31 déc. 2013

Et si...

On oubliait un moment ces soirées sans fin.
A te bercer, à marcher, à enfiler l'écharpe encore et encore, à te reposer, à attendre, seule dans le salon, les yeux mi-clos, que tu te réveilles encore en hurlant.
Y retourner.
S'asseoir avec toi.
Attendre que ça passe. Te dire que je n'en peux plus.
Marcher.
Regarder la télé.
Attendre que ta respiration soit plus légère, soit plus régulière.
Te reposer.
Attendre.
Se dire que ça doit être bon et aller se coucher.
Attendre.
S'endormir.
Savoir qu'au pied du lit il y a un gilet et des chaussons, pour ne pas avoir froid en se relevant.
Être surprise d'avoir pu dormir jusqu'au matin sans heurts.
Ou pas.

Et si on mettait de côté tout ça.
Les inquiétudes, les évictions, les pomme de terre et le lait.
Si on oubliait un moment les rendez-vous chez la/les pédiatres, les pesées, les cuillères d'huile à ajouter aux repas parce qu'il faut prendre du poids.
Si on disait que tout ça était derrière nous.



Il reste aujourd'hui une petite fille de un an qui me dira "Maman" quand j'irai la chercher tout à l'heure dans son lit.
Une petite fille adepte des grasses matinées qui dort ses dix heures par nuit.
Oublions juste à quelle heure elle parvient à s'endormir.

Il reste un petit clown qui coince des cuillères avec ses dents et qui secoue la tête en riant.
Il reste une petite électricienne passionnée des interrupteurs, capable d'éteindre et d'allumer trente fois les pièces sans se lasser.
Il reste une amoureuse de l'eau, du bain, des gobelets à boire en toussant. Une petite fille nomade qu'on peut trimballer, qui s'endort dans l'ergobaby et qui fait sa sieste contre nous, ou dans la poussette.
Il reste une petite fille poids plume qui ne veut pas marcher, ni se lever, mais qui sait très bien faire comprendre à ses frères et soeur ce qu'elle souhaite avoir immédiatement.

Il reste une petite dernière qu'on ne regrette jamais d'avoir fait.
Malgré le sommeil.
Malgré les pleurs.
Malgré les interrogations.
Malgré la #teamhibou qui n'en peut plus de me voir la nuit.

Ce qu'il reste de cette année avec toi, ce sont toutes ces choses que nous avons faites, tout de même, forcément pas toujours très bien, pas toujours très idéales, mais nous les avons faites tout de même.
Les voyages, les visites, les virées en famille, les heures d'avion et de bateau.
Les nuits blanches, toutes les deux sur un canapé.
Les parties de Ruzzle et de Candy Crush alors que mes yeux se fermaient.
Les "Chuuuuut, votre soeur dort (enfin) le premier qui la réveille je le pulvérise".

Il y a les grands, qui t'aiment.
Qui te font rire et que tu fais rire.
Qui t'encouragent à faire l'andouille et toi, bien sûr, tu continues.



Il y a les magnets du frigo que tu n'en finis pas de jeter par terre et tous ces petits objets que tu veux avaler.
Je t'appelle "mon accident domestique" car tu mets autour du cou chaque ficelle, chaque écharpe, chaque chargeur de portable qui traîne.
Je t'appelle mon putois parce que tu n'aimes pas rester seule dans une pièce, sans quelqu'un pour s'extasier sur tes jouets.
Je t'appelle ma dernière parce que c'est certain qu'après toi, je me contenterai de ceux des autres, sans nostalgie, sans regrets.

Je t'appelle ma princesse, mon trésor parce que je sais combien tu vas être chouette quand tout cela sera derrière nous.
Tu auras été celle qui me prouve qu'on peut aller là où on ne pensait jamais avoir à aller. Au bout de soi, de ses forces et de sa santé mentale.

Hier soir, tu t'es endormie à 22h.
Sans pleurer, sans hurler.
J'y ai cru et je me suis dit, ça y est.
Comme à chaque fois, j'y crois.

A 23h30 quand tu as hurlé, j'y suis allée, comme toutes les nuits.
J'ai attendu 5 minutes pour voir si tu te calmais.
Mais non.
Je t'ai pris dans les bras, j'ai attendu que tu finisses de te cambrer, de secouer la tête des deux côtés pour chercher la meilleure des positions. J'ai attendu que tes jambes finissent de se plier et de se déplier.
J'ai caressé ton dos et je t'ai bercée.
Une demi-heure. Quarante minutes peut être.
Quand j'ai senti que tu te calmais, je t'ai reposée.
Tu as à peine chouiné et tu t'es endormie.
Et moi, dans le noir, j'attendais. Un peu.
Pour être certaine.


Tout cela je ne m'en souviendrai bientôt plus aussi distinctement;
Je dirai "c'était dur cette première année, c'était usant, difficile et éreintant".
Je le dirai.
Mais pas à toi.
Tu n'auras pas besoin qu'on te le dise.
Cette année tu la portes en toi. Nous la portons en nous.



Et si on se disait qu'elle allait être transcendée par tout ce qui est à venir?


57 commentaires:

  1. Et voilà, je pleure encore...
    Joyeux anniversaire Nano !!
    De gros bisous et des câlins pour toi ! et ta maman, et les 3 grands nains (et le mâle aussi tant qu'on y est! :D)

    RépondreSupprimer
  2. 1 an, cette première année où nos bébés grandissent à une folle allure, où certains souhaitent arrêter le temps là où d'autres ne demande qu'à l'accélérer. Je me rappelle des "1 an" de Petite Crevette en vacances cet été où elle s'est enfin déplacée à 4 pattes (ce fut une libération). Je te souhaite une "libération" de tes nuits rapidement.

    RépondreSupprimer
  3. C'est tellement beau que j'en ai les larmes aux yeux !
    Joyeux anniversaire Nano et plein de bisous de courage à toi Marie

    RépondreSupprimer
  4. Joyeux anniversaire Nano! Et douces nuits pour toi et ta maman pour les prochaines années a venir

    RépondreSupprimer
  5. Un an, bon anniversaire,
    et vivement demain alors ;)

    RépondreSupprimer
  6. C'est si beau !! Moi aussi j'ai galéré et je galère encore avec Crapouille qui a pourtant 3 ans maintenant mais pour qui le sommeil n'est pas toujours au rendez-vous ...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Encore un magnifique texte!
    Bon anniversaire petite Nano et une grosse pensée à ta maman.
    Des bisous
    Aurélie

    RépondreSupprimer
  8. et voilà j'ai les larmes aux yeux. Car ma Poupée a comme Nano ce coté "obscur" , ce RGO qu'on a envie, besoin d'oublier, une journée, une heure... Je comprends donc tout cela tellement bien

    Mais tant de joie, tant de magies, de yeux qui brillent, d'éclats de rire, d'ainés attentionnés,
    Tout cela, mélangé...

    RépondreSupprimer
  9. Un très bon anniversaire à Nano !!!
    Et un grand merci à toi pour cet article émouvant..

    RépondreSupprimer
  10. C'est chou. J'ai ce même sentiment avec mon quatrième et aussi l'oreiller et une petite couverture à côté de son lit, au cas où il faudrait s'allonger à côté (sur le carrelage glacé). Bon anniversaire Nano. Bonne année Maman.

    RépondreSupprimer
  11. Et voila je repleure...
    Ce que tu écris bien c'est plein d'amour ♥♥
    Bon anniversaire Nano!!!

    RépondreSupprimer
  12. bon anniversaire à Nano et j'espère que ça ira mieux pour toi, des bisous

    RépondreSupprimer
  13. Joyeux anniversaire petite princesse!
    Tout pareil ici, premiere année difficile, et ce n'est pas finie..

    RépondreSupprimer
  14. Oulala.... je lis "Je dirai "c'était dur cette première année, c'était usant, difficile et éreintant".
    Je le dirai.
    Mais pas à toi.
    Tu n'auras pas besoin qu'on te le dise."
    et je me demande pourquoi, alors que j'ai 38 ans, je dois toujours subir les "réclamations" de mes parents sur mon sommeil de bébé. Tu es sage et pleine de bon sens, tes enfants ont bien de la chance. Merci de me réconcilier avec ça

    RépondreSupprimer
  15. Encore une fois, tu décris si bien ce que nous pensons toutes...Et oui, rassures-toi Marie, si je pouvais, là tout de suite, vous enlacer, Nano et toi, et te raconter, que même, après 4 ans de nuits pourries/brisées, même quand on se voit, assise par terre en pleurant/hurlant d'épuisement et d'inquiétude, même après tout ça, les souvenirs se floutent, se font doux. Reste la douce odeur sucrée des plis de son cou, la petite main potelée qui agrippe la grande mienne, ses bras chauds autour de moi, son rire qui éclate comme des bulles au soleil devant les bêtises des plus grands. Reste l'amour. Merci Marie, pour nous avoir partagé ainsi tes bonheurs et tes doutes, tes instants de vie et votre amour. Je vous souhaite à tous un très bon réveillon, en tout cas une très belle journée d'anniversaire. Prenez soin de vous :)

    RépondreSupprimer
  16. Et me voilà une fois de plus devant mon écran, les larmes aux yeux... En me disant aussi qu'au bout de 16 mois de nuits pourries, ça commence à s'améliorer un peu mais en ayant surtout peur que dans 5, 10, 20 ans, on dise encore à ma douce "qu'est ce que tu dormais mal" alors que je refuse de la réduire à cet aspect.
    Joyeux anniversaire, jolie poupée. On te souhaite une 2è année encore pus riche que la 1ère!

    RépondreSupprimer
  17. Joyeux anniversaire Nano je peux pas oublié ton anniversaire car 1 an avant ta naissance c'est moi qui mettait ma petite preums au monde !
    Et joyeux anniversaire a toi aussi Marie !

    RépondreSupprimer
  18. Joyeux anniversaire petite puce ! 1 an déjà... Comme le temps file !!!

    Je vous souhaite des nuits 2014 plus sereines et plus douces... À toutes les 2!

    RépondreSupprimer
  19. Je vais répéter, comme les autres filles avant moi. Je te souhaite à toi, à elle, à vous 6, de belles nuits, de meilleures nuits, une excellente année, malgré tout ça. Et aussi je trouve vraiment super que tu te promette de ne pas réduire ta princesse à ses nuits pourries de sa 1ère année, pour mettre d'autres souvenirs plus beaux à la place.
    Je te trouve très courageuse et je t'admire. J'aimerais tant trouver ce courage et cette force dans mes tripes, alors que mes petits, pourtant si adorables, me font tourner chèvre.
    Je te souhaite sincèrement plein de belles choses.

    RépondreSupprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  21. Joyeux anniversaire Nano :D
    Bravo pour cet article Marie il est juste <3 !

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  23. Très beau texte Marie. Plein d'amour et de sagesse.
    Joyeux anniversaire Nano et bon courage pour les nuits.
    Bisous à vous 6 ;-)

    RépondreSupprimer
  24. Très bon anniversaire à Nano !
    Et plein de bonnes choses à vous tous :)
    Tiens, cadeau : http://www.youtube.com/watch?v=C58r_AoUeBM

    RépondreSupprimer
  25. Merci marie moi aussi je pleure. C trop bo c tellement toi c tellement notre quotidien de maman c viscérale ca nous prend au trippe. C le paradoxe avec mon aine je vis tout pour la 1 ère fois et avec ma fille j m dis que c la dernière fois que je vis cela

    RépondreSupprimer
  26. Joyeux anniversaire Nano !
    Je pense que tu te souviendras de cette première année mais tu te souviendras aussi des suivantes. Et je suis certaine qu'elles t'apporteront beaucoup de grands et de petits bonheurs ! Tiens bon ! Bon réveillon et par avance bonne année 2014 !

    RépondreSupprimer
  27. Joyeux anniversaire Nano. Je vous souhaite que la fin de cette année marque un renouveau, le début de la sérénité et des nuits qui vont bien.

    RépondreSupprimer
  28. joyeux anniversaire petite fille! J'espère que tu vas bien grossir et que tu auras une année pleine d'expériences heureuses

    RépondreSupprimer
  29. Comme toujours, très beau, touchant parce que c'est du vrai, du vécu, du réel....
    Et puis si empli de sagesse, de douceur, de bienveillance. Bravo d'être cette maman que tu es :-)

    RépondreSupprimer
  30. j'ai des frissons partout...

    RépondreSupprimer
  31. Marie, je pleure à chaudes larmes. je ne te connais que par ce blog et les tweets de la #teamhibou que j'ai suivi un temps (un certain temps...) et tu forces mon respect et mon admiration. Les enfants nous poussent au bout de nous même, on apprend que le sommeil est quelque chose d'infiniment précieux. Je suis au bord du pétage de cable simplement parce que mon bébé à moi il n'aime pas dormir longtemps (tout est relatif bien sûr) mais il est sur le pied de guerre dès 5h10 voire 5h40 les bons jours. Mais ça n'est rien par rapport à ton calvaire. Alors que 2014 permette à Nano d'aller enfin mieux et que vous puissiez tous rire enfin de ces nuits difficiles.

    RépondreSupprimer
  32. Les larmes aux yeux avec ce bel article, et tout l'amour qu'on y sent... Joyeux anniversaire, Nano et je te souhaite une belle année en pleine forme, sans douleurs, sans cernes (pour ta maman) et avec plein de découvertes, de progrès, de cm et de kilos en plus !!

    RépondreSupprimer
  33. et voilà un article de plus où je finis en larme, derrière mon écran au bureau, pendant la pause café...

    RépondreSupprimer
  34. Tu offres la lumière au bout du tunnel à beaucoup de mamans... Tu écrits et décrit merveilleusement bien, J’espère que bientôt, tu auras des nuits complètes, car le manque de sommeil est une torture réellement utilisé et que l'on sait que c'est dur, mais avant tout, j'espère que cela sera grâce a l'amélioration du bien-être de ta Nano... J'ai vécu deux années difficiles dû au manque de sommeil, tu force le respect Marie! Écrire un livre pendant cette période! Mais wahouhou!!!! J'avoue aussi, que si c'était a refaire, je referais bien entendu, car quand je vois ma fille aujourd’hui... Mon cœur s'emballe à chaque fois, et très sincèrement, j'aurais eu plus de force si j'avais su la puissance que crée le temps sur l'amour... D'une mère à son enfant :)

    Encore BRAVO Marie, Bravo Nano pour cette première année :)

    Je vous souhaite une soirée douce et agréable!

    PS : Nan pas de blagues pourrites sur la fin d'année... je deviens folle avec ça!!!!!!!!!!!
    PS2 : Zut j'ai quand même parler de la fin d'année!!!!

    RépondreSupprimer
  35. Pour avoir sensiblement le même vécu que le tien avec ma fille (gros RGO), ton billet m'émeut et me donne surtout envie de te dire, même si tu le sais déjà, que tu oublieras tout ça. Ouh ça prendra du temps, ça laissera des traces c'est sûr, mais le temps, le temps...il sera ton meilleur allié. Et tu as raison, elle sera transcendée pour tout ça. ;)

    RépondreSupprimer
  36. Chère Marie... Tu devrais fournir les kleenex avec tes textes ! C'est tellement beau et tellement vrai. Je n'ai pas connu le rgo, mais iun bébé hibou oui. Se lever une fois, deux fois…. Ne même plus savoir. Une minute, cinq, dix … une heure à arpenter l'appartement avec mon deuxième dans mes bras. Se lever épuisée pour partir travailler. Pendant 3 mois, 6 mois …2 ans maintenant. Aller au bout de soi même quand on voiudraoit lâcher prise. Et puis croiser son regard, son sourire. Entendre "maman" dès qu'on ouvre la porte et sentir ses petits bras nous serrer pour un "bidous". Alors oui petit à petit, on oublie. On s'émerveille d'avoir pu dormir 6 h de suite oui jusqu'à 7h du mat. Courage et profite bien de cette nouvelle année …

    RépondreSupprimer
  37. Joyeux anniversaire Nano! Et plein de gros bisous à toute ta famille!!

    RépondreSupprimer
  38. une année de finie... une nouvelle qui commence. je vous souhaite a vous deux de meilleures nuits

    RépondreSupprimer
  39. Score Marie... Le tunnel est bientôt fini ! Que de bonheur ton texte ! Belle année 2014 ! (hé oui, il est 8h18, un premier de l'an mais n°1 tousse et n°2 fait la bamboula dans son utérus 2 pièces...) Courage et hâte de te lire encore !

    RépondreSupprimer
  40. Que 2014 apaise ton petit trésor et rende vos nuits douces et sereines! Billet magnifique et fort, à l'instar de l'amour qui vous unit toutes les deux ♥ Prenez soin de vous, prends soin de toi Marie et des Tiens ♥
    Excellente année à tous les 6! :)
    Bises
    Stef

    RépondreSupprimer
  41. Magnifique texte, j'en ai la larmouille à l'oeil :/, joyeux anniversaire Nano et Joyeux anniversaire de Maman :)
    Que du bonheurs pour la suite ;)

    RépondreSupprimer
  42. Merci tout simplement pour tous ces billets que je lis avec bonheur sans avoir jamais pris le temps de laisser un commentaire, et ce billet qui me touche beaucoup, bravo bravo très bonne année et continuez ainsi de nous faire sentir moins seule, et de nous faire rire et nous émouvoir - ingrid

    RépondreSupprimer
  43. 1 an, cette première année où nos bébés grandissent à une folle allure, où certains souhaitent arrêter le temps là où d'autres ne demande qu'à l'accélérer. Je me rappelle des "1 an" de Petite Crevette en vacances cet été où elle s'est enfin déplacée à 4 pattes (ce fut une libération). Je te souhaite une "libération" de tes nuits rapidement.

    RépondreSupprimer
  44. <3 bientôt, Marie, je te le souhaite, vraiment.
    Joyeux anniversaire à ton dernier trésor.

    RépondreSupprimer
  45. Très émouvant. Pour une fois , nos petites dernières ne se ressemblent pas (alors que d'habitude , je peux dire "moi aussi !" à tous tes billets ou presque). Mais je suis certaine que ta princesse deviendra une chouette petite puis grande fille entourée de tout l'amour de ses frères et soeur.
    Bisous tout doux sans la réveiller alors.

    RépondreSupprimer
  46. Je te lis les larmes aux yeux. Ma "petite dernière" a un peu plus de 2 ans maintenant et on va dire que ses 2 premières années ont été "usantes, épuisantes et éreintantes" comme tu l'écris si bien (et mieux que moi). Ca s'arrange très (trop) doucement. J'ai failli y laisser ma santé mentale, j'y ai laissé mon état de forme pour sûr et surtout, mon envie d'agrandir la famille (et ça me rend triste à un point de me dire qu'elles ne seront que 2...).
    Je te souhaite, je nous souhaite, du sommeil paisible en 2014, du fond du coeur.
    Et un joyeux anniversaire à ton trésor !

    RépondreSupprimer
  47. Bon anniversaire Nano!!

    RépondreSupprimer
  48. Quel beau texte d'amour!

    RépondreSupprimer
  49. Chère Marie,

    Je te lis depuis quelques années déjà, je suis (du verbe follower) la team hibou sur Twitter et sur FB, j'ai acheté tous tes livres tellement tu me fais rires, tellement tu sais relativiser les choses, remettre de l'humour dans des moments de si profonde fatigue.
    Pourtant je ne dis jamais rien nulle part, parce que je suis rien qu'une timide qui me dit que tout est dit, bien mieux que la façon dont moi je l'aurais fait, que pas besoin d'en remettre une louche.
    Mais MAIS. Hier soir, soirée entre copines, anniversaire, on décide que la vie c'est ça et que les garçons veillent au grain. Mon amie a un petit bout de 8 mois. RGO, comme les deux miens, pas de dodo, pas de repos, pas de solutions.
    Discussions entre mères, entre femmes, mille solutions, mille propositions, plein de "une amie m'a dit que...", "moi à l'époque, j'en pouvais tellement plus, j'ai fait ça et ça a marché...". Et puis, un témoignage qui m'accroche l'oreille : "Une amie à moi qui a des jumelles, dont l'une se réveillait systématiquement la nuit, sans pouvoir se rendormir a fini par consulter un pédopsy, lorsqu'elle avait 18 mois. Il a réussi à lui faire dire au bout de 2 séances que "la nuit j'ai maman pour moi toute seule" ".
    Voilà, j'ai pensé à toi. A cette multitude de petits que tu as, de si petits et de si grands désirs de maman... qui s'expriment peut-être là ou il y a de la place ?

    Sincèrement, c'est sans doute pas du tout ça, mais comme je pense depuis hier à toi, je me dis : 2014, année de l'osage de dire !

    Du coup je le dis :).

    Bises et mille pensées de courage.

    RépondreSupprimer
  50. Bonne année Marie! Merci pour ce joli blog ! C'est toujours un plaisir de lire tes articles. Ma seconde fille n'a fait des nuits complètes qu'à deux ans et demi, peut-être à cause d'un rgo peut-être pas, on ne saura jamais le pourquoi du comment. et pourtant... nous nous sommes lancés dans l'aventure d'un 3ème ! Et aujourd'hui, avec 3 mois de nuits (presque) complètes, de soirées tranquilles, et bien j'ai l'impression que la fatigue s'estompe déjà, que les souvenirs se floutent, et même que les nuits se confondent...car finalement maintenant elles sont toutes pareilles !!

    RépondreSupprimer
  51. Chère Marie, merci pour ton blog, pour ton talent, ta sincérité, ta sensibilité ... Je ne peux que compatir car je n'ai qu'un nain et en plus, c'est un faux nain qui fait ses nuits ! Néanmoins, je vous souhaite, à toi, ton mâle et tes trésors une magnifique année 2014 pleine de joie et d'amour, pleine de dodos paisibles et sans larmes, pleine de cris de joie et de rires d'enfant. Joyeux anniversaire petite Nano, j'espère que tu iras vite mieux et que tu feras bientôt de douces nuits ... Bien à toi

    RépondreSupprimer
  52. Marie, merci pour cet article, je me sens moins seule. Cela ressemble beaucoup a la 1ère année de ma n°1... j'ai cru devenir folle, j'ai cru que j'étais une très mauvaise mère, que c'étais de ma faute... et puis les choses se sont arrangées petit a petit, tout doucement. Reste une petite fille qui sait ce qu'elle veut, qui peut toujours me rendre folle mais pas de la même façon :-) . Et au final, il m'a fallu 6 ans pour accepter de recommencer : n°2 a 1 an en janvier, et pas de rgo (pas pour ça qu'il aime nous laisser dormir toute la nuit). Et lire tes articles me permet de relativiser les difficultés rencontrées. Finalement, je ne suis pas forcément une (si) mauvaise mère, c'est juste que la vie nous envoie parfois des épreuves. En tout cas, merci de mettre des mots sur tout ça, quand on est dans l'oeil du cyclone, ce n'est pas toujours évident de le faire

    RépondreSupprimer
  53. Merci Marie pour ce fabuleux billet qui m'a fait pleurer encore...
    Bon anniversaire à Nano! Ma nº 2 a tout juste 17jrs de plus que la tienne mais sensiblement le même vécu... Je voudrai tellement pouvoir lui dire que c'est derrière nous... et ne pas la réduire à "ses problèmes" ou "son sommeil"... mais comment garder la tête hors de l'eau... faire face... tenir tête à tous ceux qui voudrait simplement la réduire à une "chieuse"... Je suis fatiguée et je suis désolée de savoir que je ne suis pas seule mais heureuse de le savoir aussi...
    MERCI MERCI

    RépondreSupprimer
  54. Trois mois après la bataille je te laisse moi aussi un petit mot pour te dire que moi aussi je pleure de lire ton article ! Bébé RGO ici aussi, et c'est dur, et pourtant c'est mon ainé donc " que" lui à gérer, et pourtant un mari merveilleux qui se lève toutes les nuits, et pourtant beaucoup d'amis qui nous entourent, et pourtant... pourtant... malgré toutes ces chances dont je suis consciente, parfois je craque ! Mon petit truc à moi ( qui rejoint finalement ce que tu fais sur ton blog ) : je lui écris une longue lettre. Une lettre honnête, avec tout l'amour que je ressens pour lui tout au fond de moi mais que je n'arrive plus à lui exprimer quand il hurle pour la 6ème fois de la nuit à 4h du matin, et toute la journée dans mes bras à se jeter en arrière en hurlant. Je lui écris la difficulté d'être la maman que je voudrais être, mais mon grand désir de l'aimer un peu plus chaque jour. On verra plus tard s'il le lira, pour le moment ça m'aide à exorciser ! Bisous et bon courage à toutes !

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...