23 janv. 2010

Le nain attend un petit frère.

J'ai un nain. Et un deuxième qui pousse dans mon ventre.
Le nain, quand on lui a appris la nouvelle, il était pas trop jouasse.
Le problème, c'est que mon nain à moi, le langage, c'est pas trop son truc. Difficile donc de savoir ce qu'il en pense et les émotions que ça lui procure (sauf bien sûr quand il a pointé mon ventre du doigt en disant "veux pas bébé". Là c'était assez clair.)
Donc on a investi dans tout un tas de livres qui parlent de maman, de bébé, de grand-frère ou de grande sœur. Ça pullule sur le marché, faut croire que la majorité des nains sont pas content-content d'avoir un autre nain dans la famille. En tout cas au début.
Donc voici ma sélection à moi de livres pour nain qui va devenir grand-frère ou grande sœur.

D'abord celui-là: Maman pourquoi tu m'aimes, de l'excellente Stéphanie Blake.

De loin mon préféré. Et celui du nain aussi.
Le problème c'est qu'il n'est plus édité, bon c'est un détail. Mais si vous le trouvez dans une brocante, sur ebay ou je ne sais où, foncez les yeux fermés, c'est un bijou.
Un dialogue tendre entre une grande sœur et sa maman. "Maman, pourquoi tu l'aimes mon petit frère?" "Parce que c'est mon bébé" "Mais tu sais c'est tout petit riquiqui les bébés, et moi, je suis très grande". S'en suit une longue liste de tout ce qu'elle sait faire (faire de beau dessins, jouer de jolies chansons, presque faire ses lacets toute seule etc etc etc) et que son petit frère ne sait pas faire. D'accord lui dit sa maman, tu sais faire tout ça, et je suis très fière de toi mais... "je t'aime parce que tu es toi."
Ou comment en 8 mots rassurer un enfant.
A lire et à relire sans modération.

Dans les indispensables, il y a aussi "Et dedans il y a" "Et après il y aura" de Jeanne Ashbé.


des petits livres illustrés de façon douce, avec plein de rabats (les nains adorent), sur un même principe: en trois parties et à partir d'expériences de tous les jours de la vie du nain, le livre ouvre sur la grossesse ou l'arrivée du bébé.
Exemple: Partie 1: Quand on peut ouvrir pour voir dedans: qu'y a-t-il dans le cadeau? Un doudou. Partie 2: il y a des choses, il ne vaut mieux pas les ouvrir pour voir dedans: Qu'y a-t-il dans la télévision? Ouh là là c'est compliqué! Partie 3: Le ventre de Maman quand s'annonce un nouveau bébé, on ne peut pas l'ouvrir pour voir dedans mais... Et s'en suit des rabats avec le bébé qui grandit.
Même chose avec "Et après, il y aura", qui traite plus spécifiquement de l'arrivée du bébé. Avec un message fort: après, quand le bébé sera né, certaines choses vont changer. Et d'autres pas...

Autre livre plébiscité ici: Bébé Cadum de Stéphanie Blake, encore.


Ou les aventures de Simon, alias Superlapin, 3 ans.
Simon joue. Il a fait la plus grande fusée du monde avec ses cubes. Il est peinard. Il enfourche son bolide (aka son tricycle) pour une chevauchée intrépide mais badaboum! La fusée s'effondre. Chuuuuuuuuuut, lui dit sa Maman, on a un tout petit bébé à la maison. Simon va voir l'intrus: "Rentre chez toi, espèce de Bébé Cadum!" Et puis Simon réfléchit "Ça fait déjà trois jours qu'il est là... Peut-être qu'il va rester pour toujours? Mais c'est horrible! C'est affreux! Moi, j'en veux pas! S'il reste je fais caca partout!" Par la suite évidemment, Simon va découvrir qu'avoir un petit frère, c'est chouette aussi, surtout la nuit.
Un livre qui permet à l'enfant de dire et d'exprimer ses réticences face à l'arrivée d'un autre enfant. Adoré ici.

Évidemment, il y a plein d'autres livres traitant du sujet qui sont très bien. Évidemment on en a d'autres, mais ils sont moins appréciés par mon nain. Citons tout de même:
un très joli livre sur un petit garçon qui sait bien, lui, pourquoi sa maman a un gros ventre: elle a avalé un ballon! Plein de poésie et de tendresse.



Bébé se trouve tellement bien dans le ventre de maman qu'il n'a aucune envie de sortir: c'est normal, Madame Bontemps, c'est le nom de la maman, ne cesse de dialoguer avec son bébé. Toute la famille, grand-parents, frère, sœur, tente de convaincre Bébé de sortir. En vain. Il y a pourtant une chose, toute simple, qui le fera changer d'avis et c'est son Papa qui a la solution...

Michaël, sa poupée, son bateau, Toutou et plein d'autre choses aiment plus que tout se blottir contre maman, sous la couverture d'élan, et en avant, en arrière, en avant, en arrière...ils se balancent. Mais quand le bébé se réveille, Michaël trouve qu'il n'y a plus assez de place pour qu'il vienne les rejoindre. Plus assez de place? Mais si! Il y a toujours de la place sur les genoux de Maman...
Un livre pour plus grands.

Des livres pour les nains.... Mais pas trop en fait.

J'adoooooooooooore acheter des livres pour mon nain. J'aime passer des heures à fouiller dans ma librairie préférée, dénicher des petites perles, connues ou pas, anticiper le plaisir de mon nain quand il va découvrir l'objet, et notre plaisir commun à lire, relire et re-relire et re-re-relire le dit-objet.
Mais des fois, je tombe sur des trucs pour nains qui sont en fait trooooooooooooooooop chouettes pour moi.
Par exemple ça:


La première fois que je l'ai lu, j'ai été émue. La deuxième et la troisième fois aussi, du reste.
Depuis, je l'offre en cadeau de grossesse/naissance parce que je suis rien qu'une fille qu'aime bien voir les yeux des autres s'embuer.
Donc," La première fois que je suis née", pour vous raconter un peu, c'est un livre sur toutes les premières fois au fur et à mesure que la vie s'écoule. La première que je suis née. La première fois que j'ai entendu mon prénom. La première fois que j'ai mis un soutien gorge. La première fois que je l'ai vu. Etc. Une page, une première fois, et un dessin en face.
C'est drôle, c'est fin, c'est émouvant, et comble de bonheur, c'est bien écrit.
Exemple:
"La première fois que j'ai ouvert les yeux, je les ai fermés aussi tôt. J'ai pleuré. des mains m'ont soulevée dans le ciel et m'ont posée entre deux montagnes de lait. J'ai arrêté de pleurer. Et j'ai ouvert les yeux pour la deuxième fois de ma vie. J'ai vu la lumière la plus douce du monde: c'étaient les yeux de ma maman."
"La première fois que j'ai vu papa, il pleurait. Mais il avait aussi un immense sourire. il me regardait comme s'il me voyait pour la première fois. D'ailleurs, il me voyait pour la première fois."
Voilà pour les deux premières pages.Il doit en avoir une petite centaine au total, toutes faites de premières fois d'une vie... ou presque. "La première fois que j'ai joué au foot, c'était toute seule. J'ai gagné."
Il a bien sûr la première fois ou elle met un soutien gorge, tellement vraie, le premier baiser, le premier chagrin d'amour, et puis.... la première fois ou elle attend un enfant. Mais je vous laisse découvrir ça par vous même.
Bon, je m'arrête là, j'espère vous en avoir dévoilé assez pour foncer vous procurer ce petit bijou de tendresse et de poésie, parce que la première fois qu'on le lit, on a les larmes aux yeux.

22 janv. 2010

La Peuto. Enfin la ptite Taupe

La Petite Taupe où comment un truc qui date des années 1970 plaît à un nain de 2007.
La Peuto, donc, rebaptisée ainsi vous l'aurez compris, est née d’une commande au dessinateur tchèque Zdenek Miler d’un film d’animation sur la fabrication de vêtement.
C’est ainsi que la petite taupe (en tchèque, taupe se dit “krtek”) a fait ses premiers pas à la recherche de la salopette de ses rêves (pleine de poches) et la fabriquant lui-même avec l’aide des animaux de la forêt…
Depuis, le petit animal a fait son chemin pour de venir une star dans son pays d’origine où il est décliné sous toutes les formes possibles: films, livres, peluches, gadgets, vêtements, linge de maison...(extrait du site).


Pour nous, c'est un dessin animé vraiment très désuet, assez poétique et sans Petit Ours brun ou Tchoupi, ce qui n'est pas négligeable.
En plus, pas de blabla inutile, la taupe étant tchèque, elle ne nous abreuve pas de considérations stupides et moralistes sur la télévision, la politesse, la sieste, le pot...etc.

Chez nous, on aime. Surtout l'épisode avec la voiture.
De mémoire, ce n'est pas excessivement cher (10 euros)
A partir de 15-18 mois.

La baignoire shantala

Quand bebe nait, il est tout rose, tout beau et il sent bon le bebe. Mais apres quelques explosions de couches et des regurgitations qui vous ont flingue votre plus beau pull, il faut se rendre a l'evidence: bebe a besoin d'un bain.

Et c'est la que l'affaire se corse.

Si vous n'avez dans votre maison ou appartement qu'une baignoire, vous comprendrez vite que meme si se mettre a 4 pattes pour enduire un nain gigotant de savon et le rincer est un bon moyen pour faire bosser vos abdos abandonnes pendant 9 mois, c'est aussi un exercice perilleux pour votre dos (qui a lui aussi ete soumis a rude epreuve recemment). En plus, a moins de vivre proche de l'equateur ou d'avoir une facture de chauffage aussi elevee que la pile de linge a repasser, vous redoutez surement que bebe ne prenne froid pendant le bain avec les 2.5cm d'eau requis pour ne pas qu'il se noie.
Voici la solution a vos problemes:

La baignoire shantala.



Honnetement, c'est un seau ameliore. Mais je dois avouer que je l'aurais bien eu pour mon nain. et que je ne regrette absolument pas cet achat pour ma naine.


D'abord, on peut la poser ou on veut, sur un plan de travail en hauteur (securise, bien entendu). J'avoue, je mets la mienne sur la cuvette des toilettes (oui, ma salle de bains est un placard avec eau courante) et je m'assois sur le rebord de la baignoire, avec le savon (sans paraben, of course) et la cape de bain a portee de main. Mon dos me dit merci.


Ensuite, bebe a de l'eau jusqu'au torse lorsqu'il est dans la baignoire, mais sans risque pour lui de mettre la tete dans l'eau (enfin, surtout a partir du moment ou il sait tenir sa tete). La position assise qu'il prend dans cette baignoire et la sensation immergee lui rappellent sa vie in utero (enfin ca, ce sont les fabriquants qui le disent, la naine n'a que 2 mois et ne parle pas encore). Tout ce que je sais, c'est qu'elle se marre quand elle est dedans.

(c'est pas ma naine mais il/elle aime aussi) .





Les +:

Pas besoin d'etre contorsionniste pour donner un bain a bebe.

Bebe a bien chaud pendant tout le bain.


Les-:


Sa taille: vu que mes enfants jouent plus dans la categorie basketteur/rugbyman que danseuse etoile, j'ai un peu peur que la baignoire soit trop etroite avant que ma naine ne sache se tenir assise.

Il faut le coup de main pour soulever bebe et lui nettoyer les parties intimes.

Conclusion:

Un bon investissement (moins de 20 euros) si vous n'avez pas de baignoire/table a langer.

Le poisson rouge



Un site internet dedié à l'enfant, au tout petit même. Sans paroles, sans texte, sans pub.Juste des activités pour apprendre à cliquer, à déplacer la souris. Un pantin de bois à faire bouger, un accordéon à faire fonctionner, des poupées russes à ouvrir, une chorale à diriger...le tout avec un clic gauche.



Des formes, des couleurs, de la musique, une partie "arty" avec un petit musée.
Un site éducatif mais très ludique.

En bref, un site sympa pour les tout petits.

A partir de 2 ans et demi.

20 janv. 2010

l'imagerie des tout-petits

Moi aussi, moi aussi, je me lance !

Je viens vous conter fleurette de quelques bouquins de la bibliothèque de mon grand ! Il en a moult, mais une série de livres fait sa part belle du côté de son bazar : l'imagerie des tout-petits.

premier bon point : la résistance des bouquins, primordial pour moi qui vénère les livres et ne supporte pas de les voir abîmés (et avec un monstroplante et son petit frère baveur, c'est pas gagné d'avance!). La couverture peut être grignotée et/ou mordillée, elle tient bon et s'en sort avec les honneurs (et les traces des dents!). Les pages, cartonnées, sont assez solides aussi. Il n'y en a qu'une qui a capitulé sous les assauts des doigts du grand, qui a tout simplement arraché la première couche, celle avec les images ! Mais elle n'est pas partie en lambeaux et si je trouve un peu de temps, j'aurais peut-être l'occas' de la recoller sur le carton!

deuxième bon point : le côté pédagogique. Les personnages ont de bonnes bouilles, il y a plein de détails mais rien n'est surchargé, l'enfant peut facilement retrouver des objets ou reconnaître une action. Voire même s'identifier ! Et de bonne dimension, ni trop grand pour leurs mimines, ni trop lourds, le top !

troisième bon point : le prix ! 8€ pour des livres qui durent et qui peuvent être lus à différents niveaux: d'abord les images et ensuite les histoires !

Je n'ai pas toute la collec'. (oups, pardon, mes fistons n'ont pas la collec'!), mais voici ceux qui trônent dans le salon:

1) Attendre un bébé
Premier achat, pour expliquer au grand qu'il y aurait un plus petit: la grossesse, la maman qui est fatiguée, qui mange ou a envie de faire pipi, les préparatifs, les ressentis du bébé dans le ventre, le départ à la maternité, la naissance, la rencontre, tout y est ! Avec des images sur les bébés allaités ou biberonnés, tout seul ou jumeaux, en couveuse ou dans les bras de maman, toutes les situations peuvent être abordées et cela me semble supercomplet ! Mon fils a beaucoup aimé lire le "livre des bébés" avec nous pendant ma deuxième grossesse, et même après! On a pu reconnaître la maternité, se souvenir du gros ventre et encore aujourd'hui, il aime revenir dessus!

2) Attention, bobo !
Même veine, avec des situations très complètes ! Cela montre bien qu'il y a beaucoup de situation dangereuses et qu'il faut faire attention. Pour sensibiliser le petit à mettre ses pantoufles pour que ça fasse moins mal quand il se prend le pied dans la table basse, pour éviter qu'il ne finisse les verres d'alcool des parents partis se coucher avant de faire la vaisselle, pour éviter de donner de grands coups de jouets sur la tête des autres ou de planter sa fourchette dans l'oeil de son voisin...
Le problème, cependant, c'est que cela peut donner des idées aux enfants qui n'avaient pas pensé à jouer à cache cache dans les placards ou dans le lave-linge... Il faut donc faire attention (aux bobos) et à l'imagination de nos petites têtes blondes mais au bout d'un moment, ça marche !


3) La maternelle
Pour préparer les parents et les enfants à l'entrée à l'école ! Tout y est fidèle ! à croire qu'ils se sont inspirés de la classe de l'école de mon petit village de campagne pour illustrer ce livre ! le premier jour, les parents qui restent, les enfants qui pleurent, la récré, la maitresse qu'on écoute, la cantine, la sieste, les mini-toilettes, la pâte à modeler, le spectacle de Noël ! C'est vraiment très bien fait et mon grand a passé son été dessus ! et en septembre, comme un grand, il a fait comme dans le livre !

4) et 5) La mer et la nature
Ce sont des cadeaux de Noël. Un peu récents, on n'a pas encore bien eu le temps de les maîtriser. Mon grand commencerait-il à être un peu grand pour ces livres, à bientôt 3 ans? Pourtant, ce sont des bouquins un peu différents des trois autres, car ils ne décrivent pas des situations, mais des lieux, avec beaucoup d'images et de détails. Ce sont de véritables imagiers ! Assez pratiques aussi pour les parents, pour faire la différence entre les bigorneaux, les patelles, les palourdes et les praires ! ça enrichit beaucoup le vocabulaire de tous !













J'attends encore un peu que mon grand soit plus discipliné avec les livres et ne les abîme pas systématiquement pour passer au niveau du dessus !

18 janv. 2010

L'imagier des instruments




Zou, je me lance et vous donne mon avis sur le très sympathique "Imagier audio des instruments" car non, non, non, nous n'écoutons pas que Chantal ! J'étais à la recherche d'un support ludique pour initier les oreilles de ma fillotte et j'ai découvert cet imagier.

Il se présente sous la forme d'un bouquin cartonné et pas moins de 14 instruments y sont représentés ! A chaque page, les paroles de la comptine, les mimes a reproduire (enfin soit dit en passant pas besoin de dessins pour savoir mimer "je joue du violon, je joue du piano"!) et un joli dessin.

Points positifs : les comptines sont courtes, les mélodies restent bien dans la tête et sont plutôt agréables à écouter. Et puis, c'est Rémi la star des petits (dixit le livre) himself qui chante.

Points négatifs :  la qualité du son des instruments est un peu moyenne et on peut regretter le fait que chaque instrument ne soit pas isolé même si on l'entend de manière très distincte.

Voilà. Ma fille adore. Elle chante, mime et danse à chaque écoute.
Elodie

De la zizique maman

Mon chéri est absolutely CONTRE toute forme de musique niaise dans SA voiture.
Donc exit Henri Dès, Anne Sylvestre et compagnie.
Bonjour Muse, M, Delerm et les BB Brunes (ça c'est pour moi).

Un seul CD fait exception: Aldebert.

Je trouve que les chansons sont très sympas, pas demeurées et ne faisant pas intervenir d'animal stupide jouant du violon.
Vous pouvez écouter des extraits sur son site : http://www.aldebert.com/

Moi j'aime.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...