25 août 2012

Eux

Ils me rendent maboule

Quand ils balancent leurs godasses dans l'entrée. Les six jonchent le sol, on se prend les pieds dedans, on shoote dedans d'énervement et on finit par les balancer à l'autre bout du couloir.

Quand ils s'arrachent un pauvre jouet débile en hurlant "c'était MOUAAAAA qui l'avait vu le premier". Tous les trois. Sur un pauvre casque de chantier. Alors qu'on en a au moins quatre.

Quand ils sautent sur le canapé, que tous les coussins sont par terre et que la dernière se vautre dedans en pleurant parce qu'elle n'arrive pas à faire le saut de la mort qui tue.

Quand ils parlent tous les trois en même temps. A table, dans la voiture, n'importe où. Que je tente de répondre à l'un mais que l'autre parle plus fort. Qu'ils répètent vingt fois la question et que j'ai juste envie de hurler "MAIS VOS GUEULES". Et que je dit "Attends deux secondes là, je réponds à ton frère".

Quand ils font un concours de hurlements dans l'entrée qui résonne alors qu'il est à peine 8h du matin et qu'on a des voisins.

Quand ils ne veulent pas manger, ni l'un ni l'autre parce que c'est beurk, dégueu, pas bon, pas des pâtes, pas des nuggets, pas du jambon.

Quand ils se réveillent à tour de rôle la même nuit en chouinant, et que l'un réveille l'autre et que l'autre réveille ceux qui dormaient.

Quand je suis fatiguée et qu'ils ne font rien qu'à se disputer, qu'ils ne s'entendent pour rien et que personne ne veut jouer avec personne parce qu'ils sont "trop nuls les autres".

Quand ils veulent tous aller au bain et puis que finalement, ils veulent tous en sortir.


Mais

Quand ils se tiennent tous les trois par la main en chantant Papoum Papoum pour dire "qu'on est un peu les trois Brigands tous les trois" et que la petite chante avec et sourit de toutes ses dents.

Quand un des deux grands lit une histoire à la petite et qu'elle écoute et qu'elle rigole en disant "encore"

Quand elle leur prend la main pour marcher plutôt que la mienne.

Quand ils se font des potions magiques et qu'ils ricanent bêtement en recrachant la moitié par le nez

Quand ils font le câlin-serré du soir pour se dire bonne nuit et qu'ils recommencent mille fois parce que ce n'est jamais assez.

Quand ils discutent, quand ça ne rime à rien, quand ils se congratulent et s'encouragent, quand ils parlent de nous et quand ils parlent d'eux.

Quand je les entends rire de tout, pour rien, avec leurs trois rires différents.

Je me dit qu'on a beau faire, qu'on a beau dire, qu'on a beau hurler, s’énerver, devenir taré.
Que parfois on a envie de les emplafonner, de les pulvériser, de les coller dans un caisson insonorisé (ou moi?). Que souvent, je me demande comment je vais faire, comment je vais tenir, et où ça va nous mener tout ça, où est passée ma vie d'avant, mon temps, mon sommeil et mes priorités.

Que ce qui restera ça sera ça.
Ces moments là.
Ces fous rires et ces mains qui se tiennent.
Ces serrés et ces regards.
Ce qui les lie.
Ce qui nous lie.

On ne peut pas penser avant, on ne peut pas imaginer.
Sans nous, ils sont tout de même eux.
Ils ne seront jamais perdus. Ils seront là.
Tous les trois.





Ce petit texte pour Marjolie Maman.
Devenue maman, les cinq doigts de la main;


72 commentaires:

  1. Emue aux larmes, je suis ... c'est tout à fait ça moi qui suis maman de 3... Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Marie-Eve Lumignon25 août 2012 à 17:06

    Le caisson insonorisé??? Je le demande au Père Noël cette année!!!

    Ce récit, c'est tous les jours à la maison.
    4 enfants c'est des larmes, des disputes, des joies, des rires,...
    et malgré ça et aussi à cause de ça, c'est que du bonheur
    mais c'est surtout beaucoup beaucoup d'amour!

    Merci!

    RépondreSupprimer
  3. ahh, s'il n'y avait pas ces foutues tranchées, ces nuits blanches et mon put** de dos qui me fait souffrir dès que mon ventre grossit.... Je ferai ce petit troiz (que je suis ;) )

    RépondreSupprimer
  4. tu confirmes mon idée : JE VEUX 3 ENFANTS.
    tanpis si ça va être dur. Avant et après. Après pour tout ce que tu dis (l'envie de les emplaffonner, les cris, les chamailleries, toussa toussa ...). Et "avant" parce que quand tu adoptes, il faut déja vachement motiver ton choix d'en avoir 2, alors 3, je te raconte même pas comment c'est difficile !
    mais bordel, c'est ce que je veux, merde à la fin !!!

    RépondreSupprimer
  5. Qu'est-ce que j'aurai aimé vivre ça ! , sniff......

    RépondreSupprimer
  6. C'est parce que j'étais en train d'allaiter ma petite deuz et pleine d'hormones que j'ai eu les yeux tout embués tout à coup?!
    C'est vraiment ça (même si j'en ai encore que 2).

    RépondreSupprimer
  7. ben ça y est je pleurs !!!

    parce que tout ça je le vie en ce moment, je les déteste, ils me fatiguent, j'en dors plus; mais qu'est ce que je ferais sans eux !

    ils sont mon oxygène quand je les regarde jouer ensemble, lire et se raconter des super aventures !!!!

    merci marie pour si bien raconter la vie de tous les jours !

    RépondreSupprimer
  8. j'ai les mêmes à la maison, des fois je les etriperais mais ils me font craquer, j'adore ton article,
    merci ♥

    RépondreSupprimer
  9. Moi aussi j'ai les mêmes, 2 ptits gars, une nénette, qui me rendent dingue, surtout après 2 mois de vacances scolaires.... Mais c'est vrai que je les aime profondément, et quand je vois le second qui va enlacer le premier et lui dit "tu sais, je t'aime beaucoup", je me dis qu'ils sont chouettes quand même.

    Pwtit bémol cependant, j'avoue que depuis quelque temps c'est l'épuisement qui prend le dessus, je suis plutôt en phase burn out pour différentes raisons et c'est très dur de voir surtout le mauvais côté et d'avoir du mal à prendre de la distance et se dire ce sont juste 3 enfants normaux qui hurlent. Quand on n'a plus d'énergie cela devient rude d'encaisser la leur. Alors un petit mot pour les mamans comme moi qui adorent leurs enfants mais qui rêvent juste de ne pas les voir ni les entendre pendant quelques jours, pour pouvoir penser plus souvent à la seconde partie de ton texte. Très beau texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur la même longueur d'ondes que vous. C'est très dur parfois, de ne pas pleurer d'épuisement.

      Supprimer
  10. Ah, ça y est ? Pyrrhus est née ? :D

    Très beau texte en tout cas !

    RépondreSupprimer
  11. Roh ! Ben si avec ça NuméroTer ne sort pas tout de suite de sa piscine, j'y comprends rien !
    Merci. Je me sens un peu plus "comme les autres mamans", à voir que les mêmes choses me rendent folle et que le petit troisième va trouver sa place, et que ce sera aussi de très beaux moments au milieu des débordements... voilà, j'avais hâte qu'il sorte, et maintenant, j'ai plus que hâte !!

    RépondreSupprimer
  12. Tout à fait ça, on dirait que tu vis chez moi à part que le dernier est encore crevette et que j'ai 3 gars (je sais, je vais morfler ...). La vie, c'est ça, c'est d'être maboule, sinon, ça vaut pas la peine ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Tout pareil ;) J'aime les moments où on a les larmes aux yeux d'émotions, de se dire "Purée, ces 3 là sont les miens" <3

    Joli billet pour Marjolimaman :)

    RépondreSupprimer
  14. C'est un très émouvant et magnifique texte Marie. Bravo!

    RépondreSupprimer
  15. Merci Marie pour ce très beau texte. Je suis enceinte de mon troisième nain et en ce moment je me pose beaucoup de questions mais ton texte est tombé a pic pour balayer toutes mes craintes de multi atteinte de "panique aigue au mon dieu qu'est ce que j'ai fait!!".

    RépondreSupprimer
  16. Quand je me dis qu'elle sera fille unique parce que j'ai une saloperie de malformation cardiaque qui a déjà failli me tuer pendant ma grossesse et qu'une deuxième grossesse serait suicidaire.
    Quand je me dis que L'Homme, lui, il aurait peut-être adoré être père de famille nombreuse, et que ce ne sera pas possible à cause de ma santé.
    Je me dis que je n'aurais pas dû lire cet artikeul...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas le but...j'en suis navrée...

      Supprimer
    2. Je le sais bien, ne t'en fais pas. Je suis "responsable de l'avoir lu" si je puis dire.
      Mais j'avais quand même besoin de le dire. Toi qui écris aussi, j'imagine que tu comprends ça.

      Supprimer
    3. Oh que oui.
      <3
      Mais peu importe le nombre je crois. Ce qu'on donne, on le donne pareil.

      Supprimer
    4. je me permets de m'incruster dans la conevrsation. Vous avez le droit de m'envoyer ballader ou de ne pas me répondre. Mais être parents ne passe pas forcément par une grossesse. Il y a une autre voie. Je ne cherche pas à faire de prosélytisme pour l'adoption, hein. juste à dire que ça existe, quoi ...

      Supprimer
    5. On y réfléchit. Choupinette n'a que 8 mois, il faut encore "digérer" la nouvelle avant de passer à une autre étape. Mais je ne sais pas si une maman cardiopathe aura l'accord des services sociaux pour adopter...

      Supprimer
    6. Quoi qu'il en soit, merci les filles pour ces messages.

      Supprimer
  17. Maryvonne Liegaut25 août 2012 à 21:48

    Quand ils seront devenus adultes, il continueront à se chamailler (de temps en temps), mais conserveront cette complicité innée :-). Leurs "codes" seront différents, mais toujours existants. Et tu te diras que c'était difficile de les amener jusque là, mais que ça vaut le coup ;-). Que ferait-on, que serions- nous sans eux ???? <3<3

    RépondreSupprimer
  18. Merci Marie ! Lire ça après une journée de crise avec les seulement 2 nains... Merci !
    Je n'en ai que 2 mais c tout pareil.
    Je vais aller leur refaire un bisous alors qu'ils dorment paisiblement et que je pleure sur ma culpabilité de mère dépassée d'aujourd'hui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que 2???? Bah dis donc 2 nains C déjà beaucoup!!!!
      Moi j'en ai 2 et je me dis que les mamans de plus de 2 nains sont suicidaires looooool!!!des fois je rêve d'un petit 3, quand tout est calme et qu'il n'y a pas d'ombre au tableau, mais je ne suis pas aussi courageuse qu'elles!!! ;)))))

      Supprimer
  19. Bel article et félicitations à Marjoliemaman ! Love ! Dlf

    RépondreSupprimer
  20. Quel beau cadeau de bienvenue pour Pyrrhus... (je confirme, c'est exactement ça, être Maman de 3 enfants)

    RépondreSupprimer
  21. J'ai le coeur tout rempli de soleil à te lire ! A l'aube de devenir multi, j'angoisse un peu à me dire "mais merde la première commence à être pénible, comment je vais tenir plus de deux mois ???"
    Mais je sais qu'ils grandissent, qu'ils grandiront ensemble, et je n'arrive pas à me dire que c'est ma dernière grossesse...
    On verra bien, en attendant : <3

    RépondreSupprimer
  22. la maison des filles26 août 2012 à 01:49

    Ce que j'adore quand je lis tes textes, c'est que tu trouves toujours les mots les plus justes pour exprimer les hauts et les bas de la parentalité. Merci de savoir écrire ce que je ressens et merci de me prouver que je ne suis pas seule lorsque je crois être sur le point de devenir folle.

    RépondreSupprimer
  23. Je n'ai qu'une naine de 16 mois, mais en ces temps de vacances scolaires où nous passons 24h/24h ensemble : lecture d'albums , pâte à modeler, balade, piscine, plage, re-lecture d'albums, collage de gommettes, jeux d'encastrement... j'ai bien envie de reprendre aussi le boulot...(bouhh la mauvaise môman). Merci pour ces mots si vrais et si tendres, je pense déjà aux larmes qui montent quand je déposerai à la crèche...

    RépondreSupprimer
  24. :-) c'est ça... Exactement ça...
    Un joyeux équilibre entre trop plein de cris, de fatigue, de disputes, de bazar... Et de rires, de jeux, d'attendrissement, de câlins, de questions naïves...

    Et moi je dis : pourquoi pas quatre ? Et l'homme s'étrangle en disant : "jamais de la vie!"

    D'ailleurs qu'est ce qui fait qu'on arrête à un, deux, trois... enfants ?
    Comment on passe à autre chose? Je pose la question moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pose aussi la question! (mais je crois que Marie a déjà fait un article sur le sujet...) Parce que oui, même avec 3 monstres à la maison, il me manque... un 4ème! Et zhom s'étrangle aussi!!! Mais je suis sûre qu'il suffit d'une petite pause (après 3 nains arrivés en 22 mois, je crois que c'est mérité!)

      Supprimer
  25. sans nous ils sont tout de même eux, et ensemble tous les trois... Exactement ce que je ressens (avec d autres chiffres) depuis que ma deuxième est arrivée. Bon, six ans d écart entre les deux c est différent, la petite a six mois juste, mais déjà leur lien est tellement fort, c'est magnifique à voir, entendre. Pour l instant ca rigole fort ensemble, y'aua des chamailleries, mais cette existence en dehors de nous parens c est vrai que c'est magique. Moi d une certaine maniere ca calme certaines de mes angoisses (du genre "si je suis plus là comment ce sera pour ma fille ?" ). Genre, au moins elles auront encore leur sœur.
    Bref Marie merci pour cette note magnifique.

    RépondreSupprimer
  26. magnifique, superbe, les larmes aux yeux en lisant, moi qui ai toujours cru que je serai maman d'une unique enfant (par conviction) mais qui commence à penser autrement et qui se pose mille questions... cet article est très enrichissant, reflet de la vie telle qu'elle est.
    Superbe, merci

    RépondreSupprimer
  27. Ben voila j'ai la larme à l'oeil moi ! J'ai 2 petites crapules d'amour à la maison et tout ca est tellement vrai. Bravo...

    RépondreSupprimer
  28. Les jours où je positive, les jours où je relativise, je parviens à la même conclusion. Mais les nuits où je suis réveillée pour la quatrième fois par Miss n°1, les nuits où ça prend 2 heures pour rendormir Miss n°2, les jours où Miss n°1 enchaîne une crise de hurlements le matin, un gros caprice en fin d'après-midi et une nouvelle crise au moment du coucher, j'ai juste envie de partir loin. Très loin.

    RépondreSupprimer
  29. Et bien après ma journée d'aujourd'hui avec mon UNIQUE enfant (oh mon dieu!!) je me dis que oui tu as bien raison :)

    RépondreSupprimer
  30. Quand je vois n°2 (16 mois) faire du tambour sur le ventre de n°1 (4 ans) et qu'ils se marrent tous les 2 comme des baleines, je me dis, c'est pour voir ça qu'on fait des gosses...
    Quand n°1 pisse par terre de colère parce que la purée verte, c'est pas bon pendant que n°2 hurle parce qu'il ne veut pas dormir (et que papa n'est pas là bien sûr), je me retiens très fort pour ne pas passer en mode violence...
    Mais bon, quand tout est calme, je sais que je le ferai ce petit troiz... Surtout que papa veut à tout prix une pitite fifille, pour avoir enfin sa part de calins...

    RépondreSupprimer
  31. J'en ai qu'un et à quelques détails près je vis les mêmes choses... Oui oui, il est seul et me rend déjà maboule. Et dire que le deuxième arrive en février...

    RépondreSupprimer
  32. Merci Marie.. comme d'hab tu tapes pile poil :)
    chez nous 2 petits monstres de 2 ans pile (depuis 3 jours) et un petit tout petit petit encore qu'ils restent comme ca calme et silencieux a meme pas 2 mois c'est possible? une vie a 5 ca change tout .... le menage et le bordel pas grave dans 20 ans ce sont les rires & larmes qu'ils se retiendront et non les tonnes de jouets par terre

    RépondreSupprimer
  33. De retour à la maison, je t'envoie mille baisers et te remercie pour ce billet si juste qui correspond complètement à ce que j'imagine. Hâte de vivre tout ça, même les chaussures dans le couloir. Merci Marie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sublime texte!!!! c'est tout à fait ça!
      Bravo et merci Marie :-)
      Et du bonheur aux cinq doigts de la main <3
      Quand la mini est arrivée, c'était notre cinquième élément ;-)

      Supprimer
  34. j'en ai les larmes aux yeux !! en particulier aujourd'hui alors que mon nain m'a poussé à bout et que j'ai décidé de le mettre en halte garderie pour deux matinées de tranquillité et que je le vis un peu comme un échec !! je n'en ai qu'un et moi j'adorerai avoir une famille nombreuse et zhom lui c'est "tu craques déjà avec un alors avec 2" enfin plutot 3 ou 4 lol ! j'ai envie que mon loulou puisse compter sur des frères et soeurs, se chamailler moi les gronder et déjà que je me casse la figure sur ses jouets !! oui Mr 15 mois ne marche pas mais par contre vide son coffre à jouet ! bref j'en veux d'autres mais je veux surtout que mon nain calme son sale caractère ohhhhhhhh et puis non je l'adore comme ça !! désolé je vide mon sac j'en ai gros sur le coeur ce soir !!

    RépondreSupprimer
  35. Superbe article, c'est tellement vrai... Même configuration que chez toi ici : deux garçons et une fille, sauf que grand nain à 10 ans, moyen nain 7 ans et la mini 3 mois et demi !
    Les grands reviennent après demain de 2 semaines de vacances, j'ai trop hâte !

    RépondreSupprimer
  36. Très jolie texte, émouvant. C'est pour ces moments de tendresse qu'on fait des enfants. N'oublie on pas tout de même lorsqu'ils crient, se roulent par terre, tombe malade. D'ailleurs avec mes 3 enfants la santé coûte cher ! Heureusement que j'ai une bonne mutuelle - que je paye tout de même une ptite fortune.

    RépondreSupprimer
  37. Tout pareil à la maison, même si l'ordre du sexe des enfants est différent.
    Quand ils me font fondre, que je les vois se marrer ensemble, je me dis "je voudrais vraiment un n°4, qu'il y ait encore plus de complicité".
    Bon, quand ils me rendent maboule, je me demande si c'est vraiment raisonnable! :)

    RépondreSupprimer
  38. Très beau texte!
    Ici aussi, j'ai souvent envie de les emplatrer, les balancer par la fenêtre, mettre des boules quies pour ne plus les entendre, envie de hurler, envie de les enfermer pour avoir le calme, mais.....Quand ils jouent ensembles, quand les grands montrent à leur petite soeur comment faire un paté de sable, quand les 3 regardent leur petite soeur (oui, j'ai récidivé plusieurs fois, j'en ai 4) téter et sont béats devant elle, quand ils s'aiment, quand ils se tiennent la main, quand ils s'encouragent, quand ils rient comme des fous devant les grimaces de la petite soeur.....
    Là, avec mon homme on se regarde et on est heureux!On se dit qu'on a bien fait, qu'ils sont heureux ensembles et surtout qu'ils nous rendent heureux et épanouis! Je ne reviendrais pas en arrière même si je le pouvais! Ils sont ma vie, ma raison de vivre!

    RépondreSupprimer
  39. c telement vrai! j ai 2 louloutes qui ont 15 mois d ecart et quel bonheur de les voir joué ensemble, de voir la petite copié toutes les grimaces de sa soeur mais c moins drole quand la grande a decidé que sa soeur devait faire comme elle et que ca tourne au drame fraternel si elle ne l ecoute pas... dans quelques jours, la grande commence la maternelle et avec elle une envi de petit troisieme...

    RépondreSupprimer
  40. Merci pour ce joli texte qui me rappelle à quel point j'aime mes 3 chipies... moi qui ai tendance à l'oublier parfois lorsque je suis dépassée. Ces petits moments de complicité sont un vrai bonheur. et merci Marie pour ton blog , tantôt drôle, tantôt émouvant mais qui sonne toujours juste !

    RépondreSupprimer
  41. très joli texte, je me retrouve beaucoup dedans... J'ai 2 nains mais les mêmes envies et sentiments que toi avec 3.
    Je suis une maman qui travaille bcp et je les vois peu la semaine, j'ai toujours hâte qu'arrive le week end pour profiter de mes amours, mais une fois la journée du samedi passée j'ai presque hâte d'être lundi ;)
    N'empêche c'est beaucoup de fatigue, mais tellement + de bonheur...

    RépondreSupprimer
  42. Maman de trois aussi. 3 garçons, puis une fille. Petit cœur d'amour, Choupidou et Bouillette ne méritant pas tous les jours d'aussi jolis petit noms. Mais ce matin, tout de même, gros cafard en laissant n°2 à chez les petits et n°1 chez les grands de maternelle. Et gros coup de blues en sachant que n°3 entrera à l'école en septembre prochain. Ben oui, 3 gnomes faits maison en 4 ans, ça nous fait des rentrées scolaires chargées d'un coup, et ça fera une graaaaaande maison vide tout de suite après. Pas la santé pour un 4ème, et puis trop peu dormi depuis tout ce temps, pas assez de vacances, pas de temps avec l'Amoureux qu'on veut retrouver un peu (et puis au secours les fringues de grossesse : http://les-bidouilles-de-toutouille.over-blog.com/article-du-zoo-au-slip-ou-le-shopping-de-la-femme-enceinte-54013693.html). Mais un petit moment tout de même pour lire ces mots-merveilles ce matin. Alors merci !

    RépondreSupprimer
  43. Maman d'un petit bout de 11 mois, j'ai beaucoup ri et eu beaucoup de frissons en vous lisant. Qu'ils soient 1,2 3 ou 10000 je crois que nous avons toutes ces moments de bonheur !!!
    Un des miens, c'est quand je vais le chercher à la crèche et que des qu'il m'aperçois, il crie de plaisir et gigote dans tous les sens jusqu'au bisou qui claque !!!! Un autre, c'est le voir jouer avec son père, lui qui ne désirait pas d'enfants ardemment !!!!
    J'espère lui donner un petit frère ou une petite soeur un jour, même si j'avoue defois ne pas savoir quoi faire avec lui comme activité ! Mais on apprend, chaque jour, et chaque jour est une dose de bonheur ! Merci pour ce joli article très émouvant, j'aime ce blog et ses billets toujours touchants !

    RépondreSupprimer
  44. C'est drôle comme ce billet prend aujourd'hui un tout autre sens :-)
    Trois... Ce qui précède QUATRE... Pour tous ces moments d'amours, parce qu'ils le valent bien. Parce qu'on aurait envie de vivre ça encore et encore. Félicitations, Marie!

    RépondreSupprimer
  45. C'est trop beau ! J'en ai qu'un pour l'instant (et micro nain en plus !) mais quand je lis ça, ça me donne envie d'en faire plein ! (déjà que je commence à avoir le manque de la grossesse, ça risque pas de s'arranger avec ce genre d'article...)

    RépondreSupprimer
  46. Pfiou ça me colle des frissons. Et ça me file la pêche pour préparer l'arriver de numérobis en mars prochain alors que petit bonheur (n')aura (que) seize mois.
    De la folie? Du bonheur?

    RépondreSupprimer
  47. Un grand merci pour cet article qui me conforte dans l'idée que OUI, il y aura 3 enfants dans la famille, et même 4! Même si je pète parfois les piles avec mes 2 garçons, que je me dis qu'ils sont un bon contraceptif finalement...beh non. C'est pas assez!
    Merci, merci, merci.
    Je garde ton article dans mes favoris pour me le relire de temps en temps.

    RépondreSupprimer
  48. Magnifique... Trois, mon rêve...et cela me conforte dans mon idée ! Hâte d'avoir une jolie fratrie ! Et encore bravo pour ces superbe lignes...une bien jolie dédicace pour Marjolie Maman ! Pour l'instant, nous, nous ne sommes que trois, mais ce n'est qu'une question de temps... Nos aventures à nous, c'est par ici : perledupacifique.canalblog.com.

    RépondreSupprimer
  49. Merci beaucoup :)
    Pour toutes les fois où dans les moments décris dans la première partie je me suis dis et comme tant d'autres me le murmurent : " Trois ? Mais pourquoi faire trois ? En plus tu as déjà une fille et un garçon!" Dans ces moments de doute je repenserai à ce bel article et je me dirai : "parce-qu'ils s'appartiendront à trois..."

    RépondreSupprimer
  50. Magnifique texte... bouleversant de vérité...

    RépondreSupprimer
  51. Bon bah ça y est : les larmes coulent ! C est trop beau !! Bravo !

    J ai découvert votre site depuis qq jours seulement et à chaque article ou presque, j en ai les larmes aux yeux !! Bon faut dire que je suis à 3 semaines du jour J pr la naissance de mon premier bébé... Un peu sensible, moi?? non !!

    Bref, je profite de ce pti com' pour vous dire merci !!
    J avoue que je suis carrément perdue et flippée à l approche de ce grand jour ! Et de vous lire, bah ça me fait rire, sourire, pleurer et ça me rassure carrément ! Alors merci ! ...parce que vraiment ça fait du bien !

    Félicitations aussi pour le number 4 ! Et au plaisir de continuer à vous lire...

    RépondreSupprimer
  52. Merci, c'est vraiment la réalité ici aussi.
    J'ai du mal de me rendre compte du paragraphe "Mais" et c'est pour ca que quand je le lis, je me rends compte.
    Oui avant j'avais plus de temps, moins de stress à s'énerver pou ranger les jouets ou autres.... mais on va dire que ca, c'était avant.
    Je mourais si il leur arrivait quelque chose.
    je les aime mes monstres.. mes 3 doudous..

    RépondreSupprimer
  53. Au secours mon bébé m'épuise. Je ne dors plus depuis sa naissance. Je suis à bout. Aidez moi je vais craquer. Je me rends souvent chez le pédiatre il va bien pourquoi hurle t-il autant ? Ouf mes consultations chez le pédiatre sont remboursés par ma mutuelle complementaire !

    RépondreSupprimer
  54. Petite larme qui coule sur ma joue gauche...

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...