29 avr. 2011

J'aime mes nains

Suite à l'interview de Marlène Schiappa sur mon blog (ici, pour ceux qui auraient la mémoire d'un poisson rouge), j'ai reçu en cadal une boîte issue de son premier bouquin (co-écrit avec Loïc Lecanu) : J'aime ma famille!

Sur le principe de Vie de Merde, des gentils participants (peut être TOI public) ont balancé des trucs très chouettes sur leur famille.
La boî-boîte de chez Marabout-Hachette. Et non, ya pas de belle-maman dedans...(pour 10 euros? Tu rigoles, on ne brade pas belle-maman...)


Un extrait??


Karen, 28 ans: "Ma mère à la maternité: "Tu y feras attention au bébé, hein? Pas comme le hamster que tu as laissé mourir quand tu avais 7 ans...."

La boîte contient des petites cartes (classées par thèmes) et un livret "extra bonus track" avec des tests ("dans quelle série vos enfants vont-ils naître?"), des conseils (les phrases à ne pas dire lors d'une fête de famille - genre "vous êtes tous super beaufs quand même....") et des petites réflexions bien senties (et souvent bien vues) sur ceux qu'on aime (ou pas) et qu'on ne choisit pas (ça c'est certain).

Cette petite boîte, je pioche dedans de temps à autre et je ricane bêtement. Pas toujours, c'est vrai, parce que certaines familles sont gratinées. Ce qui permet de me rassurer sur la mienne.

Et ça m'a donné l'idée de faire de même (avec ton aide, bien entendu) sur les nains.
Comme je suis avant-guardiste et très audacieuse, je te propose d'appeler ça un "J'aime les nains".
Qu'en penses-tu? C'est bien hein? En plus, ça n'a pas été pioché ailleurs, donc ça va marcher du tonnerre...


Je commence :

Marie, 29 ans : "Avec les nains, nous écoutons une chanson d'Aldebert qui fait comme ça : "Arrête avec tes questions, on n'en peut plus, ...mon chéri tu nous saoules...".
Le nain, en petite section de maternelle, répond à sa maîtresse qui le questionne sur le jour de la semaine: "Maîtresse, arrête avec tes questions, tu me saoules". 
J'aime mes nains!"

et un deuxième pour la route : "A la médiathèque, la gentille dame propose au nain des livres. Tu sais, cette collection "Les petites bêtes". Elle lui tend les livres en lui disant : Loulou le...??pou! Marie la ...?? fourmi!
Et Léon le....??
Le nain lui coupe la parole et lui dit : "Léon le con".
J'aime mes nains!"

Allez, à toi....!

27 avr. 2011

Vivre avec eux, bosser avec eux, et tenir le coup (ou pas)

Je n'arrête pas de me délocaliser...aujourd'hui (et depuis hier pour ceux qui suivent) je suis chez Maman Travaille.

Et oui, je me suis penchée de manière (un tout petit peu) plus sérieuse sur le cas de ces mères qui travaillent avec des nains (tout en ayant des nains à la maison).

Je te laisse donc découvrir cet article ici (mais tu peux cliquer aussi sur la bannière - feign...).

Ce n'est pas précisé, mais tu auras reconnu la touche de Papa Cube ...

Allez, bientôt les aventures d'un Papa sans Péri (mais tu admettras qu'avoir du temps pour écrire en vacances avec nains c'est, heu, impensable).

24 avr. 2011

Tire ton lait

Le problème quand on allaite son nain, c’est qu’on doit l’emmener partout.
Chez le coiffeur, chez l’esthéticienne, en balade, pour faire du shopping.
Le nain aime, c’est certain, avoir près de lui son garde-manger.
Avoir son nichon à proximité est gage de bon repas à venir.
Ok toi le pique-nique, tu ne BOUGES pas. Je te surveille...m'arnaque pas...

Quant à toi, c’est vrai que parfois, tu collerais bien Micronain à son père pour aller te faire masser le visage par des mains délicates, ou pour aller te faire un bon ciné avec les autres nains.
Bref, c’est là qu’intervient le tire-lait.
Je sais, je sais, ça fait vache. Et le Mâle aime te rappeler que c’est, au choix :
-    L’heure de la traite Marguerite
-    Le moment de vider les stocks
-    Le temps de tirer le jus du pis

Je te laisse choisir la meilleure formule selon le degré d’humour (nauséabond) de ton Mâle.

Pour tirer son lait, rien de plus simple, il suffit d’avoir une main.
Et oui, certaines y arrivent et sont partisanes d’extraire leur lait manuellement. Je te l’avoue, il est hors de question que je fasse ça. Déjà parce que je risque de choquer la population mâle qui m’entoure, et ensuite parce que je ne suis rien qu’une grosse feignasse donc si je peux trouver quelque chose qui le fait à ma place, je prends.


Ton tire lait, déjà, je te conseille de le prendre électrique. Le manuel c’est bien pour dépanner, honnêtement, mais ça bousille les mains. Si tu ne me crois pas, presse un citron pendant 20 minutes à main nue et on verra si tu fais encore la maligne.

Avant d’acheter un tire lait, fais toi en prescrire un par ton médecin et loue-le en pharmacie. Histoire de voir si le principe te convient. Le gentil pharmacien (ton futur meilleur ami qui sortira le flacon de Doliprane dès qu’il verra ta tronche derrière ses portes) te louera (pour une modique somme, ça doit être 5 euros par mois de mémoire, mais corrige moi, public averti) un mirifique tire lait.

Selon ta chance (et ta pharmacie), tu auras un modèle à double pompe, … dans sa jolie valisette de transport. N'hésite pas à demander un Medela (double pompage et tout le tralala), il envoie du bois et est silencieux (par rapport aux autres).
Ne te leurre pas, pour la plupart d'entre eux, ça fait un bruit de trayeuse et ça prend de la place. M’enfin, il faut ce qui faut.
N’oublie pas de stériliser tous les trucs (mais ne t’en fais pas, c’est à usage unique hein, le pharmacien ne t’a pas refourgué les embouts de la voisine un peu crado) et lis bien le mode d’emploi si tu ne veux pas t’aspirer le téton puissance 30.

Évidemment, ça fait un drôle d’effet et évidemment, les première fois, tu as l’impression qu’on t’aspire le bout du sein à l’aspirateur. Sans parler du fait que tu vas galérer pour tirer 90 malheureux millilitres. Mais ne t’en fais pas, ça va aller de mieux en mieux et tu tireras ton lait comme une wondermaman (le sourire éclatant en plus).

Si la solution du tire lait te convient et que tu optes donc pour cette solution (lors de ta reprise du travail par exemple),  l’idée d’avoir ton tire lait à toi, que tu l’aimes qu’il est beau, peut être une bonne idée.
Déjà parce que tu comptes allaiter longtemps, et ensuite parce que tu ne te vois pas emmener  la trayeuse de 18 tonnes du pharmacien au boulot (malgré sa valisette de transport très glamour).
Si c'est ton premier nain et que tu comptes allaiter longtemps (et avoir d'autres nains), n'hésites pas à investir franchement et prends un Medela double pompage qui est très rapide. 

En revanche, si tu choisis d'acheter un tire lait de poche (moins cher et moins encombrant) voici mes conseils et mon test.
Choisis un modèle électrique. Oui, c’est plus cher, oui, oui et mille fois oui. Mais ça sera vite rentabilisé. J’avais pour ma part acheté le modèle Avent manuel qui est très bien, pour dépanner, mais qui te bousille la main.

Dans les modèles électriques, je peux te parler de celui que je viens de tester, le Tommee Tippee….
Déjà, quand j’ouvre la boîte, il est monté, top moumoute, j’enregistre bien dans mon petit cerveau de jeune mère au neurone unique la façon dont il faut emboîter les pièces.
Puis, je stérilise tout grâce à la petite boî-boîte fournie dans le paquet qui permet de stériliser au micro-onde. Zou, tout le monde à la marmite.
Le matos est stérilisé, c’est bien (après, personnellement, je le lave très bien et ça va hein, on n’est pas chez « C’est du propre » quand même).
Le montage est assez facile, je reprends tout de même la notice (qui pourrait être un peu plus grosse et plastifiée, ça serait top ça).
En fait, ça se présente comme le gros tire lait : un embout à appliquer sur le sein (un peu rembourré et assez mou pour ne pas te bousiller le nichon tout de même), un biberon qui récupère le divin breuvage (ici un Tomee Tippee de 150 ml), et le tout est relié à un petit boîtier qui est lui-même branché sur une prise de courant (mais qui peut fonctionner à piles si t’as besoin).
Merci pour cette présentation Maryse...

Jusque-là, tout va bien, je n’ai pas fait mon boulet.
J’applique ensuite la bestiole et je teste avec  la Force 1.
Force 2.
Force 3.
Heu, force 2 c’est bien pour commencer finalement.

Pour tirer suffisamment, j'ai mis environ cinq minutes de plus qu'avec le Medela. Je ne suis pas une connaisseuse mais ça me paraît plutôt pas mal pour un tire-lait de poche. 

Le tire lait fait un peu de bruit, mais moins que la majorité des grosses machines, c’est évident. Il est très léger et j’ai même pu bouquiner pendant la traite (dirait le Mâle).
Ensuite, très simple, soit je referme le biberon et je le mets au frigo (si c’est du à emporter pour consommer tout de suite), soit je le transvase dans un petit récipient qui va au congélateur.
Le tire lait est fourni avec des petits pots (mais de contenance trop faible - 90 ml) mais je trouve ça vraiment juste (sauf pour le tout début, tu sais, quand tu patientes trente minutes pour tirer, heu, bin quasi rien c’est la louze).

Personnellement, j’utilise d’autres pots (de plus grosse contenance) et d’autres biberons, parce que c’est mon troisième et que j’ai déjà une dizaine de biberons d’une autre marque. Et qu'il est hors de question que je refasse mon parc de biberons pour sa Majesté de la Micronaine.


Mon avis ?

Un tire lait de très bonne qualité et très efficace, il est fourni avec un récipient pour stériliser et un biberon (en plus des petits pots), et permet honnêtement de tirer son lait au boulot ou en vacances sans galérer. Pour tirer un biberon de 150 ml environ, il me faut une vingtaine de minutes, ça me paraît correct mais dites moi si c'est trop...
Les biberons Tommee Tipee sont très très bien, Micronaine les prend sans souci (puisqu’ils sont censés imiter le mamelon maternel) mais je ne la laisse pas s'habituer puisque je suis un tyran radin.

Le bac à stérilisation est bien pratique et permet de ranger la bestiole sans perdre tous les embouts.
Mais…(il y a toujours un mais chez Mamanstestent sinon ça ne serait pas du test) :
-    Les pots fournis sont vraiment trop petits, je ne m’en suis quasiment pas servi (mais pourront faire des petits pots à congeler pour la diversification)
-    Tu es obligée d’acheter d’autres biberons de la marque si ton nain les aiiiime (bon, ça, en même temps, si ton nain accepte le biberon, tu es tellement contente que tu lui en achètes, peu importe le prix).
-    On aurait aimé une petite pochette pour ranger le tire-lait, un truc un peu glamour, voire isotherme pour transporter le lait.
- La vitesse de traite est tout de même moins puissante qu'un tire-lait loué en pharmacie, donc si tu dois remplir tes stocks tous les midis, il vaut mieux que tu privilégies une machine plus puissante (qui pompe les deux nichons à la fois).
Allez le nain, à la soupe...OUI c'est le lait de maman, on ne t'arnaque pas...


Conclusion :
Moi qui souhaite tirer mon lait pour ma reprise du travail, je suis très contente du tire lait Tommee Tippee, franchement, il est pratique et je pourrais m’isoler un peu pour extraire le divin breuvage sans me ridiculiser avec ma trayeuse de 8m sur 12.En revanche, j'ai le gros tire-lait à la maison, pour aller plus vite et faire un peu plus de stocks les week-end.
Je regrette de ne pas avoir eu ce genre de matos pour les deux premiers, enfin mes mains surtout le regrettent. Ce tire-lait me convient car je vais probablement faire du mixte. Il est confortable pour le nichon et ça, c'est important. Bien entendu il ne remplace pas le gros tire-lait de compèt' mais il permet de ne pas se trimballer en week-end avec une énorme valise.
et tirer son lait, ça permet de continuer à voir cette trogne là le soir quand on rentre...

Attention hein, je coupe court aux commentaires légèrement agressifs qui pourraient survenir à la suite de mes propos (il y a des gens, comme ça, qui sacralisent tellement l'allaitement qu'on ne peut pas en rire). J'adore allaiter, je surkiffe ça et c'est la raison pour laquelle je tire mon lait (en plus, ça te fait un test produit, tu es content). Mais, j'assume totalement le fait que ma fille va avoir dès ma reprise du lait artificiel une fois par jour. Parce que je ne suis pas wondermaman et que je ne vais pas passer deux heures par jour à tirer mon lait (il faut aussi que j'aille chez le coiffeur).

Donc, merci de ne pas pourrir le blog avec des commentaires désobligeants sur ma petite personne "indigne" qui blague avec l'allaitement. Si je me permet de m'auto-appeler "sandwich à pattes", c'est parce que j'adore cette idée d'être (aussi) une réserve bienfaisante pour ma fille. Si je trouve l'energie pour tirer mon lait pendant ma pause déj', c'est parce que j'aime ça.
Et si demain ça ne me convient plus, si demain je n'y prends plus de plaisir, j'arrêterai. Et ma fille n'en sera pas malheureuse.
On fait toujours comme on peut.


Voilà, partage ton expérience en commentaire s'il te plaît, je n'allais tout de même pas tester tous les tire-lait du marché (j'ai une réputation à tenir).
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...