25 août 2011

L'attaque du Pou - Biiiiiiiiih (Apaisyl Poux Prévention)

Article sponsorisé

Dans la vie, il y a des choses comme ça, on devrait pouvoir les envoyer dans une dimension parallèle tellement c’est biiiiiiiiiiiih, tellement c’est beurk, tellement c’est juste immonde.

Après, ça dépend des gens, mais personnellement, je n’ai jamais vraiment compris pourquoi les tiques existaient. C’est vilain, c’est boursouflé et ça ressemble à un grain de mais gorgé de sang. Pour l’enlever c’est tout un sketch si tu n’es pas munie des instruments adéquats (mais touuuuuurne le coton imbibé d’étheeeeer !!!) et si tu la touches, c’est un moment d’horreur extrême (sautille/hurle/trépigne et voix étranglée).

Dans la même catégorie de trucs carrément  inutiles, je place les faucheux, les mouches (celles qui se collent sur ta lèvre avec leurs sales pattes pendant que tu tentes de siester), les moustiques et les poux.

D’ailleurs, dans la hiérarchie de l’immondice, je crois que le pou est au top.
Il est moche, il est inintéressant, il se reproduit et il est vorace et tenace.

Il n’y a pas si longtemps, les nains ont subi une attaque vive des poux. Le grand s’est fait contaminé par le mauvais Jordan (à moins que ça ne soit la vilaine Kelly). Il a évidemment contaminé son frère.

N’espère pas découvrir une attaque de pou un matin alors que tu as passé une excellente nuit et que tes bacs à linge sont vides. Non.

Tu apprends généralement que ton nain est farci de bestioles un soir, en allant le chercher au goûter, vers 17h45/18h. On te chuchote la mauvaise nouvelle avec un air légèrement dégoûté. Tu encaisses avec un sourire nerveux. Tu essaies souvent de rejeter la faute sur un autre et tu frissonnes d’avance tout en retenant une furieuse envie de te gratter le crâne.
En route, tu t’arrêtes à la pharmacie et tu enrichis ton pharmacien. Et oui, le pou est rentable.
Personnellement, voici à quoi ressemble mon pack anti-pou :



Bon, moi je prends le Family Pack, faut pas déconner on est quatre (heureusement que la petite est encore chauve)

- 1 shampoing anti-pou pour endormir les immondes
- 1 peigne très très fin qui récolte les poux.

A notre arrivée à la maison, les nains sont collés dans le bain et leurs fringues dans un sac poubelle (attention à ne pas faire le contraire dans ta hâte). Ensuite, il faut appliquer le shampoing et demander aux nains de ne pas se balancer de verres d’eau à travers la tronche pour éviter que le produit ne s’en aille.

Pendant que le masque capillaire des nains pose, il te faut enfermer la literie et compagnie dans des sacs poubelles (avec leurs fringues, etc…). En fait TOUT ce qui peut contenir du pou doit être évincé pendant quelques jours puis lavé à 60°. Bonheur, le linge, ta nouvelle passion.
Il est déjà presque 19h30, les nains ont faim et il faut maintenant leur rincer la tête (hurlements, cris, mousse dans les yeux, menaces et pleurs).
Une fois que les nains sont rincés, il faut passer le peigne aux dents métalliques. Un régal.
La sensation de passage du peigne est double : tu risques de ressentir une certaine pointe d’autosatisfaction à chaque pou/lente attrapé mais en même temps, c’est carrément biiiiih. Tu as donc le droit de jeter le pou mort dans l’évier en hurlant de joie et de dégoût. Mais fais le rapidement, le nain n’est pas un grand fan du coiffage (encore moins avec un peigne en métal).

La soirée-pou n’est pas terminée. Il te faut refaire les lits, laver en urgence les doudous et les choses importantes (genre le coussin fétiche et le nounours tendance). Les nains sont tout peignés et tu es épuisée. Il faut les coucher et passer à TA chevelure que tu peignes rapidement histoire de voir si tu as des poux. Je ne reviendrais pas sur la réaction normale et compréhensible de la maman qui trouve un abominable pou dans sa divine chevelure : cris hystériques, larmes aux yeux et précipitation dans la douche avec le flacon de shampoing anti-pou.


Ah, et tout ça, il faut le faire trois fois, à sept jours d’intervalle. Sur ton calendrier, ou encore mieux, en rappel sur ton Iphone, histoire que tous tes amis puissent voir à quel point ta vie sociale est palpitante, n’oublie pas de faire figurer « Soirée Pou ». Ou bien « Soirée Dexter » (au moins, tu peux faire croire à une soirée série).


Mon histoire ne s’arrête pas là, puisque je suis venue relayer ici un test produit.
Tu le sais, j’aime le danger et je multiplie donc les chances d’affronter le pou. Je suis une feignasse de prof ET maman de trois nains. Bon, pour les nains, compte au moins une voire deux invasions de poux par an (en moyenne – il y a des années sans poux youhou).
Quand tu es maîtresse, il y a toujours toujours un enfant à pou. Les parents ont beau tenter de prévenir les attaques par des remèdes de grands-mères, c’est rarement efficace.

J’ai eu le cas d’une petite que les parents, épuisés par les soirées-poux, avaient teint en rousse. Hum hum…à six ans. Le jour où j’ai vu courir sur sa tête des petits copains immondes, j’ai mis un mot gentil dans le cahier de liaison. Mais je pense qu’ils ont songé à la raser ou à la faire vivre avec une charlotte de douche en permanence sur la tête.
Je me souviens également d’un gamin que ses parents aspergaient de lavande. Pas très efficace non plus, sauf qu’au moins, ma salle de classe sentait aussi bon que les toilettes de ma grand-mère.
Non, moi, en classe, j’ai une technique d’évitement imparable histoire de contourner les chevelures infestées. Je repère les enfants qui se grattent et je ruse. Je m’attache les cheveux et surtout, surtout, je m’asperge de répulsif chaque matin. Cherche pas, c’est mon instant beauté. Certaines prennent le temps de cacher leurs cernes et de se mettre un petit coup de blush effet bonne-mine.


Moi, je prend le temps de me pschitter de l’anti-pou. Et je le pschitte à Grand Nain aussi. Il croit que c’est du gel qui sent bon (coquet le nain).


J’utilise Apaisyl Poux Prévention (le même que la gamme traitement de choc de mes soirées poux) parce qu’il sent bon (oui, car sentir le vrai anti-pou, ce n’est pas glamour), qu'il protège le nain pendant sa journée d'école contre les poux de Jason et les lentes de Mélissa. Parce qu'il ne s'use pas très vite et qu'il ne rend pas le cheveu du nain tout gras (genre le nain s'est coiffé avec une tranche de jambon). Le matin, histoire de protéger la délicate chevelure de ton nain, tu lui pschittes de l'anti-pou (surtout près des oreilles et dans la nuque), tu flattes le nain "ooooh mais que tu es beauuuu le naiiiiin!!" et hop, c'est fait.  Le nain est fier et toi tu sais qu'il ne risque pas de revenir avec des trucs qui font une course de vitesse sur sa tête...


Apaisyl Poux Prévention : Le geste beauté du nain...(ça et un slip propre)





En bref, un bon investissement et un geste rapide le matin qui évite la honte du "je crois que votre nain a des poux" vers 16h30.
Et pouvoir snober de manière hautaine la maman (une bombe sexuelle) de la petite Charlotte (aux longs cheveux bouclés -la pauvre) ça n'a pas de prix. Enfin juste celui de du flacon d'Apaisyl :)
Bon, voilà, tu es parée, n'oublie pas de te pschiter aussi.

Pour le Mâle, pas besoin puisque le pou ne vient que sur des cheveux propres...
Quoi? Rhô, on peut rire hein..
Vidéo virale par ebuzzing

« Utilisez les biocides avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l’étiquette et les informations concernant le produit ».
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...