11 avr. 2010

Donne le nonosse le nain!

Si tu es un bon parent, tout bien comme il faut, tu as lu tu es abonné à (comment être de bons) Parents, (comment survivre avec ma) Famili, (comment je fais moi avec mes) Enfants. Et tu n'as pas manqué de lire les nombreux articles qui abordent le sujet, palpitant s'il en est, de l'animal de compagnie.
Limite, tu as fait des fiches pour chaque sujet que tu classes à tes heures perdues.
Ouvre donc ton classeur à fiches et regarde à la lettre A. 
A comme Animal de compagnie
Je te lis quelques extraits: "avoir un animal de compagnie est une chance" (sic) "compagnon de jeu unique (resic)" "responsabiliser l'enfant" (sic et triple sic). Je te passe les "ne laissez pas seul le nain avec l'animal" et les "quel bonheur de les voir s'endormir côte à côte" (laisse moi m'étouffer)
Mytho va!

Sans vouloir pourrir tes doux rêves, chère lectrice naïve et inconsciente, je me propose de te dire la vérité vraie, la seule, l'unique, à propos de l'apport d'un animal de compagnie dans ta vie de famille.

Voilà comment vont se dérouler tes expériences animalières:

- le hamster (jovial), cochon d'inde, lapin et autres rongeurs: 
Il faut déjà acheter le rongeur, la cage, la paille, la petite maison pour que le rongeur dorme tranquillou sans être dérangé par ton nain, la roue, les grignote rolls (c'est le manger du rongeur).
Si ton mâle est motivé, tu me diras, il peut également construire une cage grand lusque au rongeur. Mais je doute que ton mâle, même motivé, prenne un wikend pour construire une cacage à une bébête dont il n'a strictement rinàfout' (c'est lui qui le dit).

Le rongeur, quel qu'il soit, sent relativement mauvais, puisqu'il vit là où il mange/dort/fait caca. Il n'a qu'une seule activité reconnue par la société des loisirs hamsteriens: LA ROUE. La roue, c'est chouette la roue, c'est rigolo, la roue, c'est une drogue la roue, ça fait DU BRUIT LA ROUE.
Surtout si tu as deux hamsters qui se disputent la roue. Ils se poussent, se chamaillent, oh que c'est drôle. Le nain assiste ainsi à une scène des plus burlesque de sa vie.
En revanche, toi, lorsque le hamster décide de faire 3 heures de roue en pleine nuit, sous prétexte qu'il a besoin de se dépenser (avec toutes les croquettes qu'il s'enfile dans la journée, ça ne m'étonne qu'à moitie), déjà, ça te fait moyen rire. Voire ça te fait pas rire du tout, du tout.
Tu peux faire ce que tu veux, le hamster fait de la roue la nuit. Et la roue, ça couine. Genre tu n'entends plus que ça.
Ah oui, et si tu ôtes la roue (je sais que tu es maligne), le hamster jovial se trouvera une autre activité bruyante du style ronger ses barreaux (en les secouant de toutes ses dents). Laisse tomber, le rongeur est juste né pour te faire chier.
Les hamsters, c'est rien que des branleurs

Si ce n'était que ça, encore. Mais non, le rongeur est fragile, il ne faut pas le brusquer. Il ne sort pas beaucoup, et s'il sort, il est très rapide pour aller se planquer sous les lits, dans ton armoire, derrière les toilettes, bref, des endroits où tu adores aller trifouiller, allongée par terre, avec un nain qui sanglote derrière toi parce qu'il " a perduuuuuuuuuuuuu Tchoupi" (oui, le nain n'a pas grande imagination quant au prénom de l'animal).

Sache le, si tu commences à investir dans le rongeur, tu ne t'en sortiras pas. Parce que la première fois, tu prendras un meugnon petit hamster russe, toupetit, tout frêle, tout choupi, tout trognon, oh, tiens tout mort au bout de deux jours.
Ensuite, tu prendras le modèle au dessus (plus résistant), qui sera tellement porté par le nain qu'il finira par mourir d'une crise cardiaque (il mangeait trop de toute façon).
En désespoir de cause, tu décideras de prendre deux cochons d'inde, comme ça, s'il y en a un qui clamse, il en restera un, c'est déjà ça. Sauf qu'il ne peuvent pas se piffrer et qu'ils s'entretuent dès la première nuit (la cage est une scène de crime, "who are you, houhou, houhou).

Finalement, diras tu à la caissière de chez Jardiland en tendant ta carte de fidélité "je vais prendre un lapin, c'est plus costaud et c'est plus sociable". Que tu crois. Rambo (cette fois c'est le mâle, exaspéré par tous ces allers-retours chez Jardiland, qui a trouvé le prénom) grogne dès qu'une main s'introduit dans la cage, attaque le nain qui passe un petit doigt meugnon dans les barreaux et se casse dès que tu ouvres la petite grille métallique qui le sépare de la liberté.
Rambo, 2ème du nom. Qui n'en veut?

Pour terminer, un beau jour d'été, Rambo s'échappera dans le jardin et finira dans la gueule du chat du voisin qui jouera quelques instants avec son cadavre avant de le dépiauter sous les yeux du nain. Charmant. En même temps, ça débarrasse. Et tu te dis qu'un chat, c'est pas mal finalement. Au moins, ça bousille les taupes.

Un chat: Le chat, ah, le chat. Je pourrais t'en causer des heures de l'ami félin. J'ai dit ami? Pardon, le chat n'a pas d'ami. Le chat dispose. Explique cela au nain.
Le chat est très très meugnon quand il est tout petit. D'ailleurs la majorité des gens se sont fait lamentablement traquenarder par un petit chat aux yeux de chat potté.
Mais oui, tu sais, la visite chez une copine dont la chatte (pas de mauvaise blague silteplé, nous sommes entre gens de bonne compagnie) vient d'avoir des petits. Ils sont siiiiiiiiiiiii meugnons, siiiii petits, si choupiiiiii. Oh, là, celui là, il me léchouille le doigt, il se frotte contre le nain. Oh, le nain est ravi (et oui, le nain a 12 mois et voit une peluche qui s'intéresse à son odeur de lait). Allez, on le prend, ça lui fait tellement plaisir (et puis dans Famili, ils disent que c'est bon pour le nain d'avoir un nanimal). Erreur.
Le chaton est mignon, certes. Mais il griffe.Toi, le nain, ta moquette, tes baffles, ta housse de couette. Il fait pipi aussi.
Sur toi, le nain, ta moquette (il esquive les baffles) et sur ta housse de couette.
Il joue, beaucoup, avec tout sauf la petite mygale en poils que tu lui as offert. Avec tout, et surtout tes mollets quand tu as le malheur de passer dans le couloir pendant une de ses parties de chasse à la souris imaginaire. Tu me diras, quand c'est une souris imaginaire, ça va.
Mais lorsqu'à 6h30 du matin, tu descends pour faire le biberon du nain et que tu marches, pieds nus, sur un truc mou et visqueux (de bonnes viscères de souris quoi)...tu n'as qu'une envie, hurler (et gerber, et foncer te désinfecter le pied à la solution hydro-alcoolique, et suicider le chat par étouffement au shébon).
Un chat, c'est sympa, ça t'accueille (moyennement) en miaulant et ça se frotte à tes jambes langoureusement pour avoir son Shébon.
ton chat va forcément se retrouver comme ça si tu le laisses seul avec tes nains, et OUI, il va t'en vouloir 


Un chat, ça dort sur ta couette (parce que c'est tout de même mille fois plus confort que son vil panier en osier - qui t'a coûté un bras chez Jardiland). Et ça décide de dormir sur ta couette vers 4h du matin, et ça prend 15 minutes à s'installer en tournicotant mille fois sur lui même. Puis vers 6h (juste avant le lever des nains), ça décide de venir se laver les fesses près de ton visage. C'est propre un chat.
Un chat, c'est chouette, ça donne un ami au nain. Un ami un peu caractériel, qu'il ne faut pas trop trop emmerder, surtout en pleine sieste. Évite donc que le nain lui tire la queue, lui coupe les moustaches ou lui pique son Shébon. Sinon le chat risque de sortir les coussinets coupants. Et le nain va pleurer. Cela dit, un chat c'est classe, ça se vautre et ça te regarde d'un air hautain, ça donne donc au nain de vraies valeurs. C'est important.
Petit bémol cependant: c'est toi, et seulement toi qui videra la litière du chat (et qui ramassera ce qui est tombé à côté) puisque :
- le nain trouvera toujours que ça pue et que c'est beurk (ou qu'il n'a pas le temps et que c'est trop nul, ça c'est quand il est ado)
- le mâle te rappellera que la pauv' conne qui a craqué devant le meugnon chaton, c'est pas lui, c'est toi.

ah, oui, et essaye également de trouver une bonne poire qui pourra te garder/venir nourrir Mistigri pendant les vacances. Ce qui t'évitera de trouver un lieu de vacances clos (à moins que ton objectif secret soit de perdre le dit Mistrigri). Ce qui t'évitera aussi de te farcir (en plus des nains et du mâle) un boulet de plus qui fait rien que miauler et dégueuler sur le trajet des vacances.
L'achat d'un félin est un achat qui doit donc être réfléchi (en couple et en famille) parce que sinon, je te le dis, non seulement tu passeras toutes tes nuits avec un poids chaud sur les pieds, mais en plus tu videras des caisses de crotte, tout en remplissant des gamelles de pâté qui pue, et pour terminer c'est toi qui emmèneras l'hystérique de chat se faire détartrer les dents chez le véto (parce que tout le monde trouve qu'il sent la raclette de la bouche).

Lorsque tu auras, par mégarde, poussé Mistigri sous les roues du 4X4 du voisin et que tu auras expliqué aux nains que leur meilleur ami est parti vers une vie plus heureuse avec ses autres amis les chats, tu te verras obligée (toute maman culpabilisante que tu es) d'aller chez Jardiland, acheter un nouvel ami à ton nain.

Forte de toutes tes expériences, tu choisiras cette fois: un poiscaille. Au moins, un poiscaille, ça ne chie pas dans une caisse, ça ne griffe pas et ça ne s'emmène pas en vacances.

Attention car un poiscaille ne vient jamais seul. Sache le, il ne se déplace jamais sans son aquarium qui s'encalcaire et ses cailloux fluos, sans sa petite grotte et sa plante qui dépérit, sans son odeur dégueu qui finit par te prendre au nez dès que tu pénètres dans la pièce où loge le poiscaille. Au début, tu penses même que le nain a fait dans sa couche. Ensuite, tu réalises que c'est juste l'odeur naturelle de Bubulle.
Un poisson, franchement, mis à part si c'est la réplique de Némo (auquel cas tu peux monter un spectacle de dressage et démarcher pour des goûters d'anniversaire de nain), ce n'est pas franchement passionnant.
Je peux te parler des heures du poiscaille, sache-le, car je suis actuellement en passe de me débarrasser du mien.
Mon poiscaille ressemble à ça. Hein qu'il est juste nul?

Ne me critique pas. Vraiment pas. Je vais te raconter et tu vas même me faire un joli colis avec dedans de la mort-au-poisson.
Mon poisson à moi, enfin au nain, s'appelle Gros. Cherche pas, c'est le nain qui a trouvé son prénom.
Gros est un achat du mâle. Et oui, le mâle ne se contente pas d'aller chercher le paquet de croquettes de 20kg du toutou (ah bin oui, j'ai aussi un toutou, mais ça, je te raconte après), nan, nan, le mâle t'achète aussi un choli piti poisson que ça va sûrement faire plaisir au nain.
C'est certain que le nain est exastique devant le poisson. Il lui trouve un nom des plus ridicules, ici Gros.
Il remplit l'aquarium avec toutes ces meugnonnes et propres petites choses. Et zou, le poisson, dans sa maison.
Et ça y est. Le nain passera lui donner à manger de temps en temps. Enfin, il lui retournera la moitié du pot de flocons qui puent sur la tronche et le poisson (ne voyant plus le jour) deviendra obèse.
Gros, il est juste, comment te dire, il est là. Dans son bocal qui devient de plus en plus trûble. Et qui pue. Grave.
Limite t'as l'impression qu'un animal est venu crever dans ta cuisine. Ton odorat affiné (surentraîné grâce aux couches puantes des nains) repère rapidement l'origine de la puanteur: le poisson.
Et là, crois moi, le mâle ne nettoie pas l'aquarium (ni le nain d'ailleurs).
Never. Le bocal, ça fait 6 mois que je manque de dégueuler dedans une fois par semaine. Parce que déjà, il faut pécho le poisson avec sa petite épuisette. Le nain n'y arrive pas, tout ce qu'il réussit à faire c'est à t'éclabousser avec l'eauquipue. Donc, le nain, tu donnes l'épuisette et tu regardes (et tu apprends). Malgré l'once de fierté qui t'envahit lorsque tu arrives à capturer le frétillant poiscaille, tu ne peux t'empêcher de grimacer quand tes jolis petits doigts éfleurent la peau, enfin les écailles, de la bestiole lors du transvasement dans un bocal lambda.
Puis vient le récurage de l'aquarium. Personnellement, j'y vais au liquide vaisselle ou au vigor. Mon poisson est un warrior, ne t'en fais pas. La dernière fois, j'ai même essayé de nettoyer sa charmante demeure à la Javel. Gros a eu une petite hémorragie cérébrale bien vite résorbée (le fourbe)
Alors ne venez pas me dire que je suis terribeulement horribeul avec le poiscaille et que genre il faut lui changer l'eau petit à petit. Je SAIS. Mais sincèrement, cette odeur, je peux pas. Alors au moins, pendant 3 jours, il baigne dans une eau cristalline et se pavane dans sa grotte rutilante. Il est heureux Gros, je vous le dit.
D'ailleurs, la dernière fois, le mâle me dit, attendri: "il est gentil, hein, Gros".
J'ai juste failli mourir sur place.
Ah oui, il est très gentil, il me demande toujours comment s'est passé ma journée, il me fait la fête et il m'aide toujours à débarrasser la table.

En bref, le poisson t'oublies direct;  à moins d'être passionnée, d'avoir un sioupère z'aquarium avec la pompe et tout. J'en ai eu un, une fois, mais un poisson a été aspiré par la pompe et pour tout te dire, l'ôter n'a pas été une mince affaire.

Devant les difficultés croissantes que tu rencontres avec les animaux de compagnie (et pourtant, tu veux bien faire), je ne te peux que tu suggérer de laisser tomber et de prendre un tamagoshi. Ou un chien.
C'est bien un chien.

Enfin, nous, on a un chien. Le même que celui là, mais en plus gros.
Pour te dire, c'était notre premier bébé. Il a vite déchanté. Avant, c'était le chouchou.
Les nains l'ont bouté hors du canapé, et il est juste devenu notre toutou.
Avoir un chien, c'est chouette.
ça protège (t'es une trouillue? moi aussi), ça te force à sortir faire de l'exercice (enfin, ici c'est le mâle qui s'y colle), c'est gentil (sauf le mauvais caniche abricot de la vieille d'en face mais les caniches ne sont pas vraiment des chiens), ça joue (surtout avec tout ce qui n'est pas un jeu), et c'est vraiment sympa.
Le nôtre, c'est un labrador (ah c'est gentil ces chiens là, surtout avec les nains, hein ma bonne dame).
Oui, c'est gentil, en même temps au prix qu'on le paye, le toutou, il peut être gentil.
Entre les vaccins et les croquettes, entre les pipettes anti-puces et les joujoux à dépiauter, entre le collier fluo (pour le voir de nuit), la médaille avec son numéro de téléphone (au cas où il ne s'en souvienne plus), sa petite couette (pour faire dodo), et sa nouvelle voiture (pour voyager), le toutou coûte cher.
Énervant le nain

Ici, notre toutou a été à l'école des toutous (si si). A appris à s'asseoir, a se coucher (ça marche moyennement), à sauter les obstacles (les trotteurs de nain/le nain), à faire HALTE (à s'arrêter à la demande quoi) et à revenir (moué, pour tout te dire, un bon jeter de laisse vers le toutou a été le déclic). Ce qui fait de notre cher toutou, un labrador plutôt calme, plutôt sympathique, que le nain appelle "mon toutou" et qui adooore se rouler dans des renards morts. Mioumi.

Je sais que maintenant, tu es tentée, mais avant d'acheter ce meugnon petit chiot qui te fait envie, lis tout de même ces règles de base:
- un toutou vit en moyenne 10 ans. Soit 3650 jours. A raison de deux balades par jour, sache que tu vas devoir sortir au moins 7300 fois (dont la moitié dans le noir, le froid, sous la pluie, en bottes, avec la gerbe, le rhume et toute seule).
- un toutou est moins facile à faire garder qu'un chat. Pour la raison sus nommée
- il faut du terrain pour avoir un toutou (histoire qu'il planque le cadavre des peluches volées au nain)
- il faut un aspirateur new génération car tu vas pouvoir tricoter un pull pour chacun de tes nains vu ce qu'il perd.
- sache que les (rares) nuits où tes nains ne te réveilleront pas, ton adorabeul toutou ne manquera pas de dégueuler le contenu de la poubelle (dévorée dans la nuit) sur ta moquette.
- tu ne pourras pas partir en wikend à l'improviste chez Mickey par exemple. Puisque le toutou dégueule dans le space mountain (et qu'il n'est pas accepté à l'hôtel).

A part ça, le toutou est l'ami du nain. Il a compris que ce mini-maître ne mange pas très bien (et laisse tomber de la bouffe par terre), qu'il est le seul de cette (maudite) famille à lui renvoyer mille fois la baballe sans se lasser, qu'il accepte les bisous sans se passer le visage sous le jet d'eau en criant "mais c'est dégueulasse, beurb". Bref, le toutou aime le nain. Et le nain, avec sa peluche plus grande que lui, aime le toutou.
Cela dit, un conseil, attends que tes nains soient en âge de promener le toutou. Franchement, ça aide.

Voilà, je pense avoir fait le tour, ayant sciemment omis les zoizo (parce que c'est cro criste en cage) et les serpents (parce que ça fout quand même un peu les boules).
Mais partage, ami furettophile ou tortutophile, ta passion pour les zanimo. Enrichis le débat, d'autres te diront merci.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...