1 juin 2012

Parfois

Le soir quand je tente misérablement de compter à rebours pour essayer de chasser de ma tête toutes ces pensées qui pourraient m'empêcher de m'endormir.
Le soir, quand j'entame dans mon cerveau la lente descente qui commence à 999, 998, 997 etc...
Le soir, j'y pense.

A tout ce qui pourrait arriver, à ce qui pourrait leur arriver, à ce qui est si fragile, à ce qui pourrait nous échapper.
Et pourtant, je ne suis pas comme ça. J'essaie de ne pas penser, j'essaie de me dire "si ça doit arriver, ça arrivera".
Mais c'est impossible de ne pas envisager, de ne pas visualiser, de ne pas se tordre le ventre en imaginant le pire.

Je sais, c'est nul, je sais c'est inutile et, je sais, on ne peut pas vivre comme ça.
Mais depuis que je suis mère, c'est ça.

C'est la trouille de prendre l'avion, c'est la peur de les laisser. C'est la crainte d'un accident, d'une voiture qui les fauche. C'est l'angoisse qu'ils tombent malades et que rien ne puisse les sauver.

Et ça arrive. Et il faut compter avec ça.  C'est terrible et en même temps, c'est le jeu.

Je sais maintenant qu'il y a une chose dont je ne me remettrais pas.

31 mai 2012

Un repas chez moi

J'en discutais avec mon ami Papacube et on se disait clairement que LE PIRE du pire, quand tu as trois nains rapprochés (voire trop rapprochés pour lui), ce n'étaient pas les nuits (quoique), c'était les
REPAS.

ndlr : je t'invite néanmoins à lire le tout dernier post dudit Papacube sur le réveil nocturne...juste excellent.

Si.

Manger avec trois nains, c'est l'enfer, c'est l'ulcère assuré, c'est la garantie de ne pas manger à ta faim, de sortir de table en ayant mal au ventre, de te relever cinq cents fois et de perdre les calories ingurgitées et tes cordes vocales par la même occasion.

Le repas chez moi, ça donne ça:

Etape 1: préparer le repas.

Pour éviter tout drame, le repas est préparé selon des règles bien précises : légumes planqués et féculents apparents. Toute viande est nommée "steak" ou "poulet" et il est interdit de prononcer le mot "poisson".
En règle générale, le repas se compose d'une entrée pour les adultes, le Nain conchie la salade de quoi que ce soit, et d'un plat pour tout le monde. Vient ensuite la farandole des desserts ou chacun pioche allègrement dans le frigo sans vraiment regarder les dates de péremption.
Partons sur un repas classique: salade de tomates + concombre suivi de pâtes avec steak + farandole de yaourts et autres mets riches en calcium.

Etape 2: passer à table
La table est mise pour cinq.
- Petit bol en plastique et micro-couverts pour Micronaine (deux cuillères car Micronaine aime tenir sa cuillère, certes, mais il en faut une pour lui donner vraiment à manger)
- assiette à rebord pour Moyen Nain qui a tendance à envoyer quelques décorations de sol à chaque bouchée. Et tout le monde sait qu'un grain de riz écrasé sous une godasse, c'est assez énervant. Couverts CARS, évidemment, puisque Moyen Nain pratique la religion Flash Mac Queen qui l'oblige à utiliser des accessoires Finn Mac Missile ou Martin à chaque moment de la journée.
- assiette choupie pour Grand Nain avec une étoile dedans (Grand Nain est bucolique) et ses couverts de naissance, que c'est les siens, que si quelqu'un lui vole, il va criser et hurler que c'est "trop zinzuste".
- assiettes de grands pour le Mâle et moi même, avec couteaux planqués histoire que Micronaine ne vole rien et n'éborgne ni ses frères, ni le chien.

Les verres sont disposés : verre en plastoc avec bec spécial pour Micronaine qui trouve que c'est totalement NASE et qui veut un verre Flash Mac Queen comme ses deux frères.

Il s'agit ensuite d'appeler les nains à table.
- A TABLE! me semble être l'interjection la plus appropriée dans ce cas là.
Si elle fonctionne très bien avec Micronaine qui arrive en hurlant : "MIOUME MIOUME", il est nécessaire de la répéter plusieurs fois en l'agrémentant de "HéHo, les NAINS, j'ai dit A TAAAAABLE (bordel)!!"

Etape 3: s'installer et commencer le repas

Si les nains sont d'humeur taquine, ils vont s'échanger les chaises en ricanant.
Si un des nains est d'humeur taquine, il va prendre la chaise de son frère en ricanant. Comme son frère n'est pas d'humeur taquine, il va hurler que c'est SA chaise et "ouiiiiiiin, c'est nul, dégaze".
Le repas commençant très bien, Micronaine montrera sa joie en tapant ses deux cuillères sur son assiette en plastique.
Le Mâle hausse le ton et on reprend tout de zéro.

La salade arrive sur la table
- J'aime pas la salade (Moyen Nain)
- On s'en fiche c'est pas pour toi
- Moi j'aime bien les tomates et les concombres (Grand Nain)
- Tu en veux?
- Mais pas en salade (Grand  Nain)
- Je te les pose dans l'assiette, tu fais ce que tu veux.

Pendant que nous tentons misérablement d'avoir une conversation, les Nains non-pourvus de salade s'agacent.
-MIOUUUUUME
- J'a faim

Ok, on va vous donner vos pâtes tout de suite, les Nains.
- Des pâtes! Des pâtes! Des pâtes! (Grand Nain)
- Je veux de la purée (Moyen Nain)
- Mioume!! (Micronaine)
- Encore des pâtes (le Mâle)

Je me lève pour aller chercher la casserole de pâtes, je sers. Je repose la casserole LOIN histoire que personne ne se brûle ou ne renverse la casserole sur le magnifique sol.


Les pâtes sont dans les assiettes.
J'entame mes tomates.
- C'est chaud! (Moyen Nain)
- SOUFFLE!

- MIOUME! (Micronaine s'enfourne les pâtes dans le bec)
- Mâche Micronaine, Mâche!

- Je peux avoir du gruyère fondu?
- Pardon?
- S'il te plaît maman chérie d'amour je t'aime
- Oui, tiens

Je me lève, je vais chercher le gruyère.
Je mâche ma tomate.
- Fondu
- Quoi?
- Fondu au micro-ondes
- Demande à ton père
- Papa?
- Purée, donne...

Le Mâle se lève, passe l'assiette au micro-ondes.
30 secondes à faire la potiche.
Je prends une seconde bouchée.

- C'est encore chaud.(Moyen Nain)
- Tu veux que je coupe?
- Non
- Bin souffle...

Troisième bouchée
- Bwaaaaaaaaaaaaaaaa (Micronaine)
- Quoi?
- Là ! Là ! (doigt boudiné tendu vers le sol)
- Quoi??? Ah oui, ta cuillère est tombée. Attends papa va la ramasser puisqu'il est debout (huhuhuhuhu)

Quatrième bouchée.
Bip Bip Bip!!! (Micro-ondes)

- Maman? Bip Bip Bip!!! (Moyen Nain)
- Mes pâââââtes!! (Grand Nain)
- ça arrive...(le Mâle)
- Aaaaaah...c'est chaud!
- Evidemment c'est fondu.
- J'arrive pas à couper mon steak (Grand Nain)
- Donne, je le fais. Moyen Nain, sort ce steak ENTIER de ta bouche, on le COUPE le steak.
- Z'arrive pas. Mon couteau Cars y coupe pas.
- Bin tu demandes le nain.

Le Mâle se lève pour aller chercher les pâtes.
Il nous sert.

- C'est froid (Moi)
- Evidemment.

On se relève pour passer nos assiettes au micro-ondes.

- J'en veux plus (Moyen Nain)
- Tu manges encore un peu t'as rien mangé (Moi)
- Non.

Il repousse sa chaise
- Je vais chercher un petit dessert....

Je le remets à sa place
- T'as trois ans tu manges encore trois bouchées.

- Et moi 5 alors? (Grand Nain)
- Bin non, toi t'as faim, tu manges
- Non j'ai pu faim
- TU MANGES (bordel)

- Bwaaaaaaa... (Micronaine)
- Quoi? Purée, t'as renversé tout ton gobelet dans ton tee-shirt...non mais je rêve!! Elle est trempée l'andouille...
- hihihihihihihihi (Grand Nain ricane)
- MAOUAHAHAHAHAHAHAH (Moyen Nain hurle de rire)
- Hiiiiiiiiiiiiiiiii (Micronaine, ravie, hurle de joie).

- BON, QUI VEUT SON DESSERT? (le Mâle, qui a à peine entamé ses pâtes mais qui est au bord du craquage)
- MOUA
- MOI
- MA ! MA! MA!

Et voilà les Nains qui se ruent sur le frigo (sauf Micronaine qui hurle dans sa chaise).
Nous mastiquons nos pâtes en papotant.
Huit secondes.



- Je veux le yaourt à la vanille
- Moi aussi! Moi aussi!
- Yen a deux, vous partagez...
- Ah oui.
- Ramène un ptit suisse pour ta soeur...
- Deux non?
- Ah oui, deux.

Je me lève histoire de fermer la porte du frigo.
- Je veux une cuillère!!
- Pardon?
- S'il te plaît?
- Tiens.

Les cuillères sont distribuée, je repasse mes pâtes au micro-ondes.
- Et sinon, le boulot ça a été aujourd'hui le Mâle?
- Ah ouais, faut que je te raconte comment le ....
- Papa?
- Attends le nain, je parle.
- Alors j'ai reçu un coup de fil d'un....
- Maman?
- J'écoute papa le nain, deux secondes...
- Bon, j'étais en train de rédiger la lettre de...
- MAIS PAPA!!!
- QUOI MAIS QUOI?
- Je peux ravoir un yaourt à la vanille?
- Non, un laitage ça suffit. Tu prends une compote ou un fruit.
- Du chocolat!
- Bon, ok pour une danette (mère faible)

Moyen Nain fonce chercher une danette.
- Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (cri hautement dangereux pour des oreilles non-entraînées, il s'agit du hurlement de Micronaine qui voit du chocolat sous n'importe quelle forme).
- Tu en veux ? (Moyen Nain, sympa)
- Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (un peu moins fort mais toujours désagréable et générateur d'ulcère)
- Tiens.
- Moi aussi!

Grand Nain se rue sur le frigo, dégage son frère (qui hurle) et chope une danette.
Il n'en reste plus qu'une (pour le Mâle).

- Et toi maman?
- Heu...il reste quoi?
- Un yaourt à l'ananas.
- Gulp. Bin donne alors, je crois qu'il faut le finir en plus, il est périmé.

Le repas se termine avec des nettoyages de nains à la bavette, des "purée, mais c'est pas vrai, t'es dégueuuuuu".
Le repas se termine en fanfare avec des nains qui demandent (ou pas) à quitter la table et qui partent, le bec encore tout yaourté et les mains cradouilles, jouer dans leur chambre (ou sur le canapé immaculé).

Le repas se termine et nous restons tous les deux face à face, la table jonchée de 6 pots de yaourts, de coquillettes en vrac et de mini-flaques d'eau.
Le repas se termine et nous soupirons.

Jusqu'au prochain. Quoique...
Peut être que demain, nous ne mangerons pas avec les nains.

30 mai 2012

Fête des mères, la vengeance - 3ème round

Avant toute chose, j'attends l'adresse de Minichoux qui remporte la rose qui rosit de Durance. Belle fête des mères à toi, loin des odeurs de couches moisies.


Pour ce troisième siouperbe cadal, je vais vous parler de produits de beauté pour femme enceinte.
Oui.
Des crèmes douces, qui huiles anti-vergetures, des soins pour le buste ou pour le périnée (moins glamour mais très efficace).
Quand on est enceinte (surtout si c'est du premier et qu'on a un peu le temps), on aime encore assez se faire plaisir. Se payer quelques petites fringues, quelques petites pâtisseries, et surtout, quelques petites crèmes qui coûtent un bras histoire d'éviter d'avoir le ventre strié de jolies vergetures.

Même si on s'oint, parfois, on ne peut éviter ça. Mais bon, ça fait du bien, ça déculpabilise et puis ça sent bon (ce qui n'est pas pour déplaire au Mâle).
Et, au delà des vergetures, il y a tout le reste, les soins du nichon et les soins du corps (un peu mis à l'épreuve pendant 9 mois).
Bref, il faut se chouchouter, si vous ne le faites pas, personne ne le fera pour vous. Ceci est mon crédo.

Si je parle produits de Beauté aujourd'hui, c'est parce que mes copines du site Emoi Emoi ont lancé une gamme de produits spécialement pour les Mamans Baleine.
Non seulement, les produits sont superbes (regardez)



mais en plus, ils sentent bons, sont évidemment sans trucs méchants et agressifs pour la femme enceinte puisqu'ils sont à base de produits naturels .



En gros, tous les produits sont super, qu'on soit enceinte ou qu'on vienne d'accoucher, qu'on allaite ou pas.
Personnellement, mes petits coups de coeur sont ceux là :

oui, c'est bien l'huile miracle anti vergétures...
et cette huile de bain <3

Et oui, voilà une collection de produits de beauté qui envoie du nain.
Surtout que, avouons-le, quand on est une future maman, ce n'est pas toujours facile de trouver des produits de beauté autorisés et qui sentent bons.

Comme les deux adorables créatrices d'Emoi Emoi sont des perles (elles ont déjà offert deux superbes soutien-gorges Mammae il n'y a pas si longtemps), elles offrent à une lectrice du Nain un chouette cadal de fête des mères.

Here it is :

Pour participer et remporter un chèque cadeau Beauté d'une valeur de 50 euros, il va falloir :

-  aller sur le site Emoi Emoi, dans la partie Beauté (je pense que tu peux y arriver)

- revenir me dire en commentaire quel est le produit beauté de tes rêves (tu peux mettre le lien si c'est plus simple pour toi)

- et si tu partages, me le signaler dans un second commentaire.

Le tirage au sort s'effectuera le 5 JUIN (oui, un peu plus tard, mais que voulez-vous, j'ai nains).

Bonne chance, vous allez pouvoir vous OINDRE...

29 mai 2012

Fête des Mères - Flash 2ème round

On l'avait dit, ça continue, à bas les cadals pourris et vive le bon petit cadal du Nain qui t'attend ici.

Tu peux aller jouer pour le sac à langer un peu plus bas si tu n'es rien qu'une maman dingo de super sacs qu'on ne dirait même pas des sac à langer..

Aujourd'hui, parce qu'il faut se magner si tu veux recevoir ton joli cadal, je te propose un give away Flash (Mac Queen dirait Moyen Nain).

Alors, il s'agit d'un truc super choupi et d'une idée sympa que j'ai moi même notée pour le cadal de la Maîcresse en fin d'année, : la rose qui rosit de Durance...

En fait, c'est ça :

Le Nain adore, normal/


C'est un truc qui sent (très) bon, que tu mets pour parfumer ton chez toi.
Suppression immédiate des odeurs de couches, crois moi.

Tu peux aussi l'offrir à ta maman, c'est choupi.

Donc, le principe c'est que la rose (une fausse hein, t'emballe pas, même si on dirait une vraie), va absorber le parfum rose qui est dans la petite bouteille dessous.
Et que, par capillarité, la rose va se colorer.

Ma-gique.
En tout cas, c'est chouette, ça sent bon et ça ne coûte pas un bras.

Donc, give away flash du jour, vous avez jusque 18h pour participer.

On laisse un commentaire en me citant un produit de chez Durance (à part cette rose), et puis on met son petit nom dedans  On peut J'aimer la page Facebook aussi, ça ne mange pas de pain.

Quant à moi,  je tirerai au sort parmi les bonnes réponses à 18h.
Comme ça, normalement, vous devriez recevoir cette jolie chose assez rapidement dans votre boîte aux lettres...

C'est parti!!
Et demain, cadal n°3. Oui, je sais, mais c'est qu'une fois par an la fête des mères...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...