13 janv. 2012

Test et avis (et cadal) - Centrale vapeur PerfectCare de Philips

Je lis Causette.
Mon Mâle fait le ménage.
Mes nains ont des poupées et Micronaine rogne des bagnoles.
Je n'ai absolument aucune idée préconçue sur le partage des tâches.
Je suis outrée par tout ce qui peut reléguer la femme où elle n'a pas lieu d'être (au fin fond de sa cuisine, cloîtrée chez elle ou à un poste inférieur à ses réelles compétences).

Mais.
Je repasse.
Ce n'est pas faute d'avoir tenté de déléguer cette tâche au Mâle, crois-moi.
Il le fait, certes. Mais moins vite et moins bien (sauf les torchons, ça, il y arrive très bien, et les taies d'oreiller aussi...).

Et puis, à force de faire, on fait mieux et je suis devenue une obsédée du pli.
Je repasse tout (honte) du body à la taie d'oreiller, du coup de fer sur les culottes pliées aux chemises quotidiennes du Mâle.
Je repasse et pendant ce temps là, je réchéfli (dirait Grand Nain). Je repasse et je trouve de nouvelles idées d'artikeuls.
Je repasse et je me crame les doigts.
Je repasse et je me dis "bordel, c'est chiant un fer à repasser, je crois que je vais demander une centrale vapeur à Papa Noyel, ma vie est vraiment minable, c'est pire que de commander un aspirateur. OMG, ma vie est tellement devenue ça que je vais me commander avec plaisir une centrale vapeur...Bouhouuuuuu".

Et puis ce mail : "Chère Marie, nous le savons, vous êtes une maman de trois nains (maboules). Vous repassez devant des daubes rediffusées d'M6 faisant intervenir Stéphane Plaza. Vous repassez presque deux fois par semaine, dans votre salon, et autour de vous s'accumulent les corbeilles, les chaussettes célibataires et les slips de nains. Marie, nous venons vous sauver. Voulez vous tester la dernière centrale vapeur Philips PerfectCare?".

PARDON?
Je n'ai pas pleuré en lisant ce mail mais le Mâle, lui, s'est empressé de me coller le "Répondre" sous Gmail et de me dicter une réponse courtoise:
"Chère Papa Noyel Madame Philips, c'est avec plaisir que j'accepte de tester votre centrale vapeur sur les splendides chemises du Mâle. A très bientôt, encore merci. Et merci. Je vous ai dit merci? Non mais merci. Marie qui vous remercie".

Et deux jours plus tard, je reçois la bête.

Première chose à faire: appeler sa mère pour bicher.
- Salut, j'ai une centrale vapeur!
- Salut, moi aussi
- Ouais mais moi elle est mieux parce qu'elle est bleue (pas certaine que ça soit un critère de bon fonctionnement cependant)
- Bin oui, pareil
- Ouais mais moi ya un truc anticalc' pour la nettoyer (Marie lit péniblement ce qu'il y a d'écrit sur la boîte).
Ah oui et je vais t'exploser les bars aussi.
- Vas y combien?? Moi 5 bars je t'attends...
- 5,5 TADAAAAA. Vas-y laisse tomber, elle chauffe en deux minutes.
- Pas mal. Et sinon, t'as combien de possibilités de changer la température, hein hein?? (Maman, joueuse)
- Aucune. Putain, AUCUNE. Comment je fais pour repasser mon petit pull en alpaga laineux inlavable du Pérou???
- Non mais regarde bien, tu as forcément de quoi changer ta température.
- Non.

Pleure. Puis regarde bien la boîte. Rire triomphant.
- Laisse tomber Maman, il n'y a pas besoin de changer la température.
- Hein? Quoi? Mais comment tu fais alors?
- Tu ne fais rien, tu y vas franco. Allez, salut, j'ai huit bassines qui bavent d'envie de se faire repasser.


Deuxième chose à faire : ouvrir la boîte en poussant des petits cris débiles
"Hiiiiiiiiiiiii, super, bleue, j'adore, pas si grande, ouiiii, elle rentre sur ma table à repasser. Biiiiih, ma table à repasser à l'air moche.
Rhô, purée, j'en reviens pas, je suis ridicule, c'est trop bon. Zou, la notice, pas compliqué, de la flotte, Allez, on branche, c'est partiiiii"

Et voilà, ma table à repasser est supra cheap...


Troisième chose à faire: repasser et savourer (autant que faire se peut)

La centrale branchée, elle chauffe vite, très vite, trop vite.
Si je la branche ne me disant "je vais faire un tour sur Facebook cinq minutes", il y a de grandes chances qu'elle soit éteinte. Ouf. On a le droit d'oublier qu'on l'avait branchée sans que ça ne chauffe des heures dans le vide. Et oui, l'arme anti-tête-en-l'air existe : l'éteignage automatique après quelques minutes sans utilisation.

soirée disco...


Une fois chaude, elle est prête à être utilisée.
Et là, je me régale. Comparée à mon fer (ci dessous), elle est super légère (et pourtant c'est un bon fer) et très maniable.

il est temps pour toi de rejoindre une autre famille...adieu...

La vapeur est délivrée de manière continue si on le souhaite et ça permet un résultat d'enfer (et des brûlures si on est un gros boulet - ce que je ne suis pas).
Comme le dit si bien Papacube: "repasser avec un fer alors qu'on a testé une centrale, c'est comme se plonger dans une baignoire alors  qu'on a une piscine".
Bref, repasser avec une centrale vapeur, ça n'a rien à voir avec le reste. Les fringues des mômes se prennent une giclée de vapeur et zou, on replie. Trente secondes.
Les chemises? Easy, et le petit bouton "pressing" qui te balance une vapeur chaude de maboule permet de faire les plis du dos sans prendre des positions ridicules au dessus de la table à repasser.

Le côté "je ne change pas la température" est super! Pas que je possède mille pulls en cachemire, que nenni, mais ne pas avoir à se poser de question sur "est ce que mon fer va accrocher?", "vais-je pourrir le pull du Mâle?", ça fait du bien.

Les couettes? Je ne t'en parle même pas. Tu n'as qu'à la plier quand elle est sèche et la repasser, ça fait gagner du temps. Franchement, les couettes, c'est chiant...

non mais MATE ce réservoir!!


Quatrième chose à faire: regarder tout ce qu'on a repassé et prendre un petit air hautain du style "je ne sais pas comment font celles qui n'en ont pas".

Et oui, ça y est, je l'avoue, elle est entrée dans ma vie et je ne pourrais plus m'en passer.
Encombrante? Un peu. Mais je ne trouve pas que ce soit très très fiant, de toute façon, chez moi, tout traîne alors un truc de plus ou de moins.

Gain de temps: clairement. Moi qui ne repasse pas très bien à la base (parce que ça me gave), je gagne un temps fou puisque je défroisse tout d'un coup. Après ce n'est pas nickel-nickel mais en tout cas, de loin, on n'y voit goutte.

Pour la sécurité nainesque: la centrale est pourvu d'un petit truc qui bloque le fer.
Ce qui évite que le nain ne fasse Tarzan avec le fil. Enfin, ce qui évite surtout au fer de lui tomber sur sa petite tête de nain. Indispensable pour moi cette petite sécurité, puisque la centrale trône nuit et jour dans mon salon.

pas toucher le nain...



Cinquième chose à faire : en parler tout le temps et à tout le monde tellement on est fière d'être passée de l'autre côté de la barrière

Oui, je suis comme ça.
J'en parle et je questionne. Mais comment tu fais sans? Ah? Tu ne repasses pas? Ah ouais, moi je repasse c'est pour ça...
Je suis une plaie. J'assume.

Plus sérieusement, je comprends qu'on ne repasse pas, c'est un peu fiant et c'est surtout sans fin.
La corbeille de linge sale "magique": à peine vidée déjà remplie, je connais aussi.
Activité peu gratifiante donc, et qui mérite donc qu'on y passe le moins de temps possible.

Mission accomplite pour cette centrale.

En conclusion : 

Une centrale au top. Une vapeur qui défroisse TOUT et une maniabilité hors norme. Super légère, elle permet véritablement de repasser rapidement et correctement.
Pour moi qui n'aime pas forcément ça, j'y passe presque deux fois moins de temps qu'avec mon fer classique. C'est un avantage considérable.

Le seul point noir, comme toujours, c'est le prix. Près de 250 euros pour une centrale vapeur c'est très cher.
En revanche, mon seul conseil, c'est de ne pas prendre de la crotte. Mieux vaut un bon fer qu'une centrale pourrite. Il faut compter au moins 4,5 bars sinon, ça ne vaut pas le coup.
Celle ci, c'est la Rolls. A partir de 150 euros, tu peux en avoir une bien.


Sixième chose à faire: t'en offrir une


Tu ne pensais quand même pas que j'allais te présenter une centrale vapeur de compétition sans te proposer d'en avoir une dans ton salon?

Alors, pour partiper au give away "Gagne ta centrale de maboule", c'est très simple.
Tu laisses un joli commentaire dans lequel tu  :

- me racontes ta pire expérience repassage, ou pourquoi tu deviens taré(e) avec ça...
- me rédige un petit poème (bref) sur le thème du jour (repasser, chemise, vapeur, etc...)

Les commentaires qui répondent à cette consigne (pardon, c'est mon côté prof) se verront classés dans un petit tableau Excel (comme toujours) et un gentil tirage au sort désignera la ou le gagnant(e).
Toute participation partagée compte double, merci donc de laisser un second commentaire si vous partagez ou relayez l'information.

Tirage au sort MERCREDI SOIR avec arrêt des commentaires à 22h. Annonce du veinard (ou de la veinarde) JEUDI MATIN.


Voilà. Alors qui sera ma copine/ mon copain de centrale???

283 commentaires:

  1. moi je voudrais bien, mais je repasse pas!! j'ai abandonné qd j'ai proposé à Monsieur "'ou je repasse et tu plies tes habits le soir en te couchant ou je repasse plus et tu peux continuer de jeter tes habits en boule avant de sauter sur le lit"'!! snif dommage, ça aurait pu etre bien!! ok je sors mdr

    RépondreSupprimer
  2. hannnnnnn mon reve ^^
    alors moi pire experience c est quand j ai voulu collé un transfert sur un tshirt et qu en appuyant comme une folle, j ai appuyé troooooop longtemps du coup transfert cramé sur le tshirt :( je te laisse imaginer le desastre !!!


    poeme:
    mon ami le fer.

    mon ami
    le fer
    chaque apres midi
    tu m attend pour jouer comme un frere
    sauf que moi j ai pas envie
    et je te prie toi tout seul de le faire
    t es pas vraiment mon ami
    finalement j ai envie de te dire va te faire....

    pfff nul mon poeme mdr

    RépondreSupprimer
  3. Bon je participe pas parce que moi j'ai toujours eu une centrale vapeur et puis avec 4 nains a la maison (et comme toi je repasse tout) ben le fer classique, meme pas en reve

    vive la centrale vapeur!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour !! je ne laisse pas un massage pour gagner cette centrale de DINGUE, car on me la offerte à Noël. Et oui ce n'est pas un simple fer à repasser mais c'est ton gagne temps, j'en suis tombée amoureuse au moment oû j'ai repasser le 1er jean's !!
    Alors ce n'est pas un conseil mais presque une obligation de l'avoir ...
    Que la meilleure gagne !!

    RépondreSupprimer
  5. Je suis une piètre repasseuse (ça se dit ça??), au point qu'en ce moment, je me contente de plier le linge sortant direct du sèche linge. Han.

    Lorsque monsieur se sentait le courage, il dégaine le (petit) matos que l'on possédait et repassait (oui oui). Sauf que.
    Notre gentil fer à repasser était un fer à repasser tout pourri et qu'il a rendu l'âme.

    Alors seule condition pour que je m'y remette : une centrale vapeur ! A ce qui parait (et tu confirmes) ça change la vie! Alors Why not !!

    Si un vendredi 13 on te propose de repasser classe,
    Dégaine ton commentaire avant que ton tour passe,
    Et peut être, dans quelques temps si le sort le veut bien,
    Plus personne chez toi ne sera fripé le matin! (sauf la grand mère peut etre, mais ça c est une autre histoire...)

    Bonne chance tout le monde (monde il y aura j'en doute pas ^^)
    Et je partage, sur FB evidemment! ;)

    RépondreSupprimer
  6. je partage http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=117743245007573&id=237421276290124
    merci pour le concours

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Centrale vapeur : J'aime!!!!!!!!!!

      Ma pire expérience hahaha, j'en rie encore et en même temps j'en suis énervée encore lol :

      Un soir après avoir couché les 2 nains (et être remontée 15 fois pour pipi, eau, chaud, froid, etc...), après avoir rangé la cuisine, passé le balai, sorti la table à repasser, et la centrale vapeur (au passage, comment font celle qui n'en ont pas??? loool) , je me dis : tiens, je testerai bien le produit que j'ai acheté la semaine dernière(Fabulon, pas si fabuleux, vous verrez la suite...) C'est un liquide à insérer dans le fer à repasser ou centrale vapeur pour que le linge sente bon.

      Bref, j'insère, j'allume et j'attends que ça chauffe en me disant : je vais faire plaisir au mâle, je vais lui repasser sa chemise poducu qu'il veut absolument mettre demain pour ses RDV importants... hum... je pose ladite chemise sur la planche et hop, je commence à repasser.. sauf que ... le produit fait des bulles dans la centrale, ça chauffe, ça chauffe, le fer sort de l'eau (tout partout sur la belle chemise que le mâle voulait mettre demain...) Ai du tout débrancher en catastrophe ayant peur d'une explosion, entre temps je me brule le ventre avec le fer , bref la panique à bord, et voilà que je reste avec mon panier de linge tout froissé sous le bras (très frustrant qd tu as prévu ta super soirée de repassage!!) et le stress de savoir si tu as littéralement tué la centrale vapeur avec tes produits à la MMLN (mords moi le n****).

      La CV s'en tire avec quelques soucis de crachage d'eau, très relou, mais ça aurait pu être pire... c'était long mais bon, on ne dit pas plus C long, plus C bon? loool

      Bon maintenant le poème :

      Le repassage : de l'esclavage!
      le fer à repasser : Mon Dieu, je vois l'heure tourner!!
      La centrale vapeur : enfin un peu de bonheur!!!


      Je fais tourner!!!

      Supprimer
    2. sur mon FB hein!

      Hey les filles, vous déchirez avec vos poèmes!!!!! waouw!!!!

      Supprimer
  7. Ma pire experience de repassage? Bein...Chaque seance est un supplice. J'ai souris car je suis en plein dedans, là, tout en regardant 16 ans et enceinte (oui, comme ca j'ai une excuse pour matter des merdes dont je suis friande).

    J'attends à chaque fois 3 plombes pour repasser, du coup le linge s'entasse et c'est juste une horreur. Et j'ai un vieux fer, une centrale me sauverai litteralement la mise (genre du coup, je ne pourais plus dire que j'ai pas le temps pour faire ma gym...).

    Et pour le poeme:

    Mon fer à repasser,
    Tu n'es pas mon allier.
    Te voir si souvent,
    Ca me fout bien les boules dans le dedans.
    Si seulement je pouvais te troquer
    Contre une centrale qu'est trop bien pour repasser,
    Madame marie, je te chanterai des louanges à vie....

    RépondreSupprimer
  8. Ma pire expérience repassage c'est chez ma mère il y a je dirais 15 ans. J'ai passé 25-30 minutes à repasser une chemise de mon père. Fièrement je la mets sur un cintre et passe à autre chose. Ma mère débarque dans la salle de bain, regarde la chemise et me dit 'Ah ben tu l'as pas repassée finalement?' #fail Depuis le repassage j'ai arrêté mais à ma décharge c'était pas une belle centrale vapeur. C'est sûr qu'avec une belle centrale vapeur tout serait différent. Oui c'est sûr. (Mais je vais quand même laisser le Père Truc repasser ses chemises hein).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un vieux doute sur les règles soudainement. Je pense que j'aurais aussi du faire un poème. Je me lance donc:

      L'aube vient de se lever
      Embrumée de vapeur
      Elle est en train de repasser
      Car de sa centrale elle n'a pas peur

      Depuis qu'elle a posé les yeux
      Sur cette beauté vêtue de bleue
      Elle n'a de cesse de prouver
      que repasser ça la fait kiffer

      Bon avec ça tu comprendras que je ne suis pas la réincarnation de Baudelaire mais c'est pas si grave...

      Supprimer
  9. 1- Récemment et pour cause de baby Nain en crèche, j'ai (avec beaucoup d'application) thermocollé sur la quasi totalité de ses vêtements de magnifiques étiquettes, avec prénom, nom, petit dessin trop mimi...
    Sauf qu'une fois sur 2, je repasse dessus...et j'en étale partout... Du coup mon fer est plein de traces de plastique fondu et la moitié des étiquettes n'est plus... BONHEUR !!

    2-
    Chemise de mon Coeur,

    Toi qui propre n'a plus de traces de sueur,

    Si seulement te repasser ne me prenait pas une heure,

    Si seulement j'étais équipée d'une centrale vapeur,

    Ce serait un vrai BONHEUR !!

    (rien que ça ;) )

    RépondreSupprimer
  10. Héhé alors j'ai déjà une centrale vapeur qui m'a rendu encore plus malade du repassage !!!!! Elle repasse tropppppppp bien, elle chauffe en 2mn CHRONO et très très important elle peut être rechargée en haut sans avoir besoin d'attendre qu'elle refroidisse de la balle je vous dis !!! En plus d'un appareil indispensable à la maison elle sert aussi de dragon qui crache du feu et permet à mon fiston adoré de combattre la vapeur pendant que je repasse.... Ô joie du fer pourri oublié Centrale je te AIMEUUUUUUU

    RépondreSupprimer
  11. Je ne sais pas trio quel est mon pire souvenir concernant le repassage, peut être la fois où j'ai brûlé LA chemise Manoukian de papa elfe qu'il venait tout juste de s'acheter (avec la peau de son cul)et qui arbore depuis un très joli trou d'aération sur le dessus de l'épaule (très chic!). Je n'aime pas repasser mais ça me détend, donc je suis une vraie fille, bourrée de contradictions^^. Et sinon, la centrale je la veux bien, je lui ai même écrit un pitit poème :

    Au clair de la lune, mon amie centrale
    Je t'ai déballée quand p'tite elfe dormait
    Ma montagne de linge, tu as repassé
    2 heures du matin, je vais me coucher

    COmment ça, du plagiat?
    Bonne chance à toutes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Of course, j'ai partagé! C'est ici, même que! http://www.facebook.com/#!/mamanelfe/posts/311467542231496

      Supprimer
  12. En fait je ne repasse pas. Mais alors pas du tout. Limite, ma robe de mariée qui est une simple mais belle robe de grossesse en coton, elle est toute chiffonnée mais je ne suis pas sûre que je vais la repasser.
    Je n'ai donc aucune anecdote, puisque j'ai annihilé tout souvenir d'enfance ou d'adolescence sur la question.
    Je vais donc te faire une expérience projective :
    J'imagine mon môme, dans quelques années (là il est dans mon ventre) arriver chez sa nounou et demander, le doigt pointé sur la table à repasser : "C'est quoiiii çaaaaaa ?" Et je me taperai bien la honte devant la dame qui imaginera le bordel de mes placards.

    Voilà, alors je ne joue pas pour moi, tu penses bien, mais pour Mademoiselle Caroline,
    http://www.mademoisellecaroline.com/2012/01/petit-bilan-de-fin-dannee.html
    chez qui j'ai partagé ton lien sur sa page Facebook publique, donc ça compte double hein ? ^^
    https://www.facebook.com/pages/MADEMOISELLE-CAROLINE/51677269560

    RépondreSupprimer
  13. Hop retweeté ;)

    RépondreSupprimer
  14. Et j'ai partagé sur mon FB perso (OK! - J'adore mes initiales)

    RépondreSupprimer
  15. Moi j'ai déménagé et depuis j'aime repasser. Tu sais pourquoi (nan tu sais pas je suis con) : j'ai une LINGERIE. Si. Je m'y enferme, je me mets un film tout pourri de gonzesse et j'ai deux heures de calme deux fois par semaine. Avec une excuse im-pa-ra-ble :D Le repassage, c'est mon oasis.
    Et un poème, c'est parce que tu y tiens hein, je livre la première rime qui m'est venue, tant pis...
    "Ô Marie,
    A défaut d'être ta copine de ch'val
    Je voudrais bien être ta copine de centrale (mais c'est moins drôle)"
    Je vais partager :D Je re'

    RépondreSupprimer
  16. Madame se saisit d’un gros panier de linge ;
    Je suis déjà plus chaud qu’un fougueux étalon !
    Prêt à vaincre les plis, les grimaces de singe
    Déformant la chemise et puis le pantalon

    Cerné par les égards, ma semelle est brûlante;
    Je sens la douce main rechercher le climat
    Qui ne consumera ni l’étoffe galante,
    Ni le tissu rugueux, pas plus le pyjama

    Et Madame s’affaire en combattant les rides
    Des textiles mutins arborés par les corps !
    Mais ils n’ont pas goûté le fruit des Hespérides
    Et ne sont qu’un instant, de l’Homme, les décors

    La besogne permet que vivent les pensées ;
    Et Madame, malgré l’assaut de la vapeur,
    Réfléchit et, parfois, ses mains sont angoissées
    De présager ses jours à concevoir la peur

    Mais elle se reprend car Madame travaille ;
    Ma semelle ne peut repasser les défauts !
    Les vêtements du juste ou ceux de la racaille
    Seront aussi parfaits, je ne suis pas la faux !

    L’heure tourne et, bientôt, l’ouvrage se termine ;
    Le linge prêt à mettre est loin de mon enfer
    Qui, pourtant, l’embellit, le flatte, l’illumine !
    Ah ! Si l’âme savait le purisme du fer. merci a vous maman de 4 enfants . et fan sur facebokk; vanessa degrave@neuf.fr

    RépondreSupprimer
  17. alors, moi, et d'1, j'ai partagé sur FB ! C'est mes p'tits matheux qui vont être surpris du message !
    Je vais plancher sur une ode à la centrale maintenant... !!

    RépondreSupprimer
  18. Je ne repasse plus, car mon cher et tendre est actuellement PAF, et donc, ben voila, c'est son job.
    Mais, du temps ou je repassais, je me souviens d'une fois ou, enceinte de Number 1, il faisait chaud (+ l'effet sauna facial du fer), j'etais en soutif... mais oui mais en cloque, c'est un peu encombrant, donc voila, je me suis un chouilla cramee le bide...
    Pas traumatisé pour autant, le Number 1, il a commandé au pere Noel un fer a repasser (c'est d'ailleurs une centrale vapeur qu'il a eu).
    Moi aussi je peux en avoir une? enfin pour mon PAF de mari, bien sur...
    Oh Marie
    Si tu savais,
    tout le repassage
    qu'on se fait
    Des chemises et des calecons
    Sans vapeur, c'est trop long ...

    RépondreSupprimer
  19. Coucou,

    j'aime beaucoup le jeu ! Il est amusant à faire ça change des traditionnel inscription avec simple bonjour et merci :)

    Alors le truc qui me rend dingue... j'avais des manies même plutôt de drole de toc dont j'ai reussi à me debarrasser (non non je suis pas dingue mais presque ^^). J'étais tellement soucieuse du détails que je repassais tous ! Même les chaussettes ! Maintenant que ma manie est passer et que j'ai 2 enfants ce qui me rend folle... c'est comme beaucoup de personne des montagnes de linge à repasser parce que j'attend toujours le dernier moment pour le faire !

    Un poeme...

    Fer à repasser
    Mon pire allier
    Toi qui m'aider
    à tous repasser
    qui faisait valser
    des tonnes de chemisiers
    Je souhaiterais
    te remplacer
    en effet
    malgrès ton appui acharné
    Je ne peu plus te supporter
    et j'aimerais
    un plus beau coéquipié :)

    (vous l'aurez compris je parle de la centrale vapeur dont je rêve depuis un bout de temps !!!)

    RépondreSupprimer
  20. La tâche de la lache

    Un matin tu te lèves l'oeil collé,
    Tu attrapes naine et nain sans broncher,
    L'une collée à l'école, l'autre devant Sam le Pompier,
    Tu décides enfin de repasser.

    Ce n'est pas tant la pile qui te regarde, hostile,
    Ni l'oeil du mâle sournois qui crie "je n'y toucherais pas"
    Qui te pousse à approcher ce tas lâchement disposé.

    Ce n'est que l'obligation.
    Il est tant d'admettre,
    Que tu n'as plus rien à te mettre,
    Et que même si le mâle il a encore caleçon, et pantalon,
    Toi tu n'as plus rien à te mettre sur le fion... (oups désolée)

    Si Marie de mamanstestent,
    voyait mon compte en banque burlesque,
    Elle se dirait sans aucun doute,
    La centrale est pour toi ma pauvre choute!

    Et je double sur Face de bouc!

    Elodie D.N.

    RépondreSupprimer
  21. Et bien entendu j'ai partagé sur mon comtpe facebook ^^https://www.facebook.com/profile.php?id=100000490841322
    Merci beaucoup pour ce jeu
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  22. AH il faut faire un poème EN PLUS ? (J'ai toujours été nulle en lecture de consignes)
    "Le repassage ça pue des fesses
    C'est un truc qui fout le stress
    Mais heureusement en 2012
    Tu peux te passer de cette bouse."
    Voilà !

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour,maman de 4 enfants,le repassage bah c'est vite revenu :( :p ARF petit poème dédicacer à mes corbeilles ;)

    La journée j’ai beau passer et repasser
    Devant mon linge qui s’est entasser
    Je le regarde très souvent de travers
    Le temps que j’y passe je l’ai en travers

    En plus de m'épuiser le dos et le bras
    Je m’emmêle pour plier les draps
    Il faut en plus lui donner à boire
    Pour faire ronfler son réservoir

    A la moindre maladresse il brûle
    Je me trouve avec l’index en bulle
    Il ne me permet pas d’être assise
    Il bave sur mes cols de chemises

    Quand je le range dans un placard
    La nuit il me cause des cauchemars
    Au matin mon linge a déjà séché
    Et le monstre il faut le repêcher...

    Poème crée par une femme bien sûr car un homme???NO COMMENT lol
    Je partage sur mon mur FB
    Bonne chance a toutes :)

    RépondreSupprimer
  24. Sur l'air de ...
    "Et tu repasses, tu repasses, ce linge qui te plait,
    tu défroisses, tu défroisses, c'est ta façon d' l'aimer
    Ce rythme qui t'entraines jusqu'au bout d'la vapeur
    Réveille en toi le tourbillon d'un vent de folie !"

    Voici ma participation, je ne repasse pas beaucoup, c'est l'homme mais peut être que je le ferais plus si... :) je pourrais devenir tarée car j'adore les draps repassés, les housses de couette etc mais pour l'instant ce n'est que dans mes rêves !
    et joyeux anniv au Moyen nain !

    RépondreSupprimer
  25. je ne repasse plus depuis belle lurette , surtout l'hiver v, car j'ai un plan : je mets un tee shirt tout froissé à mes enfants le matin pour partir à l'école et je cache la misère avec un pull ou un gilet , ni vu ni connu je t'embrouille , il est bien mon plan hein ? oui il est top enfin c'est ce que je croyais jusqu'au moment où mes enfants m'ont raconté que pour la sieste , on ne vire pas seulement les chaussures devant la porte mais aussi les pulls pour bien dormir, ne pas avoir trop chaud , arghhhhhhhhh mais c'est pas possible , vais je devoir aller demander à la maitresse avec une bonne dose de mauvaise foi "pouvez vous laisser les pulls à mes mes enfants ? ils sont très frileux , j'ai peur qu'ils prennent froid en dormant et bla bla bla ...."
    mais non j'ai mis ma mauvaise foi dans ma poche et desormais le matin on ne choisit pas le tee shirt le plus sympa , on choisit le moins froissé parce que faut pas abuser quand meme , tant que je n'aurai pas une centrale vapeur je ne repasserai plus , 2012 année de la centralouse ou de la loose , c'est au choix :)

    Gaelle B

    RépondreSupprimer
  26. Béné, 1 nain et 1 mâle ( ça peut compter pour 2 ? )13 janvier 2012 à 12:16

    Moi et le repassage ... Euh ça fait 12 !!! Je déteste repasser mais peut être que cette passion que ma mère n'a pas réussi a me transmettre, je la découvrirai grâce a cette mirifique centrale vapeur de maboule. Non c'est vrai, ça me donne envie de me mettre au repassage car honte a moi, sorti des jeans je ne repasse rien d'autre. Les tshirts sont pliés, ils seront nickel en sortant de l'armoire et en plus on les voit pas, ils sont sous le pull du mâle... Mon nain? Pauvre nain, aucune fringues de repasser, c'est comme ces cheveux, il est froissés euh frisé le petit chou ^^ Bon allez je tente ma chance et c'est bien parce que tu as fait un super article encore une fois qui me donne trop envie a moi, consommatrice excessive ...

    Ode à mon fer ::

    Toi mon fer, Toi mon enfer
    Ta vapeur me fait peur
    Mes chemises ne sont plus mises
    Toi mon fer, Toi mon enfer
    Une centrale vapeur me ferait peut-être moins peur
    Et mes chemises sortiront enfin de la remise ...

    RépondreSupprimer
  27. Béné, 1 nain et 1 mâle ( ça peut compter pour 2 ? )13 janvier 2012 à 12:16

    Partage sur face de croute faites ^^

    RépondreSupprimer
  28. Je commente même si je ne participe pas au jeu. Effectivement, mon pire souvenir de repassage est aussi le meilleur. Je rentre en 6e. Au collège, toutes les filles changent de tenues tous les jours. Je demande à en faire autant, ma mère me répond 'ok mais tu repasses tes fringues' J'ai repassé pendant 1 an. Depuis, plus jamais. Je pends tout sur des cintres et quand c'est sec, hop direct dans la penderie. Quand on s'est mis ensemble avec Coupin, il avait un fer offert par sa mère (en plus ça rime) que nous nous sommes empressés de donner car n'en ayant pas l'utilité ! Bon courage à tous et à toutes !

    RépondreSupprimer
  29. "Puisque le temps semble venu
    De me mettre devant vous à nu

    Je vais vous conter mes déboires
    Survenus il y a peu un soir

    D'un pantalon acheté un bras
    Un coup de fer sonna le glas

    Par sa douceur naquit l'étreinte
    Par sa chaleur saisit l'empreinte

    Mon étoffe marquée à jamais
    De sa noirceur maintenant brillait"

    J'aurai pu aussi raconter comment j'ai fais un trou dans le parquet en faisant tomber mon fer, la veille de rendre les clés...Mais c'est une longue histoire...

    RépondreSupprimer
  30. Et j'ai partagé sur twitter ( @wtfpomponette )

    RépondreSupprimer
  31. Franchement, bravo à celles qui ont fait des poèmes ! Ils sont vraiment bons, tu vas avoir du mal à choisir, Marie !

    Je ne participe pas car je ne repasse RIEN. Les chemises, c'est Monsieur qui s'en charge. De toute façon je ne suis pas sûre que je saurai en repasser une correctement - ça m'est arrivé de repasser des chemises pour mon père quand j'étais ado et que ma mère s'absentait, mais je faisais le minimum. Aujourdh'ui, je ne sors le fer du placard que pour "thermocoller" les étiquettes avec les noms de mes filles sur leurs manteaux et autres cagoules (merci, "A-qui-s" !!). Moi, je suspends bien mes affaires mouillées sur des cintres en plastique, chemisiers, t-shirts, robes des miss, et basta ! :-)

    RépondreSupprimer
  32. Je n'aime pas repasser, c'est une perte de temps... et pourtant je le fais, le dimanche après midi devant Monk... (la honte !)
    L'anecdote à propos de mon fer c'est que ça faisait 1 an avec mon chéri qu'on était ensemble, on venait juste d'emménager ensemble et ma belle mère m'a offert.. un fer à repasser... (peut être pour que les chemises de SON fils soient impeccablement repassées ?) J'étais pas super ravie, c'est un peu un cadeau avec une condition derrière quoi.

    RépondreSupprimer
  33. Il n'y aura pas de poème car même en étant maîcresse, je manque terriblement d'inspiration (matinée en cp épuisante!).
    Alors le repassage et moi ça fait 10! Mais comme j'ai aussi pris le parti de tout repasser, bodies y compris, je m'y colle de temps en temps devant des bonnes daubes de M6 (c'est du propre! ou encore appartement ou maison à vendre!. Cependant, j'ai quand même de la chance d'avoir un mâle qui a bien compris que ça me rendait tarée...
    Pour la petite histoire, ce même mâle en question avait voulu "améliorer" notre vie de couple il y a 5 ans... Le 24 décembre 2006 alors que nous nous affairions à préparer le repas du réveillon de Noël, je le vois déposer un gros paquet sous le sapin (3 sortes de papiers différents avaient servi à l'emballage). Moi, étonnée, j'insiste pour savoir ce que c'est! Il me sort le grand discours "ah! c'est quelque chose qui va améliorer notre vie de couple!" Alors là ça m'en bouchait un coin... Je m'attendais à tout sauf à cela. J'ai finalement obtenu l'accord pour ouvrir mon paquet avant l'arrivée des invités. Et lorsque j'ai déchiré un lambeau de papier et que j'ai vu l'inscription Calor, j'ai failli pleurer! Cette histoire là a fait tout le tour de nos amis et de notre famille, beaucoup lui ont dit qu'il avait de la chance que je n'avais pas si mal réagi! Résultats, c'est le mâle qui repasse la plupart du temps et cette centrale accroche comme pas permis, des soucis et j'en passe!
    Pour l'anecdote, deux ans plus tard je lui ai demandé un aspirateur de table pour Noël et il a refusé de me l'offrir de peur d'entendre cette histoire là pendant 10 ans!
    Je ne gagne jamais mais vu que c'est vendredi 13 peut-être que...?!

    Gaëlle L - B

    RépondreSupprimer
  34. coucou purée j'ai adoré ton article ton test bref j'ai bien rigolé surtout avec la comparaison de centrale avec ta maman!!!!!
    mon pire souvenir de repassage c'est quand on a déménager, une semaine après avoir emménagé, bein la panière m'appelait a corps et a cri. et avec 5personnes a la maison dont une pré-starlette de 5ans a l'époque (c'était il y a un an), je peux te dire que ces séances d'essayage qui se finissent toujours par une montagne de linge mis au sale (pas sale), bref j'ai cru faire une syncope. je me suis donc mise ne conditions, j'ai mis les 3 loustics au lit a 20h pétante pour avoir le temps de repasser avant le retour du chez homme qui râle quand je repasse car je suis devant la télé....bref je commence a repasser, les heures passent, je repasse les chemise de l'homme a la fin je déteste, et la je regarde l'heure, et j'ai failli faire un syncope, il était 1h25 du matin!!!!pfffff, j'ai rien vu de se qui était passer a la télé, j'ai rien vu de ma soirée particulièrement calme (pour une fois aucun des deux petits mecs ne s'était réveillé), je regarde j'ai 6montagnes de linge repasser autour de moi, je suis vannée mais fière de moi.je me dit aussi qu'il faut que je me couche vite car dans 6h30 je me lève.je pose les piles de linge sur la table de la salle a manger et je commence a plier ma table a repasser quand tout a coup plus de lumière les plombs ont sautés, je ne voit plus rien, je pose la table a repasser ou je peux et pars a taton au cellier remettre le courant, en remettant le courant j'entend un gros bruit métallique (bon la table a repasser est tomber...mince!!!)je reviens au salon et la bein la cata l’apocalypse s'étend devant mes yeux....en tombant la table a aussi entraîner deux piles de linge et le fer avec elle résultat bein les deux piles déplier et le fer bein renverser de l'eau a couler bien sur il s'est vidé et MERD* deux piles de linge a relaver et a re-repasser une fois sécher!!!!je me hais!!!!j'ai du coup finit par me coucher a 3h du mat!!!!pour me lever a 6h!!!nuit de MERD* pour journée de MERD*!!!!!je me suis haï, j'ai changé de table a repasser et j'ai du changer de fer, la chute l'a pas aider!!!!depuis je repasse, et je pose le linge sur la table a repasser une fois tout finit et je range le matin au grand jour!!!!!

    petit poème:
    "j'aime pas repasser
    mais c'est obligé.
    j'ai tenté de tout bien étiré
    en étendant mais ni suis pas arrivée.

    je ne repasse pas les draps, torchons
    serviettes, chaussettes, ni caleçons
    les chemise ne devraient pas exister
    c'est juste pour bien m’embêter!!!!

    j'aimerais avoir une centrale vapeur
    pour repasser sans sueur
    sans devoir y passer des heures
    et pour pouvoir regarder grey's anatomy a l'heure!!!!

    mon fer n'est pas mon ami
    il serait plutôt mon ennemi
    il faut lui remplir son réservoir
    pour qu'il puisse repasser les mouchoirs

    si j'ai le malheur de vouloir jeté un oeil a la télé
    il brûle le joli petit haut porter et adoré.
    si on ne fait pas attention a lui
    il s'empresse de mouillé nos habits

    il faut en plus le thermostat bien régler
    faire attention de ne pas se tromper
    pour ne pas arriver a brûler
    le pantalon de notre homme adoré.


    bon je m’arrêterais la
    déjà c'est la cata
    je ne suis pas poète
    mais je me la pète!!!!!



    je croise les doigts!!!j'aimerais vraiment trop la gagner ca me changerais vraiment la vie !!!!!!!

    bises et merci du concours!!!!

    je file partager!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai partagé sur facebook http://www.facebook.com/mariemae/posts/304915056212143
      et sur hellocoton http://www.hellocoton.fr/mapage/mariemae

      bises merci pour ce beau giveway

      Supprimer
  35. Je partage sur facebook

    Gaëlle L - B

    RépondreSupprimer
  36. Mon pire cauchemard de repassage c est la fois ou je commencais mon premier jour de boulot dans une boutique de robe de mariée, la patronne m a demandé de repasser une robe et je n avais jamais utilisé une centrale vapeur, j ai reussi a bruler la robe!!!!!

    et mon petit poème :

    Mon fer
    Me fait vivre l enfer
    Mon linge
    A l air d avoir été repassé par un singe
    Pitié
    Une bele centrale vapeur me ferais de joie sautiller!!!!
    Je partage sur facebook ;)

    RépondreSupprimer
  37. Ahhh et j'ai oublié la première consigne rooo honte à moi.
    Mon expérience la plus "pire" en repassant, alors je pense que c'est ma première erreur de débutante chez ma maman, j'ai repassé avec le super fer de moman un pull de mon ti frère ou il y avait des "stickers", j'étais pas sur l'envers... Pull foutu, Fer à 2 doigts de l'être aussi et une maman ravie :s

    Mon poème est avant du coup, désolée.

    RépondreSupprimer
  38. Bah moi j'aime bien repasser, ca me detend (oui oui c'est vrai) donc ca ne gene pas et quand j'ai le temps je pousse même le vice jusqu'à repasser les torchons et les draps ! mais bon je vous rassure le temps est une denrée rare alors ...

    Mon petit fer,
    Mais que me fais-tu donc faire?
    Passer, repasser, recommencer, mais pourquoi faire?
    Toujours là mon ami fidèle tu lève le nez très fier
    d'avoir accompli ta mission ... tout en savoir-faire.
    Repasser, passer, repasser, mais laisse moi donc faire !

    RépondreSupprimer
  39. Amélie, maman poule13 janvier 2012 à 12:46

    "Maudit fer à repasser
    Toujours prêt à me brûler
    J'ai tellement du tâches sur les bras
    Que je ressemble à un dalmatien...
    Je t'attends petite centrale
    Pour défroisser les chemises du Mâle (mal ?)"

    Anecdote: je fais de la danse orientale. pour ma première représentation je voulais que ma tenue soit parfaite. je me lève donc avec la folle envie de repasser mon voile pour qu'il soit nickel. quelle bonne idée ! si seulement je n'avais pas mis le fer à chauffer au maximum... à peine posé sur le voile j'ai vu un morceau de tissu revenir, collé à la semelle du fer... ah bah oui, la mousseline supporte mal le repassage ***... et un joli trou en plein milieu, un !

    (c'est partagé sur facebook)

    RépondreSupprimer
  40. Je repasse mais je déteste ça !! Et je me retrouve devant les daubes de M6 aussi lol
    Ma pire expérience ??? A chaque fois que je sors ma panière pleine et que je me dis "C'est parti ...." Je commence toujours par les trucs faciles .... et termine par les chemises bien fiantes de Monsieur ou les pantalons avec des plis aux genous ...
    Mais qule BONHEUR quand mes panières sont vides !!! Bonheur furtif vu que 2 jours après, elles débordent déjà !!!!
    Mais je me suis calmée depuis que j'ai mes 2 Nains, car avant, comme toi, je repassais TOUT, même les fringues de foot du Mâle, SI, SI !!!!!
    Pour le poème, tu fais travailler mes neurones Marie !!!!
    "Oh toi, chemise,
    Comme je te méprise,
    Oh toi pantalon,
    Tu vas me faire péter un boulon,
    Oh toi le fer,
    Tu me désespères !"
    Bon, OK, je ne suis pas littéraire lol
    Et merci pour cet artkeul dans lequel je me retrouve encore ;-)

    RépondreSupprimer
  41. Et, bien sûr, je partage sur FB pour avoir deubeul chance !!!!

    RépondreSupprimer
  42. je partage of course
    Gaelle B ( B comme buse du fer !!!)

    RépondreSupprimer
  43. Ma pire expérience ??? Je crois que c'est le jour où j'ai choppé la bouteille d'eau pour remplir le fer et que le fer s'est mis à sentir le caramel ... L'homme de l'époque l'avait utilisé pour son usage perso (huuummm la grenadine) et une fois la bouteille fini a refoutu de la flotte dedans et remise à sa place ... -_-'

    Le poème ???

    La table devant soi
    Le fer dans un main
    Bébé qui se pend à toi
    Un calin qu'il veut le nain

    Le dilemme, que faire ?
    La corbeille ou le nain?
    La corbeille qui déborde jusqu'à terre
    Ou bébé qui tends les mains?

    Encore une fois c'est une victoire du nain
    Le fer est débranché, le nain caliné
    Mais c'est le fer qui n'y met pas du sien
    S'il était plus efficace il serait moins délaissé ...



    Je cours relayer l'info sur mon facebook et je reviens

    RépondreSupprimer
  44. Et voilà relayé sur facebook, si je relaye sur mon blog je triple mes chances ??? XD

    RépondreSupprimer
  45. Poème du repassage(j'annonce poème au cas où on ne reconnaitrait pas c'en est un)mon mari m'a dit ce matin
    "tu pourrais me repasser une petite chemise pour demain"?
    En rentrant du travail, je suis avec mini naine
    donc ce n'est pas vraiment la peine
    quand la petite dormira, je dois rendre un travail en retard
    donc je repasserai la chemise plus tard
    A l'heure dite, la petite pleure
    elle ne veut pas dormir , elle a peur
    Mais quand vais je bien pouvoir repasser tranquille?
    sans doute à minuit pile.

    RépondreSupprimer
  46. j'ai adoré repasser quand j'avais que ça à faire (sans enfant, au chomage) devant les films débiles de l'après midi (ceux sur TF1 après les feux de l'A) car ma mère elle aussi est une cinglé du repassage et m'a refilé le gène !!!
    et puis petit à petit moins de temps, un bébé.... ben plus trop envie mais faut bien !

    faut bien, mais j'ai hérité de la centrale vapeur (une antiquité qui a 10 (?) ans.... et c'est merdique, l'eau qui est dedans fini par sentir pas très bon du coup quand tu repasses tes affaires propres avec une centrale vapeur qui laisse une odeur d'eau croupoe... bof bof

    donc j'ai arreté de repasser

    je vous dis ça de mon ordi sur le seul petit bout de la table à manger qui me reste de libre après y avoir déposé les 5 ou 6 banettes de linge qui attent d'etre repassés (bien sûr....) pliées (oui ça ok) et rangées !


    donc
    Ô toi maman de nains
    tu comprendras que demain
    moi aussi je reverais
    de pouvoir repasser
    aussi vite que mon ombre
    pour je ne sombre
    sous ce tas de linge qui
    me fait sortir plus tot de mon lit
    pour que l'homme et le nain
    ne soit sapée de rien :)

    bien sur, pour ettre toutes les chances de mon coté, je partage sur facebook en public ;) https://www.facebook.com/home.php#!/profile.php?id=1568682524

    RépondreSupprimer
  47. alors, j'ai partagé ici : https://www.facebook.com/profile.php?id=100001182382573

    et puis moi je repasse pas, mais je vais jouer pour qq'un
    oui ma marraine, elle, elle repasse. et comme elle me prète sa maison, ça ferait un beau cadal pour lui dire merci.

    ma pire expérience! waou, il faut remonter à loin!
    je devais avoir 8/10ans et,
    j'ai trouvé que franchement ma moquette était pas très lissée.
    bonne idée
    j'ai eu de la repasser.
    fer branché, mis a chauffer.
    le voyant s'éteind
    je le prend dans ma main
    et l'applique doucement sur l'objet du délit
    ma moquette toute pourrie.

    bilan, un joli triangle rugueux de plastoque cramé, un fer bousillé et une soufflante maternelle.
    c'est ce jour que j'ai dû décider de ne plus jamais repasser.

    Daph, maman solo de deux nains

    RépondreSupprimer
  48. Tout d'abord, félicitations à tous les auteur(e?)s des poèmes précédents, à la fois très drôles et créatifs!
    Ensuite, mille merci à toi Marie (et un peu Madame Philips) pour ce cadal de maboule.
    Maintenant mon anecdote sur le repassage... j'avais eu l'idée ingénieuse de laver un pull tout doux, tout neuf en mohair rose en machine, cycle synthétique (alors que j'ai une berce-laine, bref). Pour continuer le massacre, j'ai pensé qu'un jet de vapeur lui ferait du bien et lui redonnerait du gonflant. Ben non.

    Ma contribution à la Poésie Française :
    "Quand le fer s’allume, j’entame mon premier panier
    Devant Stéphane Plazza, je n’y couperai pas
    Et voilà c’est parti
    Une folle après-midi
    A plier et repasser
    Les vêtements de la maisonnée
    Mais grâce à Marie
    Et son give-away de folie
    Bientôt je pourrais dire moi aussi
    Good bye, mon vieux fer, good bye..."

    (toute ressemblance avec une chanson des années 80 est purement fortuite. Michel si tu passes par là, pardon.)

    RépondreSupprimer
  49. ... et voilà, je relaye aussi sur facebook !!!

    RépondreSupprimer
  50. Bonjour,

    allez je tente, sait on jamais.

    Pourquoi le repassage me rend tarée. C'est que je ne fais jamais attention quand j'achète des fringues aux nains. Moralité c'est une fois devant ma table à repasser que je me rends compte que les T-shirts sont pleins de jolis transferts, que la robe est pleine de frou-frous que tu peux pas repasser sans faire des plis partout et qu'on final quand tu finis, tu te dis que t'aurais pas repasser, ça aurait été pareil. Que le body la, il est mignon sauf que les pressions sont en plastiques et que une fois la pression bien repassée, bah ca ferme plus.
    Et le pire, c'est que j'ai acheté une housse pour la table qui, au lieu de laisser sortir la vapeur par les petits trous sous la table, la renvoie en-dessous des vêtements et du coup ça repasse les deux côtés. Génial sauf qu'une fois sur deux, je laisse mes doigts a côté et je me brule avec le retour de la vapeur. Bon en même temps on est douée ou pas.

    Petite centrale vapeur,
    de toi je n'aurais pas peur,
    de mon linge en retard,
    tu vas me débarrasser,
    et j'irais rejoindre mon plumard
    pour la plus grande joie de mon bienaimé,
    quitte à froisser les draps
    et revivre une nouvel expérience avec toi

    RépondreSupprimer
  51. Bon alors ma pire expérience, c'est quand j'étais ado, je venais de m'offrir une jolie culotte en soie dont j'étais hypra-fière et qui m'avait coûté tout mon argent de poche. Limite j'étais prête à l'encadrer tellement je la trouvais beeeelle. Premier lavage, ma mère a cru me faire plaisir en repassant une partie de mes affaires est dégaine son fer très chaud... Napu culotte !!! enfin si, avec un grand trou quoi... Cris d'orfraie de l'ado "trahie" par sa mère. J'en ai donc conclu que le repassage c'était le mal, au point de n'acheter que des vêtements se froissant au minimum...

    Mais voilà, je suis obligée de recommencer à repasser depuis quatre mois, et en voilà la raison décrite dans ce petit poème :
    Fer à repasser,
    Il y a bien longtemps que je ne t'avais point approché,
    Mais avec la venue de mon Mini-moi,
    Je dois désormais à nouveau compter sur toi,
    puisqu'un bébé tout froissé,
    à la crèche est plutôt moqué.
    Ah! Si tu étais une centrale,
    des soucis j'en n'aurais que dalle,
    Je repasserais tous ces petits pyjamas
    A la vitesse d'Ayrton Senna !
    (enfin ptêt un peu moins vite vu le devenir du monsieur...)

    RépondreSupprimer
  52. Oh qu'elle me fait envie cette centrale ! Pour l'anectode, attention c'est ridicule. J'ai 19 ans, 1er appart. Début de la vie à 2. Je m'occupe du linge pour la quasi 1ère fois. Ma machine essore mal, mon linge met un temps fou à sécher dans nos 36 m carrés, il sent donc l'humidité. Dans un vague élan de je-suis-une-vraie-fée-du-logis-maintenant, j'ai eu la merveilleuse idée de mettre de l'eau de cologne immonde dans l'eau d mon fer pour éliminer l'odeur d'humidité. Résultat : le linge encore plus puant qu'au départ, et plein de traces jaunâtres, so glam ! J'ai fait quelques progrès depuis, mais j'ai vite fait une croix sur le titre de fée du logis...


    Repasser devant la télé
    Les plis des chemises du mâle
    Ça gâche certaines soirées.
    Mais avec cette fameuse centrale,
    Ça ne durera même pas le temps d'une série B.
    Marie, merci pour ce cadal !

    Jamais je n'aurais pensé écrire un poême là-dessus :D

    Delphine.

    RépondreSupprimer
  53. Alors moi je fais partie de celles qui ne repassent pas ... Enfin plus ... Suite à des dommages collatéraux qui datent de mon installation tout seule apres quittage du domicile des vieux ...

    Voilà, premier job, premiere paie, premiere tunique en soie achetée la peau du boule ... Bien sur la soie c est bien connu ... Ça se froisse ... Donc hop hop hop, on va faire sa grande fifille et on va repasser sauf que j ai mis mon fer à bloc (genre tu dois défroisser un bon pantalon en lin ! ... Sauf que c est de la puuuure soie !) et que j ai appuyé comme une débile pour défroisser et que j ai cramé la magnifyyyque tunique ... Damned ! Ma mère m a dit, apres, d utiliser une mouillette ... (comme celles des œufs à la coque ?!)... Ok je sors !
    Il me faut donc The Fer à repasser pour etre IN et pouvoir me réconcilier avec le linge qui fait pitié ...

    Le fer à repasser, c est à fier ...
    La centrale vapeur, c est le bonheur ...

    Marie, c est un SOS
    D une primi en détresse ...

    Il me faut cet engin,
    Pour que le nain présente bien ...

    Le fer à repasser, c est à fier
    La centrale vapeur, c est le bonheur, bonheur, bonheur ...

    Je veux gouter au bonheur !

    Merci Marie ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://m.facebook.com/?_rdr#!/profile.php?id=315775495108568&__user=725149468

      C est partagé !!

      Supprimer
  54. Partagé sur FB (Delphine Sauvage).

    N'empêche, qu'est ce que je me marre à lire toutes les anecdotes ! Je me reconnais dans beaucoup d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
  55. Coucou!!

    Alors ma pire expérience... un pantalon fondu parce que le fer était trop chaud... Finalement, j aurais pu lancer une mode du "trou en forme de fer" ... mais pouhhaaa que j'était dégoutée, c'était mon pantalon préféré et je n'avais pas de thune pour m en racheter un... ^^

    Mon mâle serait bien capable de te demander
    Comme, ça de but en blanc de l'épouser,
    Parce que je pense qu'il aimerait
    Avoir de bels chemises repassée...

    Alors, pour éviter qu'il ne le fasse,
    ça serait trop la classe,
    Que tu me l'offre de bonne grâce,
    Pour que mon linge, je repasse...

    Il me serait alors bien aisée,
    De te remercier,
    Car grâce a toi je serait apaisée,
    même si je vois mon linge s'entasser !

    [Quoi que, si tu veux venir le repasser et le ranger, je ne dis pas non :D ]
    Merci pour ce jeux ^^

    RépondreSupprimer
  56. Vapeur paradise


    Ce cher toubib m'avait dit
    Pour être en forme il faut du fer
    J'ai écouté et j'ai compris
    Branche ton Calor ma p'tite Mémère !

    J'suis retournée chez le doc
    Vieille tendinite dans l'épaule droite
    Celui-ci rit et se moque
    Prescription donnée, ok what ?

    En pharmacie z'ont l'habitude,
    Un gros stock est conservé,
    Je l'accueille avec plénitude,
    Ma centrale vapeur adorée !

    Depuis j'ai une santé de fer,
    Centrale vapeur au garde à vous,
    Le repassage, trop eaz je gère,
    Les couettes et les draps sont fous !

    :)

    RépondreSupprimer
  57. Alors moi...je n'ai pas de centrale...QUOIIII C'EST POSSIBLE? Bah ouais...Même avec des jumelles ! Mais j'm'en foutais: quand elles étaient petites, un coup de pliage et de fourrage dans l'armoire qui déborde (genre il faut vite fermer la porte avant que tout ne dégueule...un peu comme avec les tupp' quoi) et c'était bon. Mais un jour, avec ma coiffeuse, on discutait des gosses (oh bein ça alors) et elle me dit "je trouve que des habits pas repassés ça fait pauv' gosses"...Gloups...Du coup bah je repasse...chez moi, c'est le lundi soir et sans centrale et je commence à y regarder d'un peu plus près sauf que j'ai trop peur qu'en tombant, elle fracasse mon parquet (euh la tête d'une de mes filles!) donc celle-ci a l'air parfaite (en plus elle s'appelle Perfect!)

    Ô Marie,
    Si tu savais
    Tout le mal
    Que ce fer me fait

    Ô Marie
    Si je pouvais
    Avoir une centrale
    Pour repasser

    Je me ris de la nullité de ce poème...lol

    RépondreSupprimer
  58. isabelle tronquet13 janvier 2012 à 13:48

    bonjour!
    je ne repasse rien du tout! sauf que quand Lulu a été baptisé, ben il a bien fallu repasser sa petite salopette en lin blanche! honte sur moi, c'est ma mère qui l'a fait!!!

    le fer, ou ne pas le faire,
    pat'mouille, tu m'embrouilles!
    froissée j'ai été,
    tout lisse sera mon fils!

    je croise les doigts pour que mon quatrain avec rîme à l'hémistiche te séduise!!!

    RépondreSupprimer
  59. isabelle tronquet13 janvier 2012 à 13:50

    j'ai oublié le partage: http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=235156293227955&id=1303188732
    merci pour le concours!

    RépondreSupprimer
  60. bonjour
    je tente aussi ma chance en plus un vendredi 13 :-)
    franchement je reverais d en avoir une car avec la venue de ma pepette elle m aiderais a repasser tous les petit body et les chemise de mon homme!! que je haie!!
    en parlant de ma pepette un jour je repassais tellement consentrer entre le repassage et ma pepette dans son transat!! et d un coup une remonter direct je suis aller vers elle !! et oup le fer est rester sur le bavoir et en plus je l avais mis a l envers coter plastique la vrai blonde !! plus de bavoir :-) tampis mais je l aimais bien celui la avec winny l ourson !
    je vais essayer de faire un poeme c pas gagnée!!
    je me lance
    oh encore du repassage
    et non je ne vais pas y passer!!
    aller zou au boulot
    meme si j en est deja plein le ciboulot!
    c vrai que avec une centrale
    le repassage sera un miracle!
    plus de chemise froisser
    maman ne sera plus angoisser
    avoir le panier de linge a repasser

    merci a vous bonne chance a tous
    manuella c

    RépondreSupprimer
  61. Ôde au fer,

    Mon cher vieux fer à repasser,
    Toi qui l’habitude de systématiquement flinguer
    Mes habits les plus prisés,
    A la déchetterie je vais te balancer
    Dès que la centrale vapeur j’aurai gagnée ;
    Et laisse-moi te préciser
    Que tu ne seras pas regretté !


    Ma pire expérience de repassage ? Ça a rapport à mon Ôde ! Je faisais mon repassage avec mon vieux fer tout pas pratique et je gardais pour la fin mon beau chemisier blanc auquel je tenais énormément. Tout à la fin, je baisse un peu la température et je m’arme de courage. C’est le moment qu’a choisi mon #+$µ* de fer pour cracher d’énormes trucs gris marrons qui ont ruiné mon chemisier. Même après plusieurs lavages, les traces étaient toujours visibles, là, pile sur le devant ! Adieu chemisier…
    Et moi qui ai 1 nain plus 1 autre en préparation et un mari qui porte des chemises tous les jours, et bien je crois qu’une belle centrale vapeur me ferait le plus grand bien !!!

    RépondreSupprimer
  62. Bonjour,
    Moi j'aime bien repasser car ça me donne une bonne excuse pour regarder les redif' de How I Met your mother sur la TNT. Le pb c'est que je regarde en VO et donc avec sous-titres (chui pas bilingue) et repasser en lisant les sous-titres c'est long ...
    Le poème est sur le même thème (désolée si vous ne connaissez pas HIMYM) :
    J'aime repasser
    devant ma télé
    J'aime repasser
    et mater Barney
    J'aime repasser
    mais faut pas abuser !

    RépondreSupprimer
  63. quoi quoi quoi???? non c'est une blague???une centrale à gagner??? alors là...j'adhère.... j'ai 3 loulous, 1 mari qui aime les chemises...imagine...
    alors un poème:

    "quand je sors mon linge
    de mon super sèche-linge
    que je vois tous ces plis
    et ma corbeille qui se remplie,
    je n'ai qu'une envie,
    prendre mon super ordi
    et tenter de gagner
    chez la super blogueuse qui l'a testée,
    Cette super centrale Philipps PERFECTCARE
    Sans même devoir lui faire un strip-poker (euh c'est pour la rime)
    Mais juste un poème....
    en espérant qu'elle l'aime!
    AMEN....."

    Ma pire expérience avec le repassage?:
    Le retour des vacances chaque année c'est la même chose,
    tu sors la planche, le fer, tu passes 2 heures à repasser sous des températures d'été...et à ce moment là il fait tjs 35° en moyenne.... tu repasses, tu repasses, tu as enfin fini....
    et.....
    le grand revient de son séjour à la mer et paf, tu recommences et encore et encore et après le reste s'accumule et au final le repassage d'été t'aura permis de perdre 5kg de flotte, une pièce au bord du sauna, et une hantise continuelle des vacances et de leurs retours...
    A quand les habits jetables (spéciaux pour les vacances...) parce que mince... grrrrrrrrrrr allez je file repasser...ma corbeille se remplit toujours.... grrr quelle idée de laver le linge aussi...! mdr

    RépondreSupprimer
  64. C'est cool, je tente ma chance !! Merci pour ce jeu !!
    Ma pire expérience : c'est une expérience qui se renouvelle très régulièrement... A chaque fois que je repasse une chemise, quand je repasse tout nickel bien d'un côté, en m'appliquant sur les plis pendant 15 plombes, quand je la retourne : bam ! au dos, les fameux plis sont affreux, tout à refaire !! Bref, ça ne colle jamais ! Idem avec les plis du poignet des manches... ça m'énerve !!
    Petit poème :
    Ô toi, cher fer à repasser,
    Sais-tu que pas une fois tu ne m'as pas énervée,
    Quand tu m'envoies tes jets de vapeur,
    Cela ne me met pas toujours de bonne humeur
    Et cela fait notre malheur !!
    Alors si je gagne cette centrale,
    Nous retrouverons des relations plus amicales !

    RépondreSupprimer
  65. J'ai relayé sur ma page facebook : http://www.facebook.com/profile.php?id=100002654218320&ref=tn_tnmn

    RépondreSupprimer
  66. Bon, je tente:
    Je repasse très peu (le mâle dit jamais!): Une fois lavées, les chemises vont directement sécher sur cintre et le mâle les porte donc comme ça (bon, sèches quand même, je suis pas vache...). Il est donc réputé pour porter des chemises froissés. En même temps, il sait où est le fer...

    Pour le poème:

    Si je devais choisir, je préférerais trépasser,
    Mais voilà, le mâle, doit pourtant s'habiller
    Une centrale vapeur, quelle bonne idée,
    Laisse moi, Marie, te remercier!

    RépondreSupprimer
  67. Message de Anne Dillies: Bonjour Marie, ma pire expérience de repassage... ce fut quand j' avais 14 ans, un dimanche soir, il y a donc moultes années. Devoirs faits, ready pour l'interro du lundi matin en bio, ayant pour seule question existentielle "comment je m'habille demain?". Il me reste mon sac de piscine à préparer: "diantre, où est passé mon maillot de bain noir une pièce qui me rentre un peu dans les fesses et avec lequel je suis si à l'aise quand je vais à la piscine avec le collège où filles et garçons sont réunis? ". Mais oui il est sur l'étendoir à linge... non il n'y est plus! Et là je vois mon père installé pour la première fois de sa vie devant une table à repasser en train d'observer le fer avec un air étonné : il venait de repasser mon maillot de bain (oui faut le faire) qui s'est donc retrouvé transformé en justaucorps bien space avec un gros trou en niveau du ventre... Est-ce lié à cela, je n'aime pas repasser. Mais comme je suis (ou du moins j'essaye) de faire les choses biens, je repasse quand même, pour le Mâle porteur de chemises, pour le nain , et même pour moi dis donc. Ayant des douleurs au dos , une centrale vapeur qui assure grave, ça me fait presque rêver, alors je tente ma chance (c'est vendredi 13). Merci Marie! Anne

    RépondreSupprimer
  68. Encore moi (Anne Dillies): je viens de relayer sur ma page Facebook, tu vois je suis motivée !!!!! Je la veux cette centrale!

    RépondreSupprimer
  69. Céline, 2 nains13 janvier 2012 à 14:47

    Tout pareil que manhattan27, je ne repasse rien, j'essore peu, j'accroche soigneusement, je suspends, je range! Donc je ne participe pas mais je relaie sur FB. Bonne chance à toutes!

    RépondreSupprimer
  70. Ma pire expérience de repassage :
    La pile de linge est 3 fois plus haute que la panière, j'envisage l'éventualité de renifler les dessous de bras de mes tee-shirts pour voir si je peux les remettre le lendemain, plus le choix, il est temps de m'y coller...
    Je m'installe donc dans le salon, la corbeille à mes pieds, et entreprends de venir à bout de l'énorme tas de linge... Dans la pile, la petit robe en cachemire toute neuve qui m'a coûté un oeil et que je n'ai pas encore portée. Pas loin de moi, mon rat dans sa cage...
    Bah je sais pas comment il a fait cet idiot de rat, mais il a réussi à attraper un bout de ma robe, pliée, au milieu de la pile, au travers des barreaux de sa cage, et il l'a grignotée tout le long du pli. Résultat, un trou béant au niveau du ventre... J'ai failli pleurer...

    Et mon poème sera inspirée par ma deuxième mésaventure...

    Quand un beau soir du travail ton mari revient,
    Mi penaud, presque hilare, petit sourire en coin

    Et te dit "aujourd'hui, ma chérie, j'ai été la risée
    de mes collègues, mon patron, et même du postier..."

    En cause, sa chemise, tellement mal repassée
    que tous l'ont soupçonné, d'être l'auteur du forfait

    Loyal et généreux, il ne révéla pas,
    la nulle en repassage, n'était autre que moi...

    Signé la petite banane, qui n'est vraiment pas douée...

    RépondreSupprimer
  71. audreyzoésalomé13 janvier 2012 à 14:51

    A moi!!!
    Chez nous, c'est partage des tâches (Mon zhôm ressemble assez à George!!! j'entend déjà les huhuhu, mais c'est vrai!!!)... il repasse donc, le zhôm.. mais pas assez vite... (Bah voui, il a des défauts aussi!)
    Le compromis, pour que la panière ne dure pas 2 jours, c'est que moi, je repasse les affaires de moi-même (!) et de mes naines, et le zhôm, repasse ses affaires (j'ai une réelle aversion pour les t.shirts et les chemises!)
    Tout ça pour dire (oui, ce n'est pas vraiment un anecdote mais plutôt ma vie!) que je déteste tellement repasser que je ferai tout pour que cela devienne un vrai plaisir (!), avec cette formidable Centrale Vapeur.. (parce que moi aussi j'aimerai avoir envie de repasser même les culottes...!)
    Donc ma petite contribution, et bien sûr, j'ai partagé!!

    Oh Marie, si tu savais,
    Tout ce linge à repasser,
    Comme c'est galère
    Avec un fer.
    Si à ce jeu, je gagnai
    Plus de tas, je n'aurai
    Grâce à cette centrale vapeur,
    Cela serait enfin le bonheur!!!!

    RépondreSupprimer
  72. Bon et bien je vais moi aussi tenter ma chance, mais surtout pour mon mâle chéri qui se tape tout le repassage.

    Ma pire expérience de repassage?

    Autant vous dire que nous sommes dans la famille des non repasseuses de mère en fille.
    Ma mère repasse très peu- et plie très mal.
    Moi, je suis un cran au dessus: je ne repasse RIEN.
    Et quand je plie, il n'y a que moi au monde pour appeler ça du pliage. Les autres gens appellent ça "rouler en boule".

    Acceptes- tu les expériences de non repassage? sisi, ça existe. Quand tu pousses la flemme à l'extrême tu peux aussi vivre la loose ultime, surtout quand.... Tadaaaa... tu cumule l'incapacité générique à t'approcher d'un fer avec la condition de militaire!
    Quand tu suspend tes chemises à sécher sur des cintres en priant pour qu'elles prennent un forme pas trop dégueu et faire illusion la journée
    Parce que tu sais pertinemment que si tu approches ces malheureuses chemises avec un fer, elles vont avoir l'air pire que si tu n'avais rien tenté.
    sisi, c'est possible, quand t'as 2 mains droites et que t'es gauchère...


    Petit poème:

    Ode au mâle repasseur:

    A toi, ô mâle adoré,
    Force et dextérité,
    telle est ta devise,

    A toi, ô mâle vénéré,
    Un fer à la main,
    Et tout glisse si bien ** (eh! pas de jeu de mot inside please!)

    A toi, ô mâle aimé ** (bien aimé mâle aimé)
    caleçons, culottes,
    Rien ne te résiste,

    A toi, ô mâle suprême,
    du repassage, tu es le dieu,

    Si marie le veut,
    en offrande bientôt,
    Une centrale vapeur
    su l'autel sacré
    de ton repassage

    Voilà, je joue pour faire un joli cadal à mari chéri! des bisous et merci pour cette tranche de rire!

    Nathalie

    RépondreSupprimer
  73. ben voilà mais sinon, je te le laisse comment mon e mail?
    c'est marqué si tu es une buse, envoie un mail, à quelle adresse??
    je suis une buse!!!!!!

    Nathalie

    RépondreSupprimer
  74. Maman chouette, super naine et micro naine hibou13 janvier 2012 à 15:04

    Oh my god ! Je le veux, je le veux, je le veux, c'est mon rêre (comme dirait ma super naine)...
    Ma pire expérience :
    En octobre dernier, en vacances dans la famille pour le mariage de mon frère, voyage en train avec les naines chéries, porte bébé, poussette, bagages etc... bref LE VOYAGE !!!
    Je repasse ma magnifique robe à nouer neuve pour l'occasion de chez Mamanana (oui j'allaite ENCOREEE, ça c pour les commentaires de l'entourage). Et je me suis fait "cagué" vraiment pour qu'elle soit sioupere bien repassé vu que j'avais un fer pourri et une expérience de buse en la matière !
    Bref, fière de mon travail, je l'accroche chaude et fumante au cintre et là, misère... le tissu se prend dans un microscopique bout en plastique du cintre et fait un petit trou ! j'ai failli pleurer. Quelle merXX ces cintres (normal c'est celui de la belle mère !!!). Bon heureusement, cela ne se voyait pas trop, la fête se déroulant le soir et puis avec mes 2 naines chéries j'avais déjà le risque d'arriver avec au choix : renvoi, lait, morve...
    Mon poème : inspiré par Dora (on fait comme on peut)
    Grâce à la centrale vapeur les vêtements seront super bien repassé,
    Yes, we did it, we did it
    J'espère vraiment que je vais pouvoir la tester,
    Yes, c'est gagné, c'est gagné !
    Bon sinon, c'est vendredi 13, j'ai marché dans la merXX ce matin du pied gauche en allant à l'école (c'est vrai) de mon sioupere quartier "crotte de chien" ! Et en plus j'ai un vieux fer pourri Calor qui date de mes années célibat à la fac !!!
    Alors merci Marie pour ce jeu...

    RépondreSupprimer
  75. super article je me suis bien marrée toute seule devant mon ecran .. je ne joue pas car j'ai deja cette machine merveilleuse qui trone ds ma salle a manger jour et nuit, et en fait je l'utilise 1 fois par semaine seulement ... ben oui c'est tellement rapide que ma banette se fait en 30 minutes ! je vous rassure j'ai 4 nains mais je ne repasse pas tout, hein Marie pas les culottes et les bodies ... Bonne chance a toutes ...vs verrez votre vie va changer avec THE machine !

    RépondreSupprimer
  76. ma pire experience : repasser avec un fer tout pourri datant de Mathusalem une sioupère robe-tunique noire toute neuve...dont les plis ne disparaissent pas...j'me suis dit "p'tet que le fer n'est pas assez chaud..."je monte la température, je réitère mon essai,et là...Oh misère!! par endroits ça brille, à d'autre le tissus est comme....brûlé!!! Et juste avant, j'avai pourri la superbe chemise de mon mâle...Bon ben va falloir choisir autre chose pour l'entretien d'embauche....
    Poeme (bon, Ok leger manque d'imagination, donc merci Johnny! lol)
    Oh Marie,
    si tu savais,
    tout le mal
    qu'il me fait
    à ne jamais vouloir bien repasser
    Oh Marie
    si je l'avais
    cette centrale que tu veux donner
    Toute ma vie serait changée
    Oh Marie
    si j'la gagnai
    j'te promet que j'saurai m'en occuper
    que mes butes de linges disparaitraient
    Oh Marie
    si tu m'choisissai
    la centrale, j'la marierai
    Et tous les jours des chansons d'amour je lui chanterai

    RépondreSupprimer
  77. Bonjour

    Ca c'est du cadeau!! Waouh!! Alors évidement je participe au tirage au sort! Mais tout d'abord merci pour ce test (comme ça après lecture on a encore plus envie de l'avoir cette fameuse centrale vapeur!!)
    Le repassage à la maison, c'est moi qui m'y colle (monsieur partageait cette tache qd on bossait tout les deux..mais maintenant que je suis à la maison je ne trouve pas très cool de lui faire faire le repassage après sa journée de boulot!). Par contre, j'ai une technique très particulière...j'attend que la corbeille de linge propre déborde..pas qu'un peu, hein..il faut que la pile de linge en attente soit au moins équivalente à 1m/1m20 avant que je sorte mon fer à repasser! Pour etre sur d'avoir atteint la bonne hauteur il suffit d'essayer de porter la corbeille...si je n'y arrive pas et que tout tombe à coté..c'est que c'est le bon moment pour s'y mettre!!! AUtrement dit, j'ai horreur du repassage, donc tout ce qui pourrait m'aider à ne pas détester cette corvée est le bienvenu!
    Pour ce qui est du petit poeme, je me lance (tu es dure avec nous!!)

    Facilité la vie des utilisateurs,
    Douce chaleur,
    Forte vapeur,
    Cette centrale ferait mon bonheur

    (Indulgence, indulgence...j'ai pas eu un bac option poeme, moi!)

    Merci beaucoup pour ce concours

    RépondreSupprimer
  78. et voici le lien de partage pour maximiser mes chances!
    http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=295730827146573&id=100002942675926

    RépondreSupprimer
  79. https://www.facebook.com/?ref=tn_tnmn#!/stephanie.perrotsavoldelli
    ayé c'est partagé!!

    en ce qui concerne ma pire expérience: c'est toutes les fois où mon regard se pose sur ma panière qui débooooorde de linge froissé!! Pfffiou c'est douloureux!! J'ai encore du mal à en parler...

    Marie, Marie,
    ma nouvelle meilleure amie
    tu seras,
    si cette centrale est pour moi
    alors le repassage
    ne sera plus un carnage!!!

    Sur ce je vais reposer mes neurones qui frolent le burn out!!
    et merci pour cette super idée de concours j'adore!!
    tu ne veux pas en faire un pour un matelas je dois changer le mien ;)

    RépondreSupprimer
  80. Noémie, multi, 2 naines ...13 janvier 2012 à 16:08

    pu...rée !!!
    j'ai jamais vu autant de com !! a croire la centrale dingue fait rêver toute femme qui se respecte ...!
    Moi je repasse plus ! enfin si, que le strict nécessaire !
    juste avant de m'en servir (genre la chemise avant d'aller au resto)

    Ma Belle maman est une de ces femmes qui repasse tout ! quand je dis tout c'est tout de la chaussette a la culotte en passant par les gants de toilette, les draps et même les lambeaux de vieux tee-shirt recyclés en chiffons pour nettoyer les vitres ...

    Mais moi...non

    au début, j'essayais pour faire plaisir à mon mâle (bien éduqué au repassage) qui voulait que son blanc de travail et ses tee-shirts soient repassés ... puis j'ai décidé d’arrêter avec les tee-shirts du mâle, car je lui ai expliqué que dans le bâtiment on avait pas besoin de se pointer au boulot tout beau pour être dégueu une heure après.....

    Puis après que mon pauvre fer aie rendu l’âme à force de repasser de l'enduit de la mousse néoprène et autre peintures a huile ou essence sur le fameux blanc de travail (je vous rappelle le métier dans le bâtiment)....
    je lui ai dit que je voulais pas en bousiller un autre ...
    j'ai du coup eu une centrale vapeur de chez Calor (celle que le fil se glisse dedans pour se ranger vite fait dans un placard, NB : Papacube avait raison !) et au final je ne repasse plus que les jeans et les chemises ou "dessus" avant de partir en "sortie"
    car lorsque je le fais avant et que je range dans l'armoire, je me fait incendier...
    => armoire = y a plein de plis partout..
    donc inutile de faire les choses 2 fois !;) et puis j'ai un sèche linge .. ce qui me permet de passer mon linge 10min dedans en fin de séchage pour l'assouplir ...^^

    RépondreSupprimer
  81. alors moi, je suis comme toi, je n'aime pas repasser ! c'est long, c'est jamais nickel et le bac n'est jamais vide... la galère quoi !
    il y a quelques mois, ma môman s'est cassé le poignet ! du coup elle ne peut plus repasser , alors qui aura la grande chance de repasser son bac à linge, les slips de mon père ... moi pardi !!! il faut dire que je suis orthophoniste et que mon cabinet est chez eux , ils sont bien gentils de m'accepter mes parents hein?) alors c'est parti pendant 4 mois, entre les séances, une petite chemise à pôpa, un pantalon à môman... et le soir chez moi, qu'esst ce qui m'attend ??? Bonheur !!! mon repassage !!!!
    bon c'est vrai , c'est terminé, ma maman est réparée mais chez moi , j'ai toujours du repassage alors je suis partante pour tenter de gagner ce concours :)

    RépondreSupprimer
  82. Ma pire expérience?
    Un grand soleil, une ado motivée pour faire plaisir à sa Maman (surement pour négocier une sortie ensuite). Je me mets en maillot de bains dehors, dans le jardin, branche la rallonge pour installer le matos devant la maison.
    Oui mais... le fer ça brule : une trace de fer à repasser sur la cuisse dont j'ai eu un mal de chien à me débarrasser!!
    Et pas vraiment glamour pour draguer sur la plage! (genre même pas bonne à marier).

    Aujourd'hui c'est ma belle mère qui repasser. Donc bien mariée :D

    RépondreSupprimer
  83. Stéphanie CASTELLON13 janvier 2012 à 17:13

    Mon petit Châle brun
    A bien du chagrin
    Il est tout froissé
    sur le canapé
    Mon petit haut gris
    est tout rabougri
    il est tout en boule
    avec ma cagoule ( chaud la rime en "oule" )
    Mais si par bonheur
    on arrive à l'heure
    qu'on gagne la centrale
    ça sera génial!
    mon petit châle brun
    Mon petit haut gris
    se sentiront bien
    auront rajeuni!

    Allez on partage comme ça on aura deux chances :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://www.facebook.com/profile.php?id=739448615&viewas=100000686899395&returnto=profile&sk=wall

      Supprimer
  84. Célyne - 2 purgettes13 janvier 2012 à 17:26

    Salut Marie,

    En matière de repassage j’en connais un rayon
    De vêtements entassés au fond de mon panier,
    Robe, t-shirts, bodies, pulls, pantalons,
    Armée de mon fer, j’vous préviens ça va saigner !!!!!

    Vite, vite, J’allume la télé, je déplie ma planche,
    Putain ! Plus de prise de libre pour que je branche
    Ce satané fer au fils dénudés,
    Et mon émission qui va commencer !!!

    Démarrage, temps de chauffe, ébullition,
    C’est après le pshhhhh, que je rentre en action
    Les experts de TF1 n’ont qu’à bien s’accrocher
    C’est moi l’experte du fer à repasser.



    ---- > Nan j'déconne je déteste le repassage, surtout avec mon vieux fer rouillé !! Mon seul plaisir c'est les séries TV et les niaiseries à 2 balles de M6 ! Mais t'as raison Marie, l'essayer c'est l'adopter, c'est un peu comme la boîte auto sur la woature ! tu peux plus t'en passer.

    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  85. Hébin ça y est, je bave de convoitise...

    Je n'aime pas le repassage. Je déteste ça. Je me contente du minimum syndical (à savoir les chemises et quelques robes). Avant-hier, en ressortant le fer du placard où il m'attendait sagement depuis quelques semaines, drame : IMPOSSIBLE de faire se mouvoir correctement le bouton-qui-fait-varier-la-température. Et le chauffage ne se déclenchait pas toujours. Je ne sais pas ce qui cloche avec lui, mais déjà que je laisse des faux plis d'habitude, autant te dire qu'avec un trucmuche moins chaud qu'usuellement, ça a été pire...

    Du coup, quitte à devoir changer de fer prochainement, autant tenter ma chance.

    Allez zou, il est temps de se mettre à l'ouvrage
    Les enfants sont couchés, et le linge lavé
    Attend dans la corbeille, vaguement entassé
    Que je commence enfin ce fichu repassage

    Mon Dieu, la pile est haute ! Donnez-moi le courage
    D'arriver jusqu'au bout, afin de rattraper
    Tout le retard que j'ai laissé accumuler
    Et que les vêtements regagnent leurs rayonnages

    Du linge m'attendra de nombreuses autres fois
    Mais il me plairait bien de diminuer le poids
    De ce boulot que j'accomplis avec rigueur

    La rigueur, c'est bien beau, mais c'est rébarbatif
    les chemises défilent et le geste est hâtif
    Si Random me choisit, je passe à la vapeur

    RépondreSupprimer
  86. Ahhhhhh le repassage et moi...toute une histoire de (des)amour...A tel point que je repasse très rarement, et que je porte souvent des fringues qui ne sont pas passés sous le fer!
    Et ce satané fer m'aime tellement peu qu'il a le culot de me bruler quand je l'utilise...
    Alors jolie centrale, j'ai qu'une envie c'est t'adopter!!!!

    Jolie centrale,
    Viens donc repasser les chemises de mon Mâle,
    Les bodies de petit coeur,
    Et les soutifs de mes seins en chaleur!
    Help j'ai besoin de toi!
    Viens donc chez moi!!!

    RépondreSupprimer
  87. Ma pire expérience du repassage, c'est le repassage en lui-même. Purée je déteste ça, c'est LA corvée. Je m'y mets hyper rarement, je suis loinnnnnnnn de repasser mes couettes et mes torchons !
    Du coup si je pouvais avoir ce p'tit truc de maboule qui aide à ce que ce soit moins une corvée je signe !!!

    Vapeur et fer à repasser
    Chaque fois que je dois vous retrouver
    Je suis prise de sueur et de nausées
    Tant c'est pour moi une corvée

    Aussi, Marie, ma sauveuse
    Tu n'imagines pas comme je serais heureuse
    Si cette centrale, dont je suis amoureuse
    Devenait mon alliée merveilleuse

    Je me vois déjà, dans ma petite maison
    Enchainant serviettes et torchons
    Je deviens wonderwoman du pantalon
    Que les plis disparaissent à foison !

    (après m'être autant ridiculisée en poésie je la mérite cette centrale !)

    Merci jolie Marie pour ce cadeau :)

    RépondreSupprimer
  88. Bonsoir !

    Mon expèrience avec un fer à repasser, un tee shirt avec un joli dessin dessus, le fer trop chaud que je pose délicatement et là le dessin qui colle, le fer qui colle, le trou dans le tee shirt et le fer à gratter par la suite qui ne retrouvera jamais son état initial lol

    arghhhhhhhh

    un petit poème ?
    "le fer c'est l'enfer ! il me désespère, je préfère m'occuper de la poussière alors je transfère à mon cher confrère l'homme à tout faire !" dixit zhom lol

    bonne soirée je croise les fingers pour découvrir le graal du repassage et être enfin une femme à marier mdrrr

    RépondreSupprimer
  89. Mme Chatastrophe13 janvier 2012 à 19:03

    Hiiiiiiiiii !!! Une centrale vapeur de compétition ! Mon rêve !! Alors que je pourrais rêver d'un voyage de rêve aux Bahamas ou d'un collier à 15 plaques... et non.. je rêve d'une centrale vapeur. Parce que je n'en peut plus de mon pauvre fer à repasser que tu as repassé 3 tee-shirts qu'il n'y déjà plus d'eau. Et encore j'ai de la chance, le mâle repasse ses fringues. Et pourtant il ne voit pas l'intérêt d'une centrale donc j'attends le jour béni où il changera d'avis. Comme ce n'est pas prêt d'arriver autant tenter ma chance !

    Je ne suis pas Mme Chatastrophe pour rien, j'ai réussi à me brûler le bidou enceinte. Mais ma pire expérience a été le jour où j'ai dit adieu à feu ma première centrale vapeur que j'avais achetée pas chère dans une enseigne de Brico pas chère (plus jamais !): court-circuit, éclair, châtaigne pour ma pomme, appart dans le noir, RIP les fusibles et RIP la centrale. Snif.

    Et comme chez moi, il n'y a que le chat qui aime notre fer à repasser et surtout le peu de vapeur qui s'en dégage, ça m'a aidé à trouver de l'inspiration :

    Volutes de vapeur
    Vous savez faire le bonheur
    D’un grand et beau Seigneur
    Auquel vous ne faites pas peur

    Point de mon linge il ne s’agit
    Mais de notre félin gris
    Qui sur la table se tapit
    Et de vôtre chaleur se languit

    Ainsi le chat en a décidé
    De la vapeur il ne peut plus se passer
    Une centrale ce serait vraiment le pied
    Pour encore plus se prélasser

    Linge, mon ami, ne pleure pas
    De la centrale aussi tu profiteras
    Car contrairement à ce que tu crois
    Ce ne sera pas le pied que pour le chat

    Merci Marie !

    RépondreSupprimer
  90. un petit partage facebook pour les copines: https://www.facebook.com/gwenn.Bl

    RépondreSupprimer
  91. Mme Chatastrophe13 janvier 2012 à 19:07

    J'ai partagé sur FB :)

    https://www.facebook.com/profile.php?id=81008736&ref=tn_tnmn

    Je t'ai déjà dit merci ?

    RépondreSupprimer
  92. Merci Marie pour ce concours !
    Et comme c'est vendredi 13 qui sait...
    Mon pire souvenir de repassage c'est l'été de mes 20 ans.
    Pour m'offrir des ouacances de ouf malade (1 mois au Canada en février avec ma meilleure copine) il me fallait des sous: ni une ni deux me voilà employée dans le pressing d'un palace genevois. Après être passée par la calandre, le mannequin qui souffle dans les chemises, on me colle dans un coin avec un ventilo, et des bassines pleines de djellabas, de caleçons XXL, de T-Shirt, de jupes plissées (mmm un clavaire...), de pantalons à pinces... Minimum huit par jour, pleines à craquer, un cauchemard infernal.
    Résultat, j'ai passé un été pourri, mais des vacances de rêve !
    Et surtout, je suis passée pro en repassage en tout genre.
    Par contre avec un vrai matos de pro c'est quand même bien plus facile qu'avec un fer tout pourri :P

    RépondreSupprimer
  93. Je DÉTESTE repasser (comme beaucoup de gens, hein, soyons honnêtes). Ma pire expérience ? La première fois que ma mère a voulu me faire repasser, je n'étais pas bien grande, et j'ai fait tomber le fer... sur mon pied... Ce qui doit expliquer ma grosse réticence. Mais bon, avec les deux nains qui arrivent, il va bien falloir que je m'y mette, alors...

    Quand je regarde cette bannette
    Pleine et repleine
    Je fais un peu la tête
    Et me demande : cela en vaut-il la peine ?

    Deviendrais-je monomaniaque ?
    Et si jamais je craque ?

    Me transformer en fée du logis
    Est comme un rêve assourdi
    Et pourtant dans un jet de vapeur
    Tout est fait dans l'heure
    Alors peut-être qu'une centrale
    Me rendra plus géniale !

    Merci !!

    RépondreSupprimer
  94. bonjour,une centrale vapeur de pro mon réveeeeeeee j'horreur du repassage alors je me dit quel gain de temps et fini la corvée de repassage ouffffffffff fini les faus=x plis car ma pire expérience c'était d'avoir un vieux fer,avec une semelle qui accrochait tout le temps il y avait pleins de faux plis tout était a recommencer bref avec une centrale comme celle çi plus de soucis,merçiiiiiiiiiiiii

    RépondreSupprimer
  95. Je suis une mauvaise repasseuse, mais autant dire que depuis que je suis militaire, repasser les traillis et les t shirt sont devenus obligatoire et c'est une corvé avec les fers normal!

    RépondreSupprimer
  96. Ma petite contribution :

    Lorsque je décidai de me mettre en ménage
    J'étais toute étrangère à ce mot : repassage
    N'avais jamais touché un fer en dix-huit ans
    Ou si peu, et jamais sans résultat probant

    C'était mon tendre et doux, et mon cher (le même homme)
    Qui s'occupait de tout, faisait son maximum
    Afin que nous ayons, du lundi au lundi,
    Du linge propre et doux, lisse et sans aucun pli

    Mais un jour il advint que durant son absence
    Destinée à gagner notre maigre pitance
    Je me retrouvai face à la pile d'habits
    Qui semblait me narguer, respirait le mépris

    Afin d'aider un peu, et, il faut bien l'avouer,
    Prouver que moi aussi je savais repasser,
    Je remplis d'eau l'engin qui chauffa, hoqueta,
    A trois heures et demi, la lutte s'engagea.

    La tâche était ardue, et moi j'étais novice
    J'entrepris malgré tout le périlleux exercice
    Devant moi se dressait un terrible adversaire,
    Mais j'avais de l'audace, et je croisai le fer

    Le linge était rétif, les pantalons rebelles
    Mais je ne lâchai rien, m'acharnant de plus belle
    Je repassai ainsi près d'une heure durant
    Traquant tous les faux-plis dans leurs retranchements

    Une chemise hardie tenta une revanche
    Je gagnai bientôt la Bataille de la Manche
    Mes obligations m'appelant, épuisée,
    Je dus partie en hâte pour la faculté

    Ereintée, mais ravie d'avoir atteint mon but
    Deux chemises et un jean, c'était un bon début !
    Rentrant tard au logis, je trouvai mon ami
    Qui m'accueillit avec un regard ébahi

    "J'ai cru voir", me dit-il, "que tu as repassé ? "
    Très fière de moi-même, je me rengorgeai
    Il avait vu mon oeuvre, avait vu les chemises !
    "Une prochaine fois, enlève au moins la prise ! "

    J'avais mené à bien un travail formidable
    Et ainsi démontré que j'en étais capable
    Et ce qui le frappait, dans un effort pareil,
    C'est que je n'avais pas débranché l'appareil !

    Je résolus d'une chose, cette nuit-là
    Quand il voudra un jean, il le repassera !

    RépondreSupprimer
  97. laetitia ticia29@hotmail.fr13 janvier 2012 à 21:38

    Je suis une mauvaise repasseuse, mais autant dire que depuis que je suis militaire, repasser les traillis et les t shirt sont devenus obligatoire et c'est une corvé avec les fers normal!

    RépondreSupprimer
  98. alors mon anectote de repassage: ben j'en ai pas, vu que vraiment je rpasse le strict minimum, l'homme a décidé de repasser lui même ses chemises devant mon piètre résultat, et je repasse le matin avant de les enfiler les vêtements réclamant à tout prix un coup de fer. Ma naine fait pitié avec ses vêtements tout frippés....Ptête avec une centrale je repasserais plus tu crois pas ?
    Alors le poème:

    Fer

    repassage à faire,
    fer à repasser,
    repasser le linge,
    linge tout froissé,
    froissée mon humeur,
    humeur joyeuse,
    joyeuse centrale !!!

    voili voilou, bien sur je partage sur FB !!

    Céline Gléonec
    blueuranium

    RépondreSupprimer
  99. Wouah, autant de commentaire...je vois que ne suis pas la seule à la vouloir cette centrale vapeeeuuuuurrrr!
    Ma plus mauvaise expérience remonte au temps où, ado, ma mère m'obligeait à repasser mes affaires....euh, non m'obligeait à apprendre à repasser (nuance énorme pour ma mère). J'ai bien sûr voulu repasser un sioupèr T-shirt que je venais d'acheter....en viscose... et bien sûr avec un fer à fond, pour pas qu'il y ait de plis... le T-shirt a fondu évidemment...

    On apprend de ses erreurs, mais l'ado que j'étais a eu du mal à s'en remettre!

    Le poème:

    Oh T-shirt bien aimé!
    Tu as été sacrifié!
    Mais, pour ma postérité
    (et pour une nouvelle centrale vapeur toute neuve with bonus)
    tu seras récompensé!

    (je sais, il est naze ce poème, mais j'ai tenté, c'est le principal)

    Et malheureusement, n'étant pas une adepte de face de book ni twitter, je ne peux partager ce message!
    Céline

    RépondreSupprimer
  100. Je n'aime pas le repassage! Et je pense que je n'aime pas parce que je n'ai pas un bon fer non plus! C'est sûr la centrale doit changer la vie...
    Bon je vais être honnête, avec une centrale je vais aimer 5 min,et puis l'agacement et l'impression de temps perdu fera de nouveau surface!!! Mais comment faire autrement ???
    Alors je tente ma chance:

    Mon pire souvenir: oublier le fer allumé sur la planche toute neuve! résultat: une belle trace marron et une grosse frayeur! J'aurai presque eu envie de me faire une promesse: ne plus jamais repasser!!
    J'ai été rattrapé par mon ego de perfect mum, et il a fallut y retourner, bon gré, mal gré...

    Petit poème pour l'occasion:

    A toi qui a su ferrer mon âme,
    chauffer mon coeur,
    brumiser mes émotions,
    Toi qui, pour toujours est une pièce maitresse dans cette famille,
    Je voulais te dire: paix à ton âme
    Demain, une centrale toute neuve viendra et ta place prendra...
    Nous te regretterons, toi qui aura été l'initiateur,
    Mais désuet tu es, vieux tu te fais et ta retraite tu as mérité!
    Oui c'est une mise au placard,
    Mais il me faut encore gagner...

    Bon je vais relayer sur FB ;)
    Merci

    RépondreSupprimer
  101. Et je viens de me rendre compte qu'en essayant de combiner mauvaise expérience et poème, j'ai fait une horrible faute de sens bouhhh. Mais je m'en fous, j'assume de l'avoir fait trop vite (je repasse pareil ^^) et je passe l'info sur mon facebook, mais je sais pas comment te faire un lien juste vers la page ?

    RépondreSupprimer
  102. Ma pire expérience... Avoir commencer le repassage des chemises blanches
    Immaculée de mon banquier de mari.... Sans m apercevoir que mes
    Charmant nains avaient dessiner au crayon gras de bébé sur la semelle du fer
    J étais folle... depuis je range mon fer...
    Et je le sors rarement mais qui repassais tout...

    Mon ode....
    Oh Marie,
    Si tu savais, tout le bonheur que cela serait de repasser
    Avec cette merveille à me côtés...
    Une grande place je lui ferais..
    Une accro au repassage je deviendrais

    Promis ;-)

    RépondreSupprimer
  103. Ma pire expérience... Avoir commencer le repassage des chemises blanches
    Immaculée de mon banquier de mari.... Sans m apercevoir que mes
    Charmant nains avaient dessiner au crayon gras de bébé sur la semelle du fer
    J étais folle... depuis je range mon fer...
    Et je le sors rarement mais qui repassais tout...

    Mon ode....
    Oh Marie,
    Si tu savais, tout le bonheur que cela serait de repasser
    Avec cette merveille à me côtés...
    Une grande place je lui ferais..
    Une accro au repassage je deviendrais

    Promis ;-)

    RépondreSupprimer
  104. Bon ok je vais jouer pour mon chéri ( c’est lui qui repasse en fait).
    Quand il a vu le cadeau, il m’a hurlé dessus : mais JOUEEEEE!!!!!
    Ouais ok mais faut dire une anecdocte amusante sur le fer à repasser : et j’en ai pas ( c’est fiant un fer à repasser) et faut faire un joli poème, tu m’aides ?
    Je me retourne plus personne : chéri est parti … repasser ses chemises. ( bon en fait il est parti au mac do).

    J’ai toujours eu horreur de repasser (ma mère était une maboule du repassage qui repassait nos slips, et je trouvais çà effrayant d’avoir un pli au milieu de mon slip ) dons je suis beaucoup plus cool avec mes affaires. Seulement un jour j’ai eu un chéri et un homme cela ramène des chemises ( oups) quand il compris que j’étais vraiment nulle il a abdiqué, pris son fer a deux mains et il est devenu responsable de la section linge de la maison ( machine à laver, sèche-linge, et… repassage) . Dieu a été bon dans son partage, merci de m’avoir donné un Georges qui n’est pas effrayé par un fer à repasser.

    Bon voilà pour l’anecdote. Sinon, j’ai celle du jour où le facteur a sonné à la porte alors que je repassais un truc - impossible de me rappeler quoi- et où j’ai laissé le fer pile dessus : mais je le demande : à qui ce n’est pas arrivé HEIN ???
    Et puis j’ai cette marque de brulure sur ma main : indélébile (pourtant, j’ai frotté) due à notre fer actuel, et moi aussi je me suis cramé le ventre enceinte avec la pointe du fer ( en même temps cela devenait compliqué)

    Je n’ai pas d’inspiration pour le poème, mais j’écoute noir désir, alors j’ai une idée :
    Sur l’air de « Comme elle vient » de noir désir (donc):
    Hu..um : attention je chante

    A me cramer les doigts
    A hurler mon dépit
    A traquer le faux pli
    Repasser n’est pas mon choix
    Au risque de déplaire
    Le cheveu en bataille
    Mes yeux lancent des éclairs
    Cette chemise qui godaille*
    La vapeur qui s’élève
    Au fond c’est trop d’la classe
    Ou alors qu’on prenne ma plaa…aace
    Mais qui vieeeeeeeen…………..dra en renfort ?
    Mais qui vieeeeeeeen…………..dra en renfort ?
    http://grooveshark.com/#!/s/Comme+Elle+Vient/33fyBn?src=5
    parce que bon je m’en suis inspirée quand même ( a little a little)

    •Godailler : verbe vosgien ( du côté de ma mère alors c’est peut-être soanois ) fréquemment utilisé par elle : présenter des faux plis . ( toujours d’après elle, hein)


    Voilàààààààà, à bientôt Marie, bisous !

    RépondreSupprimer
  105. Je partage sur FB.( vrai de vrai)

    RépondreSupprimer
  106. Cool! Merci pour ce give away!

    Pour la petite anecdote:
    J'avais fait une veste de portage de chez dédé la bricole, avec un simple pull en polaire. Il suffisait de faire 2 coups de ciseaux et de poser des scratchs thermocollants... En 5 minutes, ça devait être réglé.
    Autant dire que je n'ai jamais réussi à coller les scratchs sur la polaire, pourtant, je me suis escrimée: j'ai mis toutes les températures, j'ai même un peu abîmé le tissu, j'ai fait fuir la colle sur une serviette/ma planche/le fer... bref, la cata, tout ça pour qu'au final ça ne colle pas.
    Soit je suis un boulet (très probable), soit les scratchs thermocollants étaient foireux (probable), soit ça ne fonctionne pas avec la matière polaire (ce qui revient au fait que je sois un boulet).
    Pour terminer l'histoire, j'ai fini par essayer de coudre les scratchs (oui, je m'acharne!)... Ben essaye de coudre un truc thermocollant: ça colle l'aiguille et, je te le donne en mille, ça ne marche pas!

    Poême:
    Je respire ta vapeur,
    Et réprime mes ardeurs,
    de t'étreindre pleinement,
    Mon Fer, mon amant...


    Bon, je viens de me lever hein!
    (Ici aussi je me suis déjà cramé le bide... et j'étais même pas encore enceinte!)

    RépondreSupprimer
  107. super giveaway qui me permettrait de jeter enfin le fer que ma grand mère m'a refourgué...
    alors ma pire experience de repassage c'est quand j'ai enménagé, je me suis acheté des nouveaux rideaux et comme je suis nulle en couture ma belle mère m'a conseillé de faire des ourlets avec du thermocolle... "tu verra en 5 minutes c'est bouclé" qu'elle me dit...c'était sans compter mon vieux fer j'ai mis la journée pour faire 8 rideaux, j'appuyais comme une folle rien à faire ça collait pas!!!!l'horreur!
    allez un ptit poème vite fait, je suis nulle!
    chemises, pantalons,
    vous faites les fanfarons,
    mais je n'ai plus peur
    avec ma nouvelle centrale vapeur.
    robes, jupes à pli,
    quand je vous vois, je ri,
    car je n'ai plus peur
    avec ma nouvelle centrale vapeur.
    Je vais enfin passer plus de temps
    à jouer avec mes charmants enfants
    grace à ma nouvelle centrale vapeur
    je ne repasserai plus pendant des heures!

    voilà! encore merci Marie! je m'en vais partager sur ce pas!
    lily

    RépondreSupprimer
  108. ça y est c'est partagé sur mon facebook! bon week end!

    RépondreSupprimer
  109. Moi je participe pas, je voulais juste réagir. J'appartiens à une race quasi-fossile : je hais les centrales vapeur. Moi, je suis le boulet qui se crame avec. Je préfère 100 fois mon vrai fer. Je suis une nouille qui fait des faux plis avec une centrale vapeur qu'elle n'arrive pas à rattraper, du coup je passe plus de temps avec une centrale vapeur qu'avec un fer normal.
    Mais c'est logique, on dirait. Tu sais pourquoi ? j'ai une piscine. Et t'sais quoi : j'préfère ma baignoire, je fous jamais les pieds dans ma piscine !

    RépondreSupprimer
  110. Dans un camion je t'ai pris,
    Sur le parking du Maxi.
    Tu as coûté dix euros.
    Tu n'es vraiment pas beau.
    Tu pèses un âne mort.
    Te soulever c'est du sport.
    Je ne t'aime pas du tout.
    Tu laisses des plis partout.
    Tu es mon fer à repasser,
    Tu as douze ans cette année.
    Joyeux Anniversaire
    Vieux frère.

    Voilà mon ôde à mon vieux fer à repasser, lol :)
    Question anecdote, voyons voir, le jour où j'essayais de remplir le réservoir à flotte de ce fer et que l'ouverture à foutu le camp, et que j'ai eu un sursaut et que j'ai versé le contenu entier de mon pichet bec verseur (1L, me demande encore pourquoi j'en avais mis autant dedans) sur le fer/le linge/la table à repasser/le bac à linge posé dessous/moi? Ou le jour où j'ai voulu repasser un pull de ma fille qui est resté accroché en petits morceaux après la semelle, que j'ai nettoyée au coutal et au tube de produit blanc qui pue fort fort et longtemps? Arf non le jour où (mais c'est pas la faute du fer) l'homme a repassé un jean à lui qu'il voulait porter, qu'il a mis facile vingt minutes, qu'il est venu me montrer, tout fier, comment il est bien repassé et que ça c'est la classe, et que je lui ai répondu que s'il voulait toutes ses fringues aussi bien repassées, ben il me filait un salaire parce que j'allais y passer mes journées à raison de 20 minute par fringue, au vu de la quantité de linge restant dans le panier. Haaan.

    Bonne journée, bon repassage ^^

    RépondreSupprimer
  111. Je participe pour ma maman car sa vieille centrale est en train de la lâcher...

    J'aime ma centrale mais ce que je déteste c'est quand je repasse en t-shirt un peu court avec 2 cm de bidon qui dépassent et que la vapeur me chauffe un peu trop parce que je suis trop près de ma table !
    Sinon le pire que j'ai fait c'est faire une belle marque presque triangulaire sur un pantalon neuf de monsieur auquel je venais de faire un ourlet ! grrr

    Centrale à vapeur
    tu ne me fais pas peur,
    Centrale à vapeur
    tu es dans mon coeur,
    Centrale à vapeur
    pour les jupes à fleurs,
    Centrale à vapeur
    tu es la meilleure !

    RépondreSupprimer
  112. Bonjour Marie!

    Expérience feresque 1 pour moi : quand j'étais nulli célibataire, je sortais tout le temps, et dans mon ptit studio, je pouvais en même temps me doucher, repasser, manger...17 mètres carrés quoi, c'était tout pitit et dangereux de faire sa multitâches!
    Alors que je repasse en ptite tenue la robe sexy pour une soirée de folie, je penche mon joli ventre musclé de l'époque, et pshhhhhhhhht c'est la grillade! Nulli zébrée, brulée...soirée évaporée!

    Expérience feresque 2 pour moi : Juste ma belle-maman qui m'offre un cadeau bizarre, pas très glamour, mais pratique ...une belle centrale vapeur il y a 2 ans ( repasse les chemises de mon fils faignasse!) ... mais qui a rendu l'âme cet été!

    Alors moi aussi, j'aimerai la gagner cette centrale vapeur tant convoitée!

    Mon poème :
    Il n'y a pas un jour ,
    Sans que le mâle regarde de vêtements la tour,
    Qui orne notre chambre abusément,
    Depuis au moins...1 an,
    Car le fer n'est pas mon ami,
    Nulli ou primi,
    Je ne serai jamais une femme d'intérieur,
    Mais bien de celles qui rêvent d'ailleurs...

    Merci Marie!!je partage!!!
    Bon week end!

    RépondreSupprimer
  113. Adolescence, impatience..
    Avoir le besoin vital de cette chemise et pas d'une autre autre,
    l’œil encore endormi mais déjà en retard,
    en tenue plus que légère,
    allumer l'engin, se précipiter, déraper...
    et entendre depuis 15 ans : "Ben si tu l'as eu l’appendicite regarde!".

    (♯la fille qui a un tatouage CALOR Aquagliss sur le bide)

    Repasser

    Ça fait fier
    mais on s'y met
    Faut bien
    sinon honte aux nains
    Rien de drôle
    mais on s'y colle
    Par ici le cadal
    à moi la centrale !

    Désolée de vous infliger ça... je suis un boulet du poème !

    RépondreSupprimer
  114. Ah le repassage,
    comme je ne suis pas une fille sage,
    il ne s'invite que très rarement dans mon salon,
    ma fille me regarde l'air con,
    quand elle me voit mon bolide à la main,
    même si évidemment ce n'est pas tous les matins!
    Voilà mon expérience des appareils à vapeur: même pas peur!

    RépondreSupprimer
  115. Moi aussi, je veux gagner la super centrale qui repasse tout vite et bien. Niveau fer je suis un boulet, a l'âge de deux ans, je suis restée coller sur celle de ma maman en voulant faire comme elle, résultat un passage aux urgences, un bandage a la main et maintenant une trouille bleue de repasser avec des nains a proximité. Mais, celle ci avec sa super sécurité me tenterait bien...

    RépondreSupprimer
  116. Coucou Marie! J'ai beaucoup souris en lisant ton article, la seule chose que je repasse pas c'est les chaussettes... Mon homme passe son temps à me demander d'arrêter de repasser.
    Ma pire anecdote de repassage date du temps où j'étais nulli, avec un vieux fer récupéré chez mes parents (le vieux en haut de l'étagère avec la semelle qui attache mais qu'on garde au cas où). J'avais enfin terminé mes 3 panières de retard, je savourais le contentement qui m'envahissait à la vue des jolies piles de linge si bien pliées et repassées alignées sur mon canapé... et mon homme est arrivé avec la chienne de ses parents qui a sauté sur le canapé en retournant mon linge. J'ai piqué une colère telle qu'on a failli se séparer.

    Maintenant j'ai deux nains, et comme toutes, la centrale que tu nous présente me fait baver d'envie. Allez, j'essuie mon clavier et je partage sur facebook...

    RépondreSupprimer
  117. Et j'ai partagé!

    https://www.facebook.com/marion.lapin

    RépondreSupprimer
  118. J'étais encore chez mes parents, et j'ai voulu rendre service en repassant les chemises de mon père. Il faisait hyper chaud (mois d'aout je pense) et j'ai eu un étourdissement en me baissant pour ramasser ma belle pile pour aller la ranger. je me suis ouvert l'arcade sourcillière, ça a pissé le sang sur la belle pile bien repassée.

    Une utre fois mon fils a joué sous la table à repasser et je crois bien qu'il a failli se prendre le fer sur la tête...

    Sinon j'ai une CV mais un peu vieillote, alors j'en veux bien une neuve!

    Mon pti poème :

    Quand reverrai-je hélas, de ma centrale vapeur,
    Fumer le patin, et sur quelles chemises?
    Reverrai-je un jour de mon gros panier de linge
    Le fond grâce au siouper Give Away de Marie?

    RépondreSupprimer
  119. Bonjour, génial ce cadal !!! Il me ferait bien plaisir ici, du moins à mon homme, car moi j'ai abandonné, pas une fois où je ne me suis pas brûlée, où je n'ai pas oublié de mettre de l'eau dans le fer, où je ne me suis pas trompée de température (genre chaud chaud chaud les marrons pour repasser un truc hyper fragile évidemment...) Et non je ne le fais même pas exprès ! Du coup c'est mon chéri qui s'y colle...
    Et pour le poème, ouf si ce n'est pas noté, je dirais, façon haiku
    Dans le panier
    Les chemises s'entassent
    Ouf, c'est l'été
    Merci pour ce jeu, je croise les doigts !

    RépondreSupprimer
  120. J'ai partagé pour la deuxième chance
    https://www.facebook.com/profile.php?id=100000556872199
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  121. Coucou,

    J'ai beaucoup aimé ton petit (pas si petit que ça d'ailleurs) sur ta super centrale.
    De mon côté, je suis, comme qui dirait, fachée avec le repassage. C'est simple, ma planche à repasser doit se trouver quelque part dans le garage, cachée derrière des cartons. En fait, mon copain le fer à repasser m'a fait une crasse: il a transformé un super pantalon noir uni en pantalon multi-marques-de-semelle-de-fer-à-repasser (côté mode c'est moyen). EN meme temps, on m'avait pas prévenu qu'il fallait changer la température du fer quand on passait d'une serviette en coton à un ptit pantalon tout fin.
    Je cherche donc à me réconcilier avec le repassage avec une super centrale qui ne recustomiserai pas à volonté (et surtout sans mon accord!) mes vêtements.

    RépondreSupprimer
  122. BEBESTAR:

    juste pour dire que je ne repasse jamais mon linge et que ça va aussi!!!!souvent je participe pour gagner mais là du coup...je vous laisse la centrale

    a bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis sophie

      Je passe de blog en blog ces derniers temps
      suivant les liens de toutes ces mamans
      qui racontent leurs expériences patiemment
      et se refilent des tuyaux épatants...

      J'arrive ici et je vois ce concours
      et je me dis "vas-y, ma fille, cours
      cette centrale te serait d'un grand secours
      pour repasser ton linge avec amour."

      Je laisse aussi mes compliments pour Marie
      Qui me régale de ses écrits
      Ton blog est désormais dans mes favoris
      Et de te lire tous les jours me réjouis !

      Supprimer
  123. bonafé laetitia15 janvier 2012 à 10:08

    Bonjour ! le repassage et moi ça ne fait pas vraiment bon ménage, ma pire expérience c'est lorsque j'ai mal réglé la température pour un ptit haut que je venais de m'acheter et que non seulement je l'ai casi cramé mais en plus il y avait des siouperbes inscriptions sur lesquelles je suis passées et tout s'est collé sur mon fer... une horreur...

    Repassage et moi ça fait trois
    La plupart du temps je le laisse trainer un mois
    Et depuis que le nain est arrivé
    Le linge s'est multiplié...
    Quel bonheur ce serait de gagner cette centrale vapeur
    Pour qu'enfin repasser soit (presque) synonyme de bonheur...
    Dieu Philips m'entends-tu ?
    Un peu d'aide serait la bienvenue !

    merci Marie et bonne journée

    RépondreSupprimer
  124. bonafé laetitia15 janvier 2012 à 10:12

    et c'est partagé sur fesse de bouc ! en public of course ! http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=210880435670569&id=1096082580

    RépondreSupprimer
  125. Qui ne tente rien n'a rien... :D

    Alors ma pire expérience ? C'est pas vraiment le repassage en soi mais les circonstances... A 12 ans, j'ai fait partie pour la 2ème année consécutive des patrouilleurs. Les patrouilleurs, ce sont les gentils enfants qui font traverser les autres enfants, on a un joli par-dessus fluo et un joli panneau pour faire stopper les voitures. C'est sympa, sauf quand il pleut, quand il neige, quand il fait -2°, quand tu veux juste rentrer chez toi ou rester encore un moment sous la couette... Mais même si l'expérience était dure, je voulais absolument le faire parce qu'à la fin de l'année on avait une journée dans un parc aquatique ! J'ai bravé le froid et la tempête matin, midi et soir, juste pour la perspective de ce voyage. Et puis le matin tant attendu est arrivé et......... le réveil n'a pas sonné !!!!! J'en aurais, j'en ai pleuré... et j'ai passé ma journée à faire tout le repassage (on avait remonté les affaires d'été de la cave, j'ai donc tout repassé) pour gagner qques sous certes mais bon toute une journée à repasser au lieu de crier dans les toboggans, c'est la loose quand même non ?

    Quant au poème, de rien pour le petit air dans la tête maintenant que je l'ai et que je n'arrive pas à m'en débarrasser... :D :

    O Marie si tu savais
    Tout le mal que l'on me fait
    O Marie si je pouvais
    Gagner du temps à repasser

    O Marie si tu savais
    Le repassage, cette corvée
    O Marie si je pouvais
    A tout jamais m'en débarrasser

    O Marie si tu savais
    A défaut, je me contenterai
    O Marie si je pouvais
    Enfin une centrale posséder

    O Marie si tu savais
    Je ne saurais assez te remercier
    O Marie si je pouvais
    Arrêter avec mon fer de galérer

    :D

    RépondreSupprimer
  126. et j'ai partagé sur FB ! ;o)

    RépondreSupprimer
  127. Bonjour,

    Ma pire expérience de repassage, c'est chaque repassage ! Je ne suis tellement pas à ce que je fais tellement ça m'ennuie, que je m'interromps plusieurs fois, en laissant le fer allumé à plat sur la table, ou carrément je pars au travail sans débrancher ! Je ne compte pas le nombre de fois où je suis rentrée des courses ou du bureau pour le vérifier!

    RépondreSupprimer
  128. Chouette cadeau que tu proposes là!!!
    Côté expérience, mmmm je dirais ma dernière brûlure. Je finis tranquillement ma pile de repassage (je ne l'attaque que si elle fait 1m de haut, sinon, pas motivée!!lol!!). Je pose mon fer encore chaud par terre en le tenant d'une main afin de me raprocher de la prise pour le débrancher. Et ne mesurant pas ma force, je tire sur la prise comme une idiote et le geste ma fait rapprocher le fer de mon bras et ............ppppcccchhhhhiiiitttt...une jolie marque qui risque de partir dans longtemps.Heuresement, ma copine la biafine était dans le coin.

    Poème (REPASSER):
    Regarde moi au maitresse de maison
    Et ne m'ignore pas sinon...
    Pire l'ampleur de la tâche sera
    Au combien d'injures tu prononceras
    Si tu dédaignes encore m'oublier
    Sur le meuble à coté de la tv
    Et biensur tu connais mon nom
    Repassage, pile de repassage

    Je m'épate!!!lol!!!
    Bonne chance à toutes!!!

    RépondreSupprimer
  129. stephanie_maman_de_jumeaux^^15 janvier 2012 à 11:05

    Je participe, quand j'ai voulu refiler la tache du repassage a Homme (apres avoir reussi a lui transmettre celle de l'aspiro et serpillière) ça s'est compliqué. Monsieur a fait tout le repassage sans eau dans le fer >< donc autant dire que j'ai du quasi tout refaire et il veut plus recommencer ! :'(

    RépondreSupprimer
  130. ici le mâle repasse et jamais ne trepasse quand il a le temps car il travaille le Mâle, mais moi aussi hein je repasse
    Et puis un FER cela ressemble un peut a une fusée alors en fait il joue à FER la fusé qui atterrit delicatement sur une chemise inconnue
    Avant d'avoir mon élevage de Quatre nains mâles je repassais tout maintenant j'ai autre chose à FER.
    maintanant on a que les chemises qui tatent du FER
    et puis avec un FER on peut tout FER, meme des croques monsieurs lol il parrait hein. Moi le mien a subit les assauts de flocage aggressif maintenant il marque de son sceau les chemises qui on voulu garder un teint clair le changer il me faudrait le FER.
    J'aimerai bien gagner le FER centrale vapeur perFER cace euh perfect care pour avoir encore plus de temps de FER gateaux à mes zhommes.
    pas de mauvaise experience de FER ici juste la crainte quand les nains sont là et s'aFERent autour de la fusée en train de FER un atterissage sur une chemise qui va tester son sceau de flocage.
    voila moi c'est lydie ou lyduva.
    qui va aussi partager, mais qui sait toujours pas trop comment FER pour avoir son pseudo sur le site. Parce que elle est trop blonde ou trop occupee pour prendre le temps de vraiment le FER.
    Il me reste encore un truc à FER dire mercie à Marie parce que tu fais il faut le FER



    ;

    RépondreSupprimer
  131. On dirait que tu es tombée total in love là Marie lol

    Alors moi ma dernière expérience cata de repassage, c'est le jour de la première rentrée d'école de ma fille. Etant une procrastinatrice experte, je n'avais pas encore marqué le doudou de ma fille avec les étiquettes thermocollantes achetées depuis un bail.
    Donc fissa, je sors mon fer sur un coin de table à peu près épargné par le ptit dej, je prend le dit doudou et une étiquette thermocollante et roulez jeunesse....
    Saut que j'avais oublié le papier de protection, donc non seulement l'étiquette s'est disloquée sur le fer et le doudou, mais en plus le fer devait être trop chaud, doudou a fondu également sur le fer, laissant un gros trou et une chouette odeur de cochon grillé....
    Bref j'ai eu les boules, mais j'ai été sauvé par le doudou de secours que j'ai marqué.... au feutre textile... bin oui un peu traumatisée la fille lol

    Un petit poème sur le repassage ? Quelle drôle d'idée, voyons ce que je vais pouvoir sortir de ma caboche...

    Aujourd'hui je ne peux pas reculer,
    Le linge du jour est trop froissé,
    Je rêve d'un monde commode,
    Où les plis seraient à la mode.
    Mais en attendant ce jour béni,
    J'ouvre la porte du cagibi.
    Retrouve le fer sous une couche de poussière,
    La table à repasser a quelque peu rouillé,
    Mais il est temps, je fais mes branchements.
    Le fer est prêt, je ne peux plus reculer,
    Priez pour moi je m'en vais repasser.

    bisous :)

    RépondreSupprimer
  132. c'est partagé sur mon fb :)
    http://www.facebook.com/Fofifonfecw

    RépondreSupprimer
  133. Réponse deux en un, ma pire expérience en poème ^^

    La dernière fois...
    Que mon fer est sorti
    Pour un chemisier joli
    C'était le premier mai
    De l'an deux mille onze, oui oui,
    Pour que mes bras bronzent
    Mes bras n'ont pas bronzé
    Je me suis brûlée
    Depuis j'ai déménagé
    Dans les cartons le fer est resté
    On ne m'y reprendra plus
    Mais... qui l'eut cru ?
    Les chemises continuent à se froisser
    Et une centrale dans mon foyer
    J'aimerais adopter !

    RépondreSupprimer
  134. Djà, merci pour tout ce bonheur, hein. Je poste pas souvent, mais étant maman et prof, je suis un peu une groupie du Nain.
    Ma pire expérience de repassage remonte à mes folles années estudiantines, où j'ai brièvement été, attention roulement de tambour, pom-pom girl. Hé ouais. Mais comme je faisais du 40 (pré-nain, huhu), j'étais le boulet les pom-pom girls. Alors j'aidais un max pour la réalisation des tenues. Résultats: 25 jupes plissées en satin à repasser pour faire les plis. J'en garde les cicatrices. (mais pas la jupe, c'était du satin violet quand même, biiih)

    O fer mon ami
    Donne-moi aujourd'hui
    D'effacer tous ces plis
    Les plis sur les bodys
    Et les plis de mes yeux,
    Les plis de la machine d'aujourd'hui
    Et les plis déjà bien vieux,
    Donne à mon nain le pli
    De ranger ses habits
    Au lieu de pousser des cris,
    Et donne à mon mari
    De repasser aussi,
    Et si on est gentils,
    O fer si merveilleux,
    Donne-nous, je t'en prie,
    Des cadals fabuleux.

    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  135. LA VIE EST UNE CHIENNE ! En effet, tu vois j'organise moi aussi un jeu concours sur mon blog salagadoo.over-blog.com pour gagner la Perfect Care et je ne possède même pas cette petite merveille ! Je viens tenter ma chance chez toi (je ne peux pas jouer à mon propre jeu-concours hein !). Mais j'ai honte. Oui, j'ai honte, car pour tout te dire, je vis le grand amour avec mon fer préhistorique. On a notre petite routine depuis des années et il ne m'a jamais craché à la gueule la vapeur avec des petits morceaux de calcaire, rien...Ok, il lui faut un petit temps de chauffe avant de glisser mais comment te dire...comment lui dire que j'ai eu un flash, un vrai coup de foudre pour la perfect care ? Elle se met en marche de suite, elle glisse sur tout les tissus sans que je n'ai à lui tripoter le bouton pendant des heures :)) Je la veux, je lui donne d'ailleurs rendez-vous pour repasser de 5 à 7 et plus si affinité !!!!

    RépondreSupprimer
  136. Ma pire expérience avec le fer à repasser : un soir d'été où il faisait bien chaud, j'avais une montagne de linge à repasser. Je me motive mais vu la température je me mets à l'aise (j'étais toute seule à la maison) et attaque le repassage en soutif/culotte. ERREUR !!! Le fameux mouvement tordu pour attaquer le col de chemise et bam.... je me suis brûlée le ventre avec la pointe du fer..... 1) ouille ouille ouille 2) la méga honte quand on te demande d'où vient la cicatrice.

    Si tu penses attaquer
    Ton linge à repasser
    Etant bien installée
    A oil-pé devant la télé
    Tu vas finir brûlée !!!

    RépondreSupprimer
  137. Du fond de ma grotte, je t'envoie ce mail. Bah oui j'ai Internet dans ma grotte !!
    Dans ma grotte vivent 1 zhomme 1 pretty futur ado qui doit toujours être au top, 2 grum-grum's futur pretty ado + 2 autres pretty 1 weekend sur 2....et moua !

    Avec tout ça, le linge est multiple, les corbeilles jamais ne ce vide, mon envie d'inventer des habits jetable ce fait attendre....

    Pourtant tout doigt être plier au carré surtout les z'abits de monsieur treillis au carré avec plie obligatoire exit les autres...

    Ma pire journée de repassage hier, quand je décide enfin d'attaquer ces 8 énorme corbeilles qui hurlent mon prénom. Enfin je cède à l'appel agonisant de mes panières débordante. Quand je ne sais comment ma vieille central par dépit, certainement, devant cette amoncellement c'est suicidé sur le carrelage. j'ai essayé le bouche à bouche de lui redonné vie en remettant son liquide favori en son sein, malheureusement elle a fini par agoniser et mourir...

    Adieu ma seule amie....

    Mes corbeilles sont en pleure, il me faut les aider et trouver une nouvelle amie pour des heures de folie sans agonie...

    RépondreSupprimer
  138. Evidemment tout est partagé sur mon mur

    RépondreSupprimer
  139. coucou
    haaaaaa, une centrale vapeur, j'en reve

    ma pire expérience de repassage? ben on va dire que c'est un peu toutes les semaines quand je vois ma montagne de repassage qui m'attend...mais les pires souvenirs ce sont mes 2 avants bras qui t'en parlerait le mieux (rapport aux marques de brulures sur chacun d'eux) ;o)))))))

    un poème...pfiou.....dur, dur....
    "centrale, petite centrale vapeur
    veux tu me faire une fleur?
    viens donc chez moi chercher bonheur"

    bon, un peu nul mais ça passe quand même???

    je relaye sur mon blog, mon mur facebook, twitter, hellocoton et tout le reste ;o)))

    merciiiii

    bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne repassais pas
      Après tout ça sert à quoi ?
      J’étais femme très indigne
      Et je n’en voyais pas les signes

      Dans ma vie d’avant
      J’avais un fer dans sa boîte en carton
      Je ne savais même pas où était le bouton « On »
      Ni la différence entre coton et Nylon

      Dans ma vie d’avant
      Mon fer dans sa boîte en carton
      Avait même un défaut de fabrication
      J’ai dû le renvoyer sans première utilisation

      Dans ma vie d’avant
      J’ai passé 5 ans sans cet engin
      Faut bien dire que je ne manquais de rien
      J’étais froissait, ça m’allait bien

      Dans ma vie d’avant
      Je choisissais mes vêtements soigneusement
      Pas de lin, pas de chemises, heureusement
      Du jean et du coton évidemment

      Dans ma vie d’avant
      Mon amant repassait ses caleçons…
      Et même ses torchons…
      Je trouvais ça vraiment con

      Mais ça c’était avant…

      Dans ma vie de maintenant
      J’ai récupéré un fer tout rouillé
      Et une planche à repasser toute cassée
      Mais je suis pas encore vraiment décidée

      Dans ma vie de maintenant
      Je suis rattrapée par les conventions
      Par un patron à la con
      Qui veut que nous « présentions »

      Dans ma vie de maintenant
      Il y a un Petit Poucet
      Qui était tout fripé à son arrivée
      Mais que pour tout l’or du monde je ne veux repasser

      Dans ma vie de maintenant
      Je le pose chez la nounou
      Et je ne croyais pas que mon chou
      Comparé aux autres aurait l’air d’un pou

      Dans ma vie de maintenant
      Je repasse pour mon Petiton
      Je repasse pour mon Patron
      Je repasse par obligation

      Je passe et je repasse
      Je ne perds pas la face
      Je suis une mère indigne
      Mais j’en cache les plus visibles signes…

      PS :
      Et si je ne gagne pas la centrale vapeur
      Ton vieux fer ne me fait pas peur
      Il ne peut pas être pire que le mien
      Qui accroche tout comme un vaurien…

      Supprimer
    2. j'ai tellement envie de la gagner la centrale (ou le vieux fer à repasser ferait l'affaire aussi...) Que pour la première fois de ma vie je mets un lien sur mon blog!!!

      Supprimer
    3. j'ai tout à coup un doute sur la consigne... Ai-je bien clairement dit ma pire expérience avec le fer? ah bé oui, c'est de m'être sentie obligée de l'adopter... (bon et pour le côté "court" du poème, c'est raté aussi, rhô zut.)

      Supprimer
  140. mon pire souvenir...? euh...

    sans hésiter, mes 7années dans l'Armée de l'Air à repasser (et me brûler??) vaillamment mes chemises blanches ou bleues, manches courtes ou longues (oui, oui: on s'habille pas toujours pareil!!y'a plein de variantes!ha ha ha). A créer deux plis sur les manches puis 3 autres dans le dos parce qu'il faut faire ça...même si personne ne sait pourquoi! c'est ça être militaire!lol



    mon poème? re-euh...

    Le fer à repasser?
    c'est vrai que c'est plutôt fiant à utiliser...
    avec sa semelle toujours entartrée
    tes chemises sont bien vite brûlées
    et par ton homme tu te fais engueuler!

    alors qu'avec une centrale vapeur
    en disons moins d'une petite heure
    tu touches presque du doigt le bonheur!
    car grâce à sa chaleur
    tes vêtements seront d'une telle douceur
    qu'ils feront battre de joie ton petit coeur!

    RépondreSupprimer
  141. Ma pire expérience repassage a lieu tous les 15 jours : armée d'un fer datant de Mathusalem (il appartenait à belle-maman c'est dire !) et d'une table dont la housse ne possède plus trace d'un élastique vaillant je m'attaque à quelques pantalons et chemisiers...

    Ode à Marie Jolie

    Fais moi gagner Marie Jolie
    Une centrale, ho oui !

    Afin que grâce à toi
    Je ne vive plus cela.

    De fer à repasser et de pantalons
    J'en ai ras le pompon !

    Tu peux m'offrir la housse aussi
    Toi Marie jolie, la plus jolie.

    PS : Il y a aussi une fois ou j'ai pris le jus et fait sauter les plombs en détartrant mon fer, le pire ? Il a survécu...

    RépondreSupprimer
  142. Ah et j'ai partagé sur mon faceprout! ;)

    RépondreSupprimer
  143. le soir de galère...
    la veille du baptème de mes pirates je veux repasser nos tenues... et là c'est le drame...
    impossible de les défroisser... la malédiction du lin avait frappé !!!!
    résultat a 2h du mat j'attendais que le sèche linge ai fini sa besogne pour les repasser après les avoir relavé !!!!!!
    pitié je veux une centrale vapeur !!!!!!

    RépondreSupprimer
  144. TU REPASSES ??? Avec 3 enfants ? Et ben...

    Moi, rien de rien ; le mâle s'occupe de ses chemises, et je lui glisse une robe une ou deux fois l'an, l'été, et aux grands occasion les chemises des garçons.

    Même une super centrale vapeur ne changera rien à mon amour des plis !!!

    Jeanne

    RépondreSupprimer
  145. ah moi c'est le sèche linge qui a révolutionné ma vie !! je (euh c'est la machine qui lave soyons claires, pas moi !!) lave, je vire tout ou presque dans le sèche linge, je ressors , c'est sec, tu replies quasi tout ! tu ranges et tu fais une petite pile de linge qui lui nécessite un repassage !
    Oui sauf que comme une midinette, t'as pas pensé que tout ce que tu viens de t'offrir en solde ben c'est tout "repassage obligatoire " ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh et là la petite pile devient grande, magique comme le coup de la corbeille à linge sale ! bouhhhhhhhhhhhh mais ma motivation à moi elle n'est pas magique, et là ben tu pleures devant ta centrale que tu t'ai fait offrir y'a déjà deux ans (ben oui elle est plus sous garantie) et qui fonctionne déjà plus et tu reprends ton bon vieux fer :((

    AnneSo

    RépondreSupprimer
  146. Mon fer ?
    C'est quoi un fer ?
    Ah oui, un fer à repasser ?
    Il est où ?
    Je cherche partout,
    Mais je n'arrive pas à le trouver.
    On n'a jamais été vraiment ami,
    On s'est définitivement fâché à la naissance de Lili.
    Et maintenant, tout est froissé,
    le mâle est vexé...

    Bisous, merci pour tes articles

    RépondreSupprimer
  147. Moi je repasse rien. Un truc de compet comme ça , ça pourrait Môsieur à le faire et ce serait l extase d'avoir mon homme repassant ... Peut être même que ça ferait monter ma libido!
    PS: moi aussi je lis Causette :)
    Bises!!

    RépondreSupprimer
  148. Salut Marie...
    Marrant ton post, j'aurais pu écrire le même tant repasser m'enchose mais tant il m'est impossible de vêtir la famille et moi même tous chiffonnés.
    Ma pire expérience de repassage fut un running gag de jeune épousée. C'était "la chemise interdite", celle du mariage de mon cher époux, encore sosie de Tom Croute à l'époque. Comme c'était celle du mariage, tu penses, c'était la chemise fétiche, celle qu'il portait neuf jours sur sept. Dès que je la déplaçais, pof!, un nouveau pli. Un jour, n'y pouvant plus, j'ai poussé un cri bestial, ai chiffonné sauvagement en boule ladite chemise et elle a ensuite traversé la pièce dans les airs. Depuis, mon mari ne la porte plus...

    O reine du chiffon
    ne supporte l'affront
    de la chiffemolle
    qui gaudriole
    sort ton acier de feu
    et mène le pli aux cieux
    les souillons n'attirent que mon courroux
    et les cheveux sales, des poux

    je sais, c'est ravagé, mais pour une centrale vapeur, je suis prête à tout...
    Merci ;-)

    RépondreSupprimer
  149. Message de Anne Dillies: Bonjour Marie, je recommence , pardon maîcresse, j'avais pas bien lu la consigne et je m'étais donc dispenée du poème , je vais donc le pondre après ma pire expérience de repassage... ce fut quand j' avais 14 ans, un dimanche soir, il y a donc moultes années. Devoirs faits, ready pour l'interro du lundi matin en bio, ayant pour seule question existentielle "comment je m'habille demain?". Il me reste mon sac de piscine à préparer: "diantre, où est passé mon maillot de bain noir une pièce qui me rentre un peu dans les fesses et avec lequel je suis si à l'aise quand je vais à la piscine avec le collège où filles et garçons sont réunis? ". Mais oui il est sur l'étendoir à linge... non il n'y est plus! Et là je vois mon père installé pour la première fois de sa vie devant une table à repasser en train d'observer le fer avec un air étonné : il venait de repasser mon maillot de bain (oui faut le faire) qui s'est donc retrouvé transformé en justaucorps bien space avec un gros trou en niveau du ventre... Est-ce lié à cela, je n'aime pas repasser. Mais comme je suis (ou du moins j'essaye) de faire les choses biens, je repasse quand même, pour le Mâle porteur de chemises, pour le nain , et même pour moi dis donc. Ayant des douleurs au dos , une centrale vapeur qui assure grave, ça me fait presque rêver, alors je tente ma chance . Voici le poème:
    Ô Marie, si tu savais,
    Le repassage comme ça me plaît,
    Je le fais quand y'a plus le choix
    Ce qui veut dire une fois par mois.

    Avec une centrale vapeur,
    Ce serait le vrai bonheur,
    Ô Marie si tu me choisis,
    Ma vie n'aura plus de faux plis.

    Merci Marie! Anne

    RépondreSupprimer
  150. La fille de ma soeur, 8 ans, a voulu rendre service à sa maman en repassant tous les sacs poubelle "maman elle aime pas quand c'est froissé". Ma soeur était joie et fierté.

    # #
    Le linge froissé peut être un enfer
    Tous les jours, femme en est réduite à rêver d'une nouvelle affaire
    Sur ce blog, peut-être la promesse d'une nouvelle ère
    Tous les jours, au moindre pli dompté, femme prendra une vraie bouffée d'air
    # #

    A vot' bon coeur m'sieurs dames...

    RépondreSupprimer
  151. ma pire expérience repassage?!?
    Le jour ou le mâle a voulu être gentil et m aider à repasser
    Gentil jusqu’à ce qu'il brûle mon joli haut!!!depuis il a trouvé cette excuse je cite " tous tes trucs a différentes températures c'est trop compliqués!!" pour ne plus toucher monsieur le fer a repasser!!
    Et avec une micro-naine qui me retourne tte la maison rangée je n'arrive pas vraiment a me mettre à se fichu repassage!!enfin cette centrale je laaaaaaaaa veuuuuutttt j'ai essayer de faire comprendre au male que le fer il est tout pourrit et qu une centrale vapeur c'est le paradis et mais il en voit pas l intérêt!!!bizarre nan???

    Ah avec a cette centrale vapeur
    Du repassage je n aurai plus peur
    Et le male ne serai plus râleur
    lui qui ne comprend pas ce dur labeur
    Du fer je pourrai me débarrasser
    Et par la fenêtre je pourrai le jeter
    haaa grâce a cette centrale vapeur
    tu ferai vraiment la mon bonheur!!

    merci Marie!!!Mandy

    RépondreSupprimer
  152. ha oui et je partage sur mon facebook biensur ;)

    RépondreSupprimer
  153. Ma pire histoire de repassage, c'est que quand mon homme est parti faire la paix en Europe de l'Est (oui, chez nous, les militaires font la paix, pas la guerre, rapport au fiston, ses pistolets, ses épées et tout) il a mis dans la malle, en décembre, le fer à repasser de la maison. Retour prévu en mai suivant. Alors, pour ne pas rester six mois sans repasser (sans être une fana, ça fait long quand même), on a acheté un autre fer pour rester à la maison.
    J'ai donc deux fers à repasser dans mon placard, et y'en a pas un qui motiverait l'autre pour faire le boulot sans moi. Feignasses!

    Si j'avais une centrale vapeur
    Je jetterais mon fer à r'passer
    et je passerais beaucoup moins d'heures
    A m'occuper du linge froissé

    J'aimerais bien la gagner, cette centrale... ça m'éviterait de la commander pour la St Valentin... mon anniversaire et la fête des mères, c'est loin!!
    Allez, petit random, sois gentil...

    RépondreSupprimer
  154. J'arrive en Angleterre comme aupair pour 5 mois ma précédente m'a laissé un cadeau une dizaine de banettes à repasser... je comprendrai que non ce n'était pas un mois de linge juste dix jours puisque ma chère patronne se changeait parfois jusqu'à 6 fois dans la même journée.... je passais plus de temps à repasser qu'à m'occuper des nains... au bout de 5 mois j'avais les doigts brûlés sans les avoir mis sous le fer...cherchez l'erreur... bref depuis on ne repasse plus que les chemises et veille de réunion

    fer, fer, dégage de là
    que centrale vapeur vienne là
    repassez cent fois mieux tout ça

    RépondreSupprimer
  155. Première fois que je participe... alors pour mon ptit texte je dirais juste "chez moi c'est l'homme qui repasse lui-même chaque matin ses fringues pour aller bosser... aie pitié de l'homme!" et puis aussi "ma mère trouve que ça fait plouc que mes enfants sortent avec des fringues pas repassées... ce qu'ils font chaque jour... aie pitié de mes zenfants!"
    ;))

    RépondreSupprimer
  156. Nous aussi nous avons une centrale vapeur Philips, mais elle a 10 ans, elle n'a pas d'électronique, c'est un des premiers prix et elle est pleine de calcaire ... mais franchement, ça ne pose aucun problème et elle repasse toujours 10 fois mieux qu'un fer ! Moralité : pas besoin de casser sa tirelire pour ne plus s'empoisonner la vie avec un fer.

    RépondreSupprimer
  157. Ma pire expérience ? Je sais pas... Mais quand on s'est installé ensemble avec Zhom, j'étais bien partie pour une répartition des tâches équitables. Donc il devait repasser son linge et notamment ses chemises ! La première fois où il l'a fait... j'ai eu pitié et ai pris le relais !
    Je dégainais pas mal du fer, faut dire, 10 à 15 chemises à l'heure. Puis, on m'a parlé centrale et là... oh bonheur !! C'est plus à l'heure, c'est à la demi-heure !! Puis on a eu un nain et là j'ai dit : c'est blédina et je repasse ou femme de ménage et je fais à manger ;)
    Bon, sauf que la femme de ménage n'a pas le temps de repasser tout le linge en plus du ménage, donc j'en fais aussi et qu'en plus la centrale est en panne donc elle risque pas d'y arriver !!!
    Ca serait pas mal donc de gagner une centrale... mais je sais pas faire un poème là maintenant alors tant pis pour moi :(

    RépondreSupprimer
  158. Camille la Chenille16 janvier 2012 à 09:26

    c'est quoi le partage des taches équitables????????? moi jaime pô repasser, c'est fiant et ça me prends du temps donc je le fais pas...mais si j'avais une siupeur centrale qui fait de la vapeur...

    RépondreSupprimer
  159. Il y qqs années...Qqs semaines de vie commune avec mon chéri...des chemises à repasser en urgence pour le lendemain (le chéri partait en voyage professionnel)...j'attend le dernier moment bien sur...et là...le fer à repasser se met à fuir...de l'eau partout...il est mort....et aucune chemise de repassée dans le placard....au final je réussirais à repasser deux trois chemises...enfin..repasser c'est vite dit..la veste cachait les plis!!

    Repasser j'en ai horreur,
    Mais avec la jolie centrale de Marie, même pas peur!

    merci Marie!

    RépondreSupprimer
  160. Marie tiu viens de réaliser un exploit: me donner envie de repasser, moi qui ne repasse jamais!!!!!!!! C'est mon homme qui va être content!
    Alors je ne repasse pas car pas le tps (2 nains, un travail, des chiens, des poules,...) et aussi pas très douée.
    Ma dernière expèrience: ma petite veste noire, tu sais celle que je garde pour les entretiens d'embauche, les oraux de concours et les runions hyper importantes, et ben j'ai voulu lui "mettre un petit coup" avant de partir à mon entretien... Ca fait 3 ans et on voit encore la trace du fer dans le dos! On peut même compter les petits trous par lesquels sort la vapeur! (Je te rassure, j'ai quand même eu le poste, mais ça c'est une autre histoire).

    Oh centrale vapeur
    toi qui ne me fait pas peur,
    viens chez moi,
    apprends moi,
    et grâce à toi
    le nain aura l'air d'un roi!

    RépondreSupprimer
  161. Bon, je vais me taper la honte, mais tant pis ! Ma pire expérience : la première fois que j'ai dû repasser. J'ai mis une bonne demi-heure pour faire... un tee-shirt. Je sais pas comment, mes les plis revenais en permanence, le fer fuyait, la table à repasser était bancale, et sa housse se retroussait. Bref, ça m'a tellement gonflé que j'ai décidé de faire attention en étendant mon linge, pour ne plus avoir à le repasser...

    Mais au final, j'ai réussi à trouver un homme parfait, à qui ça ne dérange pas de repasser en écoutant de la musique. Je sais pas comment il fait, mais j'ai beaucoup de chance. Du coup, j'aimerais pouvoir lui offrir une centrale vapeur, histoire de moins culpabiliser...

    Alors, je me lance pour le petit poème.

    Moi repasser ?
    Non mais t'as rêvé !
    Je vais mettre trois heures,
    Pour te faire un tee-shirt...
    De l'eau sortira du fer,
    Ça sera une vraie galère !
    Et si t'as pas tout saisi,
    Ça sentira vite le roussi !
    Oui, je sais,
    Je ne suis pas douée...

    Comment cela ?
    Tu ne m'en veux pas ?
    Si je fais la vaisselle,
    L'affaire sera belle ?
    Tu t'occuperas des vêtements,
    Avec du métal ambiant ?
    Alors, amour de mon cœur,
    Je veux t'offrir une centrale vapeur !
    Et si la chance est d'accord,
    Je serai tirée au sort !

    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'ai partagé sur mon facebook perso : http://www.facebook.com/lasticotgeek

      Supprimer
  162. Mon pire moment face à un fer ça a été quand je bossais en tant qu'aide à domicile! une dame avait une super centrale vapeur avec le bouton d'allumage tactile ,ce qui faisait qu 'elle s'éteignait systématiquement car le bouton était ultra sensible....donc 2h de repassage au lieu d'une .Et quand j'ai eu enfin fini , j ai reposé le fer et......la table s'est écroulée! bref la honte et un orteil en moins!
    Et franchement j envisage d'acheter aussi une centrale vapeur (sauf si je la gagne hein!) car je suis aussi du genre a tout repasser....même les gants de toilette! (honte aussi)

    RépondreSupprimer
  163. Je repasse, tout le temps depuis que l'héritier est arrivé fin aout. Je repasse tout, les serviettes, les gants de toilette, les slips. L'homme n'aime pas repasser mais aime avoir des chemises repassées (et oui...).
    Ce qu'il aime l'omme c'est me faire gagner du temps. Alors il décroche le linge, le plie, le range (sauf ses chemises héhé) et je dois aller dans tous les placards de la maison pour ressortir le linge et le repasser avec mon fer à repasser calcairophile. C'est que ça que naissent les TOC nan?

    RépondreSupprimer
  164. Salut Marie, étant une toute nouvelle du repassage (eh oui, depuis que les enfants vont à l'école, j'ai un peu honte de les envoyer froissés), mes expériences sont comment dire, à chaque fois décevantes... Mais au fond on apprend ! Comme par exemple, je comprends maintenant pourquoi ma maman mets de l’eau déminéralisée. En effet, en voulant en faire l’économie, j‘ai mis de l'eau du robinet dans mon cher fer à repasser, au bout d'un moment, le calcaire s'est mis à boucher les petits trous. Eh la, j'ai eu the bonne idée : presser sur "vapeur à fond - autoclean", du coup, tous les petits grains de calcaire sont partis, certains sur mon magnifique pantalon noir et d’autres, par terre… Sinon, j’ai teste aussi : faire une « patte mouille » avec une serviette soi-disant propre. En fait, la dite serviette était tellement sale qu’elle sentait un peu le vomi, et du coup, ma jupe aussi 
    Voilà, maintenant le petit poème car si je pouvais gagner du temps avec la centrale vapeur, ca m’arrangerait et mon chéri-joli aussi…


    Moi repasser, jamais !
    Tel était le serment que je m’étais fait.
    Un jour, une naissance, puis deux, et c’est au tour de l’école.
    « Mes enfants seront bien habillés »
    Tel fut le nouveau serment effectué.
    Aux Chemises, T-Shirts, pantalons, je dis oui.
    Mais refuse Serviettes, couettes, slips, et bodys
    Mais peut-être la centrale vapeur
    Me permettra de tout repasser avec bonheur ?

    RépondreSupprimer
  165. Bonjour,

    merci pour ce super cadeau!

    Mon pire cauchemar de repassage: J'avais acheté une super robe, que j'ai portée et puis lavée. viens le moment du repassage, tout va bien et le téléphone sonne, je m'en vais décrocher, sauf que j'ai laissé le fer sur la robe, du coup, grosse trace de brulé, impossible à récupérer, je suis dégoutée!
    Maintenant que j'ai des jumelles à la maison, le repassage, c'est un peu l'usine alors la centrale ce serait super!!

    Voici mon petit poème:

    Le pire que j'ai à repasser,
    Ce sont les chemises de mon mari adoré.
    Lui qui ne sait pas où se trouve le fer
    Est bien content de m laisser le faire
    Passer ma journée à glandouiller?
    Impossible, je dois repasser!

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  166. Hou lala ce jeu tombe super méga trop bien ! ma centrale vapeur vient de me lacher ouinnnnnnn

    Alors ma pire exprérience fer à repasser c'est lorsque un soir où j'avais invité des amis et alors que j'étais en retard ( qui a dit comme d'habitude ??? lol ) j'ai voulu mettre une petite nappe sur ma table basse un peu abimée ( pour cacher la misère lol ) et je la trouvais froissée donc j'ai fait chauffer la centrale vapeur et pour faire plus vite j'ai repassé à même la table ..... qu'est ce que je n'avais pas fait là ! la vapeur a décapé toute ma table !!!! lol, à l'origine brun foncé elle est devenue pratiquement couleur pin lol ....

    Mon poème :
    Sans mon fer
    Je n'peux rien faire.
    Habits froissés
    Honte assurée !
    Chemise bien lisse
    Point de de caprice,
    Plus de faux plis
    L'homme est ravi .

    RépondreSupprimer
  167. Bonjour! Merci pour ce petit jeu et Bonne année 2012!

    Alors moi le repassage me rend folle car j'ai une vieille table à repasser complètement bosselée (la surface) car elle a subi trois déménagements!
    Donc quand je repasse, mon fer, qui date déjà d'il y a un bon bout de temps, surfe sur des vaguelettes et du coup le repassage n'en est que plus laborieux! Bref, une horreur!

    Petit poème:

    Oh jolie centrale vapeur,
    te gagner enchanterait mon coeur,
    tu es superbe et ta vapeur,
    m'éviterait un dur labeur!

    Tu glisserais sans rechigner,
    sur les chemises de mon aimé,
    tu repasserais sans t'offusquer,
    Ses caleçons, ses boxers bariolés,
    Tu changerais un tas froissé,
    en un linge digne de l'armée!

    Gros bisous et bonne journée!!! je croise les doigts!

    Renée

    RépondreSupprimer
  168. et j'ai partagé l'info sur facebbok ;)

    https://www.facebook.com/#!/didi5725

    RépondreSupprimer
  169. Rebonjour, j'ai partagé sur FB: Renée Lemon.
    http://www.facebook.com/?ref=tn_tnmn#!/profile.php?id=100003003354254

    RépondreSupprimer
  170. Bonjour
    Si avec une centrale vapeur cette corvée du repassage se trouverait simplifiée je signe les yeux fermés ! Le repassage c'est mon pire cauchemar !
    Alors difficile de parler de mon pire cauchemar car c'est un cauchemar quotidien...
    Et le pire c'est que quand j'achète un nouveau vêtement je ne pense même pas à me poser la question du repassage. Résultat cet été j'ai flashé sur une jupe contenant du lin avec pleins de plis. Je l'ai portée une fois (repassée par maman chez qui j'étais en vacances et qui a un don pour repasser dont je n'ai pas hérité !), j'ai eu plein de compliments mais quand j'ai voulu la repasser à mon tour, j'ai renoncé. Des faux-plis de partout, quand j'y arrive d'un côté c'est l'autre qui se froisse. Bref cette jupe, à part la faire repasser par un pro je ne vois pas comment je pourrais y arriver !!

    Voici mon petit poème acrostiche (pure fiction malheureusement !) :

    Réfractaire au fer
    Et fuyant le ménage
    Pas question de vivre l'enfer
    Avec une séance repassage !
    Si ta chemise, tu la veux bien mise
    Si ton pantalon tu le veux repassé
    Essaie, fais à ta guise
    Râle, c'est ta nouvelle corvée!!

    Merci pour le concours.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  171. J'ai partagé l'info :
    https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=254554561284364&id=1587078092
    Merci !

    RépondreSupprimer
  172. "Une centrale vapeur pour ma reine de Saaba!?!
    -Oooh Philips, je kifferais de me la trimballer en bandoulière à notre prochaine soirée, ou au creux du coude et là, je pourrais shaker ma belle manucure sous les yeux ahuris de tous nos convives.
    Nous pourrions réchauffer les amuse-bouches au gré d'une battle bien emmenée.
    Tchac! Un brin de vapeur sur les samossas.
    Splish! Une petite giclette sur les rillettes!
    Fizzz! Un faux pli réduit sur ton bermuda!
    Oooooh Philiiiiiips!!!
    Ils vont tous plisser d'envie!"

    RépondreSupprimer
  173. Bonjour!
    Ma pire expérience de repassage:
    Eh bien je dois dire que je n'en ai pas. Avant je repassait chez ma mère et je m'étais extrêmement longtemps alors ma mère prenait le relai. Ou peut être que je mettais exagérément beaucoup de temps car je savais que ma mère prendrai le relais. ;-)
    Enfin bref, je vais pas inventer ma pire expérience de repassage car je n'en ai pas!Je n'ai actuellement pas de fer ou de centrale vapeur. J'ai donc de mauvaises expériences dû à cette absence! Comment défroisser une chemise avant un mariage???


    Repasser,
    il faut le faire
    C'est une nécessité
    Mais comment le faire
    Quand on a pas de fer?
    Eh bien en vers
    On peut la gagner
    Quoi? Un fer?

    Non! Encore mieux! Une centrale vapeur!
    Un grand merci pour ce concours!

    RépondreSupprimer
  174. et mon relais:
    https://twitter.com/#!/MarinaAtHome/status/158903433120845824
    Encore merci et bonne journée!

    RépondreSupprimer
  175. La pire expérience de repassage elle a duré et dure toujours !! : mon mari est militaire et je dois repasser ses chemises avec les plis, une catastrophe en perte de temps ! Avec cette centrale vapeur je gagnerai un temps fous surtout que je retarde toujours le moment du repassage et actuellement un bon tas de linge m'attend.

    Oh magnifique centrale vapeur
    De toi mon panier à linge aura peur
    Car grace à toi décuplera mon ardeur
    pour repasser mes vêtements
    bien plus rapidement

    Bon en attendant la centrale je me met au repassage

    Merci pour ce cadeau

    RépondreSupprimer
  176. Bon d'abord, Marie, tout mon respect. Tu repasses tout, et ça, franchement, ça m'impressionne. Bravo. Moi qui laisse traîner tout ça un max de temps en espérant que le Mâle s'y colle... (ce qu'il fait, mais seulement pour ses chemises poduku, faut pas déconner)

    Ma pire expérience de repassage, c'était y'a longtemps, avec un vieux fer vapeur qui faisait plus de vapeur. Hyper pratique. Je sors donc un vaporisateur en plastique, celui qui sert à arroser les plantes, pour humidifier le linge avant de passer le fer dessus. Un moment d'inattention plus tard (un coup de fil hyper important genre copine en détresse), je trouve que ça sent bizarre. J'avais posé mon fer un peu trop près du vapo, sur une jolie petite robe trop choupi. Le vapo a fondu sur la robe, c'était magnifique!

    Et un petit poème...Plus dur!
    ô toi petit et vieux fer à repasser,
    j'en peux plus de tes plis ratés,
    Sur les chemises du Mâle
    Franchement pour aller au taf c'est pas trop le staïle
    Aujourd'hui s'approche la nouvelle centrale vapeur de compét
    Mates comme elle en jette!
    Désolée mais va falloir libérer la place
    Pour qu'on ait enfin la classe!

    RépondreSupprimer
  177. Et partagé sur FB!

    RépondreSupprimer
  178. Bonjour Marie,
    Trop sympa de nous proposer des articles magiques !! plus qu'une anecdote c'est l'histoire de ma vie le repassage...
    Enfant (4-6 ans) je voyais ma mère repasser presque tous les jours, en tout cas très souvent, assez pour m'intriguer et aller voir de plus près ce truc qui avait l'air si bien (pour ma mère), 1er réflexe (l'erreur fatale bien sur) j'ai collé ma main, TOUTE la main sur la plaque du fer chaud = biafine et bandage pendant plus d'1 mois.
    Du coup j'ai trop peur de sortir mon fer avec mon zouave, non c'est pas vrai j'ai horreur de ça mais faut le faire (un peu).
    Depuis tu imagines bien qu'on est pas hyper pote le fer et moi, surtout vu comment c'est fiant, hyper ultra fiant!! alors peut être que si je gagnais un truc qui m'inciterait à repasser, c'est ma mère et me belle-mère qui vont te remercier !! même pas honte.

    Bon bah je croise les doigts, merci

    Joëlle

    RépondreSupprimer
  179. je déteste repasser et j'ai un pauvre fer avec la semelle un peu noir j'ai du repasser un truc qu'il fallait pas, du coup c'est une vrai corvée et je n'ai pas de central parce que c'est pas donné quand même alors je joue sait on jamais !!

    et pour le poème heu ...

    Petite chemise je ne te fais pas la bise
    petit pantalon tu me files le bourdon
    petite robe je te snobes
    et pour les draps j'en ai mal aux bras
    y a rien à faire ... j'en ai marre de ce vieux fer
    pour que ça soit idéal il me faut une centrale !

    RépondreSupprimer
  180. Alors, chez moi, avant, j'habitais dans un placard. Avec mari et enfants, on était très, très à l'étroit. Autant dire que repasser, c'était même pas une option - il aurait fallu escalader la table à repasser pour circuler dans la pièce à chaque utilisation... Je le sortais uniquement en cas d'extrême urgence (la veille de Noël)
    On a déménagé (youhouuuuuuuuuu) et maintenant j'ai tout plein de place pour mettre tout ce qu'il faut et même plus. Le hic c'est que... ben c'est pas comme le vélo, le fer... ça s'oublie. Sisi. J'ai perdu l'habitude. Je l'ai, ma jolie (moche) petite (et vieille) table à repasser, avec mon fer préhistorique (marche-t-il encore d'ailleurs?) - pis ben, j'arrive pas à m'y mettre.
    Et mes placards pleurent devant ce désastre...

    Sait-on jamais, si une ptite centrale vapeur pouvait me réapprendre à repasser :D

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...