2 sept. 2015

10 excellentes raisons pour lesquelles je suis en retard le matin...

Hier matin c'était la rentrée. Il fallait arriver à 8h45.
BON.

Je suis arrivée à l'heure, un peu suante mais à l'heure. Avec Nano dans les bras, ma robe un brin froissée, les cheveux en vrac dans une pince accrochée à la dernière minute, des sacs sur le dos (coucou le Baudet) mais à l'heure.

Ce matin, on a réitéré l'exploit (sous vos applaudissements) mais je crains de ne pas être capable d'être à l'heure (et quand je dis à l'heure, je veux dire EN AVANCE - oui oui vous avez bien lu) toute l'année. 

Attention, nous habitons à 5 minutes à pied de l'école ce qui nous permet de ne pas être trop en retard, genre "la sonnette de la honte" (l'école est fermée, il faut sonner), mais j'avoue que nous sommes souvent ric-rac. Genre ça sonne en primaire et je cours pour que l'ATSEM ne ferme pas la porte avant que je ne sois sortie de la maternelle. 

Je sais que je ne suis pas la seule, d'ailleurs les plus belles amitiés naissent entre les parents tardifs, la connivence nous lie et bien souvent, lorsqu'on se croise, on pense "ouf, elle est là, je ne suis pas la seule, je ne suis pas pire".

Evidemment, les nains m'expliquent "qu'avec Papa, on est TOUJOURS à l'heure et même en avance, l'école n'est même pas ouverte". Gnagnagna. Le Mâle ne les emmène pas TOUS les matins ni TOUS les midis. Faut pas déconner, si ça n'était qu'une fois de temps en temps, moi aussi je serais à l'heure. Non, là c'est tous les jours, et de ce fait, j'estime avoir le droit à une marge d'erreur horaire. 

D'autant que j'ai souvent une excellente excuse pour expliquer ce léger retard.
J'en ai sélectionné 10 parmi les plus fréquentes (je SAIS que tu n'as pas le temps d'en lire plus, parent-lecteur, puisqu'il te reste environ 2830 feuilles de renseignements à remplir pour demain, le numéro et l'adresse de ton centre d'assurance scolaire à retrouver AINSI que la date de leur dernier rappel anti-tétanique).




Voilà donc 10 excellentes (oui je pèse mes mots) raisons pour lesquelles il m'arrive, PARFOIS, de ne pas être en avance à l'école (j'enrobe mais parce que le Mâle va me lire).



1. Le "JE SUIS LAAAAARGE"

J'avoue c'est la principale raison de mes retards. Je suis laaaaaaaaarge alors du coup je mate les vente-privée en me faisant un deuxième café. C'est qu'il y en a pas mal finalement. Et puis il faut répondre aux mails aussi mais ça va parce que je suis laaaaarge. 
Pareil pour le muesli, je prends mon temps de le déguster.
Je suis laaaaaarge alors j'ai même le temps de lancer une lessive en fait. Ils jouent bien, oui ils sont encore en pyjamas mais puisque je suis laaaaarge, inutile de les presser. Si c'est pour attendre comme des potiches devant l'école, c'est pas la peine non plus hein?

Je suis tellement large que je me lave la tronche au gel nettoyant et que je me maquille. Ah tiens, ces cheveux méritent un coup de lisseur. Aaaaah, si je me bouquinais un ou deux chapitres de mon polar addictif? 

Bref, je suis super laaaaarge mais lorsqu'arrive 8h15 et qu'on doit être partis dans 10 MINUTES MAXIMUM LES PETITS GARS, c'est évidemment sur les marioles que je m'énerve. Je leur demande de s'habiller et plus vite que ça, ça fait vingt fois que je le dis (mytho). 

Du coup, bon, on est un peu limite, j'ai eu chaud, je me suis énervée (pas après la bonne personne) et je me promets de ne lire qu'un seul chapitre demain.


2. Le "C'est MOUA SEUL"

Il faut le dire, le MOUA SEUL est très très pratique. Lorsque l'enfant a 4 ans ou presque.
Parce qu'avant, HEU, comment dire....c'est un peu relou-long.
Nano veut faire SEULE mais peine à enfiler une jamble de son leggings. Enfin elle l'enfile à l'envers et HURLE dès que je tente une approche bienveillante : "NON C'EST MOUA J'A DIT".

Parfait. Je tourne autour d'elle comme un fauve en cage, rapport aux minutes qui défilent, aux grands qui sont prêts et qui aimeraient bien qu'on avance, rapport au fait que je la vois aussi mettre le bras dans l'encolure du tee-shirt et qu'elle va probablement re-hurler parce qu'elle a la tête coincée. 

Au final je lui demande de m'appeler si elle a besoin d'aide.
Elle me répond "non c'est MOUA".
Je me barre en rouspétant (oui je rouspète pas mal le matin) qu'on va être à la bourre bordayl.
Elle me rappelle "BESOIN d'AIDE" et on boucle l'habillage avec 10 minutes de plus au compteur. 

Mais elle apprend à être autonome et ça, ça n'a pas de prix (phrase prononcée avec un ton émerveillé de mère parfaite et bienveillante qui se lève 20 minutes plus tôt le matin pour être prête quand ses petits poussins se lèvent = pas moi).





3. L'intello qui bouquine/ les zinzins qui entament une partie de Monopoly Junior à 8h02

Sur les quatre enfants, TOUS ont ce gêne du "si on jouait bien mignonnement PILE quand il ne faut pas". Enfin je suppose que les vôtres aussi sont comme ça (dites moi oui ça me rassurerait).
Ils jouent comme des petits amours le matin, en pyjama, avec voix gentille entre eux (et pas poissonnière qui réclame son héritage à la case 2 de la Bonne Paye).
Ils jouent ou ils bouquinent, Picsou Géant dans la cuisine ou sur le canapé. 

De ce fait, je suis prise entre deux injonctions totalement paradoxales : 

- Ils jouent bien et je suis LAAAAAARGE (voir 1) donc laissons-les encore un peu.
- Il faut quand même qu'ils s'habillent donc je passe dans le couloir et leur dit d'une voix peu motivée "les cocos, il faudra songer à s'habiller". 

Dans les deux cas, rien ne se passe, les habits ne sont pas enfilés et je suis ENSUITE obligée de crier pour qu'ils se bougent les fesses (d'autant que ça fait trois fois que je passe leur dire qu'il faut y aller - HUM Maman Mauvaise Foi).

4. L'envie de pipi/caca une fois la porte fermée (marchait auparavant avec la couche moisie)

Nous sommes dans le couloir de l'entrée, nous passons la porte, je retourne récupérer les cartables oubliés devant la porte des toilettes (leur place quoi). J'éteins une lumière, puis deux en gueulant "Hé Ho on bosse pas chez EDF" (plus pour la forme que pour le fond).
Je shoote dans les baskets du Mâle un peu violemment (oui bon, il n'a qu'à ranger ses baskets comme tous les êtres vivants dans cette maison s'il ne veut pas qu'il leur arrive malheur).

Je prends mes clés, je demande "YA ENCORE QUELQU'UN???" alors que j'ai quatre têtes de nains derrière moi (acquis de conscience, je fais la même chose en bagnole). Je vois le chien (et sa collerette de la honte actuelle) sortir en me raclant le mollet (nu car il fait encore chaud à Thonon), je HURLE parce que cette putain de collerette fait super mal.

Je ferme la porte. Je soupire. Je range les clés dans mon sac à nain. 
ET là...

- J'ai pas fait pipi. 
- Tu feras à l'école.
- Nan nan c'est pressé et les toilettes à l'école c'est dégueulasse et puis ya pas de verrou et puis Tony il secoue les portes et puis...
- VASI dépêche toi je te jure si on arrive en retard à cause d'un pipi alors que ça fait juste 3h (j'exagère si je veux) que tu bouquine ton PICSOU ça va aller mal. 

Oui je m'énerve le matin.
Si ce n'est pas le grand c'est la petite. Qui a envie de faire caca. Comme elle a deux ans et demi, on ne prend pas de risque et nous voilà tous à attendre la divine crotte de sa Majesté qui bouquine son Tchoupi sur le pot pendant que les minutes défilent. 

(et je n'ai plus le plaisir de renifler une couche moisie une fois la petite engoncée dans un manteau + bottes de neige fourrées j'avoue).



5. Le vêtement (ou autre) mystère disparu dans les profondeurs abyssales du bac à linge

Le truc indispensable qu'il lui faut absolument.
Sinon?
Sinon lèvres qui tremblent, larmes qui pointent et matinée difficile à venir.
Il suffit qu'on égare le tee-shirt Star Wars ou la trousse de billes. Qu'il ne trouve plus la loupe à insectes qu'il devait montrer à ses potes. Et soudain c'est le DRAME. 

Il boude (relou) ou s'énerve en accusant n'importe lequel de ses congénères "C'est TOUA qui l'a pris je SAIS".
Bien entendu. On a volé ta loupe à insectes, c'est tellement un truc génial de regarder les insectes dégueulasses en GROS".

Mais évidemment Maman trouve. Toujours ou presque.
C'est comme avec ce pauvre Mâle qui ne trouve JAMAIS de paire de chaussettes propre. Il suffit de chercher. Qui disait "Rien n'est véritablement perdu tant que Maman n'a pas cherché?".


6. LE LIVRE qu'on veut montrer à la maîtresse

Dans le même genre, j'ai nommé LE PUTAIN DE LIVRE qu'on veut montrer à la maîtresse. Et dont la maîtresse se fiche royalement (je le sais, j'en suis).
Le livre qu'on a croisé cinquante trois fois en deux jours, dans lequel on a trébuché, qu'on a ramassé dix fois en rouspétant (toujours) pour finir par le ranger. 

Mais où?? Là est la question. Et évidemment, en veste et pourvue d'un sac à nain, on cherche dans la bibliothèque tout en transpirant ardamment tandis que la petite victime chouine "on le retrouvera jamaiiiiiis".

Je tente un "on lui emmène cet aprem sinon et je passe ma matinée de boulot à le chercher si tu veux?"

Mais "Noooooooooon (bouhouhouhou), Maîtresse a dit qu'on pouvait que le ramener le matin".

Bref, on le retrouve bien rangé dans la bibliothèque (mais la tranche à l'envers) et on est en retard. Pour la bonne cause. 


7. L'aléa climatique

Option 1 : il devait faire beau selon votre appli météo hasardeuse et aléatoire. De ce fait les enfants sont en sandales et shorts, un petit sweat est noué autour de la taille. C'est couvert dehors. Mais PILE quand vous sortez, c'est le déluge. Le parapluie est on ne sait où (il a servi de support à un pestacle de Mary Poppins très récemment). Les bottes sont couvertes de terre, souvenir poignant d'une balade en forêt. Les Kway sont en train de moisir au fond d'un sac. Ils ne sont pas en sucre si?


Option 2 : votre appli météo vous annonce de la pluie torrentielle toute la journée. OK. Bottes à aller rechercher au fond du cagibi dans le sac BOTTES (coincé derrière le sac PANTALONS DE SKI). 
Kway à retrouver en boule au fond du sac MANTEAUX (sous les manteaux d'hiver Oh que c'est logique). Et quand vous sortez, un peu en retard mais pas trop du fait de cet harnachement de tous les nains > il fait un grand soleil RADIEUX et ils pleurent qu'ils ont déjà trop chaud.
Reste à savoir où vous avez rangé le sac CASQUETTES dans le cagibi.



8. La crise de la Fashionnista

J'aurais pu dire Fashionnisto. Que ce soit mes garçons ou mes filles, il y a toujours le fashion faux pas qui les guette.
Elle veut la "robe chic" ou la robe "mais si tu sais la robe avec les couleurs là".
Il veut le tee-shirt poisson et pleure en apprenant que je l'ai donné à un copain "mais enfin chéri c'était du 5 ans et tu mets du 8 ans". 
Elle veut LA ZOLIE ROBE et vous devez lui présenter, telle une vendeuse du Comptoir des Cotonniers, l'intégralité de l'armoire devant sa petite moue boudeuse de modeuse qui dit "Nan, pas ça".
Il hésite (le PIRE) entre ce sweat et l'autre.
Change d'avis trois fois et jette par terre ce qui ne convient pas. Il a raison, la bonne (moi) ramassera. 
Elle veut mettre ses ballerines Chat sauf que j'ai commandé une taille plus grande (prévoyante) et qu'elle les perd. Mais c'est pas grave, elle va brailler puisqu'elle veut mettre ses ballerines CHAT.


9. Le pote PILE juste avant l'école

Je plaide coupable.
Mais je croise souvent une maman ou un papa que je connais.
On papote, on s'extasie sur le nouveau bébé tout mignon choupi. On blague sur le fait que "ahahah non pas de 5ème" (d'ailleurs ça ne me fait pas trop rire).
Les enfants me tirent par le bras mais je tiens bon.
Evidemment après il faut courir, envoyer des bisous et ne pas oser dire "nan c'est ma faute, je discutais avec Machin". 


10. Le truc que même avec plein de bonne volonté, on aurait pas pu prévoir. 

Marche avec la roue de la poussette qui tout d'un coup, par l'action de l'Esprit du Retard-de-Merde, se déclipse de son petit truc en métal et roule tout du long dans l'entrée de l'immeuble (ou PIRE, 150 mètres après l'immeuble, en pleine rue). 
Marche aussi avec l'enfant qui se dégueule dessus dans la rue (il geignait qu'il avait mal au ventre depuis 7h30, en fait c'était pas du chiqué dites donc).
Je fais rentrer là dedans tous les bouchons improbables (oui bon, moi je monte à pied mais quand même) ou l'ascenseur qui s'arrête à tous les étages parce qu'un sale nain (pas le nôtre, les nôtres sont bien elevés et n'appuient JAMAIS trente fois sur le bouton ré-ouverture des portes alors qu'on est pressés) aura appuyé sur 1/2/3/4/5 (autant de boutons que d'étages).


D'ailleurs pardon mais si je veux avoir le temps d'aller chercher un petit goûter et de ne pas arriver TROP en retard à la sortie des classes, il faut que je file....


39 commentaires:

  1. Mes enfants sont encore petits alors j'ai droit aux fameux "tout seul" et je tourne furieusement comme toi. Et les jeux, c'est à tous les coups, genre ma fille qui sort le puzzle au moment de mettre les chaussures... Le coup du "je suis laaaarge", c'est quand même le pire, il y a toujours une faille temporelle entre ce moment et le "on est en retaaaaard!"

    RépondreSupprimer
  2. Oh Marie, si tu savais... Tu SAIS. Ce matin la grande avait décidé que sa BD des Psy (lecture saine ;)) était bien plus importante que mettre ses chaussettes et ses chaussures. Et a fini par décréter que non elle n'irait pas à l'école. Ça faisait longtemps tiens... ;)
    Bref bon courage pour cette nouvelle année scolaire AVEC retards. Ou tout juste. :) des bisous !

    RépondreSupprimer
  3. Quel retour de vacances en fanfare !!!
    Et quel bonheur de lire autant de mauvaise foi... dont certaines me semblaient tellement honteuses que je n'aurais imaginé que d'autres en usent... (genre ça fait 10 fois que je vous appelle... quoi 2 seulement ??? ou les qq pages de blog lues parce que laaarge, enfin pas tant que ça !!).
    Merci pour ces fous rires déculpabilisants !!
    Ah oui, et la connivence entre parents de 8h31... juste avant la fermeture du portail de la maternelle... On finit même par en jouer et se lancer des vannes si on arrive avant la maman de Faustine ;-) C'est devenu le challenge du matin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouhahaha je SUIS la maman de Faustine (vraiment) celle que si on arrive avant elle "ça va on n'est pas si en retard que ça" :-)

      Et tout est tellement vrai du début à la fin :-)

      Supprimer
  4. OUI à tout!!! le "je suis large et le "c'est moua qui fait", le "attends joue encore un peu" et le pipi avant de partir... (et pourtant c'est que mon 2e jour d'école... et je suis aussi à 5 min à pied ^^)
    Et en plus, ce matin le mâle est parti avec mes clés, j'ai dû retourner tout l'appart pour au final laisser la porte ouverte (en priant pour qu'en revenant le bout de carton qui l'empêchait de se bloquer soit toujours là) !
    Mais je suis contente que ce soit la rentrée, parce que j'ai de nouveau de la lecture sur mon blog préféré ! Merci Marie de nous faire rire avec ce qui nous énerve d'habitude !

    RépondreSupprimer
  5. hoooo mais c'est chez moi ça.... et encore, il y a aussi l'épisode (qui revient chaque matin faut le dire) du : j'ai pas faim j'ai mal au ventreuuuuuu.... alors que j'ai dépensé 4,50 dans 250gr de céréales x 2 car chacune de mes filles ont leur goût affirmé pour les céréales... pourquoi faire simple.

    Super dicouverte votre blog... je vais venir y rigoler souvent.

    RépondreSupprimer
  6. Super ! Je découvre que je suis bien organisée: rapport au fait que je me lève et prépare avant le réveil des loulous.
    Mais alors pourquoi on est toujours "à la bourre" nous aussi ?

    RépondreSupprimer
  7. 'tain ça fait peur ils sont tous pareil...et nous aussi mères bien organisées que nous sommes...^^
    Sinon j'ai réussi UNE fois à être prête avant qu'ils ne se lèvent, j'étais fière mais personne n'était là pour me féliciter, du coup si quelqu'un dans l'assistance veut bien m'applaudir, je prends...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
    2. J'applaudis !!! J'applaudis !!! A charge de revanche, moi aussi ça m'arrive et je triomphe alors toute seule devant le miroir de la salle de bains !

      Supprimer
  8. Aaaah! Merci Marie!
    Ton humeur, ces tranches de vie... tout ce que j'adore chez toi!
    C'est seulement ma deuxième rentrée en tant que maman donc j'ai encore quelques excuses non testées mais je me fais confiance, les "je suis laaarge" et les papotages qui mettent en retard, c'est bien moi.

    RépondreSupprimer
  9. Whaou!! J'adooooore!!!!!!!!!! Je n'ai QUE 3 enfants mais j'aurais pu écrire cet article!

    RépondreSupprimer
  10. Justement je suis en train de lire ton article et je suis laaaargeeeee!

    RépondreSupprimer
  11. Hihi à J2 j'adore ! Et pourtant on en avait pris des bonnes résolutions pour cette nouvelle rentrée ! Les pauvres enfants, on hurle sur eux dès le matin. Allez demain on se lève tôt !

    RépondreSupprimer
  12. Merci
    Je me sens moins seule !

    RépondreSupprimer
  13. Tout est très juste (tu espionnes chez les gens ou quoi?) ;)
    Nous on a beau tenté de préparer le maximum de choses la veille, on est spécialistes du livre de bibliothèque à retrouver en catastrophe au moment de partir ou bien du bonnet de bain qui a disparu mystérieusement du sac de piscine.

    RépondreSupprimer
  14. oh merci je me sens moins seule!! j'aurai pu écrire les 10 alors que je n'ai qu'un enfant et ce n'est que ma 2eme année d'école. demain matin j'essayerai d'en rire en repensant à ton post au lieu de gueuler alors que ça ne fais pas aller plus vite.
    moi mon excuse n°1 c'est le : moua tout seul et puis non c'est toi et puis non je t'ai dit c'est moi tout seul rhaaaa.

    RépondreSupprimer
  15. J'attendais le nouvel article de la rentree avec une tres grande impatience!
    Merci pour cette franche rigolade!
    Je me suis beaucoup retrouvee, j'ai aussi reconnu mes enfants!

    RépondreSupprimer
  16. Alors chez moi il y a 3 nains dont 2 scolarisés ... Mais pas question d'être en retard à l'école ... parce que je suis maikresse ... Mauvais effet d'arriver après les élèves hum. N'empêche que tous les matins je sue comme un veau et je cours partout en disant que LÀ on est en retard ... Donc je me lève bien plus tôt qu'eux pour déjeuner tranquille et tout est prêt la veille. Merci pour cet article, je me suis reconnue presque partout, surtout le c'est moua toute seule de ma 2 ans ...

    RépondreSupprimer
  17. Rhaaaaa la 8 putain la 8... rhaaaaaaa...

    RépondreSupprimer
  18. Exactement les mêmes raisons ici! La 5 et la 6 en particulier!!!

    RépondreSupprimer
  19. c'est tellement vrai!!!!! j'ai beaucoup ris, merci beaucoup! ça fais du bien de bon matin!
    oups! 7h43, il va falloir que j'aille réveiller n°3 mais ça va, je suis laaaaaarge ;)

    RépondreSupprimer
  20. OMG, le livre avec la tranche à l'envers, l'objet qu'on a dû voir trente-six fois pendant le weekend sans y prêter attention et qui évidemment a disparu quand il FAUT mettre la main dessus le lundi matin à 8h17 (le "doudou pour l'école" de la cadette, le compas de la grande, les baskets dans lesquelles on devait penser à coller l'étiquette avec le nom de la grande...), c'est tellement tellement tellement ça chez nous aussi !

    RépondreSupprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  22. Ce matin, après 7 ans de maternité, j'ai enfin appliqué la discipline de ne pas dire "je suis laaaaaaaaaaaarge"... et j'ai été quasi-à temps sans courir! Pas mal hein?

    La crise quand tout le monde est prêt et qu'il y en a une qui descend des escaliers dans des habits complètement différents de ce qu'elle portait il y a dix minutes... genre en maillot de bain ou en tenue équestre...

    Bande de crapules, ces gosses!!

    RépondreSupprimer
  23. J'adore !
    Surtout le point 3 qui s'applique très bien aux miens, et d'ailleurs les miens sont aussi équipés du gène "on joue sagement tous les deux à 19h55 alors qu'on a été exécrables toute la journée" !
    bisous Marie !

    RépondreSupprimer
  24. tellement vrai !! trop drôle !

    RépondreSupprimer
  25. Je rentre de l'école épuisée après passé le matin à râler "que bordayl on est capable d'arriver 2 jours à l'heure et après c'est fini hein-c'est-pas-possible-ça-bordayl"
    Certes je suis restée traîner dans mon lit 30min après la sonnerie du réveil. (j'ai déjà essayé de me lever plus tôt pour être prête avant eux : ça marche PAS).
    Certes j'ai siroté mon thé en surfant sur mon smartphone.
    Certes hier je n'avais pas préparé le sac-à-nain et me disant que j'aurais laaaaargement le temps ce matin.

    Mais ils ne font vraiment rien pour m'aider.
    Tétarde qui mets elle aussi 30min à se lever (elle avait soudoyé son père pour regarder Star Wars hier) puis qui exige un défilé de vêtement dans la chambre pour choisir sa robe "non pas celle là je l'aime pas" (après le caprice qu'elle a fait pour l'acheter rhaaaaa) (même qu'en plus c'est la même que Micro sur Vert Baudet)

    La Squatteuse qui hurle comme un putois devant son biberon parce qu'il est trop chaud/pas assez chaud/parce qu'il faut bien trouver un prétexte, puis qui s'enfuie au moment de l'habillage le cul à l'air en criant "non le gade le ptipama (pyjama) Maf-Macouiiiiine"
    Ça tombe bien sa sœur a décidé - au lieu de s'habiller - de lui construire le garage des voitures et le toboggan à Maf-Macouine. Elles passent leur temps à se disputer, sauf là, à moitié à poil toutes les deux, à 8h32. (Mais on est large, l'école ouvre à 8h50)

    Après je tourne autour de la Squatteuse qui a décidé de mettre ses baskets toute seule (C'EST MOUA JTE DIS) mais à l'envers, et qui une fois installée dans la voiture s'aperçoit qu'elle a oublié son ours - celui là absolument le blanc pas le marron qu'elle avait justement oublié hier soir dans la voiture et qu'on a cherché 3h au moment du coucher mais là non c'est le blanc.
    Pendant que j'y suis Tétarde réclame son bonnet d'hiver (un 4 septembre avec un grand ciel bleu oui oui) parce que je lui avait dit qu'il faisait beau, et qu'en fait elle a TROP froid à la tête.

    Quand à la couche moisie, il y a bien longtemps que j'ai abandonné et laissé fourbement le paquet à la nounou "je crois qu'elle a fait dans la voiture je suis désolée"


    You're not alone Marie. (et nous non plus ça fait du bien)

    RépondreSupprimer
  26. je me retrouve tellement dans te écrits une fois de plus ... merci

    RépondreSupprimer
  27. bonjour!
    je ne serai pas très originale, mais qu'est ce que c'est réconfortant de lire ce type d'expérience vécue!!
    je n'ai pour ma part que 2 schtroumpfs, 4ans 1/2 et 2 ans, mais je me retrouve entièrement dans ce récit du matin parfaitement bancal!
    merci de m'avoir , d'une fait sourire, et de deux, complètement déculpabilisée:
    "en vrai, il n'y a pas QUE chez nous que ça se passe comme ça?"
    je ne connaissais pas du tout l'endroit, mais je reviendrai avec grand plaisir!!

    RépondreSupprimer
  28. Tout pareil...même que des fois #2 oublie de mettre ses chaussures...ou #1 oublie le cartable...

    J'ai commencé le running...et je suis surprise de bien m'en sortir !!! Merci pour ta réponse ;)

    RépondreSupprimer
  29. Chouette "Marie de mamans testent" est de retour!!!
    Pareil ici... j'ai beau prevoir et me lever pas trop tard, on arrive tout juste!

    RépondreSupprimer
  30. Pour ma part... Bah c'est pareil...enfin cette année... Pas encore arrivés en retard :-) Maman de 4 loupiots,1 au collège (ouf elle se débrouille seule) puis 2 en primaire et 1 non scolarisée.
    Je me reconnais dans plusieurs points lol
    PS: certains jours j'en ai 6 le matin et bizarrement presque prêts avant l'heure critique ;-)

    RépondreSupprimer
  31. T'es trop pas toute seule à avoir des enfants qui ne sont choupis QUE quand il ne faut pas !!! D'ailleurs pas plus tard que tout à l'heure je disais à mon mari que notre 5ans prend parfois la positon du Lotus mais JAMAIS quand il faut, du coup ça fait des jours que je veux lui demander d'où ça vient mais à chaque fois on est trop pressés !!
    L'année dernière c'était moi la maman qui arrivait presque toujours en dernier, à tel point que cette année les enfants ont pris le pli et ils courent systématiquement...
    Cette année ça a changé, j'espère arriver à tenir le rythme !

    RépondreSupprimer
  32. 8h12 "maman, j'ai une idée, tu vas m'aider à finir ce puzzle 100 pièces que j'ai ouvert dans l'entrée et après on fera des crêpes". Laaaaarge

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...