9 janv. 2012

Comment devenir Mompreneuse - Le parcours de Claire, maman auto-entrepreneur(se)


Quand on devient maman, on a moins de temps pour soi, on court partout, on a un tout-petit à gérer, on fait les choses parce qu'elles doivent être faites, mais, au loin, pointe cette envie d'essentiel.
Retourner au boulot après un congé maternité, ça peut être super chouette parce qu'on aime son taf, parce qu'on a une super crèche/nounou, parce que travailler fait partie de nous.
Retourner au boulot, ça peut être une déchirure, parce qu'on se rend compte qu'on a besoin d'un break avec nos enfants, parce qu'on n'est pas prête, parce que notre boulot nous horripile.

Avant d'être maman, on le supportait ce boulot, mais là, ce n'est plus possible. Laisser son nain à quelqu'un (et payer) pour aller faire un taf qu'on hait, ça devient très difficile. Surtout que la maternité peut libérer des envies, des passions et des rêves. Devenir maman donne envie d'aller à l'essentiel, bien souvent, ou de faire en sorte de s'offrir un quotidien qui correspond plus à nos attentes.

Certaines mamans ont choisi de changer de vie. Ma pomme, par exemple, a pris un an de disponibilité cette année histoire de gérer mes trois nains dans une nouvelle ville, de leur offrir une qualité de vie assez chouette et de prendre un peu de temps pour moi histoire d'écrire un livre (qui est en bonne voie, si si, bientôt des niouzes).

D'autres mamans, comme Claire, ont choisi d'ouvrir une boutique en rapport avec la maternité. Claire, des Dessous de Mamans, m'a contacté il y a longtemps et nous avons discuté de tout ça. Elle a eu envie de partager son expérience avec vous. C'est donc tribune libre pour elle ce matin.

Mais avant toute choses, je voulais partager cet évènement avec vous, puisqu'initié par une des 9 blogueuses, Marlène Schippa (de Maman Travaille).


une journée pour les mamans 

 
La Journée Maman travaille est la 1ère journée de conférence dédiée aux mères actives. Cette journée de débats permettra de faire le lien entre la demande d'information (les mères actives, les pères actifs, les futurs et jeunes parents salariés, freelances, entrepreneurs et en recherche d'emploi) et l'offre d'information sur la conciliation travail / maternité.
Si vous voulez en savoir plus, c'est par ici : http://www.journee-mamantravaille.com/#!vstc1=journee




Et maintenant, laissons la parole à Claire!!

"Le jour où j’ai viré mon patron, c’était il y a bientôt 1 an. Bon, en vrai, ça s’est pas vraiment passé comme ça, mais ça me fait plaisir d’y croire !!
C’était donc il y a presque 1 an que j’ai franchit la belle porte de Monsieur Paul Emploi. Pleine d’envie de… rester voir mon fiston grandir (6 mois à l’époque). Sauf que Madame Indemnisation ne voyait pas ça du même œil que moi. Forcément.
Educatrice spécialisée, je travaillais jusque là en internat, ce qui sous entend horaires décalés + tous les week-ends… Hummm… Il fallait tout de même donner des «  vœux » à cette chère dame, qui m’a aussi conseillé de vite trouver 1 nounou pour mieux (et vite) retrouver une vie active. Genre, tu colles ton fils chez la nounou avant même de trouver un boulot. Dur !
Bon. Je la fais courte, mais après mûre réflexion, j’ai décidé que mon patron, ce serait moi. Oui, bah c’est bien beau, mais je fais quoi, moi toute seule ? Pas manuelle, pas de connaissances particulières au-delà de ma formation. Compliqué.
Pis j’me suis souvenue de ma copine, qui après 1an et quelque d’allaitement m’avait demandé de « bidouiller » ses soutifs trop beaux en soutifs spécial bébé qui tète toutes les 2 heures.
Voilà ! C’était ça ! Après un coup d’œil dans mon magnifique décolleté de maman qui a les seins en forme de garde manger, ma décision était prise : vendre des soutifs pas à mémères pour allaiter !!
Hop hop hop, recherche et rencontres avec les fournisseurs. Re-rendez vous avec Monsieur Paul pour qu’il arrête son harcèlement.
Et là, bah le projet dans la tête prend un peu de complexité :
Paul m’envoie voir l’ISMER : Rencontre avec 1 madame qui s’avère être looooooin de mes préoccupations et objectifs… Elle m’aide tout de même à faire 1 dossier digne de ce nom à présenter à la banquière. Et me dit, après une 10zaines d’entrevues qu’aucun banquier ne sera d’ac pour me donner des sous pour acheter un stock. Oh bah super alors ! Pas pleurer, Claire, pas pleurer (Oui, j’m’appelle Claire au fait). Donc super dossier, avec devis, photos, projet bien rédigé et tout, pour, d’après la dame, rien….
C’était sans compter sur le gentil monsieur du bureau d’à coté, un poil plus au fait sur ce qui se passe ailleurs que là, dans le dit bureau. Tour de magie, il trouve la carte de la gentille Lydia, qui bosse à la Caisse d’Epargne et qui fait du micro crédit, tout exprès pour les gens comme moi ! Trop cool ! Pas sauter dans les bras du monsieur, non, pas sauter.
Dossier bouclé, rendez vous pris, j’arrive à trouver des fringues qui passent pour voir un banquier, genre dans lesquelles je rentre sans avoir à arrêter de respirer et qui ne sentent pas le vomito. Trop sympa la dame, elle tombe presque de sa chaise en voyant le trop beau dossier que je lui ai préparé, faut dire que d’habitude (je l’apprendrai plus tard) elle fait des prêts pour les gens vraiment en galère qui ont besoin d’une nouvelle machine à laver, une voiture, une mobylette. Forcément, là, ça claque !
Dossier accepté quelques jours plus tard. Bon, bah autant dire que c’est le flip, en vrai… 30 ans (oui, c’est mon âge), et premier crédit. C’est cool, comme je suis au chômage, j’ai le droit à un minuscule taux, et ça, c’est plutôt bien.
Papiers à l’Urssaf pour me déclarer auto-entrepreneur. Mails en anglais, commandes aux fournisseurs, avec factures proforma et tout, ça fait pro, je reçois les colis comme une môme qui attend ses cadeaux de Noel. Et puis, ils sont adressés à moi, mais la ligne en dessous, bah y a marqué « Les Dessous de Maman », et ça aussi, ça le fait grave ! Je range tout bien mes soutifs d’allaitement et mes culottes coordonnées, je fais des belles étiquettes, je mets tous les cartons sur une belle étagère, juste à coté de mon lit, pour bien les surveiller.
Je fais, enfin, j’essaie de faire, un site internet. Ça a l’air facile et tout d’après ce qu’ils disent. M’enfin, j’en ai pour mon argent. Nan, parce que des sites qui claquent pour aller avec les beaux soutifs, ça se fait, mais il aurait fallut faire un crédit beauuuucoup plus important ! Pis chuis pas franchement douée pour agencer les couleurs. En vrai, j’y passe du temps sur ce site. Ça commence à ressembler à quelque chose de présentable, mais c’est pas encore ça…


Si tu cliques, tu arrives chez Claire...elle a pensé aux buses...

Donc voilà, je suis lancée, plus possible de faire marche arrière. J’ai un crédit sur 5 ans, un nombre de soutifs, de culottes et de collants de grossesse plutôt conséquent. Et en page 20 de Google… Et ça, c’est moche ! Oui, c’est sacrément moche. Parce que si je suis si loin sur les moteurs de recherche, qui va acheter un soutif d’allaitement de chez moi, hein, qui ? Le pire, c’est que les prix affichés « chez moi », bah soit ils sont pareils que chez les autres, soit ils sont moins chers, et ça, c’est terrible ! Se dire que les gens achètent la même chose plus cher, ça démoralise un poil, quand même… La tentation de faire du « pas cher » est là. Oui, le pas cher, ça existe. En Chine. C’est tentant, vraiment. Mais après réflexion, je reste sur du « bon » produit, de la vraiment bonne qualité. J’ai faillit craquer, j’avoue…
Alors, le truc, c’est de se faire connaitre. Par les réseaux sociaux, (d’ailleurs, si quelqu’un pouvait m’éclairer sur le fonctionnement de Twitter, ça m’aiderait sacrément !!), par les copines, les forums, les blogs… C’est du taf en vrai. De l’énergie et du stress aussi.
Mais ça va l’faire, faut que ça le fasse…

Et pour que ça le fasse, on dirait que les lectrices des Mamanstestent, elles auraient 10% de réduc’ sur tout le site (soutiens gorge d’allaitement, coussinets, culottes, collants et leggings de grossesse) avec le code « nain ». Ça serait plutôt cool pour tout le monde, non ?

Et pour celles qui veulent aussi virer leur patron, quelques infos :
- L’ANPE fait des aides pour les créations d’entreprises : Soit tu gardes un complément de revenus pendant 15mois à compter de la date de création de l’entreprise, soit tu récupères ton capital de droits (25% de suite, 25% 6mois après, puis 50% au bout de 3ans)
- Tu as certainement une Lydia près de chez toi. Elle bosse à la Caisse d’Epargne, pour le Parcours Confiance, prêt à 2%, pas de frais de dossier. Habille toi bien elle sera épatée ! Attention, faut être quand même bien pauvre…
- Et toujours si t’es au chômage, tu peux avoir le droit à l’ACCRE. C’est une diminution des taxes sur 3ans. Tu paies 3, 6 puis 9% du chiffre d’affaire pour ensuite payer plein pot (12%) la quatrième année. Sous certaines conditions, tu peux avoir droit à un prêt NACCRE, qui doit être à 1% je crois.

Voilà, j’ai plus de patron. 

33 commentaires:

  1. BRAVO CLAIRE pour tes créations et pour ton courage..c'est marrant car moi aussi je suis educ spé et à un mois de reprendre mon boulot, en ce début d'adaptation a la nounou pour mon petit, j'ai les tripes qui me font MAAAAAAALL
    rien que de l'écrire ça me fait pleurer!!
    enfin, ton récit me donne matière a reflexion

    merci à toi, pleins de courage et de commandes pour cette nouvelle année

    bébéstar

    RépondreSupprimer
  2. Je voudrais dire que.. Bravo Claire!! Mais attention, le plus dur est devant toi ( dans 2 ans à peu pres, quand les aides s'envoleront et quand les charges atterriront!) non, c'est pas pour te flinguer le moral surtout pas! Mais je suis passée par là. Moi chuis du genre GI Jane, j'ai commencé juste avant de devenir Primi. Et pleine d'entrain et de hauteur, déclarant haut et fort que c'est pas un mome qui allait changer ma vie, j'ai assouvi mon reve : monter ma boite de cours particuliers. Super. Genial.
    Sauf que si, etre maman ca a tout changé. Et tres concretement ca a changé les horaires, et mes dispos du soir du samedi et du mercredi devenaient trop compliquees à gerer ( ben oui, les momes qui ont besoin de cours, ils sont dispos QUE quand tes momes à toi sont dispos aussi...)
    Pis voila, les charges des 3 ans pointant le bout de leur nez, j'ai capitulé. Mais je rebondirai plus tard!!
    Aujourd'hui je reve d'etre mom'preneur à nouveau, mais cette fois-ci en prenant en compte mon statut de maman que je veux prioritaire! Et je tente de lancer mon coaching à distance afin d'etre en compatibilité avec les horaires de mes nains, mais c'est dur dur.
    Alors dans tous les cas felicitations, à toi, monter sa boite c'est teeeeeellement chouette. Mais attention, les nuits blanches nainesques deviennent parfois des nuits blanches professionnelle.. mais sans nul doute que tu le sais deja !!!!
    Allez, je fais passer à mes copines aux gros bidons!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce super article, justement j'attaque ma dernière semaine de travail (licenciement éco), j'envisage de faire un deuxième nain, mais la suite est très floue dans mon esprit... tu m'éClaire un peu Claire!!! nini

    RépondreSupprimer
  4. Salut Claire !
    Je me retrouve dans ta description, enfin à peu près ;) Moi aussi je suis mompreneuse ! Par contre j'ai pas eu le droit à l'ACCRE, dommage.
    Bref, compte sur moi pour relayer ton site sur le mien et via la page facebook de la mienne !
    Je débute avec Twitter, si j'y comprends quelque chose, je t'aiderai avec plaisir (hésite pas à me contacter via ma page) !

    RépondreSupprimer
  5. Ouaouh bravo je relais ta boutique avec plaisir sur les réseaux sociaux,il y a plus d'un an j'ai commencée un projet,quatrième rendez vous en couveuse d'entreprise,le projet plait,le hic...en bref je suis repartis à zéro et devenu Maman solo projet mit entre parenthèses,mais quand je lis ça j'ai bien envie de reprendre mon tit projet qui plaisait bien et qu'était bien avancé.

    Bravo car c'est du boulot,bravo pour votre parcours et bravo Mamans Testent pour cet article génial.

    Bonne journée à tous.

    RépondreSupprimer
  6. Très chouette cet article :)

    Et surtout très chouette que ton livre soit en bonne voie Marie!

    (M'en vais regarder les soutifs d'allaitement moi...)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces chouettes infos !
    Je pense sérieusement à devenir mompreneuse moi aussi mais les démarches et l'angoisse de la ruine me paralysent un peu je dois dire. En fait je n'en suis pas encore là parce que je n'ai même pas fini mes études. En juillet prochain je devrais être diplômée Psychologue du développement et je crève trop d'envie d'ouvrir un cabinet de consultation privé (type CMPP, sans les 6 mois d'attente, pour les enfants et ado en difficulté), à prix abordable pour les familles qui ne peuvent pas claquer 150€ par mois chez le psy.
    C'est beaucoup d'investissement mais j'y pense de plus en plus vu la difficulté à trouver un temps plein de psy.
    En tout cas ça me motive de voir que c'est possible ! Merci !!
    Mélanie

    RépondreSupprimer
  8. Bon d'abord, je voudrais dire que je "kiffe" trop ce que tu fais Marie.
    Je suis ce que tu appelles une mompreneuse depuis plus d'un an mais pas en France, en Australie. Je me suis lancée a la naissance de mon premier nain. C'est carrément plus facile en Australie qu'en France, seule hic les histoires de VISA donc pas sure de rester.
    Tres sympa ton site internet, Claire! Et je te rejoins un vrai casse-tete chinois de se faire connaitre. Et je vous raconte même pas qu'en t'es une bu.ne comme moi en anglais. Si vous avez le temps de faire un petit tour chez moi, n'hésitez pas!

    RépondreSupprimer
  9. Merci Marie de nous faire découvrir le parcours de Claire. Je suis moi même une ancienne Mompreneur...qui a eu beaucoup de déboires pas très cool. Je souhaite une longue vie à ta boutique Claire, et je vais de ce pas la visiter et j'espère trouver chaussure à mon pied....pardon ;-)) soutif pour mes nénés de future maman, allaitante évidemment !

    RépondreSupprimer
  10. C'est toujours agréable de lire les initiatives des mamans. ,J'aime beaucoup le ton de l'article. C'est très sympa à lire et ça donne envie de faire plein de choses.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, tout d'abord félicitation claire pour votre lancement.
    je suis moi même dans cette démarche mais en tant qu'entrepreneur individuel (je suis passée par la case AE mais elle correspond pas à mon projet), je viens de faire une formation de 2 mois avec la chambre des métiers pour créer mon atelier de confection retouche, je suis actuellement en formation de perfectionnement afin de compléter des compétences déjà existantes.
    Pour le prêt NACCRE je rectifie un peu, c'est un prêt à taux 0 (passage en commission) en complément d'un prêt bancaire au moins équivalent sous certaines conditions (chomage, - de 26 ans, salarié ayant travaillé tant d'heure avant et aprés installation...)
    bon courage pour la suite.
    merci marie de nous avoir fait partager son experience!

    RépondreSupprimer
  12. Merci beaucoup pour vos encouragements Mesdames !! Et merci encore à Marie (à qui je lèche les pieds depuis 1h ...!!) pour la publication !!
    C'est vrai qu'être "à son compte", bah ça rajoute des nuits blanches à celles entrecoupées de tétées, mais je suis sure (enfin, j'essaie de l'être) que bientôt ça va être plus serein...
    Merci aux filles qui proposent des liens, n'hésitez pas à m'envoyer 1 mail, tout est sur le site.
    Merci...... #touteémuelafille !!

    RépondreSupprimer
  13. Dites les mompreneuses ou pas, on s'échange les liens et on se "like" sur FaceBook ?
    http://www.les-bonnes-notes.fr
    https://www.facebook.com/pages/Les-Bonnes-Notes/140600535985086

    RépondreSupprimer
  14. Ah moi, je suis carrément (mom)preneuse !!!!
    Ca coute rien, deux clics et c'est fait, alors, OUI !!
    Aller, tout le monde met l'adresse de son site et on partage !!!
    Moi, c'est toujours ici : www.les-dessous-de-maman.com

    RépondreSupprimer
  15. Claire, ce super article m'a donné envie d'aller sur ton site

    waouh !

    les soutifs et culottes sont très beaux, je vais de ce pas passer commande !!!!!!!!!

    MERCI !!!!!!

    RépondreSupprimer
  16. Bravo pour votre détermination et pour ce choix courageux !!! Passer du temps avec son nain ça n'a pas de prix !!! En revanche je vous encourage à aller consulter un professionnel de la création d'entreprise (expert comptable, CCI ou autre) pour bien faire le point sur les aspects fianciers de votre projets car les taux de "taxes" (il s'agit en fait de cotisations sociales et d'impot sur le revenu) que vous annoncez sont bien en dessous de la réalité... De plus il faut prendre en compte les conséquences du statut d'AE sur la couverture sociale, retraite... Bref, tous les projets de création sont beaux, il faut simplement bien les préparer pour éviter les mauvaises surprises !!!
    Une professionnelle de la création d'entreprise !

    RépondreSupprimer
  17. ici, c'est mon mari qui a viré son patron y'a un peu plus de 3 ans....on a un peu galéré pendant une grosse année, mais maintenant, ça roule plutôt bien! faut du courage et de la persévérance, et surtout se faire connaître, comme vous dîtes! pour le référencement ggogle, faut pas hésiter à "surcharger" votre site avec les mots clés qui font atterrir dessus(par exemple au lieu de juste mettre "soutien gorge" au dessus des photos, repréciser "d'allaitement"...ça fait lourd, je l'accorde, mais plus le mot est présent sur le site, et plus le site a une chance de remonter dans le référencement...ça fait pas tout, mais ça aide! ;-) )
    je vous souhaite plein de courage pour la suite, et je vais de ce pas "liker" et partager sur FB!

    RépondreSupprimer
  18. Bravo pour ce parcours Claire !!
    Pas encore maman, j'ai créé ma boite cette année (secrétariat freelance) et j'espère pouvoir le concilier avec une vie familiale plus remplie quand un bébé décidera de s'arrêter chez nous.
    Je te souhaite beaucoup de réussite, tes produits sont très très chouettes !!

    RépondreSupprimer
  19. Je n'allaite plus ma princesse depuis bientôt 3 mois, dommage, j'aurais adorer ta boutique. Mais, je suis sûre que j'y reviendrais dans quelques années.

    RépondreSupprimer
  20. comme l'a proposé claire je mets le lien vers ma page FB qui est en "stand by" pour le moment mais qui va prochainement se re-remplir, un peu de patience... merci d'avance si vous me likez...;)
    https://www.facebook.com/#!/pages/Les-Cr%C3%A9ations-de-Charlotte/133224630082464

    RépondreSupprimer
  21. Je vais de se pas liker vos pages ^^ il faut s'aider entre mompreneuse!!! :)

    RépondreSupprimer
  22. mon commentaire n'a pas marché...oops, voici le lien vers ma page FB, en "stand by" pour le moment mais bientôt elle se re-remplira de mes créations, un peu de patience...merci d'avance si vous me likez...^^

    RépondreSupprimer
  23. super parcours Claire !! et bonne continuation ... mais personne ne me fera croire que les mannequins qui portent ses soutifs d'allaitements viennent d'avoir un bébé ou alors je me petit suicide !!

    RépondreSupprimer
  24. Et bah moi 'jai eu l'honneur de passer trois ans d'études avec Claire!elle avait pas la langue dans sapoche la dame et rien que pour ça, j'avais du respect pour elle!Au jour d'aujourd hui, rien n'a changé, J'ai toujours autant de RESPECT même si on ne se voit plus!il t'a fallu une sacrée paire de ...oups je m'égare!!!non mais serieux, BRAVO CLAIRE!continues avec cette "niaque" (je sais pas comment ca s'ecrit, re oups)et tu y arriveras j'en suis sure!!
    limite quand je me relis, ca me donne envie de chialer tiens...
    Bon bahh moi je suis pas 'monpreneuse" donc je retourne voir mes loustiques!! ;-)
    ps:alors Claire, qui suis je?

    RépondreSupprimer
  25. C'est mon mari qui va être content qd il va découvrir ce que je vais acheter sur le site !!!

    Merci Marie pour nous avoir fait découvrir le site de Claire !!!!!!!!!!

    je vais enfin avoir des soutifs d'allaitement qui assurent !!!

    RépondreSupprimer
  26. Très belle experience. Quel courage! C'est un projet qui me tente de plus en plus, d'abord parce que je rêverais de profiter de ma crevette plus souvent, ensuite parce que je suis dans le bâtiment et qu'avec la crise qui s'acharne, c'est mon patron moi qui risque de me virer... (même si certains jours je le virerais bien) Alors merci pour ce retour d’expérience, pour ces conseils, et bon courage pour la suite! En te souhaitant toute la réussite que tu mérites.

    RépondreSupprimer
  27. Je te souhaite une pleine réussite pour ton lancement et pour la suite ! longue vie aux dessous de maman !!
    je penserai à filer ton adresse aux futures copines qui allaiteront dans quelques mois ! en attendant, je fais un relais sur facebook !
    si tu veux, on pourra s'échanger une page partenaires sur nos sites respectifs , tu peux me trouver sur www.tora-ryu.com . biz.Delphine

    RépondreSupprimer
  28. Merci beaucoup à toutes !! Je suis heureuse si ça décide quelques unes d'entre vous !! L'expérience n'est pas très "sereine" mais je crois que ça vaut le coup d'essayer, ne serait ce pour se dire "j'ai tenté" plutot que de le regretter toute sa vie.
    Je viens de faire un p'tit article sur le blog, où vous pouvez mettre les liens de vos blogs/sites, ça facilitera les échanges !!!
    http://les-dessous-de-maman.over-blog.com/article-chez-marie-96795238.html

    RépondreSupprimer
  29. Bravo pour ton parcours. En cas de soucis pour twitter je peux peut être t'éclairer.
    voilà mes coordonnées: noir_silence@hotmail.com
    Pour ton site j'aime tes pièces mais je ne pourrait jamais me payer un coordonnées par exemple car tu t'arrête au 46 il me semble. Si un jour tu pense aux plus grandes tailles, tu risquent de trouver une belle clientèle aussi en mal de sous vêtements de grossesse XXL!

    M.C.O, Maëlle

    RépondreSupprimer
  30. J'y pense, j'y pense.... Il y a déja un modèle de soutien gorge qui vont jusqu'au bonnet K... Je vais voir avec Twitter, j'ai un peu lâché l'affaire en vrai...

    RépondreSupprimer
  31. Hey, les filles, c'est les soldes !!! De 15 à 40 %.........

    RépondreSupprimer
  32. Franchement, chapeau d'avoir sauté le pas!!
    J'y pense aussi depuis quelques temps... Peut etre pour le deuxième!!
    Je vais de ce pas faire un tour sur le site, et bonne chance pour la suite!!

    RépondreSupprimer
  33. Mom-preneuse aussi, je fais juste un rectif sur l'aide à la création d'entreprise de pole emploi: le versement sous forme de capital se présente bien sous la forme 25% des droits restant au départ, et 25% 6 mois après. Les 50% restant sont "cadeau" à pole emploi, sauf si (et je ne le souhaite à personne!) l'entreprise est fermée avant ses 3ans + la durée restante des indemnités au moment de la création de la boite.
    De la réussite à toutes les mom-preneuses!!

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...