16 déc. 2014

Ce que je sais de vous

Je sais vos tailles de vêtements, par coeur.

Je sais lesquels vous pouvez porter et lesquels vous ne porterez plus.

Je sais vos préférés.

Je sais vos pleurs, à chacun, même s'ils se mélangent parfois.

Je sais votre cheveu sur la langue, votre façon de prononcer, vos mots écorchés.

Je sais votre peur d'être là.

Je sais votre écriture, votre façon de tenir un stylo, du bout des doigts, couché par terre ou appliqué à un bureau.

Je sais votre démarche, à chacun, et votre façon de hausser les épaules.

Je sais vos réactions, par coeur, et je ne sais pas toujours y faire face.

Je sais ce que vous avez voulu dire.

Je sais votre tête triste qui ne veut pas le dire, je sais votre tête boudeuse, je sais votre tête heureuse.

Je sais les mots qui vont suivre dans votre bouche.

Je sais votre odeur. Depuis toujours.

Je sais votre regard et tout ce qu'il veut dire.

Je sais quand ça ne va pas.

Je sais votre façon de m'appeler, dix fois, cent fois. Et je sais le ton qui l'accompagne.

Je sais votre fatigue, rien qu'à regarder vos yeux, rien qu'à entendre votre voix.

Je sais que vous allez marcher trop loin, je sais quand il faudra vous crier de vous arrêter.

Je sais jusqu'où vous pouvez monter dans la pyramide, aux jeux du port.

Je sais votre rire. A chacun, même s'ils se mélangent parfois.

Je sais votre douleur quand vous tombez, rien qu'à vous regarder.

Je sais la température, la toux, les yeux brûlants.

Je sais votre poids, à quelques grammes près, quand vous vous pesez le matin devant moi.

Je sais quelle tartine de nutella et comment il faut la plier.

Je sais le ketchup, la mayo ou rien du tout je n'aime pas ça.

Je sais le verre d'eau du soir. Et la chanson.

Je sais la robe à pois, mais si celle qui tourne, les collants verts et le tee-shirt dinosaure.

Je sais sans que vous n'ayez besoin de dire.





Je sais tout ce qui ne se voit pas. 

Tout ce qui m'accompagne, tout ce qui ne restera pas. 

Tout ce qui fluctue mais qui fait partie de moi.

Je sais tant de choses de vous.

Et tant que je ne saurai pas. 

31 commentaires:

  1. La tartine pliée en triangle ou en bus <3

    RépondreSupprimer
  2. Bon ben voilà, j'ai de l'eau plein les yeux...

    RépondreSupprimer
  3. Les larmes aux yeux de lire ca. Ma fille n'a que 9mois mais je sais déjà tant de choses. Tu ecris la parentalité si bien

    RépondreSupprimer
  4. Claire, bientôt 516 décembre 2014 à 15:48

    ah non, voilà, je pleure.... les hormones sans doute... ou bien ton talent, dans l'émotion comme dans le rire!
    merci pour tout ça.
    bises

    RépondreSupprimer
  5. Encore un billet si bien écrit et si beau.... <3

    RépondreSupprimer
  6. C'est malin de me faire pleurer au bureau ...
    Merci Marie pour ces mots qui résonnent comme les miens !!!

    RépondreSupprimer
  7. tes. mots resonnent en moi.. mon ado a13 ans auj et je ne connais plus son odeur.. il s eloigne s isole, pas facile de le laisser... mais il grandit il doit en passer par là... il reviendra je le sais..

    RépondreSupprimer
  8. En ce jour si particulier (mon pti monstre a 4 ans aujourd'hui), ce texte raisonne si fort dans mon cœur de maman

    RépondreSupprimer
  9. c'est drôle pour une fois je ne ressens pas du tout les choses de la même façon : je ne sais pas toujours qui pleure au milieu de la nuit, je suis tellement souvent et heureusement surprise par les mots qui sortent et auxquels je ne m'attendais pas, mon deuxième est encore si petit qu'il est souvent encore une énigme. je vois plutôt dans le sens "il y a si peu de choses que je sais de vous et tant que je sais". si j'ai le courage je fais le pendant de ton texte et je te l'envoie en mail, ce serait rigolo. en vrai je pense qu'on peut toutes faire un texte "je sais" et un texte "je ne sais pas" sans doute. c'est le verre à moitié vide et à moitié plein. spontanément j'ai plutot vu l'autre moitié (sans jugement de valeur aucun, ni dans un sens ni dans l'autre c'est beau de savoir et d'apprendre encore!).

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour tous ces jolis mots que tu sais si bien utiliser. Merci pour ce tendre billet qui m à mouillé les yeux à moi aussi

    RépondreSupprimer
  11. Je ne m'en lasse pas de te lire quand tu écris comme ça ( d'habitude aussi hien mais encore plus comme ça :-)

    RépondreSupprimer
  12. Oh la la… Mais quand je veux de l'émotion et du bonheur, je sais où venir!… Vraiment, j'adore!
    Ca ressemble tellement à ce que je ressens. Merci à toi.

    RépondreSupprimer
  13. C'est si joliment écrit... J'ai des coeurs partout dans les yeux et mon coeur se serre de lire tant d'amour <3

    RépondreSupprimer
  14. Note a moi même: ne plus manger en lisant tes billets... Ca m'eviteras d'avoir les larmes aux yeux ET un gros truc coincé dans la gorge (et pas au sens figuré, pour le coup)...
    Merci...
    Tant de choses que je sais, trop que je ne saurais pas...............

    RépondreSupprimer
  15. C'est tellement vrai, et si joliment dit. Et je note que le soir, tu prends encore le temps de chanter une chanson. Ici, on se limite au 842 histoires. Mère courage!!

    RépondreSupprimer
  16. oui c'est vrai tous ces petits détails qu'on ne peut pas consigner à une babysitter sous peine d'en mettre 20 pages... <3

    RépondreSupprimer
  17. je sais - je crois - à travers vos billets , la merveilleuse maman que vous êtes ..

    RépondreSupprimer
  18. Très beau.... Comme toujours tu sais parfaitement retranscrire nos sentiments de mamans!!! Merci Marie

    RépondreSupprimer
  19. Très touchant ce post, malgré des enfants bien différents, je pense que toutes les mamans pourront s'y reconnaître.

    RépondreSupprimer
  20. Article génial mais qui m'interroge! Comment fait-elle? Pour beaucoup de choses je me reconnais, mais le poids, la taille? Perso je m'y perds... un médecin m'a demandé la taille du MiniMoy il y a quelques jours et j'ai répondu :"ben chai pas, pile la bonne taille pour les attractions disney"... J'ai honte mais ça ne rentre pas dans ma cervelle ! :)
    Bravo à toi!

    RépondreSupprimer
  21. Magnifique article...c'est tellement ça, juste beau!! Bravo et merci.

    RépondreSupprimer
  22. Oh oui... c'est vraiment touchant... merci!

    RépondreSupprimer
  23. C'est un sublime article! Merci de l'avoir écrit et de la partager avec nous.

    RépondreSupprimer
  24. Et pourtant on ne saura jamais tout... mais quand on fait la somme c'est vrai qu'une maman sait presque tout ! ;)
    Merci Marie et Joyeux Noël à toi et ta tribu !

    RépondreSupprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  26. Merci pour ces mots que tu arrives à trouver pour ces sentiments si complexes mais tellement universel.
    Merci Marie.

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...