3 avr. 2012

Kilos en trop. Ou pas

Est-ce l'âge?
Est-ce dans l'air du temps?
Est-ce moi qui ai changé?

Je ne sais pas.
Il y a encore peu de temps, je compulsais le terrible régime Dukan en me disant "et si ça marchait?", il y a encore peu je pinçais mon ventre en me jurant de faire quelque chose.
Il n'y a pas longtemps, je regardais avec envie mes pantalons taille 38 en me promettant d'y rentrer à nouveau.

Et puis.
Les choses font qu'on se rend compte que tout cela ne sert à rien.
Qu'à se pourrir la vie, le temps, la tête et le moral.

Je ne parle pas ici de toutes, je parle ici de moi.
Je parle de ces 8-10 kilos de plus, amassés en trois grossesses rapprochées.
Je parle de cette taille 42 qui a balayé tous mes stocks de vêtements ajustés et moulants.
Je parle de cette nouvelle silhouette, ronde, peut être trop ronde pour certains.

Mais finalement, ça me va.
Mes rondeurs me vont.

Pas toujours, c'est vrai.
Pas toujours quand je dois enfiler mon maillot de bain et que je vois des silhouettes ultra-fines déambuler devant moi.
Pas toujours quand arrive la terrible mission du dénichage de jean-pas-trop-taille-basse-mais-dans-lequel-je-peux-encore-respirer.
Pas toujours, quand j'enfile un haut sympa qui me fait un ventre de femme enceinte.

Et alors?
On ajuste.
On trouve.
On sourit.

Peu importe finalement.
Mon temps est trop précieux pour que je le passe à me juger dans la glace.
Mon temps est trop important pour que je le passe à compter mes calories ou mes points.
Mon temps est trop rare pour que je le passe à me détester.

Les choses que l'on vit nous montrent où est l'essentiel.
Mon essentiel est de vivre, de profiter et de goûter à tout.
De reprendre une part de gâteau au chocolat parce que je suis en famille, qu'on rit et que c'est bon.
De me faire resservir un verre de Bordeaux parce qu'avec le fromage, c'est quand même nécessaire.
De manger des pistaches à l'apéritif et pas des bâtonnets de légumes. C'est bon les bâtonnets. Mais quand même...

Je ne mange plus parce que je suis triste, parce que je m'ennuie, parce que je suis seule ou parce que je suis mal.
Je mange parce que j'ai faim, parce que j'aime ça, parce que la vie c'est aussi ça.
Je suis ronde parce que je suis comme ça, parce que c'est moi, parce que mon caractère n'est pas de picorer.

Il m'a fallu du temps pour dire que je n'en n'avais pas à perdre avec ça.
Il m'a fallu ingurgiter des tonnes de magazines féminins à la con promettant une "détox en quinze jours" pour ne plus jamais avoir envie de les lire.

Je ne suis pas à l'abri d'une rechute, je suis humaine et entourée de "beaux", de "parfait" et de "surtout gardez la ligne".

Mais j'apprends, petit à petit, à me dire que mon corps ne fait que refléter ce que je suis.
Que mon corps garde en lui les bons et les mauvais moments.

Voilà.
Je sais combien ça peut être dur de se voir dans le miroir quand on est jeune maman.
Je sais aussi combien nous sommes intransigeantes avec nous-mêmes.

Mais je suis certaine qu'un peu de douceur ne fait pas de mal.
Qu'on peut être fière de ce que notre corps a fait jusque là, qu'on ne s'en tire pas si mal.

Je vous invite à lire ceci : Le corps des femmes



Je vous invite surtout à vous trouver jolie, à vous regarder avec autant de tendresse que vous le méritez. Parce que personne ne le fera aussi bien que vous. Et qu'il n'y a que vous qui puissiez vous en convaincre.


81 commentaires:

  1. pareil! Lulue Berlu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pareil aussi! mais le faire comprendre à son entourage? pas gagné! ;-)

      Supprimer
  2. Merci marie,merci de trouver les bons mots, que ce soit pour le baby blues,les ndm ou les kilos.grace à toi je me sens "normale" et oui,j'ai le droit d'avoir des rondeurs,j'ai le droit de Peter un câble... On ne peut pas être parfaite et c'est bien de le lire!! Merci <3

    RépondreSupprimer
  3. Whoouuuaaa ! Bravo Marie ! C'est THE attitude a adopter ! Mais comme tu dis, pas toujours si facile.....

    Je t'envie (pour l'acceptation de toi, et aussi pour la taille 42 j'avoue ! lol)

    Céline, en plein Weight Watchers (et ouais....) et qui a encore beaucoup de chemin a faire pour apprecier son corps, quel qu'il soit.....

    RépondreSupprimer
  4. missrelie@yahoo.fr3 avril 2012 à 13:50

    hello
    en meme temps tu as eu la chance de rentrer ds un taille 38 un jour..
    moi non il na faut pas que je reve vu la largueur de mes epaules ça narrievra jamais a moins de tomber dans lanorexie!!
    jaime ton billet meme si jaimerai qd eme perdre qq kilo mais jai aussi envie de vivre !
    bises
    ma seule pensé que mes filles n'aient pas honte de moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le 38, oui.
      Au lycée puis au début de mon taf.
      Mais pour rien au monde je ne reviendrai en arrière.

      Supprimer
  5. Pour avoir entendu (mes oreilles elles-mêmes n'en revenaient pas) mon ex et père de mes enfants me dire: quoi? tu me quittes alors que je suis resté même quand t'étais grosse??? Je me suis dis alors qu'effectivement, il n'y avait que moi pour me convaincre que ces kilos en trop n'étaient pas graves, que c'était les marques de mes 2 amours...
    Finalement, un an plus tard, je m'étais délestée de 10 kilos sans faire de régime (je sais pas faire...) et d'un connard (désolée pour le gros mot, mais j'ai pas d'autre qualificatif)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux me permettre il faut en effet être bien con pour balancer des trucs pareils !!!
      Et c'est même pas lui qui à "profité" de tes 10 kilos en moins !!! Gniark , gniark ...

      Lolotte .

      Supprimer
  6. merci marie ce billet me touche beaucoup !!!
    20kg en trop depuis mon accouchement d'il y a 15 mois quand meme !!!
    mon homme me disait justement cette semaine, "je t'aime toujours autant peut m'importe ces kg en trop car c'est pour notre fils" et il a aussi rajouté que j'avais + de joie de vivre avant car je m'aimais ^^ et il a raison, maintenant dois je m'accepter et faire avec, ou bien passer par des mois de diet ... je n'ai pas encore decidé ! lol

    RépondreSupprimer
  7. J'aime ton article !
    oh que oui, le temps est bien trop précieux pour se torturer le corps et l'esprit !
    mais je comprends aussi qu'on puisse être mal dans sa peau avec quelques kilos en trop.
    c'est un travail à faire sur soi pour se sentir bien.

    RépondreSupprimer
  8. Joli article qui parle aussi à la non-maman que je suis et qui est plutôt à la taille 46...j'espère arriver à tes réflexions un jour, car je sens que tu as raison :-)

    RépondreSupprimer
  9. mouais..... je sais que t'as raison et d'ailleurs y a pas si longtemps je pensais à peu près la même chose : profiter et manger ce qu'on veut. résultat en 1 an j'ai pris 10 kilos.....bon il faut dire que la bouffe était un peu mon refuge, mon moment de plaisir le soir quand les nains étaient couchés. et puis y a 2 mois j'ai dit STOP ! je ne me supportais plus, je n'ai plus de fringues à me mettre et j'arrivais même pas à en trouver quand j'avais le "droit" de m'acheter quelque chose (je suis en congé parental, et tu sais bien que le budget est ultra serré). bref j'ai décidé de faire un peu de sport, de manger mieux et j'ai trouvé à peu près mon rythme : pas de frustration, un réajustement alimentaire à ma sauce ! mais évidemment ça ne va pas assez vite et je me dis que cette graisse qui m'entoure ne va jamais partir.... je ne peux pas accepter mon corps actuel, c'est vraiment disgracieux : mes bras, mes jambes, mes cuisses, mon ventre, mes hanches, beurk beurk beurk !
    enfin....je ne peux m'en prendre qu'à moi même de toute façon. l'excuse facile c'est évidemment "2 nains de 19 mois d'écart, c'est normal que ton corps change" ouais mais en fait j'ai toujours perdu assez rapidement, c'est juste qu'à un moment donné je m'empiffre......
    tout ça pour dire qu'il va quand même falloir que j'accepte à un moment donné mon corps, je le sais, mais c'est pas demain la veille ! mais merci pour ton article qui est comme toujours si juste et qui reflète tellement ce que je vis (enfin ce que je vivais vu que maintenant je me reprends la tête sur mon physique !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton histoire me parle, je suis sure que tu vas pouvoir faire face.

      J'ai pris 25kg en 2 ans parce que j'étais déprimée, il m'a fallu 5 ans pour me rendre compte que je ne souhaitais pas que ma fille me voit telle que j'étais. Je me suis prise en main: Diététicien, Sport (un peu, ça aide à évacuer le stress).

      Mais ne parlons pas de régime et de privation, j'en suis incapable. Mon diététicien m'autorise du gâteau, du fromage, bref aucun interdit. Le principal travail est de s'écouter, est-ce que j'ai faim, est-ce que j'ai envie? Est-ce que j'ai encore faim? Il m'a fallu 3 mois pour réussir à écouter mon corps, mais les résultats sont là. J'ai perdu 20 kg.

      Pas facile de s'écouter entre les enfants et le mari. Et crois moi passer des heures devant le miroir ne sert qu'à te démoraliser. Pour les fringues je sais ce que c'est de rentrer dans un magasin et de ne trouver rien à sa taille (j'ai gardé mes vêtements de grossesse jusqu'aux 2 ans de ma fille...), mais il y a des marques spécialisées qui sont pas trop chères et plutôt sympa à porter (pas des fringues pour Mamie, quoi!) et en plus qui livrent (tu peux essayer tranquillement à la maison, et renvoyer ce qui ne va pas). Se trouver belle dans une tenue est une première étape pour se dire que malgré les kilos, tu peux être sexy et glamour.

      Ensuite tu retrouveras le sourire et ça, c'est ce que les hommes préfèrent (avec les seins, ;-) ).

      Supprimer
    2. je viens juste de voir ton message ! ça me fait bien plaisir ! :-) et ça me touche.... y a des jours où ça va, d'autres où je me trouve dégueulasse.
      c'est clair que le sport c'est vraiment pas mal et j'essaie de m'y tenir : ça me fait du bien. pour le côté nourriture, ben je ne me prive pas justement ! sinon je pourrai pas tenir.
      normalement dans 2 semaines je vais faire les magasins avec une copine, je pense que ça va être bien sympa ! mais je devrai jeter un oeil sur internet aussi.
      moi aussi je ne veux pas que mes nains aient honte de moi et c'est pour ça qu'il faut réagir !
      en tout cas je te remercie beaucoup pour ton message. je me permet de te faire un p'tit bisou tiens ! ;-)

      Supprimer
  10. Alors la Marie t es pas cool! Cette taille 42 que tu nous mets devant le nez, tu oublies que c était la taille de Marilyn Monroe !!!
    Il y a bien longtemps que je n ai pas vu cette taille 42. J ai aperçu la 44 avec jean Michel Cohen, mais elle est vite repartie...
    J ai un zhom un peu particulier qui ne m aime que si j ai de l embonpoint...
    Alors je me suis vraiment laissé allée... C est quand on change de dizaine que ça fait mal...
    L important c est de s accepter comme on est.
    Si les autres s arrêtent à votre. "surface", c est qu ils n en valent pas la peine alors, inutile de perdre du temps avec eux :)))
    Aimez la vie et aimez vous... Tout simplement :)

    RépondreSupprimer
  11. Je me damnerai pour faire ton 42. Pour une fois je me retrouve pas dans ton texte, il ne me réconforte pas.
    23 ans, 2 enfants, taille 48, ventre qui pendouille (beaucoup). A 18 ans, je rentrais dans un 38. 30kg à perdre pour y revenir, et si j'y revenais, mon ventre pendouillerait toujours (et même plus). Et rien ne me console.

    Parce que moi j'ajuste,
    Je trouve pas,
    Je souris pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas penser à y revenir.
      Il faut penser à vivre normalement.
      Moi aussi mon ventre pendouille. Moi aussi mes cuisses se touchent.
      Et merde.
      Je mange, je fais du sport pour me détendre et pas pour perdre du poids.
      En revanche, pour arriver là où j'en suis, il m'a fallu en parler, le dire et apprendre à dire pourquoi je mangeais, pourquoi c'était si important.

      Supprimer
  12. Moi aussi, j'ai décidé d'arrêté les régimes et de m'accepter. Je suis en train de découvrir Zermati grâce à ce blog : http://www.penseesderonde.fr/zermati-et-moi/
    Je me réconcilie avec mon corps et la nourriture (sans culpabilité-enfin j'essaye!)

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Marie! Je crois que la véritable question est de savoir à quel poids on se sent bien et on s'assume. Pour certaines, un 42 est superbe: courbes et formes harmonieuses, mais d'autres ne pourront pas accepter de dépasser un 38. J'ai pris plus de 20 kilos pour ma première grossesse mais il m'a semblé nécessaire de les perdre plusieurs mois après l'accouchement car je ne me sentais ni belle ni désirable, je me sentais même mal, le régime était donc pour moi une nécessité. Ne pas être qu'une mère, être aussi une femme qui se trouve "pas trop moche", et qui est heureuse de pouvoir porter à peu près ce qu'elle a envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi, c'est pour ça que j'ai dit qu'il s'agissait de moi.
      Je comprends qu'on se sente mal.
      J'ai juste, moi, décidé de ne plus l'être.

      Supprimer
  14. Merci pour cet article! n'empêche que j'appréhende encore la plage de cet été!

    RépondreSupprimer
  15. Superbe article! Bravo à toi pour ce cheminement! :-)

    RépondreSupprimer
  16. Je suis bien d'accord avec toi Marie ! C'est vrai qu'on change et que les objectifs ne sont plus les mêmes à 20 ans et à 30, quand on est devenue Maman, qu'on est avec un homme qui nous aime pour nous telle que nous sommes. L'apparence perd de l'importance, et même si on veut toujours être jolie, ce qui est normal, ce mot change de sens et ne signifie plus "ressembler à une fille de magazine".
    Je voudrais ajouter que les paroles du Mâle sont super importantes, je trouve, pour arriver à cette acceptation de soi : un homme qui nous dit qu'on est belle, qu'il aime nos petites rondeurs, qui nous désire, ... Ca aide ! Alors, je veux dire merci à mon chéri qui m'aide à m'accepter telle que je suis, c'est-à-dire une femme, maman, en bonne santé, et pas une jeunette de 16 ans !
    Cela dit, arrêtons de dire qu'on est ronde quand on fait du 42, c'est carrément pas gros, les médias nous saoulent avec leur 38 !!! Une femme de 30 ans qui fait un 42 est en bonne santé et "normale" ! Ne mélangeons pas tout.
    Elise, 2 enfants de 4 ans et 18 mois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout a fait d'accord avec toi, et ce qui me scandalise c'est les marques de fringues pour anorexiques qui taillent le 42 en XL.

      J'ai des envies de meurtre quand je vois ça. Après on s'étonne du dérèglement alimentaire des ados qu'on abreuve d'images de sacs d'os, laides et sans âme.

      Il est loin le temps où Marilyn affolait les foules. Quoique, interrogez quelques hommes dans votre entourage, vous serez surprises de constater que la majorité préfèrent le 42 au 38.

      Supprimer
    2. Je suis tout à fait d'accord, et merci aussi à mon homme de m'aimer avec mes rondeurs...

      Seule remarque : faire un 42 quand on mesure 1m70, ce n'est effectivement pas être ronde, faire 42 quand on mesure 1m55 comme moi, là on est indéniablement ronde :-) (mais je le vis aussi bien que Marie, je suis trop gourmande pour les régimes, et finalement je m'aime plutôt pas trop mal comme ça !)

      Supprimer
  17. Merci Marie, mon ptit bonhomme a un an aujourd'hui, et je n'ai pas perdu tous les kilos, et on m'a tellement dit "il faut un an pour retrouver ta silhouette"... Ouais ba je me rends compte que même qd je serai venue à bout de ces fichus 3 kg, mon corps n'est plus le même... Mais tu as raison, il faut vivre avec, et c'est ce que je me dis de plus en plus... La positive attitude! Merci Marie de dire tout haut ce qu'on ose à peine penser tout bas...

    RépondreSupprimer
  18. Pardon d'avance à celles qui vont trouver que franchement, je n'ai pas à me plaindre.
    Après 3 grossesses, je suis toujours parmi celles qu'on appelle "minces" car j'ai eu la chance de perdre les kilos de grossesse (+15kg pour bb1 et 2 et +19kg pour bb3) sans avoir à faire quoique ce soit mais j'ai gardé quelques kilos de ma dernière grossesse et surtout une silhouette que j'ai encore du mal à accepter. J'ai même acheté "Des jolies fesses en 1 mois" pour essayer de retrouver ma silhouette d'avant. Et puis, ça m'a gonflé. Trop contraignant avec 3 enfants et des horaires de dingues. Et ma prof de gym l'a bien dit: "les fesses, c'est ce qu'on perd en dernier". Alors tant pis! Je garde les fesses dont tout le monde (sauf moi) trouve que cela me va bien. Et qui sait? Peut-être que je finirai pas m'y faire...

    RépondreSupprimer
  19. Bravo à toi pour cette acceptation de toi.

    C'est exactement ce que je n'arrive pas à faire ...

    Obèse, c'est mon IMC qui me l'a appris récemment le goujat !
    Déjà que je ne m'aimais pas avant ...

    Bref, je retourne à ma tisane sans sucre
    (j'ai repris Dukan tout en sachant que ce n'est pas LA solution mais comme la méthode douce ne me convient pas)

    RépondreSupprimer
  20. C'est très joliment dit, et après 3 nains en 22 mois, j'en suis arrivée exactement au même état d'esprit... Et qu'est-ce que ça fait du bien!

    RépondreSupprimer
  21. Finalement le plus difficile c'est de d'accepter son corps... Mon fils vient d'avoir un an, pour ma part j'ai perdu tout mes kilos, et je ne pèse pas lourd: en soi pas de quoi se plaindre. N'empêche que c'est pas le même corps, et qu'aujourd'hui quand je me regarde je ne me reconnais plus... la rééducation se fait petit à petit...un peu de positif çà fait du bien!

    RépondreSupprimer
  22. Hello Marie, excellente attitude, les enfants aident a prendre du recul par rapport a son apparence. Il ne faut pas etre trop exigeante avec soi, mais pas non plus se laisser completement aller sinon c'est l'estime de soi qui en prend un coup.
    L'important est de sentir bien dans sa peau, et ca c'est personnel.
    J'ai toujours deteste les regimes alors je fais attention a ne pas mager trop de cochonneries, mais je je ne me prive pas non plus.
    Et je suis d'accord qu'etre affamee, ca epuise et met de mauvaise humeur, donc pas besoin de ca avec des enfants en bas age.
    Mais je suis convaincue que la sante passe par ce qu'on mange en grande partie, donc oui au chocloat et gateaux fait maison, mais non aux fritures et autres plate prepares!
    Du moment que notre poids ne compromet pas notre sante, pas de souci.
    Un nain de 2 ans, retrouve le poids d'avant la grossesse (+12kg) doucement apres avoir allaite, prete pour le 2e!

    RépondreSupprimer
  23. 42 ?!! Tu as bien de la chance ! Moi, je fais un 44/46, après 3 enfants. Et je me trouve trop...alors depuis quelques temps, cap sur le sport. Pour le moment, je n'ai rien perdu, mais qu'est-ce que ça me fait du bien de me bouger. Ca m'aide à me sentir mieux, mais pas encore à accepter mon poids...Peut-être qu'avec le temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une taille 46 musclée est toujours plus jolie qu'un 38 avec les fesses qui tombent. Continue le sport, c'est génial. Ça régule l'appétit et permet d'évacuer le stress qui te mene au placard à gâteaux!

      Supprimer
  24. Ma brioche post partum et moi même te remercions pour ce billet juste et rafraîchissant!

    RépondreSupprimer
  25. trop bien Merciiiii !
    vive le gouter avec les enfants !! et vive la vie !

    RépondreSupprimer
  26. Bravo, je suis soufflée, j'en suis loin de ce raisonnement. Pour cette quatrième grossesse, je prie pour ne pas prendre, encore, 20 kg ... et je sais que plus vite que pour mes deux aînés, je me mettrai au régime (par draconnien mais quand même, un petit WW) pour tenter de revenir à un pods qui me fait ne pas trop me détester.
    Je n'ai pas mal vécu les kilos en trop, trop occupée à marterner, allaiter, pouponner, j'ai mis 18 mois à chaque fois à réagir. Cette fois j'y pense dès la grossesse. Je t'admire de réussir à t'en détacher. Je sais que l'homme m'aime même avec les kilos, je sais qu'il me préfère sans ...

    RépondreSupprimer
  27. juste un mot...merci!!!!!

    RépondreSupprimer
  28. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  29. J'ai perdu quelques kilos suite à mes 2 grossesses (stress, fatigue,...) et pourtant, je fais toujours du 42 ! L'explication ? Mes hanches et mon ventre ont gardé quelques souvenirs de maternité...

    RépondreSupprimer
  30. Marie je t'aime :)
    bravo pour cette réflexion pleine de sens, il faut s'aimer soi même personne ne le fera assez bien pour qu'on se sente bien dans nos baskets :)

    RépondreSupprimer
  31. Aline, Charlotte et Juliette ( petite et micro )3 avril 2012 à 17:14

    Mais graaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaave!! Félicitation pour avoir passé ce cap difficile, et je te souhaite de t'y tenir le + longtemps possible!

    RépondreSupprimer
  32. Je rêve un jour d'accepter mon corps comme tu le fais. Merci pour tes mots chaque pas dans la bonne direction est une petite victoire... Moi le 42 je l'ai abandonné à l'adolescence. Mes 3 grossesses m'ont permis de perdre du poids (-7kg le jour de l'accouchement en moyenne) mais mes hormones reprennent le dessus ensuite et je suis heureuse, à 40ans, d'être repassée sous la barre du fameux 50, il est tellement plus simple de s'habiller en 40 quelques chose (48 pour moi), quand on ne l'a pas passé cette barre on ne peut pas se rendre compte.. Là tout est fait pour vous faire détester votre corps. Mais un jour peut être, la sagesse viendra sur ce sujet là aussi...
    G.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout pareil!
      Ma fille est née en 2009. Entre avant la grossesse et la sortie de mater: - 15 kg! et j'avais gardé des seins! Mon mari était fou de joie, pas seulement d'être père ;-))
      Et puis les hormones ont recommencé à déconner, + les nuits courtes, + la reprise du boulot (60 h par sem minimum)...
      Bon, je suis mère, en bonne santé, d'un enfant jusqu'ici en bonne santé, mon mari est cool... je ne me torture pas avec ça et j'ai tout prévu dans la garde robe, du 42 au 48.....

      Supprimer
  33. De mes deux grossesses, j' ai gardé 19 kilos de trop, perdu quelques uns, repris quelques autres. Récemment, j' ai pu me délester un peu mais jamais je ne pourrai refuser les petits plaisirs de la vie.
    Je n' ai pas encore fait tout le chemin mais j' y arriverai un jour.
    Bel article

    RépondreSupprimer
  34. Merci pou cet article, Marie, et pour ce lien.

    Bon.. pour ma part, je n'ai pas renoncé à perdre ces fichus kilos de maternité en trop - notamment parce que je partais déjà avec du superflu.
    Je me dis aussi que ce ne serait pas mal d'avoir reperdu un peu de poids avant de songer à un troisième bout de chou.
    Mais je refuse, j'ai toujours refusé, de me mettre au régime.


    C'est surtout mon ventre et mes cuisses qui me complexent, mes fesses aussi. Ce n'est pas tant une question de volume, d'ailleurs, que de fermeté. En attendant le jour où le déclic pour faire du sport viendra, je me contente de ruser, de choisir des vêtements qui vont me mettre mes atouts en valeur plutôt que mes imperfections.

    Et, bon, c'est un peu laborieux, parce que pour résumer, je fais du 40 à la taille, du 44 aux hanches, du 40 aux épaules et plutôt du 42-44 à la poitrine. 'fin cela dit, avec des kilos en moins, je pense que ce souci ne disparaîtrait pas. Je me dis que prendre des cours de couture, ça résoudrait quelques problèmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bin oui mais si les fabricants faisaient des pantalons un peu arrondis aux hanches aussi... ils taillent leur 34/36 sur une ado prépubère anorexique et pour obtenir le 44, ils rajoutent 10 cm partout... hé mais quand on fait du 42 ou du 44, c'est qu'on a les hanches rondes!! pas forcément qu'on mesure 1m90!! moi aussi les pantalons bâillent à la taille lorsque mes hanches rentrent dedans...

      Supprimer
    2. Dans mon cas, je pense qu'il n'y a pas que la manière de tailler qui est en cause... mais c'est sûr que cette manière de faire est aberrante...

      Après, je règle aussi le problème en étant souvent en jupe suffisamment évasée pour que le tour de hanche ne rentre pas en considération, mais le risque est que ça fasse sac.

      Supprimer
    3. meme soucis ici, de taille trop lache quand les hanches vont bien. je vous conseille la marque UNIQLO, qui est clairement moins pire que les autres a ce niveau la!! ;)

      Supprimer
  35. pouah !!
    comment que c'est trop bien écrit !!
    merci pour ce bel article !
    à lire les commentaires, ce n'était vraiment pas du superflu..
    c'est vrai que quand on en vient presque à se souhaiter une gastro pour au moins perdre un petit kilo.. c'est qu'il se passe un truc dans notre corps et dans notre tête..
    je ne peux pas me plaindre, il me reste 5 misérables kg à perdre après mes 2 nains rapprochés pour tenter de rentrer dans mes robes seventies trop canons !
    mais je passe des heures à cuisiner, comment pourrais-je grignoter un bout de carotte sans goûter mes petits plats ?
    et puis je me suis déjà retrouvée devant une émission de sport sur internet, faire 3 mouvements, boire un litre d'eau et me dire que je réessaierai demain !! ben quoi, j'ai jamais aimé le sport !!
    mais même si je les perds ces kilos là, mon corps il a changé, hein ?!!
    c'est vrai que savoir coudre ça aide à se trouver jolie dans de jolies tuniques, mais ça n'empêche que j'appréhende méchamment la plage de cet été !!!
    merci pour cette dose d'optimisme !! je reviendrai quelques fois sur cette page pour en reprendre des bouts et me sentir belle rien qu'en te lisant !!!

    a-niès

    RépondreSupprimer
  36. Je me retrouve totalement dans cet article!!

    Il y a 10 ans j'aurais été très énervée de faire le poids que je fais maintenant, et j'aurais tout fait pour maigrir... aujourd'hui mes kilos et moi on s'entend bien :) Je fais du sport, je suis en forme, j'ai une jolie silhouette même si elle a souvent du mal à rentrer dans les habits! ben pas grave, j'en ai trouvé d'autres des habits. Des qui me vont et qui me rendent belle. Je ne fais plus la traque aux kilos, je ne cours plus après un poids idéal et mythique... je prends soin de moi, et ça commence par ne pas agresser mon corps en voulant lui imposer des trucs idiots.

    J'ai pesé 10 kilos de moins. Et alors? je rentrais beaucoup mieux dans les jeans, mais je n'étais pas plus jolie, je n'étais pas plus heureuse. Je ne suis même pas sûre que la différence se voyait tant que ça. J'ai des gros seins, des hanches larges, je les ai toujours eus : finalement ma silhouette ne varie pas tant que ça!

    RépondreSupprimer
  37. Oui, moi aussi j'ai abandonnée une taille 38 pour une 42 en seulement deux grossesses. Je suis d'accord, c'est bien d'accepter que notre corps change et ne sera plus comme avant. Je sais que je n'arriverais pas à me tenir à un régime, car ensuite il faut changer d'habitude alimentaire sur toute sa vie. Et je n'en ai pas la force morale, ni l'envie
    Cependant, mon ancienne silhouette me manque. J'ai parfois du mal à en faire le deuil, j'ai beau me dire que ce n'est pas important, je sais tout de même qu'il faudrait que je me remette au sport. Piscine les vendredis soirs donc, mais je n'aime pas me voir en maillot de bain, pfff.
    Mon mari prétend que si je perds du poids je risque de perdre ma poitrine,donc il n'est pas trop pour (heureusement).
    Bref, sujet sensible, mais je me soigne.

    RépondreSupprimer
  38. Que de commentaires ! Je n'ai pas tout lu je dois dire, juste l'article.
    Ce matin, j'ai justement écouté le podcast de cette émission... de bonnes raisons de plus de ne pas se lancer dans n'importe quelle voie, mais juste d'apprendre à se sentir bien, à manger bien et aussi pour le plaisir et de bouger (quand on a des enfants et une maison à gérer, c'est déjà pas mal d'activité !)
    Voilà le lien : http://www.rtbf.be/lapremiere/audio/podcasts?id=LP-TAC c'est l'émission du 23 mars
    http://www.rtbf.be/radio/player/lapremiere?id=1714299&e=

    RépondreSupprimer
  39. Je kiffe/ Je te Kiffe!! Oui simplement!! Ne me prends pas pour une dingue mais merci d'écrire tout ça. Je te lis tous les jours depuis plus de quatre mois maintenant. Tu me fais rire, tu me fais pleurer. Je me reconnais totalement dans ton style d'écriture, j'ai l'impression que tu es moi; que tu es dans ma tête et que tout est retranscrit à l'écrit!! J'espère ne pas trop te faire peur, hein?!!! Je te remercie car grâce à toi je crois que je prends les choses douloureuses de la maternité plus à la légère: je rigole au lieu de déprimer, je ris (mais vraiment des crises de rire!) au lieu de pleurer. VIVE TOI! VIVE INTERNET ET VIVE LA VIE!! Sandrine une fan ;-)

    RépondreSupprimer
  40. à chacune ces problèmes. J'ai eu de la chance de pouvoir rentrer facilement dans mes jeans T36/38 (je fait 1m68 pour 56kg sans vouloir en rajouter trop). Mais, (parce qu'il y a un MAIS), je me répète intérieurement et dis à mes 2 garçons que maman est un zèbre désormais (alias mes vergétures qui marquent à jamais mon ventre, certes plat, mais qui ne peux plus sortir en public avec un bikini...)
    c'est bien ce que je dis, à chacune ces problèmes...

    RépondreSupprimer
  41. J'ai lu ceci un jour et j'ai adoré le texte. Je le partage avec vous :)

    Véronique, en direct du Québec.
    _______________________________________________________________
    Il y a quelques jours, dans une ville en France, une affiche, avec une jeune fille spectaculaire, sur la vitrine d'un gymnase, disait : « EN ÉTÉ VEUX-TU ÊTRE SIRÈNE OU BALEINE ? ».
    Il paraîtrait qu'une femme d'âge moyen, dont les caractéristiques
    physiques ne sont pas connues, a répondu à la question publicitaire en ces termes :

    "Chers Messieurs : Les baleines sont toujours entourées d'amis(dauphins, lions marins, humains curieux). Elles ont une vie sexuelle très active, elles ont des baleineaux très câlins qu'elles allaitent tendrement.
    Elles s'amusent comme des folles avec les dauphins et s'empiffrent de crevettes grises. Elles jouent et nagent en sillonnant les mers, en découvrant des lieux aussi admirables que la Patagonie, la mer de Barens ou les récifs de Corail de Polynésie.
    Les baleines chantent très bien et enregistrent même des cd's. Elles sont impressionnantes et n'ont d'autres prédateurs que l'homme. Elles sont aimées, défendues et admirées par presque tout le monde.
    Les sirènes n'existent pas ! Et si elles existaient elles feraient la file dans les consultations des psychanalystes argentins parce qu'elles auraient un grave problème de personnalité « femme ou
    poisson ? ».
    Elles n'ont pas de vie sexuelle parce qu'elles tuent les hommes qui s'approchent d'elles, Ils feraient comment d'ailleurs ? ! Donc
    elles n'ont pas non plus d'enfants. Elles sont jolies, c'est vrai, mais isolées et tristes. En outre qui voudrait s'approcher d'une fille qui sent le poisson ? Moi c'est clair, je veux être une baleine !
    PS : À cette époque où les médias nous mettent dans la tête l'idée que seulement celles qui sont minces sont belles, je préfère profiter d'une glace avec mes enfants, d'un bon dîner avec un homme qui me fait vibrer, d'un café avec des gâteaux en compagnie de mes amis.
    Avec le temps nous gagnons du poids parce qu'en accumulant tant d'information dans la tête, quand il n'y a plus d'autre emplacement, il se redistribue dans le reste du corps, donc nous ne sommes pas grosses, nous sommes énormément cultivées ...
    A partir d'aujourd'hui quand je verrai mes fesses dans un miroir je penserai, mon Dieu, que je suis intelligente..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'une Véronique à une autre (en direct du Luxembourg), j'adore!!!

      Supprimer
    2. Et toc ! Nan mais des fois !

      Supprimer
  42. Béné, 1 nain et 1 mâle ( ça peut compter pour 2 ? )4 avril 2012 à 07:58

    huhuhu une taille 42 ^^, je donnerai TOUT pour revenir a une taille 42 !!!! Hiiiii apres avoir perdu 3O kilos depuis la naissance du nain il y a 21 mois, je suis encore avec 15 kilos en trop et 25 en trop si on compte sur le fameux poids des 2O ans. Ok suis une yoyo a 14 ans, je pesais 13O kg, a 2O ans 64kg, je me suis mariée 98 kg (bouhouhou) et a la naissance du nain apres avoir mirifiquement imité la baleine 114kg. Me revoici donc avec une taille 44/46 (ca depends des magasins) et un joli 88 kg tout mouillé. Et une petit poème pour finir ^^

    Arfff salade je ne peux plus te voir
    et fruits tu me détruits ...
    Mcdal je bave sur toi
    mais mon jeans lui n'aimera pas...

    Bon sinon je ne me plains pas sinon j'aurai pu faire toute ma vie mes 128kg de mes 14 ans, je me dit juste suis pas un mannequin mais suis plus maigre qu'a mes 14 ans :)

    RépondreSupprimer
  43. moi je dis , s'accepter , c'est plus facile à dire qu'à faire.

    être ronde n'est pas une fatalité , mais quand elle est bien vécu!( c'est loin d'être mon cas)


    perso , en ce moment je me débecte , j'ai honte de moi , et ce foutu régime me mine le moral!!!!!



    tu as de la chance d'être forte!!!!! bravo!!!!

    RépondreSupprimer
  44. Delphine (Delphine Patrice sur fb)4 avril 2012 à 09:48

    Merci Marie!!!!!!
    J'ai jamais été svelte, fais pleins de regimes, pris peu pendant mes 2 grossesses (7 et 8 kilos),reperdus aussitôt accouchée et repris depuis.
    J'ai toujours été ronde et là mon ventre pendouille aussi mes cuisses se touchent (en fait elles l'ont toujours fait!!!) et j'adore manger et mon cheri m'a connu ronde et m'aime avec mes kilos en trop donc j'arrête les régimes, préfère prendre du plaisir à table, manger du chocolat quand j'en ai envie car toutes ces années à ma restrindre ne m'ont jamais rendu heureuse ni épanouie comme je le suis maintenant avec mes 2 choupettes, mon cheri et mes kilos!

    RépondreSupprimer
  45. Ouééééé ! Moi je travaille dans la presse féminine alors bonjour la pression. Avec deux collègues qui se trouvent grosses (et qui pèsent 50 kilos tout mouillés)
    Alors je ne peux que te dire que je suis d'accord avec toi, sauf sur un point : avec le fromage, c'est du Bourgogne qu'on boit pas du Bordeaux nan mais !!!
    -----> mode escargot bourguignon chauvin ON

    RépondreSupprimer
  46. merci Marie !

    j'en suis presque arrivée au même point que toi pa rapport à mes kilos en trop et de ce nouveau physique qui m'encombre un peu mais qui ne me déplait pas tant que ça.

    le truc drôle : d'avoir pris tous ces kilos pendant mes grossesses m'a vaccinée de cette vision (d'horreur) que j'avais de mon corps AVANT. pourtant je faisais du 38, je mettais des jeans et des tops moulants (mais ça c'était avant !)

    Ce temps est révolu, je ne regrette absolument pas ce que je suis devenue (une maman heureuse !) et je rigole de me sentir "pas si mal" dans ce corps un peu trop rebondi !
    Bon, mininain vient d'avoir 1 an, je commence à faire de la gym. surtout pour prendre du temps pour moi et me détendre.
    ça fait du bien de s'aimer !
    j'en ai juste marre que mes cuisses se touchent car du coup je suis vraiment pas bien en jupe !!!

    RépondreSupprimer
  47. Je viens de découvrir ce blog et j'adore !! Le sujet des kilos à perdre après grossesse... bon sujet ! Je suis moi aussi passée par un joli 38, 36 même quand j'étais étudiante... après une première grossesse à plus de 22kg pris, j'ai mis presque 3 ans à perdre une bonne partie, mais je suis quand même restée au 40 (la faute aux tailles merdiques des magasins de fringues)... puis est venu BB2... avec une super grossesse avec diabète gestationnel... donc privée de sucre pendant 5 mois... ah oui, j'ai pas pris grand chose pendant ma grossesse... mais je me suis vengée après !!! Je ne sais pas si c'est le baby blues ou autre... mais là, les kilos, ils se sont multipliés ! et je suis à un bon 44 serré... donc normalement on va dire 46 (mais c'est une taille qui n'existe pas dans tous les magasins donc je reste serrée dans mon 44)... et BB2 a 28 mois... hum... bah oui... j'ai plus d'excuse ! Mon homme me dit que ça ne le gène pas... moi si ! J'en ai surtout marre qu'on me demande pour quand c'est... vous voyez ce que je veux dire ??? Non je ne suis pas enceinte, je suis juste grosse ! pffff... ce fichu bidon...
    En tout cas, merci pour ce billet.. ça fait du bien de voir qu'on peut vivre avec ! :-)))

    RépondreSupprimer
  48. Eh bien moi, j'en ai marre!!!! Marre de me faire regarder de travers parce que je suis une maman et que je rentre dans du 36 (oui, oh ça va, ne huez pas!!!); marre qu'on me demande à longueur de temps "mais tu manges quand même??", sous-entendu "tu nous le dirais si tétais anorexique"; marre de ne pas pouvoir faire un seul reproche à ma silhouette (loin d'être parfaite!) sans s'entendre dire "oh bah toi t'as pas à te plaindre"...MARRE, franchement!

    Oui, je suis une maman qui a retrouvé sa ligne sans rien faire (c'est bon je vous entends déjà..."la chanceuse!"); oui je mange ce que je veux et non je n'ai pas un appétit d'oiseau, oui c'est vrai j'ai de la chance... Par contre pour les décolletés pigeonnants ou les belles fesses rebondies, ben c'est pas chez moi que tu les trouveras! Et vos atouts, ben j'en voudrais bien un peu moi!!! Sauf que, hé hé, jamais vu de régime pour prendre un peu de poids et je peux vous dire que c'est beaucoup plus difficile d'en perdre que d'en prendre, quoi qu'on puisse en penser...

    Je ne me plains pas, loin de là, on a toutes nos complexes, je demande juste qu'on arrête de me souler avec mon poids! Ce qu'on ose dire à quelqu'un qui porte du 36, jamais on ne se le permettrait avec une personne qui met du 42!!! Je le vis tous les jours!

    Une dernière chose: ce n'est pas parce qu'on est mince qu'on suit des régimes draconniens, qu'on se fait romir à longueur de journée, NON!! Je suis comme je suis...et j'emmerdes tout ceux qui me jugent :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah comme je suis d'accord avec toi, moi aussi j'ai retrouvé ma ligne tout de suite (bon avec quelques légers efforts pendant et après la grossesse quand même!!) et ça m'énerve d'entendre "tu as de la chance", ok sans doute un peu, mais pas que... mon mini décolleté est devenu zéro décolleté après allaitement ! On peut ne plus se trouver sexy avec des rondeurs, mais cela peut aussi arriver quand nos jolis soutiens gorge... ne servent tout simplement plus à rien.

      Supprimer
    2. Carrément Caro!!! Je suis comme toi, moins de décolleté après la grossesse qu'avant pfff! Ce qui me gène surtout c'est toutes les remarques que tu te prends dans la g***** quand tu es fine!!! A force de s'entendre dire "t'as encore maigrit non??" et comme je suis pas une adepte de la balance, j'ai fini par me stresser à mort et à faire des examens pour vérifier que tout allait bien...tout ça pour rien!!!!
      Eh oui, c'est dingue, c'est pas parce qu'on est mince qu'on se sent mieux dans notre peau...

      Supprimer
  49. c'est si bon de ne pas se sentir seule ! bouleversée par certains témoignages, je vais ajouter le mien car je suis en plein parcours du combattant pour me faire poser un anneau gastrique, je me bats avec les psys pour montrer ma motivation, mon IMC étant à la limite inférieure pour avoir droit à la prise en charge sécu pour cette opération . Je suis une épicurienne, les régimes me font horreur , je pesais 50 kgs à 20 ans ; et 15 ans et 2 enfants après j'ai doublé de volume. Alors en effet le principal est de se sentir bien dans son corps, ce corps que je hais , que je ne peux plus regarder dans un miroir, cachée sous des vêtements amples taille 54 .Mon homme me dit qu'il m'aime comme ça , je le crois mais moi je ne m'aime pas , incapable de faire ou de publier une photo de moi depuis au moins 3 ans, j'ai hâte que cela change , alors j'envie toutes celles qui se sentent bien dans leur corps un peu rond , je n'ai pas cette force mais je ne désespère pas, dans quelques mois , cette opération devrait changer ma vie .... Gaelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage Gaëlle, tu as tout à fait raison : la 1ère personne qui doit t'aimer, c'est toi-même ! Alors je te souhaite de réaliser ton souhait !

      Supprimer
    2. Merci Julie :)

      Supprimer
  50. Je ne suis jamais rentrée dans un 38 ... j'étais une adolescente obèse. C'était très dur à vivre. j'en ai fait des régimes, des déprimes, ... je ne pensais qu'à ça pendant très longtemps
    puis j'ai trouvé l'amour et eu 3 merveilleux enfants
    j'ai toujours quelques kilos en trop ... mais l'essentiel est ailleurs
    j'arrête de me regarder le nombril et adore ma vie avec mon homme et mes enfants
    je suis comme je suis. ce corps m'a donné 3 merveilleux enfants depuis j'ai appris à l'aimer pour ça aussi.
    BRAVO

    RépondreSupprimer
  51. Ben moi on va dire que j'ai le "pb" inverse... Je suis mince (plus mince qu'avant mes deux enfants) mais cela a un prix: je n'ai plus du tout, mais alors DU TOUT, de poitrine et je n'ai rien fait pour ça (enfin si, deux petits gars qui me pompe toute mon énergie et mes calories!). Et de mon côté je n'arrive pas encore à accepter ce changement dans mon corps... Je n'avais pas une poitrine énorme non plus, mais un joli 85C qui me plaisait bien. Et maintenant, bah maintenant je ne mets même plus de soutien gorge, ça me gène plus qu'autre chose! J'ai du mal à me regarder nue, et j'appréhende cet été sur la plage (qu'est ce que je vais me mettre d'ailleurs???) Alors j'admire ta façon de t'aimer et d'aimer ce nouveau corps transformé par les grossesses. Moi j'en suis à l'étape où j'ai presque envie de faire de la chirurgie esthétique tellement je suis complexée...

    RépondreSupprimer
  52. Il est très joli ton article :) Je n'en suis pas encore là mais je m'en approche (si c'est l'âge dans deux ans j'y serai!).

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...