10 juin 2010

Le nain du nain

Le nain, il a SON nain.
- Comment il s'appelle ton bébé le nain?
- Heu... bin bébé
- Ah ok
- Chut maman, bébé dort
- Ah, bin, je vous laisse alors
- Oui. Ferme la porte.

Le nain du nain, c'est ma maman qui lui a offert. Vous savez, celle qui me garde la tente pop-up, qui m'offre mon épilation à la lumière pulsée, et qui a fait de moi une buse intégrale en m'offrant une écharpe de portage.
Bébé, appelons le par son prénom, est assez meugnon:


Fourni avec tétine, canard de bain et bonnet sur son ptit crâne tout lisse.
Ma chère maman lui a donc offert pendant que j'attendais mon petit Solal. Genre pour que le nain puisse un peu projeter, se rendre compte (enfin, tu saisis le concept).

Le nain, ne te fais pas d'illusions, il ne s'est pas jeté sur Bébé en le serrant dans ses bras d'amûr fou, en lui disant "je t'aiiiime mon bébé, tu es mon bébé, c'est à moi le bébé".

Nan. Il a déballé le cadal, heureux (croyant que c'était un enième tracto-pelle), a tiré fort sur le bolduc, s'est enervé sur la boîte, l'a tendue à sa mère pour qu'elle s'énerve à son tour. Enfin, Bébé est sorti.
Le nain est resté dubitatif.
A enlevé le bonnet. A regardé la tétine. A jeté Bébé.
Gloups.
Et son petit frère arrive dans un mois. Re-gloups.

Au fil du temps, j'ai essayé d'intéresser mon nain à son Bébé. Je l'ai sorti du coffre où il l'avait relégué et j'ai tenté quelques perfides approches.

Dépôt de Bébé dans la petite poussette du nain.
> Le nain chope Bébé, le dégage en vol plané, et repose SES nin-nins (= doudous pour toi, Oh lecteur non Marnais) à la place de ce parasite de Bébé que c'est rien qu'une grosse feignasse, qu'il n'a qu'à marcher comme tout le monde.

Montrage au nain que Bébé a un maillot de bain et qu'il peut aller dans le bain avec lui
> Le nain trouve que Bébé lui bouffe son espace vital de la baignoire et empiète sur son terrain de jeu aquatique. Il se permet donc de l'extraire et de le balancer sur le tapis de bain avec force et vigueur. Bébé, humide, dégouline sur le carrelage de la salle de bain.

Vile utilisation de tétine + Bébé dans le lit du nain pour lui montrer qu'il est l'heure de dormir (tu vois, Bébé veut faire dodo LUI)
> Dégagement violent de Bébé dans le coffre à jouet (c'est "là" le lit de Bébé maman je t'ai dit).

Après ces vaines opérations et la perte du bonnet de Bébé dans un lancer de Bébé derrière le canapé, j'ai décidé de laisser tomber, de me fier au temps et de laisser Bébé dans le coffre à jouets (après lui avoir tout de même confectionné un petit lit, on ne se refait pas).

Et puis, il y quelques mois, contre toute attente, le nain a dégoté Bébé au fond du coffre à jouets. Sous un tracteur bruyant. Et une voiture de course.
L'a regardé d'un air enamouré et inquiet (= parental quoi).
- Maman, j'ai retrouvé Bébé
- Ah bin ouiiiiiiiiiiiiiiiii le nain (cache ton hystérie), il faisait dodo (depuis 6 mois, lui, au moins, il nous fait pas chi***)
- C'est MON Bébé maman
- Oué, oué.
- Il a une tututte (= tétine, pour toi, lecteur non Marnais)
- Oué, depuis le temps que je te le dis!
- Il est beau.
- Oué oué, il peut (oui, car ce bébé coûte un bras, sache le).
- Il se promène Bébé.
- Bin, tiens.

Et là, ça y est, Bébé, le bien nommé et le fils prodigue, trône dans la poussette du nain, prend un bain, se couche tôt avec une "chanson douce", doit obéir à son "papa" et surtout, n'arrête pas de dire "caca" (et par la même occasion, est puni dans sa chambre). Il a le droit d'être paré de jolis atours et ne doit pas être réveillé lorsqu'il roupille (dans le lit de papa maman). Bébé est un mini tyran en plastoc, il a eu le droit de prendre l'avion et participe aux grands évènements familiaux. Limite, je pense à l'emmener pour mon prochain accouchement pour qu'il rencontre son prochain frère sa petite sœur.


Cette petite tranchinette de vie je la partage avec toi public, parce que le nain du nain, c'est le kiff.
Déjà parce que bon, c'est meugnon.
Ensuite parce que le nain fait avec SON nain, comme toi tu fais avec lui.
Ce qui te permet de voir, en miniature et en moins bien articulé (parce que le nain n'a pas ton aisance de langage), comment TU fais avec ton nain.

Par exemple, mon nain, quand il va chercher son Bébé à la sortie de sa (micro) sieste, il lui dit:
- ça va Bébé? Tu as fait une bonne sieste? C'est très bien Bébé, je suis fier de toi.

Et quand j'entends ça, je me dis que je suis peut être une obsédée de la sieste.

Ou encore, lorsque Bébé est vulgaire, genre "caca", "caca fesse" (le favourite du nain celui là) ou encore "caca prout", le nain le prend par le menton et lui dit:
- je te préviens Bébé, si tu dis encore une fois caca, tu es puni dans ta chambre

Et là, je te le donne en mille, ce crétin de Bébé dit Caca et se retrouve puni dans sa chambre.
Bin voilà, fallait pas chercher le nain.

Bref, bref, un court artikeul sur le nain du nain pour te dire que tu peux investir.
A partir de 2 ans. A peu près.
Tu vas bien te marrer. Je te jure, le nain est un psycho quand il s'y met...
Et encore, je n'ai que des couillus...
Toi qui a la chance d'avoir une naine...raconte nous....

Edit inquiet du jour: ce matin, le nain a décidé qu'en plus de Bébé, il avait avec lui des Petits Chats. Oui, oui, tu m'as bien entendu. Des petits chats.
Personnellement, je ne les ai pas encore vu. Mais mon nain m'assure qu'ils sont dans son lit, et très mignons.
Je lui ai donc proposé qu'on leur verse un peu de lait dans une assiette pour le petit dej (qui a dit "elle ne devrait pas entrer dans son jeu"??). Du coup, ce matin, avant de partir à l'école, on a bien remis la couette pour qu'ils aient un petit lit tout propre. Et on a quitté la pièce sur la pointe des pieds.
Et j'ai trouvé qu'il n'y avait rien de plus chouette que d'avoir trois ans.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...