3 août 2011

Un nain - Un arbre

 article sponsorisé

Le nain aime les arbres.

Non, je me corrige, le nain aime les bâtons.
Les bouts de bois.
Les vieux branchages avec lesquels il t'éborgne.

Le nain, en forêt, aime chercher LE bâton, celui qui l'accompagnera durant toute sa balade, celui qui fera office de :
- baguette magique histoire de hurler des "abracadrabra je te transforme en caca prout maman!" (intéressant).
- épée afin de dégommer fougères et buissons, orties et casquette de son frère
- fusil, bazooka, pistolet, mitraillette...tout ce qui pourra trucider sous les "pan pan pan, je va te tuyer méchant dragon".

Évidemment, le nain prend toujours un bâton trois fois plus grand que lui et manque de te faucher à chaque fois qu'il se déplace avec. Sinon, il prend la branche fournie et te fouette la gambette, laissant sur tes jambes délicieusement épilées (hum hum) des traces de griffures digne d'une attaque d'écureuils fous. Ou bien, il prend un vieux bâton tout moisi de l'intérieur et tape contre les troncs d'arbres, envoyant dans ta tronche des morceaux de bois pourri plein de lichens.

La balade dans les bois devient donc un tournoi de chevaliers, un combat de maboules armés de pistolets mitrailleurs, un pur moment d'échange avec la nature qui regrette déjà d'avoir été sur le chemin des nains. Là où le nain passe, la forêt trépasse.

Quand Grand Nain est né, une amie nous a offert un arbre. Un tout petit arbre, un mirabellier. Un joli petit arbre à planter dans notre jardin. A chaque petite branche était accroché un morceau de papier, comme un souhait, comme un voeu de bonheur, comme mille promesses. J'ai trouvé ce cadeau très très chouette et vraiment touchant (note donc cette idée pour le cadeau de naissance de Primi).

C'est donc tout naturellement qu'à chaque naissance des mes nains, j'ai décidé de contribuer à une action très bucolique (dont je t'avais déjà parlé): Un BéBé, Un Arbre de Guigoz.

Cette opération dure depuis 20 ans et j'en avais entendu parler avant d'avoir mon Grand Nain. A sa naissance, j'ai donc décidé de lui faire parrainer un petit arbre. Pour t'expliquer clairement, Guigoz et l'ONF ont monté cette opération pour s'occuper et protéger les forêts françaises. Du coup, pour toi, fidèle public et parent attentionné, la possibilité d'avoir un petit arbre "filleul".


Concrètement, ça se passe comment?

Tu te connectes sur le site de chez Guigoz et tu suis les instructions. Je crois qu'il faut s'enregistrer et puis ensuite, tu donnes des renseignements sur la date de naissance de ton nain et sur ton lieu d'habitation. Ainsi le nain recevra un certificat de parrainage pour arbre à proximité de sa maison (si tu veux aller le saluer le wikend). Ici, Grand Nain est parrain d'un pommier dans la région de Maubeuge (héhéhé) et Petit Nain est parrain d'un charme dans le Bas-Rhin (huhuhu).

Pour la puce, j'attends toujours le petit certificat (compter environ 6 à 8 semaines). Je trouve que cette idée est chouette, surtout que tu peux le faire pour un neveu, nièce, etc... C'est mon côté nature ça, cherche pas...



Mais oui le nain, la verdure te va bien au teint...
Et la nouvelle opération?

Si j'ai accepté de relayer l'information Guigoz, c'est donc parce que l'idée d'associer un enfant à un arbre me plaît. Surtout que cette année, Guigoz organise une opération pour reboiser les Hautes Terres à Madagascar.

Cette opé s'appelle, Une MimiQuE pour la Terre, et si ça me touche c'est parce que j'ai pu séjourner un mois à Madagascar il y a bientôt 15 ans et que j'en garde un souvenir fort. Pas toujours positif d'ailleurs, parce que tu as beau savoir ce que tu vas voir, rien ne te prépare à la pauvreté, rien ne te prépare aux gamins qui dorment dehors, rien ne te prépare à te sentir nulle parce que tu es française. Bref, le sujet du post n'est pas Madagascar, le but ici n'est pas de te raconter mon voyage mais je tenais à préciser que cette île résonne en moi, voilou.
Les Laboratoires Guigoz se sont donc associés à l'ONF International afin de reboiser donc des régions entières déforestées pour les besoins des populations locales.
Et toi, qu'est ce que tu peux faire?

C'est très simple. La preuve, je l'ai fait pour le nain (et tu me connais, en terme de buse, je suis déléguée de classe).
En fait, tu vas sur l'espace dédié à l'opération et tu postes une photo du nain sur un grand arbre (virtuel hein l'arbre, rêve pas).  Tu peux aller mater la tête des autres nains (et te dire que le tien est vraiment le plusse beau).



Ooooo les nains!! C'est ce que je disais, le tien est mieux (enfin, surtout le mien)

Et ensuite, tu charges une photo du tien (ou bien tu le prends à l'échappée et sur le vif avec ta webcam). Puis tu confirmes et youhou, le nain est dans les feuilles. La classe. Evidemment, tu peux retrouver ton nain ensuite (et envoyer le lien à Papi et Mamie, ça va les faire rire).


Micronaine est dans le nid, je répète, Micronaine est dans le nid
Et en plus tu as fait ta B.A du jour puisque 1 photo de bébé semée dans l’arbre virtuel = 1 arbre planté à Madagascar.
Objectif humble et tout à fait réalisable : 20 000 arbres plantés


clique et sème la tronche du nain

Bref, je crois bien que l'arbre aime aussi (un peu) le nain.
Vidéo virale par ebuzzing
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...