confirme, il faut tout faire soi-même. Je n'aurais jamais pensé cuisiner autant lol!
    Je souhaite que la suite se passe bien pour votre fils!

    RépondreSupprimer
  50. Chère 3nity, et Marie qui l'a invitée,

    Merci, merci, merci... Et mille fois encore! J’ai même failli verser ma tite larme en lisant l’artikeul et certains coms’, preuve que je suis encore bien affectée par l’affaire...

    Sans vouloir jouer mon Calimero, j'ai eu la chance de tester la naine Rgo ET polyallergique depuis sa naissance. Ca veut dire 15 mois de nuits sans sommeil, 15 mois de hurlements de douleurs, des éviction strictes pour elle, des combats contre les doutes des médecins et des proches, des tâtonnements sur ce qu’on peut donner ou non, des crises de larme et de découragement, un sentiment incommensurable d’impuissance...

    Je vous passe les regards de travers des médecins qui me prenaient pour la bobo-bio-allaitante-qui-se-la-joue-je-sais-mieux-que-vous-les-médecins ; Les tentatives d explication pseudo-psy du genre "votre fille dort mal parce que vous avez repris le travail et parce que vous êtes anxieuse." Je passe également les insinuations exaspérées de certains hôtes quand on se levait de table pour aller chercher notre fille pour la 3ème fois en 2 heures, car elle ne pouvait dormir à cause de la douleur : "mais laissez-la donc chouiner, elle va vous tourner en bourrique ! Vous vous en occupez trop" o_O ; les remarques acerbes quand on rappelle les évictions pour un repas : "Ah. Oui. C'est vrai. Mais tu vas l allaiter encore longtemps comme ca?" Ben oui, pourquoi se donner tant de peine vu qu’il existe du lait artificiel (dont notre fille ne voulait pas!)... Quelque part, si on n’y passe pas, c’est qu’on a un sens douteux du sacrifice et que finalement on a bien cherché à se compliquer la vie !

    Heureusement, il y a les supers grands parents qui ne cuisinent plus QUE sans allergène, pour pouvoir nous inviter à manger même à l’improviste; il y a les proches qui se renseignent sur les nouvelles allergies pour adapter les repas; les copines qui font des muffins délicieux sans tout-ce-qui-fait-mal, juste pour voir les étoiles dans les yeux de la petite (et de sa maman) quand on lui tend autre chose que l insipide galette de riz...

    Il a fallu attendre 12 mois et une super allergo gastro pediatre pour être vraiment écoutés et pris au sérieux. 12 mois pour découvrir qu’outre l’allergie aux laits, la petite était aussi allergique au gluten et un tas d’autres choses... Pour que le médecin traitant revienne de son analyse àlacon sur ma reprise du travail (période où on avait commencé à lui donner des pâtes et de la semoule pour qu’elle prenne un peu de poids). 3 mois supplémentaires pour stabiliser le traitement et apaiser ses douleurs... Cela ne fait que 3 mois qu’elle va mieux, tant qu’on respecte strictement le régime...

    Pour nous, sont repérées les allergies aux plv et autres laits (avec éviction de bœuf et veau, sinon c’est pas drôle), soja, gluten, mais, œufs et suspicion pour les fraises. Quant aux agrumes et fruits acides, on oublie à cause du rgo.
    J'allaite tjs ma naine à 18 mois, avec un peu de mixte quand je n ai pas pu tirer assez de lait, mais je dois dire que c est bien difficile de tenir ce régime. Je le suis de manière un peu moins drastique que pour elle (je m autorise le boeuf et les oeufs cuits en petite quantité) car j atteins mes limites...

    Voilà mon petit roman.

    Du coup merci à vous d avoir publié cet article car ça fait chaud au cœur de savoir que d autres peuvent être sensibilisés à ce sujet
    et aussi de pouvoir "témoigner".
    Merci enfin au Mâle, pour son soutien indéfectible, lui qui jamais n’a douté, qui a partagé les nuits d’horreur, qui n’a jamais voulu laisser la naine souffrir toute seule, qui a TOUJOURS préféré la câliner, des heures durant, malgré ses pleurs…

    RépondreSupprimer
  51. Ah et j'oubliais:
    http://rgoetallergie.forumactif.fr/f78-les-allergies-ou-intolerances-alimentaires
    Un super forum, dont quelqu'un d'autre a aussi parlé, pour ne plus se sentir seul face aux allergies de nos nains.

    Il existe aussi un site de vente par correspondance où on coche tous les allergenes interdits et le moteur de recherche te sort la liste de tous les produits qu'ils vendent et que tu peux consommer :D
    Si ça vous intéresse, je recherche le lien.

    RépondreSupprimer
  52. Me voici de retour après une longuuuuuue journée bien fatiguante moralement..
    > Anonyme : je ne pense pas qu'il y ai d'allergie ridicule ;) certaines peut perte moins galère au quotidien ;) C'est incroyable aussi l'augmentation de ce type d'allergies ! Et à tout âge en plus…. Je présume que la pollution que nous dégageons n'y est pas pour rien…
    > Lalouchka : je me raccroche aux statistiques qui disent que, pour les PLV, 90% des enfants ne sont plus allergique au dela de 3 ans ! Malheureusement, les 10% restant le sont généralement à vie… Pour les oeufs, il semble que ce soit plus long, entre 5 et 7 ans… Nous allons donc nous armer de patience, mais si il ne réagissait plus aux PLV, ce serait "presque" normal ! Merci pour l'info sur le dodi, la pharmacie ou je vais habituellement n'en vends pas, mais j'en ai une autre un peu plus loin, je vais essayer de m'y rendre dans la semaine…
    > Selena: je n'ai pas a me plaindre, ici, seul Antonin est allergique ! C'est clair que quand il faut jongler avec diverses allergies, on doit avoir l'impression d'être accroché à ses fourneaux, c'est déjà l'impression que j'ai, alors là… Et oui, l'alimentation en dehors de la maison, ça m'inquiète, pour les souffrance et le rejet qu'il risque d'avoir de la part de ses camarades… Les enfants sont dures entre eux.
    > Anonyme : aïe, comme je comprends la galère que tu vis… J'ai tiré mon lait pendant 2 mois au boulot pour ma 1ere, expérience tellement traumatisante qu'aujourd'hui, je suis incapable de tirer mon lait avec un tire lait (manuel ou électrique)…C'est ce qui est pénible avec les allergies retardées, c'est que la réaction se manifeste en décalé, et qu'il est parfois difficile de se rappeler ce qu'on a pu faire différemment et qui justifierai une réaction. Ici, on soupçonne aussi banane et fraise, j'espère que l'allérgo fera les tests et me dira (c'est dur, les bonnes fraises du jardin que je congèle car je ne peux pas en manger pour l'instant). C'est déjà bien assez difficile. Je te souhaite bon courage !
    > Coqilico : je ne me suis amusée a faire tous les petits pots du rayon, mais tous ceux que j'ai regardé contenaient du lait. J'aime beaucoup ton anecdote !
    > Pimprenelle : moi aussi ! j'ai été surprise de voir du lactose dans tous ces aliments, c'est tellement incongru !

    RépondreSupprimer
  53. > Emmanuelle : excellente chose ! j'espère qu'il en sera ainsi aussi pour Antonin.
    > Marianne : merci pour ce lien ! je vais aller faire un tour un peu plus approfondi ;)
    > Christelle : a priori, je n'ai jamais entendu parler de désensibilisation pour Antonin, car a priori c'est sensé passer avec un régime stricte d'éviction.
    > needfordreams : oulala…j'imagine les moments douloureux par lesquels tu as du passer… :( je compatis. C'est vrai que c'est assez incroyable aujourd'hui d'entendre encore ça. Mon généraliste, aussi adorable soit il, ne croit pas une seconde aux PLV qui passent dans le lait maternel, il me dit "mais enfin c'est du délire, les aliments sont divisés en nano-cellules, ils ne se reconstituent pas" ou un truc dans le genre.
    > Cerise : oui, c'est effectivement une allergie retardée. Je constate que je ne suis pas seule, mais je ne parviens pas a trouver de groupe et de forum, ou simplement une personne pour parler de tout ça… Pourquoi sommes nous si isolées ?? Je suis allée a une réunion leche league, pensant pouvoir parler de ça, l'animatrice m'a gentiment demandé de revenir dans le sujet du jour.. je suis repartie tellement frustrée…:(
    > Amandine : pour l'instant le pédiatre a l'air ok, je vais faire connaissance avec un autre allegro vendredi. Ce qui me chagrine c'est que le pédiatre appui l'idée qu'il faille arrêter d'allaiter (pour ma santé) et donner le lait de riz a Antonin, mais plus le temps passe, et moins Antonin mange, donc vous l'aurez compris, plus je culpabilise d'avoir "allegé" mon implication en ne l'allaitant plus que le matin… Je pense qu'il n'aime pas du tout le gout du lait (qui est vraiment spécial je l'avoue). Je suis persuadée que j'ai été la première à prononcer des paroles désagréables par ignorance et bêtise parfois. Je tente de mesurer mes paroles, l'âge aidant, mais on ne peu pas tout savoir sur tout. C'est aussi le but de cet article, pouvoir expliquer ce qui se passe, comment ça se passe, et comment on peu le vivre de l'intérieur. On m'a dit, après lecture de cet article, que j'étais "intolérante" parce que je ne parle que de mon fils, de mon allaitement, et de moi…et que je ne me mets pas a la place des gens autours. C'est peut être vrai, mais je suis tellement embuée dans cette histoire que je gère quasiment seule, que j'ai du mal a avoir du recul.
    > Calimary : je compatis, et je suis de tout coeur avec toi, je sais a quel point c'est frustrant. le "tu ne peux pas faire un écart", c'est très dur, les gens ne comprennent pas que tu t'accroches tellement à tout ce que tu as déjà fait (et qui te coute au quotidien) pour que ça se passe bien, que tu as du mal à ne pas leur répondre méchamment : "je t'aime bien tu vois, mais il est hors de question que je pourrisse tous mes efforts pour tes beaux yeux".
    > Anonyme : oui, effectivement, partout, le fait de demander ce qu'il y a dedans, on te regarde comme la dernière emmerdeuse de la terre, et le pire c'est quand ils répondent "non, il n'y a a pas ça ou ça" et que c'est tellement pas convainquant que tu finis par faire demi tour et les laisser en plan avec leur nourriture non identifiable.
    > Lapin vénère : je me dis juste "pourquoi on vit ça en étant tellement isolées ?". Courage à toi, et bravo a ton homme pour sa présence et son instinct !
    merci pour le lien ! Je suis preneuse de toute sorte de lien et d'info sur ce sujet !

    RépondreSupprimer
  54. J'ai allaité ma fille, et elle était couverte de plaques rouges : on l'appelait "petit coquelicot" à notre grand désespoir. Puis j'ai arrêté l'allaitement, et pour cause de terrain allergique (pas pas alimentaire)chez moi, elle a eu un lait sans PLV.
    Et là, miracle : en 15 jours, la peau rouge est redevenue rosée et douce. La diversification a été très lente et très contrôlée.
    A un an, elle a été diagnostiquée allergique au lait, au blé et à l’œuf, sans jamais en avoir consommé ! La seule explication que j'ai pu trouver, ce que je l'ai sensibilisée via l'allaitement.

    Aujourd'hui, je suis enceinte de mon 2ème enfant, et je souhaite aussi l'allaiter. J'en ai parlé à l’allergologue qui me dit de manger normalement, sans éviction, mais j'ai du mal à être convaincue.

    RépondreSupprimer
  55. > Lapin vénère : mention spéciale pour les grands parents ! Savoir qu'il y a quelque part un foyer accueillant et sans risque, ou rien n'est a expliquer... Comme ça doit être reposant !

    RépondreSupprimer
  56. Sur 5 enfants j'ai 2 enfants allergiques aux protéines de lait et aux œufs. Chapeau pour l'allaitement moi je n'ai pas tenu aussi longtemps( 2 mois chacun). Le plus petit est au lait de riz maternisé sa sœur jumelle non allergique aussi! Quand à la grande elle a été hospitalisé à cause de son eczema qui était monstrueux et là j'ai tout entendu que c'était à cause du lait, puis non puis oui. On l'a mis sous cortisone, comme je ne voulais pas on a eu droit à un rapport bref...Mahault suis un régime spécial sans lait sans œuf elle a 4 ans maintenant. Je trouve une quantité de produit adapté à ses besoins sinon je fais tout moi même. Elle va même à la cantine avec son panier repas. Et le taux d'allergie commence à chuter. Sinon après avoir testé moult crème diverses et variées, une est vraiment parfaite et me sert de palliatif à la crème à la cortisone ( elle n'en a pas eu depuis des mois mais face à une grosse crise d'eczema c'est la solution d'urgence pour ne pas qu'elle souffre): c'est dermalex repair pour eczema atopique. Elle apaise les rougeurs et démangeaisons. Cette crème m'a vraiment bluffée du coup mon plus petit de 9 mois, n'a jamais eu de cortisone sur son eczéma.

    RépondreSupprimer
  57. Julie, j'ai évité au cours de la grossesse des jumeaux tout produit allergisant vu que mon ainé était allergique au lait et aux oeufs résultat l'un est allergique l'autre pas du tout!Je ne crois plus à l'éviction totale après je te souhaite que cela marche pour toi!

    RépondreSupprimer
  58. argh :(( je connais bien, je suis entourée d'allergiques...
    Je vous souhaite beaucoup de courage, à toi et à Antonin (c'est un siouper prénom!)
    Véro

    RépondreSupprimer
  59. Oui, ce sont des grands parents géniaux!

    N'hésite pas à t'inscrire sur le forum: c'est une mine d'information et il y a beaucoup de parents (surtout des mamans) dans notre situation. Les animatrices sont très dispos et bien calées sur le sujet. C'est là que j'ai compris pourquoi je n'avais pas droit à certains chocolats, aux épices moulues, aux figues séchées, etc...

    Je partage mon expérience:
    -Pour les biberons, je rejoins un des commentaires précédent: les tétines des biberons doddies initiation sont très bien pour les bébés allaités. Et elles sont adaptables aux biberons avents.
    -Pour le lait artificiel, notre fille a du neocate advanced. Il n'est vraiment pas chouette au goût. L'allergo nous a dit que, si c'était vraiment difficile à donner, on pouvait ajouter un peu de sirop de fruit sans sucre, après avoir vérifié l'étiquette... que c'était ce qui se faisait en maternité... Bon, j'avoue, je suis contente de ne pas avoir à en passer par là: elle le prend quand je ne suis pas là et qu'elle a faim, même si elle préfère de loin le lait maternel, même décongelé. Mais ça peut peut être aider ton Antonin ou d'autres bébés à prendre son complément de LA.
    -Je ne sais pas si tu es amatrice de nutella et désespérée de ne plus pouvoir en consommer. Pour ma part, c'était le cas. Et j'ai découvert une pâte à tartiner qui m'a réconciliée avec les évictions: celle de la marque Chokenut. Je n'ai pas d'action chez eux, hein. ça coûte un bras, genre 10 euros le pot (oui, 3 fois plus que le nutos!!!) mais c'est un délice... c'est bête à dire, mais ça fait partie des petits trucs qui me font tenir les évictions, car j'ai DROIT à ma petite gourmandise à moi. Il contient des fruits à coques, mais pas de lait, pas de soja, pas d'oeuf, ni même des traces!!! et surtout, il est très BON.
    -Pour le site: http://www.allergoora.com/werz.htm sans gluten, sans lait, sans lactose, sans oeufs, sans soja, sans noisette, sans arachides... En revanche, l'atelier travaille les amandes. C'est une amie qui m'en a parlé, je n'y suis encore jamais allée et n'ai donc pas testé la qualité des produits.
    -Enfin, pour les femmes enceintes, info à vérifier mais qui a le mérite d'offrir une possible prévention: Il aurait été démontré que l'administration de lactobacilles pendant la grossesse diminuerait grandement le risque d'eczema et d'allergies chez l'enfant. A vérifier...

    Bonne continuation ;)

    RépondreSupprimer
  60. Ah et une autre mine d'info, très documentée :
    http://www.reflux-interne-allergie.org/rgo/component/content/frontpage.html

    RépondreSupprimer
  61. > Julie : je suis d'accord avec toi, Antonin n'a jamais avalé de lait ni d'oeuf a part via mon lait... donc il est évident que c'est par mon intermédiaire qu'il a été sensibilisé, et je ne pense pas qu'il faille être scientifique pour valider cette thèse.
    > Venezia : merci pour le nom de la crème ! ici, c'était Xemose d'Uriage, qui honnêtement répare bien la peau.
    > Anonyme : merci et oui, je suis bien d'accord avec toi ;) lol
    > Merci Lapin vénère ! Je me suis inscrite sur le forum, je bookmark précieusement les deux liens que tu m'as donné, et je retiens le nom "chokenut" car je risque d'en avoir besoin : Antonin a reperdu du poids alors je reprends l'allaitement complet... je vais avoir besoin de forces pour ça ;)

    RépondreSupprimer
  62. Une petite piste pour Julie... étant moi-même allergique et ayant de forts risques d'allergies alimentaires de famille, j'ai rapidement demandé à plusieurs membres du corps médical s'il était judicieux d'écarter les allergènes lors de la grossesse (donc oeufs, lait, fruits de mer, soja, fruits secs, etc)... la réponse a été "on ne sait pas encore comment se transmettent les allergies, donc non. Ne mangez pas de fruits de mer, mais ça, on va pas vous l'apprendre, c'est risqué sans être allergique... évitez les cacahuètes, de toute façon ça ne vous apportera rien... sinon, mangez équilibré, sans abuser de rien, et c'est tout"... je me suis sentie plus légère... de fait, on sait que l'allaitement, par contre, réduit les allergies et plus il est long, plus il les réduit... on sait aussi que les allergènes passent dans le lait, et que donc, si bébé allergique, il vaut mieux faire attention à ce qu'on mange...
    Ce qui est certain, c'est que ce n'est pas toi qui as généré les allergies de ta fille (autrement qu'avec ton patrimoine génétique)... courage !

    RépondreSupprimer
  63. hooo la belle histoire que voila on dirait la notre !!! enfin dans le méme genre sauf qu'ici il faut ajouter les vomissement en jet dés la mater et les sages femmes et autre docs qui en croient pas la maman (multi pourtant) et que c'est normal qu'un bébé vomisse en mangeant o_O ilm'a fallu 3mois pour trouver de quoi ma fille était "atteinte" parce qu'aucun médecin ne chercher pour les vomissements "normale " en jet les constipations les hurlement de douleurs (mais non c'ets normale c'ets les coliques du nourrisson " ) 3mois de douleurs pour ma fille qui s'est transformé quand j'ai compris !!! et les test positif aussi ensuite oeufs , plv , fruits à coques , moutarde , céleri , tomates , soja
    et au départ étant végétarienne me voila végétalienne avec des compléments poru pouvoir donner le lait qu'elle mérite à ma fille qui aujourd’hui fête bientôt ses 2ans et qui est "guérie" de ses allergies grâce à mon lait !!! quel plus belle récompense de savoir ça ♥

    RépondreSupprimer
  64. Merci pour cet article, ca fait du bien de voir qu'on est pas seuls face à ca... Nous elle n'a fait ses nuits que très tard car trop de maux de ventre... le pire c'est toujours Moche maman qui après un an ne comprend toujours pas que le "petit suisse" c'est pas bon pour notre naine... "Ah bon on peut pas mais y a pas de lait dedans" " Ah non alors y a quoi dedans" "bah du fromage" humm non je ne repondrais pas je l'étripe... Le truc sympa c'est le "Escusez moi monsieur le chef de rayon de Inter..ché, vous auriez des produits pour bébé allergique/intolerance au lactose sans trace ect" "bah oui tout nos produits sont anti allergique" Hum Hum ma foi... A la crêche c'est formidable... Notre puce ne DOIT pas manger de produit à base de lactose INTERDIT je vous ai fais une liste des choses autorisées... Le soir même "Vous savez elle adorer son biscuit et son Yahourt" Explosion dans mon cerveau... si j'avais pu lui faire manger la poussière... Nous attendons les resultats il semblerait que les premiers testent reviennent négatifs... on croise les doigt... En tout cas merci pour votre article.. ca fait vraiment du bien...

    RépondreSupprimer
  65. Courage, ma fille était allergique aux plv, elle a eu une réintroduction en milieu hospitalier à 13 mois et maintenant plus de soucis.
    Mais les 6 mois d'allaitement, on était dur. Personne ne m'a dit que les plv pouvaient passer dans mon lait et je n'ai donc rien changer à mon régime.
    Si j'avais su je l'aurais allaitée plus longtemps.
    Pour les petits pots, la marque Hipp a une gamme AA pour les allergies lait/gluten. Et Babybio a aussi pas mal de produits sans lait et sans gluten. (Moi je les trouve chez Bébé au naturel)
    Je suis de tout coeur avec toi.
    Aurèle.

    RépondreSupprimer
  66. Ici bb intolérant PLV, mais ouf supporte brebis et vache.
    j'avais donc aussi fait une éviction complète laitages/veau/boeuf et soja car souvent possibilité d'allergie croisée

    +1 aux autres commentaires : les babybios sont les seuls petits pots sans lait

    RépondreSupprimer
  67. Bonjour,
    juste une petite piste qui peut peut-être t'aider : les juifs n'ayant pas le droit de mélanger lait et viande, logiquement les produits cashers sont très différenciés... donc normalement un petit pot casher contenant de la viande ne peut pas contenir de lait... après c'est plus en dépannage, parce que ça doit coûter un bras.

    RépondreSupprimer
  68. Merci encore pour vos message !
    Histoire de vous donner des nouvelles, et après tests chez l'allergo, il en ressort que :
    - bébé est toujours allergique lait/oeuf,
    - la prise de sang indique un taux faible pour la caséine
    - l'introduction du poisson pensée par l'allergo n'aura pas lieu : bébé réagit
    - une nouvelle prise de sang est a faire pour l'allergie poisson
    - et, une très bonne nouvelle : je remange de tout ET bébé ne réagit que très peu (joue rouge 1 à 2 jours, puis plus rien !)
    L'allergologue m'a dit que les régimes d'éviction stricts ne se faisaient plus de puis 5 ans, que le nouveau protocole était de ne priver la mère de rien, afin de créer/maintenir une tolérance minimum.
    En septembre, nous ferons une introduction des produits laitiers à l'hospital.
    VOila !
    Autant vous dire que je me délecte des magnums !!! c'est clairement ce qui me manquait le plus ;)

    RépondreSupprimer
  69. Bonjour!
    J'ai été très émue par ton témoignage! Je me suis retrouvée dans beaucoup de choses et je me sens beaucoup moins parano ^^ Nous commençons la diversification alimentaire et c'est un vrai casse-tête! Mon bébé a été diagnostiqué intolérant aux PLV mais j'ai dû arrêter l'allaitement car l'éviction des PLV ne suffisait pas pour faire disparaitre tous les symptômes. Je me rends compte maintenant qu'il y a beaucoup d'aliments que mon bébé ne tolère pas et je suis prise pour une folle par ma pédiatre qui ne cesse de dire que les choses vont aller mieux...
    Je te remercie car, grâce à cet article, j'ai pu prendre confiance en mon jugement et je vais consulter un spécialiste pour enfin pouvoir être guidée dans ce périple!
    Tiens nous au courant de l'évolution de ton Antonin ;)

    RépondreSupprimer
  70. Comme je te comprends!
    sans une pédiatre au top nous n'aurions pas décelé l'intolérance aux plv de ma cadette.
    C’est bien moins important que pour toi, moi les tests sanguins et cutanés sont revenus négatifs, mais ça n'a pas fait de doute pour l'allergo comme la pédiatre.
    Après 2 mois sans prise de poids, un érythème énorme, un bébé qui pleure sans cesse, qui ne dort pas, la pédiatre aurait pu tout mettre sur le dos de l'allaitement, j'avais tenté une relactation.

    Elle a vite proposé un régime d'éviction totale pour moi et plus aucun érythème et ma fille s'est mise à dormir.
    Je l'ai allaité en mixte avec du lait spécial en pharmacie. Ensuite j'ai tout cuisiné moi même pour elle.
    Maintenant on a réintroduit, c'est pas formidable car la pédiatre de la crèche pense que c'est dans ma tête!!! mais bon elle peut manger des yaourts natures mais pas plus de 2/3 jours en suivant sinon c'est érythème assuré. Donc on fait oui-oui de la tête à la crèche et à la maison on alterne avec soja et brebis (on a de la chance que ça passe ;-)), elle mange un peu de biscuits industriels.
    Mais du coup on a changé pas mal de choses: je ne prends plus que du beurre végétal sans plv ou je cuisine à l'huile, je prends de la crème de soja et je fais mes gâteaux moi même!

    Je souhaite plein de courage à tous ceux qui passent par là, la famille ne nous apporte pas toujours le soutient dont on a besoin, alors savoir que d'autres ont vécu la même chose ça aide

    RépondreSupprimer
  71. Bonjour!
    Juste un petit mot de soutiens, parce que ici c'est moi qui suis allergique ( lait/gluten), que bébé est aussi au régime préventif donc je connais la galère de l'entourage, de faire ses courses, d'expliquer que "non là tu vois sur cette étiquette ce compo la c'est pas bon".
    Ca fait tellement longtemps que j'y suis, que si tu veux je peux te donner des conseils. Je connais toutes les marques de produits et toutes les astuces possible.
    Par contre, c'est vraiment cool que tu es pu allaiter aussi longtemps, moi les sages femmes, le médecin et tout l'équipe médical m'a forcée a arrêter l'allaitement au bout de 2 mois, et je regrette tellement!
    Bon courage!

    RépondreSupprimer
  72. mon fils de 11 mois est APLV, il a fait ses premiers tests à 4 mois et depuis nous sommes dans la phase d'éviction afin d'envisager une réintroduction en milieu hospitalier à l'automne.
    je lai allaité 5 mois et donc j'ai connu aussi la restriction alimentaire pendant 1 mois (seulement !) et j'ai souffert, c'était en plein hiver, pas de tartiflette !!!

    bref c que je voulais dire c'était qu'il existe toute une gamme de petits pots sans proteines de lait et je trouve qu'il faudrait le mentionner dans l'article plutot que de faire peur à toutes les mamans découvrant cet article en même temps que l'allergie de leur enfant.

    Hipp et BabyBIo (que je trouve en supermarché, pas de magasins spécialisés !!) et même dans les marques courantes certains pots en sont dépourvus.

    j'ai été paniqué en découvrant l'allergie de mon fils, sachant que je ne pourrais lui faire à manger et qu'en plus il allait en crèche mais j'ai trouvé facilement des petits pots.

    Par conte ici, l'allergologue est formel pas de lait d'animal (brebiss, jument...) car les proteines sont similaires sont ne permettent pas une éviction totale pour guérir rapidement.

    il m'a aussi dit que si on ne faisait rien c'était une allergie qui disparait de toute facon à 6 ans, par contre il est evident qu'il faut faire attention car risque de choc anaphylactique pour certains enfants !

    RépondreSupprimer
  73. Même souci avec mon fils: couvert d'eczéma à 4 mois alors qu'il était exclusivement allaité. Je me doutais de l'allergie au lait de vache car ma première avait déjà eu des soucis donc après test cela a été confirmé. J'ai suivi un régime d'exclusion pendant 6 mois et j'ai réussi à ne pas perdre un gramme tout en reprenant le boulot et en tirant mon lait... grace aux biocoop! Fruits secs, laits végétaux, céréales, pate a tartiner au chocolat sans lait, chocolat à croquer. Je cuisinais gateaux, crepes, quiches au lait de riz...

    Pas facile car la première réaction de l'entourage, c'est: tu n'as qu'à arrêter d'allaiter alors que le bébé en a encore plus besoin. J'ai pu réintroduire pour moi vers ses 11 mois et c'était OK. Aujourd'hui vers 17 mois on commence une réintroduction tranquille pour lui.

    Il faut se faire confiance... les médecins et l'entourage ne sont pas toujours de bons conseils!

    RépondreSupprimer
  74. Je découvre ce récit seulement ce soir et
    j'ai très envie de vous dire "MERCI" !

    Maman d'un premier petit garçon allergique aux protéine de lait de vache, chèvre et brebis et allaité, j'en avais déjà beaucoup entendu...
    Mon tétouilleur et nous (Papa et Maman) avons tenu bon 22 mois qu'il décide de lui même d'arrêter les tétées!

    Et il y a quelques mois, un deuxième petit loup est arrivé et la, je crois que le parcours est le même: dermatite atopique, tests divers et variés et on allonge la liste de consultation en consultation!
    La courbe de poids est aussi problématique...

    On consulte, on écoute, on s'inquiète, on se rassure, on explique, on re-explique, on s'agace (parfois!, et surtout: on essaye de tenir bon, avec nos doutes, nos ressenties, nos convictions .

    Merci pour vos mots (et les commentaires qui suivent), ce soir, j'ai l'agréable sentiment que je ne suis pas seule dans ce que l'on peut appeler "un combat"!

    PS: Je vais aller fêter ça avec un carreau de chocolat (acheté au "marché parallèle" à 2€45 les 85g de chocolat garantie sans lait, sans oeuf, sans fruit à coque et sans gluten: ouf!).

    RépondreSupprimer
  75. Bonjour, j'habite à cayenne guyane dans les dom
    je viens de lire votre poste et ça me soulage de voir que je ne suis pas la seule à être dans cette situation. moi aussi j'ai un fils de 27 mois qui est allergique au PLV. et c'est vraiment très compliqué pour moi car je ne sais vraiment plus quoi faire, sa courbe de poids est redescendue il pèse a ce jour 11kg et je suis très inquiète pour sa santé, j'ai même du aller voir un nutritionniste hier qui m'a donné quelque recettes à faire pour qu'il prenne un peu de poids.je vous souhaite à toutes bcp de courage car je sais que ce n'est pas tjrs facile. si vous avez des recettes à proposer pour qu'il prenne un peu de poids je vous remercie d'avance je suis preneuse. une maman à la dérive

    RépondreSupprimer
  76. Bonsoir et tout d'abord merci à vous toutes pour vos commentaires !
    Mellie, je tiens particulièrement a vous souhaiter plein de courage, la perte de poids de nos enfants est très difficile a vivre...
    Ici, les choses s'arrangent gentiment, mon petit bout a reprit du poids, il a fait maintenant 9kg150 a bientôt 14 mois. Nous avons introduit le boeuf (petite réaction cutanée sans gravité), le poulet et le poisson (aucune réaction). Malgré ma vigilance, le petit a avalé une miette de gâteau (contenant lait/oeuf) qui était par terre et n'avait pas été balayé assez prestement avant le passage de mon aspirateur sur patte. J'ai eu un petit coup de flippe, mais a part de légères rougeurs qui ont disparu en 3/4h, rien à signaler. Je suis donc clairement destressée pour mardi prochain, journée que nous passons a l'hôpital Antonin et moi pour l'introduction du lait. Ses taux d'allergie aux PLV sont nettement en baisse, j'ai donc bon espoir de pouvoir aller vers une alimentation moins contraignante pour lui. Surtout qu'il est très demandeur de gouter dans les assiettes des autres, c'est dur de devoir lui dire non...
    Voila, je vous tiendrai informées de la suite de notre histoire, et j'ai une pensée pour vous toutes qui continuez de vivre ça au quotidien, je suis de tout coeur avec vous !

    RépondreSupprimer
  77. On a vécu la même chose avec ma deuxième... je l'ai exclusivement allaitée jusqu'à 10 mois puisqu'elle ne pouvais RIEN manger. Au moins quand elle buvait mon lait, elle mangeait... Même si MOI je ne mangeais plus rien (j'ai atteint le 47 kg pour mon mètre 64!)
    Je ne comprenais plus rien non-plus, impossible de réfléchir, vu que la puce se réveillait toutes les demi-heures et qu'elle a une grande soeur de 2 ans plus âgée...
    Bref, à 10 mois, un docteur malin et humain (il y en a, si, si...) m'a conseillé de passer au biberon avec du lait de vache dont les protéines sont coupées en morceaux (50€ la boite de 800 gr)... Ouf! Elle et Moi on a repris vie... Elle a pu commencer grossir, dormir et moi pareil.
    Bref, maintenant notre puce à presque 6 ans et elle n'est plus allergique QUE au lait de vache! Elle mange toutes sortes de choses, mais les deux premières années furent rudes!

    Chloé

    PS: ne pas faire confiance au test PRICK sur des nourrissons, il n'est pas fiable.

    Courage, courage, courage...

    RépondreSupprimer
  78. Chapeau bas les filles.
    Ci-dessous une recette de gâteau sans oeufs. Testé (et approuvé ++++) il y a peu à l'école pour l'anniversaire de mon fils. Un de ses petits copains est allergique et j'ai mis un point d'honneur à trouver une recette pour qu'il puisse, pour une fois, manger la même chose que les autres.
    Recette de base: 250g de farine ou 100g de farine et 150g de Maïzena - 150g de beurre mou - 150g de sucre - 1 sachet de levure - 2 yaourts ou 2-3 grosses cuillères à soupe de crème fraîche - 1 ou de fruits (soit entiers soit en pressant son jus)
    Bon courage à vous toutes.

    RépondreSupprimer
  79. Je comprends cette maman et je lui tire mon chapeau car la vie n'est pas facile pour un petit loulou allergique (ni pour sa maman allaitante ou pas). J'ai vécu la même chose pour mon second garçon et hélas je le vis troujours (non je ne l'allaite plus il y a quand même 9 ans maintenant, ça ne serait pas sérieux hihihi).
    Il avait beaucoup d'allergies alimentaires qu'on a découvert vers 6/7 mois mais qui étaient présentes dès la naissance(gluten, oeuf, tous les laits et viandes de mammifères, poissons, arachide, moutarde, et même les soit-disant laits maternisés pour allergiques). Au jour d'aujourd'hui il lui reste toutes les allergies aux protéines de mammifères (laits, viandes et dérivés. C'est encore très lourd mais beaucoup plus gérable que quand il était petit)
    J'ai manqué de perdre mon fils plusieurs fois à cause de ces p..... d'allergies dont la première fois à 3h de vie
    Le plus dur c'est de ne pas être compris par l'entourage - entre les personnes qui pensent comprendre et ceux qui n'y comprennent rien !!!
    Je vous souhaite à toutes beaucoup de courage pour les allergies de vos bébés et plus grands
    Une maman qui vous comprend vraiment

    RépondreSupprimer
  80. je me suis reconnue dans chaque ligne. presque à en pleurer. les mêmes réactions, les mêmes questions. On est encore dedans. mon fils a 10 mois et y a écrit extra terrestre sur mon front d'allaiter encore et d'être au régime sans PLV...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De notre côté, c'est terminé, quel soulagement ! Il ne reste qu'une allergie à l'oeuf, et nouveauté, allergie aux chats... Cela nous a rendu la vie bien moins dure. Pour information, j'ai changé d'allergologue après que mon loulou n'ai pas prit 1 gramme en 4 mois et même perdu du poids, après que moi j'ai perdu 9 kg (régime sans protéine de vache marche super bien ! testé et approuvé), j'ai remangé de tout, et Antonin n'a pas réagit plus que ça (son taux de tolérance ne semblait plus si bas). Bref, il faut garder espoir, le passage est dur. Je vous recommande d'aller voir un autre allergologue pour doubler la recommandation médicale.

      Supprimer
  81. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  82. Bonjour! Merci pour le témoignage :) J'aimerais savoir s'il y a, à votre connaissance, des livres ou sites internet qui peuvent guider les mamans d'enfants allergiques qui veulent allaiter (trucs, recettes, etc). Merci et bravo pour les efforts quotidiens que vous fournissez pour votre enfant! Il est bien chanceux de vous avoir.
    catherine

    RépondreSupprimer
  83. Merci pour ce témoignage. Pour mon fils allergique, on l'a détecté à 14 mois; 14 mois de galère, de RGO infernal, d'un nain qui ne tète pas (au sein comme au bib) et d'affections ORL recurrentes (même après une chirurgie à 11mois!!!!). Dans les remarques à la c.. : ah bon t'es sûre que c'est pas un effet de mode!!! Bon courage à toi, un jour il sera grand et ça sera derrière vous.
    Anne-Laure

    RépondreSupprimer
  84. Hey There. I found your blog the use of msn.
    That is a very well written article. I will be sure to bookmark it and return to read more of your useful
    information. Thank you for the post. I'll definitely comeback.

    Here is my web site - the tao of badass

    RépondreSupprimer
  85. Way cool! Some very valid points! I appreciate you writing this article
    and the rest of the website is also very good.

    Look into my site ... tao josh pellicer

    RépondreSupprimer
  86. Je compati, il est vrai que ce n'est pas facile et les gens ne comprennent pas. Ici, c'est une iplv quoi que pas encore confirmer car bébé trop petit (1 mois et test possible qu'à 3 mois), mais seul l'éviction fonctionne...donc iplv ou aplv, on ne sait pas encore...mais une vrai galère lors des fêtes...!!!

    RépondreSupprimer
  87. Un grand merci pour ce témoignage!!! Notre nain de 8 mois fais ses premiers pas dans le monde des allergiques (lait et autres protéine animales....). J'ai arrêté de l'allaiter en partie parce que les coliques qui suivaient l'allaitement et le nain se tortillant au sein torturé par des gaz ne me convenaient pas...mais ça c'était avant de savoir pour l'allergie. Dommage que je n'ai pas croisé une conseillère en allaitement comme la tienne! Même si je ne souhaite pas ça aux autres ton témoignage me rassure et me déculpabilise : je ne suis pas seule!!! Un grand merci!

    RépondreSupprimer
  88. Merci pour cet article. Quand je l'avais lu la première fois, je ne savais pas que j'aurais les mêmes galères avec mon deuxième... Le plus dur a été de réaliser que c'était mon lait (!) qui lui donnait les plaques d'éczéma. Accessoirement, j'ai compris aussi que mon premier était aussi allergique, à cause de ce qui passait dans mon lait...

    Aujourd'hui, avec un régime d'éviction sévère au début (fromages, blanc d'oeuf, poissons, toute la charcuterie, tous les produits sous vide, moitié des fruits et légumes, fruits à coques), il n'est plus allergique qu'aux fromages et aux fruits à coque: il a 2,5 ans. Mon premier, à bientôt 5 ans, n'est plus allergique du tout. Mais dans notre cas, l'allergologue avait appelé ça des "fausses allergies" (mais avec des vraies plaques bien suitantes, hein...)

    J'avais remarqué aussi que les savons y étaient pour qq chose : nous n'avons plus que du savon d'Alep bio (pas trop de % de laurier, sinon trop agressif) et nous ne les savonnons que si vraiment nécessaire (sauf parties intimes). Sinon, ce n'est que de l'eau. Idem pour le shampooing qui peut être très agressif : savon d'Alep ou rien (les cheveux d'enfants ne graissent pratiquement pas, pas besoin de les laver avec un produit.). Finalement, la peau est moins agressée par les détergents et elle a moins besoin de crème. Si vraiment besoin : Baume Trixera d'Avène : il m'a sauvé la vie. Je préfère les produits bio, mais je n'ai rien trouvé d'aussi efficace en bio.

    Les points positifs de cette histoire : j'ai allaité mon 2e pendant 15 mois, dont 11 mois de régime d'éviction. Pendant ces 11 mois, je n'ai pas été enrhumée, je n'ai jamais eu la peau sèche. Après la fin de l'allaitement, j'ai repris une alimentation normale et je suis devenue enrhumée en continu avec la peau sèche. Bilan : je suis allergique aux fromages et aux fruits à coque, que j'ai donc par la suite enlevés de mon alimentation. L'allergie de mon fils a donc à terme permis de déceler mes propres allergies... Je suis aussi plus sensible maintenant à la peau de mes 2 petits et je m'aperçois que finalement, beaucoup de personnes sont allergiques sans le savoir...

    En tout cas, un message à toutes les mamans de bébé avec des plaques rouges : allez voir un allergologue ! Même si les médecins disent qu'on ne peut rien déceler sur les bébés: c'est faux... L'allergologue pourra tester les aliments les plus courants et surtout vous donner la fameuse liste d'aliments à éviter : c'est dur de suivre cette liste, mais c'est plus facile que de soigner un enfant avec des plaques d'eczema en sang...

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...