5 déc. 2010

Nain de neige

Le nain n'aime pas la neige.
Enfin, si, il finit par aimer la neige. Après.
Mais de prime abord, le nain, il trouve que la neige c'est (au choix) : froid, nul, pourri, mouillé, froid et surtout que c'est froid.
un faux nain, bien entendu. Le vrai nain reste prostré et chouine

En plus, le nain il n'aime pas être tout engoncé dans une combi. Biiiiih.
Et oui, en ces temps hivernaux, le nain n'est pas réjoui. Et toi non plus.

Déjà, lorsque vient la première neige, tu n'as aucun équipement. Du tout. Bin non, tu ne pensais quand même pas qu'il y allait neiger si tôt. Ma bonne dame.
Alors le nain, il n'est pas paré. Du tout. D'ailleurs, le premier jour de grand froid, tu as presque honte de le déposer à la crèche/chez la nounou si peu chaudement vêtu. Tu t'excuses bien platement et tu justifies son accoutrement ridicule.
- Oui, il a mon bonnet mais c'est parce que le sien, heu, en fait, il est trop petit - rire gêné- et puis bin, ouais le manteau n'est pas très chaud mais je, heu, bin, DEMAIN il en aura un autre - rire très gêné.
Là, tu fuis et tu sais que tu vas passer ta pause déjeuner à arpenter les rayons de chez Décat'. Comme toutes les mères de famille pouilleuses et mal organisées.

Bon, si tu as un micronain, c'est fastouche hein, une bonne combi pilote (ou un sac de couchage) et l'affaire est dans le sac (c'est le cas de le dire).
Emballé le nain. Pas bouger, pas râler. Enfin si, râle, mais une bonne écharpe et on ne l'entend pas.
chez Petit Gateau, jusque 12 mois tu as même les pieds et les mains indécrochables. Et ça, crois moi, c'est le top (ça t'évite d'avoir des pieds et des mains qui traînent dans toute la maison).

En revanche, si tu as un Petit Nain (genre qui marche mais qui commence à parler - genre entre 15 mois et 3 ans), et bin là...courage. Sincèrement.
Déjà, opération "comment j'habille le nain?".
Le Mâle est partisan du "bin, je l'habille normalement".
Oui, sache le, le Mâle est frileux quand il s'agit de sa pomme, mais ne pense pas un seul instant que son nain va l'être. Il lui enfilera donc les mêmes vêtements qu'il pleuve, neige, vente, ou grêle.

Le trousseau du nain c'est TOI, ne l'oublie pas (d'ailleurs, fais le test, il ne sait même pas qu'il existe une pile bodys manches courtes et une pile bodys manches longues - tu vois? Je te l'avais dit).

Bon, alors Petit Nain, sous la neige, il faut le vêtir correctement. Un body manche longues et même avec des pattes si tu en trouves. Petit Gateau en fait des chouettes. Sinon, tu peux mettre un collant au nain, il est ridicule et ça fera des jolies photos (surtout si tu as un nain couillu et une paire de collants roses).
Ce qui est chou, ce sont des babylegs, ça donne un air de grenouille au nain. J'aime (il y en a des chouettes chez Brindilles)
regarde moi cette brochette de cuissots dodus

Ensuite, tu peux lui enfiler un tshirt à manches longues et un pull. Sur son petit popotin, un jogging fera l'affaire.
Ensuite, vient la combinaison de ski.
Si tu as une combi pilote, enfile lui. En revanche, je te suggère de vérifier auparavant que sa couche n'est pas toute pourrite. Un bébé engoncé dans sa combi qui sent fort le caca moisi n'est pas un bébé agréable. Crois moi.
Donc, Petit Nain est paré. Enfin, presque. Il te reste à lui enfiler un bonnet, des gants, une écharpe et des bottes.
Bonnet : je te conseille la cagoule. Déjà, ça donne l'air niais au nain (et hop, encore une jolie photo pour l'album de la honte - qu'on te ressortira quand tu auras 18 ans et ta première vraie copine), et en plus, ça t'évite l'écharpe.  Pour les cagoules, tu en as un peu partout maintenant, celle de chez Décat', en polaire, a tendance à tomber un peu sur les yeux du nain (ce qui agace prodigieusement le nain), celle de chez Petit Gateau est chère mais ne gratte pas. Après, tu en as chez DPAM, H&M, etc...vérifie juste qu'elle ne gratouille pas trop le menton du nain (erreur fatale).
.
bon 25 euros tout de même chez Petit Gateau. Mais elle ne gratte pas. Et ça, ça n'a pas de prix

Écharpe: si tu n'as pas opté pour la cagoule, je te conseille un tour de cou pour écharpe, un truc à enfiler plutôt qu'à nouer. Ce qui t'évitera de renouer dix fois le truc autour du cou du nain, et ce qui évitera au nain de se faire étrangler par un copain hargneux. En plus, une écharpe neigeuse est très désagréable à dénouer, sache le.

Gants : le mieux, c'est de prendre des moufles. Parce que le nain ne sait absolument pas enfiler des gants. Le pouce, passe encore. Mais alors le reste. Tu passes dix minutes accroupie aux pieds du nain (qui veut te coller des mandales) à essayer de mettre l'index dans le deuxième trou, puis dix minutes à virer le majeur du quatrième pour le remettre dans le troisième, puis tu perds encore cinq bonnes minutes à chercher le toupetit (qui est collé à l'annulaire). La vie est dure. Surtout que trente secondes après tu peux recommencer car le nain avait envie de se gratter le nez et a enlevé ses gants. Donc, moufles. Me semble que Salomon faisait même à une époque des moufles sans doigts. Une bonne paire de chaussettes quoi. Le mieux ce sont les modèles à fermeture éclair et à élastique pour accrocher autour du poignet du nain. Oui, car le nain aime jeter ses accessoires modes dans 30 cm de neige.
le mieux c'est quand elles s'ouvrent sur le côté hein, ça évite des crises...


Les bottes: Ah, les bottes.
- Bonjour, je voudrais des bottes pour nain silvouplé...
- Il ne nous reste pas grand chose Madame (il neige depuis 1 heure déjà). C'était quelle taille qu'il vous fallait ?
- Heu, du 22 (et là, tu te dis que c'est vraiment la louze de faire du 22).
- Ah, en 22 il ne me reste que celles là (rose moche avec Dora et paillettes). Et sinon c'est du 24 (le nain va flotter dans ses bottes et ça va l'énerver - non merci).
- Nan, mais c'est tout, je vais aller ailleurs.
- Et bien BON COURAGE, ahahahaha (rire sardonique).

Voilà comment tu te retrouves à acheter des bottes moches fourrées peau de mouton, taille 23 (yavait vraiment plus de 22 mais c'est moins pire que du 24), qui vont servir trois semaines. A 35 euros.
- Il aura bien chaud au moins (phrase destinée au Mâle culpabilisateur qui LUI aurait TOUT prévu si on le laissait s'en charger - mais c'est bien sûr)
- Oui, surtout s'il met EN PLUS les chaussettes à 11 euros la paire que tu lui a pris.
- Ouais, mais c'est parce que j'ai du prendre les dernières bottes et c'est du 23, donc j'ai pris des grosses chaussettes en plus (oui, je suis maligne et rusée jeune padawan).

Le nain, encombiné et déjà énervé (oui, car il est dans sa combinaison depuis 10 minutes alors qu'il fait tout de même 22° et pas - 5°) tend ses petits pieds pour que tu lui enfiles ses bottes. Re-accroupissage.
Enfilage.
- T'es au bout le nain?
- Gné? (le nain ne comprend généralement pas ce genre de question qui ne comporte ni le mot bonbon, ni faim et encore moins tracteur).
- Bon, on va se mettre debout alors.
Le nain tombe.
- Ok, bin t'étais pas au bout tu vois.

Bon choix le nain, elles sont ravissantes. Vraiment.


Les bottes sont enfoncées à coup de poing (ce qui a, au moins, le mérite de faire rire le nain).
Le nain est prêt. Il veut sortir.
Il ne reste que son frère à habiller. GULP.


Pour habiller un Grand Nain en alpiniste, rien de plus simple.
Grand Nain trouve que les accessoires neigeux sont juste le top de la coolitude. Tu n'auras donc aucun mal à lui faire enfiler une salopette de ski. Que nenni. Tu auras uniquement du mal à lui faire enlever pour manger/dormir/aller à l'école.
Et oui.
le nain vit avec sa salopette. Ce qui lui donne un air niais. En plus, il fait du bruit froissé quand il marche

Donc, pour Grand Nain, un pantalon (ou collant), un thsirt, un sous pull et un pull. Et LA salopette de ski. Le bonheur a un nom. Fourrée polaire, brillante, avec des fermetures sur le côté. Un vêtement digne d'un roi tu veux dire.
Ah, oui, n'oublie pas d'envoyer le nain aux toilettes avant d'enfiler la dite salopette. Parce que c'est tout de même pénible à enlever. Et s'il fait pipi dedans, tu vas être bonne pour la nettoyer fissa (car il voudra dormir avec le soir).

Bref, Grand Nain a mis sa salopette et son anorak (ou sa combi hein, c'est kif-kif).
Sa cagoule (évite la gratteuse comme toujours) et ses gants (là, tu peux toujours envisager les gants si ton nain est un peu doué - perso, je préfère les moufles, je suis très peu patiente).

Ah, ses bottes.
Les bottes du nain, c'est un peu comme un prolongement de lui même. Il est amoureux de ses bottes de pluie et il va tomber en amour avec ses bottes de neige, sache le.
Ici, pour cause de rupture de stock de bottes fourrées basiques, nous avons du prendre des simili moon-boots. Pas mal si le nain sait bien marcher car il peut les enfiler seul.
En revanche, ça ne maintient pas grand chose. Mais ça lui donne une dégaine de star, et ça, le nain aime.
Pour tout te dire, il va à l'école avec alors que tout est déneigé. Non, je n'ai pas honte (mais je marche loin devant en l'ignorant tout de même).
si c'est pas choupi ces moon boots de nain à 55 euros...hein?? (combien??)

Bref, Grand Nain est paré, Petit Nain (tout en sueur qui patiente dans l'entrée depuis 10 minutes) est paré. Toi même tu as enfilé un vil pantalon de ski (moulant car datant de ton avant-nain - mais il a du rétrécir avec la neige c'est pas possible autrement) et des bottes de neige immondes (en peau de phoque - le Mâle appelle ça de la peau de bite retournée, quelle classe ce Mâle).
Sur ta tête, un bonnet qui sent la cave (oui, les affaires d'hiver étaient à la cave et la cave sent le moisi). Autour de ton cou, une écharpe qui sent le Mâle (oui, le Mâle vole tes écharpes car c'est une caille qui a froid), et à tes mains, deux gants de laine (non, pas les mêmes, évidemment).
Ce sont des gants magiques censés prendre ta taille de main. Certes, certes, mais tu as les poignets à l'air (le gant magique n'est pas si magique que cela).
Gla Gla Gla.
Ne t'en fais pas, tu ne vas pas avoir le temps de cailler.

La neige est belle, les nains se jettent dehors (littéralement pour Petit Nain qui dérape avec ses bottes).

Les jeux du nain dans la neige sont simples.
Pour Petit Nain : toucher la neige (froid), manger la neige (froid- grimace), ramasser la neige (refroid) et lancer la neige (sur lui même, chouine).

Pour Grand Nain: vouloir faire à tout prix un bonhomme de neige. Avec 5cm de poudreuse. Et l'aide de Petit Nain. Et d'une pelle qui traînait là. Et de sa mère (qui nourrit depuis quelques heures déjà l'envie secrète de se cailler les miches en tapotant de la neige).

Bref, les nains veulent jouer et toi, tu veux déjà rentrer.
Petit Nain te tend les bras pour que tu le portes car il n'arrive pas très bien à marcher avec ses put** de bottes trop grandes.
Grand Nain commence à râler parce qu'il se rend compte qu'il ne sait pas faire de bonhomme de neige.
Tu lui expliques que la neige n'est pas forcément une neige à bonhomme (et qu'il n'y en a manifestement pas assez), mais cette notion est un peu trop complexe pour Grand Nain qui a en tête les fabuleux bonshommes réalisés par ses héros (et néanmoins amis) Petit Ours Brun et ce (mauvais) Tchoupi.

ndlr: d'ailleurs, après visionnage, il se trouve que c'est le PAPA de Tchoupi qui l'aide à faire un bonhomme. Ok le Mâle??
ndlr2: je ne vois pas comment des boules de pétanque peuvent servir de zyeux à un bonhomme de neige...

En plus, Grand Nain n'a même pas de carotte pour le nez (normal, elles sont dans la soupe).
Et Petit Nain trouve que ce truc blanc et froid n'a pas grand intérêt.
Tu suggères une petite marche. Gulp, mauvaise idée mais tu ne le sais pas encore.
Petit Nain se traîne, c'est dur de marcher avec ces put** de bottes.
Grand Nain est content (il ne pense plus à son bonhomme) et court devant. Il a déjà les joues écarlates.
Petit Nain veut que tu le portes, c'est trop pourri la neige.
Grand Nain est loin devant, tu hurles (et tu te fais mal à la gorge, il fait super froid).
Puis, tu proposes de casser les flaques avec les bottes (idée pire).
Les flaques sont à peine gelées, tu t'es emballée. Petit Nain a les bottes pleine de boues. Il braille.

Bon, ok. Tu suggères à Grand Nain de faire demi-tour (débâcle). Grand Nain ne veut pas, il préfère continuer à marcher.
Tu as Petit Nain dans les bras qui hurle parce que sa cagoule lui cache la moitié du visage et qu'il glisse de tes bras à cause de son anorak tout humide.
Il se débat, tu fais du chantage à Grand Nain (une sombre histoire de luge).
Grand Nain accepte de venir chercher la luge. Ouf!
Petit Nain a perdu une botte dans la bataille. Tu la trouves. Tes gants sont trempés. L'intérieur de la botte aussi.
Tant pis, tu réenfiles.
Petit Nain ne rigole plus du tout.

La luge est sortie. Le Mâle aussi (il a terminé de se préparer et trouve que la luge, c'est un peu le kiff). Oui, le Mâle est un grand enfant. D'ailleurs il t'agresse parce qu'il ne trouvait pas SES bottes (que tu avais évidemment cachées, comme toujours quand il s'agit de ses affaires).
Petit Nain a une luge de Petit Nain.
celle là est pas mal du tout, le harnais évitant la projection lointaine du nain pendant les descentes.
un modèle comme ça (qui coûte un bras, certes), c'est le top, surtout si tu comptes avoir plusieurs nains (et que tu vis dans une région où il y a pas mal de neige, c'est entendu).
Bref, Petit Nain est comme un pacha sur sa luge. Il hurle pour aller plus vite. Sioupère. Evidemment, c'est toi qui te farcis Petit Nain. Tu montes la pente. Tu sue. Tu penses à tes cuissots qui travaillent (maigre consolation).
Arrivée en haut, tu cries "1, 2, 3..." et le nain hurle "Gooooooooooooooooo".
Et tu cours comme une dératée en essayant: de ne pas tomber, de ne pas lâcher la luge du nain, de ne pas être trop ridicule (tu as un certain standing tout de même).
Pour le dernier point, c'est raté, je te rappelle que tu es ridicule avec ses bottes en peau de bite retournée.
Le nain est écarlate et heureux. Tu es crevée et en sueur. Au bout de trois descentes, tu aimerais rentrer.

Mais pas le Mâle qui fait de la vraie luge avec Grand Nain. Le pourri.
Bon, ok, il doit remonter la pente avec un traineau. Et Grand Nain sur le dos (parce que "c'est dur de marcher papa"). Mais quand même, lui il a le droit de poser son (gros) fessier sur la luge et de dévaler la pente en hurlant de joie (et non pas de peur comme son fils).
ça c'est la louze

Bref, la partie de luge avec nains, c'est bien. Enfin, surtout quand les nains sont un peu plus grands. Parce que là, même Grand Nain ne comprend pas l'intérêt d'aller très vite et de se vautrer dans la neige à l'arrivée. Il regarde le Mâle d'un air dubitatif. Et fond en larmes parce qu'il est tombé.
et oui, être propriétaire de nains, c'est ça aussi...

Bon...ok les nains, il est temps de rentrer.
Et là, tu regrettes de ne pas avoir une bonne à tout faire qui t'ôterait délicatement tes vêtements et qui te les suspendrait devant la cheminée (youhou, tu rêves ou quoi?).
Nan, pour toi c'est entrée dégueulasse (le Mâle est passé avec ses bottes trempées), manteaux en vrac, bonnets/moufles/cagoules et écharpes en boule par terre (dans les flaques d'eau encore neigeuses). Et nains gelés/trempés qui râlent.
Parce qu'ils ont faim et froid. Et envie de pipi.

Et toi, tu as encore tout ton accoutrement sur le dos. Tu déshabilles les nains et tu les envoies voir leur père (qui est déjà changé et au chaud). Puis tu ranges un peu l'entrée et tu mets les choses humides à sécher (surtout la salopette du nain, tu as retenu la leçon). Tu marches dans l'eau avec tes chaussettes, orteils humides. Tu ôtes ton pantalon moulant, désespoir.
Enfin, tu te changes et tu as un peu plus chaud.
Les nains t'accueillent avec leurs joues rougies et leurs yeux brillants.

"Mamaaaan?? On goûte et on ressort hein, c'est trop super la neige??"
" C'est ça le nain...c'est ça...tu veux pas regarder un Petit Ours Brun à la télé plutôt??"

pardon Petit Ours...

3 déc. 2010

Et glou et glou et glou... il est des nôôôôôôtres, il a bu son bib' comme les ôôôôôôôôtres !

Florence, c'est ma copine. Vraiment.
Elle a deux nains qui ont les mêmes âges que les miens. Et qui, apparemment, sont un peu du même genre (qui a dit des boulets?).
Florence et moi, on a vécu ensemble notre dernière grossesse (celle avant hein, pas celle de cette naine méga relou qui va me faire exploser) comme deux vraies copinautes (huhuhu).
Alors Florence, qui a grand pitié de moi même en cette période de grande mollesse de ma part, agrémentée de "Aloooooooors???", "Z'êtes pire qu'un éléphant ma parole?", ou encore "J'ai hâte pour vous que ça arrive, on ne se sent plus vraiment femme hein?" (heu, si), et bien Florence s'est permis de vous concocter un petit artikeul sur les biberons.
Je tiens donc ici à te remercier, parce que :
- je n'avais pas le coeur à rire et que tu m'as fait rire. 
-je n'avais pas envie d'écrire et du coup, j'ai re-blogué (et mon public d'amûr aura un autre petit artikeul à se mettre sous la dent la semaine prochaine).

Voilà, les remerciements d'usage sont faits, je vous laisse avec Florence. Et on lui laisse plein de gentils commentaires, parce qu'écrire avec nains boulets, c'est pas évident (testé et approuvé par moi même).
Allez...






Ajouter une légende

Jeune future maman, jeune maman, mesdames, les mâles, (les nains),

Me voilà à retenter la magnifique expérience qu'on n'oubliejamais, qui marquera ma vie à jamais et qui marquera probablement l'année d'une pierre blanche (oui, j'me comprends!), l'écriture d'un article sur ce forbidabeul site qu'est mamanstestent.
Pour vous aider, chers gens, dans (la dure épreuve) l'apprentissage de la vie de parents, dans (roulement de tambour) :le choix des biberons.

c'est un acte primordial. Déjà, il y a de fortes chances que vous ayiez gagatisé devant un biberon en rêvant du moment où vous aurez votre nain dans les bras, ses grands yeux bleus ouverts et qui vous regarde tendrement, le biberon dans le bec, pur moment de communion mère-nain (mâle-nain) (= oh, mamanpapa, tu me donnes à bouffer ou je hurle???)

Il sera même fort probable que le jour où vous aurez fait pipi sur un test et qu'il aura viré au bleu/+++/ écran tactile qui donne en 2 sec le sexe, la date de naissance, le signe astrologique et même le jour de son départ en retraite (humm), vous choisirez de glisser le test dans un biberon (vide) pour l'offrir une larme dans l'oeil au mâle, qui se demandera pourquoi vous lui offrez un thermomètre dans une bouteille (attention, ceci n'est que pure fiction dans mon cas). Bah, de toutes façons, c'est soit le biberon, soit la paire de chaussons, soit le « chéri, j'ai un truc à te dire, mais attends, je vais vomir avant ». Ben ouais, on a toutes un fort potentiel d'imagination dans ces cas-là !

Alors voilà, vous avez un nain en préparation et comme ça ne suffit pas, il faut préparer un millier de choses avant son arrivée, choisir plein de trucs dont on ne sait absolument rien avant, c'est le jeu.
Et si on veut donner le bib à son nain, ben faut se préparer. Sisisisisi, c'est vrai !

Alors un jour, confiante, naïve et optimiste, on prend sa liste copiéecollée des forums qu'on squatte à longueur de journée, celle qu'on a imprimée du boulot, parce que bon, le soir, avec le mâle, on passe trop de temps à choisir un prénom ou la couleur de la tapisserie de la chambre du nain... des trucs importants, quoi, alors qu'au taf, ben heu, c'est pas pareil !
On a donc une liste de 18 pages de trucs qu'il faut et on prend juste les 4 avec les z'avis z'et conseils sur le choix des bibs, et on va, soit à la pharmacie, soit au magasin toutetrienpourlesbébés soit au supermarché.
Et là, attention les yeux.

Des biberons de toutes les couleurs, de toutes les tailles, de toutes les formes, de tous les prix, en paquets de 12 ou en promo à l'unité (ah ben je savais pas que la prime pour la naissance n'allait servir qu'à ça, je pensais tout de même acheter aussi au moins un paquet de coton avec...). Arg.

Et là, la première erreur tu feras: choisir les trop meugnons avec les petits nounours dessus. Non, chère jeune maman, ton nain ne s'extasiera pas sur le nounours qui fait de la balançoire sur la lune ou sur le petit écureuil qui a un ballon, en tous cas pas tout de suite, et quand il saura/acceptera de le faire, et bien les dessins se seront effacés à force de goupillonner lesdits petits dessins.Oui, je sais, ils sont à l'extérieur des bibs. Mais au début tu es une acharnée, et tu scotchbrittes aussi l'extérieur...

Et puis, deuxième erreur, tu feras : te laisser convaincre que la forme ergonomique de ce qui ne devrait être qu'un simple récipient à lait qui fait en sorte que le nain cesse de hurler une fois qu'on lui met dans la bouche, est une bonne chose. Tu investiras probablement dans un pack de 3 bibs tout tordus fait exprès pour limiter les reflux et qui ont toujours fui : ah ben oui, c'est sûr, le nain ne loupe pas son rototo, puisque l'intégralité de ses 90 ml de lait sont sur le bavoir, sur le body (et mer**, tu venais de comprendre comment il se mettait celui-là!), et sur ton peignoir/pyjama devenu ta principale garde-robe (ras l'seau de laver tes petits tops favoris pleins de lait caillé, beurk et d'ailleurs, ce sont plus les favoris, du coup, re-beurk). Et puis ça marche pas, le nain hurle, et faire cesser tes acouphènes étant le principal but de la manoeuvre (oui, et aussi bien sûr de nourrir ton nain, lui donner le meilleur pour qu'il grandisse bien, et te rendre bécasse de fierté !)c'est un échec.

Donc voilà, hop, un lot de 3 bibs à recycler. On verra plus tard.

Il te reste les biberons droits, en triangle, en rond, avec la taille marquée pour une meilleure préemption (t'as vu, Marie, je peux aussi causer intello!), la marque peaudesfesses, la marque éco+++ plein de Bisphénol, et rien entre les deux.

Ah tiens, il existe autant de sortes de tétines qu'il y a de sortes (de marques?) de biberons. Non, jeune maman, rien n'est compatible. Bien sûr !
Caoutchouc ou silicone?
À 3 vitesses (ou à frein à main, et je vous ai fait la vidange, de rien, moi aussi, je sais faire des cadeaux!) ?
Ah, il y a des tailles aussi : 0-4 mois et 4 mois et +. Bon, là, cherches pas, ça n'a rien à voir avec le gabarit de ton nain à la naissance, pour ça au moins, c'est facile. Pour commencer, c'est à partir de 0 mois. Sisisisi.

Et pis on nous ressert de l'ergonomie, de la tétine en forme de téton (à ne pas confondre avec les bouts de sein, enfin, je crois), des toutes rondes, des écrasées, des avec un trou comme celui d'une épingle, d'autre avec des petites entailles (ça c'est pour les vitesses, j'ai appris.)

Bref, si toi aussi tu as abattu la moitié de d'une forêt en gribouillant des milliers de tenue sympas avec « dessinons la mode » étant petite, tu peux pas rejouer avec les bib : on peut pas choisir une tétine au pif, une bague au pif et un bib au pif, faire tourner et hop, c'est beau, yapluka (colorier) enfourner dans le bec du nain. Non. Ça marche pô. Ça fuit, plutôt.

Et si en plus, un jour, tu lis dans Femme Actuelle que les bibs en verre sont plus faciles pour l'entretien et plus résistants, tu risques l'entorse au poignet car c'est super lourd : la tête du nain au creux du coude, quand il accepte sa pitance et se laisse totalement aller d'un côté, et ton autre bras qui fatigue à porter à bouts de doigt ledit bib qui pèse le poids d'un âne mort de l'autre, tu n'oses pas encore poser sur la fragile cage thoracique de celui qui arrive pourtant à te percer les tympans avec sa capacité pulmonaire, alors et ben, aïe. Ça file des courbatures. Oui, Madame, c'est sportif !

Hop hop hop, encore un lot de deux bibs au placard. Au bas mot.

Et puis au début, ton mini-nain, il prend des minis doses de 30 ml, puis de 60 ml (toujours par tranche de 30 ml, sinons sors ta calculette avec fonction algorythmes pour compter les doses!), alors tu achètes des minis bibs. C'est trop meugnon, ça passe dans ton mini it-bag (mais t'as oublié les bavoirs, les kleenex, la sucette, les couches, le plan à langer, les lingettes, le talc, la crème, le coton, le brumisateur, ah flûte, plus de place pour ton portabeul ni pour ta recharge de parfum. Non, c'est foutu, Longchamps ne fait pas encore dans le combiné sac à langer-sac à la mode. Pas à ma connaissance)

Et puis comme tu ne t'y prends pas totalement comme une manche, ton nain grandit et dévore des bibs de 180 ml et dans les minis bibs, t'as beau avoir une graduation pour remplir comilfo les 180ml d'eau, ben t'as plus de place pour les 6 doses de lait (oui, c'est bien, tu as bien compté!), alors tu range tes minis bibs trop meugnons, et tu refais le stock en maxi bibs.
Hop, encore un carton de bibs à descendre à la cave/monter au grenier, ça, c'est à toi de voir, jeune maman, en fonction de comment c'est chez toi.

C'est pourquoi, comme toutes les autres, malgré tout, un peu de tout, tu prendras !
Car malheureusement, les nourettes de la maternité, cette invention qui fait entrer chaque maman dans le monde merveilleux de biberons dans les 3 ou 4 premiers jours, je veux dire les petits bibs tout stérilisés, tout prêts, rien à calculer, avec hop, la tétine parfaitement adaptée qui est dans son gentil emballage individuel stérilisé aussi, hop, un assemblage comme des légos, et hop, dans le bec de ton nain le plus beau du monde même s'il est encore tout rouge et fripé et qui ne pleure pas encore très fort, vu qu'en 2 secondes 2, tu lui sers un bon bibi des familles, non, jeune maman, les nourettes ne se commercialisent pas encore. À ma connaissance...

C'est pourquoi tu as gentiment préparé tout comilfo dans ta maison toute propre avant de partir à la maternité, avec un échantillon de chaque biberon que tu as trouvé sur le marché, ça prend toute la place sur le plan de travail de ta cuisine, et toute la table aussi. Tu es ruinée, mais heureuse de rencontrer bientôt ton nain et de savoir que tu pourras lui donner un biberon, alors qu'il te regardera tendrement de ses grands beaux yeux bleus, moment intense de pure communion mère-main.

Et tout ça pour quoi? Pour qu'au final, ce soit ton nain qui choisisse à ta place. Déjà, oui. Oh non, pas avec ses mimines qui sortent à peine du body en taille naissance, emmitouflé dans sa nacelle qui prend trop de place dans les rayons de chez Leclerc, mais en s'endormant sur le bib parce qu'avec le silicone c'est trop difficile pour lui, ou en vomissant ses 90 ml de lait ingurgités trop vite car le caoutchouc c'est trop facile. Ou les deux. Oui, ça arrive aussi...
Tant pis pour le gentil écureuil et son ballon...
Ton nain choisira aussi en te faisant dire qu'avec le petit papillon, le train de bulle n'est pas assez régulier (et le mâle est bien d'accord avec le nain, et puis le nounours sur sa balançoire, il n'a pas l'air net) et que du coup il a pourri ton petit haut chéri en un geyser de lait, alors qu'avec les autres, les droits et en triangle (j'me comprends) ça passait mieux.
Mais comment ça s'était passé, déjà, avec les jaunes avec la petite souris, déjà??!!! Ah zut, t'as pas noté ça, recommences... (prends des notes, fais des tableaux excel, achètes des post-it, jeune maman, tu en auras besoin car ta mémoire flanchera)

Tout ça pour dire que ça laisse le mâle dépité avec 15 cartons de bibs inutilisés à mettre à la cave ou au grenier, ça j'ai déjà dit, ça dépend de comment c'est fait chez toi.

Jouons z'un peu : comment recycler ces kyrielles de biberons z'inutilisés?? Je propose le jeu de quilles, à condition de les laisser vides, sinon, c'est la cata, et aussi de jouer, dehors, très loin de tes oreilles. Je propose aussi de les transformer en vases, pour les futures fleurs en paille que ton nain fabriquera à l'école. Ou encore en guirlande : hop, une loupiote dans chaque biberon, un brin de rafia, et succès garanti dans le prochain modezettravaux. Si j'osais, je proposerai bien aussi des boucles d'oreilles, les maxi reviennent à la mode...
Sinon, il y a toujours plein d'associations avec plein de gens gentils dedans qui récupèrent les biberons pour les distribuer à celles qui n'ont pas eu tous les choix !

(Pas de pause pub dans la lecture de cet article, parce que bon, d'accord, pas de retour sur la polémique. Mais bon, j'ai donc presque tout testé et les dodie, c'est ce que mes nains ont tout de même le plus adopté. Chut !) Assez joué, on s'y remet !

Biberons choisis, ou presque, tu te poses la question: je stérilise ou pas? chacun(e) fait bien sûr comme elle veut, là.
Moi, dans mon 1er appart', une fois virés du plan de travail la super cafetière, la bouilloire pour le thé et mon cuiseur vapeur pour mes papillotes de poisson « j'aipasdenainjefaismacrâneuseej'invitedescopinespourlethéetjeconcoctedebonspetitsplatslégersquiprennentdesheures », parce que ça prenait trop de place, il me manquait encore quelques mètres carrés pour poser un bac de stérilisation.J'ai tenté une fois de tout faire bouillir et en dehors de la buée sur mes vitres ( sales) pendant 48h et l'impression de sauna finlandais dans ma cuisine, ben j'ai trouvé ça long, fastidieux et puis en reposant le tout très délicatement sur l'arbre à bibs, j'ai failli pleurer en me disant qu'il y avait peut être bien une bactérie qui avait eu le temps de se poser dessus dans la manip...
moi, je ne stérilise pas, je goupillonne. Enfin au début. Là, au bout de 3 ans et ½, je rince bien. Bouh, oui, bon, hein...

Après, tu te poses encore une question : le chauffe-biberon ou le biberon à température ambiante?
Oui, tu te poses plein plein de questions. Probablement, trop, mais c'est comme ça, tu n'es pas tout à fait Wondermamn qui prépare des bibs à la température idéalement topissime. Oui, mais elle triche, elle tourne très vite sur elle même, et même sans mon minishort à paillette et son diadème qui brille, elle a toujours ce superpouvoir. Ça s'appelle la force centrifuge et la fiction.
Toi, tu as tout de même rêvé, mais ça n'a pas marché : 1) ta tentative de coiffage (non pas coiffure, coiffage) est partie en vrille en moins de 2 secondes, 2) tu as mis du lait de partout, parce tu as oublié de fermer le bib avant de tourner très vite sur toi-même et 3) tu as tout de suite eu la tête qui tourne et tu t'es vautrée par terre, achevant de répandre sur ton carrelage les derniers ml de lait restant par miracle dans le biberon...

Alors tu oublies et tu réfléchis autrement : chauffe-bib? Micro-ondes? Rien?
Moi, je suis bien partis-âne du moindre effort, alors hop, température ambiante. Mais bien sûre, bonne maman primipare que j'ai été, j'ai tout de même investi dans un chauffe biberon.

Hop, la bonne dose d'eau, hop, le calcul de la bonne dose de lait, hop, dans le chauffe-bib, hop la minuterie trop bien faite en fonction de la dose et même si t'es en été ou en hiver, le temps de remettre la main sur ce fichu bavoir qui a encore glissé, trempé, entre les coussins du canapé (ah, ça venait de là aussi, l'odeur de lait caillé, pas uniquement de toi, ni de ton T-Shirt), le temps à ton nain d'améliorer ses performances vocales, et hop, une bague, une tétine, on sert un peu mais pas trop, on se cale dans le canapé et hop, tranquille. Et glou et glou et glou. Youpi.

Bon, bien sûr, ce temps béni ne dure pas : il y a la version « jour » et la version « nuit », quand, à 3h du mat', tu n'as guère les yeux en face des trous, que tu te plantes déjà sur les doses d'eau et de alit en poudre, alors tu recommences, tu t'énerves parce que le nain, lui, il vocalise fort, et que dans le feu de l'action, tu arrives à te crâmer avec le petit filet de vapeur qui sort du haut du chaffe bib et que tu fracasses tout par terre.

Et puis rapidement, avec le minuteur version été ou hiver, le nain commence à faire le lien entre le bib et son estomac : il a faim, maman joue dans la cuisine avec de la dînette, il y a le petit bruit du minuteur et après, miam miam. On peut rester discrète sur la dînetter, mais le petit bruit, très vite, c'est un peu comme la madeleine de Prout : le bruit = le bib. Si, ça fait déjà des raccourcis de ce genre, un nain. Même très nain. Alors 72 secondes de temps de chauffe, c'est 71 de trop (et surtout avec un 2ème nain calé sur les horaires du grand frère, double dose de cris et de larmes pendant deux fois 72 secondes? Non, une simple dose suffit,avec 25 sec au micro onde pour les 2 bib et pis vala (oh la vilaine maman qui met les bib avec peut être du bspA au micro onde !!!)

Bref, j'ai un peu mis le temps de rédiger cet article : 3 mois (oui, mais c'est parce que dès que j'allume l'ordi, il y a un article de Marie et que je passe mon temps à pleurer de rire avec mon mâle en le lisant, et après, c'est déjà l'heure de Plus Belle La Vie), alors pour les laits en poudre, on repassera.
Et sinon, vous les recycleriez comment, vous, les bibs?? parce qu'il m'en reste toujours, là...

28 nov. 2010

Nulli a des principes. Multi a des nains. Volume 2

Pour toi public impatient, voici le volume 2 de nos plus jolis principes. Ceux qu'on pensait ancrés en nous, ceux qu'on pensait acquis à jamais, ceux qu'on pensait transmettre à nos nains. Et qui, par la force de ces mêmes pourris de nains, ont évolué, ont faibli. Et qui, ont fini par passer à la trappe. Lamentablement.

Nulli, ze dream :

"Chouchou? Tu as vu le nain de Multi? Nan pas le petit, le grand. Oui, celui qui a 3 ans. Il a encore une tétine. C'est fou ça quand même.
Oui, que pour dormir. Enfin, là tu vois je suis passée chez elle, il sortait de la sieste et paf, il l'avait dans le bec. C'est d'un ridicule. Ils ont l'air bêtes avec ça, c'est vraiment moche. En plus, sur la sienne yavait écrit "J'aime ma maman". Ce que ça peut être nase. Et puis on ne pige rien quand il parle du coup. Bon, déjà qu'on ne pige pas grand chose mais avec son truc dans la bouche là, c'est immonde. Il bave, il crache et puis tu dois lui faire répéter. Enfin, Multi n'arrête pas de lui dire "enlève ça de ta bouche on ne comprend pas". C'est de sa faute aussi, c'est ELLE qui lui a mis d'abord hein?? Hein Chouchou?
Nous, enfin je ne sais pas ce que tu en penses, mais NOUS, on ne donnera pas de tétine au nain. Nan. 
Moi, je n'ai jamais eu de tétine hein, je prenais mon pouce. Et bin c'était très bien comme ça.
Au moins tu l'avais toujours sur toi. Pas besoin d'aller la chercher en pleine nuit sous le matelas comme Multi me raconte. Alors ça, la tétine, c'est NON. Pas pour mes nains en tout cas"
discrète la tétine du nain...

Multi, ze réalité:


Caoutchouc ou silicone. Physiologique ou à bout bombée voire en forme de cerise, tu es incollable sur les tétines. Les tututtes, les totottes, les tchou-tchou. RI-DI-CULE.
Tu te revois encore avant d'avoir ton premier nain. Pas de tétine, le nain ne sera pas dépendant d'un bout de plastique. Et nous non plus.
Le nain arrive. Dix jours après, direction la pharmacie:
- Bonjour mon nouvel ami (tu ne le sais pas encore mais grâce à moi tu vas pouvoir partir aux Seychelles cette année - avec le médecin généraliste et le kiné) je voudrais une tétine 0-6 mois silvouplé, poliment demandé (sinon je vais craquer - moi ou mon bout de sein sanglant).

Le nain a pris sa tétine. Il a eu l'air niais comme tous les nains avec les tétines. Mais tu as pu reposer ton mamelon irrité (beurb) qui, soit dit entre nous, en avait bien besoin.
Et c'est comme ça que tu es entrée dans le monde infernal de la tétine.
Avec ses partisans : "bah, ça ou un pouce tout ramolli, au moins la tétine tu peux la stériliser hein?"
ou ses vifs opposants : "tu verras quand il faudra la lui supprimer, tu viendras pas dire qu'on ne t'avait pas prévenue ok?".

Et avec sa réalité:
La tétine craquée-bousillée (on ne va tout de même pas la mettre au nain - pourrait s'étouffer) un dimanche à 19h (et pas de tétine de rechange pour la nuit à venir-gulp-bouffée d'angoisse ingérable).
La tétine perdue trente cinq mille fois en 6 mois, préférentiellement de nuit ou en voiture (entre la portière et le siège auto-avec le doudou). Les pleurs de nuit, les levers pour cette "put** de tétine de merde, je te jure les prochains prendront leur pouce", les recherches infructueuses "tu l'as mise où ta tétine le nain??? c'est pas vrai ça, là? nan. là? nan. Ah! Entre le tour de lit et le matelas, logique".
La tétine perdue dans la rue qu'on recolle discrètement dans le bec du nain après l'avoir pitoyablement essuyée sur le manteau (ou mise dans la bouche pour la nettoyer couvrir de bons germes dégueulasses)
La tétine "J'aime ma maman", pas pire que "J'aime le foot".
La tétine accrochée au doudou qui passe lamentablement ses journées dans la "caisse à doudou" de l'école, à fréquenter allègrement des milliards d'autres gentils petits germes..
La tétine que le nain garde dans la bouche pour parler ce qui donne des conversations dans le genre:
pour toi, maman écolo. Mouarf!

"Maman, chzé vu une chorte de chtractopelle chur le chemin za l'école che matin"
"Enlève ta tétine pour parler le nain, on ne pige rien"
"Maman, j'ai vu une sorte de tracto pelle sur le chemin à l'école ce matin"
"T'as vu un tracto pelle à l'école?"
"Mais non maman !!!" (nain qui s'énerve)
"Où ça alors?" (là, tu tentes de comprendre quelque chose qui, tu le sens, est juste carrément incompréhensible et inintéressant)
"Mais cheuteul'ai déchadi" (nain qui part dans les aigus)
"Quoi? Ré-enlève ta tétine le nain, je ne comprends pas"
 "J'ai vu un tracto pelle sur le chemin, c'est pas vrai mais tu comprends rien" (nain excédé au bord des larmes)
" Ok, le nain, j'ai compris".
"Snif" (nain qui chouine et qui se re-colle la tétine dans le bec de dépit)

Moralité: dire qu'on a compris tout de suite, surtout s'il est question d'un tracto pelle (puisque de toute façon, ce n'est pas très intéressant - et qu'on évite un drame cognitif).

En bref, la tétine, en bonne Multi, tu maîtrises.
Tu sais donc maintenant à quel point la tétine n'est RIEN sans un bon accroche tétine. Et sans quelques remplaçantes.
Tu sais aussi que la tétine doit rester un accessoire pour dormir (bien que ce concept échappe quelque peu au nain) ou en voiture (ah, les quelques minutes de silence où seul le bruit du tétouillage résonne dans le Scénic surchargé). Et que pour décider le nain à abandonner sa tétine, bin, heu...tu as plein de théories.
Exemple: le nain la donnera à ce sympathique Papa Noyel (qui fait déjà régner l'ordre dans les chaumières à nain depuis 1 mois) quand il sera prêt.
Ou bien, le nain la mettra dans une boîte pour l'envoyer à Sam Sam (ou tout autre héros sympathique).
Bref, le nain ne veut pas quitter sa tétine pour le moment, mais en vraie Multi, tu sais bien qu'il le fera quand il sera prêt. Si. Car laisser la tétine, c'est grandir. Et tous les nains veulent grandir.
Alors que le pouce, hein??? Ahahahaha...on fait moins les malins. Parce qu'on ne peut pas se couper le pouce pour l'envoyer à Sam Sam, c'est trop dégueulasse...


Nulli, ze dream:
"Chouchou? Je suis rentrée de mon week end chez Multi...youhou.... Oui, ça va, je suis juste rétamée. Attends, 6h45 ce matin quand même. Un dimanche. C'est fou ça. Nan mais attends, ils se couchent à 20h30 et se lèvent à 6h30. Je le crois pas. Heureusement que tu as une petite soirée parce que t'as pas  de matin quand même.
Nan mais tu sais pourquoi? Moi j'ai compris. Parce qu'ils ont le droit de regarder la télé le matin voilà tout. Bin si hein. Ils le savent. Du coup à 7h, ils sont là avec leurs biberons devant la télé. Des zombies.
Alors Multi me dit "ouais mais c'est que le dimanche quand ils se lèvent tôt". Tu parles. Ils ont leurs petites habitudes tu sais.
Tu vois Chouchou, je me disais, moi, pas de télé le matin. Et pas trop en journée. Nan mais ça les rend vraiment zombies je te jure hein, tu aurais vu ça. Le petit lui tend le dividi. Genre à 20 mois il connaît le nom du héros, tu le crois ça?
Nous, on les prendra dans notre lit et on se rendormira tous ensemble, ça sera juste trop chouette..."
avec nains: tu peux remplacer le 10 par un 6


Multi, ze réalité:

Dimanche. 6h22.
"Mamaaaaaaaaaaaaaaaaan???"
"Gné?"
"A faim"
"Gné? Le Mâle?"
"A faim Maman. Biberon"
"Re-gné. Dodo"

Et la journée commence.
"Jouez un peu dans votre chambre hein, les nains? Papa et Maman restent un peu au dodo quand même"
" Mais maman c'est l'heure de se réveiller, il fait jour"
" Alors je t'arrête tout de suite le nain, c'est l'été. Il ne faut donc pas se fier au soleil mais à ce put*** de réveil (que tu ne sais pas encore lire). Et là tu vois, c'est encore un 6. Et Maman ne bouge pas avant le 7 (et le Mâle avant le 8). Donc, tu joues avec ton nain de frère et tu saoules pas."

Parfois, tu peux re-somnoler. Quelques minutes. Ou secondes.
Un cri strident te réveille. Qui contient généralement ces mots "Maman. Fait mal. Méchant. Pas beau."
Ou encore "Peux m'attraper. Livre. Tout en haut".
Si tu es moins chanceuse, tu peux même être re-réveillée de ton pseudo somnolage par la chute d'un objet contondant sur ton divin faciès ensommeillé. Genre un tracteur. Ou une toupie en métal. Ou un livre, ce qui n'est pas moins douloureux (surtout si le petit a envie de lire un imagier Père Castor aux coins acérés).

Ah, les nains qui se rendorment dans le lit des parents. Ton rêve. Mais comme tu es propriétaire de vrais nains, tu sais que c'est impossible. Oh mais tu as tenté. Si.
Petit nain entre vous deux.
Temps record : quinze minutes (et encore il était malade).
Activité motrice au repos le temps que tu te rendormes un chouilla. Puis phase d'observation active et prise de contact tactile.
Touchage de tête. Touchage des yeux. Des oreilles. Et de la bouche. Doigts dans la bouche.
Puis prise de contact sonore : "tu dors maman?"
"oui le nain"
"bin non tu parles"
"je parle en dormant le nain"
"Ah"
Le nain n'est pas si bête.
"Papa?"
"....."
"Maman?"
"Maman dort, va voir Papa"
"Papa dort Maman, il ne parle pas"
Le fourbe.
"Oui le nain?"
"On joue?"
"Nan"
"Mais je suis réveillé moi"
"Bin va en parler au chien, vous devez être les seuls à avoir envie de jouer à 6h35"
"Mais t'es bête maman, le chien y parle pas"
"C'est bien dommage"
"J'ai faim"
"Chuuuuuuuuuuuut" (le Mâle qui croit encore qu'il va pouvoir dormir)
" Ahhhhh Papa tu dors plus"
"Et merde"
" On dit pas merde Papa"
"Oui, bon, ça va, mais heu" (ça y est, le Mâle est de mauvaise humeur)
"Bon, allez, je vais faire les bib'".
"Ouééééééééééééééé"
"Et ferme la porte en sortant" (Le Mâle, goujat)
le nain est un zombie, certes...mais toi, tu dors.

Alors oui, oui, et triple oui, si un dimanche matin, à 6h45, tu croises la petite tronche de Oui Oui qui te sourit lamentablement sur sa pochette de dividi, tu le mets dans le lecteur.
Et tu colles les nains devant. Avec leurs biberons au chocolat. Et une couverture (tu n'es pas une mère si indigne). Et tu sélectionnes "TOUS LES EPISODES".
Et tu remontes près du Mâle. Quasiment une heure de répit. La vie est belle.

Nulli ze dream:
"Beurk, beurk et rebeurk. J'ai cru que j'allais dégueuler hier chez Multi pas toi Chouchou? Nan, pas avec la raclette de Multi (d'ailleurs sait elle faire autre chose?). Nan, tu sais avec leur nain qui pisse et chie dans le pot. C'est vraiment crade hein? Je veux bien qu'il apprenne à être propre mais enfin, il y a des limites quand même. Parler pot tout le temps...et le nain qui ramène son pot. Nan mais j'ai cru que j'allais lui vomir dessus. Et puis cette manie qu'ils ont de lui demander s'il a envie de faire pipi tout le temps. Il sait quand même non? Et puis ce pot ridicule en forme de voiture, j'hallucine! Enfin, il a quasiment 3 ans, il est super en retard non? Enfin MOI j'étais propre à 18 mois m'a dit ma mère.
Tu verras Chouchou, notre nain sera propre tôt et il n'y aura pas besoin d'en faire des tonnes comme ça. Franchement, ça me dégoute, limite ils ont mis le pot au milieu du salon quoi. Et puis féliciter pour un pipi, je rêve..."
on applaudit le nain....youhou...

Multi, ze réalité:
La propreté, miam, ton rêve.
Finito les couches atomiko-dégueulasses, finito les lavages de cucul au karcher dans la douche, finito le "ah merde, il a fait caca, on est en ville, on n'a pas de couches et il en a partout".
Adieu les calculs savants devant la montagne de couches "Jumbo Pack" avec le portable ouvert en mode Calculatrice (alors si je prends le Jumbo Pack, ça me fait la Huggies au prix de la Carrouf', ça vaut le coup quand même).
Adieu les odeurs de poubelles à couche, de fermage de sac poubelle en apnée (avec la peur, la hantise, de se coller un morceau de crotte maudite sur le doigt).
La propreté du nain, c'est une étape pour le nain, mais c'est surtout la fin d'une période odorante difficile pour toute Multi qui se respecte.
Cela dit, entre le moment où le nain se trémousse en marchant comme Donald en tirant la couche et en annônant "Caca" d'un air lamentable... et le moment où il est capable d'aller tout seul aux toilettes...il y a tout un monde parallèle vraiment dégueu. Vraiment hein.
Entre les oublis dans le slibard (beurb) : "Le Mâle??? C'est ton tour..."
Entre les pots à vider: "Le Mâle??? C'est ton tour, ça se décroche pas!!"
Entre les trajets en voiture "Maman? Pipi. Tout de suite". Trop tard. Siège toto puant et ruiné.
Entre les courses au Cora : "Maman? Caca. Tout de suite. Trop tard. Honte suprême et rachat d'un slibard/jogging Influx.
Entre les soirées entre amis: "Délicieuse ta raclette Multi..."
"Merci Nulli"
"Maman??"
"Oui le nain"
"Regarde le pot, j'ai fait pipi"
"SUPER LE NAIN (voix hystérique, mélange d'extase et de réjouissance forcée), t'as vu Nulli? à voix basse : il faut l'encourager, il commence à être propre.
et là, Tchoupi tu vois il fait aussi CACA dans le pot...

Et oui, l'apprentissage de la propreté, les slips motivants et le pot en forme de voiture (ou de trône), les bouquins débiles où ce mauvais Tchoupi veut verser son pot dans les toilettes...(le nain veut faire la même chose mais renverse immanquablement la moitié de son pot sur le carrelage de la salle de bain).
Le pipi dans le pot et la demande incessante : "T'es certain que tu n'as pas envie de pipi le nain?"
"Nan"
"Bon alors on va chez Jardiland"
Chez Jardiland: "Mamaaaaaaaan?? Pipi"
Sur la parking, entre deux voitures, tu montres au nain comment faire pipi. Le nain en fout partout sur tes godasses, dans son slibard, et sur tes mains.
Beurb et rebeurb.
La propreté, que du bonheur. Surtout quand elle est acquise.


To be continued, évidemment, mais à chaque jour suffit sa peine...

En bonus track pour toi, quelques minuscules concessions de rien du tout (qui, sincèrement, ne dérange personne et même plus toi):

- Le nain ne mangera pas entre les repas
Sauf quelques tonnes de compotes dans la voiture. Et quelques milliers de croûtons de pain à 18h30 quand on est encore en ville.

- Le nain n'aura pas de pistolet
Sauf que tu n'avais pas pensé qu'il gagnerait ça à la pêche aux canards

- Le nain n'aura ni Spiderman, ni Oui Oui, ni aucun de ces héros RI-DI-CU-LES
Sauf sur son pyjama. Et ses bottes. Et son bonnet. Ok, et ses gants. Mais c'est tout hein. Ah oui, et ses chaussettes aussi.

- Le nain ne dira pas de gros mots. Du tout.
Sauf que toi même tu dis "putain, chier, merde". Et "elle va avancer la connasse???!!" au volant.
Du coup, la dernière fois que le nain a dit à son frère "putain t'avances avec ton poney là??" tu t'es sentie légèrement pourrite (et coupable).
Wondermaman m'a offert ça...je ne sais pas comment je dois le prendre


23 nov. 2010

Lubie de nains

Mais pourquoi? Pourquoi le nain il fait des trucs comme ça???

Pourquoi le nain aime t'il se balader à poil ?

Pourquoi le nain court-il avec une bassine sur la tête en hurlant "vasiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii"?

Pourquoi le nain veut-il absolument dormir avec la cuillère à pâte Ikéa posée à côté de son lit?

Pourquoi le nain tient-il à écouter huit fois de suite Pierre et le Loup?

Pourquoi le nain passe-t'-il des heures à transvaser de l'eau d'un petit verre à un autre petit verre?

Pourquoi le nain veut-il manger avec le bavoir ROUGE et surtout pas le bavoir BLEU?

Pourquoi le nain pose t'il toujours la même question le soir quand je referme la porte de sa chambre? Maman, tu viens me dire demain quand c'est l'heure?

Pourquoi le nain persiste t'il à appeler son vélo - sa moto, ou sa moissonneuse batteuse?

Pourquoi le nain reste t'il debout dans son bain tiède?

Pourquoi le nain veut il toujours faire pipi quand il passe à table?

le nain aime se pavaner en tenue


Pourquoi le nain dit il "Bonjour Monsieur" aux dames? Et "Bonjour Madame" aux monsieurs ?

Pourquoi le nain vénère t'il Flash Mac Queen?

Pourquoi le nain veut il disposer ses huit cents peluches au pied de son lit tous les soirs?

Pourquoi le nain veut il conduire alors qu'il ne voit même pas la route perché sur mes genoux?

Pourquoi le nain se réveille t'il plus tôt le week end alors qu'il pourrait faire la grasse mat' ?

Pourquoi suis-je obligée de réveiller le nain les jours d'école?

Pourquoi le nain retient plus facilement mes "putain chier" que mes "oui, merci beaucoup, excellente fin de journée à vous aussi"?

Pourquoi le dessus du Petit Ecolier fond il mieux dans la main du nain que dans sa bouche?

Pourquoi le nain répond-il "caca" à chaque question que je pose?

Pourquoi le nain parle t'il d'une voix aiguë lorsqu'il est fatigué?

Pourquoi le nain appelle t'il sa mamie lorsqu'il tombe et qu'il se fait mal?

Pourquoi le nain met-il ses chaussures tout seul à l'école uniquement?

Pourquoi le nain me répond-il "des frites" à chaque fois que je lui demande ce qu'il veut manger?

là, le nain pense que tu ne le vois pas...crétin le nain??


Pourquoi le nain veut-il toujours regarder le même dessin animé?

Pourquoi le nain me laisse t'il toujours les yaourts à l'ananas? Et le morceau noir pourri moisi de la banane?

Pourquoi le nain s'endort-il à 20h tapantes quand c'est le Mâle qui le garde?

Pourquoi le nain redescend-il trois fois de sa chambre quand c'est moi qui le garde?

Pourquoi le nain accroche t'il le chausse pied à son poney à roulettes en disant qu'il va labourer les champs?

Pourquoi le nain enlève t'il systématiquement notre couette et nos oreillers pour en faire un tapis convenable afin de sauter sur du lit au sol en hurlant "Galipeeeeeeeeeeeeeette!!!"?

Pourquoi le nain dort il dans son coffre à jouets en disant que c'est une cabane?

Pourquoi le nain ne prête pas son ballon, même au Mâle qui veut jouer avec lui?

Pourquoi le nain sait il se servir de mon téléphone mieux que moi même?

Pourquoi le nain veut il toujours un mini-caddie en courses? Et pourquoi l'abandonne t'il au bout de 10 minutes lorsqu'il est plein?

Pourquoi le nain se baigne t'il dans le pédiluve?

Pourquoi le nain n'aime pas les pulls à zipette?

Pourquoi le nain perd il toujours son nin-nin (doudou) entre le siège auto et la portière de la voiture?

Pourquoi le nain oublie t'il le sus-mentionné nin-nin (doudou) dans la caisse à nin-nin (doudou) de l'école?

Pourquoi le nain se rend-il compte qu'il a oublié son nin-nin (doudou) dans la caisse à nin-nin (doudou) de l'école juste avant que je mette le clignotant pour me garer devant la maison?

Pourquoi le nain préfère t'il les goûters (caloriques) que lui apporte le Mâle?

 Pourquoi le nain est-il une grosse balance?

Pourquoi le nain veut il porter tous les jours son tshirt Oui Oui?

Pourquoi le nain veut-il monter sur le toboggan à l'envers?

Pourquoi le nain trouve t-il que l'accroche caddie en métal est agréable à mâchouiller?

Pourquoi le nain arrive t'il à pourrir les plus jolies fringues et à conserver intact les horreurs offertes par Tata Relou?

Pourquoi le nain mélange t'il la pâte à modeler trente secondes après qu'un pot neuf ait été ouvert?

Pourquoi le nain veut il dormir avec son costume de Spiderman?

Pourquoi le nain veut il vivre avec son costume de Spiderman?

Pourquoi le nain prend il les rails du train Ikéa pour faire semblant de tuer son frère?

Pourquoi le nain fait-il caca dans sa couche quand on a oublié les lingettes à la maison?

Pourquoi le nain veut-il la tétine rose pour son biberon?

Pourquoi le lendemain, préfère t'il la violette?

Pourquoi le nain porte t'il la couronne de roi de la galette tout l'été?

Pourquoi le nain veut il venir aux toilettes quand on y est déjà?

Pourquoi le nain veut il qu'on vienne l'essuyer quand on est à table?

Pourquoi le nain aime t'il taper dans les flaques, même sans bottes?

Pourquoi le nain n'aime t'il pas remonter sa luge après avoir descendu la pente?

Pourquoi le nain pense t'il qu'il a quatre petits chats qui vivent sous son oreiller?

Pourquoi le nain ausculte t'il son frère avec une canne à pêche ?

Pourquoi le nain boit il l'eau du bain en s'en délectant tout en disant "c'est une bonne bière, comme papa"?

Pourquoi le nain veut il "prendre l'apéritif" tous les soirs?

Et ton nain, il fait quoi??? Rassure moi va!

22 nov. 2010

L'essentiel pour nain

En ce jour de non-accouchement de ma part, je tenais à te faire partager un ebook pour parents.
Un quoi???
Pardon, t'es pas un geek public.
Un livre intéractif. Oué, ça fait moins classe hein. Alors t'as le droit de dire ebook d'un air hautain et supérieur.
Vas y, ça fait du bien (l'air hautain).

Cet ebook (l'air pincé, n'oublie pas), a été pensé et imaginé par Julien (et cette fois, je pense que ce n'est pas un pseudo - j'ai enquêté) de chez Affaires de Mômes. Il s'agit d'un Abécédaire (mais pas pour le nain, attends je te vois venir).
Nan, cet Abécédaire est un truc rien que pour les parents de nains. Pour une fois qu'on pense à nous, les propriétaires... un peu de SAV ça ne fait pas de mal, crois moi.
En bref, ce cher Julien a eu l'excellente et la mirifique idée de me contacter ainsi que quelques blogueurs peu connus (que je vous invite à découvrir évidemment) mais néanmoins sympathiques du genre Ezabel, La Mère Joie, Ma Mère sur la Toile, Mon Blog de Maman,  La Fille aux yeux couleur menthe à l’eau, Marjoliemaman, Miss Brownie Till the Cat (un Mâle, un vrai !!), Sabine et Associés, Mère Bordel, 1 gars 3 nanas (un 2ème Mâle !), Cranemou/Le Deuxième, et j'en oublie certainement (n'oublie pas mon neurone unique et défectueux).

Le principe est simple : demander à chaque blogueur d'écrire un petit artikeul sur l'objet pour nain qui leur semble IN-DI-SPEN-SABLE.
Et évidemment, comme c'est un Abécédaire, il faut que chaque lettre de l'alphabet soit représentée. Genre le C de Cocoonababy, le R de Robeez (je ne vais pas tout te citer, il y en a 26 hein...).

Bref, quelques bons plans, des textes souvent succulents (surtout le V, c'est une certaine Marie qui a écrit ça, tu m'en diras des nouvelles). Je t'invite donc à le consulter là, ou bien plus bas, sur mon blog (parce que je sais que tu n'aimes pas aller ailleurs un lundi matin, bouh...c'est dur).

Que c'est joliiiiiii....

Tu me connais bien et tu sais pertinemment que je n'ai pas pu me limiter lorsque Julien m'a demandé d'écrire 1 page (1 seule, tu le crois ça? A moi? Je me marre), je te livre donc ici ma version intégrale qui est tout de même nettement plus fournie que ce que tu pourras trouver sur l'Abécédaire.
Rien que pour toi public. Cet artikeul, si tu es un fervent admirateur de ma délicate personne, tu l'as déjà lu. Oui, parce qu'en vrai, je l'avais déjà écrit. Mais je l'ai ré-écris (jsuis pas comme ça) et peaufiné.

Donc, moi, c'est le V de Vélo. Oui, je voulais le G de gournain (gourdin pour nain, nouveau lecteur) mais c'était déjà pris.

"Lorsque tu deviens parent, tes priorités changent. Ce n'est rien de le dire. Adieu petit ciné en amoureux et verres en terrasse yeux dans les yeux. Bonjour rituels du coucher interminables et balades à neuf heures du matin le dimanche dans une ville encore endormie
D'ailleurs, je ne sais pas si tu as remarqué mais le seul objectif de tes journées depuis que tu es parent est de fatiguer ton nain pour que, je cite, « il s'endorme bien le soir ».
Ne mens pas, c'est l'unique raison de se lever le matin de tout propriétaire de nain.
Comme je suis moi même l'heureuse propriétaire de nains surexcités et increvables (et que je suis foncièrement sympathique), j'ai choisi de te parler d'un moyen fichtrement efficace pour rendre ton nain aussi vif qu'une vieille serpillère le soir venu. Le vélo. Quoi? Un simple vélo peut transformer mon nain en un tas mou et informe?  Que nenni cher parent, que nenni. Je ne vais pas ici te parler du simple vélo, et encore moins du mauvais tricycle aux roulettes en plastique (qui réveillent la ville entière en ce fameux dimanche matin). Non, tu vas découvrir ici un magnifique objet : la draisienne.
Et oui, la draisienne est, par essence, le vélo des parents bobo-chics, à la fois casual et trendy. C'est à dire tout toi (et tout moi, par la même occasion).
Ce vélo, ce biclou, cette monture de rêve pour ton nain, ressemble à ça:
oui bleu, tu sais pourquoi...

Ne cherche pas les pédales cher parent observateur. Il n'y en a point.
Quel intérêt me diras-tu?
Apprendre l'équilibre. Tout seul, sans les roulettes. Et oui.
Le principe est simple. Le nain est assis sur la selle et ses pieds touchent le sol (à moins que tu sois pourvu d'un tout petit nain auquel cas je ne peux rien pour toi). Il avance (vite, surtout en descente) avec ses petits petons (comme il le ferait sur un porteur) et apprend ainsi à contrôler son équilibre (s'il lève les pieds du sol).
Le nain gère tout seul ses sensations, sans avoir les roulettes en aide. Et il se débrouille bien.
Enfin,  normalement. Et si tout se passe bien, un enfant qui utilise la draisienne (c'est le nom hyper scientifique du vélo sans pédales, je te le dis comme ça tu peux te la jouer) peut faire du vélo avec pédales sans passer par l'étape roulettes (ce qui évitera un dévissage-revissage de roulettes toujours désagréable).
A partir de quel âge?
Ce vélo peut être offert au nain ravi pour ses deux ans. Soyons honnêtes, au début, le nain, même ravi, risque de rester debout au dessus de la selle en avançant à petit pas. Aucun intérêt pour lui donc, et il va dédaigner la chose d'un air hautain pour s'intéresser à de vrais cadeaux.
Et toi, parent déçu, tu vas me maudire. Patience...Au fur et à mesure, il va regarder de plus près cet étrange destrier et tenter de l'apprivoiser.
Si ton nain est téméraire, il réussira à poser son délicat fessier sur la selle et à essayer d'avancer en poussant le sol. Puis, il va s'enhardir et, petit à petit, prendre de la vitesse.
En quelques semaines, sur terrain plat puis légèrement pentu (ne va pas tout de suite précipiter ton nain en montagne), il va maîtriser grave la technique (et tu vas craindre mille fois qu'il perde ses dents).Pendant ce temps, toi, parent ravi et conquis, tu vas pouvoir recommencer à te promener un peu partout avec un nain qui avance vite, qui ne traîne pas la patte derrière toi en chouinant et qui fait, par la même occasion, son sport quotidien (nécessaire à ta survie).

Comment bien choisir la draisienne du nain?

Tout dépend:
- de ton budget
- du caractère de ton enfant
- de ton mode de vie
- de ton nombre d'enfants

On trouve des modèles à partir de 50 euros environ et jusqu'à 150 (voire plus).
Évidemment, les différences se font sur la qualité de l'animal: bois/métal/plastique, sur les roues (en pneu plein ou gonflable), sur la taille (ajustable ou non).

 La chose la plus importante : la taille. Et oui, beaucoup de vélo ont une taille minimale qui est déjà bien haute pour un nain. Pour savoir quelle taille choisir, il te faudra mesurer la distance entre le sol et l'entrejambe de ton nain (opération délicate mais que tu peux réussir jeune padawan). Ensuite, vtu pourras choisir un vélo donc la selle s'abaisse jusqu'à cette taille. Si tu ne comprends rien à ce que je t'explique (pourtant très clairement), je te suggère de te rendre sur le site Cenetis qui propose un comparatif qui n'est pas mal du tout. Tu pourras également te rendre compte que peu de vélos conviennent à des petits de 2 ans. En tout cas, pas les moins chers, évidemment.

Pour le matériau du biclou, à toi de voir. Si tu vis en ville et que tu n'es rien qu'un parent bobo écolo, je te suggère un modèle en bois. Le poids est sensiblement le même qu'un vélo en métal et ils sont généralement très beaux. On peut trouver des modèles à partir d'une soixantaine d'euros. Inconvénients: pour une utilisation plus rurale dirons nous, le bois est un peu salissant et moins évident à nettoyer. Il ne fait pas très sportif mais plutôt chic ce qui ne manquera pas d'attirer les regards sur toi et ton nain (n'oublie donc pas de le vêtir en conséquence)

Les roues. Alors là, ça n'a l'air de rien, mais des roues qu'on doit regonfler tous les dimanches avant de sortir, ça gonfle, c'est le cas de le dire.
Je te suggère d'opter pour des pneus pleins. Ouais, carrément. Ce qui évitera à ton cher Mâle de te poser la question fatale: "mais où c'est TU as mis cette **** de pompe?" (car évidemment ce n'est jamais le Mâle qui range mal la pompe à vélo, c'est entendu).

La qualité. Un cher? Un pas cher?
Toujours la même question pour chaque achat de matériel pour nain. Un super poussette canne qui me fera les trois? Une toute pourrite que je jette si elle casse?
Ici, je te suggère de choisir la qualité mais pas le luxe. Pour tout te dire, le modèle que j'ai choisi m'a coûté 75 euros. C'est déjà pas mal je trouve. Mais nous avons 3 nains. Et nos balades en forêt dans la boue n'aident pas à la préservation du biclou, loin de là. En revanche, si tu ne vas pas faire de vélo souvent, si tu n'as qu'un nain (et que ça te suffit bien, merci), et qu'il ne fait pas de cascades, je pense qu'un vélo sans pédales basique conviendra très bien.

En conclusion:
Ce vélo est un des meilleurs achats que ma petite personne ait fait. Il est utilisé et plaît au nain qui fonce, avec son casque bien sûr (pour qui me prends tu?) et qui dérape (avec ses chaussures à mille euros) en hurlant de joie.

L'équilibre est maîtrisé et le passage au vélo avec pédales sera aisé.
De plus, la draisienne étant encore méconnue du grand public, tu t'assures une certaine popularité à chacune de tes sorties. Les gens sont épatés et regardent ton nain. Et pour une fois, ce n'est pas parce qu'il braille comme un putois affamé, sanglé dans sa poussette « qu'il veut sortir de là tout de suite ».

Si tu es conquis et que tu veux, toi aussi, offrir à ton nain une jolie draisienne (et à ta personne quelques heures de sommeil en plus), voilà ma sélection (qui n'est pas exhaustive) du moins cher au plus cher (mais tu l'auras remarqué, parent malin):

- B-BIP de chez Décathlon: léger et peu onéreux, il n'est ma foi pas très design. La selle est un peu haute pour un enfant de deux ans, je te conseille donc d'aller l'essayer avant avec ton nain. Et de t'armer de courage pour réussir à sortir du magasin sans (45 euros).

Mon premier vélo de chez Nature & Découvertes: Il est beau, il en bois, il n'est pas très lourd mais il est à essayer pour voir si la taille convient à ton nain (hauteur de selle à 37 cm tout de même). Prix: 70 euros

La draisienne Puky: celle de mon nain. Ma préférée donc. Bin quoi? Elle est un peu plus chère mais d'excellente qualité avec une hauteur de selle à 29 cm (une des plus basses du marché) qui permet au nain de 2 ans de l'enfourcher sans encombres.

Pour en découvrir d'autres, je te laisse surfer sur la page de Cénétis ou encore de Cyclable (mon chouchou) qui possèdent tout deux un choix épatant de draisienne (prix variés et modèles très chouettes)

Et voici l'Abécédaire cher public, à télécharger ou à consulter.
Allez, je te dis à tout à l'heure pour le tirage au sort du Give away...

18 nov. 2010

Le retour de la vengeance de la liste de maternité

 Je ne vais pas te faire l'affront ici de te rappeler, public fidèle (qui vote tous les jours pour ma tronche - et hop, un petit rappel, ni vu ni connu jt'embrouille), que je suis énorme et presque à court d'huile anti-vergetures (mouarf, pardon).

Je compte accoucher un jour, crois moi, mais pas avant de t'avoir délivré la (très) bonne parole.
C'est à dire, la liste de maternité (qu'elle est bien, qu'elle est belle, qu'elle est surtout très très tutile).
Oui, parce que soyons honnêtes, les listes données par les maternités sont légèrement, heu...comment dire...légères. Et pourrites. Si, faut le dire. Personnellement, j'ai été flouée, trahie et ridiculisée par ma première valise de maternité.
Déjà, je n'avais pas compris que j'allais rester 5 jours. Je ne sais pas, je me disais que, peut être, vu ma bonne gueule, ils allaient me relâcher au bout de 2 jours.
Et bien que nenni cher public, que nenni (et en plus, le nain a eu l'excellente idée de nous faire une jaunisse, donc j'ai rempilé pour un week-end de plus, le bonheur je te dis).
Bref, j'ai donc débarqué dans ma chambre (enfin le Mâle a débarqué, moi j'étais mourante de l'entre-jambe affalée dans mon lit après ce put*** d'accouchement) avec ma valise de maternité pour ce premier séjour (quand j'en parle on se croirait à Disneyland au ranch Davy Croquettes) . Ma valise était minuscule en fait quand j'y repense. Un bagage cabine quoi. Avé le vanity de pétasse (ok, rempli de truc pas glamours mais de l'extérieur, on n'y voyait que du feu).

Désolée Primi, mais un pyjama, ce n'est pas assez...
A l'intérieur, j'avais du mettre 1 pyjama pour moi (ruiné en une nuit - couche à hémorragie mal ajustée), 1 soutien gorge d'allaitement (minuscule vu la montée de lait) et un jogging (ruiné pour les mêmes raisons que le pyjama). Ah, si, j'avais pris quelques hauts. Mais vu la sudation, ils ont été ruinés aussi rapidement que leurs coéquipiers sus-mentionnés.
Le micronain n'était pas mieux loti. J'avais pris deux fois trop de trucs inutiles (genre QUI met des brassières à son nain??et des moufles??? en mai?) et deux fois pas assez de trucs utiles (comment savoir que j'allais faire tomber par trois fois le pyjama du nain dans l'évier encore trempé du bain...?? comment aurais-je pu penser qu'un miconain allait faire de telles bouses?? comment imaginer qu'un 3,7kg ne rentrerait pas un ongle de pied dans du naissance??).

En bref, le micronain et moi même n'avons pas été au top de la glamouritude lors de notre premier séjour à la maternité. J'ai du accueillir les gens avec une odeur de transpiration assez désagréable. Et le nain, pas mieux, avec son body crotté de méconium.

En bref, un séjour à la maternité, déjà que c'est juste franchement chiant et fatiguant, si en plus tu oublies la moitié des choses essentielles et nécessaires à ta survie, ça peut devenir zi hell. L'enfer quoi.
Rappelle toi de ce séjour à la maternité... (Primi, si tu veux mon avis, ne LIS pas ce vieil artikeul qui ne t'apportera rien de bon...). Il y a des moments, comme ça, dans une vie, où il faut avoir tout. Parce que la moindre contrariété peut te faire pleurer, déprimer (je suis grosse, je suis moche et en plus je sens le chacal moisiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii....)
Accoucher, c'est redevenir soi, en grosse. Et récupérer un micronain, qu'on ne connaît pas (enfin, il a l'air sympa mais on ne se connaît pas quand même).

Passer de l'état de grâce (grossesse glamour et ventre rebondi, teint de pêche et allure épanouie) à l'état de graisse (mollesse et cernes, cheveux ternes et peau grasse).

Il faut donc parer à toutes les éventualités histoire d'atténuer le choc.

Donc pour toi public, et surtout pour toi, Primi, jeune naïve à la valise peu chargée, j'ai décidé de remettre à jour ma vieille liste de maternité. Parce que mine de rien, je vais bientôt trimballer ma malle à roulette jusqu'au petit interphone des urgences : "heu...je viens pour un accouchement" (en même temps, ils se doutent que je ne viens pas là pour un cours de poney, hein?".
Voilà donc ma liste et des ajouts malins de ta pomme, public sympathique...
Multi SAIT qu'il faut parer à toutes les éventualités

Pièces administratives 


- Carte de groupe sanguin
- Carte Vitale (+ mutuelle)
- Reconnaissance anticipée (ou livret de famille)
- Résultats des derniers examens de laboratoire
- comptes-rendus d'échographies
- fiche d'inscription à la maternité (si besoin)

En gros tout ce que tu as sous la main. Dans une jolie pochette. Tu peux y glisser une photo de ton Mâle et de tes autres nains. Ou une photo de toi, avant, mais tu risques de pleurer à chaque fois que tu la sors de la pochette. Ou une photo d'une grosse moche, là, c'est mieux.

Pour toi-même
Pour le jour J (tout ce que tu peux emporter dans ton petit it bag quoi)


- Brumisateur d’eau minérale (potable…si on ne peut pas boire)
- Magazine peu intellectuel / Bon polar
- Du manger pour le Mâle (très important car le papa a TOUJOURS faim et rien ne peut lui couper l’appétit - je te suggère d'ailleurs de penser au salé ET au sucré car, en fonction de l'heure, le Mâle n'aura pas les mêmes envies - à croire que c'est lui qui accouche hein)
- Lingettes (qui sentent bon - et même des lingettes déodorantes si tu ne veux pas sentir le moisi du dessous de bras)
- Ipod (ça fait un peu associal mais si tu veux gérer tes contractions en écoutant du Shakira - ou bien le Tchoupi Tcha Tcha Tcha - c'est ton choix). Tu peux aussi prendre un cédé de musique (si on te laisse écouter ta propre musique en salle d'accouchement (c'est ça ou Nostalgie - accoucher sur du Eddie Mitchell c'est un coup à avoir une épisio ça).
- Coussin d’allaitement (on ne sait jamais)
- Chaussettes (la péri fait froid aux petons - prends en des belles hein, parce que les dépareillées trouées et tire-bouchonnées, ça peut te ruiner un souvenir)
- Appareil photo. Le seul risque c'est que le Mâle te prenne en photo. Genre "vas y cheeeeeeeeeeeeeese". En pleine contraction. "ça nous fera un bon souvenir, toi, la contraction, le monito" (je vais le tuer ce nase).

ouvre la bouche chérie...


Dans ta valise (malle)


Les fringues: 

- Culottes en coton (une taille au dessus) dont les coutures ne marquent pas. Parfois la maternité fournit des slips filets bien pratiques avec couche mais au bout d’une nuit tu es contente de mettre tes culottes. Idem pour les culottes jetables de grandes surfaces, elles rentrent dans les fesses et franchement, t’as juste envie d’être BIEN, enfin pas trop mal. Tu peux donc prendre des slips filets qui transforment ton fessier en jambonneau (sponsorisé par Charcupac) mais sincèrement, c'est juste la louze.

- Chaussettes (prévois en parce que tu risques de marcher dans l'eau de ta douche)

- Chaussons pas ringards (ou tongs pour la douche). Evite les charentaises ou les chaussons qui puent (déjà avant de venir). Et évite les énormes tête d'Homer Simpson. C'est craignos.


- 2 voire 3 pyjamas (éventuellement d’allaitement) Parce que le premier sera vite ruiné. Et tu vas te rendre compte que le deuxième est trop serré. Youpi, t'en as un troisième!


- 1 voire 2 pantalons de jogging  (crois moi, ton meilleur ami - j'en ai 3 dans ma valise - et tant pis pour ceux qui viennent me rendre visite)

- 1 pantalon de grossesse (pour la sortie, parce que NON tu ne rentreras pas dans ton jean étalon)

- des hauts légers parce qu'il fait toujours 50° dans les chambres. Donc privilégie les débardeurs, les tshirts, quitte à ajouter des petits gilets. En gros, prévois du twin set chérie. Ou une chemise qui s'ouvre (avec ça, tu vas faire des photos torrides, crois moi).
Et si tu allaites, n'oublie pas de prendre quelques hauts d'allaitement, ça t'éviteras de déballer le nichon devant tes gentils collègues (qui, du coup, ne savent ab-so-lu-ment pas où se mettre et hésitent à te regarder parler - gêne-honte et chèque cadeau).

- Soutien gorge d’allaitement ( voire 2 achetés avant accouchement une taille au dessus de ce que tu mets, le reste on verra après - tes obus vont un peu dégonfler, panique pas - pleure pas le Mâle) et les coussinets d’allaitement (si allaitement of course). Pour les coussinets, prends pas de la daube pour commencer. Prends des Avent par exemple. Parce que les cheap-cheap colle au bout du sein. Si. Et quand tu les enlèves, gulp, tu meurs. Enfin ton bout de sein meurt. Pas glop.

En résumé : prévoir des vêtements très très confortables, des tailles larges, amples et des hauts légers. 
n'en fais pas trop avec le jogging hein...

Le glamour

 - Si tu allaites, tu seras bien mignonne et tu prendras une crème anti crevasse si tu ne veux pas chialer ta race (le Cicalfate d’Avène est top.Sinon, tu as aussi celle Saugella, plus fraîche, et la Castor Equi et le Lansinoh - qui sont plus grasses, attention à ne pas tâcher des seuls hauts d'allaitements).


- Serviettes hygiéniques (surtout pas d’Always mais des Vania Night, les vraiment épaisses pour les premières nuits). Pour les jours suivants, on peut prévoir des Always (les night ou les violettes mais ce n’est pas suffisant pour le début). Et prévois un bon petit stock. On m’a même suggéré les culottes pour fuites urinaires, j'en ai acheté, je reviens vers toi d'ici quelques jours pour te donner mon avis de "maman teste les Tena" (ma vie n'est que strass, paillettes et papier cul).

- Trousse de toilette. Bon, normalement, ça tu sais faire (shampooing sec ou pas sec, gel douche surgras ou savonette - mais un truc qui sent bon et qui te réconcilie avec la vie,  LE saugella vert (antibactérien), de la crème de jour, du déodorant, une jolie brosse à dents rose (oui, tout doit être POSITIF), et un super bon dentifrice qui n'arrache pas la tronche - on a dit pas de violence…). Tu peux y ajouter un petit gommage, ça fait toujours du bien de se récurer un peu. Pas trop.
Si tu ne peux pas te lever les premiers temps, pense au spray à la menthe pour ne pas sentir le chacal, aux lingettes déodorantes (toujours rapport au chacal) et au petit miroir (pour t'arranger un minimum la tronche).
non mais on a vu le nain, on va y aller maintenant...

- suppos anti-hémorroïdes (glamour toujours, Cirkan je t'aime) et petits sachets anti-constipation. Si. Si tu ne t'en sers pas, tu seras la plus heureuse des femmes. Si tu en as besoin, tu n'auras même pas besoin de demander (à voix basse, pour que personne ne t'entende -honte).

- des mouchoirs. Et pas de mouchoir papier de verre. Du Ultra Baume qui caresse tes narines et tes yeux humides, voire même ta cicatrice d'épisio...
D'ailleurs, tu peux aussi emmener du vrai PQ (ça changera de celui qui t'arrache la moitié des fesses). Certaines mamans m'ont même conseillé une éponge 100% naturelle pour s'essuyer sans chialer. A tester.

- coussin de gel thermique (3M) qui s'utilise chaud sur tes énooooooooormes seins (mais néanmoins glamours et seskys) et froid sur ton entrejambe en voie de reconstruction.



- Maquillage (le minimum, certes, mais un peu quand même) avec une crème de jour un peu teintée éventuellement, du mascara (waterproof, n'oublie pas que tu vas chialer) et du blush rosé (histoire de ne pas avoir l'air d'un cadavre ambulant).

- sèche cheveu (voire lisseur pour les bombes seskuelles - genre moi). Pour tes cheveux. Et ta cicatrice (heu, pas le lisseur hein).

- Serviettes de toilettes (grande surtout, pour tout envelopper - si je ventre reste dehors, tu vas pleurer- voire un peignoir si tu aimes). Oui, tu peux prendre celle de Flash Mac Queen/ Dora pour penser à ta progéniture (restée avec le Mâle). Mais fais gaffe à ne pas la pourrir.

Un petit tapis de bain ( ou une serviette que tu détestes et qui sera dédiée à cet effet). Et oui, bien souvent il n'y a pas de bac de douche et c'est le ras de marée. Et je ne sais pas toi, mais moi je déteste avoir les chaussettes humides quand je retourne dans la salle de bain une heure après (et que j'ai oublié que tout était trempé). Énervement.

- une serviette de table ou un torchon (pour éviter de mettre du taboulé dans les cheveux de micro nain)

- une lampe de chevet, ou une petite veilleuse pour les bib/tétées de nuit. Parce que le néon de la chambre à trois heures du matin c'est juste l'angoisse.

- patchs lissants défatigants au bleuet (Klorane) à mettre dans le frigo de la chambre et à appliquer sous les yeux fatigués (ne sous-estimez pas cet accessoire qui vous paraît futile aujourd’hui…j’ai une amie qui a pleuré de joie lorsque je lui en ai ramené…). Crois moi, quand tu auras passé ton troisième jour à pleurer et que quelqu'un viendra te rendre visite, tu seras contente d'avoir pu faire dégonfler tes yeux de lapins myxomatosé.

- petits trucs à mettre dans la valise qui fleure bon la garrigue (ok, j'en fais trop), du genre soupline pour que le linge sente bon. Et pas le pourri de la valise (dans lequel le chat avait laissé moisir un cadavre de souris - c'est cadeau).

- Sac pour le linge sale (plusieurs sachets que tu pourras refourguer au Mâle qui ne manquera pas de venir te rendre visite). N'oublie pas d'ailleurs de lui montrer comment fonctionne le lave-linge (lave tout à 30° chéri, ça vaudra mieux pour tout le monde).

- des trucs à grignoter (fruits secs, bonbecs, saucisson - ça c'est pour les frustrées de la toxo, boissons sucrées, andouillettes??). En bref, fais toi plaisir. Mais ne te gave pas non plus car un bon séjour à la maternité, sans excès (rien qu'avec la bouffe beurb) te permettra de perdre déjà au moins 8 bons kilos. Et crois moi, c'est déjà ça de fait.


- des magazines crétins (donc pendant ton neuvième mois, tu accumules toutes les daubes possibles à lire - ne craque pas avant, tu seras contente de bouquiner ton Voici va!)

- un petit carnet sur lequel tu peux noter les heures de tétées/selles et compagnie. Pas pour le garder en souvenir hein (enfin, après bon, tu fais ce que tu veux) mais bien souvent l'équipe aime savoir ce que ton nain a fait. Genre s'il est sorti jouer au bac à sable ou s'il a mangé ses sushis quoi...

- si tu as une DS, prends la. Ouaip', ça peut servir. Idem pour téléphone, Iphone et compagnie. Enfin, ça, tu risques d'y penser. N'oublie pas ton chargeur hein??

- des sous! Et oui, entre la machine à café, les magazines à aller acheter, la caution de la télé (tu ne voudrais pas rater "qui veut épouser mon fils?" tout de même??), ça file vite. Et tu ne peux décemment pas raquetter ta voisine de chambre.

- une radio, si comme moi tu n'es rien qu'une bobo intello qui préfère écouter Inter, Culture et Info plutôt que d'allumer la télé (je sors).

Pour Micro nain


- Tenue de naissance si on en souhaite une particulière mais généralement ils lui mettent un pyjama (et un joli bonnet ridicule). Cela dit, si tu as un adorable ensemble de chez Bonpoint, mets le hein...au prix qu'il coûte, ça serait dommage.

- 6 à 8 Pyjamas (Primi, un pyjama c'est un truc qui a des pieds - nan je dis ça pour pas que tu confondes avec les combinaisons qui t'obligent à coller des chaussettes en plus à micronain). Tu trouves que ça fait beaucoup, certes, mais crois moi, un micronain est capable de tout.

- 6 à 8 bodys. Manches courtes ou longues selon la saison mais préférentiellement des trucs qui se ferment sur le devant (idem pour les pyjamas d'ailleurs), parce que c'est tout de même plus simple au début (quand tu trembles de peur de mal faire devant la puéricultrice (qui elle fait très bien, mais c'est son métier, t'en fais pas).

- 1 ou 2 tenues chic (enfin, chic...) mais sincèrement, le pyjama suffit bien pour la maternité! Micronain ne va tout de même pas défiler pour Gauthier hein?

- 1 bonnet en coton (bon, ici, les micronains n'en n'ont jamais mis hein, mais si tu aimes...prends le rouge, il fera Cousteau et ça fera des photos ridicules).

- Chaussettes (2/3 paires, au pire tu peux lui remettre les mêmes, c'est tout de même le digne descendant du Mâle).

- Turbulette/ Nid d’ange. Au choix. Je trouve le nid d'ange (sac à viande) très pratique pour allaiter car on prend le nain en entier, sans se galérer avec ses bras qui pendouillent. Plus facile donc pour le trimballer.

- Lange en tissu pour les régurgitis. Chez Ikéa, ils en font des chouettes. Tu peux aussi en teindre des blancs (wondermaman va!). A disposer négligemment sur ton épaule pour un effet de style très glamour trendy chic.


- Un joli nounours, un doudou, un nin-nin. Surtout pour faire accessoire sur les photos de la maternité. En plus, crois moi, tu vas en recevoir des tonnes (n'enlève pas les étiquettes, tu pourras les refourguer - pas à moi, merci).


- Tétine (si on le souhaite). Ici les micronains devaient rester sous lampe (je t'ai déjà dit que ces boulets avaient un ictère?) donc pour les calmer, j'ai usé lamentablement de la tétine pour micronain. Efficace. Me suis faite lyncher par les sage femmes ("nan mais il ne voudra plus du sein après ça") et ait allaité les nains sans souci jusque leurs quatre mois.

- Couches taille micro nain (si ta maternité n'en donne pas - ou si tu préfères lui mettre des Pampers)

- Les cadals pour les autres nains. Et oui, et oui, très important. Les frères et soeurs qui viennent voir le micro nain ont le droit de repartir avec un joli cadal. ça aide à faire passer le micronain. Un peu du moins.
Et pendant qu'ils découvrent playmobils et tractopelles, il ne te vident pas le mini-frigo de la maternité. Evite de leur offrir un bébé en plastique direct, ça ferait un peu trop d'un coup. Je te laisse lire les artikeuls dédiés au nain qui devient grand frère ici et (des bouquins pour le préparer mentalement à cette difficile épreuve).


il vient quand il veut à la maison micronain - tu m'étonnes...

Cette liste peut être complétée, certes, mais elle est déjà pas trop pourrite.

N'oublie pas non plus, avant de partir pour ce fabuleux séjour, de :

- t'épiler les jambes (ou comment la vue de tes poils peut AUSSI te faire pleurer)
- briefer le Mâle sur le fonctionnement de certaines choses (genre les bodys du Petit Nain sont ceux de la troisième pile du quatrième tiroir en haut à gauche en partant du second en haut à droit - enfin, ceux à manches longues hein?)
- faire garder tes nains (si tu en as), ou en tout cas de prévoir un moyen de garde. Voilà sinon un excellent moyen de te stresser...

Liste enrichie de participations diverses et variées pour lesquelles je me dois de remercier Marie, Mother at last, quelques Anne Onyme et des forumeuses des Maternelles (titepuce19​8206, Riqu-ette, mariepierr​etab, AliZack, ptitefeebl​eue, baby run mimi opie ​et les 4 n​ains, Spiraloo).

N'hésite pas public chéri, que tu sois maman à l'idée géniale ou Mâle à l'accessoire utile, laisse un commentaire qui pourra améliorer la it-liste. Surtout qu'il me reste un tout petit peu de place, entre mes culottes taille XXL et ma pile de Closer.

J'ajoute d'ailleurs ici les bonnes idées : celles d'Alounette
- un oreiller de ta maison (qui sent bon le cheveu gras)

- une bouilloire ("mais oui, ça c'est bonne idée" dirait le nain)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...