7 oct. 2013

Fais comme si

Fais comme si tu étais en forme, que tu dormais la nuit et surtout, fais comme si tu ne passais pas ta vie à angoisser pour ta fille.
Fais comme si tu prenais tout à la légère, fais comme si rien ne t'atteignait.

Fais comme si tu étais transparente, comme si les gens pouvaient lire en toi, fais comme si tu comprenais et que tu pardonnais.

Fais comme si tu ne les voyais pas, celles qui usent et abusent, celles qui trichent et s'inventent de nouveaux-moi pour dire du mal, encore et encore, pour chercher, pour trouver, pour épingler, pour relancer.

Fais comme si tu étais au dessus de tout ça, parce que rien ne te touche, parce que rien ne t'atteint, parce que l'essentiel est ailleurs, bien loin de tout cela.

Fais comme si tout ça allait passer et ne t'empêche pas d'écrire à cause de ceux qui.

Fais comme si tu étais plus forte que ça.




En ce moment, c'est peut être moi. C'est peut être tout le reste.

Je ne m'emêcherai pas d'écrire.
Mais quand même.

J'en ai des idées à partager, des mots à vous écrire.

Je voulais parler de la fin de mon allaitement, à la fois douloureux et pourtant inéluctable.
Mais non. Non, parce qu'on ne sèvre pas, on insiste pour continuer.

Je voulais rire sur les rythmes scolaires.
Mais non. On ne rit pas avec ce sujet, on s'énerve, on s'agace, on hurle et on se déchire.

J'avais commencé un article sur la sexualité et comment l'aborder avec les nains.
Mais non, non. On ne peut pas parler de ça. On ne peut pas être certaine que nos choix soient les bons.

J'aurais voulu parler de mille choses encore mais je ne sais pas pourquoi, ce n'est pas écrire qui me fait mal c'est ce qu'il s'ensuit.
C'est la violence. Ce sont les mots. Durs.
Ce n'est pas contre moi, je le sais bien. C'est contre tout.
Tout.
Tout ce qui est dit est sujet à polémique. Encore et encore.
Et quand ça s'apaise, on vient relancer. Certaines vivent pour ça. Indéfiniment.


Et je ne suis pas seule à en avoir marre.
Que faut-il faire?

Je dis souvent que si un jour j'arrête  le blog, ça sera à cause de cela.
Parce que nous sommes las de répondre, parce que nous sommes las des gens qui prennent tout mal.
Nous sommes fatigués de cette blogosphère là.

Que faut-il faire?
Se contenter de billets insipides sur la couleur des ongles?
Se contenter d'articles produits-marques que vous pourrez feuilleter comme le dernier catalogue de vertbaudet?
Non.




N'oubliez pas.
Ceux qui écrivent. Ceux qui s'insurgent parce que je porte ma fille avec quelque chose qui ne s'apparente pas à du physio. Ceux qui s'insurgent dès qu'un mot est dit.
Derrière le clavier, il y a moi. Et ce que je suis.

Je suis une mère.
J'ai les mêmes chaussettes qu'hier parce que je n'ai pas terminé les lessives.

Je suis une mère.
Je me lève pour éponger le vomi.

Je suis une mère.
Je fais des pâtes ce soir. Encore.

Je suis une mère et je m'angoisse parce que ma môme ne va pas bien.
Alors voilà.
Oui, je suis probablement fatiguée.
Oui, c'est très facile de trouver ce qui pose problème chez les autres.

Mais ne soyez pas comme ça.
Trouvez vous de vrais combats.
Je porte ma fille comme je l'entends.
Je nourris mes mômes comme je l'entends.

Ce que j'écris me regarde.
Je ne dois rien à personne.
Et vous ne me devez rien.

C'était le principe de ce blog: rire.
De presque tout.
S'émouvoir, de ce qui fait de nous des mères et des pères.
Dire les choses.
Sans être jugée.

Avouer les choses.
Et rire parce que d'autres le font aussi.


Nous en avons des douleurs, des souffrances.
Nous en avons des combats, des vrais.

Ce ne sont pas ceux que je vois aujourd'hui.

Je voudrais qu'on puisse rire encore de tout (ou presque) sans que personne ne se sente attaqué.
Je voudrais qu'on comprenne que nos choix font de nous les parents que nous avons choisi d'être.
Mais que les choix des autres sont tout aussi valables que les nôtres.

Je n'ai pas envie de m'interdire d'écrire juste parce que certaines ont décidé d'être mauvaises.
Je ne veux pas m'empêcher de dire juste pour éviter les haines de celles qui ne trouvent pas d'autre exutoires à leur mal-être.

Je n'ai pas envie de cesser ce que j'ai mis du temps à construire.
J'assume ma maternité.
Complètement.

J'assume mes défauts.
J'assume mes choix.

Et je sais que la majorité de ceux et celles qui me lisent les assument aussi et sont suffisamment intelligents pour fermer une page qui ne leur ressemblerait plus.




J'ai pris l'air tout à l'heure.
J'ai marché.
J'ai respiré.
Bien sûr que l'essentiel est ailleurs, dans les boucles emmêlées de ma fille, dans le cou de mes fils, dans les couettes que nous mettons sur nos pieds pour lire l'histoire du soir, dans les pâtes Scoubidou que nous mangeons avec les doigts.
Mais n'empêche.
Ce que j'écris depuis bientôt quatre ans, ça fait partie de moi.
Et j'ai envie que ça continue.

Encore un peu.
Encore un peu.



284 commentaires:

  1. Arf :/ courage et pis de toute façon tout ce qui compte, c'est que tu es une maman qui déchiiiiiiiiiiire !!!

    RépondreSupprimer
  2. Très joli billet, presque douloureux.... sûrement un peu...

    RépondreSupprimer
  3. Amen (sur ce, je vais faire ma manucure, mouhahahahah)

    RépondreSupprimer
  4. Comme c'est bien dit ! Je partage totalement tout ce que tu dis... et ne doute pas de toi à cause de gens qui croient détenir une certaine vérité... personne ne l'a !
    Merci pour ton blog qui me fait rire si souvent !

    RépondreSupprimer
  5. c'est un ravissement de te lire, un p'ti moment agréable de bonheur simple, je suis d'accord pour dire qu'on peut tout dire, il ne peut y avoir de sujets tabous. Sauf que personne ne les abordent avec autant de talent que toi ...

    RépondreSupprimer
  6. Je suis désolée, sincèrement. La méchanceté, la jalousie et la lâcheté humaines ne sont pas prêtes de s'éteindre, encore moins depuis qu'elles peuvent se cacher derrière un écran et des pseudos. Courage, je t'admire, je ne pense pas que j'aurais le cran de continuer, surtout avec la fatigue particulière que tu dois gérer en ce moment. Mais je comprends aussi qu'écrire est essentiel pour toi. Va de l'avant. Et si cela devient trop rude avec ce blog, tu trouveras toujours un moyen de faire parvenir ton humour et ta sincérité à toutes celles et ceux qui l'apprécient. Bravo en tous cas pour ce billet, beau mais douloureux.

    RépondreSupprimer
  7. On les e**erde tous ces c*ns!
    Moi, j'aime bien ce que tu fais. <3

    RépondreSupprimer
  8. Ben nous aussi on aimerait que ça continue encore un GROS peu !

    RépondreSupprimer
  9. Je fais partie de ses gens qui lisent beaucoup mais ne commente d'habitude jamais...
    T'arrete pas, s'il te plait. Il est trop bien ton blog.Ce serait cool, si tu arrivais a faire comme si les mechant(e)s n'existaient pas. Plus facile a dire qu'a faire, c'est sur, peut-etre que tu pourras revenir sur tous ces sujets controversiaux quand ta petite ira mieux, et que les nains dormiront mieux...?
    Cecile

    RépondreSupprimer
  10. Il est trop beau ton billet :) Et je réitère ma proposition, je veux bien leur expliquer la vie à ces gens là moi :)

    Je veux bien leur dire que la lumière de tes écrits, des rires que tu fais naître en nous, pauvres mamans jugées et débordées, vaut bien mieux que toute la noirceur qu'ils pourront déverser depuis leurs claviers anonymes. Je veux bien leur dire qu'ouvrir leur cœur et leurs préjugés sera une des meilleures choses qu'ils aient faites, pour eux comme pour leurs enfants. Je veux bien leur dire que rire, sourire, lâcher prise c'est bien plus épanouissant que cracher des mots qui font mal.

    Et à toi je veux te dire que toutes les marées noires qui pollueront l'océan de tes mots, de ton humour et de ta bienveillance, nous, toutes tes lectrices qui t'aimons, nous les combattrons avec nos petites pelles et nos petits seaux, tellement nombreux que toutes les marées noires ne suffiront pas à les remplir, ni à nous abattre.

    Alors occupe toi bien, comme tu sais le faire, de ta choupette et ne t'inquiète pas de ces noirceurs :) On gère (en plus mon seau y a Hello Kitty dessus donc je te dis pas comme il est efficace)

    Olivia

    PS: Et ta pelle, elle est physio?

    RépondreSupprimer
  11. Isabelle m'a piqué ma réplique.
    Mais surtout ne change rien parce que j'aime les gens vrais et tu en fais partie

    RépondreSupprimer
  12. Courage et puis les autres, tu les emmer***
    de toute façon on ne rentrera jamais dans le moule pour tout le monde (imagine j'allaite toujours le ptit der qui a quand meme eu 3 ans et on cododote toujours, peut être pas par choix, mais c'est comme çà... et ça dérange!! mais je m'en tape)

    RépondreSupprimer
  13. Continue d'écrire Marie s'il te plaît. J'ai besoin de rire de mon quotidien (ah bon ce n'est pas de moi en particulier que tu parles, pourtant tout est tellement vrai !). Même et surtout parce que le quotidien c'est pas super drôle à la base mais que toi tu arrives à m'en faire rire.

    RépondreSupprimer
  14. Une seule solution : modération des commentaires (et des mails, parce que tu sais dès les premiers mots que lire la suite n'en vaut pas la peine) et tu supprimes sans état d'âme.
    Ta vie est déjà bien trop pleine de jolies choses et de soucis, pas le temps de t'em.. avec des crétins qui n'ont rien compris. Ils le paieront un jour, quand leurs enfants (s'ils en ont) leur claqueront la monnaie sur le comptoir, t'inquiète
    Continue à écrire, à rire, continue à pleurer quelquefois mais pas pour eux ou à cause d'eux : ils ne méritent pas plus que les quelques secondes nécessaires pour les reconnaître et les rejeter loin, loin, comme cette bouchée de bouffe infecte qu'on n'aime pas. On va pas se forcer dis ?

    RépondreSupprimer
  15. je ne commente jamais mais lis toujours.
    je ris toujours en lisant tes billets!
    Merci.

    RépondreSupprimer
  16. Viens à la maison on fait un atelier vernis pendant que les enfants barbotent, ok? ;-)
    <3

    RépondreSupprimer
  17. Ma pauvre Marie,
    Je te lis pour rire et je ne suis jamais déçue.
    Je te lis aussi pour tes conseils et je t'approuve à 80%. Dans 20% des cas je fais autrement et je crois que c'est ça être mère : s'inspirer des livre; emissions, blogs et puis faire un peu a sa façon. Et changer de façon à chaque nain (et demi-nains dans mon cas).
    Si il y a des gens assez bête pour te critiquer et prendre au pied de la lettre tu devrais leur fermer le blog : ils ne meritent pas de te lire. Ils ne te comprennent pas.
    J'espère que tu ne fermera pas le blog bien sûr, mais si tu dois le faire pour redevenir sereine et avoir une vie de famille épanouie nous comprendrons tous. Et puis ce sera toujours un plaisir de te retrouver dans tes livres !

    J'espère aussi de tout mon coeur que ta puce ira bientôt mieux. Nous devrions tous te soutenir plutôt que de t'enfoncer, comment certains ont-ils pu oublier cela ?
    Bon courage Marie.

    Cécile, un nain ("sa sérenissime nainitude") et trois demi nains

    PS : et si tu veux des videos marrantes de nain qui charge la machine à laver je t'ouvrierai mon blog (même que les chemises de papa ont tourné à 80°C, pour de vrai, c'est du vecu (RIP les chemises))

    RépondreSupprimer
  18. Tout est dit. Je te soutiens à 200%. Sois toi même, c'est ça qu'on aime :)

    RépondreSupprimer
  19. C'est très beau ce billet, plein de fragilité et de force à la fois.
    Une amie bloggueuse m'a dit un jour: Bloguer c'est un voyage pas une destination. Alors ne t'auto-censure pas, parce que ceux a qui cela déplait descendront en cours de route. Et puis pour être positive, ce sera quelques parasites en moins ;-) Courage et keep going! Je découvre ton blog mais j'aime tel quel.

    RépondreSupprimer
  20. Marie... Surtout ne t'arrête pas d'écrire. Si tu savais comme ton blog me fait du bien, moi mère des fois débordée (et pourtant avec que 2...) C'est un peu ton blog qui me donne envie d'agrandir ma tribu.
    Les connasses qui ont du temps à perdre à dire des méchancetés à tout le monde, bloque-les, sans scrupules et sans regret. Elles iront déverser leur fiel ailleurs, et tant mieux. Resteront les autres, celles qui t'aiment bien, à qui tes écrits font du bien. Celles qui savent qu'on peut rire de tout, et qui ont envie de rigoler du bordel chronique de leur vie. Ou juste, celles qui sont pas forcément d'accord mais savent le dire de façon civilisée.
    Pleins de gros bisous. Haut les coeurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord pour le blocage des indésirables ;-)

      Supprimer
  21. QUOI !!!! genre la couleur de la manucure est un sujet insipide !!! nan mais ça va pas la tête !!! je suis vraiment choquée par ce manque de considération pour toutes les pauvres femmes opprimées dans le monde qui ne peuvent pas choisir la couleur de leurs ongles librement. Je sentais bien dans tes billets un nombrilisme sous jacent ... mais à ce point, je tombe de haut !!!
    si ta fille ne dort pas, c'est peut être de ta faute : tes ongles sont trop moches. c'est bien fait.



    ;-) courage, les gens sont cons parfois ...

    RépondreSupprimer
  22. Imagine, j'ai pas de nains et je n'en veux même pas, mais je lis ton blog parce que, hein, je fais ce que je veux d'abord :)! Je ne peux qu'imaginer la fatigue et la lassitude que tu peux ressentir en lisant des inepties écrites par ces soi-disant lectrices et lecteurs en mousse que tu cites, pense bien: aujourd'hui, on est à un cheveu d'envoyer son nain planter du trèfle sur la lune, mais personne n'a encore pensé a installer un filtre à c*ns sur Internet.

    Les c*ns sur Internet, c'est les mêmes c*ns que dans la rue, sauf que là, ils OSENT venir te donner un avis que tu n'as pas demandé. 'Scusez-moi, j'ai envie d'être désagréable avec personne, mais faut être c*n pour venir troller un post parce qu'on est fermement persuadé de détenir la vérité universelle. Ou qu'on n'a pas de life. Ou qu'on a juste envie de faire ch*er quelqu'un ce soir.

    Les mamans, vous seules connaissez vos enfants, vous seules savez comment les prendre, vous seules avez le droit d'essayer, de vous planter et de recommencer. Tes lectrices et lecteurs t'apprécient et seront capables de fournir un avis drôle/constructif/tolérant sur les sujets présentés, leurs contributions suffisent à justifier l'existence de ton blog. Alors n'hésite pas, supprime ce qui ne te plaît pas, ch*e sur les trolls qui viendront essayer de te culpabiliser en argumentant que "la liberté d'expression, quoi!" Ton blog, c'est comme ta salle à manger, c'est TOI qui choisis qui a le droit de venir s'asseoir sur ton canapé, les autres sont priées d'aller pousser leurs "coups de gueules" pathétiques chez les fabricants de jouets sexistes et les restaurants qui ne posent pas de table à langer dans les toilettes des hommes.

    RépondreSupprimer
  23. Meuuuuuh ! Laisse pisser. Le plus important c'est que ta fille aille bien, le reste n'est pas important.
    Je te lit depuis le début. Ton blog est hyper déculpabilisant pour les mamans. Moi il m'a beaucoup aidé quand j'ai eu du mal dans ma vie de maman.
    Continue !

    RépondreSupprimer
  24. La bêtise est partout... Mais le Bonheur aussi... Partout où l'on veut bien le voir... Celles qui n'ont pas compris cela sont bien à plaindre... Elles doivent être bien malheureuses au fond, cachées derrière leur aigreur, leurs soi-disant complexes qui masquent à peine leur jalousie et autres frustrations... Peu importe... L'Essentiel est ailleurs, tu as bien raison: ENJOY! :)

    RépondreSupprimer
  25. Keep the faith, surtout ne pas se décourager et continuer à écrire, pour nous, les mamans débordées qui adorent te retrouver, et merde aux cons ! Courage et j'espère à très vite pour encore très longtemps !

    RépondreSupprimer
  26. Et même si tu faisais des articles sur la pose d'un top coat, certaines (et peut-être même certains !) auraient quelque chose à dire... c'est ça s'exposer, mais nous te donnons toute notre énergie pour que tu continues, car c'est vrai que ça vaut le coup ! Nous faire rire, nous faire verser notre larme aussi parfois, nous faire réfléchir sur cette condition de mère qui nous tombe un jour dessus, c'est ça qui est le meilleur ! Que notre force soit avec toi !

    RépondreSupprimer
  27. c'est moche...que 200 commentaires enthousiastes puissent être éclipsés par un commentaire douteux . je ne m'arrête pas de rire quand les gens me disent "tu as un rire bruyant". Alors il faut continuer à écrire, même si certains ne sont pas d'accord. C'est ça, les cons.... autant en rire ! ;)

    RépondreSupprimer
  28. Marie, moi aussi je rajoute ma voix à celles qui te demandent de continuer. J'adore ton blog, tu me fais rire, tu m'as aussi émue aux larmes parfois. La série nulli vs primi vs multi est un régal. En plus, certains des tes articles m'ont aidé pour mon quotidien de maman et j'ai appliqué certains de tes conseils (par exemple l'article où tu donnes des conseils pour le que grand accepte plus facilement le petit frère/ la petite soeur, ou pour apprendre la "propreté", ou encore pour l'achat de livres pour enfants,.....). Je crois comme toi que l'on peut rire de presque tout et en plus les choix que l'on fait pour l'éducation de nos enfants nous appartiennent.
    Je comprends que les commentaires méchants te touchent, surtout maintenant où tu passe un moment dur du en partie au manque de sommeil, mais s'il te plait apprend à les ignorer pour ne pas nous priver de tes écrits ;-) Par contre j'ai un peu plus de mal à comprendre comment certaines personnes se permettent de juger et faire du mal à des personnes qu'elles ne connaissent pas, facilement cachés derrière l'anonymat.
    Bon courage et a très bientôt ici j'espère

    RépondreSupprimer
  29. J'ai dû commenter une fois ici, il y a fort longtemps. Je suis une lectrice "de l'ombre", et je suis en colère contre ces quelques personnes qui ne sont pas capable de suivre les règles du jeu; à savoir qu'ici c'est un lieu de partage, d'échange et d'entraide. Pas de règlements de comptes.
    On est des êtres humains, des gens emplis de sentiments, malgré le côté virtuel de la chose, il ne faut pas l'oublier.
    C'est facile de critiquer des idées, des pratiques, des formules de phrases. C'est facile de s'attaquer à l'article, une fois que la personne aura donné de son temps et de son énergie pour nous offrir cette tranche de vie, parfois tellement dure à faire sortir selon le ton. J'invite d'ailleurs ceux qui critiquent à faire l'exercice de coucher sur le papier un article drôle, ou sensibilisant ; et je pense qu'ils se rendront compte que ça n'est pas tâche facile.
    Je ne dis pas que l'on a pas le droit de donner son avis et de dire que parfois, on est peut être pas vraiment d'accord (et c'est le but d'un blog je crois, de partager ses avis) mais comme partout, dans l'entente cordiale et le respect.

    Sinon, je te remercie du fond du coeur pour tous ces moments de rires et de décompressions, de larmes parfois, que tu as pu m'offrir grâce à ce blog. On a pas des vies faciles, nous, les femmes / épouses /mères (je vais même dire parents parce qu'on va croire que je suis féministe! je ne voudrais pas attirer les foudres du troll) et chaque petit remontant est bon à prendre. Merci Marie.

    RépondreSupprimer
  30. tu es ma muse marie, mon modele, mon inspiration, celle que je lis depuis le début, celle qui m'a poussé à faire mon blog !
    Go on !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    F... the others!
    Kro et Selky

    RépondreSupprimer
  31. Il faudrait sacrifier notre humour, notre auto-dérision, nos défauts et nos choix assumés sur l'autel de la mère parfaite? Ben non, si on vient te lire, c'est qu'on s'y retrouve (un peu, beaucoup, à la folie).
    Chacune fait ses choix, rien n'est obligatoire (à quand une loi qui te dit que l'allaitement c'est jusqu'à 6 mois pas plus) et heureusement, non ? C'est aussi ce qui fait la richesse de chaque famille.
    Je suis triste de voir que toi, et Mère Bordel il n'y a pas si longtemps, vous trouvez presque à renoncer à votre espace de liberté, votre petit monde virtuel à vous, parce que les commentaires haineux deviennent trop lourds à voir. Je suis triste parce que tout simplement je ne comprends pas ce qui amènent certaines personnes à se lâcher alors qu'elles pourraient simplement cliquer sur une petite croix rouge en haut à droite (oui je suis PC).
    Je sais que je suis idéaliste et que j'ai une fâcheuse tendance à vivre au pays des Bisounours, n'empêche, si un jour tu renonces à écrire, je serai au moins aussi triste que lorsque j'ai vu le dernier épisode de Friends...
    Courage Marie, respire un grand coup et look on the bright side ♥

    RépondreSupprimer
  32. Coucou Marie

    Moi je ne poste jamais de commentaires, je suis un peu trop timide (mais je me soigne), mais là il fallait que je te dise :

    Ne t'arrête pas, s'il te plait, ne t'arrête pas d'écrire, j'aime trop venir ici rigoler un coup, me retrouver dans ce que tu racontes et m'imaginer plus tard avec mes nains à moi (bon, pour l'instant j'en ai qu'un, mais qui sait...)

    Je ne comprendrai jamais les gens qui prennent le temps d'écrire un commentaire désagréable (alors un mail, n'en parlons pas). Sérieux, pourquoi se donner la peine pour quelque chose qu'on aime pas ? On passe son chemin et pis on em**** pas le monde !
    Vaut mieux prendre le temps d'écrire pour dire ce qu'on aime (et c'est ce que je fais aujourd'hui)
    Alors ne t'arrête pas d'écrire Marie, ce serait bien trop triste

    Bon courage avec ta petite Nano

    Sophie.

    RépondreSupprimer
  33. Ton humour, ta façon d'aborder ton rôle de maman et le fait que tu tournes en dérision ton quotidien, c'est ce qui fait tout le charme de ton blog et qui nous rend accro !
    Tu déculpabilises toutes les mamans débordées, les mamans qui voudraient être des wondermamans mais qui se heurtent au principe de réalité, les mamans qui font de leur mieux mais se posent des milliers de questions et qui se remettent toujours en question.
    Dans tous tes billets, quel que soit le ton et le sujet, on sent toujours cette volonté de faire au mieux pour tout concilier et une remise en question permanente ; je trouve ça bien plus admirable que celles qui se permettent de te juger ou de te critiquer parce qu'elles pensent détenir la vérité... vérité qui n'existe pas ! La maternité est un sujet qui divise... parce que toutes les femmes ont a coeur d'être les meilleures mamans, et face à une maman qui agit très différemment de soi, on se remet en question, on se sent peut-être accusée, on ressent le besoin d'attaquer pour se défendre ...
    Alors reste au-dessus de tout cela, toi qui n'a pas besoin de te comparer aux autres pour connaitre tes qualités de maman. Les personnes intelligentes auront compris quel est l'objet et le fonctionnement de ce blog ...
    Bonne continuation, s'il te plait ne t'arrête pas pour cela :)

    RépondreSupprimer
  34. laisse pisser le mérinos...
    essayons d'être heureux et puis c'est tout ;)

    RépondreSupprimer
  35. Nan mais on le leur demande à ses mégères si leur tronche est bio, physio ou je ne sais quoi en o. Faut pas s'attarder la dessus. Bises

    RépondreSupprimer
  36. nous, on t'aime quel que soit ton porte-bébé, ta marque de couche, ou celle de ton vernis et même si tu manges les pâtes avec les doigts, alors continue encore, beaucoup, pour nous les gentils ! :)

    RépondreSupprimer
  37. Bon moi je dis souvent rien, je me contente de te lire, de me régaler de tes billets, de rire, de sourire ou de pleurer en lisant. Bien sûr que chacun voit midi à sa porte, bien sûr que chacun éduque ses enfants comme il l'entend mais s'il y a bien un domaine dans lequel il n'y a pas de mode d'emploi, ce sont les enfants !!!! Alors on fait comme on veut, comme on peut mais jamais jamais jamais on ne se permet de juger si c'est bien ou mal, parce que y'a pas de formule mathématique dans ce domaine. On les aime et c'est le principal !!! Toi tu débordes d'amour pour eux, et ceux qui se permettent de juger si tu fais bien ou mal, courageusement cachés derrière leur écran, eh ben ceux là ils ont qu'à aller voir ailleurs !!!! Moi je veux continuer à te lire, à me régaler et à rire !!!!
    Alors courage, et comme c'est dit plus haut : F***k les "bien-pensants".....!!!!!!

    RépondreSupprimer
  38. Je me joins aux autres témoignages de soutien. Critiquer sans proposer d'alternatives est tellement facile (et pourtant si peu gratifiant), tu as choisi une démarche certainement plus compliquée à gérer car tu t'exposes au regard de tous. Mais qu'est-ce qu'on s'ennuierait sans personne pour oser prendre la parole, pour apporter de la légèreté dans un quotidien parfois un peu lourd, pour aider et déculpabiliser les mamans qui bien souvent n'osent pas s'exprimer... J'espère sincèrement que tu trouveras la force de continuer. Continuer à construire face à ceux qui n'ont rien à proposer. Courage !

    RépondreSupprimer
  39. Ne garde que le positif de toute cette aventure bloguesque.... et il y en a beaucoup plus que de négatif non?
    Des Cons, il y en a toujours eu et il y en aura toujours... et heureusement, sinon comment Brassens aurait-il pu écrire cette chanson succulente? (à écouter en boucle aujourd'hui).
    Et toi réaliser qu'il y a beaucoup plus de lectrices bien intentionnées que méchantes autour de toi...?

    On ne peut pas plaire à tout le monde... si c'est ton souhait, tu seras éternellement insatisfaite... donc concentre toi sur le bon, et oublie le mauvais! (même si en état de grande fatigue on est toujours hypersensible...)

    RépondreSupprimer
  40. Moi c'est ce qui me plait ici, c'est que tu n'es pas parfaite, comme nous toutes et que tu dédramatises les choses, tu fais du bien à tant de personnes comme moi, depuis que j'ai découvert ton blog c'est une petite bouffée d'air frais et de bonne rigolade.
    J'adore !! C'est évident que ça fait de la peine de lire des critiques acerbes de femmes certainement parfaites avec des nains parfaits et des maris parfaits, une m'avait dit un jour que mon fils faisait un bon caprice bien honteux dans un magasin : oh ma pauvre je vous plains !! Mais je l'ai gardé mon fils, il a grandi et à 10 ans ne fait plus de caprices...
    Plein de bisous et surtout sois fière de qui tu es car tu le fais à merveille, tu favorise la tolérance et c'est top.

    RépondreSupprimer
  41. Bon courage et ne les écoute pas ceux qui critiquent pour rien... moi je te dois un sourire chaque soir devant mon écran alors que ma vie part en vrille, que j'ai un bébé de 7 mois qui passe ses nuits à téter, que je dois affronter les critiques de tout le monde me disant que je n'ai qu'à le sevrer, qu'il vaudrait mieux que je le laisse pleurer et que de toute façon le sommeil c'est la faute de la mère et que je l'ai trop couvé pendant les 6 mois où je suis restée à la maison... je te dois un moment de douceur quand mon couple bat de l'aile et ne survivra certainement pas à l'épreuve de la parentalité... alors pour tout ça merci ... et pour le reste, laisse faire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais conne tu sens, c'est ta vie et ton bébé.
      Et pour les pleurs, je n'ai jamais supporté d'entendre un bébé pleurer, donc je les prenais dans les bras et je leur parlais. Imagine le nombre de réflexions que j'ai eu ! Et lesquelles ! J'allais en faire un "bébé à sa maman" qui ne pourrait pas se séparer de moi, qui ne serait pas indépendant, ... et le monde allait sûrement s'écrouler ! Mais comme je n'y pouvais rien, j'ai continué.
      C'était il y a 24 ans ! Il est parti en classe de mer en CP avec le sourire, et je lui ai dit au revoir avec le sourire quand plein de parents pleuraient (pourquoi ? les enfants allaient s'amuser !). Nous nous sommes retrouvés avec le sourire, il a continué ses études, est parti à l'étranger plusieurs fois (avec le sourire) et a maintenant un bon travail .. avec le sourire !
      Alors si ça te plait et que tu le sens comme ça, continue ! Et bon courage ... avec le sourire :-)

      Supprimer
  42. Je plussoie ...mais on ne pourras jamais empécher les gens d'exprimer leur désacord et les cons de le hurler. courage, c'est tout ce que je peux vous souhaiter.

    RépondreSupprimer
  43. Je ne prend jamais le temps de lire ou d’écrire les commentaires, mais je lis souvent ton blog qui me fais toujours sourire et espérer être un jour mère imparfaite à mon tour. Il faut que certains de tes lecteurs sont assez maso pour lire un blog qui ne leur correspond pas...et que critiquer et plus facile que de dire merci.
    Alors merci Marie pour toutes ses tranches de vie si sincères et bon courage!

    RépondreSupprimer
  44. Salut Marie,
    Et si tu désactivais les commentaires ? Comme ça, toutes celles comme moi (la majorité j'espère), qui te lisons parce que tu nous fais marrer à raconter si bien tes histoires dans lesquelles on se reconnait et grâce auxquelles on se sent moins seules pourrions continuer à le faire, et celles qui te lisent juste pour pouvoir te pourrir après garderaient leur pourriture pour elles...
    N'arrête pas d'écrire en tous cas, tu risques d'exploser sinon !

    RépondreSupprimer
  45. Dis moi qui t'embête que je lui casse la gueule!!!!!!!
    (comment ça, j'ai rien compris???)

    RépondreSupprimer
  46. c'est marrant je tourne et retourne dans ma tête ce matin des idées qui ne veulent pas sortir... Et encore une fois, toi tu les sors! Merci Marie! Je t'envoie un sourire va! :)

    RépondreSupprimer
  47. franchement bravo et merci, merci à vous toutes qui à travers vos blogs faites que je me sent moins seule en mère "indigne" oh bien sur j'ai essayé de faire tout bien comme c'était écrit dans le livre de Laurence, mais voilà y a eu un mais un jour, un jour où plus rien n'a été comme dans le livre, le jour où j'ai réalisé que le papa n'était pas le papa du livre qui prend la relève, le jour où j'ai réalisé que je ne pouvais pas parler des enjeux du fmi avec miss rejetone, oui ce jour où le mais est arrivé et tout à basculé le jour où oui j'ai eu envie de laisser ma fille manger avec ses doigts et lécher son pull parce que la crème dessert au chocolat avait coulé dessus oui ce jour où le mais est entré dans nos vies et ne nous a plus quitté, ce jour où je suis devenue un mère indigne qui prend du temps pour jouer avant de faire la vaisselle et la lessive et tant pis pour les mères qui ne veulent pas que leurs enfants rencontre notre mais...

    RépondreSupprimer
  48. Même si je te lis tout le temps, je te laisse rarement des commentaires. C'est TON blog, donc forcément personnel et c'est ça que tes lecteurs assidus aiment ! Si certains n'aiment pas ce que tu dis, qu'ils aillent voir ailleurs et surtout qu'ils se taisent. Tu nous fais passer par toutes les émotions et tu as une manière d'écrire qu'on adore. Ne change rien et bon courage pour supporter ces gens qui se croient tout permis.
    Vanessa

    RépondreSupprimer
  49. Planqué(e)s derrière un clavier, certain(e)s n'ont plus de limites... c'est tellement pathétique.. ils n'en diraient pas la moitié dans la rue, devant tout le monde, haut et fort. Sur internet, c'est facile, anonyme et gratuit, les hyènes se déchaînent.... J'espère que les dizaines de soutiens, bien plus discrets au quotidien, mais qui s'expriment aujourd'hui compteront plus, et te feront oublier la méchanceté gratuite.
    Courage, pour tout.
    Pour ce que tu oses dire (et qui fait tant de bien à d'autres parents)... et aussi (surtout) pour ce que tu ne dis pas.
    Et merci <3

    RépondreSupprimer
  50. Ce n'est pas le premier billet que tu publies en ce sens. On a tous envie que tu continues. A mon avis il est temps de trouver une solution efficace.
    - Tu pourrais déjà commencer par bloquer les numéros IP de chaque commentaire que tu lis et qui ne te plait pas. que je sache, tu n'es pas un service publique, et tu n'as aucune obligation de publier les commentaires n'est-ce pas?
    - Pour ceux/celles qui ne sont pas encore bloqués : au premier mot indésirable que tu lis, tu résistes et tu arrêtes de lire le commentaire, ça ne sert à rien de se faire mal...
    - Après, tu peux aussi envisager de faire filtrer les commentaires par une tierce personne, qui enlèvera ce qui est agressif/indésirable.
    - Même si on a envie que tu continues, il ne faut pas que ça te fasse plus de mal que de bien, et dans ce cas tu as aussi le droit de faire une pause, d'essayer un autre support que le blog, que sais-je.

    Allez, hauts les coeurs! et bon courage pour les soucis de nano.
    :-)

    RépondreSupprimer
  51. C'est triste à quel point vous avez raison.
    Les gens jugeront toujours, c'est la société d'aujourd'hui qui veut ça.
    En attendant, vous êtes extraordinaire.
    Encore courage avec votre louloute. J'espère que bientôt, mais vraiment très bientôt, ce ne sera qu'un mauvais souvenir.

    RépondreSupprimer
  52. Bravo pour cet article qui donne envie te découvrir...Alors s'il te plait continue...Et puis on vit dans ce monde ou l'amour côtoie la rage mais le rire atténue bien des souffrances...

    RépondreSupprimer
  53. Han mais ces gens sont tous autour de nous. On les connais tous. Chacun vit comme il l'entend. Mais sache que te lire fait du bien à moulte gens. J'en fait partie. Tu m'aide, tu me fais rire, tu me fais grandir, tu me fais sourire, tu me fais voyager et plein de trucs encore.
    Alors continue sache qu'il y a des milliers de sourires devant leurs écran quand tu publie tes articles. Encore bravo. Et toi au moins tu ose. Moi ça fait depuis 4 ans que j'aimerai me lancer à écrire un blog et je n'ose pas pas par peur de?? Je ne sais même pas de quoi.
    Alors continue à nous faire rire sourire et sortir de notre quotidien.
    Amelie

    RépondreSupprimer
  54. Encore beaucoup !
    Tu me fais si rire et je me retrouve tant ici !
    Tu sais tellement bien retranscrire avec humour ce qu'on vit chez nous.
    J'aimerais bien avoir ton style d'écriture mais je ne suis pas toi.
    Et même si mon blog reste un fourre tout, je prends encore trop de pincette car je suis susceptible.

    J'ai fait découvrir ton livre (et ton blog) à une soirée fille.
    Je flippais un peu car c'est une soirée de filles issues d'un groupe Faber et Mazlish (et bio, et écolo, et montessori et…),
    j'ai prévenu que c'était du 14e degré (rien que le mot "nain"- ça donne le ton)…
    Je leur ai dit, "moi après la formation F&M, j'avais besoin de "décompresser" et me sentir comme les autres mamans débordées mais qui font de leur mieux et ce livre m'a aidé et surtout j'ai ris, tellement ris"
    Et la nana, la formatrice a pris le livre, a lu quelques paragraphe, et a rit, mais rit !
    Elle était séduite, puis toutes ont suivi et ça a détendu l'atmosphère et mis tout le monde au même niveau.
    Binh j'étais content de ce partage.

    RépondreSupprimer
  55. J'admire ta force parce que c'est justement pour cela que je n'ai pas fait un blogue sur la maternité. Parce que je sais d'avance que je ne supporterai pas les commentaires haineux des gens. Je lis certaines blogueuses et je me demande vraiment comment elles vivent avec ça. J'ai écris des articles dans les blogues des autres et fait quelques commentaires par-ci pa-là et à chaque fois que je recevais une violence j'étais tellement touchée! Je sais que c'est stupide mais je moi je ne peux pas... D'ailleurs je ne suis plus Mère Bordel depuis qu'elle m'a envoyé promener alors que je faisais un petit commentaire rigolo... Elle, elle a l'air d'être tout à fait capable de tenir un blogue! :)

    RépondreSupprimer
  56. Moi aussi j'ai envie que ça continue, que tu continues à écrire sur ton blog sur ta page fb, tes livres.
    J'ai envie de pouvoir continuer à dire à ma soeur, aux copines "Va voir le blog de Marie Les mamans testent. Ça te permettra de rire, de relativiser, de piocher de bons conseils, d'aller mieux si tu ne sais pas, plus"
    Quand je te lis, je vais mieux même quand ça va bien.
    Nous ne nous connaissons pas et pourtant tu es une super copine (et non, je n'ai pas une vie sociale réduite à néant mais plein de copin(e)s et ami(e)s avec qui je parle notamment de toi :-))
    Toi qui n'écris plus, je m'en remettrais (on se remets de tout même du pire) mais j'aurais un trou au coeur.
    Alors j'ai égoïstement envie que tu continues beaucoup à écrire de tout ce dont tu as envie, partout où tu as envie longtemps, très longtemps.
    Et toujours tu auras mon soutien, en plus de celui des très nombreux autres qui t'aime.

    RépondreSupprimer
  57. tres personnellement je ne partage pas tjs tes idées, ni tes façons de dire ou de faire...et alors??? c'est ça la vie...si ça ne me plait pas et bien, je passe mon chemin... et souvent je rie et me reconnaît....
    mais jamais il ne me viendrait à l'idée de t'attaquer ,de dénigrer ou de dire du mal...
    Outre le coté internet, virtuel, blog, il y'a un côté humain et le respect ça s'apprend....
    Continue ta route Marie, bloguesque ou pas, littéraire ou pas....tu sais où sont tes racines...

    RépondreSupprimer
  58. j'aime te lire car je me reconnais un peu en toi
    moi et mes 2 naines de 5 mois et 20 mois

    n'arrete surtout pas d'ecrire, tu es ma bouffée d'oxygene dans mon univers de couches, tétées qui n'en finissent plus, cris, pleurs, et biensur plein de bonheur... la vie de maman quoi!

    MERCI

    RépondreSupprimer
  59. Je passe régulièrement ici te lire :)
    Alors, continue ! Et pour ceux que tes propos dérangent, qu'ils quittent ton blog ou se taisent à jamais.
    Courage.

    RépondreSupprimer
  60. Je lis, suis, adore systématiquement ce blog sans forcément commenter ...aujourd'hui ce que tu écris correspond (comme souvent ) ++ a ce que j'ai ressenti hier soir: insomnie de fin de grossesse...je google déclenchement de convenance de l'accouchement...je veux voir...lire l'expèrience des unes et des autres...essayer de me faire une opinion autre que celle qui sera orientée par le toubib...au lieu de ca, j'ai lu des torrents violents de femmes haineuses, convaincues que le faire c'est le mal absolu..les pauvres nanas qui comme moi cherchaient une réponse de celles qui ont vécu ca se sont fait lapider (sans avoir de réponses a leurs questions) par des survoltées convaincues de tout savoir, de détenir la bonne réponse...J'avoue que cet internet là, celui des donneuses de leçons anonymes me saoule+++(rarement des mecs, of course)...Pourquoi ne pas accepter la différence de l'autre? pourquoi être autant convaincue de détenir la vérité? Moi je n'ai pas envie d'allaiter, ni la première, ni la deuxième...mais j'ai jamais pensé que les femmes qui allaitaient avaient tort...c'est ma vérité, celle qui est bonne pour moi..c'est tout... C'est vrai que c'est fatiguant, et j'imagine que cela doit souvent te heurter...mais j'ai envie de croire que la majorité de tes lectrices a de l'humour, de l'ouverture d'esprit et de la tolérance ;)

    RépondreSupprimer
  61. ne t'arrête pas... je serai tellement désolée de ne plus avoir tes posts totalement déculpabilisants... l'internet c'est à la fois génial et atroce, essaye de garder uniquement les côtés géniaux!

    RépondreSupprimer
  62. Pour moi aussi tu es une référence, une mine d'idées et un moment de détente. J'ai un peu honte de n'être qu'une "consommatrice" à dire vrai.J'ai envie de croire que les mots durs dont tu parle sont la rançon du succès et que c'est parce qu'il y a tellement de monde qui lit ton blog qu'il s'en trouve (nécessairement) quelques uns dont le clavier dépasse peut-être la pensée!

    RépondreSupprimer
  63. un article aussi long donne de l importance a ces gens la moi je suis soulager depuis que je vous lis je me dis tien y a pas que chez moi que c comme ca y a pas que mes enfants qui sont comme ca ...passez au dessus de l imbecilite de ces personnes ... bonne continuation

    RépondreSupprimer
  64. C'est terrible le mal que les gens peuvent faire sur des écrits, les jugements qui peuvent être portés sans connaitre, juste pour faire mal, ou dire "moi je connais/fait mieux que toi et ce que tu fais en plus c'est de la merde"
    J'aime ce que tu écris. Certains posts m'ont fait rire, d'autres réfléchir, d'autres encore pleurer (mais je peux pleurer devant une pub pour un pot de yaourth alors ca veut rien dire ^^)

    Et par dessus tout j'aime te lire parce que ca me permet de me remettre en question, de voir que je suis pas la seule a galerer, de voir un blog un vrai, et pas une pub pour vitrine de matériel en tout genre (et vous êtes quelques blogs rares et précieux pour ca)

    Il y a des gens méchants et jaloux partout, peut-être même que parmsi ceux la, certain(e)s vont mieux en te pourrissant (ce qui est tres tres moche)

    Mais tu reste un joyau de la blogo, une écrire vrai, et on t'adore pour ca aussi.
    Gros bisous, gros courage, laisse pisser les chiens, même si ca t'atteins, ca ne devrait pas, parce qu'en vrai, tu fais ce que tu peux, et le maximum voire même au dela de tes possibilités

    RépondreSupprimer
  65. oh non Marie, continue!!!!
    je ne poste pas souvent de commentaires, je ne suis pas toujours d'accord avec toi, mais j'adore ton blog, il me fait rire, il me remet à ma place aussi parfois, il me montre que je ne suis pas seule à en baver, il me fait pleurer d'émotion, me rappeler que mes enfants sont toute ma vie et que la vie est belle et douce, souvent.
    je comprends ta lassitude. Je comprends aussi ton désarroi devant ces polémiques à n'en plus finir, ces faux combats, ou ces susceptibilités exacerbées, pour rien... quelle énergie gachée qui pourrait être mise à profit dans des combats tellement plus utiles... c'est moche mais au fond, quand je vois tous ces comm', je me dis que c'est minoritaire!
    ils gueulent fort, ils font mal avec leurs mots, mais ils sont tout petits et on les emmerdXXX!!!!

    continue, Marie, s'il te plait.
    Et je t'envoie des wagons de courage pour les nuits difficiles et les pleurs de Nano...
    bises
    Claire

    RépondreSupprimer
  66. Ton blog, c'est du concentré dl'EMOTIONS maternelles et c'est pour ça qu'il est formidable

    RépondreSupprimer
  67. C'est l'évolution, ma brave dame ! Les enfants de ceux qui dénonçaient les Juifs aux Allemands se sont initiés au net... Ils rayonnent de la même joie de vivre... Gaffe à ce qu'ils ne te dénoncent pas aux services sociaux pour "abus de pâtes". Anonymement, bien-sûr. Bref, je fais partie de cellezéceux qui lisent pour décompressez, pour se marrer un coup, y compris quand les gamins sont dans mes jambes (ce qui veut dire que je ne leur propose pas d'activité stimulante et épanouissante, hou la honte !), qui ne commentent pas, mais qui ont fait le choix de te montrer aujourd'hui leur sympathie pour contrer les mauvaises ondes ! Cécile, mère de 2 nains, qui envisageait un 3eme mais s'est rétractée après avoir amené chacune de la prunelle de ses yeux aux Urgences à 4 jours d'intervalle, puis chez le docteur, puis l'autre aussi, chez le docteur, puis rebelotte, encore chez le docteur, puis comme il me reste du Tiorfan et du doliprane, du riz et des carottes, et que je sais reconnaître une gastro (enfin, je pense), j'en ai ma claque, je n'y retourne pas, chez le docteur ! Courage et haut les coeurs ! Et je te demande par pur égoïsme de continuer : steuplait, steuplait, steuplait !!!!

    RépondreSupprimer
  68. rire, rire et encore... RIRE! que nos rires te boostent! ceux de mon homme qui parle de "nain" depuis qu'il te lit, de moi qui me sens une mère normale en sachant qu'on traverse les mêmes trucs, et qui a hâte d'atteindre un jour le niveau de "multi" ^^
    Allez Marie!
    On rit!
    On t'aime!
    et ceux qui râlent ben... on les envoie fier, non? :P

    RépondreSupprimer
  69. Seul compte le bien que tu fais à tant d'autres (d'ailleurs, je ne comprends pas bien ce que cherchent ces personnes qui "aime" ton blog mais lui crache dessus...). Le "like" est un choix très personnel, qui n'est conduit que parce que l'on adhère à ton style, ton humour, ton second degrès. J'adore que tu arrives si justement à mettre les bons mots sur des choses qui nous touchent...le style est toujours PARFAIT! Un régal littéraire où l'amour de tes enfants et de ton foyer transpire plus que tout...peut-être faudrait-il enlever la partie commentaires...et en faire une sorte de journal...après tout, c'est TON blog que nous, curieuses, consultons à l'envie...n'inversons pas les rôles. Merci en tout cas, moi je me régaaaaale toujours!

    RépondreSupprimer
  70. Bonjour Marie,
    Comme l'ont dit un certain nombre de tes lectrices, des cons il y en a partout et ton blog t'expose à leur méchanceté anonyme et donc tellement plus facile mais il n'est pas que ça.
    Il est toi, et toutes tes qualités et tes défauts de maman qui nous fait rire, pleurer, soupirer voir exploser de rire car tu partages ton quotidien de manière vraiment libre et pleine d'humour.
    TU nous permet de nous sentir mieux que l'on soit d'accord avec toi ou pas cela ne change rien car tu laisse toujours la porte ouverte à la discussion et à l'échange et c'est une des choses qui fait que l'on aime le ton de ton blog et il faut bien le dire, même si la plupart d'entre nous ne te connaissent pas personnellement, que l'on t'aime TOI !!! JE ne peux qu'imaginer ta lassitude et ta colère et j'espère que totute cette amitié que nous t'envoyons te réchauffe un peu le coeur et te donne un peu de courage pour continuer ta vie de super Maman et celle de blogueuse.
    Des bises pleines de soleil californien, histoire de te donner la pêche !!
    Et encore et surtout MERCI.
    Marine

    RépondreSupprimer
  71. Marie, en quelques mots, nous avons, ma femme et moi,

    - Autant d' Amour pour nos enfants que toi pour les tiens.
    - Autant de difficultés et de bonheurs aussi (et surtout)
    - Autant de choses faites à notre façon qui ne sont pas du goût des autres
    - Autant de défauts que toi (au moins)
    - Autant d'opinions qui nous sont personnelles (et sur lesquels nous ne serions peut-être même pas d'accords)

    Nous détestons aussi ces gens qui ont la science infuse, qui ont LA bonne parole, qui te disent chaque jour qu'ils savent mieux que toi.

    Personne ne sait mieux que des parents ce qui est le mieux pour ses enfants, et les enfants sont tous différents, heureusement.

    A ces gens là, qui voudrait nous apprendre a nous occuper des nôtres, je leur dit de s'occuper des leurs, du mieux qu'ils pensent, et reparlons en dans quelques années ...

    Continue, encore un peu, parce qu'a nous tu manquerais.

    PS : Ton bouquin semble vraiment exceptionnel, je n'ai pas encore plus le toucher depuis samedi il est monopolisé ... la dernière fois qu'elle a scotché comme ça, c'était un Stephen KING !

    RépondreSupprimer
  72. Juste merci pour les fous-rires (parfois aux larmes!) ou les émotions fortes (parfois aux larmes aussi...) à la lecture de tes articles. Et courage!

    RépondreSupprimer
  73. N'arrête jamais d'écrire, jamais! J'aime ce que tu écris comme beaucoup beaucoup d'autres ! Tu as vu le nombre de pages lues depuis que tu as mis le compteur : 6,556,757 à l'heure où j'écris ce message ! Si c'est pas une preuve ça !

    RépondreSupprimer
  74. C'est marrant que des gens prennent le temps de lire, de ne pas aimer et en plus d"écrire un com ou un mail pas sympa ensuite. Y a vraiment des gens qui ont du temps à perdre...

    RépondreSupprimer
  75. Moi j'ai envie que ca continue encore longtemps ce que tu écris !
    Et tu sais les gens qui viennent te critiquer, il faut se dire qu'ils doivent vraiment s'ennuyer dans leur vie pour prendre le temps de laisser des commentaires affreux !
    Marie moi j'adore ce que tu fais et j'ai pas envie que ca s'arrête à cause des méchants (comme dans les dessins animés les gentils sont toujours les plus forts :) )

    RépondreSupprimer
  76. Bien faire et laisser dire... voici ce qu'une amie m'a dit un jour, et que j'essaye de me répéter souvent...
    Ne changes rien, la majorité t'aime comme tu es et apprécie ton blog avec ce que tu y racontes... et merde à ceux qui ne le comprennent pas !

    RépondreSupprimer
  77. Surtout ne capitule pas .... Je comprends ta lassitude .... Mais pèse le pour et le contre ;-) le nombre de sourires derrière l'écran, ceux que tu as vu dans tes séances de dédicace (ouahhhh la classe de dire ça !!!), les partages sur FB pour les copibes car tu sais tellement mettre les mots sur nos maux (ou pas) de Maman !!
    Surtout ne baisse pas les bras !!! L'intolérance sera toujours là, malheureusement .....
    J'ai du mal à tout poser par écrit, j'aimerais pouvoir te passer un coup de fil et te dire tout ça de vive voix, que tu fais le bien avec tes mots, que tu sais nous faire rire et pleurer, que je te cite autour de moi (au mâle, aux collègues, copines ....)

    Alors encore une fois ..... Ne baisse pas les bras ;-)

    Et merci pour tout !!!!

    RépondreSupprimer
  78. Je me demande bien ce que des personnes ont pu écrire pour te toucher à ce point ! En tout cas, ne les écoute pas, nous sommes de centaines (voire des millliiiiiiers) de mamans à nous reconnaître souvent dans ce que tu écris, ce que tu vis...
    Il y a des gens que ça occupe la méchanceté... n'être pas d'accord, on a le droit hein, mais être correct c'est un devoir aussi, surtout quand on peut se planquer derrière un clavier !
    Alors s'il-te-plaît continue de nous faire rire, de nous confirmer que nous ne sommes pas seules à virer maboules de temps en temps quand nos nains sont fiants ! Merci, c'est TOOOOP !

    RépondreSupprimer
  79. Voici le premier commentaire que je mets sur un blog! Jamais osé avant ( Mhmm, ça sert à rien, un commentaire parmi tant d'autres... )
    Pourtant j'ai tellement aimé le tien il y a un an quand j'étais enceinte-future-primi que je l'ai commencé du début! Et même si je ne me sens pas concernée par tous tes points de vue, je trouve tes billets passionnants et surtout déculpabilisants et Whouaaa, c'que c'est bon!
    J'éspère continuer à te lire <3

    RépondreSupprimer
  80. Je découvre ton blog à l'instant, je l'apprécie. Je pense qu'il est toujours plus constructif de donner son avis de façon civilisée, sans animosité, il est plus facile de communiquer de cette façon. Le monde est déjà bien triste, un peu d'humour et de partage ne font pas de mal.

    RépondreSupprimer
  81. depuis que je suis maman lire des blogs comme le tien m'a fait supporté les nuits hachées et les moments de solitude que je vis parfois avec le sourire et je me dit tout le temps : allez courage je suis sure que Marie va pondre un article sur la vie de couple avec la gestion du nain ou comment se sentir mère et femme en même temps et ça te fera passer le coup de blues!
    on peut trier, supprimer, faire le choix de ne pas supporter ces mauvais commentaires qui ne font pas avancer les chose, en tout cas merci de mettre des mots sur cette situation qui commence à gonfler (légèrement) tout le monde!

    RépondreSupprimer
  82. Marie,
    Comme certaines de tes lectrices, je laisse rarement un ti mot mais là, faut quand que je te dise que grâce à toi et tes écrits j'ai trouvé le courage de dire M _ RDE à tous ces c**ns et ces c**nnes qui viennent avec leurs vérités presque parfaites me dire comment je dois élever mes 3 nains, me dire que l'écharpe c'est pas bien, qu'endormir le dernier chaque soir dans les bras c'est pas bien, que lui mettre aux fesses des couches discount c'est pas bien et que l'allaiter encore aujourd'hui c'est pas bien (pour info il a 18 mois), que je devrais travailler ..... ou pas quand j'ai du taf. Que je devrais être meilleure cuisinière, femme de ménage et autres trucs à la noix. Mais au final toutes ces personnes qui ont le mal en elles ne sont pas toi ni moi ni toutes celles qui te lisent avec délice et plaisir, elles ne sont pas dans nos chaussures, à l'instant T où nos choix sont fait. Alors courage Et CONTINUE

    RépondreSupprimer
  83. Très joli texte même si il paraît douloureux!
    Je lis, toujours, je commente, peu... J'ai beaucoup de mal avec les polémiques inutiles, les "je sais tout mieux que tout le monde", les fais pas-ci, fais pas-ça...
    J'ai du mal à comprendre l'intérêt de s'enflammer, de polémiquer, de critiquer (parfois de façon vraiment très hard) quelqu'un par rapport à ses choix d'éducation, de vie etc...
    Il y a des choses tellement importantes qui mériteraient que les gens s'enflamment vraiment....
    On est tous différents, certains peuvent rire de certaines choses, d'autres pas et vice-versa et après ???? Où est le problème!
    Continuez, sans vous prendre la tête, sans prêter attention à ces méchancetés complètement gratuites, comme vous dites, l'essentiel n'est pas là! :)
    Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  84. Je te lis depuis le début de ma vie sur les blogs et même avant de créer le mien. Je te lisais même si je n'avais ni enfant ni l'intention d'en avoir (en tant qu'étudiante ce n'était pas envisageable). Désormais que je suis enceinte, tu m'apportes énormément ! Tu m'apprends, tu me conseilles, tu me fais relativisée sur mon nouveau rôle de maman ! Même si nous nous sommes jamais rencontrées, tu es une personne importante pour moi ! Tu m'as conseillé dans mon boulot pour mes premiers stages, tu me conseilles pour mes achats bébé ! Tu es toujours là pour moi et j'aimerais beaucoup te rendre la pareille... Mais comment??? En t'apportant du réconfort quand ça ne va pas? Ça je peux faire ! Pleins de bisous ! <3

    RépondreSupprimer
  85. Je ne suis pas maman et pourtant je lis ton blog, je me regale et moi qui ai envie d'un enfant ca m'aide a vaincre cette peur de ne pas reussir car justement tu as raison, chacun fait avec ses tripes et sa vision et c'est le plus important!! J'espere que tu continueras, pour toi et pour nous tous qui te lisons!! Ces mauvaises personnes qui fichent le bordel sont nulles et ce serait vraiment triste que tout s'arretes a cause d'eux :) Courage Marie!!!

    RépondreSupprimer
  86. "Avouer les choses.
    Et rire parce que d'autres le font aussi"

    Tout est là : tu partages, tu échanges, en toute sincérité, avec humour, tu permets à beaucoup de ne pas se sentir seules. Mais la moitié des lecteurs est une armée de sauterelles, qui prennent et ne donnent pas beaucoup, qui ne se mettraient surtout pas à nu. Courage, Marie, et oui, continue, d'être la meilleure mère possible et de nous permettre de rire de nous-mêmes.

    RépondreSupprimer
  87. Il ne faut pas tenir compte de l'avis des Mme Moral. Elles sont partout. Pour juger ta façon d'être Maman, pour juger ton boulot, pour juger la façon dont tu utilises ton temps libre, pour juger tes opinions politiques, pour juger ce que tu as dans ton assiette, pour juger ta couleur de cheveux, ton poids, ta manière de t'habiller... Il y en a partout. Des gens qui n'ont que ça à faire parce que leur vie est vide. Je les mets au défi de tenir un blog assidument, jour après jour, et de s'y livrer avec humour et honnêteté.
    Si tu veux mon avis, c'est même leur accorder trop d'importance que de leur accorder un billet. Donc continue, vis ta vie avec tes enfants, libre de faire ce que tu veux, du moment que vous êtes tous HEUREUX. Profite pleinement, et continue à nous faire profiter aussi, c'est tellement délicieux !

    RépondreSupprimer
  88. Courage !
    Je commente rarement, mais là je craque !
    Mes 4 nains sont un peu plus grands que les tiens. Et je te lis pour pouvoir rire, rire de ce qui s'est passé il y a quelques années (et à l'époque, je l'avoue, ça ne me faisait pas toujours rire), rire de ce qui se passe chez les autres (j'avoue que ça soulage de savoir qu'on n'est pas seule), rire, rire, rire de tout !
    Et puis, même si tu ne l'écris pas sur un blog, tu finiras par le dire, et il y aura toujours des gens qui seront là pour ... comment dire ... t'embêter parce c'est ce qui les fait vivre, eux !
    Alors, pour nous, pour toi, continue d'écrire, que nous puissions rire ensemble de tout, et surtout de ce qui ne fait pas rire les enquiquineurs. Tu es toi, et la façon dont tu élèves tes nains est la bonne puisque c'est la tienne ! La mienne aussi d'ailleurs est bonne, même si elle est différente (parfois). :-)
    Je t'envoie tout mon soutien moral (ça ne coûte pas grand chose, je sais !) et je souhaite que tu arrives à laisser couler sur toi les commentaires idiots, sans blessures.
    J'ai remarqué une chose pendant ce demi-siècle (et oui, je suis vieille !) : ceux qui t'attaquent le font généralement parce qu'ils se sentent mal à l'aise, et que tu réveilles des désirs ou des souhaits qu'ils n'ont pas pu, ou pas eu la force, de réaliser ni même de rêver... surtout si ça sort de la "norme".
    Bon courage donc et bonne continuation. Et fais attention à toi :-)

    RépondreSupprimer
  89. tu as envie que ça continue et nous aussi lectrices anonymes ou pas car parfois on se reconnait dans ce que tu dis et quand ce n'est pas le cas ben ce n'est pas grave, heureusement que nous sommes tous différents, il reste à apprendre, sinon à s'aimer, du moins à se respecter et à respecter les choix des autres. Ce sera long mais un jour...ah un jour!!!!
    allez courage et n'oublie pas de te laver les mains (ou pas ;) ) après voir mangé les pâtes scoubidous ;)

    RépondreSupprimer
  90. Oh pétard, ya eu la guerre ici ou quoi?
    Mme P., Marie, si vous permettez, laissez le fiel des aigris dans leur tête et ne vous laissez pas démonter... Le succès rend autrui jaloux vous savez bien...
    Si les gens ne sont pas capables de vous respecter en étant polis et pondérés dans leurs remarques (note pour les cruches agressives, on ne parle pas de kg post grossesse), jetez leurs vilains commentaires à la poubelle! Oui, je sais, ça prend du temps de faire le ménage, mais au moins les fielleux, les je sais tout, les psychorigides se lasseront. Qu'ils comprennent que c'est un blog et pas un forum, bo**del!
    Vive la modération. Vive ce blog émouvant et désopilant, si différent...
    Je vous envoie des pensées réconfortantes.
    Isabelle de Paris.

    RépondreSupprimer
  91. Déconne pas, arrete pas !! Tu as ouvert ton blog au moment ou j'attendais ma première naine et tu as été la première a me faire comprendre que oui la maternité c'est magnifique mais pas forcement tout les jours roses... Et tu le fais avec une plume si agréable ! Merci Marie pour ce que tu fais. Et aux c***es, explique leur que la critique est aisée, l'art est difficile... Qui sont-elles pour juger ? Ou sont-elles en cas de romi à 2H du mat ? Ou quand ils ont de la fièvre ou un cauchenoir ? Tu traverses une phase pas facile, c'est dur de voir sa fille pas bien mais sache qu'on est là, silencieuse le plus souvent mais derrière toi.
    Big Hug !! Et j'espère bonne nuit :)

    RépondreSupprimer
  92. Je partage l'avis de beaucoup de tes lecteurs et lectrices, une grande partie de ce que je pense a déjà été dit... Mais je voulais quand même écrire un commentaire, pour la toute première fois sur ce blog, pour que tu voies que les commentaires malveillants, même si je comprends tout à fait qu'ils te touchent, ne représentent qu'une quantité négligeable parmi tes lecteurs, et que nous sommes beaucoup plus nombreux à regretter que tu aies à subir ce travers propre à Internet, car en effet, dans la "vraie" vie, ces personnes se seraient contenté de te critiquer derrière ton dos, la nature humaine est ainsi faite...
    Notre quotidien à toi et à moi est sans doute très très différent: je n'ai qu'un seul nain (mais il compte pour 2 au moins!), c'est son papa qui est à la maison (ce n'est pas un choix, mais il s'acquitte très bien de sa tâche) alors que je travaille, et pourtant, je me sens tellement bien quand je lis tes articles! Je me sens moins seule, je ris de ce qui peut me tracasser quand je m'occupe de mon fils, je ris de ce que je ne connaîtrai probablement jamais car nous n'avons pas pour projet d'agrandir la famille... Et je déculpabilise de réaliser que les parents parfaits, ça n'existe pas. Oui, moi aussi je suis pleine de bonne volonté, j'ai lu beaucoup de bouquins sur la parentalité positive, etc... Et puis, il y a la vraie vie. Parfois, je raconte des anecdotes de mon quotidien, et je sens comme un gêne, une désaprobation que personne n'ose exprimer. Eh ben tant pis.
    Tout ça pour dire que je serais très triste si quelques mauvaises langues qui manient la méchanceté gratuite venaient à bout de la jolie vie de ce blog... Mais c'est déjà très fort de ta part d'y arriver en t'occupant de 4 nains! Ca me donne envie de rougir quand je dis que "je n'ai pas le temps"...
    Courage et amitiés!

    RépondreSupprimer
  93. Continuez d ecrire parce que vos billets ou ceux d autre maman blogeuseuse m ont permis a moi toute jeune maman d afimer mes choix de prendre confiance en moi et que sans vous je n aurai peu etre pas defendu et assumer mes choix, parce que vous m acez aider aux travers de vos billets a me poser les bonnes questions les questions qui font avancer et aussi vous m avez permis d etre plus clemente avec moi meme mais aussi avec les autres ... alors continuez et merci :-)

    RépondreSupprimer
  94. Bonjour Marie,
    Je ne publie jamais de commentaire sur les blogs, je ne pense pas apporter grand chose... mais j'adore prendre des conseils et du recul auprès de gens qui savent, qui ont le talent rare de partager généreusement leur vécu. Je n'avais jamais suivi de blog jusqu'à ce que je sois enceinte. J'ai découvert le tien l'année dernière et ma puce étant née le 25 décembre, j'ai vécu en même temps que toi, une "illustre inconnue".
    Je réagis aujourd'hui pour apporter cette fois ci mon soutien & ma compassion. Malheureusement, aujourd'hui, on aime critiquer, juger, s'emporter... suffit de voir ce que nous offrent les programmes TV qui nous donnent des idiots en pâture dans la TV réalité. Aujourd'hui, il faut rentrer dans 1 moule et comme chacun a le sien... Hé bien, on sera toujours critiqué et jugé.
    Alors aujourd'hui, il te suffit de lire les nombreuses réactions pour laisser loin les frustrées du blog... Tu pourras y lire l'admiration, la tendresse et l'amitié de plein d'inconnues dont moi-même, propriétaire d'une adorable naine de 9 mois (fin d'allaitement le 1er septembre, beaucoup de larmes et un gros coup au cœur, même si on me dit que c'est déjà bien d'avoir été jusque là et que ma puce n'en avait plus besoin,.. je compatis aussi)
    J'ai déjà du mal à faire ma liste de course avec 1 seule naine qui tombe de sommeil à 19h30 et 1 job à plein temps... alors 4 nains et une activité aussi intense et de qualité... Chapeau!!!!
    Alors pour toutes les connes (si, on peut parler de connes), 100 messages de sympathie! J'espère que ça vaut le coup!
    Alors je te transmets pour la 1ère fois tout mon respect et mon amitié électronique...
    Claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claire, je suis touchée et émue. A 5 jours près nous avons des clones ;) la même fin d'allaitement. On échange pour les nuits?? ;))

      Merci beaucoup.

      Supprimer
    2. Mon petite clone dort bien mais elle n'a pas la chance d'avoir 3 grands frères & sœurs à ses côtés (un jour peut-être si j'arrive à convaincre chéri)
      Bon courage pour les nuits (un jour, c'est nous qui les tirerons du lit à 10h, c'est ce que je me dis le dimanche matin à 7h!!)
      Bon courage...

      Supprimer
  95. T'as fait des pâtes ce soir? A l'idée de laver la casserole j'étais épuisée : j'ai fait des frites au micro onde!! Cherche pas Marie, la pire maman du monde, c'est moi!!! Garde la pêche!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Purée, il FAUT que je rachète des frites au micro ondes.
      PS: je colle TOUT au lave vaisselle ;;)

      Supprimer
    2. Hé hé, moi j ai fait des pates aussi mais... au micro-ondes!! J adore ton blog, petite bouffée d oxygène, pouvoir rire des nos galères, de nos bonheurs de parents. Garde la tête haute Marie et envoie bouler les commentaires blessants. Grosses pensées pour toi et ta jolie famille, dont ta petite puce qui n'a pas l air en forme. Courage encore et encore hein Marie! (Dès que je vois un hibou je pense à toi, je viens d acheter un t-shirt hibou très mignon chez l'ami Monop´ pour ma tite fille de 13 mois!!)

      Supprimer
  96. continue perso jadore te lire, jadore les histoires de nains, ton humour, ta vérité de VRAIES maman comme nous toutes.
    que les mauvaises langues passent leur chemins, la pire des punitions c'est l ignorance alos va y ignore les!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. purée ouais je sais.
      C'est dur quand même ;)

      Supprimer
  97. CONTINUE CONTINUE CONTINUE
    pour toi d'abord parce que ça te plaît, parce que ça te fait du bien, parce que tu es douée pour ça. pour les nains plus tard,
    pour nous parce qu'on se marre et qu'on t'attend,
    et on dit tous MERDE aux connes, comme tu dis elles ne trouvent pas d'autres lieux pour exprimer leur mal-être. faudrait plutôt avoir pitié d'elles.
    Aller, tout plein de courage... et tu nous inquiètes ici avec ta fille, on pense à toi, courage ! et donne des news...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. On essaie de trouver ce qu'elle a vraiment.
      Mais ça va. Il y a bien pire. C'est juste usant.
      MErci <3

      Supprimer
  98. moi j'ai rien d'autre à dire que:
    nous aussi on veut que ça continue encore... un peu...beaucoup !

    RépondreSupprimer
  99. C'est toujours difficile d'être quelqu'un de doux, de sensible, de talentueux et d'intelligent quand on est exposé au monde.
    J'admire ton talent et ta patience.
    Fais ce qui te protège au mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. <3 le sensible a du mal oui.
      ça a toujours été comme ça.
      J'ai du mal à me soigner ;)

      Supprimer
  100. alors je ne poste jamais sur le blog(c'est un défaut, je visite les blogs mais ne commente pas...), et pourtant je le consulte plus que régulièrement, (j 'ai même acheté le livre...que j'ai lu en 2 jours!!! mais j'ai une excuse, les 2 grands étaient à l'école, et le dernier est une vraie marmotte) ben franchement, j'adore venir te lire, et rire de situations que nous connaissons aussi à la maison...on dédramatise, et finalement on se dit, c'est pas si pire que ça chez nous!!! :D (bon en même temps, je suis petite joueuse, j'arrête à 3...lol) je ne sais pas aussi bien écrire que toi, mais j'aime beaucoup ton blog, tes articles, ta façon d'écrire, bref il est chouette ce blog, se serait dommage qu'il s'arrête en si bon chemin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amandine ne dit pas "que 3" (c'est déjà rhaaaaaaa parfois ;))
      Merci merci (et moi non plus je ne commente jamais)

      Supprimer
  101. Je suis aussi une lectrice de l'ombre qui ne commente jamais car mes commentaires me paraissent insipide par rapport à ton talent. Ton blog est fantastique de drôlerie et de bonne humeur. Et même si je ne suis pas d'accord sur tout à 100%, c'est cette diversité qui fait notre richesse (sinon on serait toi). Alors continue s'il te plait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les commentaires ne sont jamais insipides.
      Je les lis tous. Et c'est grâce (ou à cause) d'eux que je continue ;)

      Supprimer
  102. Je comprends ton agacement, j'ai vu les commentaires des mégères sur le physio/pas physio, j'ai crû comprendre que c'était pareil pour ton billet autour de l'accouchement à domicile (qui était juste parfait !)... J'espère que tu continueras à écrire ici ou ailleurs, parce que tes billets sont de vraies pépites !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. J'y mets pas mal de ce que j'ai. Et du temps.

      Supprimer
  103. Je lis, je ne commente jamais, mais j'adore ton blog, comme d'autres l'ont dit c'est une bouffée d'oxygène. Ne t'arrête pas please!!!

    RépondreSupprimer
  104. Je commente rarement, parce que j'étais un peu de celles qui ont toujours quelque chose à dire, qui jugeait. Et puis j'ai eu un deuxième enfant, et puis j'ai fatigué, et puis j'ai mis de l'eau dans ma bière sans alcool. Voilà, j'aime ton blog et ce que tu y racontes, j'aime aussi la paix et la tolérance maintenant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais on met de l'eau.
      Merci pour ton commentaire. Il me touche.

      Supprimer
  105. Les méchantes personnes cachent souvent une vie assez moche et pauvre en humanité.Ne les laisse pas te faire douter de ce que tu peux ou non écrire. Le collectif de soutien du Nain est dans la place ! ;-)
    Je plussoie : n'arrête pas ton blog !!

    RépondreSupprimer
  106. Déjà 105 commentaires à cet article au moment même où j'écris ces lignes...
    105 commentaires bienveillants pour te prouver (mais que reste t'il à prouver...) que ce blog à toutes les raisons de perdurer dans le temps.
    L'éducation des enfants, la façon de les élever et tout ce qui touche à des débats sensibles (politiques et autres) resteront toujours des sujets à polémique...
    Le plus triste est le manque d'ouverture d'esprit de ces gens.
    C'est comme ça, et le fait que tu sois énormément lue augmente forcément (c'est statistique) les chances d'avoir des lecteurs qui n'ont pas le même avis (ça encore, c'est normal) mais qui en plus n'ont pas les capacités à débattre du sujet de façon productive ou intelligente.
    Bref je ne vais pas me relire car il faut que j'aille coucher Grande Crevette mais je ne sais pas si mon article est super clair.
    En tout cas ce qui est sûr c'est qu'il est sujet à polémique aussi :-)... bah on verra bien, c'est le jeu !
    Allez des bises, et continue encore. Cela nous manquerait indéniablement !

    RépondreSupprimer
  107. Je leur trirerai bien la langue aux mégères mais pas sûr que de derrière mon ordi ça les atteigne ! par contre mon sourire et mes ptits <3 pour te dire à quel point j'aime te lire et je trouve ta liberté de ton si précieuse, je suis sûre qu'ils arriveront jusque toi !
    bises

    RépondreSupprimer
  108. Marie,

    tu ne devrais pas prendre ombrage des personnes qui se permettent de te critiquer derriere leur ecran.
    tu vaux mieux que ça, et surtout tes nains ont besoin d'une maman en forme.Nourris toi des coms positifs et laisse de cote les négatifs.

    RépondreSupprimer
  109. Ton blog est un vrai moment de détente après une longue journée de maman (et oui, j'ai encore repoussé le repassage à demain...). Je trouve ça super de lire des choses drôles et accessibles (pas comme beaucoup d'autres blogs sur le sujet ennuyeux et qui font culpabiliser) et toujours avisées. Donc avant tout, merci ! Et aussi bon courage ! Et enfin continue !

    RépondreSupprimer
  110. Bonsoir,
    Un peu comme Nanie, je passe ici régulièrement mais ne laisse que rarement de commentaires. Je tenais à te dire qu'effectivement on a le droit d'avoir nos propres façon de penser, de faire mais que la grande majorité d'entre nous, respecte tes choix et tes idées qui nous ouvre justement une vision différente, similaire ou approfondie à la notre. Je tenais simplement te dire MERCI de nous faire rire, nous émouvoir, nous faire sourire à chacun de tes post. peu d'entre nous en serait capable.
    J'aimerai aussi préciser que c'est cette diversité qui permet au monde d'être si beau. En effet, si nous faisions tous pareils, que cela serait triste !!!!
    Les donneuses de leçons ferait mieux de réviser leur leçon de citoyenneté, de tolérance.
    Bref, j'espère que tous ces messages te donneront du baume au cœur et te permettront de continuer encore pour longtemps à égayer nos soirées, journées, matinées, bref tu as compris.

    RépondreSupprimer
  111. Moi, ça me ferait très mal que tu ne continues pas à cause de donneuses de leçons qui ne pensent qu'à critiquer, à chercher cette foutue ptite bête.
    J'aime ce que tu écris, tu me fais rire, sourire, parfois verser une larme.
    Je nous souhaite à tous que tu continues ton blog et je vous souhaite à toi et au Mâle que Nano aille mieux, vite.
    Bon courage. Sincèrement.

    RépondreSupprimer
  112. Courage!! Il y aura tts des gens pour critiquer, quoi que tu fasses!! Ne les laisse pas t'atteindre!! Tes posts sont géniaux et te censurer à cause d'eux serait vraiment dommage!! plein de bisous

    RépondreSupprimer
  113. Bonjour! Je ne commente presque jamais non plus mais aujourd'hui on a vraiment envie de sortir de l'ombre juste pour te dire: Merci!
    Ton blog fait du bien a beaucoup de mamans. On rit, tu (pardon je te tutoie mais quand on te lie on a la sensation de te connaître déjà un peu!) dédramatises, franchement ça fait tellement de bien... Alors qu'on a la sensation par ailleurs de devoir être la mère parfaite, juste rigoler et aussi parfois s'émouvoir, moi c'est tout ce que je cherche quand je lis un blog de maman et c'est ce que tu m'offres alors merci!!
    Et bon courage avec ta puce, j'espère que ça va aller vite mieux.

    RépondreSupprimer
  114. Je lis, et je commente peu...
    Je ne comprends pas que l'on critique, j'espère que ma relance n'est pas visée, ou sinon j'en suis désolée, puisque ce n'était absolument pas agressif...
    Mais en tout cas je ne me lasse pas de tes billets.
    Je suis tellement mère comme toi... A faire des pates (oui aussi), a m'inquieter pour eux, tout le temps. Et te lire fais que je me sens 'normale', a rire, à pleurer, a oublier, à m'insurger, à ranger, nettoyer, ramasser... Juste 'normale'!
    Merci d'être toi, d'être là, même débordée... Courage!

    RépondreSupprimer
  115. fannette des bois7 octobre 2013 à 21:26

    Il me semble indispensable que tu continues de nous faire rire et de nous émouvoir, et tant pis pour ces gens mièvres qui n'ont rien de mieux à faire que de radoter bien planqués derrière leur pseudo... Courage et merci !

    RépondreSupprimer
  116. j adore ce que tu fais, ton style est genial et je me retrouve dans tout ce que tu ecris ...merci à toi pour ce blog et bloque les indesirables ! bisous

    RépondreSupprimer
  117. Noooon nous abandonne pas !!! Tu m'as sauvé la vie avec le sèche cheveux de la liste de maternité !
    On lit tes articles et ca fait du bien. Simplement.
    Sur ce, la crapule veut un verre d'eau/câlin/pipi/se moucher. (Rayez la mention inutile.) (Je peux pas yen a pas.) Bonne nuit les mamans !

    RépondreSupprimer
  118. Oh Marie, belle, tendre, drôle, généreuse! Oublie les infâmes, partage encore avec nous :-)
    Tu gères tes nains de mains de maître puisque ce sont les tiennes. La méchanceté n'est que le fait de gens cons; désolée mais y'a pas d'autre excuse/explication. Alors laisse pisser comme on dit! Plein de bisous à vous tous, et un méga à Nano. Audrey (Haricot. Une buse en identification pour publication de commentaires. Sorry hein :-D)

    RépondreSupprimer
  119. Merci merci j'ai adoré cet article. Je ne connaissais pas ton blog c'est grâce à un autre blog que j'ai pu te lire(des légos dans mes louboutins). Et j'ai adoré vraiment! Je sais je me répète! Alors surtout continu! !

    RépondreSupprimer
  120. C'est grace à toi que j'ai su que les gamins des pubs qui sourient et ne disent rien, ca n'existe pas, c'est toi qui m'a montré qu'un sevrage c'était aussi dur du coté de la mère mais qu'on est pas obligé de le gavé contre son grès, c'est toi qui m'a prouvé que 4 nains c'est du boulot, mais c’est possible, c'est toi qui a edité un livre qui deviend ma bible en me disant, que oui, c'est chiant des fois, c'est dur, c'est pas parfait, on fais ce qu'on veut, mais purée.... c'est top les nains !
    Y'a certains blogs avec lesquels je ne suis pas trop d'accord, mais jamais j'irais les critiquer, c'est leur point de vue, j'ai le mien. C'est tout.
    J'ai fais un mini blog avec des photos de mon fils, trois fois rien, surtout pour la famille, et j'ai eu des "occupe toi de ton fils plutot que de le forcer à poser " "c'est une honte de faire ca, tu le ridiculise " "Je pense que vous oubliez que ce n’est pas une poupée" Bref, j'avais fais quelques photos, c'est tout, du coup j'ai ralenti le rythme et j'ai des "purée y'a plus rien ici, allez on se bouge" Y'aura toujours des pour ou contre, le plus important c'est toi, ce que ca t'apporte à toi, ceux qui ne sont pas content, ils zappent, on fais bien ca a la TV, le net c'est pareil...
    Allez courage, c'est bien ce que tu fais, fais le pour toi !

    RépondreSupprimer
  121. Et nous aussi aussi on en veut encore un peu.
    Pour quelques râleurs mal lunés et pince sans rire à combien de personnes fais tu du bien (mais vraiment du bien, tu ne peux pas imaginer) en exprimant si bien avec tes mots le quotidien des mamans ?

    RépondreSupprimer
  122. c'est dommage qu'on lise de plus en plus de billets comme ça sur de si chouettes blogs ... les gens sont nuls et n'ont vraiment rien d'autre à faire que de se prendre trop au sérieux et être méchants ...

    RépondreSupprimer
  123. Envie de me lever d'applaudir de crier "ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii" "bravoooooooooooooo" C'est tellement ça!
    Envie de te donner la main pour te montrer mon soutien et essayer de faire changer les choses!
    Envie de te prendre fort dans mes bras pour te cajoler et te faire oublier tout ça!
    Mouack Marie

    RépondreSupprimer
  124. Je te lis... souvent je ris, je pleure je me dit a tiens il ya pas que moi. Et vu ton billet je me suis dit il FAUT lui répondre. Tu les emm*rdes, on est dans un pays libre d'allaiter ou pas de rire de sujet plus ou moins lourds alors la solution FILTRE donc les messages c'est chi*nt mais au moins il finiront par défouler toute le haine ailleurs!!!!

    RépondreSupprimer
  125. Bonsoir Marie,
    la nuit, les chats sont gris et les babies crient ....
    le comble c'est que ce que réussissent les hyènes ce que ne font pas les babies (le blues)....
    Je t'envoie du soleil et des rayons de chaleur, car tu m'as donnée de ta chaleur dans mes nuits grises.
    Je ne comprends pas la débauche de méchanceté, mais c'est aussi ça l'apprentissage de la vie : la force de ton blog que tu vas laissé en témoignage à tes nains. Ils peuvent déjà être fiers de toi. Et moi je suis fière de te lire.
    J'espère que tu vas pouvoir dormir quelques heures, et que ta petite Nano va récupérer.
    Bon courage, maman (si belle !)
    grosses bises
    Karina

    RépondreSupprimer
  126. Faut pas s'arrêter, certainement pas !
    Mais tu as raison, tout est sujet à polémique et c'est triste. J'ai fait certains articles à ce sujet mais j'ai pas beaucoup de portée. En substance ce que je disais c'était qu'aucune maman n'aime être jugée sur ses choix et que pourtant, il n'y a pas pire juges que les mamans justement...
    La blogosphère est devenue un panier de crabe :(

    RépondreSupprimer
  127. Je comprends que tu sois fatiguée, en ce moment je suis épuisée et je n'en ai que 2, j'ai honte mais bon chacun ses limites :-)
    Merci pour tout ce que tu écris, vraiment, tu m'as fait découvrir tellement de choses et tellement d'échanges grâce au groupe.
    Ce soir je suis allée chercher mon fils à l'école et en sortant il m'a dit ce midi j'ai mangé des brocolis "comme le Graouly" ;-) et j'ai pensé à toi. On le lit toujours, par phase des fois tous les soirs, et ils me posent plein de questions différentes et on a même attaqué un peu l'Histoire.

    J'espère que vous trouverez rapidement ce qu'à Nano et que c'est pas trop grave.

    On les ignore les morues ;-)

    Continues comme tu fais, c'est comme ça qu'on aime et tu n'as de comptes à rendre à personne.

    RépondreSupprimer
  128. delphine et ses 4 nains7 octobre 2013 à 21:58

    "Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait"......et ça ose donner son avis sur tout, critiquer, être intolérant et faire chier le monde! On s'en fout de leur avis, il compte pas! Puis vouloir donner des leçons et critiquer derrière un écran, c'est bien facile et ce n'est pas une preuve de grande intelligence!
    Alors ton blog, tu ne l'arrêtes pas!!! Surtout pas, il en va de la santé mentale de nombreuses femmes (et hommes!) qui te suivent assidument!
    Le soir, une fois que j'ai couché mes 4 nains (oui moi je aussi je fais partie des multi-récidivistes), je me prends un thé, un carré de chocolat à 70% de cacao, je me cale devant le PC et le 1° lien que j'ouvre, c'est ton blog ! J'espère, j'attends un nouvel article, je me marre comme une baleine, je visualise les situations que tu décris, je me dis que je ne suis pas la seule à vivre ça, que mes enfants et les tiens sont finalement les mêmes.....des enfants! Parfois je crache mon thé par les narines tellement je ris, et je suis obligée de nettoyer mon clavier (qui du coup n'a jamais été aussi propre que depuis que j'ai découvert ton blog!!!).
    Parfois, j'en lis des passages à mon homme, qui me dis "c'est pas possible, elle vit avec NOS enfants??") et il adore lui aussi!
    Sinon, j'ai allaité, longtemps, mais c'est mon choix et je ne juge pas celui des autres! Je porte physio mais c'est aussi MON choix et les autres font comme elles le veulent, par contre je fais souvent des pâtes parceque c'est rapide, et puis j'ai toujours des knackis dans mon frigo qui sont très utiles pour le chantage aux légumes, et puis et puis...........Je pourrais en dire plein mais faut que j'arrête!
    oublie les cons, ne t'occupe que de toi (et un peu de nous aussi??) et continue! Tu es vraiment mon moment à moi, ma pause détente à moi......tu devrais être remboursée par la sécu!!!!!
    et sinon, elle a quoi ta nano???

    RépondreSupprimer
  129. Bonjour Marie,
    Ça va faire 14 mois que j'ai découvert ton blog, ll m'a aidé et tenu compagnie ds les folles nuits de nain rgo. Il m'a soutenu lorsque jeme trouvais perdue avc ma petite puce hurlante ds les bras,face aux on dit qui me faisait douter d'être une bonne mère. Ms heureusement que tu es là, que tu nous fait rire, ns montre le vraie quotidien de maman avc ses doutes, ses craintesms surtt avc tt l'amour qui entoure nos petits bouts. Un gd merci à toi et si certains ne reconnaissent pas t le bénéfice que tu apportes et ben qu'ils aillent râler et cracher leur venin ailleurs!
    Je souhaite que nano aille mieux car tu m'as l'air très inquiéte pr elle et d'avoir besoin de moments plus sereins avc de meilleures nuits et jours.

    RépondreSupprimer
  130. Mais comme je suis d'accord ! Comme je me pose les mêmes questions...
    ça doit être dans l'air du temps... Mon article de la semaine dernière http://4enfants2bras.over-blog.com/article-est-ce-une-bonne-idee-que-les-mieux-pensants-que-moi-s-occupent-un-peu-leurs-fesses-120357656.html

    Merci Marie !!

    RépondreSupprimer
  131. Les gens n'aiment pas ceux qui réussissent dans leur vie et l'assume......alors ils n'ont rien que mieux à faire que de te mettre des battons dans les roues et essayer de te détruire.....
    tu (pardon le tutoiement!!)peux etre fiere de toi et de ton blog, et celles qui l'aiment ne se permettrait pas de te juger..... les autres...soit forte face à elles......courage....

    RépondreSupprimer
  132. Je ne peux rajouter qu'une chose !! Vive les Nains, comme on les aime, comme on les éduque nous. Peu importe les avis, peu importe les remarques. C'est dur à vivre, mais c'est assumer qui on est. Si j'avais écouté les autres, je n'aurais pas eu deux enfants à 2 ans d'intervalles, je ne me serais pas lancé dans mon entreprise et je serais restée à la maison.
    Tu m'as toujours aidé et donné envie de dire "Merde" aux autres !!
    Bon courage
    Bisous à toi et aux Nains et au Mâle (lui aussi mérite un bisou)

    RépondreSupprimer
  133. Pour moi lire ton blog, c'était ma bouée de sauvetage, ma tranche de rire, un moment doux et rigolo dans mes débuts de maman ! Alors à bas les mauvais esprits ! Car je compte bien sur toi pour me faire rire et rire encore pour les prochains nains ! Merci du fond du coeur pour tes témoignages doux, sucrés et acidulés comme un sachet de bonbons Haribo ;-)
    Gros bisous et "animo"
    sophie

    RépondreSupprimer
  134. Encore un gros peu, plutôt, s'il te plait !! <3
    Je ne comprends pas les personnes qui te jugent... En mauvaise mère, j'ai du louper l'annonce DU manuel d'éducation à appliquer à la lettre pour tous les parents ?!! C'est vrai qu'on a tous les mêmes enfants, les mêmes envies, les mêmes valeurs... Sincèrement, j'imagine comme c'est blessant et comme c'est désagréable de ne pouvoir faire comme si tout le temps...

    RépondreSupprimer
  135. Je commente rarement meme si je suis ce blog assiduement.... Mais devant ce billet, je ne peux que prendre ma plume ( mon clavier en fait) pour t'encourager à continuer à faire ce que tu fais si bien: écrire! Ce blog est une bouffée d'oxygène :-) Je suis une maman qui a accouché à l'hopital, sous peri, qui n'a pas allaité un seul jour et qui fait dormir son bebe dans sa chambre depuis qu'elle a 1 mois et qui l'a porté en babybjorn, je suis le MAL incarnée pour certaines... Si je lis ce blog, c'est bien parce que je sais que je n'en ressortirai pas avec un sentiment de culpabilité... Laisse donc les "bien pensantes" s'auto complaire et ne te laisse pas découragee! Bon courage pour ta nano, prends soin de vous...

    RépondreSupprimer
  136. marie tu t'en fous des cons !!! écris donc pour nous qui t'aimons !!! les autres pffff comme dirais mon père "faut tjrs dire bonjour aux cons que tu emmerdes" donc dis leur bonjour et pis c'est tout !!!!

    RépondreSupprimer
  137. Tout d'abord,j'espère vraiment que Nano va vite aller mieux... c'est bien ça le plus important!
    Ensuite, je ne commente jamais (pas bien...), alors je prends le temps ce soir de te dire:
    -que j'adore ta façon de prendre du recul sur des situations que nous connaissons tous et qui frôlent parfois le drame
    -que tes billets me font rire, pleurer, réfléchir et j'adore ça
    -que certains de tes conseils, idées, trouvailles sont parfaits
    -et que surtout je viens d'apprendre ma deuxième grossesse ET TU PEUX PAS me laisser tomber ;)
    Prends assez de force, de repos, d'amour des tiens et de recul pour mieux nous revenir.
    Des bizoukireparenttout

    RépondreSupprimer
  138. Ah non ! on ne critique pas les billets sur les ongles lol

    J'aime beaucoup ton billet, il est sincère et vrai mais il m'attriste tellement...
    On ne devrait pas se priver d'écrire mais si tu en souffres...

    Les gens planqués derrière leur écran peuvent être tellement méchants... c'est si facile :(

    RépondreSupprimer
  139. quatre regards bleu tendresse7 octobre 2013 à 22:22

    Je crois que vu le nombre de commentaires tu n'as plus d'autres choix, il va falloir que tu te le dise...je crois que l'on est beaucoup beaucoup beaucoup à te trouver tip-top!!

    a bientot

    RépondreSupprimer
  140. Je n'écris pas souvent sur ton blog, que je "consomme" pourtant avec délice depuis quelques années. Je ne suis pas forcément d'accord avec tous tes choix (normal, chaque personne est unique et il se trouve que je ne m'appelle pas Marie).
    Mais flûte, quoi, si on étaient tous pareils ce serait d'un ennui mortel, et si on ne se parlait pas avec courtoisie malgré les différences de point de vue le monde serait juste un enfer.

    On a même la possibilité inouïe de ne PAS prendre connaissance de la vie des autres dans le cybermonde : yakacliquer. Contrairement à la vie de la voisine de pallier qui vous serre toujours dans un recoin pour pleurer sur votre épaule quand vous sortez de chez vous, de celle du passager du 08h49 qui inflige sa vie sexuelle à toute la rame par portable interposé ; ou de la collègue de bureau et de belle-maman qui racontent en détail leurs accouchement horrifiques à des primi terrorisées. Bref, ce qu'il y a de bien avec un blog, c'est que s'il ne nous plaît pas, on n'est pas obligé de le lire. A moins de tomber sur du pénalement répréhensible, il n'y a donc qu'à passer son chemin si on n'aime pas. Que d'énergie dépensée dans ces commentaires fielleux !

    Les solutions proposées par Marjo sont intéressantes. Tout y est. Et si décidément tu as besoin de faire une pause pour te recentrer sur tes soucis perso, tant pis pour nous : on relira les archives en attendant ton hypothétique retour.

    RépondreSupprimer
  141. Un petit message de ma part, en tant qu'humble maman (moi aussi de la teamhibou mais qui reste silencieuse) : beaucoup de soutien, et du courage (et il en faut pour continuer un blog comme celui-ci sur la longueur).

    A bientôt, et qu'on en rit à nouveau !

    RépondreSupprimer
  142. Comme je ne commente jamais alors que j'adore ton blog, je crois que c'est le bon moment pour te dire que tes articles me font hurler de rire (et ça c'est très mal car après j'ai peur d'avoir réveillé mes deux nains!). Alors le politiquement correct et le vernis à ongles non merci ;-) Sandra

    RépondreSupprimer
  143. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  144. J'ai découvert ton blog, alors que tu prêtais ta plume à une autre pour rédiger un article sur la pma. J'ai eu ma fille grâce à la pma, et je ne t'ai plus quittée, j'ai acheté ton livre, j'ai suivi vos aventures, et j'admire ton énergie, tes écrits, ton humour et tout et tout.
    Ne change pas, on t'aime comme çà!

    RépondreSupprimer
  145. Lectrice assidue mais silencieuse, ton article du jour me donne envie de sortir de l'ombre...
    Maman de mon premier nain depuis quelques mois, je lis toujours avec grand plaisir tes articles...Certains m'ont émue, d'autres m'ont aidée...et d'autres encore m'ont carrément fait mourir de rire !
    Alors oui, écris encore !!!
    Bon courage et bon rétablissement à ta fille.

    RépondreSupprimer
  146. je vais faire court et réitérer mes propos facebookiens :
    ahnon hein démission interdite!! j'ai un besoin VITAL de connaitre les nouveaux épisodes des aventures nanoesques, because moi aussi il est 22h29 et je tiens au bout de mes bras un bébé RGO et allaité de 8 mois, et j'ai BESOIN de te lire pour me dire que je ne suis pas seule et que ça va aller mieux...
    on t'aime Marie (je viens de regarder babyboom suis en mode chamallow attitude)

    RépondreSupprimer
  147. Allez un 171 ème petit mot juste pour dire que je suis peinée de vous voir si affectée. Ne devenez pas amère, c'est le 3ème post sur le sujet et cela à vraiment l'air de vous serrez le coeur.
    Même si je ris beaucoup de vos mots, dont le dernier en date celui "quand j'irai diner chez vous" me tire toujours les larmes, le + important est de ne pas se laisser pourrir la vie.

    Comme certaines ont dit une pause pour vous éloigner de la méchanceté peut faire du bien.

    Anne-apfelsine, une buse qui ne sait toujours pas mettre un identifiant

    RépondreSupprimer
  148. Rappelons-nous de ce qui avait de l'importance quand nous nous étions petits!! De ce dont on se souvient aujourd'hui. Et déculpabilisons :-) On était 4 enfants à la maison, 4 nains, dont 2 jumelles en dernier!! Et j'ai ADORE le bordel responsable dans lequel on a grandi. Tous en securité et aimés, avec les frites du mercredi, les platrees de pates, les chauchiches, les raviolis buitoni (et les bons petits plats, aussi, parfois, mais ce n'est pas ceux-là dont je me rappelle)!! Qu'est-ce qu'un enfant retient?, de quoi se souvient-on quand on devient grand? De l'amour dans lequel on a grandi, maman qui était là à n'importe quelle heure de la nuit, romi ou pas romi, le jus d'orange des jours de fièvre, leur grand lit en cas d'orage...la maison rangée, la belle voiture supersecuéquipée, tout ça, ça n'avait absolument aucune importance!! Mais à 4 dans le lit le dimanche matin, les cheveux en pétard, ou dans la deudeuche sièges en skai fenetres grandes ouvertes, ou dans la baignoire, après une bataille de gants mouillés collés au plafond, ou encore dans l'escalier qu'on descendait sur un drap, nous étions heureux...et maintenant je pense à ma mère, le savait-elle? A-t-elle angoissé de ne pas être super "modèle", a-t-elle culpabilisé? Savait-elle que nous étions si heureux ? Marie, je crois que ça tu l'as compris...tu sais ce qui est essentiel, tu sais ce qui reste et ce qui compte vraiment et surtout, ce qui ne compte pas tant que ça, et malgrè tes cernes, tu gardes cette ligne de conduite. Ceux qui te donnent des leçons n'ont, je crois, rien compris...

    RépondreSupprimer
  149. MArie, je t'aime, tu le sais, hein ! Je suis fan depuis que je t'ai découverte. Et ce que j'apprécie dans ton blog, c'est justement l'humour déculpabilisant qui y règne !
    Nos petits derniers sont proches, mais le mien souffre moins que la tienne... J'espère qu'elle sera bientôt soulagée !
    Courage et... GO ON ! <3

    RépondreSupprimer
  150. Oh non tu as encore eu des trolls, c'est pas possible :( je suis vraiment dégoutée pour toi. Mais je comprends que ça gâche le plaisir d'écrire et d'être sincère si c'est pour avoir des commentaires hargneux derrière.
    Sinon une idée, tu pourrais passer ton blog en privé? En autorisant des adresses mail qu'il faudra rentrer à chaque fois qu'on veut lire ton blog. Et comme ça les trolls seront obligés de se dévoiler pour s'exprimer, du coup soit ils ne le feront pas, soit tu pourras virer les adresses mails indésirables. Et tu pourrais continuer à écrire sans avoir peur des débiles qui trainent sur le net.
    Qu'en penses-tu?
    Bonne continuation en tout cas et bon courage pour les nuits difficiles!
    Laurène

    RépondreSupprimer
  151. Moi j'adore te lire. Je suis une maman comme toi, pas parfaite, qui fait ce qu' elle peut. Ça me fait du bien de lire les tâtonnements de qqun d'autre. Continue à écrire pour les mères imparfaites et bouche tes oreilles pour pas entendre les autres!

    RépondreSupprimer
  152. Je suis moi aussi une lectrice de l'ombre d'habitude mais je voulais juste dire combien vous m'avez aidé à relativiser le quotidien avec un bébé rgo. Merci pour tous ces moments de rire et de tendresse que vous nous faites partager. Faites ce qui est le mieux pour vous , mais soyez sure de l'admiration t le soutien de tousces lecteurs anonymes!

    RépondreSupprimer
  153. Bonjour Marie,
    Comme beaucoup d'autres, je suis du genre lectrice de l'ombre, je lis beaucoup mais commente peu. Cependant, je tenais à te dire combien lire ton blog m'a fait du bien et a décomplexer la jeune maman que je suis... Pas besoin d'etre une mère parfaite qui fait tout et ne rate jamais rien mais juste une maman qui adore son p'tit bout et qui fait ce qu'elle peut avec beaucoup d'amour. Donc un grand merci à toi pour tout ce que tu partages (avec beaucoup d'humour) et qui apporte beaucoup aux autres.

    RépondreSupprimer
  154. amel, deux naines7 octobre 2013 à 22:53

    tu sais que ton blog devrait être prescrit par les médecins à la sortie de la maternité? ou alors à la fin de l'ordonnace spécial RGO? ou encore sur l'ordonnance "68ème angine de l'année"?

    parce que ce blog, parce que toi, qui l'a créé, l'a mis au monde, le nourris chaque jour de ton humour, de ton vécu sans artifice, du vrai, ce blog est très souvent salvateur. Se dire qu'on est pas seule, se dire que oui être maman, c'est dur, mais pas que...

    j'aurais aimé connaitre ce blog à la naissance de Naine number one, pour me dire que non, si elle ne dort pas, ce n'est pas parce que je suis une maman déjà moisie alors que toute neuve pourtant...
    à la naissance de naine number two, quand après 3 heures de hurlements non stop je m'effrondrais devant mon pc, lire et relire certains articles m'ont aidée à remettre le pied à l'étrier, à me dire "rappelles toi, ça va passer"... parce que oui, on le sait, ça va passer, ça ne rend pas les choses plus faciles à vivre à l'instant présent, mais la petite lumière, là bas, au fond du tunnel, elle permet de ne pas se perdre, de continuer à avancer, parce qu'on y sera bientôt, hors du tunnel...
    alors je vous souhaite à ta puce et à toi de ne jamais cesser de regarder cette petite lumière au fond, je sais que vous ne cesserez pas, je ne vous connais pas, mais ce blog, c'est un peu de vous 6, alors je pense que je ne me trompe pas. Aujourd'hui c'est dur, ça fait mal, les mots des autres tapent sur une carapce plus vulnérable que d'habitude peut être, mais la lumière elle est là, l'amour de tes 8 petits bras est là, et c'est ce qui compte.

    et puis nous, on est là, c'est pas grand chose, mais on est là malgrè tout, pas toujours régulièrement (genre j'ai "remontage d'escaliers 12 fois pour doudou/pipi/eau/encore pipi/peur" ce soir), mais toujours avec la même sincérité et la même admiration.

    alors j'espère pouvoir lire encore pleins d'articles, j'espère pouvoir lire bientôt que le RGO est défintivement dans le passé, et j'espère que la bienveillance des lectrices masquera la malveillance de certaines tristes âmes....

    Courage et merci pour ce petit bijou qu'est devenu ton blog!

    RépondreSupprimer
  155. Marie, tu as eu raison de vider ton sac. c'est vrai que ça fait un moment que ça monte la ras le bol. malheureusement pas uniquement pour toi. non sérieusement, ce serait bien si tu étais la seule a en pâtir... je ne te le souhaitais pas ce genre d'attitudes et propos navrants. mais il me parait difficile de les éviter en ce moment...sur le net bien sur, mais aussi dans le tram, l'ascenseur, chez le médecin: je les entends partout ces indélicats qui jugent et critiquent et surtout surtout veulent imposer leurs soit disant "opinions" comme des vérités. on appelle pas ça des tyrans? des dictateurs? des malpolis? des ignorants? des ânes bâtés ?.. ils sont bien nombreux, un peu trop a mon gout, dans mon quotidien. apparemment dans le tien aussi. je ne te connais ps personnellement, et bien sur toi non plus tu ne sais rien de moi, mais j'espère que tu n’arrêteras pas de faire pour eux/a cause d'eux, ce pour quoi tu es faites et qui te nourrit, et te rend encore bien meilleure mère que si tu calquait a leurs soit disant vérités. et bien sur que l'essentiel ne se résume pas a eux comme tu le dis si bien. mais qu'ils tentent d'écorcher nos essentiels est une injure. ne rien en dire est pire, même si l'on sait bien qu'ils ne comprendront pas. j’espère que ta petite puce va mieux, que tu es moins inquiète. et j’espère que tu vas trouver enfin du temps pour pour dormir, et rêver, et boire un bon vin, et rire, ....et faire tout ce qui te semblera bon pour toi :) bon courage pour la suite <3

    RépondreSupprimer
  156. Continue Marie !!!!!!!!!!!!!!
    je ne sais pas ce qui t'a fait écrire ce billet, ni qui t'a fait écrire ce billet, mais ne lâche rien !!
    continue à être toi, continuons à être tous et toutes les meilleurs parents pour nos enfants, avec nos choix, nos erreurs et nos bonheurs
    merci pour ton blog Marie, et CONTINUE !!!!

    RépondreSupprimer
  157. Bonsoir,
    J'ai été un peu absente de ce blog et je n'ai pas suivi qu'elle était la causes (les causes) de ce billet. En tout cas, j'ai découvert votre univers pendant ma deuxième grossesse il y a trois ans, j'ai surtout en tête les articles sur les nuits des nains qui ont sauvés ma santé mentale !!
    J'attends aujourd'hui ma troisième fille et je sais que dans quelques mois à 3/4 ou 5heures du matin je prendrai mon téléphone pour me connecter ici parce que ça va me faire du bien de voir que je ne suis pas seule ...
    Il y a des extrémistes partout, des gens qui ne vivent que pour chercher des histoires partout ... Des que l'on s'expose un petit peu on est soumis à ça ! Lorsque je suis devenue Maman pour la première fois j'ai compris que plus jamais on ne me laisserai tranquille comme si certaines personnes se sentaient investies d'une mission ... Bref, je crois qu'il faut se recentrer sur les gens (comme moi arf !!) qui vous soutiennent et qui apprécient cet endroit justement ou on ne nous gonfle pas avec les "il faut ceci il faut cela".
    Alors je sais que mon commentaire sera noyé dans la masse, mais si un jour vous passez par la sachez juste que vous m'avez beaucoup aidé !!!
    Bonne continuation, je j'espère (j'accouche fin novembre, j'aurai besoin de vous ;0))

    RépondreSupprimer
  158. Lectrice anonyme depuis quelques temps, j'ai juste envie de dire : continue !!!

    RépondreSupprimer
  159. Je suis de celles qui lisent et ne commentent pas souvent... mais là je prend mon courage à 2 mains...
    j'aime vous lire, je rie souvent, j'apprends des chose, je suis admirative
    je possède un blog aussi mais plus futile.... (ca parle de couleur de vernis comme vous dites) mais celà me permet aussi de garder un peu plus de distance, pas encore assez courageuse pour me dévoiler moi... (même si j'ai peu de lecteurs)
    vous êtes courageuse, je vous admire
    il y a peu j'ai écris tout un article qui parlait du rapport des femmes avec leurs seins (dans le cadre d'octobre rose) .... puis j'ai relu et je ne me sentais pas le courage de me livrer ainsi, de me dévoiler, me mettre a nue, parler d'une douleur encore trop présente pour accépter qu'on me donne son avis, ses conseils etc... (en résumé un soucis de santé qui a bousillé mon allaitement) fatiguée d'avance des commentaires que j'imaginais pouvoir recevoir....(prétentieuse peut être)... Mais je n'ai pas pu, pas prête que sais-je... alors j'ai tout effacé et publié un billet bien plus léger....
    je vous admire, vous êtes courageuse.... très courageuse...
    continuez, continuez a écrire.... a nous faire rire....a nous livrer un peu de votre vie....

    et moi j'aurai aimé lire tout les sujets que vous évoquez ici....

    RépondreSupprimer
  160. On va inventer un insecticide anti-troll qui traverse les claviers/écrans.
    Pffft pfffft, pft pffft pfffffffft et hop voilà, un (e) troll(euse) de moins.
    Marie, je peux plus vivre sans toi, continue pliz ! Merci depuis l'Allemagne !

    RépondreSupprimer
  161. Pas grand chose de plus à ajouter que ce qui a été dis : Merci pour tout, ton blog est un rayon de soleil et m'a aidé dans les premiers mois avec ma puce. Comment peut on se prétendre une bonne mère lorsque l'on répand la méchanceté ??? En tout cas, on est un paquet à t'aimer toi et tes billets géniaux ! Et je te souhaite que Nano aille vite mieux. <3

    RépondreSupprimer
  162. ah les commentaires désagréables, les réaction (débiles et) enflammées, les avis sur tout, comme les remarques des gens que tu croise au supermarché qui s'insinuent dans le choix de tes repas de bébé... c'est si facile de se lacher derrière son écran...
    mais c'est aussi tellement chouette de lire la version nain de la visite de Pompéi (parce que moi j'ai la version guide avec son groupe c'est po du tout pareil !), tellement utile (le mot est faible) de le) de copier THE liste de mater (ouiiii la lampe de chevet qui te bousille pas les yeux), tellement émouvant de lire certains billets, tellement "rapprochant" de se dire que mini marmote et nano sont si pareilles et si différentes que ça fait se sentie moins seule parfois, et tellement rire de lire les conseils de Miss V. Loppe ;-)
    allez, courage !
    bises iodées from le terrier

    Emilie aka la marmotte

    RépondreSupprimer
  163. J'ai essayé de laisser un commentaire hier soir, ça n'a pas marché. Je comprends ce que tu ressens, je l'ai ressenti parfois. Ne laisse pas tomber, tu écris bien, tu es super et tu sais quoi ? les bébés s'en fichent pas mal d'avoir un bibou ou une tétée, ce qu'ils veulent c'est juste des câlins, du lait, de l'amour. Ils n'en manquent pas avec toi. Oublie les mégères qui n'ont que ça à faire (les pauvres) et qui sans doute te jalousent un peu aussi. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  164. Marie,

    Je commente rarement tes articles. Pas parce qu'ils ne m'intéressent pas mais parce que souvent il n'y a rien de plus a ajouter. Tout est dit tout est compris tout est entendu.
    Comme toutes les autres te l'ont dit ne t'arrête pas d'écrire, de faire ce que tu aimes a causes de jalousies et de rancœurs mal placées.
    Hier soir je n'ai pas voulu répondre. Rapport a la chute d'hormones tout ça ... je ne voulais pas faire dans le mielleux mais je me suis dit qu'on retieng tellement plus facilement les critiques, qu'il n'y aura jamais trop de message positifs. Alors je me suis décidée.
    Il faut aussi que tu saches que ton blog fait plus que faire rire. Sache que pour ma part il m'a permi de ne pas sombrer. Il y a 3 ans je devenais maman. Première de la famille a avoir un enfant personne a qui parler de mes soucis de mes interrogations... je trouvais mes réponses ici. Quand j'avais le sentiment de faire mal, d'être une mauvaise maman je me rememorais un article, un statut et leurs commentaires et je me rendais compte que je n'étais pas seule que je ne faisais pas mal mais comme je pouvais.
    Je me souviendrai toujours quand mon grand, qui faisait ses nuits depuis l'âge d'1 mois et demi s'est mis a ne plus vouloir dormir la nuit vers l'âge d'1 an 1/2 a hurler dans son lit pendant des heures. Je n'en pouvais plus. J'etais a bout de nerf. Je ne savais plus quoi tester. Je t'ai envoyé un message. Que tu as pris le temps de lire et de relayer sur FB. Jai eut du soutien et des conseils. Pas de jugements. Ça nous a fait du bien. Finalement ça a duré ... 1 an. Puis c'est passé comme c'est venu. J'ai souvent pensé a ta phrase qui me disait a peu près il dort avec vous ? Ce n'est pas mal. Ça arrive. Ça ne dure pas. Tu as essayé de me faire comprendre (ou alors j'ai voulu interpréter ?) que rien n'est figé. Que oui céder et le laisser dormir avec nous c'était humain et que ce n'est pas pcq je faisais ça que ça serait irréversible. Je ne ferai pas d'un "caprice" une habitude. Et c'est vrai. Ça a duré mais mnt il est grand il s'endort dans son lit après l'histoire sans pleurer. Ça a mis du temps. Mais tu nous a permi a l'homme et moi de ne pas péter un plomb. Alors merci.
    Merci parce qu'en nous parlant de toi de tes enfants de tes coups de coeur on se snt moins seules moins démunies.
    Tu de pour moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah désolée bug de téléphone :)
      Tu es pour moi cette amie que je n'ai pas, forte de ton expérience qui ne juge pas. Qui n'est pas la pour donner des conseils mais parler de son expérience . Et merci pour ça. Ne change rien.
      Anne-Laure
      PS: mon homme qui a horreur de lire a lu ton livre, le soir a notre fils pour l'endormir. Il a adoré et me parle souvent d'un chapitre que notre quotidien lui rappelle. :)

      Supprimer
  165. ton blog m'a été d'un grand soutien qd j'étais au fond du gouffre avec mon bébé rgo, il m'a permis de rire, de prendre du recul, ce qui est difficile qd on a la tête dans le guidon! il est a été le chouette compagnon de mes nuits pourrites ! alors merci pour ça et pour ton humour, ta bienveillance, ta tolérance.
    Il y a toujours des gens mauvais et jaloux, laisse béton comme dirait l'autre ... il y a le yin et le yang c comme ça !
    allez c'est pas tout, au boulot !!

    RépondreSupprimer
  166. Ha non, non, non ! Interdit de rendre sa plume (enfin son clavier) ! On aime les mots que tu partages avec nous, on aime les nains que tu nous dépeins, on t'aime aussi toi, qui se cache derrière tout ça. Je pense beaucoup à ta petite et (très égoïstement), j'espère te lire encore longtemps. Keep the faith !

    RépondreSupprimer
  167. Marie, fais comme si les c*ns n'existaient pas ... Nous on t'aime ;-)

    RépondreSupprimer
  168. Moi aussi je ne commente jamais mais je te lis régulièrement dans l'ombre! j'adore ce que tu écris et qui reflète très bien notre réalité de maman!!
    Ne te laisse pas avoir pas des personnes qui n'en valent pas la peine et qui prennent plaisir à faire souffrir les gens! ces personnes ne méritent même pas que l'on parle d'elles! c'est de la jalousie pur et simple alors laisse tomber et supprime sans aucuns états d'âmes leurs commentaires!!!
    Ta vie tu l'as vie comme tu la sent et c'est le plus important! La majorité des personnes qui te lisent, trouvent ce que tu fais génial alors écrit pour toi et pour eux mais oublie les autres!
    Dans la vie il y a tjs des personnes néfastes qui tournent autour de nous mais il faut les éviter au max!!
    Moi tu me fais tjs rire et j'aime le soir en rentrant du travail voir un nouvel article sur ton blog!!
    Reste comme tu es Marie! une très bonne maman qui veut le bonheur de ses enfants et une très bonne écrivaine qui arrive à raconter avec des mots simples et drôles la vie difficile d'une mère!!!
    Gros bisous et ne baisse pas les bras!!

    RépondreSupprimer
  169. ca c'est fait.... je n'ai pas tout lu mais sans doute comme beaucoup j'ai envie de te dire : continue... continue de nous faire rire, continue de nous faire pleurer, continue de nous faire rever....
    Ce n'est pas une minorité de pauv'filles qui s'ennuient dans leur vie qui doit te faire cesser que tu aime.... nous on est la, et on t'aime, on aime que tu nous fasse rire, pleurer, rever......
    TU aimes ce que tu fais et les raleux tu t'en fous.......

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sans identifiant, il suffit de sélectionner Anonyme ou Nom/URL.
Et si tu es une buse, bah, envoie un mail, je t'expliquerai ça un peu mieux...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...