25 janv. 2011

Allaiter son nain

Si tu lis ces quelques lignes, c’est probablement que tu as été appâtée par le titre (alléchant j’en conviens) de cet artikeul.
Et que tu as probablement près de toi une petite chose à la moue boudeuse qui, contrairement à ce que tu as lu, ne dort absolument pas entre 16 et 20 heures par jour.
le nain a faim même quand il dort

Que nenni. Ton bébé à toi alterne repas et repos (sur toi de préférence) certes, mais dès qu’il est question de le déposer (tout en douceur) dans son berceau, il ouvre des yeux de hibou et te rappelle gentiment à l’ordre à l'aide de ses couinements désespérés.
Ici, je te propose de t’intéresser à la principale activité du paquet en pyjama qui bave dans ton cou (et émet des sons étranges à toute heure du jour et de la nuit), j’ai nommé, la tétée....

le nain tète et pose: le nain est cabotin

Allaiter son enfant, ou pas d’ailleurs, est un choix personnel et il n’est pas question ici de débattre mais plutôt d’aider les mamans qui se lancent dans cette aventure du mamelon.
On trouvera donc dans ces quelques lignes de la déculpabilisation, des conseils (pourris et foireux mais pas que), des “tu la nourris?" "nan je la laisse mourir de faim", de l’allaitement glamour et des crevasses, des regards échangés et des selles liquido-jaunes-destructrices-de-body, du coussinet d'allaitement et du 100E, du dégueulis dans le cou et du sein déballé (en public, how shocking my dear!)

Alors oui, j'allaite. Je sors mon sein et je le donne. N'importe où, n'importe quand. Assise, debout, couchée, sur un banc ou sur une chaise, chez Leroy Merlin, dans la voiture avec France Inter en fond sonore, ou dans mon canapé (avec les nains en fond sonore).
J'ai allaité mes deux nains et le petit hibou dernier né, Arwen, est allaitée également.


Mais comme je l'ai dit, il n'est pas question ici de débattre de manière hystérique sur l'allaitement. Chacun fait comme il veut, chaque femme fait comme elle peut.
Avec son vécu, avec ses envies, avec sa fatigue, avec sa force et avec son histoire.
Comme je dis toujours, un nain repu est un nain heureux. Peu importe le lait. Peu importe ce qu'on dit. Peu importe les regards et les critiques. On fait comme on peut.
Que ça soit donc clair, je trouve qu'allaiter c'est chouette, vraiment, mais pour moi, ce n'est pas là l'essentiel. L'essentiel, c'est surtout tout le reste.

Mais bon, puisque je t'ai dit que j'allais te donner des conseils foireux pour ne pas, justement, trop foirer ton allaitement, je vais quand même parler nichon.
Donc TOI, LE MÂLE qui me lit, tu as le droit de passer ton chemin si les mots mamelon, crevasses, et tire lait ne t'inspirent pas.
Mais tu peux aussi me lire et comprendre pourquoi ta mauvaise running joke sur les seins de ta femme - on dirait que tu es une vache laitière ma chérie - et bin ça ne la fait pas trop rire.

1. L'allaitement idéal
wondernain tète le wondermamelon de wondermaman. Et Georges immortalise ce moment de bonheur avec son Canon Reflex

Avant d'accoucher de ta petite merveille (qui ne fait rien qu'à manger finalement), tu as décidé d'allaiter (ou pas). Bien souvent, tu as pris ta décision avant. C'est en toi. Et c'est comme ça.
Il y a aussi celles qui veulent mais qui ne peuvent pas.
Et celles qui ne voulaient pas et puis qui essaient et continuent.
Et puis il y a les comme moi, qui se disent qu'elles vont allaiter. Le temps que ça durera. 
L'allaitement idéal, on le visualise comme ça :
Toi, belle, rayonnante. Mince, presque (puisque tu crois encore que l'allaitement aide à perdre les kilos de grossesse) et parée de jolis atours pour allaiter (une somptueuse robe Mamanana que le Mâle t'aura offert - sympa le Mâle).
Le nain, dodu et magnifique (tu te demandes même si tu ne vas pas le faire poser pour la couverture du Parents de ce mois ci) qui tète ton sein gorgé de lait. D'ailleurs ton sein, parlons en. On en devine le contour. Tout est dans le dévoilé. C'est une image magnifique. A vous deux, vous êtes une promo à pattes pour la Leche League (surtout si le Mâle se décale un peu du canapé qu'on ne voit pas ses cernes de jeune papa sur la photo).

2. La naissance
Micronain Maxisein

Pour la maternité, tu as tout prévu. Tu veux essayer d'allaiter et comme c'est tendance, tout le monde t'encense. Ta valise est remplite de choses pour maman allaitante et nichon crevassé.
Au programme: un mirifique soutien gorge (une taille au dessus, comme on t'a dit), des coussinets d'allaitement de bonne qualité (histoire de ne pas t'arracher le bout du sein quand tu les ôtes), du baume d'allaitement pour te tartiner le mamelon irrité, et un petit truc en silicone (que tu planques pour ne pas te faire engueuler par les sage femmes).
Tu as même acheté l'ouvrage "J'allaite mon nain" dans lequel tu as stabyloté les passages importants.
A la naissance, c'est magique (surtout quand le nain est sorti en fait-avant ça fait quand même un peu mal). On te le pose (tout gluant) sur toi.
Et là, magie du spectacle, le nain sait où se trouve la bouffe. Oué, cherche pas, c'est dans ses gênes, le GPS à nichon (surtout si c'est un Mâle). Le nain s'agrippe donc à ton sein (et s'il n'y arrive pas, une gentille puéricultrice va l'aider) et tète. Bon, pour le moment, il n'y a que du colostrum jaune (peu râgoutant) mais le nain s'en fout, il a la dalle.

A la maternité, les choses se déroulent assez simplement. Le nain dort, tète, dort, tète, pleure parce qu'on le pèse, dort, tète, pleure parce qu'on le lave, dort, tète. 
On t'aide, on te conseille, on te montre comment faire (la position du ballon de rugby, tu finiras par la maîtriser un jour, si si), on te console, on t'encourage et on t'aime. 
Je te passe sur la montée de lait, qui arrive généralement le troisième jour (tu sais, le jour de la déprime où tu ne fais rien qu'à chialer - "je suis nuuuulle, je veux mon Mâle, je suis encore grooosse, j'y arriverai jamaaaaiiiis" ).
Tu te réveilles avec des seins énormes et durs. Ton soutien-gorge manque d'exploser. Tu as une pensée émue pour Lolo Ferrari.
Et.... tu pleures (oui, c'est le troisième jour). 
Le nain est ravi (il y a à manger) et tu as un début de crevasse (oui, puisqu'il y a à manger, le nain tète comme un dératé).

Mais tout à une fin puisque, après ces quelques jours, tu rentres dans ta maison. Et là, c'est le drame.
Et bin oui, il n'y a plus personne pour répondre à tes questions cons toutes naturelles.
Tu te retrouves seule, en tête à tête avec une petite bestiole qui ne fait rien qu'à te grignoter le mamelon. Et un Mâle qui n'y connait rien. Et une belle-maman qui te demande "s'il a assez bu? s'il grossit bien? si ton lait est bon? nan parce qu'il s'énerve là, peut être que c'est ton lait qui n'est pas bon?"?
En bref, tu paniques.
Mais heureusement, tu vas t'en sortir. Mais si, déprime pas.

3. Retour à la maison et nichons en feu

Oui, les débuts de l'allaitement sont parfois difficiles. Crevasses, gerçures, lymphangites, que des trucs pas-glop.

Pour les seins qui font mal : crème (Lansinoh, Castor Equi, Saugella, Mustela, Weleda, Cicalfate, ... à tartiner sans modération)
Pour les seins crevassés: n'hésite pas à te coller un sur-téton en silicone. C'est moche, c'est nase et t'as l'air bête. Oui, mais tu n'as pas mal. Et ton nichon est sauvé. Merci.
Si tu as vraiment mal, que tu as de la fièvre et tout ça : fonce voir ton médecin, inconsciente!! (et sois sympa avec lui, grâce au nain, il va devenir ton meilleur ami).

Mis à part ces petits désagréments, tu devrais trouver un rythme de croisière assez rapidement.
Tout petit, micronain n'aime rien d'autre que téter de toute façon.
Il tète parce qu'il a faim (tu peux repérer sa faim quand il commence à hurler du genre très fort), parce qu'il a envie d'être près de sa môman, parce qu'il est fatigué et qu'il a envie de téter tranquille, parce qu'il s'ennuie ferme (tu n'es pas passionnante), parce qu'il a mal au ventre (étonnant ça!), etc....
Bref, micronain est un téteur fou. Et toi, tu donnes.
N'oublie pas de te prévoir un coin sympa pour allaiter (surtout si, comme moi, tu es pourvue de nains plus âgés). Au lit, avec un bon bouquin et un verre d'eau, sur ton canapé moelleux avec un couss-nain d'allaitement. Et oui, micronain aime à téter tranquille sans se prendre un tracto-pelle sur le coin de la tronche. Il n'aime pas non plus que Petit Nain se vautre sur lui en hurlant "Bisouuuuuuuuus bébé...tu bois du lééééééééééé??? Bébé???".

Et oui, au fil du temps, tu deviens une wonder-nichon, dégainant le dit-sein un peu partout et sans aucune gêne. Et ceux que ça gênent n'ont qu'à regarder ailleurs. Le Mâle râle un peu de ne pas pouvoir profiter de la siouperbe poitrine de sa dulcinée, mais quand il voit le prix du pack de lait 1er âge, il t'offre une magnifique robe d'allaitement.

Ah oui, parlons en de ton look de maman allaitante.
Si tu ne veux pas devoir soulever ton pull sur ta tête à chaque tétée, je te suggère d'investir dans quelques fringues qui te simplifieront la vie.
Mon choix? 
- deux ou trois chouettes soutiens- gorge (prends de la qualité si tu comptes allaiter longtemps, et pas du trop moche ou bien le Mâle va vraiment faire la tronche). Il y a en a des chouettes chez Mamanana (du classique Anita au sesky Cake) Emoi Emoi (avec le, un peu cher mais tellement beau, Mamae) et chez Bambinou (plus classique mais moins cher et bio - ami radin bio).

- pour les tops, je te conseille d'avoir quelques tops d'allaitement que tu trouveras à vil prix chez H&M, Kiabi, Vert Baudet et compagnie. Pas très chers, qui tiennent la route, mais qui ne sont pas vraiment sesky (enfin pas toujours).
Personnellement, j'en ai pas mal pour la maison, mais j'ai également investi dans quelques hauts vraiment chouettes (Mamanana - encore et toujours, mais aussi Bidon Ville, les trésors de Mae).
Mention spéciale à Mamanana qui a fait une page intitulée gracieusement "vêtements de transition". Une manière polie et classe de désigner les mamans qui, comme ma pomme, ont accouché mais qui ont encore le droit au "c'est pour quand?" lorsqu'elles vont chercher leur pain (pleurs, cris et self esteem à zéro).

- si ton nain est tout petit, voire prématuré, et que tu veux faire du peau à peau, tu as ça: un bandeau pour faire du peau à peau.
chez minilou
  - et si tu as la chance de vivre aux States ou au Canada, tu peux également essayer ça, le tshirt peau à peau/portage.

et hop, dans le tshirt le nain!
 Ce tshirt, j'ai pu le tester et c'est le top. Il n'est pas vendu en France (mais peut être que si vous vous fendez d'un petit mail à Maman autrement ou à Reserve Privee ils pourront vous faire un envoi vers la France). Attention hein, on ne peut pas parler ici d'un véritable moyen de portage mais plutôt d'un porte petit nain (jusque 7 kilos) en peau à peau. Il permet d'allaiter tranquillou et en plus, il maintient le ventre (légèrement) distendu des mamans après l'accouchement.
Bref, un peu cher (parce que pas mis longtemps) mais réellement bien.

Ah, et dernière chose...
Si tu as peur d'allaiter en public, il existe des châles d'allaitement, comme ceux de chez Yamilk.
Ton nain (et surtout ton sein) n'est pas dévoilé et je sais que certaines se sentiront plus détendues du slip si on ne voit rien de rien. 
en plus tu peux jouer à coucou/caché

Revenons à ta pomme. Le temps passant, ta silhouette va s'affiner. Enfin, ça, c'est ce que tu peux lire un peu partout.
L'allaitement aide à perdre du poids. L'allaitement long oui. 
Moi, quand j'allaite, je meurs de faim. Je crève la dalle. Je tuerai pour une tartine de nutella.
Alors qu'on ne vienne pas me parler de cet allaitement miracle qui fait fondre. Nan, l'allaitement permet de te gaver de conneries sucrées sans culpabiliser. 
"Nan mais je me ressers en pâtes, mais c'est parce que j'allaite tu vois".
" C'est fou, ça, depuis que j'allaite, j'ai encore plus faim qu'enceinte"
" Je crois qu'il faut que je mange là, je vais me sentir mal sinon, le micronain me pompe trop d'énergie"

  
4. Les nuits

Ah, les nuits. Tu peux relire ça. Parce que des nuits de maman qui allaite, c'est des nuits hachées menues. Alors oui, tu auras toujours des mamans veinardes au nain allaité qui "fait ses nuits" à 1 mois.
Le tien, il a faim la nuit, il sait que le lait maternel se digère plus vite alors il en profite pour réclamer. Ah, cette mauvaise tétée de 3h du matin. Celle de 23h/minuit, passe encore. Celle de 6h30/7h, ça va. Mais alors celle du milieu, putain, tu la filerais bien au Mâle.
Le Mâle qui, à cette occasion, te soutient à 100% (du fond de son lit).
Il trouve que l'allaitement c'est génial (il vient de comprendre que sinon, il était bon pour se lever et donner un biberon - à moins qu'il ne fasse son Georges)

Alors, c'est bien simple, allaiter la nuit, ça peut être "très fatiguant" ou "un peu fatiguant" (oui, ne rêve pas, de toute façon, c'est fatiguant). 
Soit tu prends l'option "je suis une psychopathe et j'aime pas dormir" auquel cas tu prendras soin d'aller allaiter assise dans le salon avec une bonne tisane, une lumière douce et un magasine niais (genre Cosmo - qui a dit que j'étais rancunière?). Ensuite, tu pourras aller changer ton micronain (quitte à le réveiller - il s'endort toujours pendant la tétée nocturne le bougre). Comme le change sous les spotlights de la salle de bain aura réveillé le nain, tu passeras ensuite une bonne heure à arpenter le salon pour ré-endormir la bestiole. Tu finiras par le re-coller au sein. Et tu pourras retourner te coucher (après avoir terminé ton article). Et tu recommenceras ça trois fois dans la nuit. GULP.
chut, je dors. Enfin, le Mâle dort.

Soit tu prends l'option "je ne suis rien qu'une marmotte et surtout faudrait pas que ça change" (tiens, c'est moi ça) et tu ne quittes quasiment pas ton lit. 
Si tu ne dors pas avec micronain, il te faudra juste te lever pour aller le chercher au premier appel. 23h30 quoi. Choppage de micronain (au fait, pour les premiers mois, je te conseille d'emballer ton nain dans un nid d'ange plutôt que dans une turbulette, ce qui facilite l'attrapé de nain pour l'allaitement). Collage de micronain au sein (allongée tu es, allongée tu restes). Nuit noire et tétage intensif. Tétage plus lent, ce qui permet ton ré-endormissement. 
Evidemment, n'écrase pas ton nain. Pour ma part, je glisse un coussin d'allaitement derrière le nain, ce qui évite au Mâle de lui mettre un coup de coude. Et moi, je fais attention (une maman c'est pas agressif). 
Bon, ok, c'est pas la classe de se rendormir le nichon au vent. Mais au moins, tu dors.
La tétée suivante, très facile, tu re-choppes le nain (tiens, il est juste à côté de toi) et tu le mets de l'autre côté. Même téteur tète encore. Et hop, rendormissement.
Pas de change, j'avoue. Surtout s'il dort. A moins qu'il ne pourrisse son body (il ne faudrait tout de même pas pourrir mes draps en plus).

Et une nuit à peu près correcte. Surtout pour le Mâle, oui, j'en conviens.
Qui se permettra tout de même de te dire "micronain a fait du bruit nan cette nuit?"
"Heu...bin il a tété oui"
"Ah, c'est ça, j'ai mal dormi"
"Gné...." (là tu es outrée)
"Enfin, j'ai eu du mal à me rendormir en fait" (là, le Mâle se rend compte de sa boulette) "mais enfin, par rapport à toi j'ai bien dormi hein" (là le Mâle a eu chaud).

Et oui, les nuits c'est fatiguant pour la maman qui allaite. Mais en même temps, se lever pour faire un biberon c'est pareil hein...faut se lever quand même pour regarder le petit hibou manger...

Cela dit, on rigole mais ça peut devenir difficile de ne pas dormir assez la nuit (parce que passé le premier mois, micronain ne dort pas non plus toute la journée). Si tu es crevée et au bout du rollmops, si tu pleures tout le temps et que tu es sur les nerfs, cela vaut peut être le coup de faire une pause. 
Tire ton lait et délègue la tétée du milieu au Mâle. Il sera content (et pourra se plaindre toute la journée qui suit). Et toi, tu pourras dormir plus de trois heures d'affilées.
Je dirais même plus, si jamais tu es vraiment à bout et que tu sens que tu as moins de lait (cause fatigue), tu peux envisager de donner à micronain un bib' de lait artificiel une fois de temps en temps (la nuit). Le Mâle n'aura qu'à donner ce bib' là et tu pourras te reposer. J'ai opté pour cette solution avec mon nain RGO. La nuit, de temps en temps, le papa donnait un bib' de lait anti-régurgitation. Et moi je dormais un peu. Youhou!

5. Reprise du boulot

Je te laisse relire l'excellent artikeul rédigé par une chouette maman ici.
Mon expérience est plus mince puisque dès la reprise du boulot, avec ma fainéantise aigüe, j'ai tiré mon lait (un peu), puis j'ai fait du mixte (sein et lait en poudre) et puis, le temps passant, les nains tétant moins, bah, ils ont cessé de téter et j'ai cessé d'avoir du lait. Tout naturellement, sans clash.
Mais si toi, tu veux bosser et tirer ton lait, commence par louer un tire lait électrique à la pharmacie (ordonnance de ton médecin) pour voir si cela te convient.

Miam, comme c'est ragoûtant!

Alors OUI, ça fait trayeuse, OUI, ça fait du bruit, OUI, ça fait un peu vache laitière (et le Mâle ne pourra pas s'empêcher de blaguer sur "l'heure de la traite" et "tes gros pis".  C'est vrai. 
Mais le tire lait manuel, crois moi, ça bousille les mains, vraiment. Tu vas pomper, pomper et pomper encore, tout ça pour 90 malheureux millilitres.  Donc si tu veux tirer efficacement ton lait, l'électrique, il n'y a que ça de vrai. Crois moi. 
Le Mâle pourra se gausser.

Reprendre le boulot et allaiter, moi je dis bravo, bravo, parce que, franchement, pendant ma pause déj', je ne me voyais pas tirer mon lait. Tu as le droit à une heure par jour sur ton temps de travail ami public pour ça. Demande le (ne fais pas ta mauviette comme moi).
Tu auras ainsi la joie de congeler ton lait pour le donner à la crèche/nounou. 
Tu pourras ainsi dire au Mâle qui inspecte le congélateur (à la recherche d'un magnum double-choc) : "Chéri, pourras tu me sortir un pot de mon lait pour demain?"
Le Mâle trouvera ça bizarre et se sentira un instant membre d'une famille cannibale.
Mais quand il verra le prix de la boîte de lait 2ème âge, il te vénèrera et t'offrira une danse du porte-feuille (en croûte de cuir de vachette).

Mange plutôt celui là le nain, il est périmé demain


J'ai essayé de lister ce qui pouvait te perturber, jeune maman courageuse qui travaille et qui allaite:

Mais n'hésite pas à compléter par des liens sympas en commentaires, ça peut servir, merci (tu es serviable).

6. Le nain est un boulet

Et oui, ça arrive, ton nain est un vrai nain. Il n'est pas ce bébé joufflu qui tète avidement le sein nacré de sa jolie (et svelte) maman, fringuée comme une Gisèle.
Non, non. Ton nain prend le sein trop souvent, ton nain ne grossit pas assez, ton nain ne régurgite pas discrètement mais il dégueule à gros bouillon (sur ton top noir), ton nain hurle au sein et secoue sa tête, ton nain n'aime pas téter allongé, ton nain est donc un vrai nain. Un boulet quoi.

J'ai testé pour ma part le nain RGO et je ne saurais que trop te conseiller la lecture de cet article sur l'allaitement du nain RGO de Véronique Darmangeat (du blog Lactissima) ainsi que mes modestes articles sur le sujet.

Le nain qui râle au sein est un nain qui, au choix: 
- a un rot à sortir alors passe le à la verticale.
- trouve que ça coule trop vite (si tu as un jet surpuissant qui touche le mur d'en face) alors tire un peu ton lait de début de tétée et recolle lui le sein dans le bec
- a encore la dalle et trouve qu'il n'y a pas assez de lait (alors recolle le à l'autre sein).

Le nain est râleur de toute façon alors...
La première chose à faire quand ton nain pleure et que, évidemment, tu ne sais pas pourquoi, c'est de le changer. Bien souvent, il a une micro-crotte qui le dérange. Moué. Ensuite, tu peux tenter la bouffe (tu veux du sein ou pas?), ou bien le dodo (et hop, dans la balancelle - merci inventeur de la balancelle). S'il ne se calme pas, hop, l'écharpe. En dernier recours, tu as le fameux tour en poussette, validé par tout nain. Ou encore le tour en voiture (très très efficace).

Mais si ton nain pleure souvent et que tu ne sais pas pourquoi (mais que tu sens qu'il souffre - une mère sent ces choses là), n'hésite pas à consulter et à insister. Toi seule sait. Vraiment.


Voilou, ce premier artikeul sur l'allaitement s'achève public nichonné, j'espère qu'il t'a plu. L'allaitement, ce n'est pas toujours facile. 
C'est comme pour tout. Certaines vont pouvoir allaiter très facilement et très longtemps et y trouver un réel bonheur. 
D'autres vont galérer et préférer arrêter avant de péter un plomb.
Le sevrage d'un nain doit toujours se faire de manière douce, autant que possible, bien entendu. On ne choisit pas toujours.
Passer au biberon, ce n'est jamais évident. Ni pour le nain qui doit sélectionner LA tétine qui ressemble le plus à sa mère (manifestement mon sein ressemble à un DODIE). Ni pour sa mère qui doit dire "byebye" à ces moments partagés au creux d'un bras.

En résumé, allaiter son nain c'est, comme toute chose avec nain, une aventure. On y prend goût (ou pas).
On y revient (ou pas)
Mais ça fait avancer, ça fait grandir et ça nous construit. Quand même.

107 commentaires:

  1. Merci pour cet article bien complet !
    Comme toi, je dégaine le nichon n'importe où, n'importe quand ;) et gare à celui ou celle qui tenterait de me virer d'un resto ou d'un magasin !! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi. Si je devais tout écrire, il me faudrait des pages zé des pages...
    Mais bon, il faut bien commencer!

    RépondreSupprimer
  3. je n'ai pas allaité, mais quand je te lis, je le regrette! J'ai à chaque fois arrêté au 3me jour! Pff, peut-être pour le 3ème!

    RépondreSupprimer
  4. Le troisième jour est mortel, on devrait le supprimer.

    RépondreSupprimer
  5. Nous on s'étaient prévu un planning génial pour les nuits, une nuit chacun, comme ça l'autre dort peinard une nuit sur deux.
    Et paf ! Des jumelles ! tout nos plans diaboliques partis en fumée : on a pas dormi pendant 3 mois. :D

    RépondreSupprimer
  6. très bon artikeule car tellement vraie :)
    BB1 allaitée 2 mois car maman trop fatiguée
    BB2 allaité 8 mois

    RépondreSupprimer
  7. hum voui, tiens, moi aussi j'avais remarqué qu'on nous dit pleins de conneries pour nous inciter à allaiter... j'ai pris du poid à cause de l'allaitement, j'avais des seins mongolfière (110G à la sortie de la mater ...) qui dégoulinaient en permanence (miam !), j'étais complétement épuisée au début ...

    Je crois que la seule vraie bonne raison d'allaiter c'est pas de perdre du poid, ni de faire des économies (nan parce que acheter 1 soutif / semaine avec changements de taille et t-shirt par jour à cause des dégoulinages ...) - non c'est les moment uniques qu'on partage avec ce petit bout au creux des bras ^^

    RépondreSupprimer
  8. Oui il m'a beaucoup plu et je le fais suivre parce qu'il vaut de l'or ! Et du rire en barre !
    Merci ! ;-)

    J'ai fini mon allaitement (enfin il a fini, c'est lui qui a décidé) il y a 2 mois et ça me manque beaucoup...

    RépondreSupprimer
  9. ohh comme je me retrouve dans cette histoire! aujourd'hui micronain a 8 mois, 8 mois d'allaitement exclusif et pas une nuit complète grrr petit morfale pas fou le nain^^

    RépondreSupprimer
  10. Je rigole, j'approuve, et j'en redemande!
    Merci Marie, tout simplement!

    RépondreSupprimer
  11. Trop fort ton article...j'adore! Merci

    RépondreSupprimer
  12. Super article (un de plus^^), et pour une fois, pas de culpabilisation des mères qui allaitent ou pas !
    J'peux juste me permettre une tite remarque ? (pas taper, pas taper...) : le lait maternisé, le terme n'existe plus... faut remplacer steuplait par lait artificiel (afin de que nos pauvres neurones attaqués par la grossesse et l'accouchement ne fassent pas une surchauffe en se demandant : maternisé ? maternel ? artificiel ? au secours !!!)
    PS : le troisième jour est mortel, et je propose aussi qu'on supprime ce sacré pic de croissance du 3ème mois...

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour cet article. Je me suis retrouvée à plusieurs moments ...
    Allez, je te raconte ma vie lol
    Je n'ai pas allaité mon 1er nain, pas envie ! Pour le nain n°2, pareil mais mon gynéco m'a dit d'y réfléchir, ce que j'ai fait ... Et je me suis dit "pourquoi pas essayer !!!!" Et j'ai ADORE !!!! En plus, mon allaitement s'est super bien passé, aucunes crevasses et autres "plaisirs", oui tu peux me haïr !!!! Je l'ai même allaité jusqu'à ses 9 mois (en ayant repris le boulot, et même pas besoin de tirer mon lait, j'arrivais à tenir !!! Mais il ne fallait pas qu'il traîne lorsque je rentrais à la maison !!!), mon "gentil" nain refusant autre chose que mon sein !!!!
    Pour les réflexions pourries, une revenait souvent " Tu l'allaites encore ???? Tu arrêtes quand ????" Moi : "Quand il aura 14 ans je pense !!!" lol

    Encore merci pour tes articles !!!

    RépondreSupprimer
  14. J'ai allaité mon loulou (25 mois aujourd'hui) 16 mois et 16 jours... Ouais, c'est précis !
    Ce coquin a décidé qu'il ne voulait plus de mes nénés le 27 avril 2010... (j'aime la précision ! )
    J'ai galéré le 1er mois, car j'ai eu une crevasse sur le sein droit aussi grande que le Grand Canyon...Mais ensuite ce ne fut que du pur bonheur ! Et j'espère encore pouvoir allaiter un jour prochain... Quoi, je n'ai pas PRECISE que je suis en essai bébé2 ? ;-)
    Je me régale avec tes articles, surtout, n'arrête jamais d'écrire !!!
    Bises

    RépondreSupprimer
  15. Bin vrai tout ça la Marie. Oui, il faut dire que le premier mois, c'est vraiment casse-prout, surtout pour number one, alors faut passer le cap.
    Ici numéro trois tète encore, je bosse à mi-temps, il a neuf mois et c'est le bonheur.
    Il a fallu négocier sévère avec mon inspectrice pour avoir le droit de ne pas faire soutien scolaire le midi, mais je l'ai eue mon autorisation, youhou!!!!

    RépondreSupprimer
  16. Aie Aie aie Marie

    en maman allaitante expérimentée, mais aussi en tant qu'ancienne consultante formée au top par une association d'aide à l'allaitement, je me dois de réagir à tes conseils sur les mamelons douloureux

    si ça fait ma, si il y a des crevasses, c'est presque toujours à cause d'un problème de mauvais position du bébé au sein.
    Rectifier la position amène la plupart du temps une guérison spontanée des mamelons, que l'on peut accéler avec un truc génial, gratos, disponible sur place (excellent pour le bilan carbone du nain ) : le lait jaune et gras de fin de tétée. Bourré d'anticorps il est LE MEILLEUR médicament pour les crevasses. Il suffit d'exprimer une petite goutte après la tétée et de l'étaler sur la zone douloureuse.

    Voir la position correcte du bébé au sein ici : http://www.lllfrance.org/Debuts-de-l-allaitement/Positions-d-allaitement.html

    Les bouts de sein en silicone sont à utiliser en dernier recours, dans le cas d'une situation déja bien dégradée, et quand les tétées sont vraiment trop douloureuses. Sur une période la plus courte possible car ils interferent avec la bonne mise en place de l'allaitement.

    Si rougeur et fièvre : voir un médecin peut etre rassurant, surtout si fièvre au dessus de 38°, mais avant d'en trouver un qui soit formé un tant soit peu aux difficultés de l'allaitement, il faut se lever de bonne heure.
    Alors avant d'y aller, surtout appeler AVANT une animatrice LLL ou personne formée, qui donnera des infos utiles pour communiquer avec le soignant une fois le diagnostic posé. L'important est de savoir que l'arrêt de l'allaitement est la dernière chose à faire.

    Bon, j'arrète avant de faire un cours complet sur les difficultés des premiers jours et la façon d'y remedier.

    Je voudrais juste dire aux mamans que les associations de soutien (et il y en a plein !) ont des permanences téléphoniques 7j/7j avec des personnes compétentes pour vous aider à allaiter .

    Merci en tous cas pour ton article au ton toujours aussi fun :-)

    RépondreSupprimer
  17. Tu viens de réussir un exploit : me faire me lever de mon lit avec la naine, pour accéder à un ordinateur et laisser mon commentaire. Car oui, l'allaitement allongé, outre la nuit, c'est aussi cool la journée, et tant pis si pour certains on passe pour des feignasses.

    Bref, j'avais plein de trucs à dire, mais surtout un qui me tient à cœur, moi qui n'ait pour l'instant qu'un mois et demi d'expérience : les conseils sur la durée et l'espacement des tétées, que ne manquera pas de te donner quiconque croisera ton chemin. En gros, si ton nain ne tête pas toutes les trois heures EXACTEMENT, pendant 20 minutes EXACTEMENT, 10 minutes à chaque sein EXACTEMENT, alors tu n'as rien compris. Et si en plus tu as le malheur d'avancer le fait que parfois la tétée vise autre chose que le seul fait de le nourrir (le calmer, par exemple, ou tout ce que tu listes dans ton article), alors tu fais du mal à ton enfant, POINT BARRE.

    C'est pas compliqué, de mon côté, et de guerre lasse, j'ai imprimé cet article : http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-hui/AA-44-Frequence-et-duree-des-tetees.html et j'en force la lecture dès qu'on m'emmerde à ce sujet. C'est à dire : trop souvent. Et surtout je suis le meilleur conseil qu'on m'ait donné : "Tu es la mère, toi tu sais. Point". Et ça tombe bien parce ma naine à moi, elle ne tête pas longtemps, mais elle prend 400g par semaine, alors tout va bien, oui merci.

    Tu me diras, ça s'est calmé, maintenant ce serait plutôt du genre "Alors tu as réussi à espacer les tétées ?". Eh bien non, et je vois que la nuit nous sommes sur le même rythme minuit - 3h - 6h, ça me semble pas si rapproché, moi. Mais avec le temps, on prend le parti d'en rire, ça doit être ça être une maman cool (parce que sur les autres trucs de la coolitude, j'en suis encore loin).

    RépondreSupprimer
  18. Merci Marie de ne pas me faire passer pour une mère indigne parceque je n'allaite pas (enfin j'ai essayé pour nain n°2 , mais abandon au bout de 3 semaines ... ) je n'allaiterai donc pas le petit troiz ... et essaie de ne pas culpabiliser !!!

    RépondreSupprimer
  19. Merci à toutes pour les ajouts et les conseils, je ne suis pas une pro :) alors tout est bon à prendre.

    Et NON l'allaitement n'est pas une condition pour être une bonne maman. Comme je dis, on fait toujours du mieux qu'on peut. Et l'important, c'est de ne pas avoir mauvaise conscience.

    Alexiane: nain n°2 tétait toutes les 2h (avec son reflux) et hurlait entre les tétées. Ici j'ai 4h de pause et j'apprécie.
    Mais comme tu dis, tu es la mère, tu sais.
    L'important c'est de prendre du recul et de ne pas se culpabiliser.

    RépondreSupprimer
  20. merci encore marie por cet article !

    mon dieu que çà me rappel des souvenir (deux nains, allaités jusque 8 mois pour le 1er et 1 an le deuxième)
    Ca a été parfois tres tres difficile, çà m'a parfois fait pleuré, au commencement, et à la fin surtout, mais comme tu dis, c'etait en moi, c'etait comme çà que je le sentais, et au final, çà a surtout été un pur moment de bonheur et mes nains et moi çà nous a fait grandir, et on aurait pas été les memes sans çà aujourd'hui !

    Purée, faut que j'y aille, j'ai un troisieme nain a faire, je veux allaiter a nouveau ! lol

    RépondreSupprimer
  21. Superbe article, sans complaisance, ni embellissement... Je me permets d'ajouter qu'il existe des médecins spécialisés en allaitement (parce que certains autres peuvent débiter des c...ries édifiantes), à consulter en cas de soucis ou pas. Pour cela, il suffit de se renseigner auprès de la maternité, de la sage-femme...

    RépondreSupprimer
  22. C'est très vrai Sandrine. Etre bien conseillé, c'est très important.

    RépondreSupprimer
  23. La nuit c'est toutes les trois heures (à croire qu'elle chronomètre tant c'est précis ??), et sinon la journée toutes les deux heures, mais sinon elle ne pleure pas, pas de reflux, juste des bodies flingués régulièrement, mais je ne me plains pas, pourvu que ça dure ;). Alors il n'y a vraiment que les autres pour trouver que sorti du "Trois heures-20 minutes-2seins", y'a forcément un problème ;).

    RépondreSupprimer
  24. ARRRRGHHHH il faut que je dise, l'allaitement, c'est HORRIBLE, et le peau-à-peau : un mot trop moche !
    (pfiouu ça fait du bien)

    RépondreSupprimer
  25. j'ai bcp aimé ton article (en fait, comme tous tes artikeul!!), mais allez, je vais jouer ma chieuse et revenir sur l'un de tes conseils (un peu foireux, ouais, tu l'as dit bouffi LOL)

    avec des crevasses, mettre un bout de sein n'est qu'une solution temporaire et ponctuelle, qui peut également entrainer d'autres soucis derrière (confusion sein tétine, tt pas suffisament efficace donc baisse de lactation et faible prise de poids..... parole de testeuse.....)... lors de crevasses importantes, il est plus judicieux de prendre conseil auprès d'une consultante spécialisée en allaitement qui aidera la maman à revoir la position de bébé au sein (parce que bien souvent, crevasse rime avec mauvaise position...) et dans un second temps, demander également au doc de vérifier les freins de langue et de lèvre éventuels qui peuvent gêner l'allaitement ;)

    valaaaaaaaaaaaa c'était ma minute emmerdeuse!! parce que sinon, ton article, il est top! merciiiiiiii

    nanou, Nibar'bar expérimenté de: bb1 pendant 12 mois, bb2 pendant 18 mois, bb3 pendant 11 mois et bb4, en cours depuis 4 mois bientôt....

    RépondreSupprimer
  26. Alors moi je suis rentrée dans la catégorie Nain qui est un boulet et qui n'a jamais compris comment ça marchait un nichon
    si si, ça existe, et c'est très très chiant
    tellement chiant qu'au bout de 3 semaines j'ai tenté le biberon, et que là j'ai découvert que mon nain (enfin ma naine) était un boulet pour tout ce qui se boit, nichon ou biberon...
    à presque 8 mois elle vient tout juste de comprendre comment boire avec une tétine 3, pour les bébés à partir de 3 mois...

    RépondreSupprimer
  27. Comme d'habitude, un super article, écrit avec un humour que j'affectionne particulièrement.

    J'aimerais juste préciser: tu présentes les crevasses comme une quasi-fatalité, or le meilleur remède en est encore la prévention. Seule une bonne position et prise en bouche du téton permet de les éviter.
    cf le lien de la LL http://www.lllfrance.org/Surmonter-les-obstacles/Crevasses.html qui m'a permis d'allaiter Troiz et Titkat sans souffrir comme avec les deux ainés ;)

    RépondreSupprimer
  28. Bravo, c'est tout à fait ça. ici c'était tétée 10 min toutes les 1 heure le 1er mois... après on a réussi à espacer à 2h puis 3 mais je raconte pas les réflexions le 1er mois "ton lait n'est pas bon", "t'as pas de lait, tu vois pas qu'elle réclame trop??", elle a quand même été allaité 6 mois et est en parfait forme.
    oui le début est dur mais si on aime ça alors il faut s'accrocher !

    RépondreSupprimer
  29. Juste je reviens dire que les bouts de seins en silicone ont sauvé ma première semaine, je n'avais pas de crevasse, mais je ne vous raconte pas l'irritation. Juste parce qu'elle tirait, et que je n'avais pas eu ma montée de lait. (Pas une question de position, donc).

    Je les mettais en cachette, et une puéricultrice m'a déculpabilisée direct quand elle s'en est rendue compte. Ça n'a duré qu'une semaine, et maintenant tout va bien.

    RépondreSupprimer
  30. j'apporte mon grain de sel (j'ai le droit d'abord, bébé allaité 15 mois !)... Pour moi le + difficile a été de gérer les "conseils" alors qu'ils m'avaient laissé toute seule dans ma chambre après une césarienne... Résultat, une crevasse en - de 24h ! Rien ne vaut le feeling en fait ! Je dis OUI aux bouts de sein en silicone dès le premier jour, OUI au bib dès le premier mois (dormir 5-6h d'affilé ben ça change tout)et M.... à ceux qui répètent "tu l'allaites encore ? " ou sa variante tout aussi irritante "tu comptes l'allaiter encore combien de temps / longtemps ?". Et merci Marie !

    RépondreSupprimer
  31. mais Mariiiiie pourquoi tu n'as pas publié un artikeul comme ça (puis envoyer à mon intention une fusée de détresse me le signalant) quand j'ai essayé d'allaiter mon Crapouillou-nain ?!!! arfff ... je suis bien contente de t'avoir lue, faut que je te sauvegarde pour la prochaine ponte/tentative d'allaitement ! le pédiatre à moi, Primi en phase : "JeChialeJeConnaisRienJ'suisNulle": vous sortez aujourd'hui mais souvenez-vous : 1 tétée toutes les 2heures maxi pas plus ! Of course 10jours après des pleurs incessants et une perte de poids conséquente pour mon Crapouillou-Nain j'ai coupé-court ... et le regrette encore !

    RépondreSupprimer
  32. J'ai adoré ton article et le commentaire de "Maman de A à Z" parce que oui faut pas non plus omettre de parler des boulets qui ne mangent pas :-)
    Très bon article Marie, vraiment, il m'a particulièrement "parlé" car j'ai allaité mon 1er pendant 3 mois et le 2ème est né prématuré de 2 mois, j'ai donc eu recours au tire-lait et franchement c'est clair y'a pas photo pour le tire-lait faut prendre de l'électrique : y'a que ça de vrai et d'efficace (et de non-douloureux...).

    RépondreSupprimer
  33. toujours aussi drole !
    je suis en plein dedans aussi, avec une micronaine de 3.5 mois, et un grand nain de presque 4 ans "elle a fini de téter ?" et 30 secondes plus tard "elle a fini de téter ?" ...
    j'y vais aussi de mon "conseil" : quand on a envie d'allaiter : s'informer, se renseigner un max pendant la grossesse, ca permet d'avoir plus d'aplomb et de confiance face aux remarques foireuses de tata jeanine ou du pédiatre qui manifestement n'y connait rien ...

    moi aussi je milite pour la suppression du 3eme jour ^^

    au fait, tu as un lit de quelle taille pour y caser le mâle + le coussin d'allaitement + le bébé + toi ?

    RépondreSupprimer
  34. 1er nain allaité 13 mois+2 mois avec les reserves du congelo. Il tétait aux 4h dès la naissance.
    2eme nain allaité 8 mois pour le moment. et le congélo est déjà plein à craquer. Celui là a tété toutes les 2h jusqu'à ses 5 mois!

    Et de mon coté, le tire lait on l'appelle le "tire loches", je me surnomme "lactarium ambulant" mais je ne sors pas mes seins en public. ou très peu. Et surtout pas devant la belle mère qui me demande A CHAQUE FOIS si "je le nourris"... d'ailleurs quand j'ai arrêté d'allaiter mon premier, j'ai continué à répondre "oui" juste pour faire chier :)

    j'aurais des TONNES de choses à dire, mais je me limiterai à celle là:
    je n'ai jamais eu de crevasse, car elles sont dues au mauvais positionnement du sein ou du bébé, et/ou à une mauvaise succion du dit nain. Par contre, j'ai utilisé les bouts de sein en silicone dès le 3eme jour. Jusqu'à 4 mois pour bb1 et du 2eme jour jusqu'à 3 mois pour bb2. Ca n'a RIEN changé à ma lactation. J'ai toujours eu trop de lait c'est peut etre pour ca? A la maternité d'ailleurs, je buvais des tisanes "coupe lait"... Bref. Toutes les conseillères en lactation disent que les bouts de sein c'est en dernier recours... perso ca a été en premier recours à ma demande. et ca s'est très bien passé :)

    RépondreSupprimer
  35. Chouette artikeul comme toujours (désolée pour le plagiat mais en même temps, dur de faire autrement!)
    Ici bb1 allaité 10 jours, je confirme que le 3ème jour (enfin la nuit pour ma part), je ne savais pas quoi en faire tellement elle pleurait la naine (le stress) et la sf qui se marre (un peu) en me disant que c'est la montée de lait :s
    Au bout de 10 jours j'ai arrêté, moyennement culpabilisée puisque aprsè avoir fait plusieurs tentatives de tirage de lait, je remplissais même pas 20ml...moi pleurante sur le canap' à 4h du mat' avec une naine hurlante dans les bras...
    Pour bb2 j'ai quand même bien envie de re-tenter le coup en espérant mieux gérer la situation et être un peu mieux accompagnée et soutenue :)

    RépondreSupprimer
  36. Je découvre ce blog et j'ai beaucoup aimé cet article, ta plume et l'humour qui s'y dégage !
    J'allaite ma fille depuis presque 10 mois et je me suis retrouvée dans tes nombreux exemples.
    Je vais vite revenir pour lire d'autres post, j'ai hâte d'en découvrir un peu plus !
    Opale

    RépondreSupprimer
  37. Alors oui, les crevasses c'est à cause d'une mauvaise position. Mais il ne faut pas stigmatiser les bouts de seins en silicone. Le nombre de mamans qui me disent "ça a sauvé mon allaitement".
    Je pense que chacun fait comme il le sent et comme il le peut. Dans l'idéal, il ne faudrait pas avoir recours à tout cela mais parfois, oui, un bout de sein, ça aide, une tétine ça calme un nain qui veut téter (et une maman au bout de sein irrité), un bib de lait ça cale un petit mariole...

    Je tiens d'ailleurs à préciser que je ne suis en aucun cas une formatrice ou une animatrice en allaitement et que je suis très contente de tous ces commentaires qui précisent de nombreux points. ça permet à chacun d'apprendre un peu plus.

    Pour Solenne, on ne dit pas "c'est horrible" mais "je trouve ça horrible". Désolée, message de ma maman...

    Sinon, oui, c'est difficile d'allaiter et vos témoignages le prouvent. On a souvent l'impression d'être coupable. Comme toujours hein??

    Alors NON, vous n'êtes pas coupables. Et OUI, vous êtes géniales. Rien que d'avoir choisi d'allaiter, ou pas, ça fait de vous une mère géniale. Parce que vous vous êtes posé la question. Et être parent, c'est se poser des questions. Toujours et encore.

    RépondreSupprimer
  38. Et j'ai un lit d'1m60. Mais je rêve d'un 1m80

    RépondreSupprimer
  39. bon, je le dis ou pas que quand mon fils est né, l'homme s'est levé TOUTES les nuits pour me l'apporter au sein et le remettre au plumard avec changeage de couche préalable pdt que moi j'etais déja rendormie?
    et que le nain se rendormait quasi tudessuite, sans quasi presque pas raler?
    et que le nain allaité à fait sa premiere nuit ( 22h30 6h30) à 18j? et que le nain, a partir du moment ou il a fait sa premiere nuit, a enchainé toutes les autres avec environ une dizaine de bug max depuis maintenant 2 ans et demi?
    je le dis? non, hein.... :D ça enerve, je sais!!

    RépondreSupprimer
  40. Héhé, merci pour cet article, j'ai beaucoup ri et pourtant je n'allaite pas mon petit bonhomme d'un mois et 1/2 :)
    Je suis de celles qui auraient voulu mais n'ont pas pu, pour des raisons médicales : des opérations successives sur un même sein qui ont laissé des cicatrices et auraient sans doute compliqué les choses. J'aurais pu essayé, mais je ne l'ai pas fait, j'ai un peu choisi la solution de facilité, c'est vrai. Mais l'allaitement, je ne le sentais pas. Pas pour ce premier bébé. J'étais tellement stressée par la naissance, que je n'ai pas voulu me battre et me sentir encore plus nulle en cas d'échec.

    Et je t'avoue culpabiliser souvent, j'ai l'impression de ne pas avoir forcément fait ce qui était le mieux pour lui. Et puis quand on n'allaite pas, parfois on se sent un peux "exclue" du cercle des jeunes mamans (car oui, l'allaitement est en plein boom, ne pas allaiter c'est presque marginal maintenant).
    Bref, là n'est pas le débat, mais je suis beaucoup plus confiante maintenant, et je commence à envisager l'allaitement pour le futur petit deuxième...
    En tout cas merci de désacraliser tout cela, ça rassure, fait du bien et déculpabilise !

    RépondreSupprimer
  41. merci marie pour cet artikeul qui m'a comme toujours fait bien marrer, mais en plus qui m'a déculpabilisé... enfin un article sur l'allaitement sans le traditionnel "le lait maternel est ce qu'il a de meilleur blabla".
    aller, je raconte un peu ma vie (j'ai envie, je m'ennuie): moi je fais partie de la catégorie "je voulais pas mais j'ai essayé quand même", sous la pression des sages femmes essentiellement, et à presque deux mois je contnue sans aimer ça.. bizarre, hein?! même si ma naine grossi bien, même si elle fait ses nuits (héhéhé bande de jalouses!), et ben ça me gonfle d'avoir mon hibou pendue au sein de longue.. je la trouve tellement mignonne quand elle prend un biberon!
    voilà, c'est dit, j'espère que ça en fera deculpabiliser encore quelques unes!
    encore merci pour ce blog (t'en as du courage) et continue à bien nous faire marrer avec les aventures des nains en folie!
    ps: je pense que nos naines sont nées le même jour... c'etait le 4 decembre, non?!

    Julie, un mâle, un chat et une wondernaine toute neuve

    RépondreSupprimer
  42. bravo pour l'artikeul!!!!

    je ne sais pas si ça a été dit auparavant, mais ce qui est bien pratique pour les séances de tirage de lait au boulot (pratiquées 2 mois pour naine allaitée 6 mois pile, c'est la double pompe! Comme ça, hop! les 2 nénés en mm temps et tu gagnes du temps, surtout si comme moi, il te faut 30min pour tirer 1sein (pas trop de débit apparemment!).
    Comme j'ai aussi tout testé, crevasses sur les 2 seins, infection, mycose et toutes les réjouissances qui peuvent exister en matière de tuiles de maman allaitante, 4 bouts de sein en silicone, c'est pratique, surtout quand la naine tète souvent, pas besoin de laver toutes les 5min

    bon allaitement à toutes et surtout, si vous tenez à allaiter, ne baissez pas les bras, persévérez, et n'écoutez pas les médecins ou autres tata relou qui vous demandent pourquoi vous vous embêtez à allaiter et vous conseillent d'arrêter!

    RépondreSupprimer
  43. Merci pour cet article.

    Alors moi je voudrais faire part de mon expérience avec nain n°1, ex grand préma. Ce fut donc tire-allaitement pour moi (avec un tire-lait électrique médela, je te rassure) et pendant plusieurs mois car l'allaitement au sein marchait moyen.

    J'ai tenu 5 mois et demi, mais faut être motivée. Surtout les 10 jours en réa neo nat : une pièce avec un tire-lait pour une douzaine d'allaitantes, y'avait souvent la queue pour se traire, youpihou.

    Je tirais pas beaucoup, j'étais un peu déprimée en ouvrant le frigo (y'avait une maman qui remplissait deux bibs entiers en 20min alors que moi j'atteignais difficilement 30ml en 40min), mais j'ai persévéré et j'ai pu allaiter au sein ensuite (enfin en mixte avec du lait préma...).

    Il faut savoir que les grands prémas reçoivent quoiqu'il arrivent du lait maternel au moins les premiers jours (même si la maman ne veut pas ou ne peut pas allaiter : dans ce cas-là c'est du lait qui provient du lactarium, au passage mesdames qui allaitez, je ne saurais jamais assez vous encourager à donner votre surplus de lait au lactarium le plus proche, ça aide des bouts de choux à vivre).

    C'est très important car rien ne remplace le lait maternel (il est bourré d'anticorps et ça malheureusement, ce n'est pas encore synthétisable).

    Pour la naine j'étais super confiante vu que née à terme, mais là j'ai eu 2 tuiles.

    1) le diabète gestationnel : du coup la pédiatre m'obligeait à compléter la tétee avec un bib de lait artificiel HA (car c'est plus riche en sucres que le sein et c'est pour prévenir une éventuelle hypoglycémie);

    2) crevasses et mastites : horrible l'état de mes nichons au bout de 3 jours. Ca commençait à saigner, je pleurais de douleur, je redoutais chaque tétée (et pourtant je tartinais de lancinoh 6 fois par jour et je dormais les seins à l'air, de toute façon je ne supportais même plus le contact du tissu au bout de 5 jours).

    Et même si la puéricultrice compatissait, cette c**** ne m'a absolument pas parlé des bouts de seins en silicone, ni des coques avent qui permettent d'éviter que le téton meurtri ne colle aux vêtements et ne cicatrise pas. Alors qi une future maman me lit, sur ta liste "valise de maternité", rajoute ces deux machins.

    Et donc une fois rentrée chez moi, j'ai surfé sur gougueule et j'ai trouvé ces deux conseils et là ça allait mieux. Mais manque de bol, la petite tétait déjà moins, et cerise sur le téton, j'ai eu deux mastites.

    C'est tout simplement une sorte de grippe fulgurante : j'suis montée à 40° de fièvre, avec frissons, courbatures, fatigue extrême et nerfs à vifs.

    Enfin bref, au bout d'un mois j'ai abandonné et la naine est passée au bib.

    Donc si je résume, faut jamais penser que tout est perdu ou gagné avec l'allaitement. Pour le nain il a finalement été allaité 5 mois et demi, et pour la naine ça n'a duré qu'un mois, alors qu'à première vue on aurait tous parié le contraire...

    RépondreSupprimer
  44. je précise aussi que j'ai utilisé les bouts de sein pdt 6 mois et que ça n'a eu aucune incidence sur ma lactation, mais ma naine ne sachant pas téter convenablement au début, c'était la seule solution pour que je continue en se souffrant pas trop!

    Oui j'ai pleuré pendant des semaines aux premières succions, mais sans les bouts de sein, j'aurais arrêté au bout d'une semaine

    Alors comme disaient certaines plus haut, l'allaitement, c'est au feeling !!!

    RépondreSupprimer
  45. Merci pour ton article et ton humour!
    J'allaite ma petite naine (la 1ère) qui a 3 mois et demi et j'ai la chance d'avoir un allaitement de rêve. Je n'ai jamais eu de crevasses, elle fait ses nuits (de 11h!)depuis ses 2 mois.
    J'ai repris le travail, je tire mon lait mais je n'ai pas le droit à l'heure prévue à cet effet, je bosse dans la fonction publique! Je m'enferme dans mon bureau et la noiraude (comme m'appel un collègue) passe à la traite!! Ce n'est que du bonheur. J'adore la tétée retrouvaille et toutes les tétées complices. Je vais essayé d'allaiter le plus longtemps possible.

    RépondreSupprimer
  46. Trop fort cet article!! Mille mercis!

    RépondreSupprimer
  47. Merci pour cet article plutôt complet et plein d'humour !
    Ici le bandeau minilou c'était génial avec mon petit préma de 1k860, et même de retour à la maison quand il ne dormait que sur moi je mettais le bandeau pour ne pas avoir à le soutenir, j'avais peur qu'il roule.
    Ici ce fut donc TL électrique pour toute la durée de la néonat (30jours) : médéla double pompage génial à la maison, et kitett pourri à l'hosto qui m'a fait des crevasses !!! les bouts de sein m'ont bien aidé car bb n'arrivait pas à chopper comme il faut, après de retour à la maison j'ai bien galéré pour le sevrer de ces trucs en plastique, et à partir de là : waouhh le vrai plaisir et bonheur de l'allaitement ! nan parce que si tu dois mettre les bouts de sein tu peux pas dégainer au parc...
    Ici j'étais partie pour un allaitement exclusif jusqu'à 6 mois et puis sevrer à la diversification... Et au final il a presque 19 mois et tête toujours ;)))

    en tout cas les conseils de personnes compétentes sont difficiles à avoir, ex : la SF responsable du lactarium de l'hosto est celle qui m'a donné les conseils les plus pourris ! Et les meilleurs : d'une aux' de puer d'environ 20 ans

    RépondreSupprimer
  48. Le lit d'1m80 je l'ai :))
    Mais allaiter allongée ça marche pô pour nous :((

    RépondreSupprimer
  49. J'aime vraiment ton style d'écriture ! On rit de choses qui ne sont pas forcément rigolotes à vivre !!!

    Et ce n'est pas parce qu'on donne le bib' que le mâle se lève... Ben oui , il travaille LUI donc il est fatigué ! Et quand exceptionnellement il se lève, Ben t'en entends parler pendant des jours et des jours ;-) mais on les aime quand même :-D

    RépondreSupprimer
  50. très belle conclusion!

    ici bébée tétouilleuse de 10mois, et maman qui bosse mais qui n'a pas envie d'arrêter!

    pour moi la meilleure tétée que je ne voudrai jamais remplacer : celle de 6h du mat' quand tu n'as pas besoin de sortir du lit parce que wonder-papa vient de te poser le bébé affamé contre le nichon et que tu replonges dans un demi-sommeil... Mmmmmm

    RépondreSupprimer
  51. J'aime toujours autant tes articles, et celui là, il m'a particulièrement inspiré!
    Lorsque j'ai commencé à allaiter ma petite goulue ( qui a deux mois), tout semblait rouler...et il y a eu la visite chez le pédiatre et là...ce fut le drame...elle n'avait pris que 100 g depuis la sortie de la maternité...crise de larme de moi-même...je n'ai pas vu que ma fille mourait de fin et gnagnagna...au final, je complète chaque tétée par un bib' : miracle...les tétées sont espacées de 3h, la nuit, elle dort 7h d'affilée et moi avec (pour l'instant, elle se couche à 20h...je me lève donc, à 3h du mat' mais, c'est déjà ça!). Au final, je profites des bons côtés de l'allaitement, sans la fatigue et la peur de ne pas suffisament nourrir ma fille!

    RépondreSupprimer
  52. moi je fais partie de la catégorie "je voulais pas mais j'ai eu un préma". Les sages-femmes m'ont conseillé de l'allaiter, alors ce que bébé veut, maman peut. Ha ha, day 3, les nichons en feu, les nuits (les quoi?) et tout le reste... quand j'y repense et en lisant ton fabuleux artikeul -comme toujours- je rigole bien, mais sur le coup, et pendant 4 mois, ben je rigolais moins...!

    RépondreSupprimer
  53. dina trois nains25 janvier 2011 à 21:32

    c'est drôle ça que tu fasses un article aujourd'hui alors que ma dernière naine vient de faire ce matin ce qui sera certainement sa dernière tétée ... à 18 mois et des poussières. Presque quatre années de ma vie à allaiter. Une page se tourne tout en douceur.

    RépondreSupprimer
  54. j'ai allaité exclusivement ma choupinette 6 mois, j'ai utilisé un protège mamelon en silicone pendant tout ce temps sans souci, c'est même la puéricultrice de la maternité qui me l'a conseillé tellement j'avais mal :) pour les nuits, comme je suis plutot marmotte et bien je tirais mon lait le matin et mon mari lui donnait la nuit dans un biberon Tommee tippee.

    A ma reprise, j'ai tiré mon lait dans une chambre qui nous sert pour nos nuits d'astreinte (la tête de mon chef la première fois, quand je lui ai demandé pour m'absenter 20minutes) mais la fatigue et la baisse des tétées ont mis un terme à notre allaitement, et j'ai parfois un peu de peine d'avoir mis fin à ces doux moments, mais on se rattrape autrement et il me reste les biberons du matin et du soirs :)
    j'ai adoré cet article, on fait comme on veut, comme on peut, comme on le sent, c'est vrai...
    Delphine Caterina

    RépondreSupprimer
  55. Merci Marie pour ce merveilleux article, ça m'a fait un peu pleurer car même si c'est difficile, j'aurais aimé vivre un allaitement tout comme toi, fatiguant quoi. au lieu de ça mon roudoudou est né grand préma à 31sa, a eu droit au lait de lactarium et après j'ai tiré mon lait pendant 4 mois car micro nain est un boulet qui n'a jamais su téter mon sein.
    Bref ça m'a manqué ces précieux instants, par contre du coup on a pu alterner les nuits avec le papa (heureusement y'a des bons côtés) et j'avoue que les jours ou le moral déclinait, il me remotivait sinon j'aurais arrêté de tirer mon lait avant.
    Sinon si je peux me permettre un conseil le tire-lait électrique Medela double pompage est vraiment bien car il ne fait pas trop de bruit et est plutôt doux avec les seins même à "grande vitesse".

    J'espère quand même que pour futur nain n°2, ça se passera mieux (pour tout) après un accouchement préma, une césarienne et un allaitement qui ne s'est pas fait... ça peut que être mieux,non??
    ou sinon c'est la famille boulet...

    bonne soirée/nuit

    Joëlle

    RépondreSupprimer
  56. Angie, 1 grand nain et une micronaine25 janvier 2011 à 22:22

    Super article....si je l'avais lu il y a 5 ans et demi, pour mon 1er nain, il aurait pu changer les choses! ;-)
    Pour résumer, à mon 1er nain j'étais à fond pour l'allaitement, je voulais l'allaiter jusque 6 mois minimum....résultat, faible prise de poids, conseils foireux(merci la PMI!)...à 3 semaines il avait son 1er bib' et à 2 mois il était complètement sevré!(et faisait ses nuits dans la foulée, youpee!)
    là, on vient d'avoir notre 2ème nain(une naine, en fait, et oui, on a pris notre temps!)...pdt la grossesse, j'étais pas chaude pour retenter l'allaitement...et puis je me suis dit "allez, je tente mais si ça me gonfle je lâche tout"...résultat, micronaine a 3 mois, et elle est toujours allaitée....en mixte certes, mais elle a été allaitée à plein pendant 7 semaines, et ça, c'est ma petite victoire perso! bien sûr, elle ne fait pas encore ses nuits, et bien svt en journée je dois compléter les tétées par un bib' sinon elle hurle...mais malgré ça, je tiens bon, j'ai pas du tout envie d'arrêter!!

    merci donc pour cet artikeul instructif et DECULPABILSANT, ça fait du bien! ;-)

    RépondreSupprimer
  57. Merci Marie !
    Je rigole toute seule devant l'écran de l'ordi et passe pour une folle !!!
    Mais j'ai l'habitude : 3 nains à mon actif, 3 allaitements et toujours cet éternel commentaire "tu l'allaites encore ?! mais coupes le cordon ! Ah il ne fait pas ses nuits, ça c'est l'allaitement" etc etc etc ...
    2 allaitement prolongés en travaillant, 1 allaitement en cours, mais même si je me sens bien comme ça j'en ai ch--, euh bavé ;) et je dis souvent il faut y croire et faire comme on peut avec les moyens qu'on a à l'instant T.
    Alors oui ton article me parle, me fait sourire, et je me dis que c'est tellement plus vrai que tous les beaux articles bien lisses qu'on peut trouver sur le sujet.
    Alors MERCI

    RépondreSupprimer
  58. Super article comme toujours!
    MERCI! si vous voyez qqn dans le RER qui se bidonne en regardant son téléphone, ne cherchez pas, c'est moi qui lis ton blog!

    POur les lymphangites, un truc tout bête mais qui fonctionne: des cataplasmes d'argile verte!

    RépondreSupprimer
  59. Je reviens également sur les bout de seins silicone. J'ai allaité bb1 pendant 16 mois et j'ai utilisé des bds pendant ... 16 mois (pas à cause de crevasses mais à cause de maxi-sein (95G-H O_O) mais mini-tétons) ! Comme quoi ! ;-)
    Heureusement d'ailleurs que la sage femme au cours de prépa à l'accouchement nous avait dit que l'allaitement était souvent difficile le 1er mois, parce que oui, ça a été galère, mais que de bonheur après ! :-)
    Là, bb2 est en cours et je me réjouis d'aborder son allaitement de manière beaucoup plus sereine, expérience oblige !

    RépondreSupprimer
  60. Super article Marie! Ca m'a rappelé des souvenirs, allaitement jusqu'aux 9 mois de mon nain car ça ne l'intéressait plus (dur dur pour maman...)
    Etant auxiliaire de puériculture de formation, ça m'a beaucoup facilité les choses, d'autant plus que j'ai accouché dans un service où j'avais travaillé. Du coup on me foutait une paix royale! (et comme dit Marie, ça, ça n'a pas de prix!) Bon certaines collègues me donnaient quand même des conseils (pourris les conseils, pas actualisés du tout...) donc je disais "oui, oui c'est ce que je fais..." mais je faisais à ma mode.
    C'était total open bar pour micronain, pas de limitation de durée "pas plus de 20 min à chaque sein"(pour éviter d'abîmer les mamelons) qu'elles disaient (c'est ça cause toujours... à la mater mon nain tétait 1/2 à chaque sein), "minimum 2 h entre chaque tété" (hein??? qui me parle????) "maximum 5h la journée" (mais bien sur, après la nuit blanche que je viens de passer, faut pas rêver, s'il dort je le laisse dormir! non mais!), etc....
    Pour le tire lait en effet le kitett c'est l'horreur... Ma pharmacie n'avait que ça, alors au début j'ai fait avec... Puis j'ai fait 20 km pour aller chercher un super tire lait : le symphonie de medela, double pompage of course, possibilité de réglage pour le tirage super, plutôt silencieux, le top du top! Dur à trouver mais quel régal! (sur leur site officiel on trouve les pharmacies qui l'ont, trop cool!)
    Pour les soutif d'allaitement je rajouterai à la liste la marque made in femmes. Je l'ai découverte trop tard, j'ai des soutif tout moches...
    En vêtements j'ai peu utilisé des spécial allaitement, j'adore les décolletés croisés et pour allaiter c'est très pratique. Donc peu importe l'endroit, je déballais le nichon, même au resto, et franchement je ne sais même pas si on me regardait de travers, je m'en foutais royalement.

    RépondreSupprimer
  61. Superbe artikeul, comme d'hab!
    J'ai envie de rebondir sur ton "les embouts en silicone, c'est pas le mal", parce que oui, c'est vrai, c'est pas le mal du tout, ça a aussi sauvé mon allaitement!
    Ca et le coussin d'allaitement!

    Je viens d'arrêter dallaiter MissCouette, à 7 mois 1/2, parce qu'elle refusait le sein et me mordait si j'insistais (sympa!). Ben, ça me manque!

    donc là, je suis en train de commencer le travail de sappe qui consiste à convaincre le mâle de se lancer pour "le petit troisième, allez, ça sera pt'être un garçon!!" (alors que perso, je veux encore une fille, hein...)

    (Et ouiiiiiiiiiiii, je veux aller à London baby avec toi! :-D )

    RépondreSupprimer
  62. pour nain n°1 je n'ai eu aucune hésitation mais les 9 mois d'allaitement ont été difficiles (pourtant je ne bossais pas).
    Jamais eu de crevasses mais j'avais les bouts de sein très douloureux, ça s'est enfin calmé au bout de 3 mois !!

    j'avais des engorgements/lymphangites à répétition car mon bb était un serial-tétouilleur.
    je confirme : les cataplasmes d'argile verte c'est une bénédiction pour les seins engorgés !

    et malgré tous les avis négatifs des forcenés de l'allaitement, oui je l'avoue : j'ai donné 1 bib de lait en poudre à la place de la tétée du soir dès que mon nain a eu 8 semaines.
    j'ai pas mal culpabilisé mais finalement j'ai pu l'allaiter 9 mois, je n'ai jamais manqué de lait. le fait de prendre un bib n'a jamais diminué ma lactation.


    je suis enceinte de micronain n°2 et j'hésite encore pour l'allaitement. la sage-femme me dit de me lancer dans cette aventure si ça me fait plaisir, on verra....

    RépondreSupprimer
  63. super article ! pour ma part 11 mois d'allaitement et arret du au canibalisme de ma fille qui prenait mes bouts pour des chewings gum. Vu les dents t'imagine les dégats !

    RépondreSupprimer
  64. hé ben moi quand j'allaite je me gave de nutella ET je maigris... nianiania!! :P (... jusqu'au retour de couches qui me remet sournoisement 6 kg sur les fesses, j'ai arrêté le nutella trop tard)

    RépondreSupprimer
  65. Anne, 1 nain et 1 crevette en cours26 janvier 2011 à 10:08

    Merci Marie...

    Ca me rappelle une question de la SF passée à la maison pour enlever les fils de l'épisio, à J+des poussières: "combien de minutes de tétée efficace?"

    "Euh ... je l'ai eu 3/4 d'heure au sein, et ce que j'ai compté, c'est que j'ai fait une dizaine de photos."

    Cette c*nne a failli me faire jeter l'éponge dès la première semaine, et finalement, grâce à LLL, grâce aux copines passées par là, mon p'tit bout a été allaité pendant 9 mois.

    bon courage !

    RépondreSupprimer
  66. Merci Marie pour cet article, tellement réaliste et réconfortant!

    Aaah c'est vrai que c'est tellement plaisant ces petites réflexions quand on allaite. Ma mère: "mais ma chérie, t'es sûre que tu vas pouvoir allaiter avec ta petite poitrine ?"; mon beau-père: "celle qui n'ont rien compris à l'allaitement, elles sont un peu bêbêtes, y'a rien de sorcier là-dedans"; l'aux à la mater: "non mais si vous ne comptez pas allaiter longtemps, c'est peut-être pas la peine de commencer"

    J'allaite ma cacahuète de 1 mois et 1/2 et ça se passe plutôt bien à part certains soirs où je suis crevée et qu'elle a du mal à se repaître car le lait vient à manquer. Si ça se reproduit trop souvent, je vais suivre vos conseils les filles et passer au bib le soir, si ça pouvait la faire dormir toute la nuit en plus, ça serait tout bénéf !
    En revanche pour mon mini-gorille premier né, c'était l'enfer, mais personne n'avait détecté que son frein de langue était trop court à la mater, grrrh! S'il s'énervait sur le sein ce n'était pas "dans son tempérament", c'est bien parce que quelque chose n'allait pas ! C'est ma pédiatre en ville qui me l'a dit dès le premier rendez-vous. Résultat je l'ai allaité avec les bds en silicone pendant plusieurs semaines et ça nous a beaucoup aidé tous les deux, pas de pb de lactation derrière.

    Sinon ma sf à domicile m'avait conseillé un livre très bien: "L'allaitement" du Dr Marie Thirion, ça m'a aidé à relativiser toutes les réflexions que j'ai entendues. Ils disent que chaque couple maman-enfant à sa durée de tétée (la mienne c'est 5 minutes pile - à croire qu'elle a un chrono dans l'estomac) et qu'il n'y a pas de règles si le bébé grandit bien et a l'air repu et heureux. Enfin on en revient toujours à la même chose : le FEELING! Mais je dois dire qu'on l'a davantage pour le deuxième que pour le premier parce qu'on est plus détendue, etc.

    Allez je pars me faire une petite sieste pendant ma cacahuète roupille, bon courage à toutes !

    RépondreSupprimer
  67. Pascaline, 3 nains et une naine de 2 mois26 janvier 2011 à 11:25

    Encore une fois incroyable de justesse et de legereté! le "vous le nourrissez?", j'adore, j'ai testé aussi! il y a aussi eu un dédaigneux"c'est dans ton lait qu'y a ça??" de la mère d'une copine, désagréablement surprise par l'odeur des selles de son petit fils allaité! sympa!!

    RépondreSupprimer
  68. J'aime énormément cet article, et franchement, je regrette le temps passer à allaiter ma naine de 5 mois...
    Tension + fatigue = plus de lait => Passage au biberon obligatoire...
    Ca va, ma p'tite naine était habituée dès la mater (elle est née elle était ridiculement petite à 38s...), mais voila quoi. Ca me manque, tout ça....
    Merci pour ton artikeul, Marie !
    Kierane, qui s'en va acheter un coussin d'allaitement pour microNain02 prévu dès que possible

    RépondreSupprimer
  69. Super a lire et tres vrai! J'ai allaite exclusivement 6 mois et ai rencontre tous les problemes decrits dans les livres: nain ne svait pas teter pendant 2 jours a la mater, j'ai du extraire le colostrum goutte a goutte dans une seringue, apres il ne voulait que le sein gauche, puis des crevasses horribles.
    Oui il prenait mal le sein dans sa bouche mais malgre des centaines de tentatives et beaucoup de conseils, c'etait la seule facon dont il le prenait. Pendant 6 mois.
    Quoi qu'on en dise les bouts de sein en silicone (Medela a plusieurs tailles S, M, et L) ont sauve mon allaitement, je les ai utilises quelques fois quelques jours pour permettre la cicatrisation (souffrir le martyr et pleurer a chaque tetee n'est pas recommande, c'est affreux pour la maman et le bebe qui boit du sang).
    Ah j'oubliais la mastite, j'ai du prendre des antibiotiques.
    Le positif, c'est que petit nain dormait pas trop mal. Pour un nain. 5h par nuit a 1 mois, puis jusqu'a 9-12h a la fin :-) Par contre il a toujours fallu lui donner le sein toutes les 3h pendant la journee, il avait un vrai coucou suisse a l'interieur!
    Mais j'etais TRES motivee. Et c'est genial, pratique et je le referai pour le prochain.

    Mais de mon cote mon mari m'a fait remarquer qu'il n'etait pas sur que nous fassions une reelle economie tant je mangeais en allaitant, et des aliments de bonne qualitee of course pour que le nain ait le meilleur lait possible!

    Et Marie a raison, investir dans des bons accessoirs a un certain cout, mais c'est necessaire pour que ca se passe au mieux. Moi j'ai economise sur les fringues: je ne voulais plus mettre mes habits de grossesse, ne rentrait evidemment pas dans mes habits normaux. Donc je tournais avec 3 tenues a la bonne taille achetes en soldes, pour me motiver a retrouver mes vrais habits.

    Bravo aux meres qui allaitent en reprenant le travail, je n'ai pas eu l'energie de faire les 2 en meme temps.

    Pour conclure, le bouquin "l'Art de l'allaitement maternel" est une mine de renseignements, pratique et tres bien fait. Sauf pour le sevrage, y a peu de conseils, sans doute pour ne pas inciter a arreter mais c'est dommage.
    Par contre les permanences LLL ne sont pas si permanentes que ca, il m'est arrive d'essayer plein de numeros dans plein de regions quand je touchais le fond et je n'ai eu que des repondeurs toute la journee.
    Ma meilleure amie est celle qui m'a aidee le plus. Je lui en serai eternellement reconnaissante.
    Happy mumy

    RépondreSupprimer
  70. Super article, qui m'a fait beaucoup rire par ailleurs !
    Moi, ce qui m'a sauvé pour les crevasses: c'est le "pansement de lait maternel", aucune créme ne marchait, alors que le pansement de lait maternel qui en 24h a sauvé mon allaitement.
    Je ne m'étais pas fixé d'objectif, aujourd'hui elle a presque 6 mois, j'allaite toujours, c'est un moment vraiment magique que je ne pensais pas apprécier autant !

    RépondreSupprimer
  71. Becky, 2 chicken26 janvier 2011 à 15:18

    Tout est tellement vrai! Si j'étais une djeun's, je dirais MDR, MDR, LOL

    RépondreSupprimer
  72. Nath (la 107465eme)26 janvier 2011 à 16:04

    oh puree, trop de succes sur cet article, mon commentaire ne va-t-il pas passe inapercu ?

    juste pour dire que moi, la montee de lait, ca a ete J+5 pour la prems et J+6 pour la deuz (cesarienne).

    la premiere j'ai eu du mal a resister aux chantres du bib' de complement, apres je savais et je les ai envoye balader. Les filles ont tete le colostrum sans plus d'angoisse ni de perte de poids que ca, et pis quand c'est venu ca a ete le baffrage comme tout le monde.
    C'est ma mere qui a ete contente : elle, a J+3 pas de montee de lait ? hop "interdite d'allaitement". Quand elle a vu que mes montees tardives n'ont pas empeche mes allaitements (longs) elle a ete bien contente pour ses filles.

    RépondreSupprimer
  73. Et je viens de lire sur doctissimo le titre "L'allaitement exclusif au-delà de 4 mois à risques pour bébé".

    On n'est pas sorti des débats ^^

    RépondreSupprimer
  74. Puisque tout le monde raconte sa life, je vais le faire aussi : 3 enfants, 3 allaitements d'un an (chacun), aucune crevasse (il parait que ma position d'allaitement était bizarre mais à priori elle convenait au bébé et à mes seins ! :).
    Je reconnais que j'ai adoré l'allaitement et d'ailleurs ce n'est pas le bébé qui fallait sevrer à chaque fois mais la maman ;-).
    Merci pour cet article qui m'a rappelé pleins de merveilleux souvenirs et des tétées dans le silence de la nuit.

    RépondreSupprimer
  75. à Mr BBFDO: attention ils parlent de l'allaitement EXCLUSIF au delà de 4 mois révolus, ça ne remet pas en cause l'allaitement maternel mais juste le fait de diversifier trop tard.

    RépondreSupprimer
  76. Je profite de cet article pour te remercier pour ton blog en général (enfin un regard pas niais sur la grossesse), et pour le porte-nain en particulier.

    L'Homme a trouvé ça tellement bien qu'il en a acheté un pour promener fièrement le bestiau à naître (oui, en tant que fringante primi, tout est à acquérir !)

    Ah oui et il y a quelques temps tu avais écrit un article évoquant les petits yeux de hiboux de ta fille la nuit, j'ai tellement ri que j'ai cru ne jamais m'en remettre. Et Dieu seul sait que depuis 5 mois, je chougne plus souvent que je rigole (merci, MERCI les hormones !)

    Enfin bref, tu déchires et bonne continuation à toi.
    Une collègue PE (vive le corporatisme primaire)

    RépondreSupprimer
  77. Je découvre ce blog et je me découvre en même temps plus marmotte que toi: moi je ne me levais pas la nuit, super papa allait chercher bébé, me le mettait au sein et allait le changer quand c'était fini. En attendant moi je somnolais.
    Sinon moi j'ai eu très mal pendant 3 mois et j'étais assez soulagée d'arrêter, mais je recommencerai quand même pour bébé2.
    Si j'ai un conseil à donner, ce sera pour celles qui ont beaucoup de lait, de véritables fontaines et qui ont lu tous les bouquins sur l'allaitement disant qu'il faut donner 1 sein puis l'autre à chaque tétée. Et bien moi au bout d'1 semaine, j'en pouvais plus, je passais mes journées à pleurer et j'ai appelé la LLL qui m'a conseillé de ne donner qu'un seul sein, comme ça le bébé a le temps de boire le lait gras de fin de tétée et être rassasié. ca m'a vraiment soulagée et bébé pleurait beaucoup moins.

    RépondreSupprimer
  78. @Mamandine : Oui j'avoue, je n'ai lu que le titre ... je me disais aussi ^^

    RépondreSupprimer
  79. en effet Nanouak beaucoup de mamans reçoivent ce très mauvais conseil... Ca fait foirer pas mal d'allaitement malheureusement, surtout que peu de médecins connaissent bien l'allaitement, leur raisonnement c'est: Bébé ne fait que pleurer -> votre lait n'est pas assez fort -> arretez l'allaitement...

    RépondreSupprimer
  80. moi c'est le tire lait qui a sauvé mon allaitement (ben ouais maman et bébé de 10 jours malades c'est pas top pour l'allaitement surtout avec 39]c de fièvre) et oui dormir avec bébé c'est pas très prudent mais quand on est seule à se lever ET quand on a un papa marmotte qu'une sirène d'alarme (ma fille ) ne réveille pas alors oui le cododo ça nous sauve (on a moins de cerne au réveil normal on a pas attendu 3 plombes que la chouette se rendors en espérant qu'elle ne rouvre pas les yeux quand on la pose dans son lit !

    RépondreSupprimer
  81. pour n°2 y'aura aucune hésitation pour faire du cododo (pour n°1 on était plein de craintes et d'a priori : ERREUR !!)

    MAMAN DOIT DORMIR !

    sur ma liste de naissance j'ai déjà demandé un nouveau super matelas ultra confort pour qu'on dorme bien avec bébé dans le lit (ce que mon ancien matelas ne permettait pas car tout déformé)

    RépondreSupprimer
  82. Super article !

    Comme tu le dis si bien, allaiter c'est toute une aventure...

    Une chose primordiale : faire confiance à son coeur de maman et faire confiance à son bébé.

    Pour la petite histoire, à la mat on m'avait dit que je ne pourrais jamais allaiter (seins pas assez ceci, lait pas assez cela, et la marmotte...).
    Finalement, les jours ont passé et cela fait plus de 31 mois que j'allaite grande naine, et depuis bientôt 4 mois, je me suis (on s'est) même lancée(s) dans la folle aventure du co-allaitement...
    Mais si on m'avait prédit ça avant, je ne pense pas que je l'aurais cru !

    RépondreSupprimer
  83. Allaitement exclusif de mininaine de bientôt 5 mois. Vive le feeling et a bas les pic de croissance ! J'en sors, il m'a bien épuisé celui là. Mais tellement de bonheur quand je suis posée, mininaine au sein, en train de me papouiller avec sa main (oui elle aime ca !)
    Pour rien au monde je laisserai ma place ! Pourvu que ca dure !

    RépondreSupprimer
  84. Merci Marie pour cet artikeul! Toujours plein de vie et d'enthousiasme, ça fait du bien!!!
    Je ne reviendrai pas sur les quelques conseils-rectifications qui ont été donnés par pas mal de personnes sur l'allaitement. Et je rejoins le fait qu'à la moindre douleur, il ne faut pas hésiter à contacter une association d'aide à l'allaitement car allaiter n'est pas censé faire (très) mal...

    Je voulais juste apporter ma petite contribution dans la catégorie "je ne veux pas dépenser une fortune pour m'habiller".
    Perso, j'allaite encore mon gnome à couette de presque 15 mois, et je n'ai acheté AUCUN vêtement-d'allaitement-qui-coûte-un-bras: j'ai utilisé des vêtements classiques de la vie de tous les jours, que je porte même sans le gnome, et qui vont bien. Suffit de bien choisir la forme...
    Ainsi:
    - j'ai de jolis soutien-gorges "triangle" sans armature, pour lesquels il suffit de descendre le tissu pour "déballer" le sein et gloups, dans le bec de la demoiselle... beaucoup plus pratique que les soutifs d'allaitement qu'on m'avait prêtés (je n'arrivais pas à les déclipser d'une main) et bien plus jolis! pour moins de 15 euros, on a de la dentelle, des petits noeuds ou que sais-je, avec la culotte coordonnée... Je reste sesky à moindre frais... Je précise que je n'ai pas une énorme poitrine, qui n'a donc pas beaucoup besoin d'être "soutenue". ça aide...
    - Pour les tops, je choisis des débardeurs et petits hauts avec cols en V, et pareil, je fais juste glisser le tissu sous le sein, et voilà. Eventuellement, en public, je jette un foulard sur l'épaule pour masquer mon sein. J'avais aussi deux gilets avec des longs pans sur les côtés (à la mode il y a quelques années), c'était pas mal pour le 1er hiver...

    Et l'avantage c'est que le choix est large, les prix peuvent être minis, et même à la fin de l'allaitement, je continuerai à porter ces vêtements car ils me plaisent en dehors du fait qu'ils soient pratiques...

    voilà voilà...

    RépondreSupprimer
  85. Bon ben tout est dit...
    Nain n°1 allaité 6 mois (il a fait ses nuits à 6 semaines).
    Naine n°2 allaitée 10 mois, dont 5 en tire-allaitement avec la reprise du boulot (vive le RGO et l'intolérance au lait de vache)... Elle a fait ses nuits à 2 semaines (pas taper !)...
    Les 2 ont fait du cododo... comme quoi...

    Juste faire comme on le sens dans notre wonder coeur de super maman !
    Biberon, nichon, tant qu'on est biens dans nos baskets-charentaises-tongs-bottesioupèrehèredebobo-pieds nus !

    RépondreSupprimer
  86. J'ai laissé tomber l'allaitement au bout d'un mois et demi avec mon nain RGO. Je regrette dans un sens, je ferai différemment avec un autre nain, RGO ou non. Mais bon, moi qui à la base ne désirais pas allaiter, c'est mieux que rien.

    Par contre, je ne visualise pas bien comment tu mets le nain dans le coussin d'allaitement pour la nuit. J'avoue que je me relevais pour chaque tétée (j'allais allaiter dans le salon pour pas déranger le mâle, AHAHA ! c'te bonne blague), et c'était hyper crevant.

    RépondreSupprimer
  87. J'ai rigolé mais rigolé, les larmes montées au bord des yeux !! J'ai lu votre artikeul en allaitant nain2, 6 mois 1/2 (nain1 allaitée 9 mois), et c'est tout vrai mais tellement bien écrit !! voila, je viens de mettre le blog dans mes signets ;)

    RépondreSupprimer
  88. Tu m as fait rire aux larmes, cet article est le meilleur article sur l allaitement que j ai pu lire.
    Maman allaitante depuis 14 mois, je me suis sentie plus que refletée dans ton texte, tu es géniale.

    RépondreSupprimer
  89. Je mettais au sein mon bébé fraichement né dès qu'il ouvrait les yeux ou faisait des petits trucs bizarres avec sa bouche , )

    Du contact rapproché, digne des 9 mois précédents passés collés-serrés.

    Quand le lait est arrivé, bébé a tout pris tout de suite. En flux tendu quoi. Plus de seins durs, plus de tétons gercés.

    Allaitement "aux signes d'éveil" qu'ils appellent ça... parce que "à la demande" seulement, c'est pas suffisant pour vider les stocks , )

    Merci et bravo pour ton blog caustique.

    RépondreSupprimer
  90. Ton article m'a bien fait rire, le coup du papa qui se lève et qui s'en fait les éloges pendant des jours c'est tellement vrai !
    Cependant j'ai été surprise de certains commentaires sur le fait d'allaiter dans des lieux publics, du genre tout l'monde nous regarde de travers et celui que ça dérange je l'"bip".
    Perso, j'ai allaité au resto, en terrasse, un peu partout et je trouve que les gens autour ont toujours un regard attendri. En terrasse j'ai demandé au serveur de l'eau car je n'avais pris qu'un café (même pas un déca non non) l'ailletement asséchant le gosier... et j'ai eu l'droit à ma carafe ! Bref les gens sont vraiment sympa je trouve quand on allaite et je voulais le dire !

    RépondreSupprimer
  91. J'apporte mon grain de sel (allaité 2 nains) non sans avoir dit que cet article est génial et tordant.
    BB1 allaité...moins de 3 semaines. Trop mal.
    Nouvel essai pour BB2 et là refoirage en perspective car vraiment trop mal. Les SF défilent pour vérifier la position: pas de problème. Je me dis "Merde, fais ch*er". Re-passage d'une autre SF, observation, et là elle me dit "mais, elle aspire pas!" Eh oui, ma micronaine prenait bien tout le mamelon mais au lieu d'aspirer elle "machait". "Attendez, on va lui tenir le menton". Elle lui maintient le menton pour tenir la bouche bien ouverte, et là, miracle, plus aucune douleur! On a vu le sein rentrer dans sa bouche, c'était impressionnant. J'ai continué quelques jours pour qu'elle prenne l'habitude, et après, que du bonheur pendant 9 mois.
    Pour BB3, j'ai même pas cherché, je lui ai tenu le menton (fuyant qu'il l'avait le saligot) dès la première tétée en salle de travail. Et encore 8 mois de bonheur.
    Alors, à toutes celles qui continuent à avoir mal "sans raison" pendant la tétée (et pas juste à l'accrochage, ce qui est normal les premiers temps), je dis "vérifiez la machoire inférieure de vos nains quand ils têtent, et regardez bien si le sein est aspiré par la bouche.
    Les nains ne savent pas tous téter, qu'on se le dise!

    RépondreSupprimer
  92. tu me remontes le moral... ça fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule marmotte qui dort le sein au vent avec un coussin d'allaitement pour protéger bébé des coups de coude!!! et ça fait plaisir aussi de voir que c'est pas fatigant que pour moi, que les commentaires du genre "t'es sure que tu as assez de lait???" sont gavant et que ça donne faim d'allaiter! merci pour tout!!!

    RépondreSupprimer
  93. (Je débarque après avoir lu la voix du nord via till the cat et évidemment, j'ai lu en premier les histoires de nichons... puisque ça me parle...).
    Très bon article. Cela dit, j'émets juste une réserve : celle de ne pas conseiller les bouts de sein en silicone (ou autre si ça existe), car c'est un facteur de foirage d'allaitement. Si si.
    Le sein risque d'être moins bien stimulé et donc de ne pas produire assez (han, je pouvais pas allaiter, j'ai pô d'lait... han... c'trop bête...).
    Le bébé risque d'une part de s'habituer à ce bout de plastoc, et d'autre part, et c'est le plus embêtant, risque de ne pas pouvoir téter correctement et donc de passer des heuuuures au sein ce qui va l'énerver (et sa maman aussi) et de ne pas stimuler correctement la lactation par sa succion. (han... il sait pas téter, j'peux pô allaiter... han...)
    Le cas peut aussi se produire où le sein n'étant plus stimulé comme avant et bébé tétant moins bien, eh bien le sein s'engorge et paf là c'est le combo crevasse + mastite, où généralement la maman jette l'éponge et passe au bib et maudit l'allaitement et fait peur à toutes ses amies primi... ;o)

    Pour soigner les crevasses rien de tel que les
    - crèmes citées et/ou application de lait maternel ;
    - varier les positions d'allaitement pour ne pas solliciter toujours l'endroit endolori ;
    - séchage à l'air libre pour le plus grand bonheur du mâle ! ;o)
    Et pour éviter les crevasses, il faut aussi penser à vérifier, et le cas échéant corriger, la position de bébé au sein puisque une mauvaise position du bébé entraîne des crevasses.

    Et sinon, je rajouterais au florilège des commentaires pourris sur l'allaitement :
    "han, tu lui donnes les deux seins en même temps"... genre, "mais ma pauvre, un seul à la fois voyons !"
    A quoi j'ai toujours envie de répondre "késapeutefout'".

    Ah, ben, c'était pas trop long pour un premier commentaire hein...

    RépondreSupprimer
  94. Ahlala, je me suis reconnue dans les tétées de nuit endormies au sein...

    Je tiens à dire que l'allaitement sans mon super mâle à la maison qui me concoctait des petits plats et qui se levait la nuit pour m'apporter ma naine, ç'aurait été un peu dur. On a allaité tous les deux: je nourrissais la naine et il me nourrissait. Et, en bonus, il adorait ma paire de mamelles!

    Bref, sans lui, l'aventure n'aurait pas été aussi belle. La preuve que ce n'est pas qu'une affaire de femmes...

    Deux petits conseils à celles qui font ce choix:

    1) Si vous décidez de reprendre le boulot et de tirer votre lait, faites plein de réserves au congèl. Je vous jure que le "Oh, mince j'ai pas mis le lait tiré au frais depuis hier et j'ai pas de réserve...", angoisse terrible, pile ua moment où vous êtes le plus crevée. GLOUPS.

    2) Prendre conseil auprès de quelqu'un de qualifié si vous avez la moindre question. Faut pas se sentir abandonnée alors que des soutiens (des vrais, pas la voisine ou la belle-mère pleines de préjugés) existent, sisi. Renseignez-vous à la maternité pour avoir les coordonnées, juste au cas où (et tant mieux si vous n'en avez jamais besoin!)

    Le plus important c'est de s'écouter, comme beaucoup l'ont dit, et...de se laisser surprendre: j'ai allaité 11 mois, je n'aurait pas parié sur aussi long pendant ma grossesse même si l'allaitement était pour moi une évidence.


    Merci à Marie pour ce bel article en tout cas.

    RépondreSupprimer
  95. Bel article, mais je ne suis pas d'accord avec plusieurs points. "Et là, magie du spectacle, le nain sait où se trouve la bouffe" . Dans l'ideal oui. Le mien, non, rien a faire, meme au bout d'une heure, il a fini par 'endormir...

    "A la maternité, les choses se déroulent assez simplement. Le nain dort, tète, dort, tète, " toujours dans l'ideal, le mien ca fut un peu plus complique. D'abord il dormait trop,ensuite il s'endormait au bout de 5 minutes de tetouillage,(faut lui chatouiller les pieds et le menton ca le tient eveille, dixit les sages femmes, ouais ben non il pionc).

    "tu devrais trouver un rythme de croisière assez rapidement." nan ! 2 jours apres le retour de la mater, refus categorique de teter, 6 h sans tetee, il hurlait de faim, moi j'avais les seins qui explosaient, j'ai craque pour le biberon...

    "Parce que des nuits de maman qui allaite, c'est des nuits hachées menues" je te rassure, idem pour celles qui n'allaitent pas, bebe ne sait pas preparer le biberon tout seul... et met une heure a le boire... et papa travaille le lendemain (enfin plus tard le matin).

    RépondreSupprimer
  96. rhooooooooo, moi j'ai adoré, j'en redemmande ! je mets de suite ton site en "préféré" et je reviens demain, ou dès que je peux quoi, c'est mieux qu'un livre de chevet, c'est notre vie de maman. moi suis tout à fait d'accord avec à peu près tout !

    RépondreSupprimer
  97. Je découvre cet article. Excellent et plein d'humour. Merci

    RépondreSupprimer
  98. entre rire, sourire et larmes...et la belle impression rejouissante de faire partie du club des prim'holstein ravie ( mais si vous les connaissez,les prim'holstein, c'ets cette jolie vache noire et blanche qui orne le pack de lait utlisé pour les mini nains devenue maxi nains!)..

    alors voila je retourne a mes activités de working girl, avec le sein gauche en E et le sein droit en B! j'attends le coup de fil de la nounou pour me dire "c'es bon!" et traverser les 100 m qui me sépare de ma naine de bientot 6 mois que j'allaite exclusivement (et y'a pas intérêt a ce qu'on me dise quoi que ce soit....je mords!!!)

    oui je sais c'est des conditions de rêves de rentrer allaiter à la demande, mais qu'on se rassure.....j'en profite!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  99. Marie,

    trop sympa ton article surtout que je suis en plein questionnement concernant l'allaitement.

    Mon petit Luc est né dimanche dernier !!! J'ai allaité sa sœur pendant 6 mois malgré des douleurs persistantes (6 mois).
    Pour lui j'ai tenu 24 et j'ai tout arrêté, je ne me sentais le courage de recommencer mais depuis je culpabilise et je n'ai qu'une envie s'est de reprendre mais il va y avoir du boulot !!!!
    Quand je le regarde j'aimerai tellement profiter de ces moments avec lui . . . la décision est dure dure !!!!

    En tout cas merci pour tous ces bons moments de rigolades avec tes articles.

    Marie, 2 loustics

    RépondreSupprimer
  100. Merci pour cette bonne tranche de rigolade !!!
    ... vraiment merci :)

    RépondreSupprimer
  101. merci pour cet article. Plus besoin de conseils ici car j'en suis à mon 13e mois d'allaitement de mon 3ème nain (et 21 mois d'ancienneté)mais je me retrouve dance ce que tu dis. Merci pour ce blog plein d'humour qui ressemble à la vie.

    RépondreSupprimer
  102. J'ai choisi d'allaiter 'pour voir', je devais avoir un gros bébé et finalement c'est un tout petit nain qui est arrivé.
    La montée de lait à tardé à venir (6e jour) alors on a complémenté bébé à la seringue à la maternité. Ensuite bébé ne grossissant pas, toujours un faible poids à 15 jours, j'ai fini par opter pour un mix lait maternel - lait artificiel , ça dure depuis 1 mois et ça roule pas mal.
    Ça m'embête de donner du LA parce que je vois bien à ses sourires que mini-nain préfère mon lait mais je ne culpabilise pas pour autant, c'est dommage mais il est en bonne santé et c'est le principal.
    Je fais comme je peux, je prends sur moi pour ne pas claquer belle maman qui s'en est mêlée...
    Quand on dit qu'on va allaiter c'est super pour tout le monde (surtout belle maman qui la ramène, merci à MA super maman de m'avoir soutenue), si c'est un peu plus long que la norme à se mettre en place plus personne ne vous soutien (belle maman en fait, grande spécialiste [LOL] avec un seul enfant, allaité un mois seulement... hum hum) et certains vous enfoncent (encore elle...je cite : je n'ai pas "assuré" car bébé ne grossis pas, car mon lait n'est pas "riche" donc je suis égoïste de vouloir allaiter quand même)alors que je stressais à mort parce que bébé était tout maigrichon.
    C'est censé être naturel de nourrir son enfant au sein, mais ce n'est pas toujours facile, alors chacune fait comme elle peut et fait de son mieux... après tout c'est ça être une bonne maman, faire sincèrement de son mieux...

    RépondreSupprimer
  103. je me regale a lire vos articles, là je mets juste un pti mots parce que j'ai acheté (et testé et porté avec) le tshirt 3en1 de portage ; il est vendue en france part MAMAWEAR(.com) 70e ; elle fait d'aileurs de tres saillant t shirt d'allaitement, moins cher que chez l'incontournable mamanana ; en tout cas bravo j'adore, ne changer rien !
    Virginie muti de 3 naines

    RépondreSupprimer
  104. l'allaitement, la grande question (pendant la grossesse, a la naissance, apres la naissance... j'ai de la chance mon nain a moi tète plutôt bien bon parcontre il fait pas trop partie des nains qui tètes 5 fois par jour il est plutot toujours a 8-10 en faisant des grosse nuits, mais bizarrement bah on s'y fait et je suis plutot contente que tout se passe bien, parcontre je stress vraiment beaucoup quand je dois sortir ou aller chez du monde je ne me vois pas du tout sortir mon nichon a tout va

    RépondreSupprimer
  105. Excellent ton article, j'ai rigolé tellement c'est bien raconté et tellement je me suis reconnu sauf que moi j'ai trois minimoys avant ma pépette.
    Je me rends compte que finalement on a toute la même vie.
    Bravo pour ton sens de l'humour, ça donne du courage.

    RépondreSupprimer
  106. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  107. Bonjour, Merci beaucoup pour ce super article (et commentaires super complets qui ont suivis!).
    Je suis enceinte de mon premier enfant et ai une amie qui a accouché en janvier. Son allaitement s'est très mal passé, et du coup, ça m'avait un peu perturbée. Ton article m'a rassurée, m'a apporté des réponses aux questions que je me posais et (même à des que je ne me posais pas!). Du coup je l'ai fait suivre à ma meilleure amie (qui attend également on premier enfant!)
    Encore Merci!

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...