9 févr. 2012

LA liste pour la maternité (ou : que mettre dans sa valise de maternité?)

Oui, je sais, tu la connais par coeur.
Je la ré-édite proprement aujourd'hui car, dès fois, j'ai des accès de folie maniaque.
En plus, ça permettra aux gens qui tapent sur gougeul "liste de maternité complète" ou bien "la meilleure liste de maternité" de tomber ici et non pas sur des sites qui te listent trois pauvres culottes filets et deux babygros (qui dit encore babygro d'ailleurs ??!).

Voilà la liste de maternité et même que je cherche un moyen de te mettre un lien pour que tu la télécharges en PDF ou JPEG histoire de te l'imprimer tranquillou et de cocher tes petites cases. Elle est pas sympa Marie? Si. Laisse. Ca me fait plaisir, c'est moi qui régale.

Surtout que je ne me suis pas contentée de te faire un doc word pourri... Enfin si au départ, j'avais fait un doc pourri. Et l'éminent Papacube (superbe blogueur) a, heureusement, amélioré le concept et le visuel.

Voilà, télécharge donc si besoin (mais elle est réduite à l'essentiel, donc si tu as besoin de compléments, lis tout de même la liste qui vient). Clique dessus pour avoir l'image puis Clic Droit pour l'Enregistrer sur ton ordinateur à toi. Tu peux même l'imprimer parce que ce gentil Papacube a mis des petits carrés à cocher. 


 MERCI QUI?








La valise de maternité se prépare environ un mois avant la date prévue d'accouchement. Ce qui est rarement fait (j'ai terminé ma première valise après avoir rompu la poche des eaux sur le plancher) puisqu'une fois qu'on y a casé nos superbes joggings, on n'a plus rien à se mettre pendant un mois.

Je te suggère tout de même de commencer assez tôt ou en tout cas d'avoir TOUT acheté et disponible dans ta maison, surtout si tu es une procrastinatrice chronique.
Si tu veux retrouver l'ancienne version de la liste (on ne sait jamais) c'est là.
Et si tu veux te préparer mentalement à ton séjour à la maternité, c'est là. Gloups.


Allez, on se lance, on regarde si on a tout mis et sinon, on complète:

Pièces administratives
- Carte de groupe sanguin 
- Carte Vitale (+ mutuelle) 
- Reconnaissance anticipée (ou livret de famille) 
- Résultats des derniers examens de laboratoire
- comptes-rendus d'échographies
- fiche d'inscription à la maternité (si besoin)

En gros tout ce que tu as sous la main. Dans une jolie pochette. Tu peux y glisser une photo de ton Mâle et de tes autres nains. Ou une photo de toi, avant, mais tu risques de pleurer à chaque fois que tu la sors de la pochette. Ou une photo d'une grosse moche boutonneuse à lunettes-culs-de-bouteille, là, c'est mieux.

Pour toi-même
Pour le jour J (tout ce que tu peux emporter dans ton petit it bag quoi)
- Brumisateur d’eau minérale (potable…si on ne peut pas boire) 
- De la lecture : Magazine peu intellectuel / Bon polar 
- Du manger pour le Mâle (très important car le papa a TOUJOURS faim et rien ne peut lui couper l’appétit - je te suggère d'ailleurs de penser au salé ET au sucré car, en fonction de l'heure, le Mâle n'aura pas les mêmes envies - à croire que c'est lui qui accouche hein) 
- Lingettes (qui sentent bon - et même des lingettes déodorantes si tu ne veux pas sentir le moisi du dessous de bras)
- de la monnaie (machine à café pour Mâle ensommeillé)- Ipod (ça fait un peu associal mais si tu veux gérer tes contractions en écoutant du Shakira - ou bien le Tchoupi Tcha Tcha Tcha - c'est ton choix). Tu peux aussi prendre un cédé de musique (si on te laisse écouter ta propre musique en salle d'accouchement (c'est ça ou Nostalgie - accoucher sur du Eddie Mitchell c'est un coup à avoir une épisio ça).
- Coussin d’allaitement (on ne sait jamais) 
- Chaussettes (la péri fait froid aux petons - prends en des belles hein, parce que les dépareillées trouées et tire-bouchonnées, ça peut te ruiner un souvenir) 
- Appareil photo. Le seul risque c'est que le Mâle te prenne en photo. Genre "vas y cheeeeeeeeeeeeeese". En pleine contraction. "ça nous fera un bon souvenir, toi, la contraction, le monito" (je vais le tuer ce nase). 

Dans ta valise (malle)

Les fringues: 

Culottes en coton (une taille au dessus) dont les coutures ne marquent pas. Parfois la maternité fournit des slips filets bien pratiques avec couche mais au bout d’une nuit tu es contente de mettre tes culottes. Idem pour les culottes jetables de grandes surfaces, elles rentrent dans les fesses et franchement, t’as juste envie d’être BIEN, enfin pas trop mal. Tu peux donc prendre des slips filets qui transforment ton fessier en jambonneau (sponsorisé par Charcupac) mais sincèrement, c'est juste la louze.

Chaussettes (prévois en parce que tu risques de marcher dans l'eau de ta douche)

Chaussons pas ringards (ou tongs pour la douche). Evite les charentaises ou les chaussons qui puent (déjà avant de venir). Et évite les énormes tête d'Homer Simpson. C'est craignos.

- 2 voire 3 pyjamas (éventuellement d’allaitement) Parce que le premier sera vite ruiné. Et tu vas te rendre compte que le deuxième est trop serré. Youpi, t'en as un troisième!

- 1 voire 2 pantalons de jogging  (crois moi, ton meilleur ami - j'en ai 3 dans ma valise - et tant pis pour ceux qui viennent me rendre visite)

- 1 pantalon de grossesse (pour la sortie, parce que NON tu ne rentreras pas dans ton jean étalon)

- des hauts légers parce qu'il fait toujours 50° dans les chambres. Donc privilégie les débardeurs, les tshirts, quitte à ajouter des petits gilets. En gros, prévois du twin set chérie. Ou une chemise qui s'ouvre (avec ça, tu vas faire des photos torrides, crois moi).
Et si tu allaites, n'oublie pas de prendre quelques hauts d'allaitement, ça t'éviteras de déballer le nichon devant tes gentils collègues (qui, du coup, ne savent ab-so-lu-ment pas où se mettre et hésitent à te regarder parler - gêne-honte et chèque cadeau).

Soutien gorge d’allaitement ( voire 2 achetés avant accouchement une taille au dessus de ce que tu mets, le reste on verra après - tes obus vont un peu dégonfler, panique pas - pleure pas le Mâle) et les coussinets d’allaitement (si allaitement of course). Pour les coussinets, prends pas de la daube pour commencer. Prends des Avent par exemple. Parce que les cheap-cheap colle au bout du sein. Si. Et quand tu les enlèves, gulp, tu meurs. Enfin ton bout de sein meurt. Pas glop.

En résumé : prévoir des vêtements très très confortables, des tailles larges, amples et des hauts légers.  

Le glamour

 - Si tu allaites, tu seras bien mignonne et tu prendras une crème anti crevasse si tu ne veux pas chialer ta race (le Cicalfate d’Avène est top.Sinon, tu as aussi celle Saugella, plus fraîche, et la Castor Equi et le Lansinoh - qui sont plus grasses, attention à ne pas tâcher des seuls hauts d'allaitements).

Serviettes hygiéniques (surtout pas d’Always mais des Vania Night, les vraiment épaisses pour les premières nuits). Pour les jours suivants, on peut prévoir des Always (les night ou les violettes mais ce n’est pas suffisant pour le début). Et prévois un bon petit stock. 

Trousse de toilette. Bon, normalement, ça tu sais faire (shampooing sec ou pas sec, gel douche surgras ou savonette - mais un truc qui sent bon et qui te réconcilie avec la vie,  LE saugella vert (antibactérien), de la crème de jour, du déodorant, une jolie brosse à dents rose (oui, tout doit être POSITIF), et un super bon dentifrice qui n'arrache pas la tronche - on a dit pas de violence…). Tu peux y ajouter un petit gommage, ça fait toujours du bien de se récurer un peu. Pas trop.
Si tu ne peux pas te lever les premiers temps, pense au spray à la menthe pour ne pas sentir le chacal, aux lingettes déodorantes (toujours rapport au chacal) et au petit miroir (pour t'arranger un minimum la tronche).

suppos anti-hémorroïdes (glamour toujours, Cirkan je t'aime) et petits sachets anti-constipation. Si. Si tu ne t'en sers pas, tu seras la plus heureuse des femmes. Si tu en as besoin, tu n'auras même pas besoin de demander (à voix basse, pour que personne ne t'entende -honte).

des mouchoirs. Et pas de mouchoir papier de verre. Du Ultra Baume qui caresse tes narines et tes yeux humides, voire même ta cicatrice d'épisio...
D'ailleurs, tu peux aussi emmener du vrai PQ (ça changera de celui qui t'arrache la moitié des fesses). Certaines mamans m'ont même conseillé une éponge 100% naturelle pour s'essuyer sans chialer. A tester.

- coussin de gel thermique (3M) qui s'utilise chaud sur tes énooooooooormes seins (mais néanmoins glamours et seskys) et froid sur ton entrejambe en voie de reconstruction.

Maquillage (le minimum, certes, mais un peu quand même) avec une crème de jour un peu teintée éventuellement, du mascara (waterproof, n'oublie pas que tu vas chialer) et du blush rosé (histoire de ne pas avoir l'air d'un cadavre ambulant).

sèche cheveu (voire lisseur pour les bombes seskuelles - genre moi). Pour tes cheveux. Et ta cicatrice (heu, pas le lisseur hein).

Serviettes de toilettes (grande surtout, pour tout envelopper - si je ventre reste dehors, tu vas pleurer- voire un peignoir si tu aimes). Oui, tu peux prendre celle de Flash Mac Queen/ Dora pour penser à ta progéniture (restée avec le Mâle). Mais fais gaffe à ne pas la pourrir.

Un petit tapis de bain ( ou une serviette que tu détestes et qui sera dédiée à cet effet). Et oui, bien souvent il n'y a pas de bac de douche et c'est le ras de marée. Et je ne sais pas toi, mais moi je déteste avoir les chaussettes humides quand je retourne dans la salle de bain une heure après (et que j'ai oublié que tout était trempé). Énervement.

une serviette de table ou un torchon (pour éviter de mettre du taboulé dans les cheveux de micro nain)

une lampe de chevet, ou une petite veilleuse pour les bib/tétées de nuit. Parce que le néon de la chambre à trois heures du matin c'est juste l'angoisse.

patchs lissants défatigants au bleuet (Klorane) à mettre dans le frigo de la chambre et à appliquer sous les yeux fatigués (ne sous-estimez pas cet accessoire qui vous paraît futile aujourd’hui…j’ai une amie qui a pleuré de joie lorsque je lui en ai ramené…). Crois moi, quand tu auras passé ton troisième jour à pleurer et que quelqu'un viendra te rendre visite, tu seras contente d'avoir pu faire dégonfler tes yeux de lapins myxomatosé. 

- petits trucs à mettre dans la valise qui fleure bon la garrigue (ok, j'en fais trop), du genre soupline pour que le linge sente bon. Et pas le pourri de la valise (dans lequel le chat avait laissé moisir un cadavre de souris - c'est cadeau).

Sac pour le linge sale (plusieurs sachets que tu pourras refourguer au Mâle qui ne manquera pas de venir te rendre visite). N'oublie pas d'ailleurs de lui montrer comment fonctionne le lave-linge (lave tout à 30° chéri, ça vaudra mieux pour tout le monde).

des trucs à grignoter (fruits secs, bonbecs, saucisson - ça c'est pour les frustrées de la toxo, boissons sucrées, andouillettes??). En bref, fais toi plaisir. Mais ne te gave pas non plus car un bon séjour à la maternité, sans excès (rien qu'avec la bouffe beurb) te permettra de perdre déjà au moins 8 bons kilos. Et crois moi, c'est déjà ça de fait.


- une bouilloire si tu veux te faire du thé non stop (enfin, vu la douleur à chaque pipi, ce n'est peut être pas une très bonne idée)

- des magazines crétins (donc pendant ton neuvième mois, tu accumules toutes les daubes possibles à lire - ne craque pas avant, tu seras contente de bouquiner ton Voici va!)

- un petit carnet sur lequel tu peux noter les heures de tétées/selles et compagnie. Pas pour le garder en souvenir hein (enfin, après bon, tu fais ce que tu veux) mais bien souvent l'équipe aime savoir ce que ton nain a fait. Genre s'il est sorti jouer au bac à sable ou s'il a mangé ses sushis quoi...

- si tu as une DS, prends la. Ouaip', ça peut servir. Idem pour téléphone, Iphone et compagnie. Enfin, ça, tu risques d'y penser. N'oublie pas ton chargeur hein??

des sous! Et oui, entre la machine à café, les magazines à aller acheter, la caution de la télé (tu ne voudrais pas rater "qui veut épouser mon fils?" tout de même??), ça file vite. Et tu ne peux décemment pas raquetter ta voisine de chambre.

une radio, si comme moi tu n'es rien qu'une bobo intello qui préfère écouter Inter, Culture et Info plutôt que d'allumer la télé (je sors).

- un oreiller de ta maison qui sent tout bon le toi et le cheveu gras (et pas l'oreiller en plastique de la maternité)
Pour Micro nain
Tenue de naissance si on en souhaite une particulière mais généralement ils lui mettent un pyjama (et un joli bonnet ridicule). Cela dit, si tu as un adorable ensemble de chez Bonpoint, mets le hein...au prix qu'il coûte, ça serait dommage.

6 à 8 Pyjamas (Primi, un pyjama c'est un truc qui a des pieds - nan je dis ça pour pas que tu confondes avec les combinaisons qui t'obligent à coller des chaussettes en plus à micronain). Tu trouves que ça fait beaucoup, certes, mais crois moi, un micronain est capable de tout. 

6 à 8 bodys. Manches courtes ou longues selon la saison mais préférentiellement des trucs qui se ferment sur le devant (idem pour les pyjamas d'ailleurs), parce que c'est tout de même plus simple au début (quand tu trembles de peur de mal faire devant la puéricultrice (qui elle fait très bien, mais c'est son métier, t'en fais pas).

1 ou 2 tenues chic (enfin, chic...) mais sincèrement, le pyjama suffit bien pour la maternité! Micronain ne va tout de même pas défiler pour Gauthier hein?

1 bonnet en coton (bon, ici, les micronains n'en n'ont jamais mis hein, mais si tu aimes...prends le rouge, il fera Cousteau et ça fera des photos ridicules).

Chaussettes (2/3 paires, au pire tu peux lui remettre les mêmes, c'est tout de même le digne descendant du Mâle).

Turbulette/ Nid d’ange. Au choix. Je trouve le nid d'ange (sac à viande) très pratique pour allaiter car on prend le nain en entier, sans se galérer avec ses bras qui pendouillent. Plus facile donc pour le trimballer.

Lange en tissu pour les régurgitis. Chez Ikéa, ils en font des chouettes. Tu peux aussi en teindre des blancs (wondermaman va!). A disposer négligemment sur ton épaule pour un effet de style très glamour trendy chic.

- Un joli nounours, un doudou, un nin-nin. Surtout pour faire accessoire sur les photos de la maternité. En plus, crois moi, tu vas en recevoir des tonnes (n'enlève pas les étiquettes, tu pourras les refourguer - pas à moi, merci).

Tétine (si on le souhaite). Ici les micronains devaient rester sous lampe (je t'ai déjà dit que ces boulets avaient un ictère?) donc pour les calmer, j'ai usé lamentablement de la tétine pour micronain. Efficace. Me suis faite lyncher par les sage femmes ("nan mais il ne voudra plus du sein après ça") et ait allaité les nains sans souci jusque leurs quatre mois. 

Couches taille micro nain (si ta maternité n'en donne pas - ou si tu préfères lui mettre des Pampers)

Les cadals pour les autres nains. Et oui, et oui, très important. Les frères et soeurs qui viennent voir le micro nain ont le droit de repartir avec un joli cadal. ça aide à faire passer le micronain. Un peu du moins.
Et pendant qu'ils découvrent playmobils et tractopelles, il ne te vident pas le mini-frigo de la maternité. Evite de leur offrir un bébé en plastique direct, ça ferait un peu trop d'un coup. Je te laisse lire les artikeuls dédiés au nain qui devient grand frère ici et  (des bouquins pour le préparer mentalement à cette difficile épreuve).


N'oublie pas non plus, avant de partir pour ce fabuleux séjour, de :

- t'épiler les jambes (ou comment la vue de tes poils peut AUSSI te faire pleurer)
- briefer le Mâle sur le fonctionnement de certaines choses (genre les bodys du Petit Nain sont ceux de la troisième pile du quatrième tiroir en haut à gauche en partant du second en haut à droit - enfin, ceux à manches longues hein?)
- faire garder tes nains (si tu en as), ou en tout cas de prévoir un moyen de garde. Voilà sinon un excellent moyen de te stresser...




7 févr. 2012

Test et avis - Lit parapluie Sena de Nuna

Avant d’avoir un nain tu avais une vie sociale.
Moi aussi.

Avant d’avoir un nain, lorsque Nulli & Jules te proposaient de passer manger chez eux le soir, tu disais « ok, si mon chéri ne nous a pas prévu d’autre soirée, on est dispo ».
Avant, tu déboulais chez eux à 20h avec une bonne bouteille et tu ne te préoccupais pas de l’heure du retour, puisque le lendemain, c’était grasse matinée ou sieste (ou les deux).
Avant, tu n’avais que toi à gérer, ton maquillage et ton parfum, ton jean slim et ton petit top histoire de faire crever Nulli de jalousie.
Ah…avant.

Maintenant, lorsque Nulli te propose de venir manger, tu déglutis calmement et tu évites de penser à tout ce que cela implique. Et oui, pour un adulte normal dépourvu de nain, un dîner entre amis, ce n’est rien, c’est du plaisir, du bonheur.

Pour un adulte propriétaire de nain (voire de plusieurs nains), c’est un peu différent.
Il faut tout prévoir. Surtout si le nain en question est un Petit Nain.

Là où, avant, tu passais trente minutes à peaufiner ta poudre minérale effet « embellisseur de teint », tu prépares désormais les affaires de Sa Majesté du Petit Nain.

Un Petit Nain de sortie (surtout chez Nulli qui ne dispose d’aucun matériel dédié) a besoin de :
- couches (voire d’un petit sac à couches histoire de ne pas pourrir la délicate poubelle de salle de bain de Nulli qui ne contient que des cotons plein de démaquillant)
- Lingettes (car je doute que Nulli apprécie que tu essuies les fesses crotteuses de ton nain avec ses Démak’up au lait d’ânesse bio).
- petit tapis à langer (parce que Nulli trouve ça tout de même un peu dégueulasse que tu changes ton nain sur son lit).
- de quoi faire manger le nain (parce que Nulli a bien des pâtes pour le ptit, mais à 9 mois, il mange encore du mixé)
- un biberon et ses doses de lait (parce que c’est PILE le soir où tu sors que le Nain ne veut pas de son biberon – que tu jettes dans l’évier – et puis que SI, finalement, il le veut bien).
- son pyjama (un joli pour faire bien chez Nulli, pas un moche/pourri/sale)
- son nounours, sa veilleuse, son autre nounours (parce qu’en ce moment il préfère celui-là), sa tétine et une autre de rechange, et aussi son petit lange au cas où il régurgite.
- sa turbulette. Et comme on est en hiver elle est épaisse et dépasse du sac (ça énerve).

Et…d'un lit parapluie.
Ah, le lit parapluie. La plus belle des inventions pour les parents désireux de garder un semblant de vie sociale.
Le lit parapluie ou le seul moyen de déplacer le nain sans se soucier de son lieu d’endormissement .

J’ai un lit parapluie. Acheté environ 39 euros à une foire puériculture, il m’a bien servi.
Il est normal. Rouge, lourd, encombrant et chiant à monter. Un vrai lit parapluie.
Son matelas est tellement confortable que j’ai offert à mes nains un charmant petit matelas en plus histoire de ne pas trop culpabiliser « je suis une mauvaise mère je fais dormir mes enfants sur une planche de bois ».
Ce lit parapluie est fantastique à monter, il suffit de tirer les côtés. Puis d’appuyer sur le milieu. Mais pas d’appuyer sur le milieu avant les côtés. Dès fois, c’est un peu pénible.
Tu as l’impression d’avoir bloqué tous les côtés alors fièrement tu te penches pour appuyer sur le milieu et en fait non, un des côtés n’était pas bloqué alors tu forces un peu en tirant dessus mais ça ne reste pas bloqué.
Evidemment tu te dis que tu es con, que ça ne peut pas se bloquer puisque le milieu est déjà enfoncé et que, c’est bien connu , une fois que le milieu est enfoncé, les côtés ne peuvent plus être bloqués.
Alors tu te re-penches (toujours agréable au niveau du ventre pour les plus petits d’entre nous) et tu tires sur la petite sangle du milieu.
Mais, bien entendu, quand on tire sur la petite sangle du milieu, les côtés s’affaissent et tu te retrouves avec une masse indistincte à tes pieds, avec un côté bloqué et l’autre complètement lâche et un nain qui braille parce qu’il est cuit.

C’est toujours à ce moment-là que quelqu’un te propose son aide.
C’est toujours à ce moment-là que quelqu’un à quelque chose à dire sur le lit parapluie.
« Ah c’est toujours la merde avec ces lits hein ? »
« Non, non, c’est très bien, ça marche tout seul »
« On ne dirait pas, tu galères là, tu as besoin d’aide ? »
« Non, je te dis, j’avais juste mal clipsé les côtés alors j’ai tout re-défait mais du coup je vais le remettre et ça va aller ».
« Ok, non mais c’est vrai que ça fait toujours penser à un sketch avec les parents qui s’engueulent pour monter un lit parapluie, c’est marrant ».
« Très, c'est hilarant»

Je te passe sur le repliage du lit, quand tu tires à nouveau sur la lanière du milieu et que tout tombe par terre. Quand il faut plier les côtés et que tous sont pliés sauf un. Et qu’il faut remonter le lit pour recommencer à le démonter proprement.
Puis, il faut rouler le matelas autour du lit, passer les scratchs dans les sangles et tirer fort. Pour le ranger dans son sac. Tout un art.
Que je pratique assez régulièrement, avec joie, allégresse et odeur de transpiration.
j'ai celui là. En rouge. Superbe.

Si tu veux voir une vidéo qui ressemble à nous tous :


Inutile de dire donc pourquoi, lorsque Mme Nuna m’a proposé de tester gracieusement leur dernier lit parapluie, j’ai dit oui.
Parce que nous trimballons les nains et que, très honnêtement, ce lit parapluie-enclume est un accessoire de puériculture dont je me serais bien passé.

Crash test du lit parapluie Sena de Nuna.

Au déballage, rien ne change par rapport à mon lit parapluie habituel.
Sac rouge Vs Sac noir.

Encombrement dans sac : similaire. Le Nuna est peut être un peu plus large et moins long, mais l’un dans l’autre, ça prend à peu près la même place dans la voiture




Ouverture du sac : j’ouvre le sac (qui fait très sac de camping) et j’attrape le lit. On m’a vendu ce lit en me disant « mais tu verras, il est super, il s’ouvre hyper facile ». Ok, j’ai donc Micronaine collée à sa place préférée (hanche gauche) et j’attrape le lit de l’autre main. Bon, d'une main, c'est pas encore facile. Je pose Micronaine. Mais effectivement, ça s'ouvre très simplement, on déplie, c'est tout. Et on appuie sur le truc du milieu comme pour tout lit parapluie. Pas la peine de bloquer les côtés, c'est tout.


Le lit est spacieux, plus carré que rectangle. Après vérification, il mesure : 78 cm de haut, 105 cm de large, 75 cm de profondeur.
Il peut aisément servir de parc (surtout qu’il possède un filet).  J’installe le matelas (très confort pour un lit parapluie car très rembourré) et je pose Micronaine dedans.
Le lit Sena dispose également d’un « hamac » pouvant accueillir un Micronain, hamac qui n’a pas besoin d’être démonté pour le repliage.


Micronaine a testé et validé ce lit en mode sieste = impeccable.
Pour le dépliage, sans souci, on enlève le matelas, on replie le tout sans forcer comme un bourrin sur les trucs qui ne veulent pas se plier (ou qui ne se plient qu’à moitié), on emballe et on range dans le sac comme un lit parapluie lambda.

et hop, on remballe!
L'intérêt de ce lit réside dans sa capacité à se déplier super rapidement ET à proposer un petit hamac spécial Micronain qui s'installe en un rien de temps (et n'a pas besoin d'être déplié pour se ranger).

La vidéo avec la nana qui fait tout bien est là (désolée, j'en avais fait une mais elle est trop lourde pour être chargée et je n'ai pas récupéré un ordi décent pour travailler les vidéos).



Pour le petit hamac spécial "j'ai un Micronain et je ne veux pas me casser le dos", il suffit d'installer un genre de bâche par dessus le lit, de l'accrocher aux coins et d'y déposer le matelas (après avoir inséré des tubes dans le matelas afin qu'il soit bien rigide).

insertion facile et sans s'énerver (rare)

c'est pas joli ça? (et sans transpi)




Points forts :
- Le look. Oui, soyons francs, le côté minimaliste et noir est tout de même plus chic que mon mauvais lit rouge vieillot. Encore que ça ne soit pas le plus important.

- La facilité d'ouverture. On évite ainsi d'être ridicule devant les invités prompts à la moquerie.

- Le fait de pouvoir le transformer très rapidement en lit parapluie pour Micronain (avec le hamac). Le matelas surelevé, c'est quand même bien pour ne pas se casser le dos.

 - Le matelas est vraiment confortable. Pas besoin donc d'acheter un autre matelas pour le confort de Sa Majesté du Micronain.

- Le rangement/repliage ultra-rapide. En trois secondes le lit est plié. On peut dégager vite de chez les amis si la soirée est nulle.

Inconvénients :

- Pas de véritable gain  au niveau du poids par rapport à autre lit parapluie. Étonnant pour un lit récent.

- L'encombrement reste tout de même conséquent, comme tout lit parapluie qui se respecte. On aurait pu imaginer un pliage encore plus compact avec un tel design.

- La taille du matelas ne te permets pas d'avoir un drap housse ajusté. Bon, perso, je m'en fiche, j'enrobe le truc d'un drap et zou. Mais sinon, il faut un truc sur-mesure.

- Le prix: 169 euros, trois fois le prix d'un lit parapluie basique. Achat à éviter si vous n'avez pas l'occasion de déplier souvent un lit parapluie. 

Conclusion: 
un lit très moderne, très design, très pratique, et très confortable. A conseiller si vous avez l'habitude (ou l'espoir) de trimballer vos nains partout.
En revanche, si vous n'utilisez pas de lit parapluie, prenez plutôt un basique moins cher (supermarché ou marque de magasins de puériculture).
Et si vous avez peu de place, préférez un lit parapluie plus compact car celui là prend quand même de la place (Baybjorn ou Phil and Teds).
De la même façon, il reste lourd donc si vous voulez un truc super léger, passez votre chemin

Pour finir, je dois avouer que le lit Sena de Nuna est un lit parapluie que j'ai plaisir à avoir car il s'installe très très rapidement et sans sueur. Possédant une grosse bagnole (ouais, je suis comme ça), le fait qu'il soit tout aussi encombrant qu'un autre lit ne me dérange pas, tout comme le fait qu'il pèse son poids.

Et toi? Tu as lequel?


Voilà

6 févr. 2012

Les 9 blogueurs planchent

Sur le suivi médical pendant la grossesse et je vous laisse découvrir ça par ici :



N'oublie pas que je suis chez les Babilleuses, aussi, pour les aventures du coussin Germain... :))

Bonne lecture et belle semaine.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...