27 oct. 2010

Margaux Motin est par minou

Aujourd'hui la rubrique pipole accueille Margaux Motin.
Si. Youhou. Promis juré.
Allez, remets toi et lis la suite.

Margaux Motin pour celles qui ne connaissent pas, mais je doute fort que ça soit ton cas public chéri, c'est celle qui fait ça, et ça, et encore ça

D'ailleurs ses deux bouquins « J'aurais adoré être ethnologue » et le tout dernier « Théorie de la contorsion » sont sur ta table de nuit, entre l'Hélicidine et la pipette de Doliprane. 


celui là, je l'ai...

celui là, je l'ai demandé à Papa Noyel


 Non seulement Margaux fait des jolies choses, avec humour et talent, mais en plus, Margaux est une chouette maman. D'une naine (qui a dit la veinarde? Ah, oui, c'est moi).
Et en tant que maman, Margaux nous fait l'honneur de répondre à quelques menues questions hautement intellectuelles.

Moi même: Margaux, bonjour et merci beaucoup d'accepter de venir chez moi.

Margaux Motin: oui bon en même temps jte signale qu’a l’heure où jte réponds je suis chez moi, en fait.

Moi même: Margaux, tu es jeune (si), tu es belle (si), tu as une fille (et oui), et tes dessins nous font toutes hurler de rire. Mais où va tu chercher tout ça??? Énergie ET inspiration je veux dire?

Margaux Motin: le café et l’alcool. Je veux dire le café avant 15h et l’alcool après.

Moi même: Pense tu toujours en dessins? Comme d'autres pensent en statut Facebook...

Margaux Motin: non en fait je pense D’ABORD en status facebook, ça aide a synthétiser. Ensuite seulement, je pense en dessin. Parce que je me dis c’est con, si je mets ça en status facebook , je perds une note de blog, soyons pas conne.

Moi même: Est ce que ta fille réagit aux dessins la mettant en scène? Ou bien est elle trop petite pour comprendre ta subtilité légendaire?

Margaux Motin: non, ma fille, tant que je dessine des princesses le matin a l’école, le reste, elle s’en cogne. En même temps c’est peut être rapport au fait que je lui montre pas trop ce que je fais.

Moi même: Quel est le bouquin que tu détestes lire à ta fille ? (encore une fois, tu as le droit de balancer Tchoupi). Et celui que tu préfères (et qu'elle ne réclame jamais, on le sait, les nains sont fourbes)?

Margaux Motin: voyyyyons…je deteste lui lire tout bouquin qui necessite de passer plus de 7 minutes a faire des bruits d’animaux et a prendre des voix de chaussette qui parle. Par exemple. Et j’adorerai lui lire mes recueils reliés de contes classiques mais y’a pas d’images, ça passe pas.

Moi même: Quelle est la plus grosse honte que ta chère naine t'ai offert?

Margaux Motin: chaque fois qu’elle fait du déni de proutage et qu’elle m’accuse en public d’avoir pété alors qu’on sait toutes les deux parfaitement que c’est elle qui vient de lâcher une caisse.

Moi même: Et quel est son délire le plus sympa? Genre porter un sachet plastique en guise de sac à main toute la journée?

Margaux Motin: non, elle a un délire que je cautionne a fond : elle aime faire les vitres et passer la serpillère.

Moi même: Gagatise tu beaucoup avec ta fille?

Pas tellement en fait. Mais c’est difficile de gagatiser avec une gosse qui te dit des trucs du genre « j’aimerai être minuscule a l’interieur de ma tête pour voir comment c’est dans mon cerveau ».

Moi même: As tu un repas régressif préféré?

Margaux Motin: coquillettes-jambon. 

Moi même: Comment choisis tu ton gel douche?

Margaux Motin: en fait je laisse toujours le gel douche venir à moi. C’est le gel douche qui me choisit.

Moi même: Crèche ou Nounou? Liberté chérie ou déchirement?

Margaux Motin: béééé elle va à l’école tu sais…je veux dire, en grande section de maternelle quoi… mais à l’origine du monde, elle est allée chez une nourrice à deux moi et demie. Liberté chérie.

Moi même: Quel est le générique de mauvais dessin animé qui te reste le plus facilement dans la tête?

Margaux Motin: « jsuis la carte, jsuis la carte, jesuis la carte, jsuis la carte, si tu veux aller quelque part… » à égalité avec « jsuiiiiiiiis le sac de secours, jviens toujours a ton secours ! » (Dora, note de moi même)

Moi même: Quel est le principe sur lequel tu es revenue? (genre pas de télé le matin. Et puis finalement tiens, le dimanche à 7h, c'est peut être pas si mal)

Margaux Motin: dans le désordre :
  • la télé le matin,
  • les Barbies
  • les fringues Hello Kitty
  • le rose
  • les DVD des Winx

Moi même: Ta fille?, C'est ton chaton, ta crapule, ta louloute, ta pioupioute, ta minouchette??
Si tu as un surnom plus débile, je veux bien aussi...

Margaux Motin: ma crotte de nez

Moi même: Est ce que lorsque tu pars en vacances avec ta fille et ton mari, tu emmènes la moitié de ta maison? Voire les trois quarts?

Margaux Motin: déjà j’ai plus de mari, ça fait quand même vachement de bagages en moins. Mais comme du coup j’ai plus de voiture non plus, on va a l’essentiel : des culottes, une paire de botte, la DS , et des petshops. Pour le reste , je lui fait des robes avec mes tee shirts et en avant guingan !

Moi même: Est ce que la maternité t'a changée dans ton rapport à l'écriture? En positif?

Margaux Motin: tu veux dire à part que maintenant je raconte des trucs avec de la guimauve dedans et que je pleure chaque fois que je dessine poupette ?

Moi même: Dans cinq ans, tu te vois comment? Ethnologue?

Margaux Motin: heu non…5 ans c’est trop loin. Dans une semaine je me vois en vacances en normandie à bouffer des bulots mayo avec un verre de pinard devant la mer, c’est le maximum de ma capacité de projection.

Moi même: Est ce que ta fille dessine bien? Enfin tu vois ce que je veux dire par « bien »...

Margaux Motin: non je vois pas du tout ce que tu veux dire. Ma fille est l’artiste. Je veux dire l’artiste absolue. Quoi qu’elle fasse ça frise le génie.

Moi même: Margaux, je me doute que tu es overboukée et je tiens à te remercier pour ces quelques réponses. C'était un plaisir que de te découvrir un peu plus.

Et je laisse ceux qui ont envie de te lire (et de rire) commander ton livre.
Merci encore!

Merci à toi !!!! 


et ça c'est le joli blog...




Ces chouettes filles là :
Severine, Chrys, Carine et Nadège. Cécile, Marie, encore Karine et encore Céline.
Mathilde, Oum, Camille, Olivia et Vanessa. Samantha, Charline, Emilie, Nath et Alex. Florence, Laure, Ambre, Estelle et Béa. Christine, Myrtille, Aurélie, et Carole.

ont préparé en sicrète quelques questions pour les pipoles. Merci merci les filles. Vraiment.
Et pardon si j'en ai oublié une. T'as le droit de m'envoyer un mail hargneux.


que ça ne t'empêche pas de voter tout ça... (ya des priorités)

26 oct. 2010

Nan, pas papa. Maman

Cette phrase, je l'ai entendue des milliards de fois.
Dans la bouche du nain.

Viens, le nain, papa t'enfile tes godasses
Non, pas papa. Maman

Hé le nain, viens prendre ton bib' avec papa!
Non, pas papa. Maman

Le nain? Tu viens te balader avec papa ou tu restes avec maman?
Je reste avec Maman.

Mais aussi...
Maman???????? Tu viens m'essuyer?
Mamaaaaaaaaaaaan.....Soso y m'a dit pas beau
Mamaaaan....le chien il a romi par terre (vomi par terre...si. C'est quand il mange des côtelettes d'agneau ça)

Et oui, j'ai deux nains couillus qui vénèrent l'adorabeul personne que je suis.
Un peu trop parfois.
Le nain couillu aime sa môman. Il adore son papa, sache le, mâle désespéré, mais en deuxième. C'est comme ça, cherche pas.
D'ailleurs, le Mâle rêve que ce troisième nain soit une naine. Pour qu'elle dise enfin, Non, pas maman. Papa.

Mais le Mâle, si tu regardes bien, cette vénération de nous mêmes par le nain est tout à fait normale.
Si.

Pourquoi le nain veut-il plutôt maman que papa - La nuit

 Première tentative - avec Papa :
C'est la nuit. Douce torpeur. Le mâle bave sur son oreiller. Et toi? Tu dors, tout simplement. Enfin, tu es en mode veille prolongée.
Il est 2h53.
Le nain chouine. Tu l'entends mais cette nuit, tu laisses faire le Mâle.
Le nain continue de chouiner. Oui, car le Mâle l'a entendu aussi mais tente sa feinte du "je n'entends rien, je suis dans un monde parallèle, le monde des Mâles".
Tant pis, tu gardes une respiration calme et sereine. Limite, un filet de bave s'échapperait de ta délicate bouche (si tu n'étais pas une glamour mum' qui dort la bouche fermée).
Le Mâle se décide à émerger du sommeil (peut être que ce petit coup de pied l'a aidé également, va savoir...).
Il descend du lit en râlant et en soufflant. "Fais chier, merde".
Ok, déjà toi, tu es réveillée (- 1 point).
Il n'utilise pas son portable comme lampe torche (- 2 points)
Il se prend les pieds dans le camion poubelle (-1 point) et lance la sirène à incendie de la caserne des pompiers (-3 points).
Il ouvre la grande lumière du couloir (-1 point) et rentre dans la chambre du nain qui chouine hurle (depuis le temps).
Silence.
Porte de la chambre du nain qui se referme.
Lumière du couloir qui s'éteint.
Mâle qui esquive le camion poubelle (+1 point)
Retour dans le lit. Tirage de couette (le Mâle aime à s'enrouler dans la couette).
- Purée, va nous réveiller comme ça jusqu'à quel âge le nain?
- Hein? Quoi?
- Il fait chier, je dis...
- Il avait quoi le nain? (ça c'est toi)
- Bin je sais pas, je lui ai juste remis sa tétine, c'est bon quoi.
- Ah.
Le Mâle se rendort dans la seconde.
 Pas toi, car tu sais que le nain va se re-réveiller.
Banco. Il rechouine.
Le Mâle bondit (peut être grâce à ce coup de coude bien placé, va savoir).
- Nan mais c'est pas possible, j'en viens, merde! (note à quel point le Mâle est vulgaire lorsqu'il est réveillé en pleine nuit).
Le Mâle dégage la couette. Super, tu cailles.
Son délicat pas d'éléphanteau fait trembler le parquet (- 2 points).
Il ré-esquive le camion poubelle (+1 point)
Mais pas la caserne des pompiers (- 3 points).
Grande lumière, porte ouverte de manière légèrement agacée.
Nain qui hurle.
Mâle qui vocifère une menace. Tu n'entends que quelques bribes de la conversation.
Néanmoins des mots te parviennent " heure/dodo/le nain. Chier/papa fatigué/maintenant dodo/ne revient pas/compris?".
La lumière s'éteint, le Mâle râle encore quelques instants puis replonge dans les abîmes. Le pourri.
c'est chacun ton tour ma chérie...

Deuxième tentative - avec Maman : 

Bon, toi, tu ne te rendors pas. Le nain a chouiné déjà deux fois et le Mâle a eu l'obligeance de se lever les DEUX fois. Si. Donc la prochaine, c'est pour ta pomme. Déjà que tu vas l'entendre toute la journée que le Mâle s'est levé. Non, d'ailleurs tu vas entendre dès le réveil que le Mâle a très mal dormi. Qu'il n'a pas réussi à bien se rendormir. Qu'il est crevé. Qu'il se couchera tôt ce soir. Put** de nain.
Donc, la prochaine fois que le nain chouine, c'est pour toi, sache le. D'ailleurs le Mâle est repassé en mode sommeil profond.
Tu tentes de t'assoupir. Quelques minutes passent. Le nain ne bronche plus. Si ça se trouve, la menace du Mâle a fonctionné. Yessss.
Tu finis par te rendormir tout doucement.
Et être réveillée en sursaut dix minutes plus tard.
Tu te lèves sans un bruit et repousses doucement la couette (+1 point) munie de ton portable pour ne pas allumer la grande lumière (+2 points).
Tu contournes le camion poubelle (+ 1 point) et la caserne de pompiers (+3 points).
Tu entrebâilles la porte du nain qui chouine dans son lit. Une odeur de caca de nain embaume la pièce.
Ok, d'accord.
Tu te saisis du nain. Il est chaud. Très chaud. Trop chaud.
Ok, double d'accord. Tu soupires.
Tu allonges le nain, tu le changes (tu réprimes un haut le cœur), tu prends sa tempé (38°5). Doliprane, couche propre. Verre d'eau.
Tu berces le nain, tu le recouches tout tendrement. Et tu laisses sa porte entre-ouverte au cas où il aurait besoin de toi cette nuit.
Tu retournes de coucher, en mode veille cette fois.
maman est là, le nain...

Moralité du nain : Quand vraiment malade tu es, celle qui donne le sirop à la fraise il faut appeler. Et non pas le râleur fatigué.

Pourquoi le nain veut-il plutôt maman que papa - A table:

Première tentative - avec Papa : 

Le nain a la dalle. Grave.
Mais la soupe, là, que tend le Mâle, ne tente en rien le nain. Qui ferme la bouche. Et fait NON. De sa petite tête de nain. Le Mâle approche la cuillère. Bouche close.
Le Mâle fait l'avion. Bouche close.
Le Mâle fait le tracteur. Bouche close.
Le Mâle prend une voix grave et gronde. Bouche entrouverte. Nain qui souffle. Soupe partout.
Le Mâle se lève d'un bond. "Nan mais c'est pas vrai le nain, tu fais exprès d'en mettre partout??".
Nain ravi.
"Écoute le nain, si tu as vraiment faim, tu vas la manger ta soupe d'accord?"
"Nan"
" Et bin c'est tout, là. Tu n'as pas faim? Et bin voilà".
Et le Mâle part en boudant. Une si bonne soupe.
Il tend le bol à sa chère et tendre. Et part manger ses cajoux de dépit.
pas bon papa


Deuxième tentative - avec Maman : 

Le nain a toujours la dalle. Grave.
Maman prend le relai. Et donne une cuillère au nain. Une cuillère pour lui tout seul. Qu'il plonge dans la soupe et ressort comme un trophée. En en mettant la moitié sur la table.
Pendant ce temps, la mère maligne et fûtée lui enfourne des cuillères de soupe dans le bec. Ni vu ni connu je t'embrouille. Elle papote, chantonne et félicite le nain qui "mange si bien tout seul".
La soupe terminée, hop, yaourt et compote prennent le même chemin.
Le nain a bien mangé, il a de la soupe dans les oreilles et de la compote dans le cou. Mais il a bien mangé.

L'arnaque à la soupe

Moralité du nain: j'ai l'impression de m'être fait arnaquer. Mais alors bien comme il faut.



Pourquoi le nain veut il plutôt maman que papa - en courses:

Première tentative - avec Papa : 

Les courses avec le Mâle, ça ne déconne pas. Le nain dans le caddie. Les sachets (bien rangés dans le coffre - propre le coffre) dans le caddie. La liste à la main. On fonce.
Il n'y a personne, normal, le Mâle ne va tout de même pas aller en courses en même temps que tout le monde.
* Nutella. Ok. Pot d'1 kilo. En promo. Jubilation du Mâle.
* Goûters. Ok. Quoi le nain? Tu préfères ceux là? Ecoute, on va plutôt prendre ceux là, ils sont en lot de quatre, oki?
* Lessive. Bah, on va prendre celle là (n'oublie pas, le Mâle ne SENT pas la lessive avant de la choisir. Ni le gel douche. Ni la soupline. Et le shampoing? C'est de l'antipelliculaire, ya pas besoin de sentir).
*  PQ. Celui là me semble bien (papier de verre et feuille unique. Non moelleux, non parfumé et bien acéré)
* Fruits, légumes (mouais, on va dire qu'ils n'étaient pas très beaux)
* Yaourts (moussochocolat, liégois, danettes, yaourts à la framboise, et ptits suisses. ça ira bien)
* Couches (après calcul de tête, le Mâle s'aperçoit que la Pampers lui revient à 0,29 la couche. Gulp. Il prend donc des Leclerc. Et soupire d'aise)
voilà une affaire rondement menée le nain

Liste terminée. Passage en caisse. Quinze minutes. Le nain n'a pas bronché.
Le Mâle ne comprend pas pourquoi sa chère et tendre y passe des heures. Vraiment pas.

Moralité du nain : Trop nase, la prochaine fois, je reste avec Maman.


Deuxième tentative - avec Maman : 


Oôôôôôô...une voiture caddie.....Allez, on met le nain dedans. Il est tout content (et risque de moins râler comme ça).
La liste? Sur la table de la cuisine.
Les sachets? Dans l'entrée.
Ok, il y a un monde fou. Respire.
Le nain klaxonne à qui mieux-mieux. Tu te faufiles dans les rayons en essayant de ne rien oublier.
Les têtes de gondole sont alléchantes.
Tu restes des heures à choisir le gel douche. Cette fois, tu prendras un sans paraben, c'est mieux pour le nain.
Alors...les goûters...tu fais descendre le nain pour qu'il choisisse ce qu'il aime. Il hésite...et finit par prendre les goûters Oui Oui. Dix biscuits pour trois euros. C'est l'arnaque. Mais le nain a l'air tellement content.
Rayon couches. On va prendre des Pampers, c'est un peu plus cher mais le nain a besoin de qualité et de confort.
Tiens, on a oublié la lessive. C'est tout au bout. Le nain a vu quelqu'un en petit caddie. Et veut descendre de sa voiture. Tu parlementes.
Le nain veut bien rester dans la voiture-caddie avec une Pom'Potes dans le bec. Puis deux. Puis trois.
Et il est 11h38, il ne mangera plus rien à midi.
Bon, tu as certainement oublié des trucs mais tu ne vois pas quoi.
Ah, si, les yaourts!
Alors, les danettes du Mâle, les petits suisses des enfants, tes yaourts natures. Et ceux à la framboise.
Le nain veut des "caramels"? Hein? C'est quoi? Ah, des Flamby...il n'y en a que par paquet de 12.
Tu lui prends. Il a l'air tellement content.
En espérant que le Mâle aime les Flamby sinon tu es bonne pour t'en enfiler 10 dans la semaine. Beurb.
Bon, voilà, tu as fait trois fois le tour du magasin, le caddie dégueule de courses et tu as certainement pris un pot de moutarde alors qu'il y en a trois dans le placard des réserves.
Le nain est gavé de compote et commence à montrer des signes d'impatience.
Tu passes en caisse. Tu rachètes 4 sachets avec un sourire gêné.
Le nain braille parce qu'il est coincé dans sa voiture caddie.
Tu transvases les courses dans la voiture. Ton portabeul sonne. Le Mâle a faim et te demande si tu as pensé à prendre un truc pour midi.
Il en avait marre du caddie en fait...


Moralité du nain: sympa le tour de bagnole et la compote à gogo. En plus j'ai du gâteau Oui Oui pour le goûter. Et des flamby à partager.




Non le mâle, ne pars pas fâché...


Et il y a tout ces petits moments où nous, les mères dévouées et aimantes, nous faisons traquenarder par le nain:
- lorsqu'il chouine dans son parc. Alors qu'il y reste bien sagement pendant de longues minutes avec le Mâle.
- lorsqu'il VEUT ce mirifique mini tracto-pelle dans le magasin de jouets. Ce n'est pas si cher et on aura la paix.
- lorsqu'on croise un marchand de ballon (à l'hélium). Et qu'on a à supporter la tronche de Oui Oui dans le rétro de la voiture tout le trajet du retour
- lorsqu'il ADORE Sam Sam et qu'il AIME nous avoir à ses côtés pour le regarder. Et qu'on s'enquille sans broncher pour la treizième fois l'épisode où Sam Sam sauve la planète du méchant Barbaféroce.
- lorsqu'il veut être porté pour monter les escaliers.
- lorsqu'il veut une troisième histoire, une dernière chanson, un dernier bisou, un petit verre d'eau.

Tous ces moments où on dit "laisse, allez, j'y vais, bah, s'il n'en profite pas maintenant, hein?".
Et toi, le Mâle, profite, profite. Le nain a compris QUI il pouvait traquenarder.
c'est comme ça qu'on déboîte les bras, hein???

Mais quand il s'agit de faire l'avion, la moto, d'aller dans le manège qui tourne vite (et qui fout la gerbe), quand il faut faire de l'acrobranche (hûûûûû trop haut pour Maman ça le nain), quand il faut pousser "plus haut, plus vite" sur la balançoire, quand il faut protéger, ouvrir au monde, et porter bien haut pour voir au delà....c'est Papa. Pas Maman. Cliché? Oui. Mais parfois tellement vrai.

me vomis pas dessus le nain...










Ah bin oui, si on aime, on vote. Tyran? Moi? Oué, un peu. Mais vote quand même va...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...